Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Russie garde son calme face à la provocation turque

Sergueï Lavrov : "Nous ne ferons pas la guerre à la Turquie"

La Russie ne fera pas la guerre à la Turquie malgré le crash d’un avion de guerre russe, abattu près de la frontière syrienne par l’armée turque, que Moscou considère comme une « provocation planifiée », a déclaré mercredi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

« Nous avons de sérieux doutes sur le fait qu’il s’agisse d’un acte spontané, cela ressemble beaucoup à une provocation planifiée », a-t-il estimé lors d’une conférence de presse.

« Cependant, nous ne ferons pas la guerre à la Turquie, nos relations avec le peuple turc n’ont pas changé », a affirmé M. Lavrov, peu après que le président turc Recep Tayyip Erdogan eut déclaré que son pays n’a absolument aucune intention de provoquer une escalade après cette affaire.

Le ministre russe des Affaires étrangères a également annoncé avoir discuté environ une heure avec son homologue turc, Mevlut Cavusoglu.

Le ministre turc a tenté de justifier les décisions de l’armée de l’air turque en affirmant que l’avion russe a volé au total 17 secondes dans l’espace aérien turc, selon M. Lavrov.

« Pour autant, cette attaque est totalement inacceptable », a déclaré M. Lavrov, ajoutant que Moscou allait sérieusement réévaluer les relations entre les deux pays.

Le chef de la diplomatie russe s’est en outre dit prêt à examiner sérieusement la proposition du président français François Hollande de fermer la frontière turco-syrienne afin d’arrêter le flux de combattants jihadistes.

« Il s’est amassé sur le territoire turc trop d’éléments qui présentent un menace terroriste directe pour nos citoyens », a-t-il affirmé.

Un chasseur-bombardier Su-24 russe a été abattu mardi par l’armée turque, qui affirme qu’il se trouvait dans l’espace aérien turc, tandis que Moscou assure à l’inverse qu’il a été abattu dans le ciel syrien.

L’un des deux pilotes, qui ont pu s’éjecter avant le crash, a été tué par des rebelles syriens avant de toucher le sol, selon Moscou. Le second a pu être ramené à sa base au terme d’une opération menée par les forces syriennes et des troupes russes, d’après le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou.

« Un soldat russe a été tué lors de cette opération de sauvetage », avait annoncé dès mardi soir l’état-major russe.

Cet accrochage, le plus grave survenu depuis le début de l’intervention militaire russe en Syrie fin septembre, a provoqué une grave crise entre Ankara et Moscou.

 

Source : romandie.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1330284

    La Russie bouillonne mais elle sait se tenir. Erdogan va en prendre plein l’arrière de l’endroit.


  • #1330308

    Poutine est furax car l’avion a été abattu dans l’espace aérien Syrien comme je l’avais pensé en regard de la carte mise sur E&R !

    La Russie à l’heure qu’il est en train d’acheminer des S-400 en Syrie
    Poutine ne rigole plus maintenant, il n’a pas l’air d’aimer qu’on lui tripote les B....


  • La Russie a affiché le vrai visage d’erdogan et va lui faire perdre au moins 1% de son pib , et ce sur plusieurs années. C’est déjà un bon début.


  • #1330333

    Evidemment planifié... La turquie qui bouffe à tous les râteliers (Otan, Daesch etc.) va un jour ou l’autre et dans pas longtemps, se prendre dans la gueule un retour de manivelle bien mérité.
    Mais, c’est dans la mentalité de ces gens là d’être ainsi... Prétentieux, orgueilleux... Ils se trouvent "blancs" cependant, mais rejettent les Maghrébins comme les Français. Ils sont une vérole qui vient attiser, foutre le merdier, dans notre société, bien malade il est vrai, et sont, de fait, un axe majeur de "dé-réconciliation nationale". Méditez.

     

    • Ouah un tel condenser de mauvaise foi et de bêtises j’ai envie de dire que c’est rare mais pas tellement. Alors comme ça nous serions des racistes qui d’un côté prendrai de haut les arabes et de l’autre les français et occidentaux en général ?! J’aimerais que tu sache mon ami que la Turquie à toujours pris de ses alliés sans distinction de arabes, occidentaux ect...La preuve est que la Turquie est celle qui aide le plus humanitairement les pays musulmans et je te rappelle aussi qu’il à défendu notamment le peuple arabes plus d’une fois par le passé notamment lorsque les ont massacré du musulmans pacifiste en Andalousie et qui les à sauver ?! Les Russes ?! Ce sont les arabes manipuler par les britanniques (qui soit disant manipule les turcs) ont tromper les arabes afin qu’il trahissent les Ottoman et j’aimerais te rappeller que lorsque la France avait des problèmes du temps de François 1er ce sont encore ces racistes de turcs qui les ont aidé. Donc au lieu de dire n’importe quoi révise l’histoire de ce pays sur lequel tu crache autant dessus.


  • Eh bien, si j’étais à la place des dirigeants de la Turquie, j’éviterais soigneusement de descendre un de ses avions, même les plus pourris... Le Russes étant maître dans l’art des échecs (c’est un truisme), les sanctions ne vont pas tarder à pleuvoir sur le plan diplomatique, économique (tourisme, investissements, etc.). On le sait depuis bien longtemps que la Turquie est le lieu de tous les trafiques mondiaux (rien à envier avec la Colombie par ex.) en ce qui concerne les organes, les alcools frelatés, la traite humaine, armes (depuis la 1ère guerre d’Afghanistan à l’époque soviétique). Mais à mon avis, les US ne sont pas neutres derrière cette question, et les Turques vont vite comprendre leur erreur : je me trompe peut-être (je ne suis pas géopoliticien), mais quand les US se sont empressés de dire qu’ils n’avaient pas intervenu directement, cela ressemble à la situation de 1980 quand Saddam HUSSEIN a cru qu’on (= l’Empire) allait le soutenir dans l’invasion de l’Iran... Wait & see !

     

    • La Turquie va prendre une humiliation level 100 avec coup critique "couardise internationale".

      On est loin d’avoir tout vu niveau innovations militaires russes.


    • Des preuves de tout ce tu avances car je sais bien que ce pays n’est pas parfait mais à t’entendre on dirait un état encore pire qu’israel et vous avez tendance à parler sans vous appuyez de preuve donc les personnes intelligentes ne devraient pas vous accordée de crédits...Et je suis d’accord Saddam Hussein à été naïf de faire confiance aux Us et je demande comment ils s’est sentit quand ce sont les Us et les Iraniens qui ont envahi l’Irak, j’aimerais savoir ce qu’il à pu pensé à ce moment là !


  • On peut penser ce que l’on veut de cet incident mais force est de constater qu’ils sont du genre "couillus" ces bon vieux turques ! Calif Erdogan 1 - 0 Tsar Poutine. Pendant qu’ils abattaient l’avion et les pilotes, les soldats turques ont dû se remémorer le bon vieux temps où ils retournaient de l’orthodoxe en Serbie et en Grèce ! Entre Constantinople, Sainte Sophie, Chypre et la folie du systeme des janissaires, les ottomans auront vraiment fait chier les orthodoxes jusqu’au bout ! Victimes.

     

    • On dirait un type qui s’enorgueillit d’avoir tué un frelon en shootant dans le nid...

      Mais effectivement " on peut penser ce que l’on veut ".


    • Oui ces mêmes paysans Serbes et Grecs qui ont réussi à retourner les "invincibles armées" de la Sublime Porte de 1912 à 1913 et les renvoyer à coup de lattes dans le fion jusqu’à Istanbul. Peut être que le jour viendra où on les renverra jusqu’aux confins de la Mongolie, là où ils auraient dû rester.


    • "les ottomans auront vraiment fait chier les orthodoxes jusqu’au bout" : Citez-moi en plusieurs siècles de guerres acharnées une seule victoire probante des ottomans/turcs sur la Russie. Sans l’appui massif des britanniques, Constantinople serait redevenue orthodoxe depuis au moins 150 ans. Si ce fou d’Erdogan continue elle le redeviendra sans doute très prochainement .


  • Par contre il va y avoir des accidents de voitures..,

     

  • Minute minute.

    Le pilote/copilote/tireur est mort ? Qui plus est en plein ciel ?
    Juste après que les Turcs abattent l’appareil ?

    Tout ce que je retiens là c’est que soit ils ont abattu l’avion hors de leurs frontières, soit il va falloir qu’ils nous expliquent ce que leurs soit disant ennemis foutaient si près ou à l’intérieur des frontières turques.

    Je me passerai de faire de l’humour là dessus cela dit, je me sens un peu mal pour le pilote russe quand même. D’autant que pour tirer sur un parachute, faut être un sacré enfoiré (Mais tirer sur un parachute étant une violation des conventions de genève, je suppose que ça les arrange franchement que ça soit un "rebelle" qui l’ait fait)

     

  • #1330461

    Celui qui fait confiance au gouvernement Turc est un débile


  • 17 secondes en territoire turc./
    En tous cas les turcs sont plus réactifs que les américains, cf. 11/9/2001

     

  • Évidemment ça n’allais pas se finir en guerre.
    La Turquie n’est pas Daech, surtout qu’elle est soutenue pas l’OTAN.
    Que les relations entre les deux pays se refroidissent c’est logique, que la diplomatie russe envoye des piques à la Turquie évidemment, que les accords commerciaux soit revus à l’aune de ce qu’il vient de se passer c’est une certitude.
    Neanmoins il ne fallait pas croire que la Russie en difficulté financière, ayant une capacité de projection limitée allée prendre le risque de rentrer dans une confrontation Armée avec une armee puisante qui plus est soutenue par l’Occident.


  • Les chasseurs russes qui escorteront désormais les bombardiers ne sont à l’heure actuelle pas assez nombreux pour contrer une menace de plusieurs avions de types F-16. C’est pourquoi les S-400 qui vont être déployés (dotés de missiles ayant une portée de 400km, une vitesse mach 6) pourront de manière efficace couvrir l’essentiel du territoire syrien ainsi que le sud de la Turquie. En cas d’approche d’un escadron de F-16 menaçant, ils tomberont comme des mouches.

    A noter également la présence du système anti aérien de courte portée (20km) Pantsir s-1.


  • #1331100

    même si cela était vrai, les espaces aériens son quotidiennement survolés : mais rie ne justife une pareille virulence de n’importe quel pays !
    Je pense que vue la vitesse d’intervention du lancement du missil, il ne peu y avoir qu’un ordre derrière déja préparé et prédéfini contre l’aviation Russe.


  • La différence entre les 2 hommes c que Erdogan , élu démocratiquement ne tient pas à rester indéfiniment au pouvoir et peut s’en passer


Commentaires suivants