Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Russie "indignée" par l’occultation américaine du rôle de l’URSS dans la victoire sur le nazisme

La Maison-Blanche a publié sur Facebook un communiqué qui mentionne les États-Unis et le Royaume-Uni comme seuls vainqueurs des nazis en 1945. La diplomatie russe s’est déclarée «  extrêmement indigné[e] » par l’omission du rôle central joué par l’URSS.

 

« Nous sommes extrêmement indignés par les tentatives de déformer les résultats [...] de la contribution décisive de notre pays [à la défaite de l’Allemagne nazie] », a déclaré dans un communiqué le ministère russe des Affaires étrangères, en référence à une publication sur la page Facebook et Twitter de la Maison-Blanche du 8 mai, qui ne mentionne que les États-Unis et le Royaume-Uni comme vainqueurs du régime nazi en 1945. Omettant, donc, la participation de l’URSS.

Partant, la diplomatie russe a affirmé vouloir une « conversation sérieuse » avec les responsables américains à ce sujet. « Les officiels américains n’ont pas eu le courage ni la volonté de dire un petit mot sur le rôle indiscutable et les pertes inédites subies par l’Armée rouge et le peuple soviétique au nom de l’humanité entière », déclare encore le ministère russe des Affaires étrangères, cité par Sputnik.

 

À rebours d’un communiqué de fin avril, célébrant le coopération entre Moscou et Washington en 1945

Cette omission américaine va à rebours de l’intention, récemment manifestée par les autorités étasuniennes, de rappeler le combat commun des États-Unis et de l’URSS contre l’Allemagne nazie. Le mois dernier, le Kremlin et la Maison-Blanche avaient en effet commémoré un épisode de la Seconde Guerre mondiale dans une déclaration commune.

L’épisode en question datait du 25 avril 1945, lorsque les troupes américaines rejoignirent leurs homologues soviétiques sur les bords de l’Elbe, près de Torgau en Allemagne – une journée qui sera considérée comme une étape importante, symboliquement tout du moins, dans la défaite du régime nazi. « L’esprit de l’Elbe est un exemple de la manière dont nos pays peuvent mettre de côté les différences, instaurer la confiance et coopérer dans la poursuite d’une cause plus grande. Alors que nous travaillons aujourd’hui à affronter le défi le plus important du XXIe siècle, nous rendons hommage aux valeurs et au courage de ceux qui ont combattu ensemble pour vaincre le fascisme », écrivaient les présidences de Vladimir Poutine et Donald Trump. Cette déclaration commune d’avril, néanmoins, avait suscité des débats au sein de l’administration Trump selon le Wall Street Journal, certains responsables américains s’inquiétant de voir ce geste symbolique compromettre la ligne toujours dure de Washington vis-à-vis de Moscou.

 


 

Les libérateurs au drapeau rouge

 

Célébration de la victoire sur le nazisme, le 8 mai est l’occasion de rappeler qui a payé le prix fort pour nous en débarrasser : l’Union soviétique. De Moscou à Stalingrad, de Stalingrad à Koursk, de Koursk à Berlin, l’Armée rouge a éliminé la machine de guerre hitlérienne. Mais demander simplement qu’on le reconnaisse est sans doute beaucoup trop demander. Admettre que l’Armée rouge a libéré le monde de cette folie meurtrière fait partie des aveux dont l’Occident est incapable. Abreuvé des sornettes d’Hannah Arendt, il croit dur comme fer qu’Hitler et Staline étaient des frères jumeaux et qu’ils conspiraient pour dominer le monde. Rien de tel, décidément, pour alimenter la nouvelle guerre froide, calomnier la Russie, et se présenter comme un parangon de vertu.

 

On va nous raconter que le pacte germano-soviétique du 23 août 1939 est la cause de la Seconde Guerre mondiale, oubliant au passage ces accords de Munich, le 30 septembre 1938, où les glorieuses démocraties ont vendu la Tchécoslovaquie pour le plat de lentilles d’une paix illusoire. Mais peu importe : en histoire la chronologie est secondaire, disent les nouveaux pédagogues. Il ne manquera pas non plus d’experts pour accréditer la thèse d’une connivence entre Moscou et Berlin, alors que les élites occidentales ont joué Hitler contre Staline, et obstinément refusé les offres soviétiques visant à constituer un front commun contre les fascismes.

Mauvaise foi sans limite d’une propagande qui réécrit l’histoire à sa guise. Auto-promotion d’un Occident qui occulte ses propres turpitudes. Il ne lui suffit pas d’avoir attendu juin 1944 pour ouvrir un second front contre le Reich, laissant ainsi à l’armée soviétique la tâche colossale de vaincre la Wehrmacht. Il faut qu’il nie avoir commis cet abandon, qu’il se vante de ses exploits et qu’il se présente ingénument comme son propre libérateur. Quel lycéen français a-t-il entendu parler de l’opération Bagration, conduite par Joukov à l’été 1944, qui a détruit plusieurs armées allemandes et rendu possible le débarquement allié en Normandie ?

L’occultation de l’histoire, dès lors qu’elle ne souscrit pas aux présupposés de l’idéologie occidentale, est tellement commode. Ce n’est pas un hasard s’il est à la base de l’enseignement historique en France : le mythe des jumeaux totalitaires accrédité par Hannah Arendt fournit à cette réécriture de l’histoire un argumentaire en béton armé. Reductio ad hitlerum, la doctrine prescrit de voir dans le totalitarisme un monstre à deux visages. Elle prête à Hitler le vœu de s’entendre avec Staline pour écraser l’Occident libéral, mais sans dire pourquoi la machine de guerre nazie s’est déchaînée contre le peuple soviétique, Hitler invitant ses généraux à mener une guerre totale et à exterminer les cadres communistes.

Cette doctrine assène que l’idéologie et la terreur sont caractéristiques du régime totalitaire, alors qu’elles définissent tout aussi bien la domination impitoyable, justifiée par un racisme d’État, qui fut infligée par les puissances européennes aux peuples colonisés. De manière absurde, elle identifie l’idéologie nazie et l’idéologie soviétique, alors qu’il n’y a rien de commun entre la mystique de la race et le marxisme-léninisme. Elle prête au régime totalitaire (à deux faces) des ambitions conquérantes et agressives, en oubliant que la conquête territoriale et le pillage colonial, historiquement, caractérisent à merveille l’Occident capitaliste.

L’inconvénient de la vulgate arendtienne, c’est qu’elle regarde le monde d’un seul œil et qu’il est myope. Au lieu de corriger son interprétation à la lumière des faits, elle tord les faits pour les conformer à son interprétation. Les contradictions de l’histoire passent à la trappe, et elle enfile les abstractions comme on enfile des perles. Prouesses conceptuelles qui tournent à vide, et qui laissent la pensée orpheline d’une matière historique qu’elle a décidé d’ignorer. Loin de ces élucubrations, il y a urgence à ne plus s’en laisser compter. La romance occidentale, d’ailleurs, a-t-elle le moindre succès ailleurs qu’en Occident ? Comme on connaît la réponse à cette question, il ne reste plus qu’à balayer devant la porte.

En ce 8 mai 2020, rendons hommage à nos libérateurs au drapeau rouge.

Bruno Guigue

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

137 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • USA,GB,éternels menteurs ..et pour l’un des deux,éternel traître.

     

    • @ bonnet

      Traître ? Les Anglais, vraiment ? Quand donc ont-ils juré fidélité à la France ? Ils défendent leurs intérêts ... chose à laquelle on est plus vraiment habitué en France.

      Avant d’appeler quelqu’un traître : on balaie devant sa porte, ils n’ont pas Macron à leur tête, eux.

      Les rapports entre nations n’ont rien à voir avec les rapports entre individus. De plus, s’ils avaient vraiment été des traîtres : ils auraient livré De Gaulle à l’allemagne ou laissé Roosevelt le liquider pour parachever le morcellement de la France prévu par Morgenthau à l’aide d’un collabo type Macron avant l’heure (qu’on s’agenouille devant l’allemagne ou devant les usa...on peut s’agenouiller devant n’importe qui).

      Les Anglais ont longtemps souhaité la défaite de la France, c’est vrai. Mais pas sa destruction pure et simple, comme certains, de l’autre côté du Rhin, comme d’autres de l’autre côté de l’Atlantique, ou comme d’autres encore, à l’ouest du Jourdain.
      C’est la CIA qui a fait Mai 68, pas les services secrets britanniques...et c’est cette génération pro-US (et non les Anglais), arrivée aux manettes, qui nous a faire rentrer dans la nasse européiste. Nasse constituée par les USA (pour capter les anciennes républiques de l’est) et dont ils ont laissé les commandes à l’allemagne (parce que pays volontairement sous contrôle depuis que l’armée allemande (celle qui avait tué 20 millions de Russes) a retourné sa veste, mis tout sur le dos des nazis pour se ranger sous le parapluie US en 45).
      Par rapport aux USA, à l’allemagne et à israël, la part de responsabilité prise par les rosebiffs dans les problèmes de la France ces 70 dernières années est, sans être inexistante, plutôt réduite.


    • @Bayinnaung :
      Mers-el-Kébir:il fallait 24h pour remettre les chaudières en route,et les anglais le savaient ;
      - démantèlement par trahison de certains réseaux de résistance français ;
      - français empêchés à coups de crosse de monter dans les bateaux anglais à Calais ;
      - Rainbow-Warrior ;
      - création avec la Suède,Norvège d’un anti marché commun pour contrer la France et l’Allemagne ;
      (ce n’est pas pour rien que De Gaulle ne voulait pas qu’ils y rentrent)
      - suite du Marché Commun à toutes les époques avec les anglais:entrer à Leurs conditions,sabordages dès que possible...
      - Dardanelles,français d’abords,anglais ensuite,comme dans la bataille du désert:australiens en avant !
      - Mémoires de Talleyrand ;
      - Paix avec Napoléon ;
      - Guerre de 100 ans,
      aussi loin que nous remontions dans l’histoire,les anglais ont toujours fait des crocs en jambe aux français,même lorsqu’ils étaient alliés...à moins que notre histoire ne soit pas la vôtre...


    • C’est toi même qui dit que les anglais sont les traitres. Le message initial ne disait pas cela et laissait le lecteur choisir...

      On peut très bien dire que les usa sont des traitres. Après l’aide française à leur indépendance ils se sont rabibochés immediatement avec les anglais sur notre dos. Et Puis ils n’ont pas voulu rembourser la dette qu’ils avaient contracté parceque la France avait changé de système politique...Et on ne parle pas des attaques continuelles depuis , des positions contre les interets francais a versailles en 1919, et jusqu’à l’affaire des freedom fries en 2003...

      Et quand à l’absence de coup bas anglais depuis 70 ans. Ils ont eu d’énormes problemes effectivement. On ne fait pas un pacte avec le diable sans en payer jamais le prix... il y a quand même un très gros coup bas. Ils sont juste entrés dans la CEE avec pour projet de la torpiller , ce qu’ils ont fait avec leur brio habituel. Que lon soit pour ou contre l’union européenne actuelle (en regle generale ce qui deplait dans lUE actuelle est son caractere economique pur cest a dire la version que les anglais y ont apporté depuis 1970) ne change rien à l’affaire...c’est un coup bas comme il y en a rarement eu...être à ce point remonté contre les intérêts de nations voisines que d’entrer dans une union pour la torpiller et la faire capoter...l’entrisme comme tactique de politique étrangère d’un état...


    • "Bayinnaung"...vous trollez pour la couronne et sa city maintenant ? Que vous y viviez ou que vous soyez unis à une anglaise n’y changeront en rien l’histoire de cette royauté (dites "trafiquants de chair humaine", tout un poème !) connue comme la plus sadique, cruelle et ayant comme valeur la corruption, la trahison et le meurtre, qui s’est alliée à la finance sioniste au XVII pour détruire ses rivaux européens et y régner.. Une majeure partie de la bourgeoisie française s’est alliée à cette chose par amour de l’argent et aujourd’hui le pays (dont "la culture n’a jamais existé"...et macron qui ne l’a jamais rencontré, ne pas oublier le pourquoi de cette sortie) est une terre brulée. Il y aurait tant à dire mais pourquoi le dire d’ailleurs, êtes vous Français pour commencer ? Sinon, oui le peuple Anglais est le premier à la subir et certains m’en ont raconté de belle à propos de leur royauté. Il est grand temps de se déconfiner.


    • @ ceux qui ont répondu

      Déjà, règle n°1 : quand on a Macron comme président et qu’on est pas foutu de se regrouper pour faire le frexit, on évite de critiquer les autres pays.

      Ensuite.

      @ Bonnet Phrygien

      Concernant Mers-el-Kébir & tout ça ...

      Y étais-tu ? Et si les anglais avaient été de si gros méchants, pourquoi n’ont-ils pas livré De Gaulle et empêché, in fine, les américains de détruire ?

      Concernant : Waterloo, Dardanelles, tout ça...

      Combien de morts à Verdun tués par les allemands et combien de morts dans ces escarmouches ?
      Combien d’anglais sont-ils morts en France dans la Somme sans français en avant-garde ?

      Concernant la guerre de 100 ans...Plantagenêt, n’est-ce-pas un nom d’origine française ?

      Pour le reste, il n’y a aucun autre argument valable dans ton propos pour qu’il y a soit répondu.

      Bien-sûr, ce sont les Anglais qui ont fait l’euro et les cures d’austérité en Grèce, allez !


    • @ zuleya

      1ère phrase, 1ère erreur

      Si tu n’es pas capable de comprendre un sous-entendu ... pauvre dissidence 2.0

      paragraphe suivante, persistence

      D’accord, tu n’as pas compris le sous-entendu de l’auteur et tu expliques longuement ton défaut de compréhension.

      Et quand à

      quant à

      l’absence de ... habituel

      Qui en Angleterre y est entré ? Bojo ? Les brexiters ? Nigel Farrage ? Cette essentialisation de l’autre commence à être lassante à la longue.

      Que lon soit pour ou contre l’union européenne actuelle

      hum...quand on insiste tant dans son anglophobie à l’instant T (au moment où tous doivent être anglophobes parce que quitter la secte UE est impardonnable) : désolé, c’est être POUR l’UE ultralibérale, au final.

      (en regle generale

      en règle générale

      ce qui deplait dans lUE actuelle est son caractere economique pur cest a dire la version que les anglais y ont apporté depuis 1970)

      Bien-sûr, ce sont les Anglais qui ont affamé les Grecs...et le fait que la "Gröss Europa" sans frontières nationales, était un projet 100% germanique à la base.

      être à ce point remonté contre les intérêts de nations voisines que d’entrer dans une union pour la torpiller et la faire capoter...

      1) Très bien, je veux des preuves concrètes et fiables de ce que tu dis, pas de l’anglophobie primaire.
      2) Donc, ce sont les brexiters/Bojo et Farrage (qui n’étaient pas au pouvoir à l’époque) qui sont derrière cette chimère ?


    • @ condé

      Un lointain de Condé...tu trolles pour la Macronnie et son maître allemand maintenant ? On pointe le "sadisme" et la "cruauté" d’une monarchie anglaise quand on obéit à une république qui a génocidé la Vendée et s’est mise sous la protection des maîtres américano-germano-israéliens ? Quand on veut faire la morale aux autres, on balaie devant sa porte avant. Le jour où la France sera de nouveau souveraine, tu pourras pérorer sur les Anglais. Pour l’instant, à l’image de tous les sujets du roitelet macron, tu aboies sur ceux que le système a désigné comme "l’ennemi" parce qu’il s’est opposé à l’UE. Les dissidents 2.0 français : l’image de la servitude !
      Je rappelle quelques vérités dérangeantes : le Brexit a été voulu par le peuple et non par la City. Obama lui-même est allé menacer le peuple anglais, toutes la presse aux ordres du système a roulé CONTRE le brexit. Cette city et cette bourgeoisie anglaise à laquelle la bourgeoisie française s’était ralliée se sont faites botter les fesses ... mais non, heureusement qu’il y a l’anglophobie pour faire aboyer le natio français dans la bonne direction, celle du système.
      Les patriotes français ont perdu TOUS leurs combats depuis des décennies, sans aucune exception. Une chose est sûr, on a pas terminé de continuer la lose.
      Quelque part, je pense qu’il y a en fait de la jalousie plus que de la raison historique derrière cette haine anti-anglaise dans nos milieux. On est des losers, notre madone Lepen va préparer la victoire de Macron au prochain coup (encore), mais on aime pas voir d’autres que nous gagner ... ça nous inciterait à travailler.
      Bref, il y aurait tant à dire mais pourquoi le dire d’ailleurs, es-tu français ou allemand pour commencer ? Sinon, non, le peuple Anglais subit moins sa royauté que nous, notre ripoublique. Il est grand temps de se déconfiner de son anti-brexitisme primaire.


    • @ ceux qui ont répondu

      Déjà, règle n°1 : quand on a Macron comme président et qu’on est pas foutu de se regrouper pour faire le frexit, on évite de

      critiquer les autres pays.

      Ensuite.

      @ Bonnet Phrygien

      Concernant Mers-el-Kébir & autres faits exagérés pour flatter son anglophobie ...

      Y étais-tu ? Et si les Anglais avaient été de si gros méchants, pourquoi n’ont-ils pas livré De Gaulle, empêché la résistance de se former en Angleterre et empêché, in fine, les américains de détruire la France ?
      Combien de Français morts à Mers-el-kebir et combien morts face aux allemands dans la nord de la France ?

      Concernant : Waterloo, Dardanelles, tout ça...

      Combien de morts à Verdun tués par les allemands et combien de morts dans le total des combats entre Français et Anglais ? Allez, ma question est simple : au travail, tout de suite !
      Combien d’Anglais sont-ils morts en France dans la Somme sans Français en avant-garde ?

      Concernant la guerre de 100 ans : Plantagenêt, n’est-ce-pas un nom d’origine française, à la base ? On parlait quelle langue à la cours du roi d’Angleterre ?

      Bien-sûr, ce sont les Anglais qui ont fait l’euro et les cures d’austérité en Grèce, allez !

      Pour le reste, il n’y a aucun autre argument valable dans ton propos pour qu’il y soit répondu.


    • @ ceux qui ont répondu

      Déjà, règle n°1 : quand on a Macron comme président et qu’on est pas foutu de se regrouper pour faire le frexit, on évite de

      critiquer les autres pays.

      Ensuite.

      @ Bonnet Phrygien

      Concernant Mers-el-Kébir & autres faits exagérés pour flatter son anglophobie ...

      Y étais-tu ? Et si les Anglais avaient été de si gros méchants, pourquoi n’ont-ils pas livré De Gaulle, empêché la résistance de se former en Angleterre et empêché, in fine, les américains de détruire la France ?
      Combien de Français morts à Mers-el-kebir et combien morts face aux allemands dans la nord de la France ?

      Concernant : Waterloo, Dardanelles, tout ça...

      Combien de morts à Verdun tués par les allemands et combien de morts dans le total des combats entre Français et Anglais ? Allez, ma question est simple : au travail, tout de suite !
      Combien d’Anglais sont-ils morts en France dans la Somme sans Français en avant-garde ?

      Concernant la guerre de 100 ans : Plantagenêt, n’est-ce-pas un nom d’origine française, à la base ? On parlait quelle langue à la cours du roi d’Angleterre ?

      Bien-sûr, ce sont les Anglais qui ont fait l’euro et les cures d’austérité en Grèce, allez !

      Pour le reste, il n’y a aucun autre argument valable dans ton propos pour qu’il y soit répondu.


    • @ zuleya

      1ère phrase

      Si tu n’es pas capable de comprendre un sous-entendu ...

      paragraphe suivant

      D’accord, tu n’as pas compris le sous-entendu de l’auteur et tu expliques longuement ton défaut de compréhension.

      Et quand à

      quant à

      l’absence de ... habituel

      Qui a fait rentrer l’Angleterre ? Bojo ? Les brexiters ? Nigel Farrage ? Ou les remainers actuels ? Cette essentialisation de l’autre commence à être lassante à la longue.
      Au lieu "les anglais", explicite-nous plutôt quel parti, quelles personnalités ont fait cela...était-ce des red tory comme Clark, Blond ou Bojo ? Allez, répond, puisque tu es si prompt à accuser les anglais, c’est que ce doit être un sujet que tu maîtrises sur le bout des doigts.

      Que lon

      l’on

      soit pour ou contre l’union européenne actuelle

      hum...quand on insiste tant dans son anglophobie à l’instant T (au moment où tous doivent être anglophobes parce que quitter la secte UE est impardonnable) : désolé, c’est être POUR l’UE ultralibérale, au final.

      (en regle generale

      en règle générale

      ce qui deplait dans lUE actuelle est son caractere economique pur cest a dire la version que les anglais y ont apporté depuis 1970)

      Bien-sûr, ce sont les Anglais qui ont affamé les Grecs...et le fait que la "Gröss Europa" sans frontières nationales, était un projet 100% germanique à la base.
      Et sinon, c’était les red tory qui étaient au pouvoir à ce moment-là, où les futurs remainers ?

      être à ce point remonté contre les intérêts de nations voisines

      En quoi une union économique ultralibérale aurait été dans l’intérêt des peuples voisins ?

      que d’entrer dans une union pour la torpiller et la faire capoter...

      1) Très bien, je veux des preuves concrètes et fiables de ce que tu affirmes. Allez, au travail !
      2) Donc, ce sont les brexiters / Bojo et Farrage (qui n’étaient pas au pouvoir à l’époque) qui sont derrière cette chimère ?


    • @ condé

      Un lointain de Condé...tu trolles pour la Macronnie et son maître allemand maintenant ? On pointe le "sadisme" et la "cruauté" d’une monarchie anglaise quand on est sujet, au même moment, d’une république qui a génocidé la Vendée et s’est mise sous la protection des maîtres américano-germano-israéliens ? Quand on veut faire la morale aux autres, on balaie devant sa porte avant. Le jour où la France sera de nouveau souveraine, on pourra pérorer sur les Anglais. Pour l’instant, à l’image de tous les sujets du roitelet macron, tu aboies sur ceux que le système a désigné comme "l’ennemi" parce qu’il s’est opposé à l’UE. Les dissidents 2.0 français : l’image de la servitude !
      Je rappelle quelques vérités dérangeantes : le Brexit a été voulu par le peuple et non par la City. Obama lui-même est allé menacer le peuple anglais, toute la presse aux ordres du système a roulé CONTRE le brexit. Cette city et cette bourgeoisie anglaise à laquelle la bourgeoisie française s’était ralliée se sont faites botter les fesses... mais non, heureusement qu’il y a l’anglophobie pour faire aboyer le natio français dans la bonne direction, celle du système.
      Les patriotes français ont perdu TOUS leurs combats depuis des décennies, sans aucune exception. Une chose est sûr, on en a pas terminé avec la lose.
      Quelque part, je pense qu’il y a en fait de la jalousie plus que de la raison historique derrière cette haine anti-anglaise, dans nos milieux (si les natio français étaient si à cheval sur l’histoire, ils n’y aurait pas autant de germanolâtrie). On est des losers, notre madone Lepen va encore permettre la victoire de Macron en 2022, mais on aime pas voir d’autres que nous gagner ... ça nous inciterait à travailler.
      Bref, il y aurait tant à dire mais pourquoi le dire d’ailleurs, es-tu français ou allemand pour commencer ? Sinon, non, le peuple Anglais subit moins sa royauté que nous, notre ripoublique. Il est grand temps de se déconfiner de son anti-brexitisme primaire.


    • @ zuleya

      1ère phrase

      Si tu n’es pas capable de comprendre un sous-entendu ...

      paragraphe suivant

      D’accord, tu n’as pas compris le sous-entendu de l’auteur et tu expliques longuement ton défaut de compréhension.

      Et quand à

      quant à

      l’absence de ... habituel

      Qui a fait rentrer l’Angleterre ? Bojo ? Les brexiters ? Nigel Farrage ? Ou les remainers actuels ? Cette essentialisation de l’autre

      commence à être lassante à la longue.
      Au lieu "les anglais", explicite-nous plutôt quel parti, quelles personnalités ont fait cela...était-ce des red tory comme Clark,

      Blond ou Bojo ? Allez, répond, puisque tu es si prompt à accuser les anglais, c’est que ce doit être un sujet que tu maîtrises sur le

      bout des doigts.

      Que lon

      l’on

      soit pour ou contre l’union européenne actuelle

      hum...quand on insiste tant dans son anglophobie à l’instant T (au moment où tous doivent être anglophobes parce que quitter la secte

      UE est impardonnable) : désolé, c’est être POUR l’UE ultralibérale, au final.

      (en regle generale

      en règle générale

      ce qui deplait dans lUE actuelle est son caractere economique pur cest a dire la version que les anglais y ont apporté depuis 1970)

      Bien-sûr, ce sont les Anglais qui ont affamé les Grecs...et le fait que la "Gröss Europa" sans frontières nationales, était un projet

      100% germanique à la base.
      Et sinon, c’était les red tory qui étaient au pouvoir à ce moment-là, où les futurs remainers ?

      être à ce point remonté contre les intérêts de nations voisines

      En quoi une union économique ultralibérale aurait été dans l’intérêt des peuples voisins ?

      que d’entrer dans une union pour la torpiller et la faire capoter...

      1) Très bien, je veux des preuves concrètes et fiables de ce que tu affirmes. Allez, au travail !
      2) Donc, ce sont les brexiters / Bojo et Farrage (qui n’étaient pas au pouvoir à l’époque) qui sont derrière cette chimère ?


    • @ Bonnet Phrygien

      Concernant Mers-el-Kébir & autres faits exagérés pour flatter son anglophobie ...

      Y étais-tu ? Et si les Anglais avaient été de si gros méchants, pourquoi n’ont-ils pas livré De Gaulle, empêché la résistance de se

      former en Angleterre et empêché, in fine, les américains de détruire la France ?
      Combien de Français morts à Mers-el-kebir et combien morts face aux allemands dans la nord de la France ?

      Concernant : Waterloo, Dardanelles, tout ça...

      Combien de morts à Verdun tués par les allemands et combien de morts dans le total des combats entre Français et Anglais ? Allez, ma

      question est simple : au travail, tout de suite !
      Combien d’Anglais sont-ils morts en France dans la Somme sans Français en avant-garde ?

      Concernant la guerre de 100 ans : Plantagenêt, n’est-ce-pas un nom d’origine française, à la base ? On parlait quelle langue à la

      cours du roi d’Angleterre ?

      Bien-sûr, ce sont les Anglais qui ont fait l’euro et les cures d’austérité en Grèce, allez !

      Pour le reste, il n’y a aucun autre argument valable dans ton propos pour qu’il y soit répondu.


    • @ condé

      Un lointain de Condé...tu trolles pour la Macronnie et son maître allemand maintenant ? On pointe le "sadisme" et la "cruauté" d’une monarchie anglaise quand on est sujet, au même moment, d’une république qui a génocidé la Vendée et s’est mise sous la protection des maîtres américano-germano-israéliens ? Quand on veut faire la morale aux autres, on balaie devant sa porte avant. Le jour où la France sera de nouveau souveraine, on pourra pérorer sur les Anglais. Pour l’instant, à l’image de tous les sujets du roitelet macron, tu aboies sur ceux que le système a désigné comme "l’ennemi" parce qu’il s’est opposé à l’UE. Les dissidents 2.0 français : l’image de la servitude !
      Je rappelle quelques vérités dérangeantes : le Brexit a été voulu par le peuple et non par la City. Obama lui-même est allé menacer le peuple anglais, toute la presse aux ordres du système a roulé CONTRE le brexit. Cette city et cette bourgeoisie anglaise à laquelle la bourgeoisie française s’était ralliée se sont faites botter les fesses... mais non, heureusement qu’il y a l’anglophobie pour faire aboyer le natio français dans la bonne direction, celle du système.
      Les patriotes français ont perdu TOUS leurs combats depuis des décennies, sans aucune exception. Une chose est sûr, on en a pas terminé avec la lose.
      Quelque part, je pense qu’il y a en fait de la jalousie plus que de la raison historique derrière cette haine anti-anglaise, dans nos milieux (si les natio français étaient si à cheval sur l’histoire, ils n’y aurait pas autant de germanolâtrie). On est des losers, notre madone Lepen va encore permettre la victoire de Macron en 2022, mais on aime pas voir d’autres que nous gagner ... ça nous inciterait à travailler.
      Bref, il y aurait tant à dire mais pourquoi le dire d’ailleurs, es-tu français ou allemand pour commencer ? Sinon, non, le peuple Anglais subit moins sa royauté que nous, notre ripoublique. Il est grand temps de se déconfiner de son anti-brexitisme primaire.


    • Les Anglais sont les pires amis que la France peur avoir ! Nos livres Fernand Nathan ont noirci les Allemands à nos yeux. Regardez où se trouve le centre névralgique des Rothschild ...


    • Que les anglophiles béats nous parlent plutôt du fiasco de super bojo dans cette crise du couillonavirus, où Bojo s’est distingué dans l’incompétence avec plus de morts qu’en France et une gestion encore plus catastrophique ! Les anglais auraient mieux de faire appel à l’Allemagne gérer cette crise sanitaire !


    • Bayennung tu as fini avec "la haine " antianglaise ? On croirait entendre julien dray

      Pour mers el kebir c’est pas loin de 1500 morts. C’est colossal. C’est pas très loin du score d’une attaque similaire ,à une année dintervalle, qui a justifié l’entrée en guerre des états unis : Pearl harbor. Et on entend parler de pearl harbor matin midi et soir. Les francais se retiennent beaucoup face aux anglais par rapport à cela. Qu’auraient on entendu si les rôles à vient été inversé. ..

      La différence avec l’allemagne est majeure. L’angleterre etait sensée etre notre alliée. De même depuis 75 ans les anglais nous cassent les bonbons en nous crachant à la gueule , pretendant quils sont venus "nous sauver" ou que les francais se sont rendus sans combattre. La réalité est qu’ils ont déclaré la guerre avant que la france ne soit impliquée à la fois en 14 et en 39 (donc en aucun cas ils ont fait l’as gurre pour nous sauver) qu’ils nous ont fait des crasses en pleine tempêtes, et qu’ils doivent aux français davoir couvert leur sortie à dunkerque. Je n’ai jamais entendu un allémand en 75 ans nous traiter avec le mépris des anglais. Et pourtant ils étaient nos ennemis.

      Quant a leurope je me suis déjà expliqué. Reprocher aux français davoir laisser entrer les anglais en premier lieu revient à reprocher à la victime d’avoir été detroussée au coin d’un bois. C’est fort de café. Mais bon c’est la seule façon qu’ont les supporters des rosbifs de les defendre.
      Des pirouettes et des inversions accusatoires. Vu qu’on est face à des actes d’une immoralité manifeste. Ça et parler de "haine"...


    • @ zuleya

      1) Tu as fini de blâmer ceux qui donnent l’exemple ? On croirait un dissident 2.0

      2) Tiens, je constate que tu n’as apporté aucune preuve comme je te l’avais aimablement demandé, dommage.

      3) Mers el kebir = 1500 morts.
      Verdun = 163 000 morts ... Fin de l’histoire !

      ou que les francais se sont rendus sans combattre.

      4) Quels Anglais ? Donne-moi des noms ? Bojo ? Nigel Farrage ? Ne confondrais-tu pas anglais et américains ?

      Ceci dit, on pourrait dire aussi, en te lisant, que les Français sont plutôt ingrats à l’égard de ceux qui sont venus crever en masse (pour nos gueules ou pas, le fait est que ça nous a bien aidé) dans la Somme et qui ont hébergé De Gaulle quand Roosevelt voulait l’éliminer, permettant ainsi à la France de renaître alors qu’on aurait très bien pu terminer coupé en morceau.

      La réalité est ... l’as gurre pour nous sauver)

      En 14, ils l’ont déclaré car la Belgique avait été envahie.
      En 40, pareil pour la Pologne.
      Que l’anglophobie fasse mentir les faits, c’est grave !

      Je n’ai jamais entendu un allémand en 75 ans nous traiter avec le mépris des anglais.

      T’en veux du mépris germanique ? Et les réformes euro-budgétaires que l’Allemagne, pardon, l’UE, exige : c’est pas du mépris, peut-être.
      Et les cures d’austérité imposées à nos hôpitaux ce qui a fait crever nos vieux avec la dernière épidémie ? C’est pas du mépris, ça ?
      Sinon, va demander aux Grecs ce qu’ils en pensent.
      Tu entends très mal (ou ce que tu veux) et je ne m’étais pas trompé en parlant d’anglophobie.
      De plus pourquoi diraient-ils des choses méchantes à l’égard de soumis à l’UE comme nous ?

      Quant a leurope je me suis déjà expliqué.

      Sans preuves, ni sources. Donc, c’est invalide.

      Reprocher aux français davoir laisser entrer les anglais en premier lieu revient à reprocher à la victime d’avoir été detroussée au coin d’un bois.

      Tu parles d’avoir laissé entrer l’Allemagne, bien-sûr ?

      C’est fort de...Ça et parler de "haine"...

      Disait le sujet de Macron concernant le peuple qui s’est levé pour sa liberté, lui.

      Avec des ’souverainistes’ comme toi : les ultralibéraux de l’UE ont pas fini de piller le pays. Comme quoi, on comprend pourquoi on se traine une réputation aussi lamentable depuis 40. Triste de constater que les les français soient tant à l’image de leurs femmes...tondues en si grand nombre en 44.

      Je comprends pourquoi l’UE immigrationniste tende à nous grand-remplacer, qui aurait du respect pour tel peuple ?


    • @ awarssi

      Les Anglais sont les pires amis que la France peur avoir ! Nos livres Fernand Nathan ont noirci les Allemands

      Les livres Fernand Nathan objectent donc la guerre de 100 ans ou Waterloo ? Faudrait savoir lire, non ?
      De plus, les morts de Verdun ne sont pas une donnée inventée par Fernand Nathan.

      Regardez où se trouve le centre névralgique des Rothschild ...

      A l’Elysée, non ?

      Je répète parce que ça rentre mal : QUAND ON A UN PRESIDENT COMME MACRON, ON EST PAS BIEN PLACE POUR FAIRE La MORALE AUX AUTRES !

      @ déclin

      Que les anglophiles béats nous parlent plutôt du fiasco de super bojo dans cette crise du couillonavirus

      Quel fiasco ? Il avait compris que c’était une arnaque, il a essayé d’empêcher l’industrie anglaise de fermer et les remainers ont réussi à lui tordre le bras (profitant de sa maladie, quel courage !) pour le lui imposer.
      Sinon qu’ont donc à nous dire les germanophiles béats du fiasco allemand dans la gestion de ses personnes âgées qui sont forcées d’aller vivre en Pologne tellement leur niveau de vie est misérable ? C’est sûr que lorsque le coronavirus arrive, c’est bien pratique pour faire mentir les chiffres ?


  • Ce n’est pas un oubli, c’est volontaire. De toutes façons, avec tous les pays qu’ils ont détruits pour leurs profits depuis la fin de la guerre, ils peuvent bien en avoir sauvé quelques uns en 44-45. Ah, on me dit dans l’oreillette qu’en 1944 c’était aussi pour leurs profits. Bon, ne désespérons pas, il nous reste le coca et les hamburgers. Zut, on me dit que ça aussi, c’est de la merde. Saloperie d’oreillette !!!!!


  • A Stalingrad on n’a pas vu beaucoup de soldats américains. Rendons justice à l’URSS pour avoir résisté et même inversé le cours des évènements.

     

    • Ah oui ? Vous auriez aimé vivre sous la botte des soviétiques, vous ?


    • @leking

      Est-ce mieux de vivre sous la botte des sionistes ? Attendez vous n’avez encore rien vu ! La privation des libertés et l’euthanasie ne sont qu’un petit début !

      En URSS, notamment à Moscou, il y avait une bonne éducation, un bon système de santé et était possible de faire carrière. Pas de luxe, mais de la bonne nourriture. Ne croyez pas la propagande, demandez à des Russes de 50-80 ans.

      Pour la période stalinienne, oui, c’était la terreur jusqu’en 1953. 1 million de Chrétiens déportés chaque année. Staline était juif et la Revolution, judeo-bolchevique !


    • Et vous Le King, peut-être auriez-vous aimé vivre sous la bote nazie ?


    • Oui, remercions l’URSS d’avoir signé la mort de l’homme blanc à Stalingrad et d’avoir favorisé la situation actuelle. Après tout vaincre Hitler était une nécessité, la France est morte mais au moins on ne parle pas allemand.


    • Je parle de la bataille de Stalingrad, le roitelet, de ça et de rien d’autre !!!! Vous n’avez pas vu la vidéo du patron avec Piero San Giorgio où il expliquait que, dans un débat, s’opposer pour s’opposer ne servait à rien ? Vous n’avez sans doute comme excuse que, pour vous, Stalingrad ne représente qu’une station de métro parisien.


    • Vous avez raison l’homme blanc est mort à Stalingrad, surtout le Français d’ailleurs, il suffit d’aller à la station de métro portant le même nom pour s’en rendre compte.


    • @u roitelet

      La botte américaine avec sa destruction de toutes les valeurs humaines, ses bombardements atomiques sur populations civiles et l’exposition à toutes les épidémies sanitaires et économiques permises par le capitalisme américains sont meilleurs peut-être ?
      Je te signale que le système Russe, plus ancré sur le réel est en train de gagner en Syrie comme il a gagné en Ukraine face aux méthodes américaines.

      Marre des agents de Biden !


    • Donc l’homme blanc (en majorité slave) russe devait se laisser exterminer par l’homme blanc allemand pour le bien de l’homme blanc en général....allez raconter ça à un slave.


    • @Jean



      Donc l’homme blanc (en majorité slave) russe devait se laisser exterminer par l’homme blanc allemand pour le bien de l’homme blanc en général....allez raconter ça à un slave.



      Ca tombe bien, je suis slave d’origine et me permets donc de vous livrer le fond de ma pensée. L’homme blanc russe, comme vous le dites, n’avait aucun besoin de l’homme blanc allemand pour se faire massacrer, ses élites juives s’en chargeant fort bien par elles-mêmes. Il est estimé que depuis 1917, l’épouvantable épopée judéo-bolchevique est responsable de la mort de plus de 66 millions de Russes (pour la plupart chrétiens), exterminés dans ses seuls goulags. Je ne parle là que des Russes, faisant abstraction dans ces chiffres du tribut payé par les autres nations slaves !
      Vous devriez lire Solzhenitsyn...
      Les soldats russes tombés lors de la deuxième guerre mondiale sont en sus. Ceux-ci ne sont pas morts par conviction ou par patriotisme, mais par obligation, sacrifiés par ces mêmes élites autant pour la sauvegarde de leur mortifère idéal communiste que par leur haine atavique du christianisme.
      Que ce soit par choix ou par incitation, les atrocités et exactions commises par l’armée russe lors de la deuxième guerre mondiale sont au moins aussi innombrables qu’innommables. L’aventure communiste a été la plus abjecte tentative juive d’asservissement des peuples de toute l’histoire.
      Pourquoi croyez-vous que les soldats allemands étaient acclamés et accueillis comme des héros par les peuples libérés de l’oppression russe ?
      Qu’un personnage comme Putin (nom qui lui était sans doute prédestiné) nous abreuve de ses grandes tirades sur la grandeur, la valeur et l’héroïsme de l’Armée Rouge pendant cette période et face à "la menace national-socialiste" est un dernier glaviot envoyé au visage de toutes ces victimes, celles de son propre peuple en premier lieu ! Ce connard qui ose avouer sa profonde admiration pour la Cheka de Dzerzhinksy et qui se félicite du lien de filiation enter l’actuel FSB, le KGB et la Cheka.
      Mais qu’attendre d’autre que de la propagande de la part d’un ancien agent du KGB dont la principale fonction était d’assurer le rôle d’agent de liaison avec la Stasi d’Allemagne de l’Est.
      Enfin, on a les héros qu’on mérite !


    • @VIVACHAVEZ



      Rendons justice à l’URSS pour avoir résisté et même inversé le cours des évènements.



      Je ne vois strictement pas la moindre raison objective de se féliciter de la victoire de la tenaille capitalisto-bolchevique qui nous a précipités dans le monde actuel. N’avez-vous toujours pas compris que la seule alternative à cette monstruosité bicéphale, résidait justement dans la troisième voie, celle du national-socialisme. Pourquoi donc pensez-vous que ce régime politique est systématiquement combattu, quelle que puisse en être son application pratique ou son émanation politique ? L’alliance contrenature entre les tenants du capitalisme mondialisant le plus outrancier (Angleterre, États-Unis) et les promoteurs du communisme universel (Russie) ne vous a-t-elle jamais paru étrange ?
      Enfin... ne dit-on pas que "Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes."


  • « De manière absurde, elle identifie l’idéologie nazie et l’idéologie soviétique, alors qu’il n’y a rien de commun entre la mystique de la race et le marxisme-léninisme »...Parce que peut être le résultat est le même...

     

  • "En ce 8 mai 2020, rendons hommage à nos libérateurs au drapeau rouge."

    Oui les soviétiques ont payé le prix fort ; "20 millions de morts".

    Mais pour nous, français, libérateurs de quoi ?

     

    • 27 millions ! Dont la moitié de civils.


    • "Mais pour nous, français, libérateurs de quoi ?".

      Savez vous que ceux qui ont conçu les plans de votre véhicule personnel, l’ont fabriqué et l’ont expédié dans votre pays puis chez votre concessionnaire, n’habitent pas forcément à 500 mètres de chez vous et ne verront sans doute jamais votre domicile ? Il a raison AS, le grand défaut des russes c’est qu’ils n’avaient pas Hollywood comme propagandiste.


    • Vivachavez

      Ceux qui ont conçu mon véhicule, ma voiture du peuple, justement n’ont pas été libérés en 45. Pas plus que nos anciens qui se sont battus dans Berlin pour défendre la Chancellerie. Ils ont toujours les plans à Dusseldorf. Ceux qui l’ont assemblé sont en Slovaquie. Et même si c’était une Peugeot, je n’habite pas à Flins. (plus de 500 mètres) J’ai eu une Lada et je l’aurai toujours si ne n’avait pas fini dans le fossé, mais même si je l’adorai je ne l’ai jamais considéré comme la voiture de "mes libérateurs". On peut être comme moi de philosophie brun-rouge sans souhaiter pour autant une nouvelle occupation soviétique de 50 ans. Il ne faut pas confondre une idéologie communiste, un communisme romantique, une alternative au capitalisme financier cosmopolite, avec la vie en Allemagne de l’Est ou en Tchécoslovaquie de 45 à 89. Pour moi les soviétiques qui ont violé les femmes européennes ne sont pas des libérateurs pas plus que les GI américains, australiens, canadiens pour qui les françaises étaient des filles faciles et bonnes à prendre.


  • Combien de millions de morts ont fait les colonisateurs du continent américain ( nord et sud ) et de l’océanie déjà ?


  • Regarder l’Occident aujourd’hui pour se rendre compte que l’urss et les usa n’étaient pas les bon gagnants.......

     

  • il y a pourtant une réponse simple a faire a ces manipulateurs : Rendre publique les archives secrètes de la libération des camps , et la , ca va swinguer .

     

    • @nico

      Des informations sur le camps sont déjà disponibles sur les archives allemandes officielles.
      Il y a même le journal des ordres du commandant d’Auschwitz. Les indications qui y figurent procurent un faisceau d’indices éloquent.Bien sûr, elles ne sont pas traduites en français !
      1500 Allemands sont derrière les barreaux pour troubles à l’ordre public, dont une petite vieille de 92 ans, Ursula Haverbeck témoin de son époque !
      Ce sont les Lois scélérates qui doivent être abrogées !


  • Etant donné que ce n’est pas la Russie qui a réécrit l’Histoire, elle n’en fait pas complètement partie..

     

  • Possiblement une "fausse chicane" comme le dit souvent Alexis Cossette


  • À force d’être écœurés par leurs mensonges on n’aura plus de cœur, les concernant.
    Et quand on n’a plus de cœur on est sans pitié... c’est ce qui les attend ces menteurs patentés, un traitement sans cœur.


  • Une sorte de révisionnisme,autorisé celui la..

     

  • Oui... enfin n’oublions pas non plus le mépris sans bornes des généraux rouges et de Staline lui-même pour les vies humaines, les sanctions en cas de retraite et de désertions, etc,
    Il n’y a rien à célébrer de l’URSS...

     

    • L ’ Urss a détruit 80 % de l’ armée allemande, le coût en hommes est proportionnel. C ’est sûr que la France n’a pas perdu beaucoup d’hommes dans la drôle guerre, on a vu le résultat... ." Rien à célébrer de l’ Urss " (!).....si on est pro -allemand mais en Russie le jour de la fête nationale, on célèbre la victoire de l’ URSS sur le nazisme. Quant au Staline qui méprise la vie de ses concitoyens....c’est la soupe qu’on nous sert ici ,du même acabit que le sujet de l’article. La réalité c’est que Staline est le plus grand héros de tous les temps pour la majorité des Russes, seul leur avis compte, non ?


    • C’est profond ce que tu écris, surtout mis au regard de l’infini respect de la vie humaine qui caractérise le capitalisme, en particulier au cours de ses guerres.

      Tant de vies civile épargnées au Japon, en Chine, en Corée, au Vietnam, tant d’Irakiens célébrant les « frappes chirurgicales » obligent à conspuer la brutale U.R.S.S. dirigée par une bureaucratie bornée. On sent toute la capacité du capitalisme néolibéral à apporter la paix et la prospérité quand on examine la situation des Iraniens cernés par de bienveillantes bases états-uniennes. L’Amérique du Sud se félicite d’avoir été arrosée de liberté, liberté chérie. Oh ! les beaux jours au Chili avec Pinochet, au Panama avec Noriega.

      Quand je te lis, je me souviens de mon inculture historique. Oui, tu as raison. Sans le pacte de Varsovie, nous n’aurions pas eu l’OTAN... Ah... non, merde, c’est l’inverse. Le pacte était quatorze ans plus jeune que l’OTAN. Il est aujourd’hui caduque. C’est bien l’OTAN qui perdure dans son être belliqueux, qui s’exerce en Europe, étend son influence vers l’Ukraine.

      Finalement, avant d’explorer les profondeurs et de prétendre faire la guerre sans sanctionner les désertions, tu devrais peut-être réévaluer ce que tu crois être « évident » parce qu’on te l’a dit et que tu le répètes.


    • Si si il y a eu des pertes framcaises pendant la bataille de France et d’une façon générale pendant la guerre. D’ailleurs de memoire il y en a eu plus chez les framcais que chez les anglais ou que les américains. Mais c’est pas grave.Certaines vies valent beaucoup plus que d’autres. Il faut rester dans cette idée absurde que la 2ème guerre mondiale a été une partie de plaisir. Même à droite avec lepen ce terme revient parfois, tous cela pour essayer de choquer les adversaires politiques en faisant un bon mot.


    • @le King

      Dans ce cas, il n’y a rien non plus à célébrer en France, ni ailleurs !
      Les pertes étant ’ridiculement’ faibles comparées à celles des Russes.
      Je rappelle tout de même ici, que ce sont d’abord des Chrétiens qui ont été massacré en masse.
      Il est bon aussi de noter que les chefs étaient tous (Hitler, Staline, Churchill et Roosevelt) eux, des habirus ! Enfin, que les commanditaires et les financiers étaient des sionistes !
      Tirez-en les conclusions qui s’imposent.


    • Sans les pertes colossales contre l’armée allemande, Staline aurait très bien pu rouler sur toute l’Europe. Vu que ça s’est soldé autrement, le petit père a jugé plus utile de se la partager. La Guerre Froide n’étant qu’une partie remise qui s’est enlisée en défaveur des russes car les ricains avaient un projet de société bien plus prometteur et sournois que leur rival. Le non-alignement restait la meilleure solution, mais on en est sorti et on en paye maintenant les conséquences. Le plan Marshall n’était que la première étape, l’UE la seconde, désormais l’oncle Sam nous a totalement à sa botte et ça se voit de plus en plus.


    • @Jean

      Selon la majorité des français mai 68 a été la meilleur chose de tout les temps qui soit arrivé à la France. C’est clair que l’avis de la masse décérébré a toujours été gage de qualité.


    • Ce n’est pas aux dirigeants que l’on rend hommage...



    • Ce n’est pas aux dirigeants que l’on rend hommage...



      ...Mais à la viande du capital apatride couramment appelé "braves & gentils patriotes"

      (En gros, les crétins d’en dessous qui ont gobé la soupe-propaganda universaliste de tonton Moshevich, betteraves, patates et livret rouge...)


    • Jean...
      Pour les Français, Louis XIV aussi fut un grand roi ; pourtant le peuple français d’alors subit un demi siècle durant les prélèvements fiscaux hors normes, l’enrôlement forcé dans l’armée d’une partie de la jeunesse paysanne et à sa mort, il laissa le pays exsangue ! À tel point qu’il fu enterré de nuit, par crainte des réactions de la foule...Vous voyez bien que le ressenti d’une population ne vaut rien si ce n’est celui des contemporains. J’aurais bien aimé sondé les Russes entre 1930 et 1950, pour connaître leur avis RÉEL, et celui des familles de déportés, par exemple...


    • @u roitelet

      Non, bien-sûr, la Russie a causé 80% des pertes humaines à l’armée allemande et a perdu 20 millions (au moins) de vies.

      Et les USA ont-ils été humains avec les amérindiens, peut-être ?


    • @u roitelet

      Pour les Français, Louis XIV aussi fut un grand roi ; pourtant le peuple français d’alors subit un demi siècle durant les prélèvements fiscaux hors normes, l’enrôlement forcé dans l’armée d’une partie de la jeunesse paysanne et à sa mort, il laissa le pays exsangue !

      Quelle vision réduite de l’histoire. Tu oublies l’accentuation de la mini ère glaciaire qui eu lieu pendant son régime.
      Au final, c’est bien ça qui provoqué tous les malheurs de la France (pays à 90% paysan, donc lié aux cultures et au climat) et non la gestion du pays.

      À tel point qu’il fu

      fu ?

      enterré de nuit, par crainte des réactions de la foule...

      Quelle foule ? Des noms et preuves, s’il te plaît ? N’oublions que ce sont les républicains qui ont (ré-)écrit l’histoire.

      Vous voyez bien que le ressenti d’une population ne vaut rien si ce n’est celui des contemporains.

      Postulat historique faible, absence de preuves...donne des conclusions fallacieuse : non, désolé, Louis XIV a été un bon roi, ce n’était pas lui qui FUT responsable du climat, quant à la vision "positive" des contemporains : tout le monde répète les mensonges que tu débites sur l’enterrement du roi. Donc il n’est pas si adulé que ça.

      J’aurais bien aimé sondé les Russes entre 1930 et 1950, pour connaître leur avis RÉEL, et celui des familles de déportés, par exemple...

      Ben ils t’auraient dit que Staline les a sauvé de la déportation allemande. que Hitler, par son intelligence toute germanique, a fait de l’Allemagne, si révérée en Russie, le pire pays qu’il fut, qu’il a livré l’ennemi parfait à Staline et à la banque. Qu’il a été, au final, pour les européens ce que Daesh est aux musulmans (l’ennemi parfait avec lequel on pourra faire un grand méchant dans le story-telling hollywoodien). Les Russes préfèrent un Staline à un Macron russe style Elstine qui, lui, a fait bien plus de torts à la Russie.


  • Ah, c’est sûr qu’on en bouffe, du débarquement..... matin midi et soir
    (toujours la même posologie)


  • Et la france n’est pas indignée ? Il y a pas un bug quelque part ?alors ça y est officiellement il n’y a plus que les anglais et les américains ? Et ils disent cela effrontément ? Ou étaient les usa en 1939 et 1940 ? Et en 1941 aussi..et puis en 42 et 43 pas tres presents jusqua ce que larmee rouge soit inarretable...

    Et les anglais à dunkerque qui partent sans même nous le dire et qui bombardent la flotte française à mers el kebir, on ressort les dossiers ? Et birhakeim c’est du pipi de chat aussi ?

    Effrayant de voir que l’état français ne défende même pas symboliquement les intérêts français. Il me semble qu’ils sont tous gaulistes pourtant ?

    Je plaisante car il est là le problème.
    concernant la 2ème guerre mondiale. Le gaulisme est basé sur l’idéologie que les francais dans leur ensemble ont été des merdes afin de faire ressortir l’image du héros de Londres. ...Et ils laissent passer les affabulations anglo-saxonnes sans moufter...Et les autres délire de plus en plus gateusement...

    Entre cela et les allumés de démocratie participative qui voient le 8 mai comme une défaite française. ...enfin ils reconnaissent au moiNS que hitler n’était pas très francophile. ..
    C’est bien le problème de ce conflit....La France n’y avait que des ennemis. Tant que l’on n’a pas intégré cela on n’a pas bien compris le conflit, dun point de vue patriote français j’entends bien.

     

    • Une fois n’est pas coutume zuleya, je suis d’accord avec vous.
      Soulignons aussi ce mensonge malheureusement parfaitement ancré dans l’esprit collectif d’aujourd’hui, que nos anciens ne se sont pas battus en 40...
      La "promenade de santé " de l’armée allemande en France, si chère aux anglo saxons.
      Les mêmes qui traitaient nos grands pères de couards et nos grands mères de salopes !
      Ils devraient un peu plus rouvrir les archives et reconnaître les chiffres officiels : l’armée allemande a plus eu de pertes en un mois de combat en France que dans le premier mois de Barbarossa !
      Le sacrifice de l’armée française aurait dû hisser cette dernière au rand de martyr. Et la fameuse "fuite à l’anglaise" des rosbifs à Dunkerque...
      Rendons hommage à nos aînés, qui eux, se sont battus face à la meilleure armée du monde, dans un sacrifice ultime face à un déluge de feu et d’acier !!
      Un général allemand avait dit : "comme les français savent bien mourir..."


    • L’Europe est la pute de Washington depuis 1945, que voulez-vous : seule les deux périodes gaulliennes sont une parenthèse d’une bonne vingtaine d’années, pour la France.


    • #2460017

      Et la france n’est pas indignée ?



      Zuleya ? La France est un vieux melting-pot off-white de concession judéo-chrétienne...
      Une dose non négligeable d’Islam y a été injectée plus récemment, afin de raviver l’Amour d’un Dieu unique recouvert de Res-publica, ceci, au delà de quelques origines (et couleurs) que se soit.

      La France est un vieux bastion de collabos, de crypto-juifs dans l’âme (collabos, au sens réel du terme, cf Macronie de Rothschild)

      Pourquoi la France devrait-elle s’indigner de son caractère trouble d’avant, d’après et d’entre deux guerres ?

      Prendre partie pour les Bolcheviques ou les Yuppees’ Burgers de la City, est une futilité en soi...
      Les Français le savent, ils s’en gardent bien d’en parler....D’où leur malaise National et leur incohérence patriotique... (reste le piano à queue et les casserole de mami pour se relâcher...)

      Les notions de Bien et de Mal reste chez les Français (plus que dans n’importe quel autre corps Européens) un dualisme basé sur une doctrine rabbinique de seconde zone...

      Si vous ne me croyez pas, regardez donc la composition plus qu’hasardeuse de votre Saint Panthéon...


    • Royaume je sais pas quoi, d’après ton message tu n’es pas français. Commence déjà par dire d’où tu parles avant dêtre excessivement anti français. Qu’on puisse rigoler nous aussi en te répondant.


  • Cette indignation est d’autant plus compréhensible qu’elle s’oppose, en plus, à un révisionnisme bien réel, pour une fois.

    Contrairement au peuple Russe (qui peut, lui, être considéré comme "élu", vu le sacrifice subi) et aux Français (qui avaient déjà subi une première saignée démographique en 14-18 et qui ont donc préféré se tenir, sagement, de côté cette fois-là...rapport au fait que la der-des-der n’avait pas été si "der" que ça), les Américains, eux, n’ont quasiment pas combattu au cours de la 2ème guerre mondiale.
    Tout le monde sait qu’en Afrique, ils ont été en dessous de tout, même face à un Afrikakorps numériquement faible depuis le début et fatigué après un an de guerre face à la 8ème armée Britannique (Patton était bien brave, mais il n’y a pas beaucoup de mérite à vaincre un ennemi pareillement affaibli).
    En Italie, bloqués à Anzio, ce ne furent pas les américains mais bien les Anglais, les Français et les Polonais qui l’ont emporté dans les batailles d’importance.
    Niveau Pacifique : l’armée U.S. a surtout arraché (laborieusement) quelques îles paumées à une armée Japonaise étendue sur un front trop large qui a subit 9/10 de ses pertes face aux Chinois et pour qui l’armée US présentait une bien faible menace (même après Hiroshima & Nagasaki, ce sont les Russes qui ont motivé la reddition nipponne).
    Quant à la Normandie qu’on nous ressert jusqu’à la nausée : qui avaient-ils en face d’eux ? Des vieux, des gamins des hitlerjugend, des traumatisés du front de l’est ... pas grand chose. Et encore, ils n’ont pu se sortir de la Normandie que par l’opération Cobra (en gros : tapis de bombe sur tout le Cotentin).
    Et encore, ils ont paumé en Hollande, ils ont failli paumer dans les Ardennes ... là où les Russes faisaient des bonds de géants lors de l’opération Bagration, il a fallu un an à l’armée US (qui comptait le plus souvent sur les armée des autres nations pour avancer) afin de faire quelques centaines de km)...et encore, les derniers ils n’en étaient plus capables : c’était l’armée allemande qui a préféré courageusement se rendre (même pas foutu de suivre leur idéologie jusqu’au bout) et se ranger sous le drapeau U.S. parce que...comprenez : les amerloques, ce sont des frères de races, hein ! Pas des huntermensch slaves.

    Ce sera un des derniers mythes à casser : l’invincibilité US au combat est une légende (la Somalie, l’Irak, l’Afghanistan & la Syrie l’ont prouvé). C’est un peuple de boutiquiers (voir Tocqueville), pas de guerriers.

     

    • @Bayinnaung

      Vous avez oublié de mentionner que les Übermenschen US, en la personne d’Eisenhower, avait créé les FED (forces ennemies désarmées) pour pouvoir affamer des millions de soldats allemands (Chrétiens) dans des enclos a ciel ouvert pour éviter qu’ils ne soient traités selon les Conventions de Genève. Il faut noter que "Dwight" était habirus !
      Côté combativité, vous avez omis les 2 plus belles déculottées : la Corée et le Vietnam ! Je n’ose imaginer la prochaine face aux Chinois !


    • @ Syzygy

      Est-ce que cette privation de nourriture des prisonniers de guerre allemands a-t-elle vraiment eu lieu ? Tous les prisonniers de guerre allemands sont-ils morts ? Ben, non !


    • Par contre, les 3 millions de français tués directement (Verdun, la Somme, le chemin des Dames) ou indirectement (les privations dues aux cures d’austérité exigées par l’occupant en 40), eux, ils sont bien réels. Merci de respecter nos morts.


    • @bayouyoug. Au lieu de nous parler des morts de 14/18 où les allemands ont eu plus de morts encore, parle nous de la déculottée de 1940 où il y a eu très peu de morts côté français ! La France a eu beaucoup moins de victimes que d’autres pays et au moins la moitié des morts en France, étaient dus aux bombardements anglo-saxons (sans parler de l’attaque terroriste de Churchill à mers el kebir sur la flotte française !).


  • On voit que certains n’ont pas connu les affres de l’occupation soviétique... les peuples de l’Est en gardent des souvenirs atroces !

     

    • Tu parles des Polonais ? Parce qu’en ce qui concerne l’ancienne R.D.A. le tableau que tu brosses gagnerait à être sacrément nuancé.


    • @Loubianka

      Ah oui ? Lesquelles ? C’est relatif par rapport à ce que nous allons vivre dans les mois qui viennent sous occupation sioniste ! Nous connaissons déjà l’euthanasie et la privation de libertés.
      J’ai vécu à Prague et à Budapest, il faut bien distinguer la réalité de la légende véhiculée par la propagande de l’Ouest. Il y a toujours des nostalgiques de cette période ! D’autre part, je préfère toujours préciser que soviétique = judéo-bolcheviste, cela remet les choses en perspective.
      Expliquez-vous. Merci


    • Arrête de baser ton avis sur la BBC, CNN ou les délires de BHL.

      Le réel du terrain est bien différent de cette propagande occidentale faisant des peuples d’Europe de l’Est des gens ayant vécu sous la terreur Soviétique. Pour ta gouverne, on vivait bien mieux en Europe de l’Est qu’en URSS à l’époque.

      Beaucoup de gens regrettent l’époque d’avant 1989. La santé, l’éducation, la culture y étaient d’un tout autre niveau qu’aujourd’hui. Il était inimaginable de voir un mendiant dans la rue. La pauvreté extrême n’existait pas.

      Bien sur, tout n’était pas parfait, loin de là. Mais de grâce, ne ressort pas la propagande anti-Soviétique primaire ici.


    • c’est sur, les bottes des boches ont meilleur gout….


    • @ henri ki. Sous"les bottes des boches" on avait plus de liberté que sous la botte de macron et de son régime d’enfermement et de répression ! T’as dû sûrement voter pour lui pour faire barrage au "fascisme" !


  • En résumé, la Russie se plaint que les Etats-Unis ne lui reconnaissent pas d’avoir été un bon larbin des intérêts du capital mondial.

     

    • Ben non. Ils se plaignent que le grand capital fasse du revisionisme aux depens des russes. Et ils donnent leur version.


    • Le grand capital mondial ( Ford, General Motors & co) avait racheté toute l’ industrie d’armement nazie ( Opel, Fokewulf etc...). Ici, Renault, Lesieur, Lafarge, Loreal ont tous collaboré avec Vichy & les nazis.
      Henri Ford lui même était pro nazi et son livre "le juif international " a servi de modèle pour "Mein kampf". J’ ai donc beaucoup de mal à suivre votre raisonnement.


    • C’est clair, c’est assez pitoyable de voir des gens se prétendre anti-mondialistes et adhérer à ce genre de discours.


    • En reaction aux dicours d’Hitler, les juifs du monde entier ont déclaré à l’unisson qu’ils aneantiraient Hitler et le nazisme. Il a avait à cette époque beaucoup de juifs immigrés aux USA et beaucoup d’autres en Europe de l’est dont l’ex U.R.S.S. Il semble que ceux-ci jouaient à cette époque, leur avenir physique, politique, financier ainsi que leur conception libérale du monde. Conception qu’ils souhaitaient par ailleurs étendre au monde entier. Cette bataille, ils l’ont remportée avant tout et surtout par le pouvoir de la presse mondiale qui devait absolument convaincre quiconque que le projet d’Hitler leur serait néfaste... Vraiment ? Hitler aurait vraiment nui à TOUT le monde !? On ne connaîtra jamais la réponse, puisque les vainqueurs peuvent de plus manipuler ou faire disparaître chaque archive ou preuve discutant de "l’après" Donc, aucun espoir de savoir ce qui serait arrivé si Hitler avait réussi.
      D’un autre côté, le monde étant délivré du suppôt de Satan sur terre, nous sommes aux premières loges pour assister aux " avancées " de ce monde libéral si ardemment défendu et souhaite par les Juifs et nos grands-parents. Notons-en quelques-unes : le féminisme, la reconnaissance du mariage pour tous, l’avortement, PMA, GPA, l’accueil des migrants, la diminution constante de la liberté d’expression, la diminution constante de la vie privée. L’interdiction de critiquer la bien- pensance. En bref, meme si ca ne vous convient pas, vous fermez votre geule. Comme il a ete prevu que ça ne vous conviendrait pas, on a mit en place des Lois et mesures pour fermer votre gueule...
      Maintenant, de toute évidence les Russes ont clairement joué un rôle majeur. Mais pour l’intérêt de qui ?


    • @Jean
      Pour suivre mon raisonnement, il suffit de regarder le résultat du conflit mondial : l’Amérique en est-elle sortie affaiblie ou grandie ? Ford ne peut plus vendre de camions aux nazis ? Pas grave, il vendra des bagnoles à des millions d’Européens démocratisés.


  • Les russes ont versé le sang dans les batailles décisives , les amiricains comme en 1917 sont arrivés quand les allemands avaient perdu la guerre et la mise du conflit à été raflée par les Rothschild .

     

    • @difuk
      De fait, les Rothschild sont les instigateurs, les mandataires et les financiers de toutes les guerres, y compris, celle du Covid-19. C’est le meilleur des business !
      Les Prussiens avaient gagnés la guerre en 1916, les USA ne sont entrés en guerre que contre la promesse des Anglais a créer un foyer juif en Palestine.
      Les Teddies n’ont fait que de la figuration a l’exception d’un ou deux engagements d’importance. Ils ont surtout apporté la grippe espagnole et les doryphores !


    • Syzygy non . L’allemagne était enlisée et cherchait à faire des traités de paix avec la France precisement parce qu’elle était enlisée. 1916 c’est par exemple la victoire française à verdun.cette histoire de la victoire allemande est une idiotie des anglo-saxons à vue courte qui voient la victoire finale comme une victoire américaine et qui disent donc que c’était perdu pour les alliés en 1916 avant qu’ils n’arrivent. La bêtise crasse Yankee. Et la complicité anglaise.

      C’est bien eux qui plus de 70 ans après décrivent la fuite à dunkerque comme une victoire époustouflante...si c’est cela une victoire alors oui en 1916 l’allemagne était victorieuse.

      Ce raisonnement idiot est notamment basé sur l’idée qu’aucun coup de fusil n’avait retenti en allemagne jusqu’en 1916. Ben oui. Le front n’était pas là. Il y a eu une attaque eclaire allemande, en passant par la belgique et une fois en france ils ont ete stoppés net. Puis il y a eu defaites sur defaites des allemands dans un contexte d’enlisement.


    • @zuleya Waw tes révisions de l’Histoire sont impressionnantes. Tu voudrais pas nous expliquer Winnie l’ourson et le tigre fou aussi ?


    • "Gaulois",

      Tu nes pas au courant que la France est le grand vainqueur de la 1ere guerre mondiale, au prix d’un sacrifice inoui, qui reste gravé sur le monument aux morts au coeur de chaque village de France, ce que personne ne contestait jusqu’à il n’y a pas si longtemps...avec le commandement intégré placé sous les ordres de Foch, (et oui, anglais américains et autres prenaient en ce temps les ordres auprès de l’armée française...) ?? Et dans la plus pure tradition de l’ignorant qui ne se rend meme pas compte de ses lacunes, tu me prends meme pour un idiot avec ta petite pirouette. ..

      T’expliquer "Winnie lourson" ? Tes références culturelles te trahissent...tu devrais abandonner le pseudo "gaulois" et prendre quelque-chose qui te convienne plus...
      Balzac ou Hugo jaurais pu t’expliquer quelque chose. La bibliothèque verte ou rose aussi...

      C’est un peu comme les d’jeunes de la génération macron et suivantes (je suis de l’âge de macron mais j’y ai échappé ) pour qui l’idéal n’est plus d’avoir fait saint cyr ou polytechnique mais d’avoir fait "harvard". C’est un peu triste. Mais bon. On va pas abandonner pour si peu...tu n’as probablement pas même conscience de ta colonisation mentale...une petite pensée aux 1million 500 000 jeunes qui aujourd’hui semblent vraiment morts pour rien.


  • Pour le peuple russe, la victoire est fêtée le 9 Mai.


  • Ces luttes idéologiques autour de la mémoire ne m’intéressent guère.
    Je préfère m’en tenir aux faits.


  • Cela apprendra à la Russie de traiter avec le diable. Il aurait mieux fait de s’allier avec l’Allemagne nazie pour mettre une déculottée à la communauté des Lumières.

     

    • Elle était alliée au nationaux-socialistes jusque fin 1941.

      J’ai fait un courrier explicatif dans ce sens hier soir mais il n’est pas passé.....


    • ben ils avaient commence à le faire , mais Adolf et ses généraux ont trouve , qu’il était plus rentable de dépenser l’or de la France pour conquérir des matières premières , qu’ils achetaient à l’URSS ,jusqu’en 41 , Adolf était vraiment un génie...


    • L’URSS n’a jamais respecté ses traités avec l’Allemagne. Elle ne livrait ni en temps ni en qualité les produits concernés (céréales, essences, minerais, etc.). Elle a envahi des états neutres et pacifistes dont la Lituanie qui était hors de sa sphère d’influence. Elle a mobilisé massivement ses troupes à la frontière (interdit par les lois de la guerre) et vu les dépôts d’armements et d’essence saisis, ce n’était pas pour jouer aux gardes frontières. L’URSS n’a jamais été un allié allemand. Les Britanniques ont continué à tenter de les faire basculer dans leur camp même après l’invasion polonaise...par les Soviétiques. Pareil, la Finlande crie "à l’aide" en novembre ’39 et toujours pas de fameuse alliance germano-soviétique ni de déclaration de guerre Franco-Britannique. D’ailleurs, l’URSS avait largement les moyens d’envahir définitivement cette dernière à moyen terme. Pas besoin de faire un dessin pour comprendre l’indépendance finlandaise à la fin de la guerre hivernale.


  • En complément des faits mentionnés par Bruno GUIGUE :

    Les Allemands des Sudètes étaient maltraités par les autorités tchéquoslovaques ; ça n’excuse pas la suite mais l’explique en partie.

    On oublie trop vite que la Pologne a profité des accords de Munich en annexant la ville de Teschen. Ville qu’elle conserve aujourd’hui : Cieszyn.

    A lire certaines sources, ici et ailleurs, les Polonais ont eux-mêmes maltraité la minorité allemande au cours de l’année 1939 : expulsions, déportations, exécutions sommaires…. Hitler aurait sans doute préféré s’allier à la Pologne contre l’URSS plutôt que l’attaquer en septembre....

    Quant à la situation en URSS à l’époque. Ce n’était sans doute pas le paradis mais comme ceux qui nous racontent que STALINE était un monstre nous ont dit la même chose sur Saddam HUSSEIN 70 ans après. J’ai tendance à douter de leurs paroles ou en tout cas à penser qu’ils exagèrent à dessein...

    Enfin sur le vrai rôle de l’armée rouge, je me permets de recommander les conférences de Laurent HENNINGER. Ce n’est pas un gauchiste. C’est quelqu’un de sérieux sur le sujet ; il a enseigné à l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire, Paris.

    Il a un défaut ; il fréquente ROUGEYRON mais il reste passionnant :

    https://www.youtube.com/watch?time_...


  • Jacques Sapir a assez bien résumé la chose : c’est l’alliance du sang soviétique et du matériel américain qui a vaincu les nazis.


  • La Russie, sur le sujet, escamote la vérité à outrance. Tout d’abord sur le Pacte Ribbentrop/Molotov qui donnait effectivement carte blanche à l’Allemagne pour régler le compte d’une Pologne devenue un satellite belliciste des Etats-Unis. Pour s’assurer de la passivité soviétique, Hitler dût consentir – avec la plus grande répugnance – à abandonner les états baltes à l’ogre judéo-communiste.

    Il n’empêche, pendant 22 mois de guerre sur 68, l’URSS fût l’alliée objective du Troisième Reich. Les communiqués du ministère des Affaires Étrangères soviétique de cette époque sont à cet égard particulièrement croustillants. L’URSS ne tarit plus d’éloges à propos de l’Allemagne nationale-socialiste et dénonce avec virulence le bellicisme des Alliés.

    Contrairement à ce que l’on entend ici et là, Hitler ne désirait pas une guerre avec la Russie soviétique. C’était l’esprit même du pacte entre Ribbentrop et Molotov. Mais quand Hitler convia Molotov à l’automne 1940 à Berlin pour discuter de l’avenir, le Führer découvrit une délégation soviétique engagée dans une véritable politique d’extorsion : à chaque proposition allemande d’offrir le Moyen-Orient à l’URSS au détriment de la Grande-Bretagne, Molotov répondait en énonçant des exigences territoriales dans tout l’Est de l’Europe : Bulgarie, Finlande, Roumanie, etc.. Hitler comprit que c’était là des bases de départ pour une invasion générale du continent à une date ultérieure, probablement lorsque les USA et la Grande-Bretagne seraient en mesure de menacer l’Allemagne à l’ouest. Hitler indiqua à Molotov que toute attaque soviétique contre la Finlande entraînerait une réaction allemande.

    Aussi, dès l’origine, ce fût l’appétit du golem soviétique qui poussa Hitler à entrer en guerre contre l’URSS et non pas un quelconque projet expansionniste qui, pour l’essentiel, ne se formerait qu’après coup du simple fait que l’armée allemande occupait une partie de la Russie européenne. Certes Hitler était avant la guerre acquis à l’idée d’une expansion de l’influence allemande à l’Est mais cela ne concernait en réalité que l’Europe Centrale voire, au maximum, l’Ukraine. Surtout, cette influence devait être essentiellement économique.

     

    • Bravo et merci Higgins de rétablir la vérité et l’exactitude ! Si l’Allemagne a lancé une attaque contre l’union sovietique c’était pour devancer et contrer une invasion planifiée et imminente de toute l’Europe par Staline ! Voilà la réalité totalement occultée (comme beaucoup de choses, dans cette guerre écrite par les vainqueurs !).


    • "Contrairement à ce que l’on entend ici et là, Hitler ne désirait pas une guerre avec la Russie soviétique."

      Tu m’excuseras mais ce n’est vraiment pas nouveau et un fait établi depuis bien longtemps. Tu aurais pu peut-être ajouter aussi que l’Allemagne était dan la ligne de mire du pouvoir bolchévique et que Hitler, au lieu d’attendre passivement, avait décidé d’attaquer en premier tout en croyant que le reste de l’Europe le suivrait dans cette croisade même ceux avec qui ils avaient initialement des différents. Après tout, il s’agissait de la sauvegarde de la civilisation chrétienne.


  • Peu de gens savent que ce sont des Russes blancs ayant émigré à Munich au début des années 20 qui convainquirent Hitler de la nature monstrueuse du bolchevisme qui s’était emparé de la Russie. L’intelligentsia russe avait été détruite et remplacée par les révolutionnaires juifs qui puisèrent des auxiliaires serviles dans les diverses peuplades de l’empire des Tsars. Cette destruction fit une très forte impression sur Hitler qui voyait l’antique mécanisme de l’hébraïsme révolutionnaire se manifester à l’identique dans les rues de Munich aux mains des Rouges : génocider les meilleurs éléments raciaux d’un peuple et y substituer une caste de tyrans juifs aidés d’idiots utiles et d’étrangers.

    Pour Hitler, la Russie avait globalement cessé d’exister en 1918 en tant qu’état européen et ce qui l’avait remplacé était une terrifiante créature génocidaire juive qui voulait incendier toute l’Europe.

    Hitler était parfaitement pragmatique et ne rêvait pas, contrairement aux insanités déversées par la propagande juive, à un quelconque projet d’anéantissement des populations slaves. Il voulait établir des relations cordiales avec tous ses voisins sur la base d’une politique anticommuniste sans concession.

    C’est la lutte contre le bolchevisme universel qui débuta le 22 juin 1941 et non pas une guerre contre la Russie « parce que russe »

    Ce qui se passa réellement, c’est que les Allemands durent retenir les Slaves partout où la Wehrmacht arrivait. Sitôt les troupes allemandes entrées dans une ville ukrainienne ou balte, les populations organisaient des pogroms contre leurs tortionnaires juifs du Parti qui les avaient tourmenté pendant plus de deux décennies.

     

  • Excellente conférence de l’historien belge Jacques Pauwells : "le mythe de la bonne guerre".
    https://www.youtube.com/watch?v=uEx...

    Les américains sont entrés en guerre uniquement parce que les allemands venaient de perdre la guerre contre les Russes et que le communisme allait déferler sur l’Europe.

     

    • Pauwels, ce disciple d’Annie la Croix-Riz, est aussi historien qu’une masseuse est chirurgienne. Il occulte les chiffres et les actes qui le dérange et grossit (quand il ne ment pas) sur des faits et chiffres qui le dérange. Jamais un mot sur les sanctions économiques américaines, jamais un mot sur les crimes soviétiques (c’était des saints), jamais un mot sur le pillage qu’ils ont commis à partir de ’45 alors qu’il a le culot de dire qu’ils n’ont pas été payé. Lui et son copain Collon sont vraiment de la dissidence de brocante.


  • Les mecs sont complètements submergés par le Tiers-Monde, vont devenir minoritaires dans leurs propre pays et ce dernier étant massivement racheté par des juifs américains, des saoudiens/qataris, des israéliens et des chinois et les mecs te parle encore de ”victoire” contre les nazis, ”remercier les soviets de nous en avoir débarrassés” !
    LOL ! Juste LOL !

     

    • Hitler nous était aussi hostile que les globalistes.

      Pour un français avoir de la nostalgie du "nazisme" est un non sens. Il faut être tout aussi dénué de fibre patriotique que les bulots qui ont voté Macron. Ce sont d’ailleurs en général les mêmes personnes, avec les mêmes reflexes. Ils se sont réveillé de leur normitude mais n’ont toujours pas intégré leur intérêt de nation. Que tout ne se valait pas. Qu’un français n’a pas à se soucier en priorité de l’Afrique ou de l’allemagne mais de la France. La moralité est là.

      Et que l’on aime ou pas le 3e reich, il a bel et bien été vaincu. Ce que les demis idiots, qui chantent ses louanges contre leurs intérêts stratégiques les plus évidents, ont bien du mal à intégrer,
      Cherchant des excuses, en se disant que c’est pas juste, que monde entier s’est ligué contre le plus grand chef d’état du 2ème siècle. Quel délire. MDR...


    • Merci Pierre loup pour ces remarques de bon sens ! On se réjouit toujours du cadavre du nazisme depuis 75 ans, pour faire oublier les nouvelles invasions, la nouvelle occupation et les nouveaux collabos ! Consternant ces réjouissances grotesques !


    • @zuleya, si on avait la possibilité de faire une grosse marche arrière dans l’histoire et de dire à tous les français de cette période, soldats, Résistants du début comme de la 25ème heure, voilà camarade aujourd’hui tu te bats contre les Allemands, tu veux les foutre dehors c’est très bien, mais achtung môme c’est les Américains et les sionistes qui seront les patrons et dans 60 piges ton pays il ressemblera à ça...(je ne vous fais pas une description de l’état de la France, vous le connaissez..)


    • @zuleya, le type qui n’a jamais lu Mein Kampf, écouté un seul discours, utilisé une once de son cerveau sur le sujet a parlé. Rien qu’utiliser le terme "nazisme" en dit long sur tes connaissances. Le nazisme, ça n’existe pas. C’est comme parler de "gauchiassisme" pour parler du communisme. Pour quelqu’un qui dit détester l’Empire américain, utiliser leurs termes de propagande, ça fait très...je te laisse deviner le mot.


    • J’ai l’impression que malgré l’inculture grandissante de la population il va être de plus en plus difficile de lui faire prendre des vessies pour des lanternes...parler de victoire alors que l’Europe sest autodétruite pour le seul bénéfice de "certains" n’aura qu’un temps...Au fait pour Katyn , pas de commémorations particulières ???


    • La normande non seulement j’ai lu mein kampf, mais je suis le premier à dénoncer sur ces pages et ailleurs l’emploi ridicule du terme nazisme, terme insultant créé par les ennemis politique du nsdap, d’où les guillemets dans mon message.
      Revenir à une analyse apaisée du 3ème reich et sortir de l’hystérie est une nécessité.

      Et c’est parceque j’ai lu mein kampf ainsi que le "2ème livre de Hitler" que je connais la position de Hitler farouchement antifrancaise. Pour dire une chose comme ton message soi tu ne l’as pas lu toi même, soit le patriotisme français tes complètement étranger. Je peux pas grand chose pour toi.


    • @zuleya Ton nazisme, c’est celui du Tribunal de Nuremberg et de Holywood. Pas celui de la réalité, du terrain, des faits. Seulement celui de ton imagination et de ta prétendue lecture (dont tu ne cites aucun passage). Avec un patriote comme toi, on a plus besoin d’ennemi.


    • @ La_Normande. Merci l’ami pour cette formule "Ton nazisme, c’est celui du Tribunal de Nuremberg et de Holywood" ! Beaucoup, ici nous débitent l’histoire écrire par les vainqueurs avec une palme spéciale à Bayinnaung et Zuleya !


  • Quelle bande de pourceaux c’es falsificateur de l’histoire.... oui des pourceaux.....


  • Une honte !

    Si le révisionnisme actuel consiste à changer l’histoire de manière aussi visible pour tous, j’attends de voir le comportement des profs d’histoire qui devront changer leur programme d’enseignement, ça va être drôle.


  • En tout cas, cette chamaillerie ne concerne guère les Français. Être "libéré" par les États-Unis ou l’URSS, bof bof.


  • Merci à l’URSS pour le sacrifice de son brave peuple. Les 3/4 de l’armée allemande, engagée, sur le front Est, n’est pas parvenue à vaincre la glorieuse Armée Rouge. 25 millions de morts soviétiques lors de la seconde guerre mondiale sur 50 millions en tout. Ce sont les soviétiques qui ont fait tomber Berlin. Sans eux, on parlerait allemand aujourd’hui. Il faut rendre à César ce qui appartient à César.

     

    • On ne parlerai pas allemand, car les nationaux-socialistes voulaient que chaque citoyen authentique européen soit fier de son héritage et le revendique (tradition, culture, costume, gastronomie, religion, langue etc).

      Attention, vous répétez la propagande des idiots utiles du système au pouvoir....


    • Toujours mieux que de devenir un pays Africain.


    • Tout le monde oublie que la France a été colonisée, en partie, par les Celtes (?) - dont personne ne connaît l’origine - et plus sûrement par les Romains, les Goths, les Vandales, les Sarrasins, les Vikings, les Normands, les Francs, les Anglo-Saxons et j’en oublie ... Les Allemands ne sont eux-même que le conglomérat d’un ensemble de germaniques, comme l’étaient les Anglo-Saxons. Chacun des envahisseurs a pillé, volé, violé, mais il a également apporté sa pierre à l’édifice de cette magnifique France actuelle. Il faut savoir voir le beau et écarter de sa vue le laid. Sinon, on finit à l’asile ! Le problème de la France, ce n’est pas son passé, mais son avenir. Je crois que la réponse à toutes nos peurs vient du résultat du sondage demandé par Dieudonné, à savoir Qui a gagné la Seconde guerre mondiale : la France ou Rothschild. Comme au Casino, c’est la banque qui gagne toujours !


    • La glorieuse armée rouge incapable de se nourrir sans l’aide américaine, incapable de s’habiller et s’armer sans l’aide américaine, incapable de financer son effort de guerre sans l’aide américaine. Il est de bon ton de critiquer l’Amérique et glorifier la Russie mais là on ne parle pas de la Russie mais de l’URSS. Et le délire de certains de dire l’exacte opposé du discours officiel pour se donner un air de "résistant au nouvel ordre mondial" en devient ridicule. C’est comme devenir "platiste" ou "récentiste" pour ne pas tenir le même discours que les élites.


  • en 1944, devant l’avancée de leur troupe sur le front Est, les anglo-yankee débarquent en Normandie et en Provence essentiellement pour empêcher es Russes de venir se baigner à Deauville et à Juan les pins.

     

    • Meme pas. Ils ont débarqués en provence parcequils étaient de lautre côté de la méditerranée et la Normandie car ils étaient en angleterre, la france est le point d’entrée le plus aisé pour gagner Berlin. Le but etait d’être en allemagne quand les russes termineraient le boulot.
      Il n’y avait pas d’idée de venir au secours de la population française. Du pipeau de propagande pour castrer les francais. Pas plus que les russes ambitionnaient de dépasser le Rhin.


  • @la soi disant dissidence https://mobile.twitter.com/Tancrede...
    Je souhaite un réveil des français sanglant ! Une boucherie surtout envers les sales traîtres qui ont occultés ce carnage quotidien qui se fait depuis des décennies dans ce territoire pourris nommé ”France” !


  • Tant qu’un certain sujet ne sera pas abordé, je les renverrai tous dos à dos...
    On connait à peu près la nature du régime soviétique de l’époque et par qui il était tenu, le livre "La controverse de Sion" nous explique l’autre face...
    Le reste, c’est de l’enfumage, voilà !


  • Pour savoir qui dit vrai ou se rapproche de la Vérité (historique), il suffit de faire la liste des belligérants et de se poser la seule question qui mène à la Vérité : QUI a déclaré la guerre à QUI ?
    Le pacte de non-agression a été salutaire à l’URSS. Staline a joué un coup de maître, pour gagner du temps et se créer une armée digne de ce nom.
    Lire les coopérants américains et anglais pour avoir une idée non communiste de la situation de l’URSS entre 1930 et 1940. Les anti-communistes aiment bien traiter le communisme de "judéo" : ils oublient vite que les oligarques qui dirigent le monde actuellement sont à 90 % ... juifs ! Ils oublient aussi de dire que les juifs infiltrent tout, y compris les monarchies dites de droit divin, comme celle de la France ou de l’Angleterre. Pas étonnant donc qu’ils aient infiltré également le Parti communiste russe, pour perpétrer quelques vengeances. Les trotskistes qui collaborent avec l’Empire actuel sont majoritairement juifs, comme l’était le chef de file du trotskisme (agent de la CIA réfugié au Mexique).
    Bref, ici aussi, sur E&R, on continue de répéter des inepties. Je croyais que notre ennemi était l’Empire ?! Dieu que j’ai hâte que MLP devienne présidente : vous comprendrez que son programme économique ne changera en rien la vie des "sans-dents". Quant aux monarchistes, je serais heureux de les rejoindre, si le futur roi me garantit de m’anoblir !


  • Premièrement, il est avéré que les Soviétiques se sont servis autant que les Allemands (et même plus) en septembre 39 sur la Pologne et les Baltes.
    Deuxièmement, si les Soviétiques sont arrivés les premiers à Berlin fin avril 45, c’est de notoriété publique car avouée que Roosevelt puisTruman ont sciemment retenues les troupes alliées occidentales pour ne pas chagriner Oncle Jo (des généraux tel Patton n’en décolérèrent pas tout haut) et alors que les troupes allemandes dès mars 45 ne leur opposaient qu’une résistance nettement moindre pour prévoir de se rendre plutôt aux Anglo-américains qu’aux Soviétiques.


  • Hollywood et ses propagandistes font passer depuis des décennies les vessies pour des lanternes à la planète entière !
    Les peaux rouges barbares qui scalpent les gentils visages pâles !
    Les méchants negros qui refusent de travailler pour les gentils colons !
    Les vilains bridés vietnamiens qui torturent les gentils Rambo !
    les méchants bicots qui emmerdent les braves humanistes israéliens !
    Les chiliens , vénézuéliens et autres cubains qui refusent de lecher le cul des pédophiles états-uniens, comme le font si bien les européens reconnaissants envers leurs " sauveurs " sauveurs qui ont bien attendus que les armées soviétiques déciment 80 % des troupes nazis, au prix de 26 millions de morts , pour s’installer et dominer " le vieux continent , soumis et content de l’être !
    Les horribles cosaques rouges , couteaux entre les dents suivi des vicieux petits hommes jaunes mangeurs de chauves-souris !
    C’est d’abord avec leur machine à décerveler , que ces terroristes mènent la guerre contre les peuples et les nations réfractaires à l’imperialo-sionisme et ensuite arrive les missiles , le napalm et maintenant les virus et la guerre bactériologique , dernier né des laboratoires des Lévy et des Buzyn et de leurs maîtres Rotschild et Soros !!


  • La question est :" Les anglo-saxons (US/GB ) auraient ils pu vaincre la Wermacht sans le secours soviétique ?"

    Peu de soldats,trop dispersés et pas d’aviation pour les allemands....Le débarquement de 44 ressemblait à la ruée de Gudérian sur les Ardennes 4 ans plus tôt face à la France.. !!

    Faut pas rêver...Même Patton aurait hésiter face à un nombre équivalent de chars tigres soutenu par la Luttwaffe et une formidable armée bien aguerrie..En 44,y’avait plus grand chose !!!


  • c’est l’ironie du sort qui s’acharne sur les Français
    étant donné que c’est cette même RF Maçonnique
    qui en réalité n’est qu’une technocratie dictatoriale
    et qui est masquée en démocratie qui fait marcher
    au pas de l’oie les Français qui font le canard
    devant cette même RF Maçonnique masquée
    en pseudo-démocratie ...

    mais dont le véritable visage est celui d’une dictature technocratique !


  • Voici qui fait plaisir, beaucoup de commentaires intéressants car le passé peut éclairer l’avenir, ici le préparer car il n’est pas rose.
    Oui les soviétiques, donc en fait des bolcheviques qui ont utilisé quelques composantes du marxisme, ont vaincu la Wehrmacht et ses quelques alliés, pour de nombreuses raisons connues (matériel inadapté et insuffisant en nombre comme en qualité, sous-effectif, stratégie etc) et le coût en vies fut énorme. Mais déjà par la faute de leur commandement. Le but était de gagner rapidement, que ce soit en perdant beaucoup d’hommes leur était indifférent.
    On ne va pas refaire le procès de l’hitlérisme ou du fascisme dont il s’est largement inspiré mais au moment du bilan, force est de constater qu’il a fait le jeu, plus ou moins forcé par ses ennemis, des anglo-saxons dont il faisait partie et que loin d’être un racialiste, c’était au plus un vague nationaliste allemand. Au sens large car naturalisé tardivement. Il a prévu le déclin européen suite à sa défaite mais bien sûr celle-ci qui était attendue y a largement contribué (la fameuse prophétie auto-réalisatrice).
    Concernant la vie dans le Comecon, j’avais pu m’y rendre avant et après 1989 mais je crois que personne n’en revendique quoi que ce soit de positif, l’absence du confort le plus élémentaire et un déclin rapide me rendent suspects tous ces témoignages au vu des nombreux habitants que j’ai rencontrés.


  • #2460429
    le 11/05/2020 par L’zObs le journalisme d’investigation et de réinformation
    La Russie "indignée" par l’occultation américaine du rôle de l’URSS dans la (...)

    la propagande Hollywoodienne est encore plus Nazifiante
    que la UFA ne le fut au temps de sa splendeur
    sous l’ère Hitler-Goebbels
    Hollywood la fabrique de supers héros à la sauce Yankee
    les justiciers planétaires et universelles ...
    alors que dans la réalité ...
    ces mêmes supers héros Yankees ne se sont pris que
    des branlées et des roustes
    Vietnam, Cuba, Afghanistan, Syrie ... Venezuela ... etc ...
    et même que ce sont des anti-héros qui ont pris la relève : the Joker & Cie
    ou quand la réalité tout comme mère Nature reprend ses droits (d’auteures)


  • #2460509
    le 11/05/2020 par L’zObs le journalisme d’investigation et de réinformation
    La Russie "indignée" par l’occultation américaine du rôle de l’URSS dans la (...)

    les bombardements aériens Anglo-Américains
    ont fait plus de victimes civiles que soldatesques
    et qui plus est des victimes civiles de pays alliés
    comme ces bombardements sur des villes Françaises
    sans compter évidement les villes Allemandes
    qui ont été brulées ou rasées par ces bombardements
    tout aussi meurtriers qu’inutiles ...
    alors que le plus gros pour ne pas dire la totalité
    des forces terrestres, maritimes et aériennes Allemandes
    étaient concentrées sur le Front de l’Est !


  • Des charognards qui se disputent les mérites et l’exclusivité d’avoir dévasté l’Europe, massacré des populations et pillé l’Allemagne a quelquechose d’indécent et ne concernent en rien les européens, vassalisés depuis 1945 !


  • Dans les années 50/60/70 il ne serait venu à l’idée de personne (en tout cas à très peu de gens ou de très mauvaise foi) de mettre en doute l’apport de l’URSS dans cette guerre et le fait que la destruction de l’armée allemande s’est faite sur le front de l’est et ses millions de morts des deux côtés.
    Jamais le 6 juin n’aurait eu lieu sans cela.

    Aujourd’hui avec la propagande, l’ EN qui fait semblant d’instruire les enfants et la mauvaise mémoire des babyboomers pourtant en majorité gauchiste Hollywood a gagné. En revanche ils se gardent bien de rappeler comment ils ont rasé la plupart des ports et certaines villes françaises où il n’y avait plus d’allemands depuis un bon moment.

    Bref, c’est honteux.

     

    • Dans les années 60 il ne serait venu à l’idée de personne si ce n’est les thuriféraire du parti communiste de venir faire la propagande de l’Union Soviétique...

      A l’époque on comprenait qu’il s’agissait d’un danger mortel pour la pérennité de la civilisation et de la race européenne et l’on aller pas la glorifier.


  • " la victoire sur le nazisme " (et pas sur l’Allemagne)

    Dans ce cas les vainqueurs sont le communisme soviétique et l’impérialisme financier, pas la Russie et les USA.


Commentaires suivants