Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La SNCF en pointe du mondialisme : un TGV aux couleurs LGBT !

 

 

On peut dire que la SNCF est en pointe dans la promotion du mondialisme : un, la société nationale est en train de se privatiser en douce, deux, elle fait l’apologie du LGBTisme tout le mois de juin (2019), trois, elle offre des places gratuites aux migrants alors que les Français doivent payer de plus en plus cher. Quand est-ce que ce délire s’arrêtera ?

 

Mais il n’y a pas que la propagande homosexualiste, il y a aussi la propagande immigrationniste qui n’est pas sans conséquences : on va voir que le travail de fond des pleureuses de service au service de cet humanisme trompeur qu’est le mondialisme paye...

 

 

L’agent socialo-sioniste Askolovitch ignore la souffrance du peuple français, mais pas celle des peuples étrangers, un joli cas d’aveuglement ou de discrimination :

 

 

En octobre 2015, on avait eu un autre joli cas de discrimination avec les migrants. Un document interne avait fuité qui autorisait les agents à laisser les groupes de migrants voyager gratuitement. Des défenseurs de la souveraineté nationale avaient alors réagi, en passant pour racistes, ou haineux, au choix.

On appelle ça, en interne, des « réservations à zéro euro », comme celles dont profitent les centaines de milliers de cheminots et leurs familles (mais ils payent quand même un euro ou un euro cinquante la résa).

 

 

 

 

Réaction de la SNCF, interrogée à l’époque par francetvinfo :

« Le sujet est extrêmement compliqué, concède le directeur de l’information de la compagnie. La grande majorité des migrants circulent avec des billets. Mais on est parfois confrontés à des personnes sans billet ou qui n’ont pas le bon billet. »

« Parfois » ? Quelle escroquerie. Tous ceux qui prennent régulièrement le TGV peuvent constater que des migrants s’y faufilent par wagons entiers, si l’on peut dire, et qu’ils n’ont jamais de billet, et que les contrôleurs les laissent filer. Alors que le moindre oubli pour le cochon de payant se paye cash ! Et la direction de la SNCF de soutenir que l’« on n’est pas face à des fraudeurs chroniques » ! Alors que les migrants savent très bien ce qu’ils font (aidées en cela par les associations mondialistes antifrançaises) et qu’ils ne risquent pas grand-chose... Pour appuyer cette injustice, on invoque l’argument massue, l’argument humanitaire :

« Quand une famille monte dans un train sans billet, on ne va pas la faire descendre à la première gare et la laisser dormir dans le froid. »

Dernier argument : il y a moins de migrants qui voyagent gratis chez nous qu’en Allemagne ou en Autriche. Mais on s’en bat les steaks ! Le Français qui gagne de moins en moins d’argent grâce au libéralisme macronien est obligé de calculer chaque voyage – d’agrément ou de boulot – en TGV à cause de la cherté du train. Et il faut en plus accepter que des délinquants au regard de la loi voyagent tranquillement à côté et à l’œil ? Si ça c’est pas de la provocation mondialiste...

Pour notre « mois » LGBT, on espère que les gays payeront bien leur billet plein tarif, qu’ils n’auront pas droit à la réservation à zéro euro des migrants, car ce serait alors un vrai cas de discrimination à l’égard des hétéros. Guillaume Pépy en a-t-il conscience ?

 

Quand la SNCF déraille, sur E&R :

 






Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Je commence vraiment à en avoir marre de cette société qui ne me correspond mais absolument en rien... Si ce n’était pas la barrière de la langue, je crois que j’irais frapper chez Mr Poutine pour devenir russe.

     

    Répondre à ce message

  • #2215303

    Mieux qu un poppers...

    La forme phallique bigarrée de cet engin laisse songeur...Je suis certaine qu un couturier (décédé depuis 11 ans) qui était adepte de pratiques loufoques aurait adoré "l’inaugurer".

     

    Répondre à ce message

  • #2215406

    Pour une fois il me tarde des graffitis

     

    Répondre à ce message

  • #2215466

    Pauvres cons de Français.
    Tout ceci n’est possible que parce vous travaillez pour payer ça.

     

    Répondre à ce message

    • #2215503
      Le 10 juin à 08:15 par Un pauvres cons de Français
      La SNCF en pointe du mondialisme : un TGV aux couleurs LGBT (...)

      @Tiriz
      C’est jolie toutes ces lettres et un arc-en-ciel, pourquoi tu vas pas dire « Pauvres cons de Français. » à Soral, Ayoub, Gabriac, Marco d’E&R ou Éric Sancery ?
      Huummmm
      Cette question me taraude me turlupine « heiin » @Tiriz

       
  • #2215473

    E&R, je pense que vous pourriez relayer la fiche de lecture de Michel Drac sur le livre "Men on strike".

     

    Répondre à ce message

  • Mon Dieu, que j’admire la beauté d’âme et l’humilité de tous ceux qui sont fiers d’être des enculés !

     

    Répondre à ce message

  • #2215722

    Pépy le patron de la SNCF est homo. Il avait parmi ses amis un certain Descoings... https://www.lepoint.fr/societe/guil...

     

    Répondre à ce message

  • #2215770

    Au final, c’est peut-être vrai que la SNCF a toujours été dans les coups foireux et pourris... Collabos !

     

    Répondre à ce message

  • #2215943
    Le 10 juin à 20:24 par Fascagat pauvret drôlé
    La SNCF en pointe du mondialisme : un TGV aux couleurs LGBT (...)

    Y’aura-t-il une salle de barebacking dedans ?
    Les hétéros blancs de cinquante ans, seront tolérés a bord ?
    Y’aura-t-il une distribution de Popers et de capotes pendant le voyage ?
    Ça va devenir un plaisir le train

     

    Répondre à ce message

  • #2216112

    La SNCF n’est pas en pointe du mondialisme mais du crétinisme christique.

    La célébration des LGBT est la célébration purement christique de derniers qui sont des premiers en droit moral christique. Comme tout le monde l’élite mondialiste est soumise à ce système idéologique d’inversion des valeurs qui contrôle la planète depuis 2000 ans parce que comme tout le monde elle est incapable d’en proposer un autre, car c’est extraordinairement difficile de définir un Bien humain universel*

    Bien sûr pour anéantir ses opposants l’élite mondialiste utilise le christisme en tapis de bombes d’accusations d’antisémitisme, fascisme, sexisme, x.phobisme etc. c’est à dire d’accusation d’oppression de derniers-qui-sont-des-premiers : ça reste de la soumission totale au christisme.

    Si vous êtes catho vous allez me rétorquer Charité, Miséricorde, Amour, c’est à dire valeurs positives : ça ce sont les deux microns du vernis doré qui vous a hypnotisé et qui sépare la Charité (positive) de la dévastation de la France par l’immigration (le vrai truc agissant et réel, le négatif d’inversion du dernier-en-premier, de l’inversion du migrant en terreur d’être accusé de racisme)

    On est pas dans une société chrétienne de Charité et de Miséricorde mais dans une société christique d’accusation permanente d’être un premier en puissance d’opprimer des derniers : vous êtes certainement d’accord avec ça, mais alors pourquoi ? pourquoi la Charité ne marche pas ?

    Parce que l’humain recherche en permanence l’unité logique profonde des choses qui est derrière la surface. Par exemple quand vous écoutez un nouveau morceau votre esprit cherche à décoder l’unité tonale, la résonance fondamentale qui unifie logiquement le morceau.

    Les valeurs positives du Christianisme c’est la surface explicite, déclarative et la rhétorique d’inversion morale c’est la logique profonde, celle qui prend le contrôle des esprits dès qu’il s’agit d’avoir une existence publique, ce qui implique d’opérer au nom du Bien et surtout ne pas se faire détruire au nom du Mal (antisémitisme etc.).

    *mais possible à mon avis à partir d’un concept d’anti-prédation, bien meilleur que les concepts anti-propriété/anti-autorité de l’anarchisme ou anti-capital du marxisme, car plus général et plus naturel à assimiler, l’anti-prédation permettant de proposer un fonctionnement social allant très au delà de la démocratie, qui est limitée à la prédation du pouvoir politique.

     

    Répondre à ce message

    • #2216916

      Ne vivons dans un monde troué et anti-christique je vous l’accorde mais merci de laisser le Christ en dehors de se chaos car le monde déconne que depuis 1968.

       
    • #2216962

      @Michelly58 : non, je ne vais pas vous laisser votre hochet homme-dieu surnaturel. La solidité du monde pré-68 est la résistance de l’humain naturel aux injonctions christiques hystériques de le suivre dans la mort ; son grand succès c’est d’avoir réussi à envoyer de jeunes gens se faire dévorer par des fauves en spectacle : super-résultat, magnifique :(

      Les valeurs auxquelles vous référez, la famille, la différenciation sexuelle, la restauration de l’autorité politique avec Constantin, sont clairement de la compromission avec l’humain naturel et qui vont contre son exigence. Elles sont anti-christiques, point-barre et 68 est la victoire finale de la logique d’inversion intrinsèquement perverse qu’il a installé sur cette planète.

       
Afficher les commentaires précédents