Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Société de l’indécence

En 1983, Stuart Ewen, historien des médias, publiait en France Consciences sous influence – Publicité et genèse de la société de consommation. Ce livre culte est devenu une référence incontournable de la critique sociologique d’inspiration situationniste. Stuart Ewen y retrace l’origine de ce que Guy Debord nomma le Spectacle, premier allié du productivisme industriel dans la guerre culturelle menée pour l’expansion du modèle de société américain, et dont l’iconographie fondée sur l’exhibition de corps jeunes, féminins et plutôt dévêtus a entièrement colonisé les médias et les imaginaires, élaborant au fil du temps une véritable société de l’indécence. La « décence commune », notion bien connue de George Orwell et Jean-Claude Michéa, est la première cible dans ce travail d’influence des consciences étalé sur plusieurs décennies.

Car une telle régression n’a rien de naturel. Dans son ouvrage, Stuart Ewen démontre que ce nouvel ordre « libéral libertaire » mondial, loin d’être l’aboutissement d’une évolution spontanée, a bien été implanté de manière concertée selon des méthodes scientifiques de planification et d’ingénierie sociale. Les dévoiler pour s’en affranchir, tel est le défi auquel ce livre nous invite.

 

Se procurer l’ouvrage chez Kontre Kulture

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1763336
    le 09/07/2017 par yéti déporté au Benêtland
    La Société de l’indécence

    Facile à lire et des passages marrants tellement le marketing du début du XXeme siècle parait surréaliste pour nous !

    C’est les débuts de la société de consommation ; comment le Capital gérera la surproduction prévue par Marx dans le monde amish des fermiers américains ascètes, et en fera des crétins bobos consommateurs (par leurs femmes et leurs gamins !)

    Illustre Baudrillard, Clouscard.

    Plus théorie sociologique "Le système des objets" "La société de consommation" Baudrillard
    Plus politique "Fascisme et idéologie du désir" et autres Clouscard