Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Syrie accuse Israël de "terrorisme d’Etat" après des nouvelles frappes meurtrières

Après des frappes sur son sol que le gouvernement syrien a imputées à Israël, Damas a accusé l’État hébreu de « terrorisme d’État ». Le ministère syrien des Affaires étrangères a porté plainte auprès du Conseil de sécurité de l’ONU.

 

« Les autorités israéliennes pratiquent de plus en plus le terrorisme d’État », a déclaré le ministère des Affaires étrangères syrien dans un communiqué rapporté par l’agence publique syrienne Sana, ce 2 juillet. La veille, des frappes en Syrie imputées par Damas à l’État hébreu, ont tué quatre civils et blessés 21 autres personnes près de la capitale, selon Sana. « La dernière agression odieuse s’inscrit dans le cadre des tentatives constantes d’Israël de prolonger la crise en Syrie », a ajouté la diplomatie syrienne.

La ministère des Affaires étrangères syriennes a également fait savoir qu’il avait porté plainte auprès du Conseil de sécurité de l’ONU.

Israël, qui a refusé de commenter ces bombardements, confirme rarement ses frappes en Syrie, même si ces derniers mois il a revendiqué plusieurs attaques. Depuis le début, en 2011, de la guerre en Syrie, l’État hébreu mène en effet régulièrement des attaques contre des positions en Syrie et martèle qu’il ne laissera pas ce dernier devenir la tête de pont de l’Iran, son ennemi juré.

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

105 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • La lâcheté des sionistes est légendaire ,ils n’assument jamais...

     

    Répondre à ce message

  • S’agissant des intérêts israéliens, je n’ai aucune confiance dans les ricains ou les russes. Je pense que Poutine est pro israélien au plus profond de son âme, à ma connaissance il n’a jamais dénoncé même avec une allusion les faux drapeaux. Son comportement lors des frappes sur la Syrie ou les bombardements de civils palestiniens ne lui ont jamais arraché la moindre réaction. Je suis prêt de croire que ce type veut un nouvel ordre mondial à la sauce Paxe Russie, en attendant il laisse israel mettre les ricains dans le merdier et les achever. J’ai l’impression que Trump a pigé ou je me plante ? Mais c’est mon analyse de quidam lointain, très lointain de ce merdier.

     

    Répondre à ce message

    • Je suis bien d’accord avec vous, surtout concernant votre dernière phrase.

       
    • #2231413

      Je ne suis pas de cet avis. Je le vois comme un chrétien sincère, et en tant que chrétien sincère il ne peut être pro-sioniste. D’autre part si il était pro Israël , il ne serait pas aussi proche de l’Iran et du Hezbollah.

      Les musulmans sunnites ne l’aiment pas, pourtant il a grandement participé a nous débarrasser de daesh, plus je vois clair et plus je réalise a quel point sunnisme et sionisme sont liés.

       
    • Poutine pro israelien ? non Pitchou, c’est plus complexe : le fait est que Poutine ne peut pas passer outre le fait qu’Israel a été fondé majoritairement par des juifs russes (en deux vagues) et que la communauté juive est aussi très puissante économiquement et politiquement en Russie.
      Il doit donc jouer sur du velours dans ses rapports avec Israel (sans compter qu’il lui faut éviter l’engrenage dans lequel veulent le faire tomber les sionistes. Lis Israel Shamir sur le sujet, il est parfaitement informé, et de l’intérieur du système russe.

       
    • Poutine fait partie des puissant de cette planète.c’est un ancien militaire et c’est un homme politique.de la froideur et de la stratégie glacial.pur intérêt pour garder son pouvoir, aucun sentimentalisme chrétien ou même pro qqch...juste lisez Hillard, pour connaître mieux leur geo-politique !

       
    • @ effai

      Bien d’accord, Poutine est un ancien militaire ce qui le différencie en tout point des dégénérés qui dirigent la sphère occidentale, nés dans un monde coupé du reste de la planète et qui entendent devenir immortels afin de diriger le monde de façon éternelle. Du délire, pur !

      Poutine est défend froidement les intérêts de la Russie et entend se maintenir au pouvoir surtout quand on sait toute la rouerie de l’oligarchie mondialisée pour pouvoir mettre au pouvoir une marionnette qui leur serait acquise. Hillard est un excellent penseur, mais il n’y a pas que lui qu’il faut lire pour comprendre la géopolitique. Les biographies de Richelieu ou le achever Clausewitz de René Girard est très intéressant aussi dans le domaine.

       
    • @Pitchou@King&consorts
      Poutine : Gnagnagnagnagana
      Poutine : Blablablablablablabla
      et pendant ce temps là que font tous les pays Frères des Arabes Musulmans
      comme l’Algérie ou le Maroc par exemple sans compter ce pays phare pour
      tous les Musulmans du monde : l’Arabie Saoudite ou tous les Musulmans
      du monde entier vont faire leur pèlerinage à La Mecque
      et cette sacro sainte solidarité musulmane qu’en est il réellement ???
      Ne serait ce que du Flan ou/et du Bidon ??? sur le Qur’an !

       
  • La réaction ou non réaction des russes démontre que la thèse de Pierre Hillard est la bonne. Encore une fois... Même si ce qu’il dit ne plaira pas à tous le monde. C’est pas le but d’ailleurs...
    En plus d’avoir raison sur l’opposition sur le sujet concernant l’Église contre les millénaristes de tous bords. Les sujets sont liés de toute façon.

    Car tout ce que nous voyons ici est l’action du messianisme actif. Avec des factions qui parfois s’opposent sur la méthode et sur une certaine vision de la chose, mais pas sur le but final.

     

    Répondre à ce message

    • @ kalel

      Pierre Hillard ne dit pas tout. Par exemple, pourquoi les élites occidentales appuient-elles les néo-nazis en Ukraine ?

      On ne peut pas se contenter de dire "ce n’est qu’une dispute entre riches qui veulent se partager le monde comme on se partage un gâteau". Non, un riche qui met de l’argent sur la table sans retour sur investissement immédiat et juteux derrière, cela prouve qu’il y a un enjeu bien plus grand qu’une simple querelle de personnes, qu’il y a un affrontement idéologique, un affrontement à mort entre 2 modèles : l’un occidental néo-féodaliste où le riche s’essuie les pieds sur l’état et le peuple, et l’autre, néo-étatiste, où le riche a des comptes à rendre à l’état ce qui est un sort pire que la mort pour qui a grandi en pensant qu’il était le maître du monde.

      Les membres des familles Rotschield ou Rockfeller sont de ce genre.
      Poutine, en revanche, s’est hissé à un poste à responsabilité par son travail, il a été formé au KGB et s’est distingué par ses capacités. Cela fait deux types d’êtres fondamentalement différents. Deux races, deux écoles de pensées, à part, qui peuvent ne pas être meilleures l’une que l’autre, mais qui sont forcées d’être en guerre quand l’une a juré de dominer le monde dans son intégralité, d’en faire sa planète promise, et que l’autre estime que son pays ne peut pas être dominé par un étranger (surtout si ce pays est le plus grand au monde et dispose de l’arme atomique).

       

    • « un [modèle] occidental néo-féodaliste où le riche s’essuie les pieds sur l’état et le peuple, et l’autre, néo-étatiste, où le riche a des comptes à rendre à l’état »



      J’approuve complètement l’analyse. Ce n’est pas un détail, mais un point fondamental, car ces deux modèles sont incompatibles au point qu’ils ne peuvent trouver aucune forme d’association qui pourrait être durable. La raison en est que la durée de l’accord nécessiterait que de chaque coté les élites y trouvent leur compte. Or il y a un conflit d’intérêt naturel entre ces élites étatiques d’un coté et ces élites ploutocratiques de l’autre coté.

      La conséquence pratique est que la rencontre de ces deux modèles ne peut évoluer que vers la guerre, froide ou chaude selon les circonstances.

       
  • Ils détruisent la Syrie car c’est de là que descendra Jésus.

     

    Répondre à ce message

  • L’état breubreu est le seul au monde avec les USA pouvant se permettre d’attaquer militairement un autre pays souverain juste comme ça, pour le fun, en dehors de tout cadre juridique, en infraction totale du droit international et sans avoir jamais à rendre des comptes. Face à ce constat il nous vient une question embarrassante : si l’on peut comprendre qu’une hyper puissance financière et militaire comme les USA puisse se permettre cela, comme un pays microscopique de quelques millions d’âmes, économiquement non viable (dépend en grande partie des largesses de l’Oncle Sam parce que le jus pamplemousse et quelques bricoles électroniques et biotech...cela ne rapporte pas tant que cela), peut s’autoriser un tel comportement sans que personne ose dire quoi que ce soit ? Ne serait-ce pas là la preuve que ce petit pays à une capacité d’influence dépassant largement ses structures matérielles ? Comment se fait-il que pays minuscule de quelques millions d’âmes puissent avoir une telle influence sur le reste du monde ? Par décret divin ou lobbying actif et manipulation ?

     

    Répondre à ce message

  • @ Kipik, suite aux événements en Ukraine, Poutine à interdit sur le territoire de la Russie un dénommé BHL, c’est donc qu’il a bien connaissance de ses ennemis qui sont également ceux de beaucoup de pays au Moyen Orient, dont la Syrie.

     

    Répondre à ce message

  • Aprés les abrutis de "l’état islamique " qui ont tués des dizaines de milliers de gens innocents pour rien (et la soit disant grande lutte des USA...), le monde continu de connaitre la guerre illegale au quotidien. Je commence à croire que ni moi ni mes enfants ne connaitront la satabilité ou l’équilibre mondiale même pas 10 ans.

     

    Répondre à ce message

  • #2231393

    Les amis, quelques précisions importantes :
    1 : Si le président Poutine était "dans la combiné", il n’y aurait déjà plus un état qui s’appelle Syrie. Rappelez vous que c’est son intervention militaire qui a rebattu les cartes en faisant tomber les masques des vrais agresseurs de la Syrie (France, UK, USA et Israël) obligés d’intervenir directement après la déroute de leurs proxys (Daesh, Fds...)
    2 : la technologie anti-missiles S-200 et S-300 annihile plus de 90% des attaques conventionnelles ce qui en fait le système défensif le plus fiable (bien plus que le Patriot Américain).
    Donc pourquoi ils semblent à ce point inopérants devant les attaques Sionistes ?
    Eh bien parce que leur stratégie de se planquer derrière des avions civils fonctionne, ça a fâché la Russie quand ils s’étaient planqués derrière un avion Russe mais le test était concluant, les Sionistes avaient ainsi pris la mesure de "jusqu’où les Russes peuvent aller dans l’escalade" : pas jusqu’à un conflit ouvert et ils avaient calculé que les Syriens ne prendraient plus le risque de descendre un avion civil, potentiellement celui d’une "grande démocratie" ce qui pourrait servir de prétexte à un conflit ouvert pour la France, UK etc...
    Tout ce qu’il se passe en Méditérrannée (Lybie, Soudan etc...) est lié à la Syrie, le Sionisme ayant besoin de maintenir une certaine pression par le chaos donc ceux qui se défendent, les Syriens, sont obligés de "composer" en acceptant certaines "pertes".
    Pour finir, ceux qui se demandent pourquoi l’Égypte ne réagit pas, comprenez que Sissi à été choisit par le Sionisme pour remplacer Morsi et être le larbin accomodant tant attendu après Mubarak à grands coups "d’aides financières" des larbins Saouds.
    Pour ceux qui ont des questions, n’hésitez pas ?
    Bonne soirée

     

    Répondre à ce message

  • Ce regain d’agressivité israélienne n’est pas une mauvaise nouvelle.
    Sachant que parallèlement Bolton n’était pas avec Trump en Corée, comme s’il avait été écarté, on peut déduire de ces deux indices que le projet US d’attaquer l’Iran est bien remisé.
    Se sentant bien seuls, les Israéliens s’agitent

    Par contre, une nouvelle qui sent pas bon :
    Les oligarques ennemis, Koch et Soros, viennent de s’associer pour sponsoriser en commun un think-tank, le Quincy Institute (@QuincyInst) sur Twitter, qui sera lancé officiellement en Septembre, dirigé par Trita Parsi. C’est déjà critiqué par les néos-cons hardliners, vu que le Quincy Institute prétend défendre une nouvelle politique étrangère des EU, qui serait fondée sur la diplomatie et la fin du militarisme US. Légèrement louche ...
    Ca me semble a priori taillé pour les élections à venir (Jon Huntsman ?), avec (ou contre) la candidate antiguerre que j’avais déjà annoncé il y a longtemps.

     

    Répondre à ce message

  • On a les avis des grands stratèges militaires dans la section "commentaire"...
    Heureusement que Lavrov et Poutine lisent aussi E&R... Ils doivent bien rigoler au moins...
    Ah ! Si tout était simple... Ce serait facile !

     

    Répondre à ce message

    • Comme vous dites ! Il vaut mieux en rire en effet.

       
    • Rigolez bien tous les deux ! On se rassure comme on peut.
      Quand il s’agit des israéliens la Russie fait et fera toujours "le canard"
      Poutine craint Israel plus que tout.
      Le jour où l’aviation russe abattra un avion hébreu, réveillez moi et alors là je sabre le champagne.

       
    • « Rigolez bien tous les deux ! On se rassure comme on peut. »
      Ce n’était pas à prendre au premier degré et je ne cherche personnellement en aucun cas à me rassurer @oklez, détendez-vous ! Poutine sait certainement à qui il a affaire, à savoir des va-t-en-guerre, et c’est à mon avis un homme d’un sang-froid hors du commun.
      Personnellement j’aurais plutôt tendance à sabrer le champagne à d’autres occasions que celle que vous évoquez, mais à chacun son truc.

       
    • @oklez

      en attendant le Messie ce sont bel et bien les arabes qui font le canard et qui marchent au pas de l’oie devant israël !
      et ces arabes toujours à attendre comme des assistés après les autres pour faire le sale boulot,
      des arabes forts en gueule mais qui ne se mouillent pas dès qu’il faut mettre les pieds dans le plat mais qui sont plutôt très habiles et rusés en diable pour foutre les autres dans leur merdier en se lavant les mains de toutes leurs responsabilités .

       
Afficher les commentaires précédents