Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Syrie prête à coopérer avec les États-Unis dans la lutte contre les jihadistes

Au lendemain de la perte par l’armée syrienne du contrôle d’une base stratégique face aux jihadistes de l’État islamique dans la province de Raqqa, les autorités syriennes ont affirmé lundi être prêtes à coopérer avec la communauté internationale pour lutter contre les jihadistes mais ont souligné que toute frappe en Syrie devait se faire en coopération avec elles.

« La Syrie est prête à une coopération et à une coordination sur le plan régional, international et bilatéral pour lutter contre le terrorisme dans le cadre de la résolution 2170 du Conseil de sécurité de l’ONU », a déclaré lors d’une conférence de presse le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid Mouallem (photo ci-dessus). « Y compris avec les États-Unis et la Grande-Bretagne ? » lui a demandé un journaliste. « Ils sont les bienvenus », a-t-il répondu. « La diplomatie syrienne va agir sur ce thème dans les jours qui viennent », a-t-il dit. Le régime syrien considère tous les rebelles, jihadistes ou pas, comme des « terroristes ».

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté le 15 août à l’unanimité cette résolution qui vise à empêcher le recrutement et le financement des jihadistes en Syrie et en Irak. Le texte est placé sous le chapitre VII de la Charte des Nations unies, ce qui permet de recourir à des sanctions, voire à la force, pour le faire appliquer mais n’autorise pas pour l’instant d’opération militaire. Les sanctions possibles consistent notamment en un embargo sur les armes, des gels d’avoirs et une interdiction de voyager.

Washington, qui a mené depuis le 8 août plus de 90 frappes contre l’EI dans le nord de l’Irak, a durci ces derniers jours le ton, affirmant sa détermination à poursuivre ses raids et menaçant de les étendre à la Syrie, où ce groupe ultra-radical affronte à la fois les rebelles et le régime de Bachar el-Assad. Après l’exécution sommaire du journaliste américain James Foley, Washington a annoncé une réponse puissante, malgré la menace de l’EI de tuer un second otage américain si les raids se poursuivaient. « Si vous vous en prenez à des Américains, nous irons vous chercher où que vous soyez », a déclaré Ben Rhodes, conseiller adjoint à la sécurité nationale du président américain, cité par le Wall Street Journal.

Lors de sa conférence de presse, M. Mouallem a souligné que toute frappe américaine contre les jihadistes sur le territoire syrien devait être coordonnée avec Damas, car sinon il s’agirait d’une agression contre la Syrie. Interrogé sur la possibilité que la défense antiaérienne tire sur des appareils américains qui viendraient frapper en Syrie, il a répondu : « Ceci pourrait arriver s’il n’y a pas de coopération préalable. Nous proposons donc une coopération et coordination internationale préalable pour empêcher qu’il s’agisse d’une agression » contre la Syrie.

Nettoyage ethnique

Ces déclarations interviennent alors que, sur le terrain, l’EI a enregistré dimanche une importante victoire en prenant l’aéroport de Tabqa, dernier bastion du régime dans la province septentrionale de Raqqa. Mais de l’autre côté de la frontière, les forces kurdes et irakiennes, qui collaborent contre les jihadistes depuis début août – fait rare témoignant de la gravité de la situation – ont en revanche gagné du terrain contre les jihadistes ultra-radicaux qui ont proclamé, fin juin, un califat à cheval sur les deux pays où ils contrôlent de larges pans de territoires.

À ce propos, M. Mouallem a affirmé que les « soldats avaient été retirés de l’aéroport pour les protéger et nous avons tué des centaines de terroristes ». Concernant l’Irak, le ministre syrien a dit : « Nous allons coopérer avec le nouveau gouvernement et nous espérons qu’il sera bientôt formé. Nous combattons le même ennemi et sommes dans la même tranchée. La coordination est donc nécessaire pour le bien de nos deux peuples. »

L’ONU a, par ailleurs, accusé lundi l’EI de « nettoyage ethnique et religieux ». « De graves et horribles violations des droits de l’Homme sont commises chaque jour par l’Etat islamique (...) et des groupes armés associés », a dénoncé le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme, Navi Pillay. Ils « mènent impitoyablement un nettoyage ethnique et religieux dans les régions sous leur contrôle » en Irak, visant notamment les chrétiens, les Yazidis, les Shabaks et les Turcomans, a-t-elle ajouté. « De telles persécutions pourraient constituer des crimes contre l’humanité », a souligné Mme Pillay, qui a appelé la communauté internationale à ne pas les laisser « impunis ».

Signe de la préoccupation grandissante également dans le monde arabe, l’Arabie saoudite, l’Égypte, les Émirats arabes unis, le Qatar et la Jordanie ont souligné dimanche « la nécessité d’agir sérieusement » contre l’EI.

Voir aussi, sur E&R :

Sur ces jihadistes qui servent les intérêts étasuniens,
chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Enfin entre laique athée on s’entraide, on se reconnait et reconnait l’ennemi.

     

  • Entre deux "maux", les US ont choisi le moindre...


  • Les barbus sont les dindons de la farce impériale. On s’y attendait !


  • Drole de renversement d’alliances . Wait and see .


  • Article extrêmement intéressant qui met en lumière encore plus de choses sur la réalité ! Je crois que le régime des mollahs et celui de Bachar ont depuis longtemps servis d’une certaine façon les intérêts de l’Empire mondialiste dans les coulisses, il y a eu des frictions avec les États-Unis avec les printemps arabes et maintenant ils sont prêts a collaborer.... je tiens a rappeler que Moubarack et Ben Ali était de grand chien chien des États-Unis et d’Israël et que ces derniers n’ont pas hésité a les mettre a la porte eux aussi....
    Je n’ai jamais fais confiance a Bachar et aux mollahs et je crois que les nouveaux faits confirme ma méfiance envers eux !

    Fait intéressant, je cite l’article >>Interrogé sur la possibilité que la défense antiaérienne tire sur des appareils américains qui viendraient frapper en Syrie, il a répondu : « Ceci pourrait arriver s’il n’y a pas de coopération préalable.

    Bien sûre ce sont des paroles en l’aire car l’aviation israélienne a violé a plusieurs reprises le territoire nationale syrien et a aussi attaqué l’armée syrienne directement et jamais cette dernière n’a répliqué.. donc logiquement jamais cette même armée ne va répliquer contre l’aviation américaine, de toute façon Bachar sait parfaitement que répliquer contre l’un de ces deux belligérants équivaut a signer sont arrêt de mort !

     

    • Ne trouvez-vous pas insolite que depuis la révolution « Islamique », l’Iran est diabolisé et menacé mais jamais frappé par l’Occident ? Pourtant depuis 1979 les pays attaqués et envahis par ce même Occident, d’une manière directe ou détournée, sont les pays à majorité sunnite l’Afghanistan, l’Irak, la Libye, et la Syrie sans parler des changements douteux de régimes en Egypte, en Tunisie et Yémen... Mais côté Iran RIEN. L’agressivité verbale de « l’Occident Libre » très médiatisée envers Les Mollahs ne s’est pas, depuis 35 ans, traduite et concrétisée en guerre et en fait d’armes ? Pas la moindre escarmouche.

      Toutes les guerres au moyen orient se font autour de l’Iran, jamais dedans. Est-ce un hasard ?

      Que penser de cette république islamique en dépit des apparences entretenues via les déclarations menaçantes et enflammées des gouvernements occidentaux et d’Israël ?
      Ce pays n’est pas la cible... Tout le tumulte excessif qui se fait autour depuis des décennies ce n’est que diversion diaboliquement orchestrée et entretenue. Le chiisme accommode depuis toujours l’empire malgré les apparences… et le sert.

      Est-ce un hasard que les 70 000 juifs d’Ispahan sortiront accueillir LE BORGNE (Dajjal) dès son avènement ?

      Comment un type comme Bachar, président de l’une des premières mystifications républicaines depuis la Création à savoir la république héréditaire, peut-il représenter le Monde Libre ? Honnêtement ?

      Et concernant le Hesbollah, cela me fait rire de constater que certains croient qu’il ait pu infliger une défaite à Israël. L’Etat sioniste existe encore. Le mot défait quand il se rapporte à l’Etat sioniste veut dire disparition. Ce n’est pas ce genre d’accrochages qui va le faire disparaitre. Son éradication est un déterminisme historique, et si je puis dire eschatologique, qui ne coïncidera jamais avec une quelconque apogée de l’Islam chiite.

      Le Meilleur DK


    • Ce n’est pas la Syrie qui demandeur, ce sont les USA.
      Bachar serait stupide de ne pas en profiter. On peut-être certain par ailleurs que Bachar ne se fait aucune illusion sur la durée de cette éventuelle "alliance". Mais pour le temps qu’elle durera (si elle se fait) elle l’aidera à la liquidation de ses ennemis sans que cela lui coute un soldat ou un dollar. Il fait donc bien.
      Je ne vois pas non plus à partir de quelle "coulisse" Bachar rend des services à l’oligarchie occidentale. Il faut des preuves pour affirmer cela. Il n’y en pas, aucune, d’aucune sorte. En revanche il existe d’innombrables preuves du contraire.
      @DK
      la grille de lecture chiites contre sunnites n’explique rien. Au contraire : elle cache les réalités géopolitiques. Aucun état - depuis toujours - ne prend sérieusement en compte la religion dans ses relations extérieures.


    • @ aramis



      Aucun état - depuis toujours - ne prend sérieusement en compte la religion dans ses relations extérieures.



      Ce que vit le Moyen Orient dépasse les relations extérieures d’ordre diplomatique. Réveilles-toi, c’est la guerre dans toute son horreur.

      Je réitère ma question : comment expliquer que le seul pays musulman à majorité chiite n’a jamais subit une attaque directe et frontale de cet Occident représentant du « Monde Libre », à l’instar de l’Irak ou l’Afghanistan ?

      Peut-être que les soldats iraniens sont invincibles et qu’en matières d’armement ils dépassent tout le monde…Et donc autant se suicider que de les attaquer. Il n’y a que cette explication ridicule pour rejeter toute collaboration « en coulisse » de l’Iran et ses satellites avec l’Occident laïco-sataniste.

      Le Meilleur DK.


    • à D. Kada, Êtes-vous le seul à ne pas savoir qu’il y’a eut une longues guerres de 10 ans entre l’Irak et l’Iran totalement organisé par l’occident pour achever la révolution iranienne. Puis les embargos et les sanctions internationales, jusque dans le débuts des années 2000 où l’occident à commencé à attaqué son territoire sur son propre sol en tuant scientifiques et hauts placés. La guerre contre l’Irak et l’Afghanistan sont deux guerres indirectes contre l’Iran, le seul pays cerné par les USA à toute ses frontières. La moitié de l’arsenal nucléaire américain est posté juste en face de l’Iran dans le détroit d’Ormuz depuis plus de quatre ans attendant désespérément le début d’une guerre., la guerre du Liban en 2006 : encore une guerre contre l’Iran. La Syrie : il s’agit d’affaiblir un pays clé de la résistance (un passage obligé avant d’attaquer l’Iran, sinon c’est encore Israël qui va prendre cher. Tous les Israéliens font une propagande anti-iraniennes en faisant tout pour remonter un max de sunnites et de non-musulmans contre ce pays. Même L’EIIL est une opération sous faux-drapeau afin de contenir l’Iran et la Syrie (et ainsi les empêcher d’intervenir même indirectement dans le conflit à Gaza tout en les affaiblissant.) Bref, regardons les choses réellement : les arabes nationalistes ont tenté de stopper les Israëliens, puis après leur échecs, il y’a eut un temps avec l’OLP soutenu par quelques états du monde arabes et les forces islamistes (et pas djihadistes) des frères muz qui a une époque ont mené le combat soutenu par quelques pays arabes. Puis ce fut la encore pire, l’époque des intifadas, les palestiniens se sont retrouvés seuls pendant des années jusqu’à ce que l’Iran reprenne en charge le dossier.


    • D. Kada - Oran merci pour ton commentaire, je le trouve très juste sur plusieurs point sa fais beaucoup réfléchir !


    • @ anonyme

      Tout le monde sait, rétrospectivement, que la guerre Irak/Iran était le premier jalon vers la désintégration du régime de Saddam… Et puisque vous évoquez ce conflit, dites-moi par quel miracle certaines livraisons d’armes pour la "CHIA LAND" l’ont été directement par les américains, d’autres par Israël, fournisseur direct ou intermédiaire ? Par quel prodige l’affaire Iran-Contra fut-elle possible ? Comment Le Grand Satan pouvait-il approvisionner en armes et à prix d’or le saint régime des mollahs ? Les voies du diable sont-elles impénétrables… ?

      Le Pire DK


  • Quand la realpolitik dépasse la fiction. A ne plus rien y comprendre. La résistance anti-impérialiste chiite (Iran, Syrie, Hezbollah), qui va devenir la nouvelle alliée de l’Empire américano-sioniste face à la violence des barbares salafistes (ou satanistes) soutenus par les pétro-monarchies du Golfe (Arabie Saoudite, Qatar). Les pays occidentaux qui voulaient bombarder Assad il y un an pour maintenant finalement venir en aide au président syrien. Tout cela est tout simplement ridicule.


  • et voilà,Bachar vient de se tiré une balle dans le pied. Jusqu’à présent il avait une protection disons diplomatique avec Poutine qui le protégé contre l’americano sioniste, mais la je crois que c’est la fin. Qui plus est tout les traitres qui on de pré ou de loin soutenu ces chiens de Satan disent tous qu’il y a nécessité d’agir sérieusement. Marc Bélivo de surprise surprise tu as ré suscité ou quoi, c’est une camera caché, c’est pas possible,on nage dans le délire !!!! Concernant L’ONU et LES DROITS DE L’HOMME, à preuve du contraire, en Palestine dans la bande de Gaza, ce n’est pas un nettoyage ethnique et religieux ??? Ahhh oui c’est vrai j’avais oublié,les musulmans sont une race à éradiqué de la planète terre, se sont des bourreaux coupeur de tête, des terroristes, surtout dans la bande de Gaza ou les gamins dissimulent des roquettes kazam dans les parcs pour enfant,dans les écoles et dans les abris de L’ONU, tien donc,dans les abris de L’ONU ou vous êtes sensé les protégés et condamné ces actes de barbarie venant de vos maitre SION-LAND,bande de sale cafard abject !!!! Ne vous inquiétez pas bande de sale mécréant que vous êtes, si l’ange de la mort ne viens pas vous cherchez dans un futur proche, se seront les musulmans eux même qui vous livrerons à l’ange de la mort. A bon entendeur.


  • Ce qui arrive est quand même extraordinaire.
    Quelques milliers de combattants musulmans animés d’une foi sans faille font trembler de peur tous les pays de la région ainsi que les atlanto-sionistes. De Washington à Damas , en passant par l’Arabie-Saoudite et l’Iran (ces pseudos pays islamiques), tous sont unis pour dénoncer l’Etat Islamique. En allant même jusqu’à nouer des alliances contre-nature afin de le combattre. Au fond, on peut se demander qui sont les véritables salopards dans cette affaire : des combattants certes un peu trop zélés, ou des régimes gouvernés par des hypocrites ne désirant que la conservation de leurs privilèges...


  • l’etat islamique est-il finalement un agent US ?? je pense qu’ils sont indépendants et que c’est de ux que les chiite et l’empire ont peur

     

    • Bien sûr qu’ils sont indépendant. ça fait longtemps que je le répète. L’EI l’a dit ouvertement à plusieurs reprise qu’après Damas et Bagdad c’est le tour de la Mecque. L’Arabie Saoudite à déployé 30’000 soldats le long de sa frontière avec l’Irak. C’est marrant cette histoire ils sont sensé être payé et armée par l’empire, alors que l’empire fait tout pour les éliminer. Ah mais non ! C’est de la mise en scène comme vont me répondre certain. Les frappes contre l`’EI, l’armement fournie à l’armée irakienne et aux kurde par l’empire n’est que mensonge n’est-ce pas ? Comment prendre les gens pour des cons. Par contre de l’autre côté, ceux qui sont censé représenter la "résistance" ça ne pose aucun problème à leur supporteurs qu’ils proposent de s’allier avec l’empire pour combattre leur ennemie commun.


  • Ils font une grave erreur il tendent la main à des gens qui veule voir la Syrie à feux et à sang l’état islamique sert les intérêts américain !


  • ben les vrais alliances s’affichent :) je vais lire les coms avec curiosité :)


  • Les US (et leurs alliés) jouent les pompiers-pyromanes, d’accord.
    Donc ils sont en train de jouer la partie "pompiers", d’accord.
    La Syrie brûle : que feriez vous à la place de Bachir al Assad ?

    De Gaule ne s’est-il pas opposé aux US après la libération ?


  • Je vois bien les syriens dans 50 ans, avec un président ventripotent, commémorer le débarquement américain héroïque qui les a sauvés de la menace islamiste...


  • Voila la Russie encore marginalisée. Cette Russie de Poutine qui est incapable de defendre ses alliés( Lybie,Syrie,Ukraine,et meme Iran) les voit les uns apres les autres se raprocher des USA afin d essayer d eviter leur destruction. Jamais de tels rapprochement n auraient lieu si la Russie assumait son role et livrait les armes voulues a ses alliers en detresse.Les USA eux n hesitent pas un seul instants à soutenir leurs alliers (recentes et constantes,livraisons d armes a Israel )
    Poutine en depit de son image d acteur qui inspire le respect ;la confiance ; dans les faits n est pas pas capable dans la réalite de defendre son propre territoire ni meme ses concitoyens d Ukraine.
    Quand depuis la seconde guerre mondiale a t on vu le territoire de la Russie bombarde avec des morts civiles Russe ?
    Meme avec l ivrogne de Elstine (le montor de Poutine) cela n etait pas arrivé. vec quel dirigent de L URSS fut il le plus mauvais aurait on imaginer de telles catastrophes ? destruction de ses allies ,perte de l Ukraine,bombardement de son territoire.

     

    • Parce que ce grand monsieur n’en a rien à battre de ce qui arrive en Syrie. Histoire d’oligarche. l’Ukraine ? Touches pas mais la Syrie...au fond qui en a cirer maintenant ?
      Et là j’attends la réponse des russes du forum.
      Pour rappel, j’aime les deux peuples syriens et russes. M’emmerdez pas avec vos insinuations à deux balles.


  • Il ne faut pas avoir un raisonnement binaire.La réalité est plus complexe.


  • Ce ne serait pas l’inverse, plutôt ? Les US finalement prêts à travailler avec la Syrie ?


  • Amusant ce retournement de situation ^^ si le clan occidental veut éradiquer l’EI, je vous assure que je n’y mettrais aucun obstacle !

    ces américains sont décidément incapables de prévoir une politique sur un long terme !

    quand aux saoudiens et consorts, ils sont contre car l’EI a des puits de pétroles et qu’ils veulent se les garder pour eux les vilains, car ils semblent avoir en commun la m^me idéologie : le wahhabisme

     

    • Qu’est ce qu’il ne faut pas lire quand même,les gens de l’EL n’ont rien avoir avec le wahhabisme et l’arabie saoudite n’en a que faire des puits de pétrole en Iraq que possèdent l’EL,l’Arabie Saoudite est un état extra-excédentaire disposant de la plus grande réserve établie de pétrole à faible coup.

      la vérité est là,E&R essaye tant bien que mal de soutenir la propagande iranienne qui voudrait que l’EL soit soutenus par l’empire ou je ne sais qui alors que ces iraniens n’ont pas hésites à s’allier avec l’EMPIRE pour contrer l’avancer de l’EL !

      les faits nous prouves que la ligne e&r pro iranienne est fausse et mensongère et que la réalité est que Téhéran,Washington,Damas,Londres ont peur et qu’ils s’allient même pour attaquer cet ennemi commun.


  • c’est une quenelle de Bachar pour tenter de court circuiter l’invasion de la syrie au profit de l’occident plus que jamais hostile


  • Tout ce bordel ce sont les Etats Unis qui l’ont foutus et maintenant ils ne savent plus ou ils en sont ces crétins du gouvernement sioniste ! A vouloir mettre des feux peu partout chez leurs ennemis, les américains n’ont réussi qu’à les propager chez leurs amis et maintenant ils sont obligés d’aller les aider à les éteindre, jusqu’en Syrie !!


Afficher les commentaires suivants