Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La bénédiction syrienne

Durant ces interminables années de brouillard et d’enfer qu’a traversées la Syrie, qu’aurait été la vie sans l’espoir ? Pensons ici d’abord au peuple syrien martyrisé et exposé à un ethnocide, à son armée nationale qui aura payé un si lourd tribut à l’agression barbare lancée par le groupe de ses « amis », et aux responsables qui face à la « communauté internationale » ont dû porter à bout de bras l’État visé par un politicide…

 

On pensera aussi aux amis, défenseurs et partisans de la Syrie légale, tous ceux qui aimaient cette société plurielle, tolérante, aimable et hautement civilisée, et craignaient qu’elle ne disparaisse à jamais.

Certes, la flamme ne s’est jamais éteinte, mais il était permis aux plus optimistes de s’interroger parfois ou de douter de l’avenir face aux assauts d’une coalition islamo-israélo-occidentale abreuvée de centaines de milliards de pétrodollars et puisant ses combattants dans un vivier inépuisable de mercenaires venus de cent horizons. La Syrie tiendrait-elle, face à la meute féroce des puissances impériales – grandes, petites ou moyennes – de « l’Axe du Bien », contre la horde sauvage des djihadistes démocrates, des terroristes modérés, des révolutionnaires en peau de lapin ? Résisterait-elle aux cohortes de déserteurs, de transfuges qui se donnaient rendez-vous au sein d’une « armée libre » téléguidée par ses pires ennemis, aux ordres et à la botte des islamistes et de leurs parrains, faisant la roue pour séduire le ci-devant « ennemi sioniste » ?

Comme tous les pays plongés dans des situations troubles, la Syrie a connu la fatalité des infidélités, des lâchetés, des compromissions, des corruptions petites ou grandes, mais son peuple, au sens noble du terme, a résisté vigoureusement, ses institutions sont restées debout et ses gouvernants ont tenu bon. Grâce à sa résilience étonnante, l’État syrien s’est fait des alliés solides qu’il a su fidéliser : la Russie et la Chine d’une part, l’Iran, le Hezbollah et ses alliés d’autre part. Une réalité qui allait interdire la répétition au « Pays de Cham » d’un scénario irakien, libyen ou yéménite.

Néanmoins, les « grandes démocraties » ne pouvaient que rester aveugles et sourdes à ces réalités dérangeantes et déplaisantes, la Syrie étant depuis la fin de la guerre froide un pays à détruire et à abattre. Les élites désormais acquises au néoconservatisme n’ont rien trouvé de mieux que de soumettre les « opinions » à un tapage médiatique sans précédent allant de pair avec une omerta sans faille et un lavage de cervelle ahurissant. En brèves de comptoir de « sciences-po » ou de « France désinfo », la doxa occidentale sur le conflit de Syrie s’est trouvée résumée dans une ou deux sentences lapidaires, symboles assez désolants de la subtilité réduite de nos dirigeants, de nos analystes et de nos penseurs, expressions de l’arrogance indécrottable des Occidentaux. « Bachar doit partir », « Pas de place pour Bachar dans l’avenir de la Syrie »…

C’est alors qu’intervient la « malédiction syrienne » qui aura sanctionné les décideurs, les faiseurs d’opinion, tous ceux qui avaient perdu une occasion de se taire. La liste est longue de ces imprécateurs qui expédiaient avec morgue Bachar Al-Assad à La Haye, à Moscou, à six pieds sous terre, ou ailleurs, et qui concoctaient des plans sur la comète Syrie, en écrivant un avenir qu’ils ne verraient jamais. Combien ont répété la rengaine comme des perroquets des années durant avant d’être expédiés par les électeurs, par la providence ou par la justice immanente vers les poubelles ou les oubliettes de l’Histoire. Exit donc les innombrables bouffons et imposteurs « amis de la Syrie ».

Lire l’article entier sur mondialisation.ca

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture

 

« Daech » ou l’escroquerie sanglante des intérêts anglo-israélo-américains,
voir sur E&R :

 






Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1837568
    Le 11 novembre à 13:22 par fd
    La bénédiction syrienne

    La Syrie, que du reste j’ai visite maintes fois et que j’aime, a subit le meme traitement abominable et infame inflige aux nations depuis Nuremberg 1946 et meme, depuis Versailles, Trianon, Lausanne ect apres 14-18. Et toutes les guerres du XX-eme siecle perpetree par la Gauche Belliciste decoulent du Petit Peuple apatride et deicide et des memes methodes sans cesse reiterees depuis 2000 ans. Il faudra bien y mettre une fin. D’ailleurs si Clinton-Soros etaient passes aux USA, nous serions en guerre avec la Russie maintenant. Tout etait pret ; Des Pays Baltes a la Bulgarie et meme la Turquie et la Georgie. J’ai vu cela au Baltikum.

     

    Répondre à ce message

  • #1837664
    Le 11 novembre à 15:32 par Atos, Portos, et Aramis
    La bénédiction syrienne

    N’oublions pas que la Syrie est de fait une terre sainte pour les trois religions Abrahmanique. Ce du fait que c’est au Cham qu’apparurent Adam, Eve, Abel, Cahain et Noé entre autres.

    Cette victoire des Syriens n’est donc pas une surprise pour qui sait.

     

    Répondre à ce message

  • #1837754
    Le 11 novembre à 18:58 par Delaloge
    La bénédiction syrienne

    Je reviens de Syrie ; Bachar a fédéré la quasi totalité de la population syrienne derrière lui. Il est devenu un véritable prophète. Tous les responsables des communautés religieuses appellent à le soutenir et à combattre à ses cotés. Tous les syriens apprécient leur président qu’il qualifie de clairvoyant, courageux et humain. Nous sommes loin des mensonges des acteurs occidentaux du complot qui visait à la destruction de la Syrie pour le "confort" d’un voisin perpétuellement agité qui rêve d’extension messianique .

    La victoire qui se profile débouchera sur une ère nouvelle. Les syriens étonneront le monde !!!Cette victoire amènera certains états du Moyen Orient ( et pas seulement) à revoir leur position.

     

    Répondre à ce message

  • #1837774
    Le 11 novembre à 19:20 par djiguit
    La bénédiction syrienne

    puisse le docteur assad et l’ensemble de tous les syriens dans la peine ainsi que tous les protagonistes de cette tragedie regarder vers l’avenir avec un espoir de paix et de serenité tant tous ses martyrs ne sont pas tombé pour rien.

     

    Répondre à ce message

  • #1838015
    Le 12 novembre à 10:02 par bertin
    La bénédiction syrienne

    La Syrie,

    Ce gâteau prédécoupé par l’Empire,
    pour satisfaire de féroces appétits,
    avec la participation d’organisations terroristes
    faisant du bon boulot ,suivant la formule célèbre
    et historique de "Fabius",échappe miraculeusement
    à ses prédateurs qui vaniteusement avaient vendu
    la peau de l’ours...
    La victoire de la coalition Iran,Syrie,Russie,
    avec l’appui discret mais important de l’Irak,
    victime des mêmes prédateurs,modifie
    fondamentalement l’avenir du moyen Orient .
    Un siècle après la déclaration Balfour ,
    le monde anglosaxonsioniste vient de connaître
    sa première défaite géostratégique .
    La guerre n’est pas finie...et la France de Fabius
    poursuit son boulot de valet de l’Empire déclinant.
    N’est il pas urgent de "jeter par dessus bord
    nos naufrageurs en cravate " !

     

    Répondre à ce message