Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La chasteté, une écologie radicale – Conférence de Stéphanie Bignon à Lyon

L’équipe d’E&R Rhône-Alpes recevra Stéphanie Bignon, présidente de l’association Terre et famille, agricultrice et membre du conseil scientifique de Civitas, le samedi 19 octobre 2019 à 15h à Lyon pour une conférence intitulée « La chasteté, une écologie radicale ».

 

Ce qu’en dit le magistère romain selon Mgr Feillet (évêque auxiliaire de Reims) :

« On trouve donc dans l’usage qui est fait du concept de chasteté une définition qui est de l’ordre du « respect de la création et du créateur ... que la chasteté est un rempart ; que la chasteté est la pierre angulaire du foyer... La chasteté est une vertu dont l’action peut se porter sur la totalité de la création ».

 

Entrée : 8 euros

Réservations et renseignements : conflyon@gmail.com

Merci de mentionner dans votre courriel :

- nom et prénom
- un numéro de téléphone portable

L’adresse exacte de la conférence sera communiquée ultérieurement.

 

Pour soutenir les sections régionales d’Égalité & Réconciliation :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et surtout, la chasteté c’est une économie radicale, mdr.


  • A chaque fois que je parle à des jeunes, ados, je leur dis : quelqu’un vous a t-il parlé de la chasteté ? Voie possible avant de grands engagements, et LE grand engagement qu’est le mariage ? Vous a t-on dit que des femmes et des hommes avaient choisi d’être l’UN de l’autre ? Alors, quelle joie de voir cette conférence relayée sur un site dont le Président... ne connaît pas, pour une fois, la question...

     

  • de toute façon, il vaut mieux épouser une personne pour laquelle on a aucun désir sexuel. Comme çà, on fait les choses juste par devoir, sans y prendre de plaisir sexuel, on ne fait rien pour soi-même, on se force en toute chose, on contrarie sa nature, on se pourrit littéralement la vie, et Dieu en est fort heureux, c’est tout ce qui compte. Et si on est dégoûté physiquement par sa partenaire, c’est encore mieux, car l’acte sexuel, auquel on s’astreint, est véritablement un pensum, une corvée, qu’on se force à faire avec le sourire, et qu’on répétera d’autant plus souvent que çà nous est désagréable.

     

    • Mais les époux qui se veulent l’UN de l’autre peuvent aussi avoir énormément de désir l’un pour l’autre. L’un des sept sacrements catholiques est le mariage. Un sacrement : sacré. C’est le fondement de tout. La famille, les racines, la structure, la lignée. Et les femmes catholiques épanouies sont plus nombreuses avec 5 enfants et plus, que les femmes aux mœurs soient disant libérées avec quatre enfants de quatre pères différents, tous aux abonnés absents. Et puisque tu ne penses, parles, et imagines qu’à travers le sexe, une femme catho baise plus avec un seul mari dans une vie qu’une moderne avec quatre mecs dans sa vie qui restent moins d’un an en moyenne. Si, je t’assure.


    • Complètement d’accord avec Anna.
      De plus, les femmes qui cumulent les partenaires, la plupart du temps cumulent absence de bonheur, et peu attractives.


  • La chasteté est un concept mal compris. Il ne s’agit pas de dénigrer l’union des corps et de s’en abstenir mais de la rendre sacrée, c’est à dire réalisée avec des pensées pures ; C’est la pureté des pensées pendant l’acte d’union qui fait la chasteté. Si l’union des corps était quelque chose de vil, Dieu ne l’aurait pas inventée.

     

  • Les animaux sauvages sont chastes, sauf au moment de la reproduction . Les animaux domestiques, chiens chats et hommes ne le sont pas .

     

    • Les primates ont des activités sexuelles à des fins d’équilibre du groupe, pour apaiser les tensions.
      C’est sûr que si tu parles des cervidés ou des saumons, c’est tellement plus limité socialement que rien ne les pousse à ça.
      Car oui, les tensions, il ne faut pas oublier de les inclure dans un cerveau à grande capacité.


    • @à jonathan
      je vous cite : "Les primates ont des activités sexuelles à des fins d’équilibre du groupe, pour apaiser les tensions".
      On ferait peut-être bien de s’inspirer de ces primates pour apaiser les tensions, et jeter aux orties toutes les religions qui prônent la chasteté et condamnent les pulsions sexuelles (ou n’autorisent que celles qui mènent à la reproduction).
      Plaignons ceux qui ne sont autorisés à voir leur propre vie que sous l’angle de son utilité au "groupe".


  • Second essai.

    P. Jovanovic a fait un bouquin sur le sujet ainsi qi’une excellente vidéo, comme d’hab.


  • Oui, effectivement, j’ai râté ma vie, en croyant que baiser dans tous les plumards était une gloire. J’ai collectionné les hommes histoire d’avoir un tableau de chasse. Oui, et alors ? J’étais la parfaite soumise de "1984" : appartenir à tout le monde, n’est-ce pas ? Et avoir gobé cette immense connerie m’interdit de dire que c’en est une ? La baise à tout va est du contrôle mental, c’est ma conviction aujourd’hui. Nous sommes toutes des Cathy O’Brien de troisième zone, nous tapinons car le système (TV médias livres) nous dit de tapiner. Oui, je me suis conduite comme une pute, est-ce mal de vouloir en protéger les plus jeunes ? Baise connard, et laisse moi dire ce qu’il me semble juste.

     

  • La chasteté conjugale ne signifie pas de ne pas avoir d’union sexuelle, mais d’accomplir le devoir conjugal conformément à la volonté de Dieu, sous son regard. Ce qui signifie : fidélité, procréation, amour réciproque, don de soi... Bref, la simple normalité des choses voulue par Dieu, mais rendue difficile par la concupiscence, qui se révolte sans cesse et pervertie le meilleur en ce qu’il y a de pire. Car que peut faire un homme laïque de meilleur sur cette terre que de donner la vie ? C’est une chose merveilleuse et une responsabilité terrible.


  • La "libération sexuelle" est un moyen de contrôle, lire ou écouter "Libido Dominandi" d’E. Michael Jones