Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La confusion des matières ou le rêve du Capital

La réforme "révolutionnaire" de l’enseignement secondaire en Finlande

La réforme de l’enseignement secondaire en Finlande est déjà qualifiée de « révolutionnaire ».

La Finlande, considérée comme l’un des premiers États dans le domaine de l’éducation, lance l’une des expériences les plus radicales dans le système de l’enseignement. À partir de 2020, le pays promet de renoncer aux matières spécifiques comme les maths, la physique-chimie, pour dispenser un enseignement thématique. Au lieu d’avoir deux cours séparés de géographie et d’histoire les élèves étudieront, par exemple, un thème sur l’Union européenne qui englobera les langues, l’économie, l’histoire et la géographie, écrit Sciencealert.com.

« Nous avons besoin aujourd’hui d’une éducation de divers niveaux pour pouvoir préparer les élèves au travail dans la vie », déclare à l’Independent le directeur du développement d’Helsinki, Pasi Silander. Avant de poursuivre :

« Les jeunes utilisent des ordinateurs performants. Auparavant, les banques employaient de nombreuses personnes qui ne faisaient que compter, mais aujourd’hui tout a foncièrement changé. Nous devons procéder aux changements dans le système de l’éducation adaptés à l’industrie et la société modernes. »

Le nouveau système encouragera également la résolution de problèmes interactifs ou la collaboration par petits groupes pour aider à développer les compétences nécessaires pour faire carrière. « Nous devons revoir notre système d’éducation pour qu’il puisse apprendre à nos enfants les compétences nécessaires aujourd’hui et demain », explique Marjo Kyllonen, directrice de l’éducation d’Helsinki. Selon elle, les écoles dispensent des programmes obsolètes, qui étaient pertinents au début du XXe siècle mais plus aujourd’hui, car les besoins ont changé depuis longtemps.

Certains cours ont été progressivement exclus du programme des écoles d’Helsinki il y a deux ans, et 70 % des enseignants de collège ont déjà été formés au nouveau programme. Cela suscite une certaine opposition des enseignants qui se sont consacrés à des matières spécifiques toute leur vie. Mais les enseignants ayant des connaissances polyvalentes appellent à travailler ensemble selon le nouveau programme pour formuler les nouveaux plans des thèmes pour l’enseignement. On estime que les Finlandais disposent de l’un des meilleurs systèmes éducatifs du monde. La Finlande fait constamment partie des classements prestigieux du programme PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves).

À lire de toute urgence, chez Kontre Kulture :

Sur la société devenue Marché, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1151398
    le 28/03/2015 par Contre l’Empire
    La confusion des matières ou le rêve du Capital

    L’Empire n’a pas besoin de personnes intelligentes ou / et instruites.
    L’Empire a besoin de bons exécutants : des personnes qui savent appliquer une procédure : un Algorithme.

     

    • #1151552
      le 28/03/2015 par matrix le gaulois
      La confusion des matières ou le rêve du Capital

      Et du coup l’empire se tire une balle dans le pieds : il achète des diplômes ou des brevets hors de son imperium pour pallier la bêtise crasse de ses sujets, il recrute des mercenaires qui coûtent fort cher et à la loyauté défaillante car ses sujets affaiblis et efféminés ne sont plus capables de se sacrifier les armes à la mains pour lui, pour retrouver de la force il s’allie à ses ennemis ce qui les avantage à long terme, etc.

      L’empire romain en était arrivé au même niveau de dégradation (des sénateurs ventripotents et plus concernés par leur mandat et leur fortune personnelle à la tête de légions de mercenaires germaniques qui gagnaient de plus en plus de puissance militaire et de plus en plus de pouvoir au sein de l’organisation impériale romaine, des troupes utilisées moins souvent contre les ennemis de l’extérieur du limes que contre des sujets de plus en plus déloyaux souvent près à mener des bagaudes).


  • En ce qui concerne l’éducation on peut vraiment faire confiance aux scandinaves, je ne m’inquiète pas de cette réforme.

     

    • #1151553
      le 28/03/2015 par matrix le gaulois
      La confusion des matières ou le rêve du Capital

      La Suède c’est la Corée-du-nord de l’Europe. La Finlande aussi. Heureusement que les norvégiens ont encore un peu les pieds sur terre.


    • #1151599
      le 28/03/2015 par Paysan Breton
      La confusion des matières ou le rêve du Capital

      Ta naïveté me toucherait presque...

      Qui s’occupe de faire voter les mesures les plus anti-sociales ? La gauche.
      Qui a fait fait voter les lois les plus antinationales ? Sarko.
      Par qui l’empire veut-il achever de couler l’école ? La Finlande.

      Aujourd’hui, je dis : "pauvres gosses". Mais demain, ils seront devenus les pires tyrans ou/et les pires crétins. Pourquoi ?
      - On leur demande d’acquérir des savoir-faire sans savoir
      - On postule dès le départ une autonomie dans le travail et le jugement qui n’est que le résultat de l’éducation et de l’instruction
      - On détruit ce qui fait depuis toujours le socle de l’instruction : les disciplines. On veut maintenant non plus construire les piliers qui soutiendront l’édifice, on veut relier du vide avec du vide
      - On impose à tous des cours de religion laïque et un catéchisme républicain pour forcer tous les gamins à respecter la République de Hollande ou Sarko.

      Il y aurait encore tant à dire. J’en crève de voir à quel point leurs arguments sont indigents (jetez un coup d’oeil : http://www.education.gouv.fr/cid868...). mais que toute tentative d’opposition semble vouée à l’échec. Tout est verrouillé. Toutes les volontés résistantes sont atomisées. Le texte passera dès que les grands syndicats pourront s’enorgueillir d’avoir "négocié" des clopinettes comme une heure de latin etc.

      Ami, entends tu...


  • #1151442

    Ce qui compte, avant tout, c’est la culture : si l’école permet cela, alors c’est tout à fait positif !
    Sinon, si cela revient à former de simples techniciens, déconnectés de tout héritage culturel et historique, alors c’est nocif.....

     

    • #1151551

      Ou bien y’a des raisons d’être contre tout ce que le pouvoir (mondialiste) considère comme "révolutionnaire".


    • #1151604

      La culture c’est effectivement essentiel mais sans l’acquisition de fondamentaux cette culture ne peut pas se réaliser dans le réel. Par exemple on peut avoir des connaissances encyclopédiques sur la menuiserie mais tant que l’on n’a pas appris à manier les outils pour travailler la matière bois cette connaissance n’est que purement spéculative ! D’ailleurs notre époque se caractérise justement pas cela ! Les gens ont souvent une culture générale qui dépasse largement celle de leurs aïeux or ils n’ont pourtant aucune compétence pouvant se réaliser dans le réel ! On se retrouve ainsi avec des gens ayant une connaissance encyclopédique par exemple en jardinage or ils sont incapables de cultiver de manière productive le moindre lopin de terre ! Des types ayant une solide culture générale tout en étant au chômage car incapables de mobiliser leur connaissances de manière productive faute des outils intellectuelles nécessaires (maîtrise insuffisante du langage écrit, lacune en mathématique, absence de méthodologie de travail...)


    • #1151742
      le 29/03/2015 par Paysan Breton
      La confusion des matières ou le rêve du Capital

      Cher goy pride,

      Je souscrirais à ton analyse sans réserve s’il n’y avait pas un léger problème de définition : une école est un lieu d’apprentissage du savoir. Ce n’est pas dans une école qu’on jardine ou qu’on apprend à poser du parquet.

      La véritable question est : pourquoi oblige-t-on tant de gosses (ou ados) à chauffer les chaises des salles de classe alors qu’il n’en ont ni le niveau ni l’ambition ?

      Soyons un tantinet iconoclaste : chaque société, si elle veut être viable, doit avoir une forme pyramidale. Si elle cherche à faire de l’élitisme pour tous, elle en crèvera. La base de la pyramide, les ouvriers, paysans, les artisans, n’a pas besoin d’enseignement spéculatif, de passage systématique par l’abstraction, etc. Ceux qui se destinent à ces métiers ont besoin d’une solide formation initiale (lire, écrire, compter etc tout en ayant reçu d’un maître le goût du savoir) mais surtout d’exemples, de maîtres d’apprentissage, de lieux où sont enseignés les exigences du métier.

      L’hérésie, c’est l’uniformité des parcours jusqu’à l’âge de 16 ans, sans parler des orientations "par défaut" en seconde pour des jeunes trop souvent brisés et lobotomisés par une école qui devient leur seul repère dans cette société où la valeur travail n’existe plus guère.


  • #1151486

    On encourage "la collaboration par petits groupes" : cela permet de mieux contrôler "l’idéologie" des élèves et de déceler plus rapidement les brebis galeuses anti-sionistes . Comme partout, prière d’enlever ses couilles avant d’entrer dans la salle de réunion .


  • #1151511

    Du haut de leur tour d’ivoire synthétique, les "dysfonctionnaires" du ministère de l’éducation ont tenté d’appliquer une réforme du genre au Québec. Ils appelaient cela "l’enseignement des compétences transversales" par lequel l’élève acquière des "capacités génériques solidement enracinées dans un ensemble organisé de connaissances ".

    Mais voilà qu’enfin, le chat sort du sac : "À terme, l’élève apprendra à dépasser les préjugés et les évidences intuitives afin d’éviter que la simple expression d’une opinion tienne lieu de jugement". Ça ne s’invente pas !

    Cette réforme fût un échec et ils ont dû reculer sur plusieurs mesures. Ils en sont encore à réparer les dégâts...par d’autres dégâts plus grands ! Mais enfin pour les enfants c’est déjà trop tard et le mal est fait.

    Le but recherché est toujours le même : produire et fournir des travailleurs/acheteurs au capitalisme de prédation. Quitte à niveler leurs connaissances par le bas, ces futurs citoyens seront dociles et dépensiers.

    Amen Inc.

     

    • #1151531

      Nous devons procéder aux changements dans le système de l’éducation adaptés à l’industrie et la société modernes.




      cela a le mérite d’être clair.
      quant à la culture elle se résumera donc à des des thèmes prédigérés (droits de l’homme, shoah, laïcité, démocratie,etc)


  • Incroyable ! C’est assez difficile de maîtriser une matière en plus chaque matiere qui a son propre système d’argumentation et ses propres attentes la on va demander aux élèves d’utiliser plein arguments de différents domaine et les articulé et les rendre cohérent j’en connais peu qui en sont capable cela requiert une bonne maîtrise logique et de sa langue natale....

    Donc c’est obligatoire pour eux de revoir leur critère d’évaluation à la baisse en apparence ils auront des bonnes notes dans les faits ce sont juste des quiches qui autre moindre situation complexe seront hors jeu, je me demande quel sont leurs critères pour dire que la Finlande à l’un des meilleurs système éducatif, il y en a pas beaucoup médailles fields ou nobeliste.... (malgré notre déroute éducative nous avons encore les médailles fields quasiment un français lauréat à chaque fois preuve qu’on peut sauver notre système éducatif)


  • A lire : "Machiavel pédagogue" de Pascal Bernardin, sur la manipulation des esprits par l’école pour faire entrer les enfants dans le moule mondialiste.