Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La crise de la dette

Crise et patrimoine des Français : le débat avec Olivier Delamarche, Philippe Herlin, Nicolas Lecoq Vallon et Hélène Feron-Poloni.

Les invités :

Olivier Delamarche est associé et gérant de Platinium Gestion, il intervient sur l’activité économique tous les mardi sur BFM Business. http://www.platinium-gestion.com

Philippe Herlin est chercheur en finance, chargé de cours au CNAM. Il est l’auteur de "L’or, un placement d’avenir" (Eyrolles), de "Repenser l’économie" (Eyrolles) et de "France, la faillite ? : Après la perte du AAA" (Eyrolles).

Maître Nicolas Lecoq Vallon et Maître Hélène Feron-Poloni sont avocats au Barreau de Paris ; l’activité du Cabinet Lecoq Vallon & Associés est orientée principalement vers la défense et la protection du patrimoine des particuliers et des entreprises. http://www.lecoqvallonassocies.fr

Ce débat est une véritable mine d’or pour ceux qui se demandent ce que la crise leur réserve : un constat désastreux, et des solutions présentées en attendant l’orage... Pour les autres, il leur reste le déni, déjà si bien entretenu par la pensée unique.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #251618
    le 31/10/2012 par Clavreul
    La crise de la dette

    " Rendez nous Jésus." Dieudonné.


  • #251770
    le 31/10/2012 par pic
    La crise de la dette

    O.Delamarche est un europeïste.. Donc beaucoup de paroles qui accrochent mais ne proposent aucune solution sauf de rester dans l’U.E. et dans l’Euro.

    O. Delamarche est un exutoire de la pensée unique... Attention !

     

    • #251878
      le 01/11/2012 par CDV
      La crise de la dette

      Il s’est fait justement (pour une fois) remettre en place (quand les interlocuteurs sont pas cons ça aide) à propos des placements en devise et en assurance vie luxembourgeoise... Mais bon on l’aime quand même parce qu’il accepte la critique lui.


    • #251972
      le 01/11/2012 par Marc
      La crise de la dette

      Et aussi désireux de protéger le portefeuille de ses clients


  • #251791
    le 31/10/2012 par milagros
    La crise de la dette

    p’tain mec, c’est ce que j’allais dire. j’ai cru assister à un spectacle de dieudo. Je me suis marré du début à la fin.


  • #251811
    le 31/10/2012 par V
    La crise de la dette

    On s’en fout. Le concept de dette est étranger à notre réalité et donc, à notre perception.
    Donner, c’est donner.


  • #251930
    le 01/11/2012 par 6tmkoi29
    La crise de la dette

    Personnellement. j’ai pus constater une très grande difficulté à récupérer mes économies déposé a la banque postal.
    Suite a des soucis financier a la perte de mon boulot.
    j ai eu besoins de retirer mon épargne qui de surcroît très modeste. Il ma fallu deux moi et demis pour recevoir le solde de 1,900E sur mon compte courant,non pas sans difficulté.
    Alors je crois vraiment qu’on y est.
    Essayez par vous même vous verraient, il n’est pas bon avoir un imprévu. Ou alors espérez que ce ne soit pas grave....


  • #251948
    le 01/11/2012 par karim
    La crise de la dette

    pourquoi ils se marrent tous ?
    ils ont tous des sourires en coin , pourquoi ?

     

    • #252037
      le 01/11/2012 par Onizuka
      La crise de la dette

      Ils se marrent car le monsieur dans l’encadré annonce la proche fin des retraits d’argent dans les distributeurs, chose qui semble établi chez beaucoup de professionnels du pognon.
      Je pense qu’ils sourient de satisfaction, car ils font leur métier mieux que les autres en orientant leurs (riches) clients sur la bonne voie (arts, or, CHF et autres conneries luxembourgeoises...).

      Et il est évident que la caissière de supermarché qui élève seule ses 2 gamins fera partie de la population sacrifiée. Surement de sa faute car elle ne s’est pas claquée des heures d’analyses entre BFM Business et internet, après ses heures de taf sous code barre aliénant.

      En gros, préviens les tiens.


  • #252213
    le 01/11/2012 par Jean Jean
    La crise de la dette

    Je suis d’accord avec Olivier, mais faut pas oublier que c’est un libéral, ultra-libéral, meme si les néo-keynésiens le sont aussi.

    Ce qui me perturbe, c’est les résultats des produits financiers que vend la société d’Olivier.
    Les résultats sont assez catastrophiques...

     

    • #252463
      le 01/11/2012 par DC danse
      La crise de la dette

      sur une vision à court terme peut être....


  • #252294
    le 01/11/2012 par bobforrester
    La crise de la dette

    bonjour

    dans les limites du capitalisme il n y a pas de solution autre que de paupériser ( bien comprendre le sens du terme !) les populations ! l accepteront elles , c est à voir ! Où plutôt il faut s organiser = s’unir ! et laisser de côté TOUTES nos petites différences politiques religieuses, ethniques , sexuelles , communautaires , etc !Grosso modo
    la solution c est d enclencher des politiques de relance de la consommation qui est toujours insuffisante sous le capitalisme, ce qui appelle le passage au socialisme ( démocratique= contrôle populaire à tous les niveaux !)dans une économie largement nationalisée maîtrisé par la puissance publique et non livrée aux intérêts privés ( banques, actionnaires, rentiers, caste politique) , mais encore accompagnée d’un secteur régi par les lois du marché. Remettre en route le plan comme à la libération mais sous contrôle démocratique et non d’une caste de hauts fonctionnaires . Et puis retour à la monnaie nationale, sorties de l’UE et de l Otan.


  • #252494
    le 01/11/2012 par kaplaha
    La crise de la dette

    quand il dit posséder des devises il faut les commander et les avoirs en réel (en liquide) ou y’a il autre chose ?car si on commande des devises à notre banque il y’a un intérêt.