Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La crise pour tous...

Fini les vols en classe "affaire" en Europe pour les parlementaires !

Dès le 1er octobre, les parlementaires fédéraux ne pourront plus voyager en classe affaires pour des vols en Europe de moins de quatre heures. Les employés de la Confédération sont déjà soumis à ce régime.

Jusqu’ici, cette obligation de voyager en classe économique ne touchait que les vols de moins de trois heures en Europe. Des exceptions seront toujours possibles pour les présidents du Conseil national et du Conseil des Etats.

"Les parlementaires ont été informés vendredi", a déclaré à l’ats Stéphane Rossini (PS/VS), vice-président du Conseil national et membre de la conférence de coordination, revenant sur une information publiée par le "Blick" samedi. Cet organe, qui regroupe le bureau du Conseil national et du Conseil des Etats, a pris cette décision pendant la dernière session du Parlement fédéral.

A l’origine de ce projet, le conseiller national (UDC/BE) Adrian Amstutz veut faire des économies. "Les parlementaires peuvent aussi se comporter comme des citoyens normaux", a-t-il précisé à l’ats.

Analyser les limites du libéralisme avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #541699
    le 29/09/2013 par miss Zimboum
    La crise pour tous...

    Il vont faire comme tout le monde, il vont s’envoyer en l’air pour pas cher.


  • #541701
    le 29/09/2013 par supergoy
    La crise pour tous...

    Belle mascarade qui consiste a faire gober au citoyen idiot que " la crise c’ est pour tout le monde " !

    Mais pour nous parler des comptes en Suisse, des avantages fiscaux des journalistes et des sociétés écrans des politiques etc etc ... là c’ est circuler ya rien à voir... !


  • #541708
    le 29/09/2013 par scania
    La crise pour tous...

    Les pauv’choux ! Fini la classe "affaire".... Bonjour la classe "business" ! Rhétorique quand tu nous tiens...


  • #541713
    le 29/09/2013 par kepi-blanc
    La crise pour tous...

    c’est quoi un citoyen normal a leurs yeux ???


  • #541757
    le 29/09/2013 par seber
    La crise pour tous...

    Hop ! Une miette lancée à la populace pour la calmer. Sortir de la crise grâce à des billets à tarifs réduits, il fallait y penser.
    Le train de vie de ces guignols va diminuer d’environ....0,01%.


  • #541793
    le 29/09/2013 par Captain IL-76 Аэрофлот
    La crise pour tous...

    A qui ils pensent faire avaler la pilule ?!?!

    Amis internautes, faites un tour ce dimanche ( ou pendant la semaine ) à l’aéroport du Bourget ( le premier d’Europe concernant les vols d’affaires ) et vous verrez que le trafic des Cessna, Gulfstream et autres avions privés ( parfois même Boeing et Airbus venant de nos grands amis Saoudiens et Qataris ) est d’une affluence impressionnante.

    Voyager en " jet " privé est simple, un coup de téléphone à son pilote ou bien à une agence spécialisé dans la clientèle fortunée - ou bien on se rend au Bourget sur place - et on voyage ou on veut en toute discrétion.

    Et enfin, un peu hors-sujet ce qui va suivre, mais aujourd’hui, l’aviation commerciale est morte. Elle à tout perdu, depuis les Chocs pétroliers des années 70, la dérégulation ( d’abord aux USA puis maintenant partout dans le Monde ) les compagnies Low-Cost ( Southwest Airlines, Ryanair et tant d’autres malheureusement... ) et enfin les avions auquel on à retiré tout " génie ", toute rareté. Plus que jamais en voyant ce qu’est devenue l’aviation je pense à la brillante citation de Monsieur Soral : " Tout ce qui est produit en masse, est répugnant " ( ou dégoûtant, je ne me rappelle plus exactement )

    Regardez les aéroports d’aujourd’hui : Airbus ( dont je ne vais pas cette fois-ci dévoiler son vrai visage pour ne pas me faire censurer par les modérateurs... ) A320 ; A330-340 puis A380. Sinon Boeing 737 et 777. Point commun de ces appareils ? Tous entièrement automatisé de A à Z, produit à plus de 1000 exemplaires ( + 7000 pour le 737 et l’A320 ) et évidemment l’interchangeabilité car au niveau " formation " ( je met formation entre guillemets parce que la formation des soi-disant pilotes et hôtesses des Airbus et Boeing... Quel rigolade quand on pense que dans les Années 50 les Hôtesses de Air France, Swissair et Lufthansa pouvait démonter et remonter un Convair ou un Douglas alors que aujourd’hui elles se contentent de utiliser une tablette tactile et ne connaissent absolument rien à l’avion,
    Pour les pilotes, franchement la vérité est si incroyable que on en aurait presque envie de ne plus voyager en avion. Il n’y a plus de pilotes ! Des programmateurs, des informaticiens, des mathématiciens tout au mieux, mais certainement pas des Pilotes ! Encore une fois Monsieur Soral avait raison, regardez juste le physique des pilotes d’aujourd’hui, comme les animateurs de Canal+
    Suite dans le prochain message si les modérateurs le veulent bien.

     

    • #542018
      le 29/09/2013 par Toto
      La crise pour tous...

      Que c est creux et que c est difficle de voir plus loin que le bout de nez...sortez du plumard, ouvrez les yeux et surtout liberez votre cervelle ...


    • #542155
      le 30/09/2013 par Les je sont faits
      La crise pour tous...

      à @captain,

      Pourquoi A 380 ? Surtout pourquoi ce 8 ? On dit que c’est parce qu’il représente la vue en coupe du double pont de l’avion (quand même) et parce que le chiffre 8 est considéré comme bénéfique en Asie.
      Curieux cet ésotérisme non ? Si le 8 trébuche c’est aussi l’infini mais cela c’est une autre histoire.

      Je ne sais pas ce qu’étaient les compétences du personnel naviguant dans les années 70 mais aujourd’hui il y a à boire et à manger. La courtoisie n’est pas toujours au rendez-vous. Ce boulot de serveurs et serveuses confinés dans des espaces minuscules me parait ingrat et sans grand intérêt.
      Quant aux pilotes...nous mêmes ne sommes nous pas en pilotage automatique s’agissant de la conduite de nos vies ? Aujourd’hui je leur fais (relativement) confiance, et si j’exècre le monde des nomades apatrides, j’utilise ce moyen de transport pour le boulot et pour voir ceux qui me sont chers.


  • #541798
    le 29/09/2013 par ned
    La crise pour tous...

    ha, un petit signe du nwo qui va pas tarder a virer les parlementaires. Ca commence avec la place dans l’avion et ca fini par le poste. Au fond le nwo n’en a meme pas besoin de ces parlementaires, c’est clair. Reste a savoir comment ils comptent fagoter le truc..


  • #541802
    le 29/09/2013 par paramesh
    La crise pour tous...

    eh vous avez pas bien lu, cela se passe en Suisse, pas en France


  • #541934
    le 29/09/2013 par jojo
    La crise pour tous...

    Qu’ils s’attaquent aux frais de bouche de 200€ par jours de présence au parlement et ils seront crédible !
    La division par 2 de leurs émoluments serait bénéfique aussi : 7500 euro c’est ce que gagne un médecin hospitalier français bac+10 en fin de carrière, il n’y a pas de raison de leur filer le double.

     

    • #542028
      le 29/09/2013 par Bobo
      La crise pour tous...

      C’est pas assez payé pour un médecin d’hôpital ? Sans compter les rétrocomissions des commandes aux pharmacies, et le reste.
      Et ce n’est pas en fin de carrière, mais vers 40 ans. Et ne parlons pas des chefs de service, ou des directeurs d’hôpitaux, qui eux peuvent atteindre à 50 000 eur/mois, voire le double.

      Personnellement, je suis resté 3 semaines à l’hôpital avec deux passages sur le billard pour un simple calcul rénal.
      Il y avait des lits de libre et j’étais au chômage à l’époque. On m’avait même posé la question, si j’avais du temps à perdre.

      Maintenant, s’il y a des dentistes et autres médecins qui pensent que leur activité ne s’apparente pas de plus en plus à celle de garagiste, qu’ils s’expriment ! Je ne demande pas mieux que de changer d’avis.

      Et médecin, c’est bac+7. Clerc de notaire, c’est bac+5 et au max 3000 eur/mois net et 60 heures/semaine.

      A vous !


  • #542118
    le 30/09/2013 par noname
    La crise pour tous...

    En clair : "abstenez vous de votre coupe de champagne et de vos petits fours pendant que vous voyagez pour faire croire que c’est la crise" .

    Derrière on apprendra que x et y étaient mêlés a des affaires de corruption ou de blanchiment d’argent etc...

    En tout cas, ça ne prend pas avec moi.

    ps : je suis le seul que ça saoule cette formule "pour tous" ?


  • #542197
    le 30/09/2013 par José
    La crise pour tous...

    A quand les mêmes mesures pour les grosses légumes de l’union européenne ; c’est-à-dire ceux qui décident réellement de la politique nationale, nos ministres n’étant plus là que pour obéir aux directives - ordres de Bruxelles ?

    A quand une baisse de salaire pour les barroso et autres van rompuy qui se ramassent chacun 30.000 EUR/mois et dont la politique européenne coûte 7 milliards d’euros/an à la France, entre autres ?...

    Poudre aux yeux que tout ça.


  • #542222
    le 30/09/2013 par Boris
    La crise pour tous...

    Attention Messieurs Dames ! Il s’agit d’une nouvelle ne concernant que les parlementaires suisses et par leurs homologues français ou européens ! Pas de parlementaires professionnels chez nous !


  • #542245
    le 30/09/2013 par Massinissa
    La crise pour tous...

    Oh, ils ont raison de nous prendre pour des cons !
    Tenez ! J’viens de recevoir leur putain de racket sur le revenu à ces chiens d’affranchis maçons ! Ils veulent se la jouer mafiosi ces gros porcs bien gras en costards cravate ?! S’il n’y avait qu’une bonne dizaine de vrais bonshommes dans ce pays tous ces rapaces n’oseraient même pas montrer leurs sales gueules d’escrocs !

    Comme j’lui ai dit au téléphone à la jeune dame des impôts : "ces gens là c’est les mêmes méthodes que la mafia, c’est du racket, c’est tout !" Elle avait l’air d’accord, elle m’a fait répéter pour bien en croire ces oreilles : C’est une quoi ? "Une mafia, oui parfaitement ! Du racket ! Sauf qu’ils n’ont pas le courage de venir vous péter les genoux alors ils vous font mettre en taule !" Oh vous savez, me dit-elle, j’en suis comme vous...
    Mouais en attendant vous êtes de l’autre coté du manche du téléphone... Et ce sont d’autres fonctionnaires qui viendront me mettre au trou si je refuse le racket !... D’ailleurs, l’antillais des impôts la dernière fois me l’avait bien dit : « Non missié ! Ce n’est pas du wacket ! Je ne suis pas d’accow ! Du moinsse faut pas diwe ça missié ! » ...Ok ok !

    J’veux bien qu’on s’voit superman dans la glace, à vouloir sauver ce qu’il reste de la France ! En attendant, je vais tirer mon chapeau à tous les parasites de la société : aux chômeurs rmistes qui font le tour du monde accoudés à un demi, aux tontons et tontines chinois qui fournissent le navire en zinc et le mazout kronenbourg qui permet aux rmistes de faire leur tour du monde, Rapido !, les braqueurs-de-banques qui n’ont pas de sang sur les mains, les miséreux qui roulent en BMW, les commerçants de cannabis arabes des coins, les africains rémunérés à salaires de cadres par les allocs qui ont 3 femmes et 15 gosses, et un seizième en route, les opticiens juifs qui se font des couilles en or avec 3 petits bouts de plastoc et 2 de verres remboursés à prix de diamant par les mutuelles, les z’âartistes de gÔche subventionnés en milliers d’euros par dizaines pour s’ébranler la fibre créatrice ainsi que tous les autres qui enculent bien les mouches à merde de ce système ! La merde étant nous... Qu’on étripe cette 5ème république ! La révolution, de la merde ! Et vite !
    Les vrais abrutis c’est bien nous qui jouons le jeu du système : smiconnards, esclaves contractuels à durée indéterminée et fonctionnaires qui font tourner la machine, qui remettent de l’huile quand elle ne tourne plus carré.


Afficher les commentaires suivants