Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La demande d’adhésion des Palestiniens à la CPI a été signée par le Hamas

Le Hamas a signé la proposition du président Mahmoud Abbas ouvrant la voie à une demande d’adhésion des Palestiniens à la Cour pénale internationale, devant laquelle ils pourraient poursuivre Israël, a annoncé le numéro deux du mouvement islamiste.

Le Hamas "a signé le document pour lequel le président avait réclamé la signature de tous les mouvements palestiniens avant d’aller signer le Statut de Rome qui ouvrira la possibilité de l’adhésion de la Palestine à la Cour pénale internationale", a écrit Moussa Abou Marzouq, numéro deux du bureau politique du Hamas, sur sa page Facebook.

Le Statut de Rome est le traité fondateur de la CPI, qui siège à La Haye.

L’annonce palestinienne intervient au lendemain de deux jours d’entretiens au Qatar entre Mahmoud Abbas et le chef du Hamas en exil Khaled Mechaal. Le négociateur Saëb Erakat a toutefois précisé à l’AFP que le Jihad islamique, la deuxième force à Gaza, "est désormais la seule force palestinienne à ne pas avoir signé" ce document. "Ils étudient la possibilité de signer", a-t-il ajouté.

Depuis le début le 8 juillet d’une nouvelle guerre dans la bande de Gaza, Israël et le Hamas s’accusent mutuellement de crimes de guerre. En cas d’adhésion des Palestiniens à la CPI, les mouvements palestiniens, notamment le Hamas, s’exposent eux-mêmes à de possibles poursuites.

Voir aussi, sur E&R :

Le regard de deux auteurs publiés par Kontre Kulture, sur le conflit israélo-palestinien :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.