Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"La démocratie, c’est une véritable religion"

C’est ce que Claude Bartolone, président PS de l’Assemblée nationale a déclaré : « La République a besoin de rites. La démocratie, c’est une véritable religion, elle a besoin de rites pour être reconnue et acceptée. »

Ou quand les laïcistes prétendument viscéralement attachés à la séparation de la religion et de l’État tombent le masque. La démoncratie est décidément consubstantielle au mensonge.

Mais cette déclaration n’étonnera pas ceux qui savent d’où vient la démocratie, comme l’a reconnu Vincent Peillon dans son livre La Révolution française n’est pas terminée :

« La Révolution française est l’irruption dans le temps de quelque chose qui n’appartient pas au temps, c’est un commencement absolu, c’est la présence et l’incarnation d’un sens, d’une régénération et d’une expiation du peuple français. 1789, l’année sans pareille, est celle de l’engendrement par un brusque saut de l’histoire d’un homme nouveau. La révolution est un événement méta-historique, c’est-à-dire un événement religieux. La révolution implique l’oubli total de ce qui précède la révolution. Et donc l’école a un rôle fondamental, puisque l’école doit dépouiller l’enfant de toutes ses attaches pré-républicaines pour l’élever jusqu’à devenir citoyen. Et c’est bien une nouvelle naissance, une transsubstantiation qui opère dans l’école et par l’école, cette nouvelle église avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la loi [1]. »

C’est là l’essence même du laïcisme, comme l’expliquait Marcel de Corte :

« S’il est vrai que la nature sociale de l’homme ne peut s’épanouir et donner le meilleur de son fruit qu’en un régime où les deux pouvoirs, spirituel et temporel, tout en maintenant leur distinction, se soutiennent mutuellement, il suit de là qu’une société purement laïque, couronnée d’un Etat qui ne reconnaît publiquement ou tacitement sa soumission à Dieu, ne peut exister qu’en accaparant pour elle-même la totalité du pouvoir spirituel et en transformant l’idéologie politique qui la régit en religion »

Marcel de Corte, Itinéraires, 1963

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #392210

    Oh putain ! l’extrait de Peillon est clair comme de l’eau de roche.

     

    • Oui, c’est du fanatisme à l’état pur. Ces gens sont complètement allumés mais il va falloir que le système se dérègle pour s’en apercevoir. Il faut absolument faire sortir les taupes de leurs trous si on veut avoir une chance.



  • un Etat qui ne reconnaît publiquement ou tacitement sa soumission à Dieu



    La seule chose pire qu’un Etat dictatorial, est un Etat dictatorial dont les dictateurs disent tirer leur pouvoir de leur ami imaginaire.

    Des exemples parmis d’autres : Israel et Etats-Unis - oui de beaux modeles a suivre en effet.

    En gros, un Etat diriger par leur ami imaginaire c’est mal, mais diriger par le notre c’est bien.

     

    • #392667

      Ton argument n’est pas valide. Par ce que tu crois que les USA et Israël tirent effectivement leur pouvoir du divin ? Il le prétendent alors qu’en réalité se sont des lucifériens. Il ne faut pas comprendre des déviations perverses avec l’original authentique et bien compris.
      Un exemple simple de ton raisonnement fallacieux : il existe un nombre grandissant de dégénérés qui finissent aux urgences des hôpitaux avec des objets hétéroclites introduits dans l’anus ou le vagin lors de jeux sexuels. Faut-il en conclure que la sexualité c’est mal et qu’il faut adopter un mode de vie complètement chaste ? Non, il ne faut pas confondre sexualité naturelle avec ses déviations perverses !
      Autre exemple : l’écologie en tant que système idéologique politique est un outil visant à faciliter la dictature du nouvel ordre mondial, ce qui explique par ailleurs que des Nicolas Hulot d’une part n’aborde jamais les vrais problèmes et les vrais solutions à ces derniers, il ne parle que de réchauffement climatique (pardon ! "Changement climatique"), et que d’autres part il tirent ses financements de grandes multinationales dont les activités détruisent notre monde. Donc d’après ce constat doit-on en conclure que toute idée de protéger l’environnement, la nature, les animaux...est erronée et doit être rejetée ?
      Une des caractéristiques de l’humain et de son corrupteur Lucifer pour les croyants, est sa capacité de récupérer, instrumentaliser et pervertir des choses à l’origine parfaitement saine et naturelle.


  • A Athènes : démocratie directe, les quelques milliers de citoyens votent directement les lois . Vu notre nombre, on est obligé d’avoir recours à la Démocratie représentative, avec 1 député pour 100 000 habitants . Encore que, avec Internet, la démocratie directe redevienne possible, mais ILS n’en veulent pas . La démocratie représentative est équitable, à condition que les élections se fassent A LA PROPORTIONNELLE, et qu’elle ne soit pas truquée par un autre mode de scrutin, comme la farce du scrutin majoritaire à deux tours . Peillon et ses corréligionnaires ne veulent pas entendre parler de la Proportionnelle : elle leur ferait perdre instantanément le pouvoir .

     

    • #392768
      le 27/04/2013 par Catholique & Français
      "La démocratie, c’est une véritable religion"

      Attention à ne pas confondre la "Démocratie" moderne ou "Maçonnique" avec les autres modes de "démocraties" qui ont été tentés dans l’Histoire (démocraties grecques, plusieurs "démocraties" dans l’Europe médiévale etc... etc...), la plupart étant parfaitement compatibles avec la Doctrine Catholique. Cela dit, à mon avis, la monarchie (très Chrétienne) a d’énormes avantages sur la démocratie, du moins en France, mais cela peut se discuter ...entre honnêtes gens. Ce qui rend la Démocratie moderne abominable, c’est que le votant, l’électeur (d’ailleurs habilement manipulé et conditionné car, trop occupé par ses légitimes activités professionnelles ou humaines ou intellectuellement indigent, il est contraint de déléguer son pouvoir au beau parleur qui le séduira le plus) est non seulement Roi mais aussi "Dieu" : "Vous serez commes des Dieux !" (exemple le plus criant de nos jours : la Loi du "Nombre" prime la Volonté de Dieu à propos de l’avortement ou du Mariage). De plus, beaucoup de braves gens croient que l’exercice de la Démocratie réside principalement dans le mécanisme électoral, ce qui est absurde : on votait plus en France sous l’Ancien Régime que de nos jours ! Les premiers Capétiens étaient élus, jusqu’au début du 13°siècle : la différence CAPITALE était que l’élection était une SIMPLE DESIGNATION de celui qui devait, ENSUITE, RECEVOIR SON POUVOIR DE DIEU ("Tout pouvoir vient de Dieu" Saint Paul). De nos jours, c’est l’inverse : c’est le corps électoral qui est DETENTEUR DU POUVOIR (Article de la "Déclaration des Droits de l’Homme") et qui est censé le déléguer à celui qu’il a désigné. Notre-Seigneur a dit : "Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu" : cette Parole fonde, non la séparation des pouvoirs (comme "on" le fait croire au vain peuple), mais la DISTINCTION DES POUVOIRS, ce qui est très différent ; les francs-maçons et leurs complices "chrétiens" font trop mine d’oublier que cela veut AUSSI dire qu’il y a des DOMAINES qui n’appartiennent QU’A DIEU ET NON A CESAR !


  • #392386

    La démocratie serait donc la religion de Satan le maudit


  • #392391

    On continue de se faire traiter de "théoriciens du complot" alors que tout a déjà été écrit par le camp d’en face ?


  • #392405
    le 26/04/2013 par Chrétien discret du quotidien
    "La démocratie, c’est une véritable religion"

    Ils sont peut-être finalement là les faux prophètes dont parle la Bible : Laïcité, droit de l’homme, démocratie, voir république.
    Oh je n’y suis pas farouchement opposé, je veux bien m’en accomoder, mais très loin de moi l’idée de les idéaliser.
    "Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu".


  • #392537

    Et voilà comment il est démontré que la laïcité est une parfaite imposture ! Vincent Peillon parle d’un projet de religion "universelle et éclairée" ! Effrayant, ils ne s’en cachent même plus... !! Un seul ennemi universel à combattre impérativement pour les francs-maçons : l’Eglise catholique et ses valeurs. Et c’est récurant dans tous les documents et livres sur la franc-maçonnerie... On le savait déjà, mais là voilà, au moins c’est clair ! Mettez quelque chose sous les yeux des gens, ils ne la verront pas...


  • #392546

    Une religion sans Dieu. Qui adore -t-on dans cette religion alors ?
    Ben celui qui résume tous ceux qui veulent se passer de Dieu, c’est à dire ne pas avoir à lui rendre de compte. Si vous voulez savoir son nom visionnez la vidéo de Livernette sur la franc-maçonnerie.
    Comme le dit "David74" :
    "Oh putain ! l’extrait de Peillon est clair comme de l’eau de roche"
    Après ça si vous avez envie d’envoyer vos enfant dans cette école, libre à vous, mais vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas......Quand même !


  • #392573
    le 26/04/2013 par chris de beaumesdevenise
    "La démocratie, c’est une véritable religion"

    il a entièrement raison ...
    C’est l’état maçonnique français ...
    en tant qu’émanations des loges il a des rites , des lois et des dogmes ...
    de par le fait c’est une "religion" qui c’est substitué a une autre ...
    sauf que celle ci issu du "père du mensonge" ne c’est pas présenté comme tel jusqu’a maintenant ...
    Hors s’il dit ça maintenant ,et c’est ça qui est important, c’est qu’il sait que la "masse" abrutie ne comprendra rien a ce a quoi il fait référence ... en cela je ne lui donne pas tord ...
    bref ...
    la construction du 3ème temple avance a grand pas ...


  • #392617
    le 26/04/2013 par francaisGaulliste
    "La démocratie, c’est une véritable religion"

    Démocratie, c’est de la pisse pour le peuple.
    Le peuple ne décide de RIEN !!! Ce sont des pseudos élites qui décident de tout. QUand ca colle avec le peuple, ils balancent la démocratie/liberté...
    Quand ca colle pas, ils disent que le peuple est con


  • démocratie représentative est un oxymore.

    Le parlementarisme est l’antithèse de la démocratie.


  • #392623
    le 26/04/2013 par D. Kada - Oran
    "La démocratie, c’est une véritable religion"

    La démocratie est le pouvoir temporel affranchit radicalement de toute autorité spirituelle. Autrement dit c’est le gouvernement d’une société où l’homme, affranchi de Dieu, est désormais la cause et la finalité première.

    C’est pour cela qu’il ne saurait y avoir de démocratie sans laïcité. C’est pour cela que la démocratie sous tutelle d’une autorité spirituelle est un non sens. Car l’élite de celle-ci ne pourrait être sélectionnée ou choisie par la plèbe ou le dernier des niais avec un bulletin de vote se croit investit d’une mission salutaire pour sa société autant qu’un intellectuel.

    Enfin La démocratie est le terrain fertile pour que la minorité laïco-sataniste charrie au fil des gouvernements gauche/droite une majorité par le leurre du suffrage universel et maintient l’égarement grâce au vélum des « bienfaits technologiques »... Les sociétés « laïques » et donc démocratiques se nivellent et s’égalisent par le bas.

    C’est pour cela que ce monde moderne a atteint "ses limites" et connaîtra bientôt une fin brutale (avant 2030).

    L’Elite est spirituelle ou elle ne l’est pas.

    Le Meilleur DK

     

    • #395637
      le 02/05/2013 par Heureux qui, comme Ulysse...
      "La démocratie, c’est une véritable religion"

      « L’Elite est spirituelle ou elle ne l’est pas. »

      Merci, l’état de misère intellectuelle n’est donc pas une fatalité. S’il vous plaît, monsieur, continuez à intervenir. Si la lumière devait nous toucher depuis l’autre rive de la Méditerranée, la réconciliation nationale prendrait tout son sens et vous seriez l’éternel invité de cette nation rebâtie sur des bases saines.


  • #392625

    C’est une entreprise de destruction de la religion catholique par la religion talmudique.
    Qu’ils arrêtent de brandir leur soit-disante laïcité, ça en devient ridicule.


  • #393088
    le 28/04/2013 par gauloissauvage
    "La démocratie, c’est une véritable religion"

    cela fait froid dans le dos... les écoles de la république ne verront jamais mes enfants ! Je ne veux pas qu’il soient contaminés par la vermine maçonnique... je suis lié de manière éternelle a la communauté chrétienne et au bon Dieu par ma foi... QUAND MÊME !!!!


  • #393606
    le 28/04/2013 par Heureux qui, comme Ulysse...
    "La démocratie, c’est une véritable religion"

    Croyez-moi, la religion qu’ils préparent sous vos yeux en imprégnant les cerveaux les plus maléables et donc ceux de nos enfants n’a rien de démocratique. Le faux messie et le "peuple élu" se garderont bien de vous offrir une quelconque égalité face au Créateur.
    Le pire dans tout cela, c’est que l’écrasante majorité des dissidents survivants se satisfera de l’explication de la "punition divine" et se tournera vers ses nouveaux "protecteurs" auto-choisis...


Afficher les commentaires suivants