Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La fin programmée des nations

Comme aux échecs, patiemment, intelligemment, cyniquement, le nouvel ordre mondial avance ses pions et ses pièces sur l’échiquier des nations et des peuples.

La disparition de la Belgique en tant que nation est bel et bien programmée, les outils habituels des "Maîtres du monde" sont en branle, les opinions publiques seront bientôt convaincues.

Derrière cette "fatalité" Belge, le jeu d’effondrement des blocs "nations" déroule son fil, tranquillement. La régionalisation se concrétise, s’affirme, inéluctable.

La France, bien sûr, l’éternelle Jacobine, instigatrice de l’égalité pour tous sur son territoire, a longtemps fait exception : l’Allemagne est une fédération, l’Italie ou l’Espagne ont fait le choix du Régionalisme, et le Royaume-Unis sont "des royaumes" unis ....

La nation, vu par la communication des "maîtres du monde" est pourvoyeuse de guerre ...N’est-ce pas ? ... Mais pour qui prétend détenir le monde et en édicter les règles, c’est surtout un sujet de contrariété. La nation, surtout si elle est puissante, identitaire, comme peut l’être, par exemple l’Iran (nb : qui n’est pas constituée uniquement de Perses ; ne mélangeons pas ethnie et patrie) ; la Nation, disais-je, reste le seul rempart capable d’offrir au peuple une alternative au modèle cynique que souhaite nous imposer l’Empire et ses Banksters.

C’est aussi l’espace où les ressources sont nationales, et appartiennent donc aux habitants de la Nation. Dans une Nation, il y des citoyens, et avec l’histoire un "Destin" national...

Cette notion ne correspond pas du tout aux agrégats des "maîtres du monde". Pour eux, déposséder un peuple primate qui ne sait pas quoi faire de son Cobalt, éradiquer une race de sauvage parce qu’elle occupe un territoire "intéressant" ...Où est le problème ??

L’empire utilise toujours tous les moyens disponibles pour parvenir à ses fins...Car l’empire est amoral, c’est un business man. Les nations sont dans son collimateur, et ça ne date pas d’hier ...

Dans notre future Europe des Régions ... La Région PACA pourra passer des contrats de développement à l’instar d’un état, avec le Piémont ou la Lombardie ... Par exemple, l’Alsace Lorraine et la Ruhr trouveraient certainement des avantages à harmoniser leur réseau ferroviaire .... Et pour les Régions pauvres ... Bah, on Creuse.

Mais des micro-états, chargés de certaines prérogatives ( l’ordre public..), capables de légiférer ( droit à l’avortement, euthanasie, justice, taxes ...)... comme de vrais petits états américains...cela en fait rêver plus d’un ! Pensez, ce retour à une moderne féodalité, ses duchés, ses ducs et ses duchesses, cette prédominance de "l’entre-nous" du même beau monde sur le reste du monde.

La notion régionaliste cadre pleinement avec les attentes des "maîtres du monde", les règles du jeu économique, politique, sociétal qu’ils voudront imposer ne seront plus opposables. Les contestations pourront être facilement contenues ou réprimées , au pire régionalisées mais toujours sanctionnées .

Mais revenons à notre chère Belgique, tourmentée à nouveau par sa triangulation géographique entre la riche Hollande, la puissante Allemagne et notre douce France.

Le pays des Belgae où déjà à l’époque de César coexistait tribus celtes et germaniques, a été envahi par les Vikings, in-conquis par Philippe le Bel, placé sous couronne Espagnole, puis l’empire Austro-Hongrois ... Le roi des Belges reste un Habsbourg ... Que d’aventures vécues côte à côte et si souvent unis dans les combats, Flamands et Wallons ....Alors pourquoi ce divorce ???

La polémique ? Quelle polémique ? Les Wallons sont des fainéants, les Flamands des fascistes.... D’ailleurs ils ont collaboré en 40 ... La voilà la polémique mise en avant par les médias officiels ???? .... Même principe mis en avant avec l’opposition entre la Ligue Lombarde et ces fainéants de Napolitains ...là aussi, relayé par les médias officiels.

En explosant la nation Belge, la Wallonie risque effectivement, d’être en difficulté budgétaire, bien au contraire, les Flandres bénéficieront pleinement de la manne économique du port d’Anvers (et pourquoi pas, d’un rapprochement Régional avec la Région du Zélande ??). D’un point de vue politique, il n’y aurait plus de parole Belge sur la scène internationale, les "deux nouveaux états" seraient en fait deux régions sans État ...

On peut alors s’imaginer ce nouveau non-pays avec Bruxelles, en Région autonome, un peu comme le Vatican...

Pourtant, le Régionalisme, le Fédéralisme, peu importe à quelle sauce on les met, sont des concepts séduisants, et pour beaucoup ils présentent principalement des "avantages" positifs.

En effet, la proximité, le pouvoir d’agir localement, d’être plus proche des « citoyens » ... De construire ici un nouvel arrêt de bus, de déclarer là une "zone Franche"... C’est déjà le cas ! Et ça ne va pas s’arrêter là puisque le pouvoir législatif des régions sera bientôt accru, notamment avec les possibilités offertes par les réformes des lois sur la décentralisation entre 2002 et 2004 (« acte II »), notamment avec la loi constitutionnelle du 28 mars 2003 relative à l’organisation décentralisée de la République française. Cette loi a posé le principe de l’autonomie financière des collectivités territoriales et inclus les termes "région" et "décentralisation" dans la Constitution.

Les petits Périclès régionaux pourront satisfaire leurs potentats locaux ... Voyez la Vendée ! Alors que l’état régalien, par son Préfet, aurait du faire respecter la loi en matière de construction en zone dangereuse, les élus locaux, pour satisfaire l’électorat, ont distribué les permis de construire ... Quelle aubaine pour les promoteurs immobiliers !

N’oublions pas, que l’État est un empêcheur de faire comme on veut chez nous, à « Trifouilli les oies » ! Il est surtout le garant de l’unité des lois sur le territoire ; et sous sa houlette patriarcale, l’intérêt général prévaut aux intérêts individuels. Dur !

Les citoyens peuvent avoir l’illusion qu’avec la Régionalisation (ou le Fédéralisme), ils vont avoir plus de poids sur les décisions qui influencent leur vie quotidienne. C’est un leurre : en échange de ces « petits » pouvoirs locaux, les lois fondamentales, celles qui édictent les règles économiques et politiques, ne leur seront plus accessibles...D’ailleurs, ne nous y a-t-on pas doucement habitué, étape par étape, avec la construction européenne ? L’obscur Herman Van Rompuy, Président non élu de la Commission Européenne, peut désormais, et ce dans la plus totale immunité, articuler les politiques globales souhaitées par nos « maîtres » sans que nous ne puissions rien y faire.

L’alternative au modèle de l’Empire, sera dès lors verrouillée par une élite lointaine, débarrassée des contraintes versatiles du suffrage démocratique. Le rapt démocratique lors du référendum du 29 mai 2005, opposant un « non » incontestable de 54,67 % à la constitution « Giscard » ne nous a-t-il pas démontré à quel point le « citoyen » est méprisé ? Nos « maîtres » auraient souhaité un peu plus de docilité… Heureusement, le traité de Lisbonne a rectifié le tir de cette plèbe réfractaire.

Mais réjouissons nous ! L’abstention massive aux dernières Régionales est un vrai signe d’espoir, il ne faudrait peut-être pas prendre les Français pour plus imbéciles qu’ils ne le sont ! Nos potentats locaux s’attendaient-ils à ce que les électeurs cautionnent une nouvelle fois leurs magouilles ?

La Nation et son unité territoriale est la seule dimension, la seule force à l’échelle mondiale, qui peut permettre à un peuple de faire valoir sa différence, son point de vue, son particularisme. Aldébaran

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #10812
    le 22/04/2011 par yago
    La fin programmée des nations

    le corps est la projection de l’ame, la famille projection du corps, le village projection de la famille, la nation projection du village, le monde projection de la nation. réfléchissez par la base de la pyramide, le haut en est la projection, et non à l’inverse en analysant le haut de la pyramide. les nations ne peuvent s’éteindre, ou alors l’individu est voué à disparaitre pour laisser place à des etres lobotomisés ou clonés. pour le meilleur des mondes ? il ne sert à rien, ou bien ce serait entrer dans le jeu, d’utiliser d’autres références que celle-ci. je vous remercie.