Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La justice argentine réduit la peine d’un pédocriminel, estimant que sa victime de six ans est gay !

Dans un jugement aussi inédit que scandaleux, la Cour d’appel de Buenos Aires a réduit la peine d’un violeur en précisant que la victime, âgée de six ans à peine, « était gay ».

Les juges Horacio Piombo et Ramon Sal Llargues ont pris la décision controversée de réduire la peine d’emprisonnement de Mario Tolosa à trois ans et deux mois.

Le tribunal a fait valoir que l’enfant avait « une orientation sexuelle gay et était habitué à ce qu’on abuse de lui ».

Le violeur pédophile Mario Tolosa était vice-président du Club Florida et a abusé sexuellement d’un enfant de six ans, le 6 mars 2010 à Florida (quartier Vicente Lopez à Buenos Aires). Le pédophile, ainsi qu’il l’a expliqué à la Cour, a conduit l’enfant dans une salle de douche pour l’abuser sexuellement.

En rentrant chez lui, le garçonnet a dit à sa grand-mère ce qui s’était passé. Sa grand-mère, en voyant les blessures et lésions, a porté plainte. Ensuite, la justice a condamné Tolosa à 6 ans pour « abus sexuels avec rapports sexuels », mais la Cour d’appel de San Isidro a réduit la peine à trois ans et deux mois.

Parlant de ce petit enfant d’une façon ignoble, la Cour a déclaré : « Il était habitué à avoir des relations sexuelles. Il est gay et a déjà sa sexualité définie. L’abus est réel, mais il n’a pas été tellement scandaleux » !

Les juges avaient déjà réduit la condamnation d’un pasteur évangélique accusé de viol de mineurs en 2011. À cette époque, les juges avaient fait valoir que les victimes vivaient dans des communautés dans lesquelles le milieu social « accepte les relations à des âges très précoces »…

Tout cela entre parfaitement dans la logique du nouvel ordre sexuel mondial et légitime les pires déviances sexuelles comme des orientations parmi d’autres.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est exactement le but de toutes les tentatives d’intrusion LGBT dans les écoles et de la théorie du genre pseudo "égalité ."
    Il y une demande de normalisation de la pédophilie de plus en plus insistante qui vient d’en haut . Souvenez vous de cette émission complètement irréelle de Frédéric Tadei dans laquelle l’avocat Thierry Levy nous faisait son plaidoyer pro pédophile en direct !

    Ils cherchent a pourrir la tête des mômes dès leur plus jeune age puis ils revendiquent a leur place un droit a la sexualité , toujours au nom de l’égalité ( on ne change pas une formule qui marche).
    Ceux qui s’y opposeront seront comme toujours taxés de fachos d homophobes et de rétrogrades "anti progrès".


  • j’ai vraiment beaucoup de peine pour ce gamin. Et cette raison bidon invoqué d’abord 1 comment on est sur de son orientation sexuelle à 6 ans et 2 quand bien même il serait gay , depuis quand l’orientation sexuelle est un passe droit pour violer un môme (ou un adulte ?)
    c’est écœurant.

     

  • En théorie, dans un Etat sain, un tel jugement est impossible. Mais admettons : le peuple une fois au courant de ça, normalement ils vont au Palais de Justice et ils choppent le(s) juge(s) avant de les pendre haut et court non ?!

    Quand je vous dis que part les urnes on arrivera à rien...


  • Pour des enfants de primaire, se faire un bisou sur la bouche avec un autre enfant c’est deja limite degueulasse. Imaginez ce que peut representer tout acte sexuel avec un adulte. C’est au dela du dicible, au dela du vecu.
    Cette sentence est vomitive. Absurde et j’espere scandaleuse. Les argentins ne vont pas reagir ?


  • En 2011 les mêmes juges avaient agi de même dans le cas du viol par un pasteur de deux gamines de 14 et 16 ans, considérant que les deux ados violées, d’un milieu pauvre, "appartenaient à un niveau social où les relations sexuelles sont très précoces".
    Quand au cas de Mario Tolosa, ils ont argumenté que l’enfant était de toutes façons déjà violé par son propre père. Oubliant de préciser que l’entraîneur Tolosa lui couvrait la bouche de sa main pour étouffer ses pleurs.


  • Du coup, je me demande si les victimes d’Emile Louis n’étaient pas des étudiantes libertines ?

     

    • AHAH.... !!! Et dans le meme genre d’humour plus que noir, on pourrait aussi demander une revision de l’affaire "fofo" car la victime avait suivi la fameuse nana qui l’a piegée pour tester le sado-masochisme....
      Ben hey !!! Quand t’as des tendances sado maso, avec des juges pareils t’aura pas le droit non plus de porter plainte si tu t’es fais torturer...

      Mais bon ça on a pas le droit...... j’ai failli oublié..... désolé ^_^


    • #1188188

      @ Mojo Risin

      Attention, parler des victimes d’Emile Louis c’est déjà reconnaître la valeur de "l’enquête" et admettre le contenu du "verdict"... rendu par qui au fait ?


  • "(...) L’abus est réel, mais il n’a pas été tellement scandaleux »
    Wow.
    Dans quelques années on pourra entendre des choses dignes d’un sketch de Dieudo sur BFM. 

    "Violer un gosse de six ans .. ? C’est bien ! Enfin juridiquement.."


  • Et comme la théorie du genre à l’école a pour vocation de rendre gays (ou en tous cas bisexuels) le plus grand nombre d’enfants possible, les conclusions s’imposent.


  • On nage en plein délire !


  • Et dire que certaines personnes ne se rendent toujours pas compte que le monde part en vrille.

     

  • Derrière les lgbt les réseaux pédocriminels, il est pd on peut le violer bien qu’il n’est que 6 ans, le projet est clair et net.

     

  • Il ne reste plus qu’à entériner le viol de fillettes du même âge, en précisant qu’elles sont hétérosexuelles...La tête d’un ’juge’ est quelque chose qui ’fonctionne’ bizarrement, mais ne serait-ce pas à cause de leur invulnérabilité ? Une lacune dangereuse quand elle est accordée à n’importe qui et finalement un appel au dévoiement pour les moins capables d’entre eux. En fait ces fameuses indépendance et toute puissance ne devraient être respectées que dans la mesure où leurs décisions restent acceptables et tomber quand elles ne le sont plus. C’est vital. Dans ce cas précis il y a abus manifeste. Avec de tels juges pas besoin de malfaiteurs. Avec de tels jugements pas besoin de malfaisance. Avec une telle justice pas besoin d’injustice.


  • Imaginez le scandale intersidéral qui ferait la une des médias pendant des semaines matin, midi et soir si un juge réduisait de moitié la peine d’un homme condamné pour avoir violé une femme sous prétexte que cette dernière serait hétérosexuelle et viendrait d’un milieu où les abus sexuels seraient monnaie courante ! En moins d’une demie journée le juge serait démis de ses fonctions, les associations féministes hurleraient de rage...mais là on parle d’un gosse de 6 ans donc c’est bien !


  • C’est pour quand le retour du concret ?


  • Alors que nous pensons à chaque fois toucher le fond, une affaire nous démontre que l’on peut descendre encore plus bas. Nous assistons une fois de plus aux dérives satanistes qui gangrènent nos sociétés. Tout est faussé, les valeurs sont inversées, le Mal domine partout (ou presque, Dieu merci !). Ces affaires de pédophilie masquées, minimisées par les juges francs-maçons et impliquant, on le sait, des personnalités haut placées, deviennent de plus en plus banalisées, c’est odieux, et cela joue de plus en faveur de la jurisprudence pour les affaires suivantes. Nous offusquer derrière nos claviers, c’est bien beau, mais maintenant il faut nous mobiliser, massivement, pour critiquer haut et fort ces agissements pervers, et sauver nos enfants !


  • Comme le dit A.Soral institutionnaliser la sodomie et l’apprendre aux enfants, c’est déjà l’ère de l’anti-Christ....
    Ne rien dire c’est acquiescé, c’est en sorte tolérer, donc cautionner, valider et pire subventionner...
    Nos impôts, nos cotisations, nos charges, ne serviront pas nos enfants, ni le bien commun de notre France, ils financent les AME, les prisons, les centres de dé-radicalisation, les synagogues, les mosquées, les banlieues, l’homosexualité, la destruction des Eglises, le faux mariage pour tous, la pédocriminalité, la destruction de l’identité française, de notre histoire, de notre culture, du peuple de France, les djihadistes, les guerres du capital apatride...
    La stratégie.... plus de démocratie, plus de république, la dictature de la gouvernance par le chaos...
    L’ordre, le respect, l’unité, derrière Dieu NS Jésus Christ-Roi, derrière l’Église (pas celle de vatican II) et un frein au mondialisme sioniste ...
    La perversion, la déviance, l’homosexualité, l’immoralité, la destruction de la famille, la délinquance, le non respect, sont les armes du gouvernement...
    Aujourd’hui les protestants demandent de bénir les couples homosexuels, donc la pratique de la sodomie, donc du péché...
    Dieu ne peut bénir le péché, Dieu combat le péché... ceci est une apostasie, ce n’est plus croire en Dieu, d’ou être protestant, c’est protester contre Dieu...
    Ce n’est point croire en Dieu...


  • L’Argentine a une justice dirigée par des pédocriminels !!


Afficher les commentaires suivants