Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La lettre d’information d’Aubonsens

Décembre 2013

Près d’un enfant en bas âge sur trois mange devant un écran

Absorbés par les images qu’ils ont devant les yeux, les enfants de moins de trois ans ne font pas attention à ce qu’ils mangent et augmentent les quantités avalées

Lire la suite

Bon sens ! Les français hésitent à se faire vacciner contre la grippe

La pandémie de l’hiver 2009-2010 a laissé des traces durables concernant la confiance dans la vaccination et a renforcé le scepticisme des Français

Lire la suite

Égalité et débandade : bientôt une pilule contraceptive pour les hommes ?

Des chercheurs australiens annoncent avoir franchi une nouvelle étape vers la création de la pilule pour homme

Lire la suite

Être ou avoir ? Notre cerveau préfère la chaleur humaine

Pourquoi notre cerveau est programmé pour s’améliorer dans les rapports humains plutôt que dans la satisfaction matérielle

Lire la suite

Des idées cadeau pour tous les budgets !

Du coffret beauté au douk-douk sans oublier les accessoires en laine tricotée main

Lire la suite

Pain d’épices, biscuits, pâte d’amande, fruits secs

L’épicerie bio pour un Noël sans pesticides !

Lire la suite

Seau à champagne, verseuse à café, couteaux artisanaux

Art de vivre à la française sur Aubonsens

Lire la suite

Les huiles essentielles ou comment éviter les médecins pour les petits rhumes d’hiver

Maux de gorge, toux, nez qui coule... à chaque symptôme son huile

Lire la suite

Lire la suite

Lire la suite

Bûche de Noël à la crême de marrons et au chocolat

Ingrédients :

  • - 100 grammes de farine
  • - 100 grammes de sucre
  • - 3 oeufs
  • - 1 pincée de sel
  • - 7 grammes de levure
  • - 200 grammes de crême de marrons
  • - 185 grammes de beurre

Lire la suite

Retrouvez de nombreux produits sur notre site aubonsens.fr
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #628565

    Je me permets de vous alerter sur l’origine de vos articles en laine et la bouleversante enquête sur la laine mérinos, toujours dans le but de comprendre ce qu’on achète. Je me suis interrogée sur le refus du port de la laine par la population végane. Comme beaucoup de gens, je me disais que tondre un mouton ne devait pas le faire souffrir. Disons que c’était la base de départ de mes recherches. Et elles m’ont emmenées loin, très loin. Ces moutons Frankenstein ont de tels replis de chair qu’ils ne peuvent même pas faire leurs besoins convenablement.

    Des mouches pondent leurs oeufs dans ces replis et les larves dévorent littéralement le mouton sur pied. Les éleveurs utilisent le moyen le moins cher, mais aussi le plus cruel et barbare, pour combattre ces "attaques de mouches" : les agneaux sont jetés sur le dos, pattes en l’air et retenus par des barres de métal. Puis, sans le moindre anti-douleur, de larges lambeaux de chair sont découpés de leur croupe au moyen de cisailles de jardinier, ce qui est censé créer des zones lisses après cicatrisation, dans lesquelles les mouches ont du mal à pondre leurs oeufs. Mais bien sûr, certaines blessures s’infectent et les mouches continuent à attaquer parfois jusqu’à la mort de l’agneau.

    Il existe des alternatives beaucoup moins cruelles à ces mutilations, comme tondre occasionnellement sous la queue, l’utilisation de pièges à mouches, la surveillance rapprochée des troupeaux pour identifier rapidement les foyers d’infections, ou tout simplement, l’utilisation de moutons adaptés à un climat chaud. Certains éleveurs australiens refusent de se prêter à ces pratiques barbares, mais la plupart choisissent encore de mutiler des millions d’animaux chaque année parce que c’est ce qui revient le moins cher.
    Voilà ce que vous achetez lorsque vous choisissez un article qui porte l’étiquette "laine mérinos".

    Vidéo de l’enquête. Attention ! Elle ne s’adresse ni aux jeunes enfants ni aux adolescents.
    http://www.youtube.com/watch?v=VydE...

    Posez vous la question, seriez vous capables de commettre toutes ces choses ? Alors pourquoi en acheter ? Voici l’éternelle problématique de consommer sans s’interroger au préalable, du consommateur "qui ne préfère pas savoir ce qu’il y a dedans". Parce que la réalité est là : si vous achetez quelque chose, vous en adoptez les pratiques par procuration et validez ces choix.

    http://www.la-menagere-ecolo.over-b...