Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La marine russe recevra une centaine de nouveaux navires d’ici 2016

D’ici 2020, la Russie investira au moins 660 milliards de dollars pour moderniser ses forces armées. Et la marine russe devrait bénéficier d’une bonne partie de cette manne et renouveller les navires qu’elle met en actuellement en service.

Ainsi, le 3 janvier dernier, le ministère russe de la Défense a indiqué que les forces navales auront reçu plus de 50 nouveaux bâtiments de guerre d’ici 2016, dont 6 sous-marins “stratégiques polyvalents”, 18 navires de surface - dont les 2 Bâtiments de projection et de commandement (BPC) commandés à la France – et 30 bateaux “anti-subversion et spécialisés”.

Selon le ministère, ces navires seront “fabriqués sous un mécanisme de contrôle de meilleure qualité, avec l’introduction des nouvelles techniques et de solutions de modernisation.”

A cela va s’ajouter 80 navires de soutien si l’on en croit une affirmation de l’état-major de la marine russe faite le 6 janvier. Il s’agit de remorqueurs, de patrouilleurs, de plate-formes modulaires de recherche et de sauvetage, de grues flottantes et de bateaux dédiés à la plongée. Ces bâtiments aideront à “améliorer l’efficacité de la performance dans tous les domaines de responsabilité” des forces navales russes, a-t-il été précisé.

Par ailleurs, la construction de navires destinés à la zone Arctique sera lancée avant 2020. Et le ministère de préciser que “l’état-major de la Marine russe et le Groupe unifié de construction navale du pays ont déjà entamé la mise en place du programme de rénovation de la flotte de ravitaillement de la zone maritime éloignée.” Il est aussi question de lancer un programme de navires de ravitaillement polyvalents.

Reste à voir si les constructeurs navals locaux seront en mesure de soutenir une telle cadence. “Le renouvellement de la flotte peine à se faire en raison d’une perte de compétence évidente des chantiers russes (…). S’il y a beaucoup de mises sur cale, il y a très peu de mise en service” souligne l’édition 2012 de “Flottes de combat”.

Exemple ? Celui du sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) de type Boreï “Iouri Dolgorouki”. Prévu pour être opérationnel en 2011 après une mise en chantier en 1996, sa livraison a sans cesse été reportée depuis. Récemment encore, il devait être mis en service le 30 décembre dernier. Mais finalement, la cérémonie organisée à cet effet n’a pas eu lieu, pour des raisons qui n’ont pas été précisées. La remise du navire à la marine russe a été reportée au plus tôt en janvier.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La Russie s’engage de vitesse dans le réarmement, ca sent les bruits de bottes.
    Quand aux BPC commandés à la France, autant dire qu’ils seront munis de toute la nano technologie "indétectable" en usage à la CIA. S’ils sont livrés aux Russes, il leur faudra entièrement désosser les navires.

     

  • Une thalassocratie naît, une autre va bientôt mettre à jour son testament. Et je ne parlerai pas des marines Chinoise ou Indienne.


  • La Russie confirme sa suprématie militaire mondiale. Vaudrait mieux être de leur coté le jour où çà va chier...

     

    • N’importe quoi ! J’aime pas les USA, mais il faut arrêter de croire aussi tout ce que les russes disent. Ils marchent beaucoup avec la propagande. La plus grande puissance militaire sont et resteront encore pour un moment les USA. Ce n’est pas parce que l’on n’aime pas les américains qu’il faut inventer des histoires. La navy a près de 300 batiment de guerre, dont 11 portes avions géant ( 1 pour les russes) plus près de 4000 aéronefs et 159 navires auxilliaires et un demi millions d’hommes rien que pour la marine américaine, sans parler de la technologie qui est suppérieur de 30 ans par rapport aux nations les plus développées. Je ne suis pas pro américain de très loin, je les détestes même. Mais je suis réaliste. Aucune puissance sur cette terre n’a le budget, la technologie de cette hyper puissance militaire, en tout cas ajourd’hui et encore pour un moment. Il faut se rendre à l’évidence, quelle pays à plus d’une centaines de bases hors de son territoire ? Aucun ! Qu’on le veuille ou non, ils contrôlent le monde.



    • La Russie confirme sa suprématie militaire mondiale. Vaudrait mieux être de leur coté le jour où çà va chier...



      le problème c’est que le choix d’être pour ou contre n’est pas une option, il a déjà été fait.

      par eux.


  • et pendant ce temps la jersey et guernesey sont toujours occupées par l’angleterre faute de l’opposition d’une vraie marine. la même situation que pour les iles malouines.