Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La nouvelle génération de médicament avec micropuce intégrée

Avec la miniaturisation des technologies, et la nanotechnologie grandissante, les progrès à venir seront très nombreux, notamment en biotechnologie. Ces pilules d’un nouveau genre en sont l’exemple parfait.

Proteus Digital Health a mis au point une pilule un peu particulière. Celle-ci est capable de faire savoir lorsqu’elle a été avalée. Pour ce faire, il « suffit » d’intégrer dedans (ou dans tout autre type de médicament) un capteur à base de silicium de 1 mm de large, la taille d’un grain de sable.

Une fois avalée, les fluides stomacaux en contact avec le capteur lui fournisse l’énergie nécessaire pour envoyer un signal à un patch porté par le patient permettant de connaître la date et l’heure exactes de l’avalement de la pilule. Alimenté par une batterie plus classique, ce patch peut fonctionner sept jours durant, il relève aussi le rythme cardiaque, la température, la position du corps…

Le patch envoie ensuite les données collectées à l’application dédiée sur le smartphone du patient. Et si celui-ci a donné son consentement, celles-ci peuvent être partagées directement avec son médecin ou tout autre personnel de santé.

Cette pilule a obtenu l’autorisation de l’Agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux, la FDA, et ne devrait donc pas tarder à débarquer dans les hôpitaux et, pourquoi pas, pharmacies, à un prix encore inconnu.

 


Pour aller plus loin sur ces sujets, en vente sur Kontre Kulture :

 






Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #217088
    Le 7 septembre 2012 à 22:38 par lumpenproletariat
    La nouvelle génération de médicament avec micropuce intégrée

    Vivement les lanceurs de suppositoires avec connectiques USB et Appli Smartphone pour se prendre la température ...
    On recevra sa température par mail... la classe !!! on pourra même la faire connaitre sur son FaceBook et Tweet ,genre : joudui jé 38.2 c tro coolllll, ma remé é furax v séché la gimmmmme !!!

     

    Répondre à ce message

  • #217090
    Le 7 septembre 2012 à 22:42 par Henty
    La nouvelle génération de médicament avec micropuce intégrée

    Donc si je comprend bien, l’idée c’est de remplacer les médecins par des "techniciens de bio-surveillance" ?...

     

    Répondre à ce message

  • #217097
    Le 7 septembre 2012 à 22:49 par Keskiya
    La nouvelle génération de médicament avec micropuce intégrée

    J’ai envie de vomir ...

     

    Répondre à ce message

  • #217157
    Le 8 septembre 2012 à 01:29 par isegoria
    La nouvelle génération de médicament avec micropuce intégrée

    j’ai froid dans le dos... !

     

    Répondre à ce message

  • #217168
    Le 8 septembre 2012 à 01:49 par Slide
    La nouvelle génération de médicament avec micropuce intégrée

    Ces engins vont finir par devenir assez petits pour nous être introduits dans le corps à notre insu. Une petite campagne de vaccination générale contre un soi-disant "dangereux virus" et hop, on les refourgue en masse ! Après, on a un mouchard dans chaque citoyen, le rêve pour tout régime totalitaire...

     

    Répondre à ce message

    • #217768
      Le Septembre 2012 à 04:51 par MagnaVeritas
      La nouvelle génération de médicament avec micropuce intégrée

      C’est bien pire que ça.
      Apparemment la plèbe ne se rend pas compte du danger des nanotechnologies.
      Les nanomachines pourraient théoriquement intervenir directement sur la matière même.
      Si on poursuit dans la même idée, ils pourront bientôt placer des mouchards (sous forme de nanomachines) dans la nourriture, l’eau, l’air même (vu leur taille, elles pourront tout simplement flotter en suspension), afin de "récolter des informations" sur nous. Autrement dit : espionnage et surveillance généralisée. Géolocalisation systématique, espionnage de conversations privées, etc.
      Si ces nanomachines se concrétisent, elles pourront aussi fabriquer des nanomachines capables d’intervenir directement dans le cerveau d’une cible : altérer ses perceptions (en lui faisant subir des hallucinations par exemple), modifier ses rêves, ses souvenirs même. Et tuer aussi, évidemment.

      Avec en plus la capacité d’engendrer d’autres nanomachines.

      Mais l’espionnage est ce qui viendra en premier. Il passe déjà par les ordinateurs, mobiles, etc. et il passera bientôt par les puces RFID, sous-cutanées ou non, + décrets impériaux pour que tout le monde en porte.

       
  • #217199
    Le 8 septembre 2012 à 04:19 par fadge
    La nouvelle génération de médicament avec micropuce intégrée

    et après tout ça se retrouve dans les stations d’Épurations ...
    ... qui ne les élimineront pas, donc dans notre eau du robinet ...
    ... et de nouveau dans le corps ... etc etc etc ....

     

    Répondre à ce message

  • #217227
    Le 8 septembre 2012 à 06:50 par Mehdi77
    La nouvelle génération de médicament avec micropuce intégrée

    Une fois que nous aurons tous (enfin pas nous "les saints d’esprits", je parle des moutons-zombies) des éléments électroniques dans le corps, on peut imaginer qu’on aura des interfaces hommes-machines qui permettront l’utilisation de virus, de chevaux de troie et de prise de contrôle à distance pour que nos maîtres puissent nous "débrancher" si nous remuons trop la merde.

    Pourquoi ne pas déconnecter à distance et de manière électronique (par internet, c’est plus pratique) les bras d’un écrivain dont les pamphlets sont trop dangereux, rendre aphone un homme politique honnête et courageux, faire tomber un résistant en dépression ou dans le coma, arrêter le coeur d’un artiste un peu trop subversif, rendre aveugle un sportif qui aurait fait de l’ombre au champion dont on avait prévu qu’il gagnerait, donner le cancer à un concurrent un peu trop performant, etc.

    Évidemment, on nous fera passer ça comme des avancées révolutionnaires, des choses tellement géniales et pratiques qu’on ne peut pas décemment s’en passer, des trucs cools que-si-tu-les-as-pas-t’es-qu’un-ringard, etc.

     

    Répondre à ce message

  • #217303
    Le 8 septembre 2012 à 11:11 par Laetitia
    La nouvelle génération de médicament avec micropuce intégrée

    Voilà qui va faciliter grandement le travail des infirmiers .

     

    Répondre à ce message

  • #217671
    Le 8 septembre 2012 à 22:50 par MG 42
    La nouvelle génération de médicament avec micropuce intégrée

    Ces engins vont finir par devenir assez petits pour nous être introduits dans le corps à notre insu. Une petite campagne de vaccination générale contre un soi-disant "dangereux virus" et hop, on les refourgue en masse ! Après, on a un mouchard dans chaque citoyen, le rêve pour tout régime totalitaire...








    Ils ont déjà planché sur ce passeport intérieur depuis quelques années et ont tout étudié en
    détail. La seule raison pour laquelle ils n’ont pas pu instaurer ce principe, c’est à cause des
    groupes pour les libertés civiques. Ces derniers y voient un pas vers l’état policier — et
    c’est bien le cas. Mais désormais, le Système est sûr de pouvoir balayer cette résistance
    des libertaires, en ce servant de nous comme prétexte. Tout est permis dans le combat
    contre le "racisme" !
    Cela prendra au moins trois mois pour installer les infrastructures nécessaires et rendre le
    système opérationnel. Mais ils sont en train de faire le plus vite possible, et l’annonceront
    comme un fait accompli avec le plein soutien des médiats. Ensuite, le système sera
    étendu graduellement, avec des terminaux d’ordinateurs installés chez tous les petits
    détaillants. Personne n’aura plus la possibilité de commander un repas au restaurant,
    d’acquérir de la lessive, ou de faire des courses sans avoir passé son numéro magnétique
    de passeport devant le scanner d’une caisse enregistreuse.
    Certains savent même que le support de ce numéro d’identification pourra être une puce
    implantée dans notre organisme, comme cela se fait déjà en remplacement du tatouage
    pour les animaux. Il suffira d’une injection, de type vaccinal, pour que le microprocesseur
    soit en nous pour toujours et que l’on puisse nous repérer par satellite où que nous soyons.
    Il paraît même que les chercheurs de ZOG auraient mis au point une puce, sous forme de
    cristaux liquides, capable de se fixer sur nos protéines et de modifier notre volonté.
    Raison de plus de se méfier de leurs vaccins, qui représentent soi-disant un bienfait pour
    l’humanité.

    Quand les choses en seront à ce point, le Système aura une emprise très forte sur les
    citoyens. Avec, à sa disposition, la puissance des ordinateurs modernes, la police
    politique sera en mesure de repérer n’importe qui, n’importe quand, et de savoir où est une
    personne et ce qu’elle fait.



    écrit en... 1978 !

     

    Répondre à ce message

    • #217804
      Le Septembre 2012 à 08:41 par Laetitia
      La nouvelle génération de médicament avec micropuce intégrée

      faudrait pas non plus tomber dans la paranoïa, on se croirait dans un mauvais film de science fiction là, à mon avis ce type de médicament sera destiné aux personnes âgées qui on souvent beaucoup de médicament et les oubli ce qui peut être très grave, j’ai perdu ma grande tante comme ça elle avait un cachet contre l’hypertension elle oubliait regulierement de le prendre parce que à 85 ans la mémoire défaille souvent résultat elle a fait AVC massif est tombé dans le coma et elle est morte.

       
  • #217970
    Le 9 septembre 2012 à 13:26 par le bleuet
    La nouvelle génération de médicament avec micropuce intégrée

    certains tombent un peu dans le n’importe nawak ^_^

    par contre l’histoire de la puce RFID elle est déjà dans les cartons elle permet de localiser le porteur et peut faire office de carte vitale et carte bleue.

    ce genre de projet peut se faire en plusieurs étapes :

    1ere étape : la puce RFID pour tous ceux qui la veulent, rien d’obligatoire seulement du volontaire

    2eme étape : suppression de la monnaie fiduciaire, autrement dit c’est soit carte bleue soit la pupuce

    3eme étape : sans puce RFID plus de sécurité sociale

    4eme étape : suppression des guichets de carte bleue, autrement dit sans puce RFID plus d’argent donc quotidien impossible

    ceux qui après ces quatre vagues n’auront toujours pas été pucés pourront vraiment se donner le titre de résistants, bon a ce moment là la vie va vraiment etre dure.

    seule alternative, si a la 2eme étape il n’y a aucune protestation de la part des français l’idée de s’expatrier dans un pays qui refuse ce système sera sérieusement envisageable.

     

    Répondre à ce message

    • #218108
      Le Septembre 2012 à 18:07 par Laetitia
      La nouvelle génération de médicament avec micropuce intégrée

      là on est dans un autre schéma cette histoire de puce rfid ça pu la surveillance et le flicage du citoyen et à mon avis la majorité des gens ne se laisserons pas implanter un machin pareil dans le corps ,l’histoire du médicament c’est autre chose , oublier un cachet qui doit être pris regulierement pour la coagulation par exemple ça peut être mortel pareil pour l’hypertension et comme ce sont des pathologies qui touchent essentiellement les personnes âgées ça me donnent à penser que ce type de médicaments serons adressés à elles

       
Afficher les commentaires précédents