Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La pièce d’Olivier Sauton annulée, Luchini se désolidarise

Tristesse d’une auto-humiliation pour rien

Suite à une réunion de l’équipe du Théâtre La Bruyère le mardi 28 février en fin d’après-midi, l’établissement a pris la décision d’annuler les représentations du spectacle Fabrice Luchini et moi écrit, mis en scène et interprété par Olivier Sauton.

[...]

Son producteur, Fabrice Roux, s’est exprimé dans une longue lettre, dans laquelle il attend des réponses de son comédien.

« Je ne suis pas avocat, mais je ne peux pas laisser un homme se repentant à terre, blessé, seul et abandonné à la vindicte populaire ; ce serait tellement plus simple. Mais je suis meurtri, abîmé, sonné et j’ai besoin de temps pour réaliser. J’attends d’Olivier qu’il m’explique l’inexplicable. J’attends d’Olivier qu’il demande qu’on lui pardonne l’impardonnable. J’attends d’Olivier qu’il soit conforme à ce qu’il est sans doute devenu en partie grâce à son spectacle et qu’il n’était pas lorsqu’il a écrit ces tweets : un homme responsable. »

Par ailleurs, d’autres personnalités ont pris distance vis-à-vis du comédien, le compte @LuchiniOfficiel twittait en début d’après-midi :

« Atterré. Je n’ai aucun lien avec O. Sauton, qui utilise mon nom [pour son spectacle] sans mon accord. Je réprouve vivement la situation actuelle. »

Lire l’intégralité de l’article sur sceneweb.fr

La soumission ou la révolte ?
Lire pour choisir, chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

53 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1675442

    Le lynchage public. Je crois qu’ Hélène Jouan a eu un orgasme en l’annonçant dans sa revue de presse sur "France" Inter ce matin, au côté de Cohen, Guetta et Bensaïd.

    Le bouc émissaire doit être sacrifié et chassé dans le désert. Comportement tribale millénaire ...

    Vous allez comprendre la Passion du Christ.


  • A bon entendeur : la moindre pique antisémite est devenue un péché mortel véritable : elle vous conduit à la mort sociale .

     

    • Le onzième commandement : Tu ne feras aucun commentaire même sur le ton de la plaisanterie sur le peuple élu ou Israël car la faute des pères sera punie sur les fils, jusqu’à la troisième et la quatrième génération.....


  • #1675454

    Une crise, étymologiquement, c’est le moment où un choix doit être fait ; le choix s’impose. Olivier : soit tu cèdes et, en plus de t’humilier, "ils" te briseront ("on" te l’a dit : "demande pardon pour ce qu’on ne pourra pas te pardonner"), soit tu les envoies tous au diable et tu deviens une autre figure magnifique de la résistance, une de plus. Il faut choisir : le talent, la dignité et le combat ou bien la soumission jamais récompensée ?


  • Fabrice Lucchini, qui, en plus que talentueux, a bien pris soin d´être sur la photo lors de l´hommage auprès des victimes du super casher, à côté du grand essayiste Marek Halter, et d´autres sommités intellectuelles. CQFD. Jamais su trop quoi penser du gars.

    Toujours minable de se soumettre, la France n´est pas dans cet état lamentable par hasard ; mais par deux siècles de petites soumissions et lâchetés répétées. Au bout du bout, ca donne un Président de la France qui va se prosterner devant le Président d´une bande de banquiers.

    Sauton n´est qu´un exemple, archétypique, et grossier, du processus d´extinction de la grandeur du pays.
    En plus c´est très con, s´il avait dit à ces gens d´aller se faire foutre, il aurait eu un poste chez Dieudonné.

     

    • Lucchini a toujours composé avec la racaille sioniste afin de pouvoir poursuivre sa carrière, mais à ma connaissance il ne s’est jamais déshonoré : chapeau l’artiste . Et il a fait énormément pour réimposer LF Céline dans le paysage culturel à une époque où cela paraissait impossible . Lucette Almanzor fit remarquer : " C’est très rare ce qu’il fait " . C’est le moins que l’on puisse dire .


    • Lucette Almanzor qui va allègrement sur ces 105 ans, cent-cinq ans ! Habitant toujours la maison de Meudon.
      Pour revenir à la résistance, il y a la méthode Soral, la seule qui devrait vaincre, et facilement, mais après les génocides des deux guerres la libération sexuelle, McDo et la Play Station, nous sommes dans un pays de fiottes. Avec un projet de revenu universel pour fumer du chichon en jouant au jeu vidéo, en préparation.
      Il y a la méthode Houellebecq, qui offre une critique puissante de la communauté bretonne, pour qui sait lire ; tout en publiant un receuil de courriels avec BHL. Lucchini, physique oblige, est plutôt de ce côté là.

      Je dois admettre que tu as raison. Si tu admires le Voyage et Mort à crédit, tu finiras forcément par t´interesser à Bagatelles, et peut-être à te poser la question, de la dualité de l´homme. Ou plutôt de son unité. Rappelons que dans L´Église, première oeuvre de Céline, 1926, il y a déjà tous les thèmes du Voyage et de Bagatelles...


    • @Courtial : Oui Lucchini cultive une certaine ambigüité, j’ai aussi tendance à avoir de la sympathie pour lui. Mais quand il se planque en disant ce qu’il a dit sur Sauton, je le trouve vraiment merdique :
      « Atterré. Je n’ai aucun lien avec O. Sauton, qui utilise mon nom [pour son spectacle] sans mon accord. Je réprouve vivement la situation actuelle. »
      Car là est le nerf de la guerre : si des types installés confortablement dans le showbiz osaient enfin être un peu plus vrais, un peu plus eux-mêmes, au point de dire haut et fort des trucs genre "Mais foutez-nous la paix, on a le droit de rire, des Juifs comme des Noirs et l’esclavage", et "Et foutez-nous la paix avec le dîner du CRIJF, et pourquoi pas le dîner du CRIMF (Musulman) ou le CRICF ((Chrétien) ou que sais-je"... Bref, si des Lucchini, et d’autres, au lieu de feindre l’horripilation pour rester Crifocompatibles, montraient enfin un peu de couilles, eh bien très vite, ce climat terroriste de la LDJ et ses collègues cesserait d’exister...


    • #1675799

      A Kalki,
      oui, c’est étonnant ce que déclare Luchini car il est allé voir la pièce et féliciter Sauton.


  • Comédien... prostitué ou chomeur.

     

  • Ce type c’est fait choper par la patrouille, résultat : exclusion définitive du système. Adieu les plateaux télé, les théâtres, le cinéma, le pognon, les soirées cocaïne, les putes.....bref, une mort socio-professionnelle et un long séjour dans la fausse à purin républicaine. Malheureusement, sa techouva opportuniste l’a aussi exclue de la sphère de l’anti-système, résultat : adieu le soutien populaire, les salles de spectacle remplies, la fierté d’être un résistant authentique.....bref, ce type est dans la mouise !!!!!


  • #1675504

    Il a tué un gosse ? Noooon. Il a fait trois blagues sur tweeter ! Qu’on lui coupe la tête !
    Et une raison de plus (sur 500) pour aller voter.


  • #1675512

    Je dois être antisémite à l’insu de mon plein gré mais je ne vois toujours pas ce qu’il y a d’antisémite (au sens véritable) dans ces tweets. On peut trouver ça pas drôle mais de toute évidence ça n’a rien de particulièrement haineux.

    - sur la musique yiddish : c’est plutôt flatteur

    - sur les habitudes de luxe des juifs (1ère classe) : simple constatation sociologique, les juifs sont moins dans le besoin que la moyenne en général, et ce n’est pas une tare

    - sur le tatouage invisible d’Elie Wiesel : tout le monde ou presque sait maintenant que c’est un imposteur, quel rapport avec une haine des juifs ?

    - sur l’Etat d’Israël obtenu "grâce" à la shoah : quel historien dirait le contraire alors que c’est même la raison (fausse) donnée généralement dans les écoles et les lycées pour la création de cet Etat ?

    Quelqu’un peut m’expliquer ?

     

  • On entre dans la paranoïa ,tout cela devient abjecte .Cette connerie va durer jusqu’à quand ??


  • Autant j’ai trouvé ses tweets inintéressants autant cette censure est injustifiables. C’est à l’abonné de Tweeter de ne pas suivre, au spectateur de déserter la salle, si il en a envie. Mais ces réseaux, ces officines et ces compagnies qui réfléchissent pour nous c’est insupportable. Un exemple : ce midi pour récompenser les bons résultats de ma fille, je lui offre un repas dans une chaine de bouffe accélérée. Je me branche sur leur wi-fi et là je constate que je peux accéder aux sites d’infos officiels mais pas à E et R. Un message annonce sans plus d’explications que ce n’est pas possible. Je me déconnecte et passe en 4G : tout est ok. Mais pour combien de temps ? Jusqu’à ce que Décodex soit la norme ? Et pendant qu’on bouffait, je pouvais admirer une pub pour un week-end de conférences, spectacles, expos contre le racisme, l’antisémitisme etc. Financé, entre autres, par la Dilcra...

    Alors oui : soutien à Sauton. Nous devons constituer des réseaux culturels suffisament puissants pour annihiler la censure de nos adversaires.

    Olivier, montre nous que tu as les balloches d’un Dieudo. A ton tour de jouer dans un bus ou sur une table dans un champs... Là, tu vas comprendre la carrure du Boss franco-camerounais. Bon courage. Si tu passes dans le coin, je viendrais.

     

  • Olivier Sauton va maintenant devoir faire le tour des plateaux de TV en rampant et en baisant les pieds de tous les prostitués du PAF, pour finalement prêter le flan à l’estocade finale qui le mettra définitivement au ban ; tel un pestiféré..avec en prime la couronne d’épines offerte par la communauté supérieure en guise de lauriers..


  • Maintenant à défaut de pardon, il sera vite oublié.
    Bienvenue chez Pôle Emploi et bon courage quand même (merde).


  • Je ne sais pas ce qu’il a tweeté mais là, il baisse le pantalon et le reste.

     

    • #1675695

      C’est sur l’article paru précédemment, en bas de la page. Pour moi, vilain goy, ce ne sont que des blagues, mais pour la Communauté de Lumière c’est une infraction à la liberté d’expression - que elle seule décide !
      Ensuite soit on s’agenouille, soit on relève les manches.

      Quant à la réaction de Luchini, s’il n’y avait pas eu çà il n’aurait rien dit - entre acteurs, on s’épaule -, mais lui non plus n’est pas très courageux je pense.


  • Après les temps historiques voilà venus les temps hystériques. Une société aux prises avec les monomaniaques hémyplégiques, siphonneurs neurasténiques israélites. La seconde plus grande colonie israélite du monde entend perdurer dans le terrorisme intellectuel et sa main mise totale et ignoble sur sa colonie. Sa cible est un histrion hypersoumit qui ferait bien de recouvrer sa dignité en envoyant chier publiquement les roquets qui sont à ses trousses, se faisant, il sera reconnu du vrai public, qui sympathise avec lui et verra son audience s’accroître considérablement contrairement à ce qu’il redoute (voir Dieudonné voir Soral) Il faut juste faire le bon choix. ’’En ce temps là, en Egypte, les immondes étaient au pouvoir’’


  • #1675602

    Atterré moi aussi par cette affaire, mais il y a quand même une leçon à méditer, connaissant ce qu’est le monde actuel : il faut vraiment se croire naïvement dans une société de libre expression pour tweeter ce genre de choses ! Se pensait-il à l’abri de ce genre de retour de bâton ? N’a-t-il pas pigé dans quelle société orwellienne nous vivons, dans laquelle toute mal-pensance ne peut plus être exprimée qu’en s’étant bien assuré que les yeux et les oreilles de la Kommandantur ne sont pas braqués sur soi ? Qui n’a pas compris que, pour l’heure et en attendant d’hypothétiques jours meilleurs, tout dissident conséquent doit apprendre à pratiquer l’auto-censure, est inconscient ou suicidaire.

    Et d’une façon générale, s’abstenir de tweeter ou poster sur Facebook ses moindres états d’âme relève du B.A.-BA de tout esprit sain.


  • #1675608

    Olivier Sauton avait eu le courage ou l’inconscience de jouer, excellent de drôlerie et de naturel d’ailleurs, dans un film de Dieudonné. Comment pouvait-il envisager échapper à la "patrouille " ?
    Le message est clair, archi connu et tribaliste : ni pardon, ni oubli.


  • Olivier Sauton sert d avertissement à toutes celles et ceux qui ont pu , de prés ou de loin , collaboré avec Dieudo. Ni pardon ni oubli, même en se mettant à plat ventre il est cramé, et des deux cotés en plus, il aurait pu au moins garder sa dignité et assumer ses anciennes amitiés. On le retrouvera un jour à faire de l animation de supermarché pour pouvoir bouffer.


  • la komandatur veille ...



  • J’attends d’Olivier qu’il m’explique l’inexplicable



    Si c’est inexplicable, pourquoi attendre une explication ?

     

    • #1675696

      C’est une façon de dire qu’il soutient Olivier dans la mesure où il est prêt à le recevoir, pour la forme et sa bonne conscience, mais prêt aussi à lui indiquer la sortie en guise de réponse.
      On est entouré de faiblards.


  • Je ne lui jetterai pas la pierre. Dans un sens comme dans l’autre : sa carrière venait de décoller, "on" lui remet son passé dans la figure, je me met à sa place et comprend sa tristesse (certainement sincère). Et je ne lui en veut pas de ne pas être résistant : il n’a pas comme Dieudonné, un back-ground solide sur lequel s’appuyer pour se "relancer" : tout était au contraire fragile. Maintenant qu’il renonce à son rêve pour le Christ et son sacrifice paiera dans l’au-delà...


  • Olivier Sauton est cuit pour trois blague pas trop rigolote du goût des pseudo journalistes.
    Par contre dans le journal Libération ils ont trouvés des gus pour défendre Mehdi Meklat qui appelle au meurtre des juifs c’est à rien y comprendre.


  • Ne pas assumer ses dires.
    S’excuser bassement.
    Perdre son honneur et travail.
    Ainsi est le sort des lâches.


  • I promote oblivion

    Chez les autres, car ton dieu t’ordonne de ne pas oublier pour ne pas pardonner...

    Terrible.


  • Bon ben, il est mort (économiquement...)


  • le producteur leroux…pour qui il se prend ?…..l’inquisiteur demande à l’esclave de maison de faire de la repentance, pour assouvir sont pouvoir..... :)


  • Comme je l’écris à chaque fois qu’un français se rabaisse face à la communauté de lumière, à servir le démon, il vous mange en premier !

    Quant à Luchini, sa subversivité s’arrête où commence son compte en banque !


  • #1675777

    Et en plus, pour ce qui est d’aller se rattraper chez Dieudonné ou autre qualifié de dissident, c’est mort... M’étonne pas que lucchinul qui avait sûrement trouvé très bien et flatteur le titre de la pièce jusqu’à présent, se désolidarise. Ce pauvre Sauton. Personne n’en voudra plus même pour de la pub dans un supermarché. Il devrait appeler S. Thoen, à deux, la repentance de s’être repenti est plus facile à encaisser. Éventuellement, ces deux là pourraient appeler Clérembard, mais plus tard. Pas trop tard quand même, avant le 11 septembre quand même, Merde.


  • Olivier,

    Rien ne sert de s’excuser pour des messages drôles qui heurtent l’ego d’une communauté tribale, tu as en la preuve maintenant. Leur demander pardon n’amène à rien si ce n’est à la soumission, tu le vit amèrement.

    A lire le message de ton producteur, tu n’as pas fini de ramper ; et pour laver ton honneur, tu n’as pas fini de frotter. Chez ces gens-là, il n’y a pas d’honneur. Tu ne rapportes rien, tu dégages.

    Tu auras beau ramper et pleurer, tu ne sera jamais des leurs. Dans ton cas, ils te jettent tout de suite. La chute est brutale et tu n’auras plus qu’à te relever.

    Alors relève toi Olivier ! Tu vas en baver mais tu seras debout et libre.


  • C’est un peu 6 millions de victimes que Sauton assassine une 2e fois, j’ai envie de dire


  • Plus bas olivier, plus bas !

    Sinon y a quand même des gens qui vont vérifier les tweets des gens spécialement pour cette raison...


  • Ce qui serait bien c’est que Dieudonné lui prête un bus ! Et qu’on aille tous voir sa pièce. Et qu’il glisse glisse et glisse des quenelles au maître esclavagiste jusqu’à l’abolition de l’esclavage ! Peut-être au mois de mai ! À vos urnes citoyens !!


  • Je n’ai toujours que deux mots : "Pauvre France" ...


  • Quand on reprend le fil des actus concernant cette affaire on observe qu’à l’origine il y a une association nommée « Memorial 98 » suivi de « ConspiracyWatch » qui fouillent le passé des gens et viennent jouer les délateurs et demander des « comptes » auprès des professionnels qui entourent ce comédien.
    Aujourd’hui on a toute la presse mainstream qui titre à « l’antisémitisme » en l’associant au nom d’Olivier Sauton (Google est ton ami) ; le monde, le figaro, le parisien, l’express, le point, gala, ici, atlantico, etc, achevant la curée et se gargarisant du saint-graal et vendeur « antisémitisme », de la calomnie la plus abjecte…

    Ce qui est étonnant, c’est que le procédé ne dérange personne… pas une note, une allusion à la méthode !

    Quand le véritable scandale se trouve là ; non, dans les éléments mis en scène que portent ces articles de presse, pensée prémachée, pour vieillards séniles mais dans tout ce qui est implicite et n’y figure pas.

    Petit rappel :

    Le délit d’antisémitisme n’existe pas ; sinon il figurerait à l’article du Code Pénal, ce qui n’est pas le cas. Le seul mot y est absent.

    Le délit que punit le Code Pénal est le suivant : « Incitation à la haine à l’endroit d’une communauté en raison d’une appartenance religieuse, ethnique, sexuelle, etc ».

    Hors, les tweets d’Olivier Sauton ne sont pas une « incitation à la haine » ; tout juste de l’ironie. Aucun tribunal ne pourrait-être saisi sur la base de tels éléments.

    (Suite)


  • (Suite)

    Alors quels sont ces gens qui se déclarent juges et n’en ont pas les attributs, portent des sentences dont ils ne maitrisent même pas le sens et l’incongruité ?
    Quels sont ces médias à mille têtes, ces commentaires haineux de « bien fait pour ta gueule » ?
    Quelles est cette avidité du sensationnel, ce commerce de la calomnie ou d’un coté des délateurs (bien physiques) se cachent derrière des personnes morales à caractère associatif pour dénoncer une personne physique en son nom propre ?

    Alors on a comme ça, une justice illégitime qui n’a pas de nom, qui parviens à faire infléchir : – Un théâtre
    – Un producteur
    – Une responsable du Festival d’Avignon

    En plus cette méthode, cette démarche de calomnie est parfaitement illégale…

    Ce qui est dégueulasse, ce n’est pas Olivier Sauton.

    Ce qui est dégueulasse c’est l’association Mémorial 98, le théâtre, le producteur, le Festival d’Avignon, les petits médias qui copient-collent, les petits commentateurs frustrés et débiles… cette petite clique de criminels ordinaires, tous responsables, tous coupables, repus et satisfaits.

    Alors maintenant à qui le tour ?

    Vous allez régler vos problèmes entre vous dans le milieu du spectacle et expliquer aux personnes concernées ce qui est correct ou pas ou vous allez vous terrer comme des lapins et trembler de peur éternellement ?

    Bande d’imbéciles !


  • Que pouvait il faire ?
    Il est cramé, il lui reste à échapper au procès qui irait le tuer.
    Le gars avait pas compris que c’était des sujets sérieux.
    Renaud à indiqué la seule voie possible.


  • #1677175

    Je voulais justement aller le voir au Théâtre la Bruyère.

    S’il passe à la Main d’or ça fera déjà au moins 2 places.


  • C’est quand même étonnant cette histoire Olivier Sauton. Parce que ses tweets doivent être archivés depuis belle lurette, non ?
    Ca arrive au moment même où la tempête de m*rde Mehdi Meklat déferle sur la bobosphère.
    D’aucuns y verraient une coïncidence incroyable, voire même un complot...

     

  • #1677360

    Pourquoi perdre du temps sur des sujets injugeables pénalement ?
    Olivier Sauton n’avait pas besoin de s’excuser... il s’est lui-même mis dans le rôle du lâche qui se repentie, tandis que médias, producteurs et théatres s’en donnent a coeur joie de l’achever en public !!!


Commentaires suivants