Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La popularité du pape François faiblit chez les catholiques

Le mondialisme ne fait pas recette

Même si sa popularité est très élevée, avec 78 % de bonnes opinions – très au-dessus de tous les leaders politiques – le pape François connaît une érosion significative d’image depuis son élection en 2015, avec neuf points en moins dans l’opinion des Français. Et, surtout, 12 points perdus chez les catholiques pratiquants réguliers, et même 17 points chez les sympathisants du parti politique Les Républicains. Ce désenchantement, quoique très relatif, est le principal enseignement du sondage BVA-Le Figaro, lancé à l’occasion du cinquième anniversaire, ce mardi, de l’élection du pape François.

 

 

Une tendance qui n’est pas seulement française. Un sondage américain, publié le 6 mars 2018 à Washington par le Pew Research Center, confirme la même déception chez les catholiques d’outre-Atlantique : 24 % des catholiques pratiquants (contre seulement 15 % en 2015) le trouvent « trop naïf » quand 34 % le jugent « trop libéral », contre 19 % il y a cinq ans.

Philippe Portier, directeur d’études à l’École pratique des hautes études et titulaire de la chaire « Histoire et sociologie des laïcités » – l’une des principales références sociologiques du fait religieux en France – explique :

« La baisse est significative dans des catégories très intégrées au catholicisme et ordinairement les plus légitimistes (pratiquants réguliers, ruraux, les catégories supérieures, les plus âgés, Les Républicains). Tout en étant encore très favorables au Pape argentin, ces catégories témoignent là d’une certaine inquiétude, que révèlent aussi les enquêtes par entretiens ».

Ce sociologue met en évidence deux motifs d’interrogation :

« le discours du Pape semble en opposition avec la compréhension souvent traditionnelle de la morale familiale. Dans ces milieux, on comprend mal l’ouverture pastorale aux situations d’homosexualité ou au remariage ».

Philippe Portier relève un second lieu de questionnement : « On trouve dans ces catégories une vision volontiers identitaire de la nation, que le discours papal sur les migrants, et souvent sur les musulmans, vient troubler ». Il pense aussi que « la dénonciation du libéralisme économique par le pape François peut susciter la critique dans toute une fraction du catholicisme français, qui n’a jamais accepté totalement la doctrine sociale de l’Église. »

[...]

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

Un pape mondialiste programmé pour tuer l’Église ?
Voir sur E&R :

Comprendre les raisons des cette « évolution »
avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il va bientôt abdiquer lui aussi. Il l’a dit lui-même en 2014. Et espérons que ce soit le cardinal Robert Sarah, numéro 3 du Vatican et favori incontournable qui le remplacera. E&R ferait bien de le relayer parfois et montrer qu’il y a de l’espoir dans l’Eglise ;

    https://www.youtube.com/watch?v=R0Q...
    Ici récemment en Belgique. Encore une super conférence du cardinal africain.

     

    • Le cardinal Sarah ? Laissez moi rire ...


    • Selon certaines prophéties, c’est le dernier « pape. » donc pas le meilleur ! Un anti-pape désigné comme membre de « l’anti-christ-système » et l’une des Bêtes de l’Apocalypse !

      À toutes choses, malheur est bon ! Que les catholiques se réveillent et approfondissent les Textes évangéliques au lieu de suivre comme des benêts les directives idéologiques de ces traîtres ! J’espère que Benoît XVI tiendra le coup assez longtemps avant le déclenchement manifeste des hostilités car nous vivons actuellement les préfigurations de l’Apocalypse.

      C’est une guerre déclenchée contre l’Humanité à savoir 5 milliards d’individus !

      Ce sondage est une baliverne comme d’hab !


    • Vous pouvez rire, mais si vous pensez qu’un évêque à la moindre chance d’accéder au trône de Pierre tout en rejetant le concile Vatican II... Il n’en a aucune. Si un cardinal veut remettre de l’ordre dans l’Eglise, il est obligé jusqu’à son éventuel élection d’agir tout en acceptant le concile, même si au fond de lui, il le rejette. C’est de cette manière que la maçonnerie (en sens inverse, en acceptant tout ce qui est catholique) à réussi à accéder au Vatican. C’est de cette manière, s’il y a des prélats de bonne volonté (et il y en a) que l’Eglise sera restaurée. Je n’affirme pas que le cardinal Sarah est de cela, mais il y a des signes qui ne trompe pas... Dans ses actes, ses livres, ses conférences, ses positions sur la messe... Plutot que de tout voir en noir et blanc comme beaucoup de traditionalistes ont tendance à le faire, laissons une chance à ceux qui semblent du bon côté de la barque.


  • 78 % de bonnes opinions ! C’est consternant quand on sait que ce pseudo-pape n’a pratiquement rien de catholique, qu’il est le pire pape que l’Eglise ait jamais connu ! Il y eut au cours de l’histoire quelques papes dépravés ou encore plus politiciens que François, mais aucun de ces mauvais papes n’a altéré l’essentiel : la doctrine catholique ! Le résultat de ce sondage est vraiment déprimant car il signifie qu’il y a très peu de Français sains d’esprit.

     

  • #1918947

    Non, je suis Chrétien Catholique baptisé selon le rite de la Sainte Église Romaine. Je ne comprends pas "les juifs, nos grands frères". Selon François, ceux qui ont fait tuer le fils de mon Dieu seraient mes grands frères ? Pour moi ce pape n’est rien. Comme le dernier Président français fut de Gaulle, le dernier Pape fut Jean Paul.

     

    • #1919036

      Bonjour, effectivement tout ça c’est l’enfumage du concile Vatican II, destiné à fausser les esprits des catholiques sincères et à miner la foi chrétienne dans son ensemble,
      avec un œcuménisme dévoyé.
      Sans parler du pape Paul VI avec sa nouvelle messe élaborée avec l’ "aide" de Pasteurs, etc.
      Le résultat est là...


    • Mais Jésus n’était-il pas Juif ?


    • @Mandark
      Non par pitié, n’injuriez pas Jésus davantage.
      Le terme juif n’est apparu qu’au 17 ou 18ème siècle, lors de la traduction de la signification "originaire de Judée".
      Sur la croix du Christ on lit ces 4 lettres : INRI qui signifient Jésus de Nazareth, Roi de Judée.
      En sachant qu’à l’époque roi signifiait chef de tribu.
      Ce que le Vatican a fait croire aux chrétiens pour mettre fin aux accusations de sacrifice de Jésus par les Pharisiens est l’un des plus gros mensonges de l’histoire, avec un autre, plus récent, qu’on ne nomme même plus.


    • @thrive
      Vatican II, pas l’Eglise catholique éternelle qui est éclipsée et qui a toujours dit l’entière vérité sur la nature du Christ et sur la nature des pharisiens.


  • Comme c’est dommage qu’on ne nous donne jamais de nouvelles du Pape Benoît XVI !
    Il était mourant, il y a 5 ans...
    Qu’en est-il ?

     

  • #1918982

    Il n’est pas pape.
    Pour nous, il n’est qu’un traitre, un FRANC MAÇON, un vendu aux sionistes, placé par Obama et sa clique.


  • Le Pape François,

    Il tient le même discours qu’Attali .
    Il s’agit d’un discours politique,en faveur
    de la Mondialisation économique et culturelle
    sous couvert de charité et d’ouverture intellectuelles.
    Bref,à l’image de nos élites,le Pape joue les stars
    au détriment des peuples qu’il accuse d’égoisme !
    François,champion des médias nous fait la leçon .
    Les Marchands du temple sont enthousiasmés .
    Apparemment ,la majorité des chrétiens sont
    indifférents à son discours politicien hors sol .
    Par contre il plait beaucoup chez les anti chrétiens
    militants .C’est ce que je constate à titre personnel.
    Nous sommes dans la suite logique d’une église
    qui n’a plus la Foi,et représente un humanisme
    matérialiste adapté à son temps .
    Le courage pour un vrai chrétien François,
    serait de renoncer à votre titre de Pape .
    Alors là,François s’accroche à son fauteuil doré !


  • J ’ ai adoré Jean Paul 2 , c ’ était le charisme absolu , beau , un physique de star d ’hollywood jeune bien sûr , polyglotte et quoiqu ’on en dise il était polonais et attaché à sa Pologne et aux nations en général , tous ses voyages et discours en font foi .Quant a cet imposteur de pape François il me répugne .

     

  • #1919004

    Je viens de lire "la maison battue par les vents" de Malachi Martin, un prêtre irlandais qui a séjourné au Vatican et qui a cotoyé Pie XII, Jean XXIII et Paul VI. Dans ce roman, il imagine que des francs-maçons et des satanistes se sont introduit au Vatican et organisent même une cérémonie vouée à Satan le 29 juin 1963, jour de la St Pierre et Paul. A partir de là, l’Eglise s’effondre et la croyance catholique avec. Dans les années 90, un complot est ourdi contre Jean-Paul II car les FM, qui oeuvrent pour le Nouvel Ordre Mondial et la religion mondiale ne supportent pas qu’il s’accroche au dogme catholicisme traditionnel en matières de moeurs. Malachi Martin s’est simplement trompé de pape même si, décédé en 1999, il n’a pu connaître l’intronisation de Benoît XVI et son renoncement au trône de Pierre en 2013. Le scénario qu’il a imaginé a quand même une vraie pertinence.... Et il doit se retourner dans sa tombe en pensant à François, ce pape qui est là pour utiliser ce qu’il reste de catholicisme comme outil pour la venue du noachisme... !

    Quant au sondage du Figaro, il oppose des "catholiques" adeptes de François et des "catholiques" qui "n’ont jamais accepté complètement la doctrine sociale de l’église" autrement dit de bon bourgeois qui ne veulent pas d’un système plus juste envers les pauvres.... Entre des cathos bobos mondialistes et des cathos bourgeois accrochés à leurs privilèges, il existe pourtant des croyants qui ne sont ni l’autre, conservateurs sur le plan de la société (droite des valeurs) et qui rêvent aussi de justice sociale (gauche du travail) mais rien d’étonnant de la part du Figaro et bien sûr de l’institut de sondage BVA...

     

    • Il y a aussi le chef d’oeuvre littéraire "Le Conte de Monte Christo" qui est une métaphore de la chasse des Jésuites de France et de leurs vengeances avec la création du Vatican (Monte Cristo).
      Alexandre Dumas est un génie.


    • Il y a aussi les visions d’Anne-Catherine Emmerich (déclarée Bienheureuse par le Pape Benoît XVI) qui "voit une époque où l’Eglise Catholique grossit avec beaucoup de fidèles, on fait des choses terribles dans les églises, la religion n’est plus la même, il y a 2 papes ensemble mais aucun d’eux ne l’est vraiment".
      (ah j’oubliais, elle peut pas piffer les Francs maçons...)

      On est en plein dedans.


  • Il est un fonctionnaire élu par d’autres fonctionnaires eux-mêmes élus par un fonctionnaire.
    Je ne vois pas en quoi il serait légitime pour représenter une divinité sur Terre ou pour lui servir d’intermédiaire.
    Sa parole n’a pas plus de valeur que celle qu’un prêtre de paroisse locale.
    Une religion ne devrait pas dépasser le stade du prêtre de village pour être crédible. Au delà, l’embrouille commence...

     

    • Le système hiérarchique, donc pyramidal, de la famille à la nation, est un fonctionnement naturel, même si loin d’être parfait. Tout système qui fonctionne de façon anarchique a toujours été soit un bordel sans nom, soit ne dure jamais dans le temps. Et n’a jamais rien créé. Ordo ab Chao, ce n’est pas pour rien. La structure de l’Eglise dérange ceux qui veulent un nouveau monde par le chaos. Ce chaos voulu et provoqué et impossible avec une Eglise forte. C’est une partie de l’histoire de 1789 à aujourd’hui en passant par Vatican II...


  • Jean-Paul II était le dernier papa à avoir de la sympathie chez les catholiques assez proche du peuple et ,le papa François n’est que la marionnette de Soros et des mondialistes.il y a une video qui circule sur le net ou il baise la main des khazars les plus influents,les Kissinger,Bredzinski et autres Rothschild.


  • Une très bonne vidéo sur le dossier

    www.youtube.com/watch ?v=RYDP...


  • François est au catholicisme ce que Boubakeur est à l’islam.......

     

  • Je n’ai jamais compris l’idée d’accorder davantage d’importance à ce que peut dire quelqu’un qui pète dans la soie.


  • Est il croyant ?


  • Ce qui m’a frappé dans l’article, c’est cette information selon laquelle 40 % de "catholiques pratiquants réguliers" pensent que le Pape devrait revenir sur le célibat des prêtres. J’ai du mal à y croire. Personnellement, je n’ai jamais rencontré un catholique pratiquant qui pense cela. Je me demande bien comment le sondage a été fait.

     

    • Le curé (ancien journaliste télé) de l’église Saint-Merri, (église dédiée à satan, voir le portail), a envoyé ce mois-ci une lettre au pape pour lui demander d’autoriser le mariage des prêtres.
      Le catholicisme devient progressivement protestantisme.


  • #1919382
    le 13/03/2018 par social donc national
    La popularité du pape François faiblit chez les catholiques

    En jouant le même rôle de liquidateur -toutes proportions gardées- que Gorbatchev a joué pour le socialisme réel, il est logique que son crédit diminue de jour en jour, n’ayant lui-même même plus la foi. Et comme Gorbatchev, il finira avec un taux de popularité proche de zéro. Il est logique que les liquidateurs mondialistes aient mauvaise presse et que les peuples les détestent. On ne dépossède pas impunément ce en quoi croient les gens, que ce soit à tort ou à raison.

     

    • " On ne dépossède pas impunément ce en quoi croient les gens...."

      Eh bien si ... tu viens de citer un exemple d’impunité : Gorbi.

      Après avoir déconstruit l’URSS, il vit inpunément comme un Nabab en Californie... avec une popularité nulle ... et alors !


  • Deux petites remarques.

    La première, parler d’une "érosion significative" pour quelqu’un qui perd 12 points quelque part en trois ans et reste à 86% dans l’échantillon considéré (catholiques pratiquants) est de la fumisterie. Que dire des nos zélites qui en trois ans perdent entre 350 et 500 points ?

    La seconde, cessez svp de parler du "pape François" ; il serait plus exact de parler de "l’antipape François".

    Merci

     

  • #1919439

    Merci Francois, grace a vous j ai retrouvé la foi aupres de la fsspx et suis de nouveau pratiquant.


  • J’ai été croyant par ignorance, je ne le suis plus depuis que je m’y suis réellement intéressé, ce faux pape n’est qu’ une pièce parmi ce puzzle machiavélique de manipulation, culpabilisation, dépendance, une secte institutionnalisée.
    Désolé de choquer certains d’entre vous, j’ai voulu y croire mais une partie de mes origines celtiques rejette toute forme de soumission.

     

    • #1919736

      Salut camarade aux origines celtes, peut-être ton choix est-il déjà arrêté, et une remarque n’y changera rien ? Mais je tente quand même :)
      Tout d’abord, je suis chrétien orthodoxe et je voudrais dire qu’il n’y a pas besoin de voir "soumission" d’un œil péjoratif et moderne avec les images de faire des courbettes, s’auto-flageller, ramper...
      Vois ceci comme faire allégeance noblement, en toute âme et conscience, en ayant bien compris les commandements, et d’être un soldat du Christ.
      J’utiliserai plutôt le mot HUMILITÉ, qui prédomine dans les Écritures, et qui est une sorte de soumission bien comprise. Il est compréhensible toutefois que dans une société qui pousse à l’hédonisme quotidien, ce ne soit plus une notion "dans le vent" car elle implique de prendre sur soi, prendre de son temps etc.
      En bref, loin de moi l’idée de faire la morale, mais l’objectif était de donner une autre vision de la chose !
      Bonne journée à toi !


    • #1919989

      Je suis d’avis d’anonyme, la religion n’est qu’un outil pour soumettre et manipuler les masses. Le messianisme d’Hillard, je n’y crois pas. Le monde est bien plus simple qu’on voudrait nous le faire croire. Francis Cousin est beaucoup plus dans le vrai à mon avis, tout s’explique par le prisme de la lutte des classes. Les classes les plus faibles étant les plus nombreuses, c’est donc normal qu’une majorité de gens croient en Dieu. Dieu n’existe pas, j’en ai la preuve. D’ailleurs nous avons tous la preuve, elle est là, sous nos yeux.


  • #1919782

    L’Eglise actuelle, la conciliaire de Nostra Estate est une imposture séculaire satanique.

    Le pape Francis Bergoglio est un BORGIA, de la "fameuse" Dynastie à lignée de sang, dt les frasques, les fastes et la corruption n’ont pas fini de défrayer la chronique... (voire les 12 autres : Breakspeare, Somaglia, Orsini, Conti, Chigi, Colonna, Farnese, Medici, Gaetani, Pamphili, Este, Aldobrandini).

    C’est un Jésuite qui collabore avec son armée entriste, subversive, mondialiste, d’inversion des valeurs du bien et du mal, du nominalisme, du naturalisme et de l’humanisme, dont le PAPE NOIR n’est que l’autre face de la même pièce politico-messianisto-frankiste ; au 04102016 Arturo Sosa Abascal, nouveau Sup. Général.

    Cette Eglise est celle du catholicisme dite Jésuite, de la gnose, de la Franc-maçonnerie, de l’anti-Christ, des rituels occultes, du crypto-Talmud, du cabalisme ésotérique, des Illuminatis, du noachisme, de la globalisation uniformisatrice, cosmopolite, omni-indifférenciatrice, communisto-égalitariste, ect...

    Cette Eglise est aux antipodes de l’Eglise Catholique romaine traditionnelle, authentique, tri-théiste, de la Révélation, de la résurrection des morts, de la félicité Céleste, ect..

    En revanche, ses opposants lucifériens ne croient eux qu’au matérialisme, à l’homme comme Dieu, au Paradis terrestre et aux concepts horizontaux, non transcendentaux : d’où le Talmud et ses idéologies athéistes, noachistes, laïcistes, ect... avec une caste composant le Peuple Elu ayant tous droits sur les Gentils / Goys / Gens des Nations devant être gérés par sept lois, synchrétisés religieusement en un seul culte, racialement uniformisés par métissage forcé et n’ayant pour toute perspective / fonction que de servir de serfs dans la Néo-Terre Promise soumise à un seul gouvernement mondial sous la coupe du Machiah.

    Le mondialisme de Bergoglio est bien celui des plus puissants de ce monde, ci-dessous par ordre décroissant :

    1. David M. Rothschild > vrai nom : Cesare Borgia (Bergoglio)
    2. Evelyn Rothschild
    3. Jacob Rothschild (mort ?)
    4. David R. Rothschild
    5. Nathan Rothschild
    6. David Rockefeller
    7. Prince Phillip
    8. John J. Astor
    9. Sheldon Adelson

    Jésus Christ disait qu’on ne peut servir deux Maîtres à la fois...

    Raison d’être du sédévacantisme, de la Fraternité Saint Pie X, de Civitas et autres Ordres fidèles et loyaux à la tradition des Pères, demeurés humains et Verticaux.


  • La vache il est encore si populaire ! C’est mal barré pour les catho...


  • #1920016

    Ce Pape est un traître qui sert des intérêts autres que ceux des Chrétiens. Il sera châtié tôt ou tard par la justice divine...


Commentaires suivants