Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La première dame Brigitte Macron a assisté à une pièce de théâtre sur la pédophilie

C’est une sortie culturelle forte en signification qu’a faite Brigitte Macron, ce lundi 16 octobre. La première dame a assisté à la pièce de théâtre Les Chatouilles (ou la danse de la colère) d’Andréa Bescond au théâtre Antoine, à Paris.

 

 

Pour assister à cette représentation dont le thème principal est la pédophilie, elle était accompagnée de plusieurs membres du gouvernement : Marlène Schiappa, secrétaire d’État à l’égalité entre les femmes et les hommes, Nicole Belloubet, ministre de la Justice, et Benjamin Griveaux, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances. Le président de l’Assemblée nationale, François de Rugy, était lui aussi présent.

 

[...]

Toujours selon nos informations, Brigitte Macron reçoit énormément de courriers sur les violences sexuelles faîtes aux mineurs et elle souhaitait assister au débat qui a suivi la pièce, sans toutefois y participer.

Brigitte Macron s’est rapidement exprimée sur le sujet à sa sortie du théâtre :

« Je pousse vraiment à rompre le silence, c’est formidable. Quelque chose est en train de se passer ».

 

Lire l’article entier sur closermag.fr

Sur la pédocriminalité, chez Kontre Kulture :

Pour les questions de justice, retrouvez Maître Viguier chez Kontre Kulture :

Sexualité et consentement ou manipulation, un sujet sensible, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants