Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La proposition de loi pour lutter contre la "haine" sur l’Internet vise la résistance

Dans la bouche des menteurs, la "haine" c’est la résistance

Interrogé sur France Info, le cuistot devenu ministre de la Censure en ligne, Mounir Mahjoubi, a déclaré jeudi 21 février 2019, fier comme un poulet : « la détermination est claire et nette et nous serons prêts pour le mois de mai ».

 

Le petit débat entre amis : le sioniste Renaud Dély,
le journaliste soumis de franceinfo et le ministre de la Censure Mounir Mahjoubi

 

Macron a donc cédé au CRIF sur la liberté d’expression. Le Président, du moment qu’il vend les meilleurs morceaux de la France à l’étranger, le reste il s’en fout un peu. Le reste, c’est quand même notre quotidien. Regardez ce que le libéralisme libertaire qui porte mal son nom a fait de la patrie de la culture et du débat politique : une coquille vide de sens, vide de contradiction. Petit à petit, les lois orwelliennes se sont imposées à la faveur des ingénieurs sociaux mis en place par la dominance, et vite retirés une fois qu’ils commençaient à être détestés. Oui, détestés pour le sale boulot de police politique qu’ils ont fait et qu’ils continuent à faire. Le débat dans notre pays est contrôlé, calibré, et surveillé de près. Pas le droit d’avoir une opinion différente de celle de Schiappa, qui est à la pensée ce que le MacDo, bla bla bla.

« Ce poison lent, qui conduit près de deux Français sur cinq s’informant principalement via les réseaux sociaux à croire en un complot sioniste mondial, celui-ci aussi nous devons le combattre avec force et clarté. »

Macron détaille les mesures répressives exigées par le CRIF à partir de 13’57

 

Macron, pour conserver son fauteuil qui commence à devenir dangereusement éjectable, a donc lâché sur l’esprit français. On ne pourra plus dire ou écrire ce qu’on pense, surtout si cela n’est pas validé par le Grand Sanhédrin. Vous voyez, on ne se paye pas de mots. Cela fait des mois que l’exécutif prépare ce texte abject et il vient de le lâcher à la faveur de « l’explosion » artificielle des actes antisémites. Il fallait ça. Oublions le prétexte et entrons dans le projet. Pour cela, nous avons lu l’article du Figaro qui ne met pas de guillemets à haine. Pourtant, il ne s’agit pas de haine, uniquement de résistance. Tout discours oligarchique doit aujourd’hui, dans cet enfer de mensonge généralisé, être décrypté. Les euphémismes pullulent, les inversions accusatoires foisonnent, il faut des traducteurs oligarchie-français. C’est ce que nous essayons humblement de faire, avec votre soutien.

Ce petit appel au don légèrement humiliant étant fait, ouf !, passons à la loi scélérate. C’est la gentille Laetitia Avia qui va faire le dirty job pour les Maîtres. Comme Belkacem avant elle avec la théorie du genre, comme Taubira avec la PMA, elle va cristalliser la colère à la place des ingénieurs sociaux. Tout ça pour un job à l’Assemblée, cette chambre des nullités. Personnellement, on nous demande de porter une telle loi, même pour un milliard d’euros et l’Anneau (du Seigneur du même nom), on n’en veut pas. On préfère rester pauvres ! Mais la mordeuse de tacot a de l’ambition, et elle signe à deux mains le pacte faustien. On t’aura prévenue, Laetitia !

« Emmanuel Macron a précisé que ce texte s’appuiera largement sur le rapport remis en septembre dernier par Laetitia Avia et qui formulait 20 propositions dans le cadre d’un renforcement de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme sur internet, déjà promis lors du discours d’Emmanuel Macron au dîner du Crif en 2018. Une meilleure modération, une plus grande responsabilisation des plateformes, la création d’une taxe Gafa... »

Entrons dans les détails. D’abord, le délai de prescription en cas de cyberharcèlement sera allongé. Ensuite, le gros morceau : obliger les plateformes à retirer les contenus haineux. Ils devront être retirés « dans les meilleurs délais », a tonné le Président devant ses chefs du CRIF. mais surtout, les plateformes devront balancer les noms des auteurs, leur numéro IP, alors qu’aujourd’hui, par exemple, Twitter (USA ou France) rechigne à refiler les coordonnées de ses clients aux autorités. On se marre quand on voit qui a préparé cette scélératesse :

« Cette mesure s’appuie, elle aussi, sur le rapport commandé par Édouard Philippe en mars dernier à l’enseignant franco-algérien Karim Amellal, à la députée (LREM) Laetitia Avia et au vice-président du Conseil représentatif des institutions juives (Crif) Gil Taïeb qui préconise “la fixation d’un délai maximal pour le retrait des contenus haineux”. Selon le rapport ce délai pourrait être de 24 heures “s’il est entouré des garanties juridiques appropriées”. »

On sent que les avocats vont avoir du boulot ! Ça tombe bien, la profession souffre. Bienvenue dans une société qui va se judiciariser à fond, chers amis. Tout le problème des autorités, élues ou pas, élues ou auto-élues, est de peser sur les plateformes numériques qui sont devenues tellement puissantes qu’elles n’en font qu’à leur tête. Les multinationales, quelles qu’elles soient, pissent à la face des nations. Les GAFA ne font pas exception : elles payent très peu d’impôts chez nous et nous pompent énormément de fric.

On va voir si le numéro 2 de l’exécutif va pouvoir changer ce rapport de force :

« C’est aussi l’ambition affichée par Édouard Philippe lors du discours inaugural de la première cérémonie de remise du prix Ilan Halimi le 12 février. Le Premier ministre a expliqué vouloir travailler directement avec Facebook pour lutter contre ces contenus haineux qui se propagent sur les réseaux sociaux. “Nous allons lancer avec Facebook une expérimentation pour concevoir des règles de droit plus innovantes et plus adaptées afin de réguler les contenus sur les plateformes et les réseaux”. »

Ensuite, nos experts ont planché sur la levée de l’anonymat sur l’Internet. Macron s’y est opposé devant ses Maîtres. C’est sûr que s’il fait ça, même sur ordre, il peut dire adieu aux 10 ou 15% de Français qui le soutiennent encore.

 

 

Sinon, comme pour les supporters turbulents, l’entrée du stade des réseaux sociaux sera interdite pour ceux qui sont « coupables de propos racistes et antisémites ». D’où l’importance de la définition ! Les magistrats vont s’éclater. Dans ce cas, Finkielkraut et Zemmour devraient rapidement disparaître de tous les réseaux sociaux, n’est-ce pas.

« Il faudra aussi “nous donner les moyens aussi de pouvoir interdire la présence sur un réseau social de personnes coupables de propos racistes et antisémites comme on interdit les hooligans dans les stades, ou à tout le moins, faire en sorte que les condamnations pour actes racistes et antisémites soit publiées”. “La honte sur ces sujets d’urgence doit changer de camp”. »

 

 

Enfin, le petit cuistot du numérique veut moraliser les GAFA et leur imposer une taxe. Car ce sont les GAFA qui font le ménage – ou pas – chez eux. Et ils n’aiment pas qu’on embête trop leurs clients, même si ce sont de mauvais Français du point de vue de l’autorité.

On souhaite bon courage à toute cette bande de traîtres à la nation et de maîtres censeurs dans leur entreprise scélérate et perdue d’avance. Cela va encore accentuer le gouffre entre eux et nous, entre l’élite et le peuple, un peuple qui a goûté à la liberté d’expression par-delà les frontières fixées par l’oligarchie et qu’il sera difficile de faire rentrer – même de force, à coups de LBD – dans la prison de l’aveuglement et de la surdité politiques.

Méditons ensemble cette phrase de Tchou Rav (-5 000 avant Macron) :

« Un système qui tue la liberté pour survivre se condamne tout seul. »

La censure montre le vrai visage du Système, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le système est à l’agonie.
    Je pense qu’il va accélérer la venue de sa propre fin.

     

    • Perso je n’en vois pas la fin sincèrement, donc je doute fortement de voir ce système actuellement s’effondrer.
      Là on est plutôt dans la riposte outrancière du pouvoir, mes c’est sans compter les écervelés mal informés et qui ont oublié la définition propre des mots. Leur nouveau dictionnaire c’est plus le Larousse ce sont les médias dominant.
      En gros, "comprendre le monde pour les nulles" = le 19/45 pour le lobotomisé. c’est ce groupe d’individus volatile hélas qui doivent avoir une prise de conscience. Mais lorsque cette conscience est voué à ses maîtres, on est pas sorti des problèmes.


    • #2149354
      le 22/02/2019 par Le savoir n’est pas une arme, c’est l’arme !
      La proposition de loi pour lutter contre la "haine" sur l’Internet vise la (...)

      Ça ne pas être pire que ce que les masses vivent au quotidien...
      Les gens sont tellement tristes et dépressifs...


  • pour commencer le chef de l’état qui est en principe président de tout les français et le garant de l’unité nationale n’a pas à assister à un dîner communautaire.
    si l’était veut réprimer la liberté d’expression sur internet c’est bien la preuve qu’il est derrière ces pseudos attaques antisémites.

     

  • Une belle illustration de ce qui est dit dans l’article.
    Avez vous vu l’histoire de cette comique belge Laura Laune qui s’est faite censurée sur France 2. Bon signe, elle avait sorti il y a quelques temps une blague très drôle mais très contreversée.
    La 2 lui avait demandé une chanson sur la France. Elle a fait un truc. Ils ont tellement coupé de choses qu’ils ont fini par lui dire : non !
    Résultat elle l’a sorti elle même sur le net et la vidéo est à plus de 5 millions de vues.


  • Et moi qui pensais que les réseaux sociaux étaient en quelques sortes des soupapes de sécurités sur le couvercle d’une seule cocotte minute ?
    On a bouffé du filet de Macron, désormais on va bouffé du Goulash de cerf, et nous pourront l’écrire bientôt comme cela, Goulag de serf sauce Rivlin.


  • La mémoire en marche vers la tyrannie !
    convaincre et contraindre, deux mots si proches qu’on pourrait les confondre dans l’ aveuglement causé par le dénie de l’ autre,
    l’ autre, cible des lois, comme dans un procès en sorcellerie, qu’ on contraint à abjurer toute indifférence à la shoah ;
    lynchage médiatique, harcèlement judiciaire, bannissement professionnel et social...
    de la mémoire à la tyrannie il y avait six-cent-soixante et quelques pas, le sionisme les aura tous franchi !


  • Pour continuer à les enc... sans risque, il nous suffira d’user de la politesse, cette vaseline intellectuelle .


  • on sent bien qu’ils veulent faire la peau à E&R
    Mais ils ont peur des conséquences eventuelles
    Car si on a plus le droit de lire des gens qui pensent un peu comme nous, on fait quoi nous ?
    Sommes-nous des citoyens de 2nd zone ? A-t-on le droit encore de débattre avec qui on veut ? Attention gouvernement, les lois perdurent mais les gouvernements changent régulièrement
    ce projet n’est pas bon du tout pour la paix des esprits....


  • Bonjour, est-ce que cette future loi va s’appliquer vis à vis de l’Afrique francophone & des autres francophones, (canada,Belgique suisse, Luxembourg) ?

     

  • Il faut vraiment reconnaitre qu’AS et son équipe sont des masterdontes :
    réussir malgré tous les coups fourrés à prendre de vitesse tous les médias dominants de l’hexagone, il faut le faire tout de même.


  • La vérité, c’est la haine pour ceux qui ont la haine de la vérité......


  • vous pouvez remettre en haut de la pile vos vidéo sur Tor et sur le VPN...


  • Très sincèrement, je suis pour qu’internet reste libre.

    Mais en même temps, il y a beaucoup trop de commentaires haineux... Contre les juifs. Mais aussi contre d’autres (blancs, chrétiens, musulmans, j’en passe...).

    Il faut que l’humanité grandisse et je m’inclus dedans.

     

  • Avec ce billard à 3 bandes, si des internautes maghrébins ou africains sont poursuivis par le tgi de pris, cela promet des contentieux diplomatiques à n’en plus finir.


  • Ils ont juste oublié que, lorsque la haine existe, l’empêcher de s’exprimer avec des mots conduira à ce qu’elle s’exprime avec des actes.
    Un gouvernement qui veut légiférer sur des sentiments est, par essence, totalitaire.

     

  • Trois réflexions très importantes la première c’est que ça va être un franco-maghrébin qui va faire passer ces lois, ministre numérique. Finalement sa tâche consistera à museler la parole de la France en colère. Il fera ça pour satisfaire les Français de l’île-de-France et non pas la France périphérique en l’occurence les Gilets Jaunes.
    Deuxièmement c’est la représentation parfaite de la mutation républicaine c’est à dire l’alliance entre les immigrés et la France des bourgeois-bohème des grandes villes associés ensemble pour servir le capital.
    C’est la raison pour laquelle les Juifs de France ne comprennent plus rien de la république Macronienne.
    Troisiémement il faut prendre en compte qu’il y’a eu un changement de génération des classes politiques.
    La politique s’est rajeuni, certains vieux sont partis pour laisser place à des petits fils et filles de bourgeois.
    Ils sont d’une arrogance inouïe avec beaucoup de certitudes, filles et fils de riches ayant fait les grandes écoles. C’est eux qu’on retrouve aujourd’hui dans l’hémicycle donner des leçons à la France entière. Et si la colère des Gilets Jaunes ne viendrait pas de là ?
    En plus d’être pervers ils sont arrogants.
    C’est eux que nous devons écouter et obéir au
    quotidien ?


  • Auparavant, c’était un peu nuancé mais maintenant on nous annonce clairement que nous sommes en pleine dictature !

     

  • Je ne supporte plus les envolées lyriques de Macron, son mauvais rythme de parole et sa façon incessante de baiser le ton de sa voie comme s’il faisait un monologue dans une production Hollywoodienne.

    Pour en revenir au sujet, c’est quand même terrible ce qui nous arrive. Un pas de plus vers une parole cadenassée. La liberté d’expression oui, mais dans le mince couloir imposé par la ’République’.


  • Faut utiliser le réseau TOR, le VPN etc...
    il n’arrive pas à vérouiller internet, si il commence à faire ça, tout le monde va basculer chez VK et passera par TOR, pas au début nais d’ici 1 an, ce sera fait.

     

  • En gros si j’ai bien compris, ils veulent faire d’ Internet une seconde TV ou seuls les soumis à l’ Oligarchie auront droit de Parole.
    C’est vraiment stupide et impossible à réaliser du fait de l’ Infrastructure du Réseau des Réseaux ! Ils sont finis et ils le savent, le seuil critique de personnes conscientes est atteint.
    Munissez-vous de VPN et de proxy pour cacher votre IP et vous serez hors de portée de cette Dictature Diabolique.

     

    • Pas impossible, ils le font en Chine et 97% de la population au moins n’utilise pas de VPN. Probablement car l’offre Internet de la Chine est hallucinante et que très peu lisent l’anglais. En Iran, c’est l’inverse, la censure a fait que tout le monde ou presque a un VPN... Enfin voyez comme c’est étrange de nous comparer à ces deux pays, nous qui nous croyions logé à meilleure enseigne.

      Mais en France, pour ne pas vous donner complètement tort non plus c’est effectivement un peu tard pour eux de faire ceci à cause de la masse qui sans pour autant être sympathisante E&R commence à comprendre clairement que le gouvernement n’est pas de leur côté non plus.

      D’autant que Facebook par exemple est sur la pente descendente, ça précipiterait son déclin et catastrophe si dans la foulée le mouvement d’exode devait favoriser le le décollage de plateformes indépendantes de nouvelle génération.

      Comme d’autres je vous dirais formez-vous dès maintenant en prenant un VPN si vous pouvez ; si des mesures étaient prises dans les quelques semaines qui viennent ça évitera à E&R d’avoir son audience divisée par 15 les premiers jours et ça transformera la période chaotique qui s’ensuivrait en période d’opportunité au contraire.


    • Euh, VPN, proxi....vous voulez parler de la supérette du coin ??? Je fais comment moi ?

      Humour mis à part, c’est très astucieux d’en parler et de jeter ces idées, seulement on a beau fréquenter E&R, nous ne sommes pas forcément non plus des génies informatiques et à défaut des initiés pour maitriser ces notions.

      Pour certains, et je m’inclus dedans, le simple fait de devoir anticiper le changement de leur pc devient un dilemme pour savoir lequel choisir, alors parler de TOR, de proxi, de vpn, de protocole ip, de machin bidule...

      Certains pour dire n’ont toujours pas compris comment installer Adblock pour empêcher les pub intempestives...

      Bref on peut être dans la réinformation et pourtant être parfaitement incompétent jusqu’à rien maitriser de son propre pc, simplement parce que l’informatique, ben certes c’est pas si compliqué dès lors qu’on explique et qu’on touche un ordinateur régulèrement, mais c’est pas si simple quand concrètement on comprend déjà pas qu’un port usb n’a rien à voir avec les docks de Brest !

      Et franchement entre "tutos", "sites pédagogiques", les "geeks", qui font pléthore de démonstrations ou finalement ils ne font qu’étaler leur ego et plaisir d’avoir compris eux même que d’expliquer aux autres et bien en fait peu de sources réelles, simples et claires pour comprendre ces notions.

      A une période j’ai vu passer un truc sur Enikma...un commentaire une fois ou il faudrait passer un jour sur darkweb...ouais bien beau...Je félicite vivement les gens plus intelligents qui parviennent à comprendre comment y accéder. Perso j’ai tenté mais a part parvenir sur les mêmes sites que sur le net "normal" je ne trouve pas la quantité de sites dits critiques (pourtant pas interdits au sens de la loi mais qui ne depassent pas la censure de google par exemple...).
      Exemple une vidéo censurée car interdite en france mais pas en grande bretagne, et bien elle reste toujours inaccessible.

      Pour conclure, si €&R venait a etre "censurée" numériquement, est ce que cela ne signifie pas la naissance simplement d’une version d’un quotidien papier ?


  • Quant on veut se débarrasser de son chien , on l’accuse de la rage ...


  • L’anonyma est une pompe à fric des GAFA qu’ils ne sont pas prêt à lâcher. Ce serait pourtant la seule manière d’obliger les intervenants à prendre leurs responsabilités dans ce qu’ils affirment comme, par exemple, Alain Soral.


  • L’amour du mensonge et de ses immondices est contre nature.
    Les imposer par une autre loi ne portera aucun fruit pérenne.
    Ce n’est qu’une institutionnalisation supplémentaire du vol organisé des subventions publiques.


  • Si l’antisionisme est un antisémitisme

    alors l’antinazisme est un antiaryanisme, donc un racisme...



  • « ...près de deux Français sur cinq ... à croire en un complot sioniste mondial... »



    Bientôt seront-ils peut-être cinq sur cinq à en être sûr : qui sait ?


  • Ces gens-là n’ont que deux préoccupations : maintenir leur pouvoir et punir ceux qui s’en plaignent. Un tel projet ne mérite que le mépris.


  • Cette proposition de loi pour lutter contre la "haine" sur Internet et qui vise la résistance est tout bonnement nauséabonde et me rappelle les pires heures de notre histoire.


  • Une loi contre les sentiments non positifs ??? Fichtre on touche encore une fois le fond là ! Peuvent pas nous laisser au moins la liberté de nos sentiments ? Il ne nous reste plus que ça, sauf si l’on veut faire de nous des légumes, des zombies ou des machines !
    MACRONIE = DICTATURE EN MARCHE !

     

  • Déjà avec sa loi contre les critiques envers Israël il vient de se mettre la casi totalité des normies à dos. Logistiquement et économiquement parlant c’est impossible à mettre en place, donc il y a peut de chance que ça aboutisse.


  • "Ensuite, nos experts ont planché sur la levée de l’anonymat sur l’Internet. Macron s’y est opposé devant ses Maîtres. C’est sûr que s’il fait ça, même sur ordre, il peut dire adieu aux 10 ou 15% de Français qui le soutiennent encore".

    Il va aussi pouvoir dire adieu à 95% de ses"fans" sur internet, qui sont des fakes comptes, créés en masse pour gonfler les chiffres des les "j’aime" et autres "amis", voire pour répondre positivement aux coms du patron.


  • "Nous interdirons le Christ."

     

Commentaires suivants