Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La règle de trois du footeux

Pour comprendre le footeux de base, il y a trois étapes essentielles et indissociables.

Avant le match : il fait des pronostics, parle de la composition des équipes, des points forts et des points faibles d’untel ou d’untel, parle schéma tactique, espère assister à un festival offensif.

Pendant le match : il commente les actions, insulte l’arbitre (même si ce dernier a raison mais qu’il siffle en défaveur de son équipe), ses adversaires (par principe), son équipe (par principe, surtout quand elle rate une action immanquable), se plaint des choix de l’entraîneur, peut changer d’avis en une fraction de seconde sur ce dernier si un choix s’avère payant, et ce, même s’il condamnait ledit choix la minute précédente, félicite l’arbitre s’il prend une décision favorable à son équipe (même si celle-ci s’avère erronée), se plaint que son équipe privilégie trop l’aspect défensif mais déplore le manque de rigueur de celle-ci, si par malheur, elle prend un but sur une contre-attaque. Le tout dans une mauvaise foi totale habillée de multiples emballages conceptuels qui sont là pour noyer le poisson.

Après le match : il débriefe, refait le match, se contredit par rapport à ce qu’il disait le quart d’heure précédent, conspue les joueurs qu’il adulait deux heures auparavant et porte au pinacle tout ce qu’il pouvait abhorrer jusqu’alors, le tout en fonction des performances du jour.

Ce schéma se reproduisant invariablement à chaque match. Et ce sans avoir jamais l’impression d’être à contretemps ou malhonnête intellectuellement. Inutile de préciser que l’auteur des ces lignes ne correspond en rien à la description ci-dessus, cela va sans dire...

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #866022
    le 21/06/2014 par bilderberg
    La règle de trois du footeux

    L’opium du peuple


  • #866033
    le 21/06/2014 par Gotfried
    La règle de trois du footeux

    Comme dit un ami, on reconnaît le footeux à un tic de langage.
    Quand son équipe gagne : "On a gagné !".
    Quand son équipe perd : "Ils ont perdu !"

     

    • #866167
      le 21/06/2014 par AtropoS
      La règle de trois du footeux

      Bonjour,

      Il y a pire encore : on gagnait jusqu’a ce que l’entraineur me sorte, après ils ont perdu. Bien sur que c’est malhonnête, caricatural, mais c’est aussi insignifiant et en fait très français. L’art de dire tout et son contraire avec le même aplomb est inscrit dans nos gènes et nous rend assez sympathiques auprès des étrangers.


  • #866049
    le 21/06/2014 par Duval
    La règle de trois du footeux

    Cette description sied tout aussi bien à la plupart des commentateurs de l’actualité.
    En fait, ce qui est déterminant c’est la subjectivité et la mauvaise foi, et nous sommes loin de ne la trouver que dans le football...


  • #866051
    le 21/06/2014 par samra
    La règle de trois du footeux

    Je trouve que le rugby est beaucoup plus sain et propre ( jusqu’à maintenant en tout cas ) ,respect de l’arbitre ,des adversaires ,ça chouine pas pour un rien ,et ça simule pas beaucoup ... ! je me demande si ce n’est pas le foot business qui a détruit le foot ,quand il y a des enjeux financiers colossaux tout part en vrille à un moment donné... !

     

    • #866109
      le 21/06/2014 par fred13
      La règle de trois du footeux

      "Je trouve que le rugby est beaucoup plus sain et propre"

      N’empêche, je me souviens très bien du morphotype des joueurs français avant la professionnalisation de ce sport, c’était il n’y a pas si longtemps. On a vu les types doubler de volume en quelques mois. Des petits gros ont laissé place à des bodybuilders.


    • #866195
      le 21/06/2014 par Bordi
      La règle de trois du footeux

      Et les calendriers dénudés on en parle ? Personnellement je trouve que comparé au foot, le rugby n’a vraiment rien d’esthétique, un sport de bourrins avec quelques éclairs techniques de ça et là...


    • #866584
      le 21/06/2014 par Napoléon en Bottes de Cuir
      La règle de trois du footeux

      Dans le genre crétins blaireaux machos on fait pas pire que dans l’ovalie ! Tout juste bons à se foutre à oilpé sur les calendriers entre deux mémorables branlées (hier encore !). Alors vas aussi chercher ailleurs : les tennismen ? Les basketteurs ? Les patineurs ? Les nageurs ?
      Quelle que soit l’idée qu’on se fasse du foot, il est quand même question de l’évènement sportif mondial le plus fédérateur et populaire, largement au dessus des jeux olympiques et ce malgré le désintérêt américain. Un phénomène tellement SOCIOLOGIQUE qu’il suscite logiquement l’avidité des chercheurs de fric...
      On le constate aujourd’hui avec la mainmise absolue des droits de retransmissions télévisées par la chaîne quatari beiin(même les télés d’infos sont tenues de ne pas diffuser plus de 90 secondes des matchs, et personne ne s’en offusque ; ils ferment leurs gueules de sionistes PQSG !!!).
      Pourtant on sent en ce moment un début de fusion entre l’équipe de France et un public reconquis.
      L’effet Dieudo-Soral serait-il responsable de cette prise de conscience qui voit des joueurs d’origine immigrée chanter la Marseillaise en choeur avec le public comme s’ils étaient soudainement revigorés ?
      Moi je pense que oui. Et même si certains renient des quenelles indigestes c’est qu’ils savent ce qu’ils doivent faire. Le geste de la foudre made in Usain Bolt effectué par Benzéma and co après la victoire 8 à 0 contre la Jamaïque ressemblait plus à une quenelle inversée qu’à un salut nazi revendiqué. En gros les médias se font niquer ! C’est mon point de vue et il me convient. La génération Zidane a échoué mais à cette époque il n’y avait ni Réconciliation ni Egalité...à méditer.


  • #866052
    le 21/06/2014 par Sylus
    La règle de trois du footeux

    D’accord, c’est plus la description d’un gars de mauvaise foi, au foot certes il y en a mais c’est pas non plus la majorité... On sens l’article pas objectif du tous.
    Sinon pour la coupe du monde, excellent match d’hier France Suisse 5-2 !!

     

  • #866066
    le 21/06/2014 par Gilles
    La règle de trois du footeux

    Article caricatural, cultivant le cliché à outrance, même pas drôle... on pourrait en écrire autant sur n’importe quel fanatique, qu’il soit religieux, politique ou sportif.. non vraiment Maurice Gendre, vous pouvez mieux faire... de plus ça sens trop la récupération misérabiliste...
    Vous ne devriez pas trop taper sur les footeux chez E&R, n’oubliez pas le coup de main des supporters du PSG lors du jour de colère, même lobotomisé le footeux garde son sentiment national, car ce sentiment il le porte dans les couilles lui !
    Eh oh Maurice pourquoi t’es pas devant l’ambassade du Qatar ?

     

    • #866173
      le 21/06/2014 par tuek
      La règle de trois du footeux

      Ce qui est insupportable avec la majorité des footeux, c’est qu’ils ne font eux-même pas de sport (ils regardent les autres en faire), ne s’intéressent pas à la politique, ont très peu d’activités autres que regarder le foot-business à la télé et en discuter avec les autres lobotomisés comme eux (ce qui leur prends énormément de temps vu la quantité de matchs et les discussions interminables qu’ils entrainent).
      Bref ils sont complètement passifs. Ils ne sont que des vaches qui regardent passer les trains.

      Les seuls supporters honorables sont ceux qui pratiquent un minimum le sport en question (activité physique), ceux qui suivent leur équipe à l’autre bout de l’Europe (voyages), ceux qui comme tu le dis vont à des manifs (militantisme politique), c’est à dire tout ceux qui se bougent d’une façon ou d’une autre. Le reste c’est stérile.


    • #866187
      le 21/06/2014 par PèreDodu
      La règle de trois du footeux

      Bien vu Gilles , je n’aurais pas mieux dit !!


    • #866301
      le 21/06/2014 par ub90
      La règle de trois du footeux

      Ne pas confondre Footeux et Ultras !


    • #866322
      le 21/06/2014 par francky
      La règle de trois du footeux

      Et Gilles tu t es reconnu dans cet article ???? M Gendre fait de l humour noirpeut etre mais de l humour et moi qui deteste le foot j ai reconnu plein de mes potes, surtout apres quelque canettes de Kro....


    • #866425
      le 21/06/2014 par H.Gallo
      La règle de trois du footeux

      Ce n’est pas parce que vous vous considérez comme un footeux et que vous trouvez cette description caricatural qu’elle ne reflète pas pour autant une réalité concernant la majorité des footeux.

      Soit vous êtes de très mauvaise foi, soit vous n’assumez pas votre propre comportement, soit vous n’avez jamais été dans un stade ou dans un pub lors d’un match ; mais sachez qu’une majeure partie des footeux correspondent tout à fait à cette description (aussi caricaturale soit-elle).


    • #866480
      le 21/06/2014 par seber
      La règle de trois du footeux

      Maurice Gendre a oublié un paramètre : le footeux n’a aucun humour...


    • #867022
      le 22/06/2014 par marlon branleux
      La règle de trois du footeux

      Tuek, vous dites que ;

      Les seuls supporters honorables sont ceux qui pratiquent un minimum le sport en question (activité physique), ceux qui suivent leur équipe à l’autre bout de l’Europe (voyages), ceux qui comme tu le dis vont à des manifs (militantisme politique), c’est à dire tout ceux qui se bougent d’une façon ou d’une autre. Le reste c’est stérile.

      Cette description ressemble quand même un peu à celle de ces charmants garçons que l’on appelle des hooligans


  • #866111
    le 21/06/2014 par Allez France !
    La règle de trois du footeux

    Pour se rendre compte de l’immense connerie des bonnes femmes il suffit de feuilleter un magazine féminin (sans oublier évidemment de se rincer l’œil) . Pour toucher du doigt l’infantilisme des bonshommes il suffit de les regarder s’extasier au spectacle ridicule d’une vingtaine de gus en train de cavaler après un ballon et de donner de grands coups de pied dedans afin de le faire entrer dans des filets . J’offre un Carambar (promesse ferme) à celui qui me cite un exemple de spectacle plus débile .

     

    • #866269
      le 21/06/2014 par krissy59
      La règle de trois du footeux

      Je n’arrive pas à cerner la liaison logique entre le magazine féminin d’un côté, et des hommes qui regardent un match de football, de l’autre.
      Des précisions seraient les bienvenues, afin de répondre à l’offre alléchante du Carambar...


    • #866294
      le 21/06/2014 par Thierry
      La règle de trois du footeux

      Oui, regarder la Nouvelle Star.

      Carambar à la fraise. Merci.


    • #866312
      le 21/06/2014 par Humpf
      La règle de trois du footeux

      Jadis,
      Dans ces temps reculés
      ou j’avais la TV
      il y avait le "worst du pire"
      ... le Loft !


    • #866429
      le 21/06/2014 par picton
      La règle de trois du footeux

      La corrida.
      J’’exige mon carambar.


    • #866867
      le 22/06/2014 par X
      La règle de trois du footeux

      Un débat entre Morano et Belkacem.


  • #866117
    le 21/06/2014 par breton inculte
    La règle de trois du footeux

    Au Ve siècle avant J.-C. les Athéniens faisaient exactement la même chose avec le théâtre. Les Milanais ont la Scala...

    Quand j’ai la tête complètement foutue avec mon boulot quand mes gosses me gonflent, quand ma femme fait sa petite crise, quand j’en ai marre d’employer tout mon temps libre à lire de l’histoire ou des articles politiques, alors je me repose en correspondant presque parfaitement au portrait que fait Gendre dans cet article. Et quel bon repos... On n’est pas toujours réceptif à l’opéra baroque...

    Et oui tout ça est pourri, la Fifa, TFI, Bein, la pub, le mondialisme, un mauvais nationalisme, mais il faut se détendre... et régresser un peu...

     

    • #866234
      le 21/06/2014 par Edwardnerne
      La règle de trois du footeux

      Pareil pour moi, avoir comscience du momde qui nous entourre n est pas imcompatible avec.le fait de s interresser au sport. Les jeux du cirque comme le sport aujourd hui permet aux hommes pendant quelques temps d etre plonge dans un monde ou les choses sont claires , les adversaires designes, le combat est equitable et la performence individuelle ou collective fais la difference, et ca franchement ca change du quotidien et ca fais du bien


    • #866352
      le 21/06/2014 par Rondoudou
      La règle de trois du footeux

      Comparer la Scala aux foot-branleurs ...il faut oser ! Quelle indécence, la musique lyrique, le Bel canto n’ont rien à voir avec ces petits cons qui courent après des dollars. Les porteurs de voix lyriques retiennent des textes classiques d’une extrême beauté. Je préfère 1100000 milliard de fois écouter le final de Suor Angelica de puccini que de regarder ces veaux courir tant ils sont répugnants et imbibés de l’arrogance mondialiste. Gels posés sur leurs cheveux, tatouages, piercings, femmes très belles (et aussi bêtes qu’eux) , voitures belles, consommateurs de call girls... Horripilant à souhait, ostentatoires et dociles.

      Que font les footeux ? Ils ne savent même pas s’exprimer ...ils cafouillent, bafouillent, sont incapables de parler sans leurs pieds. Ils sont d’une bêtise saumâtre, noirâtre, boueuse ... Ils sont des ignares inélégants et auto-centrés. Maria Callas, Montserat Caballe, Renatta Scotto, Freni, Sumi Jo, Editha Gruberova, Pavarotti, ne vous remercie pas. Les footeux possèdent tous un quotient intellectuel d’un concombre vert...


    • #866688
      le 22/06/2014 par breton inculte
      La règle de trois du footeux

      @Roudoudou

      si vous aviez voulu vous auriez aussi pu comprendre que je comparais en réalité Didier Deschamp à Eschyle


    • #866864
      le 22/06/2014 par Gilles
      La règle de trois du footeux

      Histoire de sphères
      @Roudoudou
      La comparaison tient la route sans problème Roudoudou, pas besoin d’aller chercher bien loin ; aussi bien un match de foot qu’un opéra lyrique sont tous deux des rituels maçonniques... regardes bien, tout y est ; liturgie, dogme, symbolisme...
      La forme n’est qu’un emballage de séduction suffisamment élaboré afin que ceux qui se pensent au-dessus du lot n’échappent pas à la nasse... désolé Roudoudou mais tu ne vaut pas mieux que le plus vil des footeux sur lequel tu vomis !


    • #866877
      le 22/06/2014 par alexandrian
      La règle de trois du footeux

      @roudoudou C’est ton commentaire qui manque de finesse et d’elegance.


  • #866139
    le 21/06/2014 par aty
    La règle de trois du footeux

    "- Eh bien moi je n’ai pas peur de le dire "Mr Foot vous êtes un salaud"(...)ô ! à côté ! à côté ! et bien y a vraiment un bon dieu croyez-moi(...)c’est invraisemblable, j’ai jamais vu un individu pareil, il devrait être en prison pas sur un terrain de football ! "

    Thierry Roland, Bulgarie-France,1977.


  • #866143
    le 21/06/2014 par Hadrien
    La règle de trois du footeux

    Sympa la photo de Chavez et Maradona !


  • #866180
    le 21/06/2014 par Paul Brousse
    La règle de trois du footeux

    Le foot n’est pas un sport de gentlemen... Ni du côté des joueurs (adeptes de ’la fin justifie les moyens"), ni du côté des supporters (que je ne nommerai pas spectateurs... car, comme le démontre cet article caricatural, ils sont aussi acteurs).
    C’est un sport à part. Et c’est surtout grâce à ce sport que l’on peut mesurer le sentiment naturel patriotique ou chauvin chez l’immense majorité des individus. Malheureusement, ce sont souvent les mêmes qui sont prêts à rentrer dans le lard des supporters adverses pour une provocation, une erreur d’arbitrage ou autre broutille qui crachent sur les nationalistes "hors foot". Parce qu’ils sont un peu niais, lobotomisés bien souvent...
    Mais Alain Soral a, encore une fois, résumé l’essentiel : ça évite à deux peuples de s’affronter sur le terrain militaire... Et finalement, c’est plutôt pacificateur.
    En résumé, j’aime le foot... Enfin j’aimais ça avant que le côté financier et mercenaires ne salissent le reste.
    Cette coupe du monde et les prestations de l’EDF me réconcilient pour l’instant avec ce "sport".
    Vive la France !

     

    • #866607
      le 21/06/2014 par Napoléon en Bottes de Cuir
      La règle de trois du footeux

      Malheureusement, ce sont souvent les mêmes qui sont prêts à rentrer dans le lard des supporters adverses pour une provocation, une erreur d’arbitrage ou autre broutille qui crachent sur les nationalistes "hors foot". Parce qu’ils sont un peu niais, lobotomisés bien souvent...



      Tu confonds facilement les amateurs de sport qui viennent voir des matchs en famille avec des hooligans désoeuvrés qui viennent au stade dans le seul but de foutre le bordel.
      C’est comme au cinéma aussi quand tu vas tranquillement voir un film pendant que des décérébrés du bulbe perturbent la projection. Alors je demande : faut-il interdire les spectacles au prétexte que des branleurs foutent la merde ?
      Et pis quoi encore ? La vraie dérive est l’exponentiel profit réalisé par les requins du bizz sur le dos de sportifs considérés comme du vulgaire bétail.


  • #866206
    le 21/06/2014 par seber
    La règle de trois du footeux

    Très drôle !
    Valable pour à peu près n’importe quel sport, raison pour laquelle je n’ai jamais compris l’intérêt du sport-télé ou anti-sport (et non pas handisport), surtout dans sa phase "pseudo-intellectuelle", remplissage juste destiné à préparer le temps de cerveau disponible pour les pubards.


  • #866307
    le 21/06/2014 par A+
    La règle de trois du footeux

    Vous déconnez un peu… Le foot, chez le footeux est essentiellement un terrain émotionnel. Point d’intellect, ni d’objectivité ! Le foutueux se lâche, comme un gosse, et il a peut-être bien raison de faire vibrer sa passion, si infantile soit-elle. Il décompresse librement dans un monde tellement carcéral. Lui reproche -t-on de ne point tenir compte des implications socio-politiques de sa distraction émotionnelle ? La révolution par le foot, d’accord, c’est pas pour demain ! Mais on a encore le droit de respirer un peu, non ? Merci !

     

  • #866355
    le 21/06/2014 par PROFANE
    La règle de trois du footeux

    ca tombe bien..a fond de cale..ces mailliadaires sont totalement idiot et ne savent compter que jusqu à 3....

    pour le plus grand nombre


  • #866365
    le 21/06/2014 par 02b
    La règle de trois du footeux

    Le foot et le sport professionnel en général, là où les sportifs sont traités tel du bétail à qui ont n’hésite pas à couper la tête, si du jour au lendemain il deviendrait moins performant et à le remplacer par un autre. D’où la nécessité de se doper pour certain afin de ne pas perdre leur place et prétendre à un salaire plus haut.
    Au passage un soutien total à Anelka qui a compris depuis longtemps ce système, et qui fait qu’il semble être un ovni dans ce monde du foot pro


  • #866386
    le 21/06/2014 par Un Belge
    La règle de trois du footeux

    On peut faire ce genre de caricature à-propos de n’importe quelle activité humaine.

    Exemple : Les gens qui vont voir un opéra ne sont que des riches oisifs qui profitent de cet événement pour montrer leurs beaux costumes, leurs belles robes ou leurs nouvelles montres de luxe. Ils n’aiment pas la musique et ne savent pas en jouer. Ils méprisent les pauvres qui aiment la musique populaire. Ils sont snobs, ne mangent que du caviar et ne boivent que du champagne millésimé. Etc...

    Ce genre d’article n’apporte rien à quiconque, on peut aimer le foot ET l’art, le cinéma ET la musique classique, il n’y a pas de contradictions. Tout ne doit pas être vu sous l’angle des idiots intégristes, ce qui n’empêche pas de critiquer certaines dérives du foot actuel, mais avec modération et sans amalgames.

    PS : Bravo les Français pour vos 2 belles victoires, pourquoi ne pas rêver à une finale France-Belgique ? J’ai bien dit rêver.

     

    • #866486
      le 21/06/2014 par seber
      La règle de trois du footeux

      Tiens c’est marrant aussi ce tropisme. Quand on gagne, c’est l’équipe de France, quand on perd, une bande de racailles. Très drôle encore une fois.


    • #866510
      le 21/06/2014 par Fred Cho
      La règle de trois du footeux

      Merci pour ce commentaire strictement conforme à ce que je souhaitais répondre


  • #866439
    le 21/06/2014 par Graff-dissident
    La règle de trois du footeux

    Au stade ou partout ailleurs l’équipe de notre ville (et un peu moins celle de notre pays) est le seul rempart de notre identité tous les jours humilier, bafouer, conspuer le supporter n’a souvent que le stade l’équipe comme loisir et détente le week-end en dehors de son boulot et de tout ces efforts pour sa famille .Les quelques heures du match sont un entracte un défouloir à cette société ultra-féminisé qui nous détruit nous les hommes fier d’être des hommes de cette société de gonzesse de ce gouvernement qui nous pille qui dévergonde nos enfants et distribue notre fric sous étiquette de social et de liberté ils nous ont même pourrie un sport populaire pour faire du fric toujours plus de fric !!soutien total aux supporters et aux ultras on peut être et supporter et patriote et cultivé rien n’est dissociable !!!


  • #866657
    le 22/06/2014 par Iseul
    La règle de trois du footeux

    Maurice est lui-même un fondu de foot. En fait cet article c’est de l’auto-dérision. Une autocritique deconnante. Rien de plus. Maurice a déjà raconte ses années PSG, dans un article sur Scripto intitulé Paris est mythique.


  • #866661
    le 22/06/2014 par Maurice Gendre
    La règle de trois du footeux

    Pour ceux qui se meprennent sur le sens de mon article, je tiens à préciser que je suis moi-même un dingue de foot et je n’ai nullement l’intention de me soigner. Ce texte est juste une autocritique sympathique où je force évidemment le trait. Je rejoins totalement les commentaires de quelques uns sur les ultras, ils sont en effet essentiels au football. Pour ceux que ça intéresse je vous invite à lire mon article Paris est mythique écrit il y a quelques années.


  • #866739
    le 22/06/2014 par Par filiation
    La règle de trois du footeux

    Flambi 3% , le balon-pied combien de% 30 ? 35 % ? Et on emm..... Tout le restant des français avec ça !!!!!!


  • #866828
    le 22/06/2014 par James Darmody
    La règle de trois du footeux

    Un article catégorie HUMOUR pour se marrer et une belle tranche de rigolade, pas une attaque. Maurice est plutôt un big lover de ce sport je crois. Il avait même signé un article ou deux sur Scriptoblog et une conférence sur le foot et la politique.

    Et franchement qui n’a pas reconnu parmi ses potes footeux cette mauvaise fois si agaçante (et même charmante..) avant, pendant et après un match , à la maison ou au bistro ? C’est ça qui fout l’ambiance, la magie du foot, QUAND MEME.

    C’est le moment de se détendre surtout après un beau 5-2 face à nos amis suisses !


  • #866882
    le 22/06/2014 par Pours bleu
    La règle de trois du footeux

    Il faut être sacrément fortiche pour ne pas se rendre compte que cet article est écrit au 15ème degré et ne pas voir que l’auteur est lui-même un dingue de foot.
    La dernière phrase ne laisse pourtant planer aucun doute.
    C’est bien de lire, c’est mieux de savoir lire...


Afficher les commentaires suivants