Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La théorie du genre en application dans les crèches !

Comment les stéréotypes sexistes pénètrent-ils – encore – le cerveau des tout-petits ? Dans les crèches ou les écoles, les filles en rose et les garçons en bleu sont-ils en passe d’être ringardisés ?

En Converse roses et chemise de bûcheron, Darius, 2 ans, savonne méticuleusement un poupon en plastique dans une baignoire d’enfant. À quelques mètres, des petites filles jouent avec des voitures.

Bienvenue à la crèche Bourdarias, à Saint-Ouen : depuis 2009, l’équipe se mobilise pour lutter contre les stéréotypes de genre qui assignent les enfants à des rôles différents en fonction de leur sexe.

« On encourage les filles à manier le marteau à l’atelier bricolage, et les garçons à s’exprimer à l’atelier émotions », explique David, un des éducateurs. Dans la bibliothèque, les histoires pour la sieste s’intitulent par exemple : Le Papa qui avait dix enfants. 


Cette expérience pilote intéresse le gouvernement : le 7 septembre, la crèche a reçu la visite de Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, et de Dominique Bertinotti, ministre déléguée à la Famille. Elles ont affirmé clairement leur désir de multiplier ce type de dispositif. « C’était mon premier projet en arrivant à ce ministère », a expliqué Najat Vallaud-Belkacem.

Lire la suite de l’article : madame.lefigaro.fr

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

151 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les gens sur cette photo ont l’air diaboliques...


  • Cette image est très dérangeante !
    Les renards veillent sur le bétail ! Leurs têtes sont toutes difforme...


  • Ce qu’il y a de tragique, c’est que les dégâts ne seront pas visibles avant plusieurs années...

    L’autre truc tragique c’est que nos élites se gardent évidemment bien d’exposer leurs propres gosses au torrent de merde qu’ils déversent avec enthousiasme dans les têtes des nôtres.

     

    • #222173
      le 16/09/2012 par matrix le gaulois
      La théorie du genre en application dans les crèches !

      D’où la raison de bien conserver cette vidéo précieusement sur dvd ou clef usb, prète à être ressortie dans 20 ans. On appelle ça des pièces à convictions...ou des preuves à charges, je ne sais plus.


    • #222294

      Ou juste de garder en mémoire au moins les acteurs, pour leurs mettre le nez (si ce n’est plus) dans leurs caca dans quelques années, Salutation.


  • objectif 100% de réussite en conversion vers l’homosexualité

    bientôt dès 12 ans un cadeau offert par le ministère un gode ceinture pour les filles et cours de fellation pour les garçons

     

  • En tant que futur papa,quand je vois des trucs pareils,je crains sérieusement pour l’avenir de mon gamin...


  • A un tel niveau ce n’est plus un projet éducatif mais de l’aliénation mentale !
    Pas une semaine sans cette impression de chaos généralisé.


  • "Oui mon fils tu peux laver une poupée en plastique. Tu seras un bon futur papa et en plus un bon produit marketing et politique de la nouvelle vague du PS.
    Et surtout n’oublie pas de dire à ta chérie à l’école de se moquer de la maman de sa copine qui porte le voile..."

    Vive le XXIe siècle, le siècle où tout sera possible même de défendre avec bêtise des certitudes qui n’en sont pas.

     

    • #222175
      le 16/09/2012 par matrix le gaulois
      La théorie du genre en application dans les crèches !

      Notez bien que les filles, elles, jouent à la guerre. On sait qui ils enverront crever à la prochaine guerre, à qui ils feront subir des troubles post-traumatiques. Même dans l’armée israélienne on ne met pas les femmes en premières lignes car, paraît-il, l’agonie d’une femme qui se vide de son sang est intolérable pour un homme normalement constitué...raison pour laquelle, que ce soit dans l’armée U.S., Chinoise, Israélienne ou Russe, les femmes qui sont sous les drapeaux s’occupent plutôt des tâches subalternes.


    • .
      Et pour la France, un médecin militaire témoignait que les médecins femmes se faisaient souvent porter pâle (excuses des enfants etc.) lorsqu’il fallait partir en Afghanistan en première ligne...les hommes se retrouvant à assumer seuls le boulot en nombre insuffisant.

      Ceci dit les petits garçons n’ont jamais eu besoin qu’on les force pour jouer avec des poupées. Ils font ça naturellement avec toutes sortes de peluches notamment.

      En fait ce qui se cache derrière cette pratique c’est la volonté de pouvoir de certaines femmes. Celle-ci ne pouvant affronter ni physiquement ni intellectuellement les hommes pour la domination, elles doivent s’y prendre autrement, avec la complicité des hommes de "gauches progressistes" et dévirilisés.
      .
      .


  • Jésus, reviens ! Va y avoir des tas de culs à botter ! C’est à se demander s’il est intelligent d’envoyer ses enfants à l’école... On est en train de les élever contre leurs parents, contre l’ordre naturel, contre leur sexe. ’’Une petite fille pourra jouer au soldat ou à la guerre !’’ Tu faisais ça quand t’étais petite, connasse ?

     

  • Ce qui m’attriste encore plus, c’est de voir qu’ils tombent dans le cliché absolu en renversant simplement les rôles...s’ils faisaient les deux, je comprendrais encore, mais là non, on fait juste faire aux garçons le cliché de ce que les filles font, et vice versa. C’est pitoyable.

     

    • Exactement. Tout comme le "roman à l’eau de bleu" de cette chevaline Isabelle Alonso : simplement tout inversé ! quelle créativité ! quelle originalité ! Tu m’étonnes que les clichés misogynes aient la vie dure après...


    • C’est tout à fait vrai. Et c’est ça au fond qui est le plus lamentable. Leur changement (qu’on va pouvoir subir maintenant) consiste littéralement en une révolution dans tous les domaines secondaires sinon tertiaires. Les activités unisexes ? Le salariat sous-payé, le paiement des taxes, la docilité sociale et politique, et au dessus de toute, la consommation. Ca c’est les valeurs sûres qui ne changeront pas : celles sur lesquels ont misés les shareholders du PS, et qui en vérifient régulièrement l’application lors de leur conseils d’administration occultes. Pour le reste, qui tourne surtout autour du bas-ventre, ils ont ont toute liberté de "faire gauche".


  • Écoutez bien la vidéo à 1min26,cette "ministre" irresponsable dit :

    "On peut même quand on est une fille,jouer au soldat...à la guerre"

    Moi je dis :

    "Mon Dieu ! aidez-nous !"

     

    • #222311

      au soldat et à la guerre contre l’iran surtout


    • J’espère bien qu’ à la prochaine guerre on mettra toutes les filles en première ligne et je regrette qu’on n’en ait pas mis du tout dans les guerres passées.
      Pour comprendre l’idéologie qui se met doucement en place et pour votre information, je vous conseille le film finlandais "Tears of april" (les larmes d’avril) . Les paysages sont magnifiques et , pour sa morale, je vous laisse savourer.....sa perversion ...


    • .
      Des femmes soldats qui font la guerre...ça c’est l’avenir de l’homme !


  • #222169

    Attendez... je rêve, ou ils le font VRAIMENT ??! Parce que je viens juste de tomber de ma chaise là !

     

  • #222170
    le 16/09/2012 par matrix le gaulois
    La théorie du genre en application dans les crèches !

    Ok, c’est totalitaire, on fait une génération de futurs connards (1) sans couilles (2). Mais bon, je m’y attendais un peu avant de regarder cette vidéo.

    Non, moi ce qui m’a le plus sauté aux yeux, ce que je n’avais pas encore remarqué ; c’est le fait qu’on ait comme ministresse du droit des femmes le Sergent Garcia. Je veux bien que l’on soit contre l’épilation, mais vous avez vu les moustaches qu’elle se paie ! Ha ! Ca ! Elle est en avance dans la non-différenciation des sexes.

    (1) : j’insiste sur le masculin de connard, car dans une société où l’on ne doit pas faire de différence entre hommes & femmes, ce mot devra tendre à devenir asexué et encore plus répandu qu’il ne l’est aujourd’hui.
    (2) : mentales pour les garçons, physiques pour les filles.


  • Tout simplement scandaleux !!! et après ça parle d’endoctrinement religieux des petits enfants dans les pays du tiers monde. Alors que si il y a un endoctrinement c’est bien dans les idéologies dajjalesques.
    Camarades, désormais vous savez ce qui attend vos rejetons (pour ceux qui en ont) et dans quelle boue ils vont grandir. Je trouve celà scandaleux de faire évoluer des gosses dans cette croyance obscurantiste, car la science via la biologie* n’a jamais donné raison à ce fanatisme à mettre dans les mêmes chiottes que tous les fanatismes de tout poil. Car oui tout ce qui n’a pas été observé scientifiquement relève de la croyance et non de la science. La théorie du genre est comme la théorie de darwin, basée sur des suppositions, mais n’ont jamais trouvé et ne trouverons jamais l’écho scientifique, car ce sont des choses que la science ne peut expliquer.
    Personne ne vivait à l’époque des premières civilisations et personne ne saura jamais si les différences entre individus sont naturelles ou culturelles. Tout celà n’est que du simplisme pour enfoncer encore plus le clou à la destruction du chef d’oeuvre naturel, autrement dit Allah le Très Haut.

    Il serait temps qu’ E&R se penchent sérieusement à une idée de création d’un type de crèche dans les villes de plus de 10 000 habitants, à l’instar d’au bon sens et kontre kulture, car désormais la femme doit travailler pour différentes raisons : pour avoir un meilleur statut dans le foyer ou simplement par indépendantisme égoïste et naïf. Idem pour ce qui est des écoles avec des camarades enseignant à l’Education nationale comme profs.
    Je sais c’est utopique, mais c’est toujours mieux que de mettre nos enfants dans les écoles de l’antéchr... pardon laïques

    (*) On a en fait plusieurs caractéristiques sexuels : sexe génétique XX ou XY, morphologique, physique et psychologique.


  • #222189
    le 16/09/2012 par chris de beaumesdevenise
    La théorie du genre en application dans les crèches !

    Alors là je décroche !!!
    Je ne sais pas où l’on va mais on n’y va plein gaz !!!
    Et puis ils sont fiers dans la vidéo !! Houlala que tout ça est moderne disent ils tous la bouche en choeur !!!
    P’y c’est vrai que la ministre milite déjà pour le trans-genre ..elle a une petit moustache limite a l’adolf !! :D


  • Je n’ai même pas lu l’article jusqu’à la fin, c’est vous dire à quel point c’est d’une pauvreté intellectuelle, à l’image de la ministre.

    Le dajjal a besoin de plus en plus d’apôtre pour accomplir son dessein machiavélique il faut bien préparer les enfants à ce terrible instant. A devenir encore plus esclave que leurs ascendants.


  • #222195

    Pauvres gamins, otages de ces apprentis sorciers.

    Heureusement, plus la nature est niée et méprisée, plus elle revient au galop.

    La crise d’adolescence de cette génération sera à mon avis terrible, et il n’est pas impossible qu’en fin de course, ça produise pas mal d’anti-bobos convaincus, avec un retour vers des valeurs plus saines.


  • #222200
    le 16/09/2012 par lumpenproletariat
    La théorie du genre en application dans les crèches !

    Que vous êtes belle Mme Belkacem dans cette jolie jupe blanche et vous Mr Troussel quelle classe dans ce costard.
    Il aurait été bon d’échanger vos accoutrements pour renforcer votre argumentaire qui de fait n’a pas été mené jusqu’au bout...


  • #222201
    le 16/09/2012 par le trou dans la tête
    La théorie du genre en application dans les crèches !

    NON ! Voilà j’ai envie de commencé par "NON"...
    Mais c’est quoi c’est projet à 2 rond sérieusement... Demain les gamins arriveront dans la nature sans rien savoir... Faire du feu sans plaque à induction par exemple c’est perdu je pense.
    Savoir accroché un cadre au mur sans un employé de chantier ayant 2ans d’expérience, pas gagné non plus.
    Mais ! Le petit garçon qui lave la poupée ça ! C’est du changement ! Du progrès, je sais pas, mais c’est du changement...
    Dire que il y à quand même une cruche qui a monté le projet pareil... Parce que ministre du droit des femme ... je suppose qu’avant elle ... j’ai pas étudier la question mais ça devait être une femme aussi et alors !? Elle est où la parité là ? Haha !
    Bref et une nouvelle cruche prend sa place ...entend parlé de "l’expérience" (oui ce sont des cobayes) et en fait sa priorité...
    Je ... soupir,baille,enrage,vomis...


  • #222203

    Cela donne envie de vomir. Même dans les crèches des pires dictatures on n’a jamais vu ça. Mes enfants ne resteraient pas une minute dans un tel établissement.


  • Consternant Constat sur deux citations de cette sataniques vidéo :
    - La crèche comme lieu d’expérimentation !
    On prend donc les enfants comme cobayes. On ne s’en cache même pas.
    - "Il faut agir sur les mentalités des le plus jeune age !"
    Donc les formater a la pensée unique.

    Réflexions
    L’éducation n’est pas de la responsabilité de l’école de la crèche mais celle des parents ! Le rôle ceux ci aujourd’hui sera donc de déconditionner les enfants, de leurs apprendre a ne pas croire dans l’enseignement dispensé par l’état ou la télé ! En clair promouvoir une éducation révolutionnaire objective et critique au sein de la cellule familiale et de la communauté immédiate. C’est tout ce qu’il nous reste.Insufflez le doute, donnez les livres interdits autour de vous. Défendez le sacré, promouvez l’honneur, la vérité, la force, le savoir, la discipline, le sacrifice, l’honnêteté, honnissez la faiblesse, le mensonge, l’orgueil, la vanité, le lucre...

    Espoir
    La fin du temps est proche. Bientôt les armées de Issa rejoindront celles du Maadi, ensembles nous vaincront Al-Djahal.


  • #222220

    Si Wenninger a bien raison quant à la nécéssaire complémentarité des êtres dans la relation amoureuse, une telle éducation ne peut que multiplier, plus que l’homosexualité (dans un pays à la natalité déjà insuffisante), les situations d’adolescents en mal d’identité.

    De plus, la biologie reprenant ses droits de manière physique à l’adolescence, il me semble évident qu’il vaille mieux préparer les enfants des deux sexes de manière séparée pour leur propre bien...

    De toute manière, même en élargissant l’éducation des enfants, l’exhausivité est chose impossible. On ne peut tout simplement pas laisser le choix à l’enfant sur tous les sujets. L’éducation d’un enfant est forcément orientée, ne serait-ce que par les limites idéologiques même des personnes qui le prennent en charge. Dés lors qu’elle ne le dessert pas à l’âge adulte, pourquoi donc changer une formule qui fonctionne ?


  • #222222

    Alain Soral a raison, on émasculise la société.

    Au final, on enlève la nécessité de complémentarité et donc du mariage. Ca pousse à l’individualisme, au divorce, à l’homosexualité etc. Bref ils veulent une société où chacun vit seul et adopte un gosse d’un pays où l’on en fera encore.

    Pourquoi changer tous les fondements de notre société, pour bousiller notre nation ???


  • Une petite fille pourra jouer au soldat ou à la guerre !

    non mais quelle connasse celle là ! et si on envoyait ta fille en Syrie ?

    Rappelons que cette dégénéré de ministre est pour le mariage gay :
    "vouloir ouvrir le mariage aujourd’hui, c’est une question d’égalité des droits, ça n’est pas une volonté de déstructurer la famille".

    Be,n voyons ! Et comment 2 homo peuvent il fonder une famille sinon par l’adoption. De sacrés magouilles se préparent, l’enfant va devenir un objet marchant que l’on va troquer comme on achète une télé ou un iphone. lamentable cette société !


  • #222228
    le 16/09/2012 par Seeker for the truth
    La théorie du genre en application dans les crèches !

    Bonsoir,

    Ce projet pilote est entrain de se réaliser dans une crèche en Suède. Le problème c’est que durant la cantine, on a été obligé de séparer les garçons et les filles car selon les éducateurs, ces dernières avaient tendance à partager leur nourriture avec les garçons alors que ces derniers étaient plutôt égoistes. Les filles ne se nourrissaient pas bien donc. À la fin de ce documentaire suédois, on disait que c’est un laboratoire expérimental. En tant que scientifique, une expérimentation signifie qu’on ne connait pas les résultats ou qu’on veut vérifier une théorie....Dans le domaine végétal, une expériementation qui tourne mal aura moins d’effet que s’il s’agit des humains car les conséquences pour ces derniers seront exponentielles et dramatiques sur tout une génération et même sur les suivantes. Les gens qui appuyaient les socialistes n’ont qu’à faire un examen de conscience, s’ils en ont. Le but est tout simplement d’aller contre nature car qui dit nature dit loi naturelle et donc de celui qui les a crées. En d’autre terme, c’est de l’anti Dieu voilà....De la perversion contre l’espèce humaine. Un jour, on nous dira d’aller paître dans un champs comme les vaches et de s’accoupler sans intimitée.


  • Ils font tout pour les dévier sexuellement !!! Filles soldats qui voudraient être un homme et gosse qui toilette les bébé qui voudraient être une fille ...
    Vraiment légère la Najat !!!
    Elle participe à la destruction de la société, ni plus ni moins ...
    Gardons cette vidéo comme pièce à conviction ... (comme c’est indiqué ici).


  • outre l’aspect purement niais de la chose "garçon/camion" "fille/poupé" on inverse les rôles.

    Ce qui est ultra choquant, c’est la réflexion de ces personnes qui les ont amenés à faire cette expérience, et que leur réflexion ai abouti à ce résultat...
    Il est évident qu’il y a du sexisme dans certaines catégories de travail mais si la solution est celle ci, mais ou va t’on ?

    Surtout que comme toujours, on a encore une preuve de plus que les inégalités de classe ne les intéresse plus du tout.

    Le pire dans tous ça, c’est personne pour démonter ces ignards publiquement avec une argumentation afin de montrer vers quel type d’alienation nous allons.
    Le fait que ce type d’expérience, fera de ces enfants des homos ou des loup on s’en tape,
    c’est surtout la destruction systématique de tous les repères et de la nature même de l’être humain qui est en cause.

    L’abrutit qui n’est pas foutu de changer son gosse est un trou du cul fainéant, mais cela relèvera toujours de la sphère privée et en aucun cas publique.
    Tout s’enchaîne : de futurs parents complètements abrutis par la société d’aujourd’hui qui cèdent l’éducation de leur enfants à des manipulateurs.


  • C’est du pure Satanisme !!!!!! Pauvres enfants ! mais que font leur parents ???? tout ça est tragique !!


  • je ne peux pas en voir d’avantage, ça pue la dépravation, le foutage de gueule royal. J’habite cette ville depuis 1968 et je les connais parfaitement ces fumiers ! je vois la rebute de service que l’on nomme madame le Maire (merde saint-ouen), l’inculte de service mais bon passons...ah oui, je rappelle au passage que son nom était madame d’ambreville, alors que son fils se faisait attraper avec 200kg de cannabis pour ne faire de 2 mois de prison et elle a été contraint de récupérer son nom de jeune fille pour ne pas nuire à carrière d’enfant de satan. Sans compter les magouilles avec les grosses entreprises qui siègent à saint-ouen. D’ailleurs, c’est pas pour rien si planète finance de J.Attali s’est installée là...le parisien le journal du nul ; martini qui s’est inca paré la rue roland qui figure comme une rue publique sur les plans du cadastre de la ville....bouuuuh en plus ils ont mis des beurs de services à la municipalité mais que les derniers de la classe...je craque !


  • J’ai beau être athée, bisexuel et relativement ouvert à beaucoup d’idées en matières d’éducation, je ne peux m’empêcher d’avoir envie de vomir devant ce genre d’expériences de dégénérés...

    À quoi ça rime de forcer une gamine de 3 ans à jouer avec un atelier de bricolage, un pistolet en plastique ou des petites voitures ? Quel est le but profond ? Qu’elle ait envie de devenir mécano ou soldat ? Qu’elle ne rêve plus de s’acheter une paire de talons mais plutôt une Porsche ? Et à quoi va bien pouvoir servir la pièce de théâtre à la con à la fin de l’article là, "Le goal s’appelait Julie" ? Il faut que toutes les filles se mettent au foot maintenant ? et tous les garçons à la danse du coup ? Pour autant que je sache, il existe déjà depuis longtemps des équipes de foot féminin, de même qu’il y a toujours eu des grands danseurs, cela n’empêche pas ces deux activités de rester traditionnellement plutôt destinées aux garçons pour l’un et aux filles pour l’autre. Pourquoi vouloir à tout prix instaurer une parité là où il n’y en a absolument aucun besoin, ni même aucune raison pratique ?

    Et l’autre tâche là, qui est toute choquée de voir une fille de 6 ans "programmée pour devenir mère au foyer". La pauvre petite... sa vie était sur le point d’être foutue, mais heureusement elle a la chance d’être tombée, juste à temps, sur la gentille Fanny ! Celle-ci va lui ouvrir les yeux et la sauver du péril rose qui la guettait, en lui faisant réaliser qu’elle sera bien plus heureuse en étant employée de bureau, garagiste, grutière... ou même femme politique qui sait. (c’est qu’il faut en créer des vocations pour remplir les quotas maintenant...)

    Enfin bref... J’ai vraiment du mal à comprendre comment, de cette idée qui partait sans doute d’un bon sentiment (en voulant rendre accessibles aux filles des métiers qui leurs sont généralement fermés, alors qu’elles en auraient tout à fait les capacités) on en est arrivé, en si peu de temps, à une espèce de fanatisme complètement délirant, où l’on oblige les garçons à jouer avec une poupée et les filles avec un marteau... Quelle sera la prochaine étape ? Tous les vestiaires mixtes dans les gymnases scolaires ? Toutes les compétitions d’athlétisme avec une seule catégorie ? Du prêt-à-porter unisexe pour tout le monde ?

    Poussons donc l’égalitarisme jusqu’au bout, on a déjà atteint le stade du ridicule, ça ne devrait plus tarder à être vraiment drôle maintenant !


  • chassez le naturel il revient au galop
    ce ne sont pas ces petits ateliers qui empêcheront les petits garçons de jouer à la bagarre dans la cour de récré , ne vous inquiétez pas.
    Par contre cette ministre est vraiment insupportable, avec ses faux airs de gentille fille qui ne vous veut que du bien... ouf je n’en plus déjà de voir sa tronche


  • A gerber ...Les pauvres mômes sont pas sortis... Sinon elle est mignonne Najat Vallaud-Belkacem. ! mais si elle fermait sa bouche ce serait mieux !!!!!


  • ça rappel un peu la pratique sud-africaine du "viol qui guéri" (des hommes violent une lesbienne, prétendument afin qu’elle devienne hétérosexuelle).

    Ici, chaque sexe est forcé à accomplir des activités vers lesquelles ils ne penchent pas naturellement, dans le but d’ancrer celles-ci dans leur crâne.


  • "Les professionels ne sont pas d’accord, il faut donc modifier la formation des professionels"

    Enorme potentiel comique.

    Hollande, c’est la dernière ligne droite du grand projet, la logique ultime. Pale imitation du social-marxisme Americain (anti racisme, anti sexisme, anti homophobie ), cette ideologie cherche à nier la nature de l’être en détruisant ses aspirations naturelles. Castrer la société française est la vaseline du "mondialisme".

    L’inégalité prétendue de ce "social-marxisme" est purement numérique, le "50/50".

    Si le ratio homme-femme n’est pas de 50/50, ça voudrait forcement dire qu’il y a eu discrimination, car la premisse de cette ideologie est que l’être n’est QUE le fruit de son éducation, il n’a pas de "nature différenciée" qui donnerait une propension ou une aspiration différente entre l’homme et la femme.

    Or, si on accepte qu’il y aie une égalité de représentation en haut de la société au travers de quota, il faut accepter qu’il y en ai aussi une tout en bas : la prison.
    Pourquoi n’y a t il pas un ratio de 50/50 en prison ? Discrimination envers les hommes ? Plus grande propension a la violence chez l’homme ?


  • Non mais franchement, comment ils peuvent laisser passer ça ?
    Si je suis élu ou parent et que j’apprend que les gamins jouent à la poupée et s’habillent en rose pendant que les gamines jouent aux voitures et s’habillent en bleu je réagi ! Le monde marche sur la tête c’est dingue. Qu’il y ait des gens qui se découvrent homo à l’adolescence je veux bien mais qu’on laisse nos gamins tranquilles !


  • La mini jupe et le rouge a levre va tres bien a najat,qui est de plus en plus maquillée.Elle a d’ailleurs perdu de sa fraicheur en peu de mois,j’espere qu’elle n’est pas trop...surmenée.

    Dans cette video elle montre encore ses jolies jambes et est assez feminine d’apparence.
    Elle est typique des jeunes feministes qui ont par les diplomes puis financierement "dominé"leur entourage,et qui n’ont pas eu une enfance qui leur a donné envie d’etre pleinement des femmes et de respecter les hommes.Elle pense que l’egalité des droits passe par le fait de faire des petits garcons des petites filles et des petites filles,des petits garcons.Mais ce qui la fascine secretement ce sont les racailles des clips de rap ou les racailles de la finance qui traitent les femmes comme des putes et qui jouent les durs.

    Je ne critique pas ses tenues vestimentaires,je la trouve attirante.Elle veut qu’on la desire sinon pourquoi la mini jupe,les talons aiguilles et le maquillage ?
    Parcequ’en fait de lutter pour l’egalité des droits elle est soumise aux racailles politiques et a ceux qui les dirigent et comme au fond d’elle c’est une femme bien,cette situation ne lui donne pas vraiment envie de se respecter elle meme.

    Je veux bien que tu mettes des mini jupes najat mais dans ce cas tu ne milites pas avec des revendications feministes a la con que d’autres te dictent,il faut choisir.Tu veux couper les couilles des hommes et en meme temps les faire bander comme des anes,une attitude qui plairait a l’elite franc maconne.A moins que les couilles que tu veuilles couper ce ne soient pas celles de tes maitres politiques ni celles des racailles qui arretent l’ecole en maternelle mais celles...du peuple.

    Sous couvert de lutter pour l’egalité des droits,elle s’inscrit dans une demarche contre nature et elle est comme on le sait ici,soumise a l’oligarchie qui souhaite asexuer les individus afin de les rendre moins sujet aux passions,a la rebellion et plus facilement malleables.


  • Ils sont sérieux la ?

    Mais franchement le mec en costard il a une tête de gamin de 12 ans et ca me fait halluciner les photographes / caméras tout autour des gosses comme si c’etait des spécimens étranges, ca me troue le cul de voir ca ils s’en prennent même au plus jeune alors que déjà nous les adultes on s’en prend plein le cul, si j’etais un des parents j’aurai déjà tout explosé mais ils ont du accepté evidemment, leur "bébé d’amour" passent à la télé alors qu’ils ne sont rien d’autres que des sujets sur qui on fait des tests pour savoir comme ils seront plus tard, voila ce que ca donne la femme égale à l’homme, elles deviennent tous lesbiennes et les hommes tous gay, cerise sur le gateau le mariage est désormais autorisé histoire de trouver ca normal, bientot la prostitution des gamines car elles sont aussi "femme" que leur mère.

    Oublions pas que dans les cours d’écoles j’ai vu énormement de petite fille qui use de leurs manipulation sur les garcons en leur demandant des services et qui ose également frapper sans que le garcon réagis, et ce type de gamine ont souvent une mère "dominatrice" qui tient le role d’homme à la maison, d’ou la raison que rien n’est compatible alors bravo le droit des femmes (les grandes gueules dans les manifs) qui font le boulot des hommes, vous plombez nos gosses et même notre boulot (tout est prevu 2x plus d’impot et plus de pauvreté), ne vous étonnez même pas du chomage et que dans 20 ans on soit tous tapettes

    ps : je n’ai rien contre les gays, tant qu’ils sont discret mais leurs mode me font gerber, "fier d’être gay" "tu es homophobe" et ni contre les femmes qui travail car c’est la société qui veut ca, c’est juste les associations que je vise, je n’ai pas besoin d’avoir de loi pour pas que ma femme soit traiter comme une chienne soumise, quel blague)


  • Ne devrait-on pas plutôt enseigner à nos enfants à avoir un esprit critique et les aider à développer une logique au lieu de leur bourrer la tête avec des inepties qui feront d’eux de brillants petits consommateurs sans cervelle et sans couilles !?!

    Bientôt avec cette connerie de théorie du genre on en viendra à faire piquer nos chiens (mâles) s’ils pissent en levant la patte au lieu de pisser comme des femelles !!!

     

    • Quand je vois ça, de plus en plus (je suis athée ainsi que mon père) je remercie mes parents de m’avoir mis dans une école catholique. Et je plein les parents qui doivent subir ce genre de bêtises (horreurs).

      Où va le monde ?...


  • #222310

    "des réticences des parents mais on continue quand meme " , le mieux c’est de ne pas mettre son enfant dans une créche


  • Tout est immonde et satanique dans cette vidéo,
    La "ministre" arabe et féministe... à fond dans la théorie du genre.. (luciférienne..)
    Les garçons qui lavent des poupées
    Les poupée noires et chinoises lavées par des caucasiens...

    en gros : deviens gay ou métisse toi ! (ou fait les 2)

    ça rappelle ça :

    http://www.hyphenmagazine.com/sites...

    Honnêtement, je pensais pas que nos élites étaient à ce points dégénérées, je croyait qu’il n’y avait qu’en Suède ou je ne sais où qu’ils faisaient ça... eux la bas, dans certaines crèches, ils apprennent aux enfant l’’éducation indifférenciée, les garçons et filles s’appellent "ami" ou "camarade" entre eux, pas "fille" ou "garçon" et plus de "il" ou "elle"

    ""Bienvenue à Egalia, une crèche située dans le quartier bobo de Södermalm, en plein centre de Stockholm. ""

    http://www.lepoint.fr/societe/a-l-e...

    futur d’androgynes bisexuels métisses déracinées déspiritualisés


  • #222315

    Ca risque surtout de faire des générations de frustré(e)s. C’est pas la frustration qui rend les gens violents ?


  • future société de tapettes et de butch.

     

  • Ca fout les jetons leur truc, ils se rendent pas compte à quel point ils bousillent l’apprentissage des gosses en faisant ça. C’est absurde et irresponsable, et ces guignols ont le sourire, tout contents de ce qu’ils font.

     

    • Les irresponsables sont les parents MAIS...comme il s’agit d’une crèche de banlieue pauvre (on fait pas des expériences sur celles de Passy),on peut etre certain qu’ils n’auront pas les moyens de retirer les gosses pour une hypothétique crèche non encore souillée !!!


  • J’ai retiré mon fils de la maternelle depuis janvier 2012, il y 5 ans et croyez moi, ils étaient en train de me le détruire lentement mais sûrement. Depuis je lui fais l’instruction en famille sur un modèle à la " jean Jacques rousseau", c’est à dire, que dans un premier temps, je privilégie son développement corporel, force mental, et moral, mais à ma sauce !!
    Pour cela, ballade en forêt pour apprendre la faune et la flore, ses plantes médicinales et comestibles, escalade dans les arbres, tir à l’arc, initiation à la chasse avec la réplique quasi parfaite d’un fusil de chasse en bois et métal mais restant un jouet bien sur, observation des animaux sans interagir avec ceux-ci avec rebondissement dans les livres et émissions animalières, beaucoup de classe verte en montagne avec randonnée pédestre, sortie 4x4, avec à la clef étude des volcans, minéraux et sous sols et s’orienter avec une carte, avec en prime quelques trucs de survie à la scout.
    Les conséquences de tout cela, mon garçon depuis son passage à l’école public, il dort mieux, n’a pas anxiété, mange comme un ogre et que des choses saines et sous contrôle, je le sens moins perturbé, moins agressif, plus posé dans ce qu’il entreprend, et surtout le principale, il est très volontaire, gentil comme tout, et il sait ce qu’il veut et ce qu’il ne veut pas !! Il sait dire "non" et je l’encourage dans ce sens, je ne veux pas en faire un soumis, je ne cherche pas à le dominer, je sais lui montrer, que je reste le patriarche, en l’accompagnant le plus que je peux dans ses démarches pour qu’il ne se sente pas dans l’abandon comme c’est souvent le cas à l’école, mais c’est lui qui doit prendre les responsabilités de ses actes, mais sans assista na !!Dès fois, il galère grave et je le laisse mijoter dans son jus un moment, juste histoire de lui rappeller qui c’est le patron et pour qu’il s’endurcice un peu, L’idée étant dans faire des hommes "libre". et être libre c’est être autonome !!
    Cependant, petite quenelle, je rappelle que c’est moi qui élève mes trois garçons, et je ne me sent pas homosexuelle pour autant, je fais la cuisine, le linge, je change les couches, fait le jardin, le bois, et rénove petit à petit ma ferme. Ma femme, quand à elle, c’est elle qui bosse et qui fait en partie bouillir la marmite, elle chasse également, et l’ont ne se sent pas dans l’inversion, mais plutôt dans l’adaptabilité aux évènements actuelles, je dis ça juste pour les quelques misogynes éventuels qui traîneraient par là !!a+

     

    • Bravo à toi ! un père qui élève,éduque ses enfants à la maison, c’est du courage. Ce n’est peut-être pas facile tous les jours d’être en décalage avec les normes sociétales qui imposent une image caricaturale de la virilité et des responsabilités masculines.Ta femme a sûrement beaucoup de chances de t’avoir. Ma fille vient d’entrer en maternelle et je m’inquiète un peu des valeurs qui y sont inculquées. J’ai peur qu’elle finisse par nous échapper et même temps je ne souhaite pas la marginaliser.Bref, c’est délicat d’élever un enfant quand on ne sent pas du tout en phase avec la société.


    • Sans etre mysogine je penses que sans tant rendre compte tu contribue à inverser les roles...


    • Ah parce que faut être misogyne quand on est pas dans le schéma progressiste ? C’ est aussi toi qui fait le ménage aussi ?
      Lisa

      Attention en insultant le modèle inverse à votre paradigme vous sombrez vous-mêmes dans le plus simpliste cliché. Sans le vouloir vous participez au projet de destruction des rôles issues de la nature.

      Un homme est fait pour bouger la science ne l’ a jamais invalidé c’ est juste vos convictions modernistes et issues de rien.


    • Je vous souhaite une réussite ,mais l’inconvénient est que ces enfants sachent affronter ,les autres à l’âge adulte ,ils vont souffrir déjà le mérite est loin d’être récompensé ,par la valeur du travail ,de l’honnêteté ,la compétence ,cela me fait méditer ,enfin heureusement le 21/12/12 ,pour vos enfants et tous les autres victimes de ces Sorciers de mauvaise augure ,si vous ne voulez pas qu’ils soient esclaves du Qatar, Arabie Saoudite ,Chine ce n’est plus un bulletin de vote qui va changer les évènements ,pensez aussi à ceux qui vont perdre leur job ,ces 50%de jeunes qui n’ont pas de travail assuré ,puis à ceux qui cet hiver ne pourront pas se chauffer ,peut-être en commençant par les partages ,en oubliant son nombril que les choses différentes,il faut être solidaire ,et non solitaire


    • @ lisa,



      J’ai peur qu’elle finisse par nous échapper et même temps je ne souhaite pas la marginaliser.Bref, c’est délicat d’élever un enfant quand on ne sent pas du tout en phase avec la société.



      Tu as résumé tout le problème. J’ai eu plusieurs fois l’occasion de constater les conséquences d’une éducation saine dans cette société malade : rejet par la masse à l’école, solitude, isolement, dépression puis éventuellement virage à 180° degrés (par exemple des jeunes filles sages de familles catholiques devenant les pires nymphos dégénérées qui soient à 18 ans).


  • Un peu attristé, cette démarche aurait pu être louable et utilisée pour relancer l’aspect fusionnel du couple (quand l’un se sent acculé, l’autre prends le relais) mais ça aurait été au contraire du système individualiste actuel. Il n’y a pas de honte pour un homme à cuisiner et maintenir son environnement propre et torcher son fils, sa fille ; Moi même je le fait et ça ne m’empèche pas de distribuer des claques ou me montrer fort à l’extérieur et ne pas fuir comme la majorité des gens. A contrario des autres couples au moment où je peux être affaibli, par le stress et la colère (comme tout le monde) c’est ma femme qui prend le relais.

    Là on ne fait pas mieux, la guerre pour les filles (parce que c’est mieux quand c’est une femme ?). Flatter l’individualisme au lieu de stimuler le sens critique, la solidarité de couple et au final la solidarité de classe. A merde c’est pas le but, non le but général pour défendre le système c’est de rendre les quidams hommes et femmes soumis et suivistes. Une société bovine quoi : meuhhhhh :)


  • #222325

    Apprentis sorciers ! Ils jouent aux apprentis sorciers !

    Un des blogueurs se pose ici la question s’il est judicieux, aujourd’hui, d’envoyer ses gosses à l’école. Très judicieuse question !

    Au final, on va fabriquer des hommes, sorte de lopettes asexuées et vous Madame LE Ministre, même avec votre belle gueule, plus un seul d’entre eux ne vous fera bander et plus aucun d’entre eux ne bandera pour vous.

    Que j’aimerais vous donner une bonne leçon, Madame LE Ministre et vous montrer ce qu’est un homme, un vrai, pour que vous ne puissiez jamais plus l’oublier ! Pour que vous arrêtiez finalement cette politique destructrice.


  • #222328

    A 1 minute 35, "il faut agir sur les mentalités" ! En d’autres termes : il faut, dès le plus jeune âge, laver le cerveau de nos chers bambins ! Et pour les "parents réticents" : le goulag, le camp de redressement ?
    Najat Belkacem est aussi belle que dégénérée !
    Si elle veut l’égalité, si elle veut la parité, elle ferait mieux de faire en sorte qu’il y ait un peu plus d’hommes dans les écoles élémentaires où il n’y a pratiquement aucune référent masculin. Mais ça elle n’en parlera jamais, parce que le but n’est ni la parité ni l’égalité, mais le renversement de tous les fondements de la société, et tout particulièrement les fondements spirituels.
    En route vers une société d’hommasses et de tapettes !

     

    • #222405
      le 16/09/2012 par Le petit reporter
      La théorie du genre en application dans les crèches !

      @Le puritain

      " Mais ça elle n’en parlera jamais, parce que le but n’est ni la parité ni l’égalité, mais le renversement de tous les fondements de la société, et tout particulièrement les fondements spirituels ".

      Bingo ! Ce constat lucide me rappelle un autre passage de Mgr Gaume (1802-1879) Protonotaire apostolique, Docteur en théologie, au sujet de la " Révolution " :

      " " Je suis la haine de tout ordre religieux et social que l’homme n’a pas établi et dans lequel il n’est pas roi et Dieu tout ensemble ; je suis la proclamation des droits de l’homme contre les droits de Dieu ; je suis la philosophie de la révolte, la religion de la révolte ; je suis la religion armée ; je suis la fondation de l’état religieux et social sur la volonté de l’homme au lieu de la volonté de Dieu ! En un mot, je suis l’anarchie ; car JE SUIS DIEU DÉTRÔNE ET L’HOMME A SA PLACE. Voilà pourquoi je m’appelle - révolution - , c’est à dire , - renversement -, parce que je mets en haut ce qui, selon les lois éternelles, doit être en bas, et en bas ce qui devrait être en haut " .


  • Cette folie est déjà très avancée messieurs tous les ans ;; ;ça va péter ça va chauffer à la rentrée )) j’attends impatiemment cette année là ,
    Cette ministre n’a pas le souvenir de ces Deux Gendarmettes ,près de chez moi une policière a fait de la prison ,dans un échauffourée ,un jeune lui a pris son arme ,il a été blessé ,c’est elle qui a été en prison ,
    Madame es-que vous comptez faire des femmes des malabaresses ?sans cervelle ,et mensuellement certaines n’ont pas les mêmes capacités ,la nature est ainsi faite ,peut-être n’avez-vous pas de suffisance pour comprendre cela ,déjà vos travaux de sape ont vraiment bouleversé ,Combien d’enfants ont été massacré par l’un des deux parents ,ils sont des otages ,croyez-vous qu’un enfant est une peluche ,où un baigneur en plastique sans coeur sans âme ,OUI vous avez fait des femmes sans aucun respect ni pour eux ni pour leur Père elles les jettent dehors quant-ils ne gagnent plus suffisamment ,il dort dans sa voiture ,ne peut plus voir ses enfants que ces tigresses le font haïr ,Alors que aujourd’hui elles sont responsable d’avoir un bébé ,quant’elle est sur de s’entende avec le père puisqu’elle peut vivre avec avant le mariage ,ce qui était interdit avant ,elles ne pensent même plus à la souffrance de ses enfants ,
    Vous avez déjà fait un très grand chemin dans cette aventure ,plus de sentiment ,le FRIC la BAISSE ,on prend on jette voila l’avenir
    j’ai vu un film ,enfin le début ,je n’ai pas pu tenir plus de 5 minutes où une école visitait une couveuse de bébés ,la responsable expliquait que avant c’était les femmes qui faisaient les bébés dans leur ventre ,des exclamations des petites filles comment , ??elles devaient avoir que un seul homme dans leur vie de femme ,la honte pour ces petites ,,alors voila qu’un couple de jeune garçon et fille ’aiment ce qui était interdit ,j’ai arrêté LA
    Continuez je souhaite une révolution pour chasser les démons qui sont au service du Diable Satan ,le vrai grand Amour rien de plus beau ,dommage vous ne connaissez pas ce sentiment ,alors vous entraînez les autres dans vos folies


  • La seule arme que nous ayons est de ne pas mettre nos gosses dans de telles creches. C’est tout !

     

  • #222336

    je relève une phrase qui me trouble :" les petites filles peuvent jouer à faire la guerre "
    pourquoi cette proposition de la ministre qui suggère que l’on ne peut se projeter et se concevoir ,en tant qu’être humain , uniquement dans deux catégories à savoir , faire la guerre ou s’occuper des bébés ... l’évolution de notre espèce , il me semble ne se joue pas là ; il faudrait repenser le mode d’échange basé sur le partage entre sexes en changeant le mode d’échanges dans les comportements économiques ; chacun avec des revenus proches de l’autre pour considérer son alter égo comme l’autre plateau de la balance en équilibre ;

     

  • c’est du pur formatage de conscience ça ! au lieu d’essayer de "sortir des clichés", si on laissait aux gamins le choix de jouer à ce qu’ils veulent ? on assiste là à une manipulation qui oblige des petits qui n’ont rien demandé à personne à se soumettre à l’ideologie du parti politique dominant, à savoir le modelage d’un humain trans-genre. Les gamins que soi disant on "conditionne" en les faisant jouer à des jeux en fonction de leur sexe, choisissent souvent EUX MEMES ces jeux ! parfois un petit garçon peut avoir accés aux poupées de sa soeur chez lui mais il n’y touchera pas pas par conditionnement mais parcequ’il en a rien à foutre !
    puis si on tient tant à nier la différence entre les sexes, pourquoi ne pas habiller nos petits garçons en robe ? pourquoi ne pas donner carrément un prénom de fille à son fils, puisque le masculin et le féminin n’existent pas ?
    et puis faut les voir ces ahuris du gouvernement, imbues d’eux mêmes, parler de conditionnement des enfants alors que c’est exactement ce qu’ils font en les obligeant à se plier à leur délire de négation des sexes.


  • #222343

    À fond dans son truc la Najat une vraie poupée qui dit oui


  • Toujours le même principe :
    Détruire la famille,l’héritage,la culture,l’école,l’autorité,la religion catho ou musulmane et même les monnaies et les nations...Tout va dans le même sens...
    Détruire la structure morale et mentale des individus(hommes et femmes) afin d’en faire des soumis à un Mâitre Suprême
    Satan ? j’y croirais presque
    N.O.M ? la ça devient crédible, car tentative d’étendre la "démocratie" et son corpus idéologique à toute la planète

     

    • @france......entreprise de liquidation et de démoralisation totale et sans égale d’un peuple, d’une société, d’une culture par les élites sensées protéger tout çà...écoeurant au dernier degré !...il faut que nous sachions tous ici que cette mascarade satanique ne cessera que si nous décidons de dire stop, à titre individuel ou collectif !


  • J’ai beau être athée, bisexuel et relativement ouvert à beaucoup d’idées en matières d’éducation, je ne peux m’empêcher d’avoir envie de vomir devant ce genre d’expériences de dégénérés...

    À quoi ça rime de forcer une gamine de 3 ans à jouer avec un atelier de bricolage, un pistolet en plastique ou des petites voitures ? Quel est le but profond ? Qu’elle ait envie de devenir mécano ou soldat ? Qu’elle ne rêve plus de s’acheter une paire de talons mais plutôt une Porsche ? Et à quoi va bien pouvoir servir la pièce de théâtre à la con à la fin de l’article là, "Le goal s’appelait Julie" ? Il faut que toutes les filles se mettent au foot maintenant ? et tous les garçons à la danse du coup ? Pour autant que je sache, il existe déjà depuis longtemps des équipes de foot féminin, de même qu’il y a toujours eu des grands danseurs, cela n’empêche pas ces deux activités de rester traditionnellement plutôt destinées aux garçons pour l’un et aux filles pour l’autre. Pourquoi vouloir à tout prix instaurer une parité là où il n’y en a absolument aucun besoin, ni même aucune raison pratique ?

    Et l’autre tâche là, qui est toute choquée de voir une fille de 6 ans "programmée pour devenir mère au foyer". La pauvre petite... sa vie était sur le point d’être foutue, mais heureusement elle a la chance d’être tombée, juste à temps, sur la gentille Fanny ! Celle-ci va lui ouvrir les yeux et la sauver du péril rose qui la guettait, en lui faisant réaliser qu’elle sera bien plus heureuse en étant employée de bureau, garagiste, grutière... ou même femme politique qui sait. (c’est qu’il faut en créer des vocations pour remplir les quotas maintenant...)

    Enfin bref... J’ai vraiment du mal à comprendre comment, de cette idée qui partait sans doute d’un bon sentiment (en voulant rendre accessibles aux filles des métiers qui leurs sont généralement fermés, alors qu’elles en auraient tout à fait les capacités) on en est arrivé, en si peu de temps, à une espèce de fanatisme complètement délirant, où l’on oblige les garçons à jouer avec une poupée et les filles avec un marteau... Quelle sera la prochaine étape ? Tous les vestiaires mixtes dans les gymnases scolaires ? Toutes les compétitions d’athlétisme avec une seule catégorie ? Du prêt-à-porter unisexe pour tout le monde ?

    Poussons donc l’égalitarisme jusqu’au bout, on a déjà atteint le stade du ridicule, ça ne devrait plus tarder à être vraiment drôle maintenant !

     

    • @dan07................ils ne se contenteront pas de parité, car ils savent que "la virilité" l’emporterait naturellement !...non, leur projet réel est une invrsion totale du sexe masculin, car c’est lui le danger !.....génétiquement, physiquement, le sexe masculin est en quelque sorte un sexe féminin qui se serait développé pour arriver au stade que l’on sait...pour gommer cette hérésie de la nature, nos négationistes-satanistes veulent donc féminiser les hommes comme ils l’ont fait de la société, bien plus que viriliser les femmes !...ils ne recherche pas la parité, c’est un mensonge (en plus ce serait un combat social à mener hors des crèches) mais bien le retournement du sexe masculin qui pour eux semblent le comble du terrorisme !


    • Du prêt-à-porter unisexe pour tout le monde ?
      ça on y est déjà.


  • Cette idéologie de crèche n’a aucun sens ! Je travaille avec des enfants un peu plus agés que dans les crèches ( de 6 à 8 ans) dans des groupes mixtes et l’identité sexuelle de chaque enfant est marquée.
    Il y a un âge ou l’identité sexuelle de l’enfant s’affirme naturellement car il a pleine conscience de son sexe et s’identifie au meme sexe. Il sait par exemple que si il est un garçon, il deviendra un homme !

    Le cerveau est l’organe le plus long et le plus complexe à se développer et c’est pas en leur mettant des idées comme cette crèche dans la tête que ça restera gravé.
    D’autre part, depuis quand l’école influence la vie de famille ? Je pense qu’on a assez de recul aujourd’hui pour constater que ce n’est pas le cas.
    Sur mon lieu de travail, nous somme 3 hommes sur un personnel total de 25 personnes et toutes mes collègues le regrette dans le monde de l’enfance les femmes sont bien plus nombreuse. Ce que l’on peut constater c’est que dès que ça devient plus difficile en terme d’objectivité le nombre d’hommes augmente. Par exemple pour s’occuper de la vie quotidienne des enfants ( école crèche centre de loisir pour tout petit = femme/ En revanche pour soigner les enfants malades ou ayant des troubles severes du developpement ( pédopsychiatre ; chirugien pédiatrique, cancérologue pour les enfants ) là c’est des hommes en majotité. C’est vraiment un constat que j’ai fait par rapport à mon boulot !


  • #222361

    moi j’adore...abandonnez vos enfants à la crèche et plus tard il n’auront aucun scrupule à vous abandonner aux dépotoirs humains (maison de repos) disait Sheikh Imran Hosein...et ironie de l’histoire c’est que la ministre est originaire d’une famille dont les valeurs était à l’inverse de celle-ci...en a t-elle honte aujourd’hui ? Ce croit elle supérieur à des valeurs qui lui ont permis "d’évoluer" socialement ? Pour sûr que bébé, ce n’est pas son père qui lui torchait le cul !! Faudrait qu’elle s’en rappelle !


  • #222365

    vous remarquerez que c’est les garçons que l’on feminise et pas les filles que l’on masculine ,on ne voit pas trop de filles mecanicienne poid lourd ou alors eboueuse ,plombiere ,même au tour de france a velo ... il n’y en a pas une qui pedale !!!!


  • #222370

    Cours de morale laïque, entendez athée, des crèches où les rôles sont inversés... C’est définitif : mes gosses iront pas à l’école publique. Je suis musulman, et je préfère 100 fois les mettre en école privée catholique (musulmane s’il y a mais bon), que publique si c’est ça !

     

  • Si une telle opération aurait eu lieu il y a 30 ans, elle aurait déclenché une réaction des organisations catholiques. Mais, dans les années Mitterrand, Dolto a bien préparé le terrain de la crétinisation de masse. On l’entendait partout en permanence. C’était une overdose de culpabilité pour les parents qui pensaient être les seuls à pouvoir éduquer leurs enfants. En 10 ans, à grand coup d’émissions débats dans lesquelles les détracteurs de Dolto étaient ridiculisés par une horde d’experts pédagogues au jargon scientifique, les jeunes parents ont fini par accepter qu’ils étaient démissionnaires et incapables d’éduquer seuls leurs enfants. Ce fut la grande mode des éducateurs spécialisés et autres pédopsychologues d’opérettes.

    La génération Dolto a donné les clefs de l’éducation aux experts du comportement de masse et a complétement abandonné son devoir de parents. Cela a engendré, 30 ans plus tard, une génération de parents infantiles, déresponsabilisés et incapables de transmettre les valeurs familiales à leurs progénitures.

    L’imprégnation est telle aujourd’hui, que tous les gamins entre 8 et 9 ans passent devant le psychologue scolaire et il ne viendrait pas à l’esprit des parents de remettre en cause le verdict de l’expert. Un gamin qui soulève les jupes de ses petites camarades dans la cour de récré, est automatiquement diagnostiqué déviant sexuel et les parents aussitôt convoqués seront priés de consulter l’expert. Même chose pour les enfants diagnostiqués dyslexiques, bègues, turbulents, introvertis ou autres comportements non conformes à la norme.

    Un exemple de l’application des théories de Dolto :

    Dans les années 80, aux USA, un pédopsychiatre invente une méthode de lecture pour apprendre à lire aux enfants atteints de trisomie 21. Son expérience a rencontré un tel succès que sa méthode traverse l’Atlantique et fut appliquée en France à tous les enfants entrant au Cp sous le nom de méthode globale. Dans les 1ères années, tous les instits et parents s’émerveillaient de voir les gamins apprendre à lire en 3 mois. Il a fallu attendre le cri d’alarme des profs de collèges pour alerter le ministère du désastre de cette méthode pour enfants déficients mentaux. Les études qui ont suivi ont révélé que les enfants entrant en 6ème étaient incapables de comprendre le sens d’un texte simple et employaient un vocabulaire trop restreint pour leur âge. Malgré l’inefficacité de la méthode, elle est toujours enseignée en grande section de maternelle.

     

    • Je ne suis pas du tout sûr que la grande majorité des psychiatres/psychanalistes approuve ces méthodes qui conduisent à une confusion dans l’identité sexuelle (il connaissent les dégats que ça fait)

      Et je n’ai pas entendu encore leurs avis sur ce qui se passe dans cette crèche sur les grands médias


    • « Ce fut la grande mode des éducateurs spécialisés et autres pédopsychologues d’opérettes. »

      Une seule vraie raison à ce phénomène : être payé grassement à ne rien faire sauf foutre le bordel...comme la psychanalyse autre manière de gagner beaucoup d’argent sans se fatiguer. Des juifs pour la plupart, c’est un fait...

      Seul la perspective historique est intéressante et valable, avec la philosophie, la religion et la science. Le reste, les soit disant "sciences humaines" c’est zéro pour la connaissance. Au mieux de la manipulation et de la propagande, au pire du pipeau.


    • #222628
      le 16/09/2012 par celle qui cherche
      La théorie du genre en application dans les crèches !

      Si, moi je me suis battue avec l’école car déjà à l’époque, j’étais mal à l’aise avec leur système. J’ai protégé mes enfants contre leur méthode pernicieuses. Que Dieu me pardonne mais aujourd’hui je leur dis de ne pas faire d’enfant, j’aimerai protéger mes petits enfants de ce monde de vacarme et ténébreux alors qu’ils ne sont pas nés !!!!


    • dede75

      Les sciences humaines ne sont pas exactes, mais la sociologie, Alain étant lui-même sociologue, se heurte aux croyances lorsqu’elle tente d’expliquer des faits comportementales au sein de la société. Lorsque l’on rentre dans le domaine de la croyance, le fanatisme n’est en général jamais très loin.

      Je suis croyant, mais je suis pour mettre la science au dessus de toutes croyances et ne surtout pas mettre sa croyance au dessus de la science et donc de la société.
      Seule la science non manipulée mais libre de toute idéologie peut expliquer des choses. Bien que limitée.

      Chacun sa conviction.


    • @ celle qui cherche

      Au lieu de vous lamenter et de conseiller les jeunes à ne pas faire d’enfants, vous devriez vous demander comment agir pour améliorer l’enseignement. Les profs comme les parents se retrouvent dans le même constat : l’école de la république n’est plus en mesure de répondre à sa mission première d’enseignement ! Beaucoup d’instits vous diront que leurs missions a changé et qu’ils sont plus éducateurs qu’enseignants.

      Nous avons d’un côté des profs excédés qui n’arrivent plus à faire leur métier correctement et de l’autre des parents impuissants à qui les pédagogues ont retiré toute autonomie d’éducation. Si les gens étaient moins individualistes ils leur seraient possible de s’unir dans un projet commun. Seul l’union permet d’agir de concert. La création d’association n’est pas encore interdite en France ! Des écoles associatives existent déjà un peu partout (voir les écoles régionales, bretonnes, basques ou alsaciennes). Rien n’empêche les parents de créer leurs écoles et de recruter leurs profs. L’Etat donne son agrément aux établissements qui suivent le programme scolaire officiel. Autrement dit, les écoles qui ne suivent pas le programme imposé n’ont pas le droit d’exercer. C’est donc dans des actions militantes qu’il faut agir pour mettre les responsables politiques au pied du mur. A un moment donné, quand 2 acteurs de la société s’unissent dans un intérêt commun, il faut s’imposer et ne plus subir.

      Tout le monde est pour un enseignement de qualité, mais dés qu’on aborde les questions d’argent, il n’y a plus personne. Chez le français, le patriotisme s’arrête au porte-monnaie. Le tout est de savoir à combien les parents évaluent-ils la valeur intellectuelle de leurs enfants ? L’enseignant accepterait-il d’être le salarié des parents sans que ces derniers interviennent dans son mode d’évaluation des élèves ? L’enseignant doit-il obligatoirement être un agent de l’Etat ? Le statut de fonctionnaire rend-il plus compétent ? Les parents sont-ils prêts à donner mandat plein et entier à l’enseignant et lui reconnaître toute autorité à évaluer ses élèves ? Voilà des questions qui pourraient ouvrir des débats sur le degré de confiance mutuelle entre profs et parents et qui pourraient aboutir à l’élaboration d’un projet commun.

      Jusqu’où êtes-vous prête à agir pour que les jeunes couples aient suffisamment confiances en l’avenir pour mettre au monde des enfants, beaucoup d’enfants ?


    • @nanabel

      Et accessoirement il y aura moins de violence entre parents et profs.


  • #222397

    On verra bien une fois devenue femme, sur le marché du travail délétère, si elle ne voudra point revenir une bonne femme de maison...


  • A ce rythme là, les parents vont commencer à mettre massivement leurs enfants dans le privé. La boucle sera bouclée pour les ultra-libéraux : privatisation totale de l’éducation. Ne restera plus qu’à terminer la privatisation de la santé et du système de retraites.


  • #222427

    Pourquoi pas un gode-ceinture pour toutes les petites filles puisqu’on y est ?
    On assiste à l’endémique putréfaction des consciences.
    Affligeant...


  • #222436

    Une femme en "marcel" et short avec du poils au jambes, qui bricole dans le garage, du camboui jusqu’au coude, la gauloise au bec, le pack de kro pas loin qui pète et qui de demande ou est passé cette putain d’enculée de clé de dix, pendant que son marie qui s’épilait le maillot dans la salle de bain est en pleur car il vient de se casser un ongle.

    C’est clair, le monde ira mieux quand on assistera régulièrement à ce genre de tableau.

     

  • Quoi de plus étonnant, après le mariage homosexuel, l’adoption d’enfant par les couples homos. Pourquoi pas ça ? Ensuite ?...Quel merdier dans ce pays !...


  • #222450

    A quoi bon s’offusquer... Le Kali-Yuga fait son chemin doucement mais surement... Il est temps que Jésus avec le Mahdi se ramènent, il y a un grand ménage de printemps a faire sur la planète Terre...
    Pour l’instant éviter les crèches et l’école publique est le seul moyen de protéger ses gosses contre la crétinerie générale...


  • "on peut, même quand on est une fille, jouer au soldat, à la guerre ..."

    Je suis curieux de savoir si à l’aube de la prochaine guerre mondiale elle (Ou même des abruti(e)s comme Isabelle Alonso, ou du même acabit) appellera à la parité homme/femme au casse-pipe ...


  • #222458
    le 16/09/2012 par Jean-Pierre CANOT
    La théorie du genre en application dans les crèches !

    Nous ne sommes plus bien loin des funestes systèmes totalitaires où l’on refusait la différentiation des sexes.
    Il fallait sans discussion possible mener le combat qui a été mené pour l’égalité des sexes, mais ceux qui le poursuivent avec certes beaucoup de bonne foi, se trompent en confondant égalité de traitement avec égalité de comportement.
    Les lois de la biologie, incontournables quoi qu’en pensent les adeptes de la théorie du genre, font que femme et homme ne peuvent se comporter de la même façon.
    La recherche d’une égalité des sexes, indispensable quant à l’égalité de traitement, mais dangereuse quant à l’égalité de comportement, associée à cette soif des hommes de régir les lois de la nature ne peut que conduire à ce Meilleur des mondes digne d’Aldous HUXLEY où les alphas ayant substitué leurs lois à celles de Dieu et de la nature créent selon leurs besoins des gammas, deltas et epsilon parfaits et représentant bien l’humanoïde de demain : à la fois révolté, soumis et béat, asexué, ABSALON dans le combat et Yul BRYNNER dans la défaite, végétarien, ne buvant pas d’alcool, mais bardé de certitudes sur les pouvoirs que ses maîtres ont sur la nature, la biologie, le climat.


  • Ils, elles sont vraiment "dégénérés(es)" et œuvrent vraiment pour Satan....Je suis sur que si le maximum de parents pas encore totalement décérébrés étaient au "parfum", ça ne se passerait pas comme ça, mais tout réside dans le "si". Personnellement j’ai pas de mômes, mais j’ai un cœur et des neveux, nièces, enfants d’amis etc...et je ferai mon maximum pour alerter comme je l’ai fait (modestement), pour vaccins par ex. Comme le faisait Salim LLp, graver des cds pédagogique avec des docus ou autres et les distribuer et plus utile, surtout comme moi lorsqu’on a pas les compétences argumentatives, maitrise du sujet. Je le fais avec Sheikh Hussein, Mr Soral sur certains sujets, LLP. J’ai gravé aussi quelques docus pertinents, instructifs dans divers sujet sérieux.
    Bon dimanche à tous et toutes.

     

    • Bonjour,

      pour vous éviter tout cela, ( gravure dvd, etc ) ..le site jaiundoute.com est excellent : tout y est, il n’y a pus qu’à lire et à relayer. Tous les sujets y sont traités, sans aucune orientation ni politique , ni religieuse, ni tout ce que vous voudrez, la seule chose qui est proposée dans ce site, c’est de, au travers de beaucoup de documentaires, vous faire votre propre opinion ! Bonne lecture.


  • C’est écoeurant. Quand on lit les livres de Alain Soral dont l’excellent Misères du désir et qu’on se confronte à la réalité en même temps, les hommes et les femmes sont biologiquement différents et la biologie implique un grand nombre de comportements. Si les hommes et les femmes avaient un cerveau semblablent alors les hommes seraient sexuellement attirés par les hommes comme ils le sont par les femmes et les femmes seraient sexuellement attirés par les femmes comme elles le sont par les hommes. Et puis quoi encore, dans qqs années va-t’on nous dire que l’attrait pour l’autre sexe est socioculturellement appris ?

    Nous vivons dans une société grotesque. A propos de l’hypocrisie bienpensante actuelle, jamais autant un livre que misères du désir ne m’a autant ouvert les yeux. Je remercie donc Alain Soral.


  • sous pretexte que soit disant la/les femme/s subi/ssent tous les jours, chaque heure, chaque secondes, partout , n’importe quand, tout le temps des violences de plus en plus graves d’une monstruosité innommable par "les hommes" ou "pères de familles", il ne faudrait plu de filles ni de garçons mais une nouvelle créature unisex, avec les mêmes envies, les mêmes besoins, les mêmes rêves, les mêmes parents... etc... en gros un clone sans pouvoir de reproduction au final qui n’aura qu’une seule fonction, Obéir !
    franchement je ne veut pas de cet avenir sans saveurs dans une société avec aucun gout.


  • Ils vont nous faire des armées de fiottes


  • Honte à toi Najatt Vallaud-Belkacem !

    Elle est le prototype de la "beurette" libérée et jolie promue pas nos médias sataniques:elle est castratrice,elle crache sur son milieu d’origine et les valeurs transmises par ses parents(très traditionnels),elle veut monter les filles contre les garçons,etc.

    Je voudrais dire aux gens de ce forum qu’elle ne représente pas toutes les "beurettes",et de plus en plus de filles des banlieues commencent à se rendre compte des manipulations de Ni putes ni soumises,qu’elle n’est pas du tout un modèle pour les jeunes filles d’origine arabe(ni d’ailleurs Fadela Amara,ni Rachida Dati,ni Loubna Méliane,etc).

    Il y en a marre de ce genre de manipulations et de toutes ces "beurettes" !

    Naila.


  • Comment vouloir aller contre la nature, ces gens sont vraiment diabolique.
    Des garçons qui jouent à la poupée et font le ménage et les filles plombier, maçons , mécano soldat etc... Voilà une des raisons pour laquelle une femme mère au foyer est vital, il n’en est pas question que mes mes enfants apprennent ces saloperies !

     

    • #223009
      le 16/09/2012 par Inversion Transfert
      La théorie du genre en application dans les crèches !

      Voilà une des raisons pour laquelle une femme mère au foyer est vital, il n’en est pas question que mes mes enfants apprennent ces saloperies !

      100% d’accord avec ça. D’ailleurs même l’Éducation National qui a opéré le mixage il y a quelques décennies est devenu un capharnaüm. Je vénère ceux qui optent pour le 100% à domicile, y compris les leçons faites par la mère. C’est un autre mode de vie, décalé par rapport à la norme, mais qui apporte de nombreuses satisfactions pour tous. Des enfants, des parents. Mais pour ça il faut avoir la chance d’avoir des parents éduqués. Ce qui revient à dire que dans quelques générations, personne ne sera capable d’élever ses enfants disons à l’ancienne. Je généralise bien entendu, mais l’idée est là - La chute.


  • Le problème c’est quand il vont jouer à celui qui pisse le plus loin.....

     

  • AUSECOUR !!!
    non mais, il suffit de regarder la tête des participants et des interlocuteurs pour ce rendre compte du n’omporte quoi de ce qu’il raconte, il n’y croi me^me pas eux m^mem, faire des formation pour les intervenant, oui comme cela on les paye pas....
    mais c pas possible, vous voulez faire quelques chose, enbauchés des agents et envoyés les observer les services public, sociétés privées, discothèques, cabarets, armées...
    Arretez de depenser nos impots en co...rie redecendez sur terre au milieu du peuple, sinon ils va venir vous chatouiller le coup, on va ressortir les guil...ine.
    qu’est ce qu’il veulent faire de nos enfants, ils les prepares au totalitarisme de cette europe federale. allez les bisounours, on va sortir des gros batons, tu verra un controle de police avec une gamine de 20 ans et une fouille corporelle comme c’est égalitaire.
    va dans n’importe quel supermarché ou fast food et regarde qui nettoie par terre et qui roule des mécanique.
    tu veux faire évoluer la société, mettre des règle dans les contrats de travail, donner des congés aux femmes les jours fériés et de vacances de leurs gosses et arête de leurs dire qu’elles élève mal leurs gosse quand elle cumule 3 boulot en quart de temps sans aucun statu et protection.
    ha oui j’oubliais, toutes ses femmes prostituées sans papier, tu pense pas que si tu leurs vien en aide déjà ce sera un grand pas pour l’europe ????
    que du vent, l’Europe ne tiendra pas.


  • égalité homme femme j ai vu ce que ça donne.des femmes seule a 40 ans sous prozac complétement déprimée...libre mais seule.................

     

    • Oui mais au moins elle peut s’identifier au modèle qu’on lui donne en exemple (femme moderne)
      Elle s’intègre parfaitement dans le troupeau de brebis et même si elle est malheureuse comme les pierres , ça lui permet de maîtriser son angoisse existentielle
      En réalité elle ne souhaite pas être une déviante heureuse ( la pensée déviante du moule "démocratique"est très mal vue et réprimée)


  • Les écoles sont devenues des fabriques à crétins et ont pour but de détruire les valeurs familiales et de féminiser les hommes.

    Bientôt, je pense qu’on aura même plus de droit d’y échapper en voulant éduquer nous même les enfants. On sera forcer de les envoyer dans ces fabriques à crétins sous peine d’avoir de gros problèmes...

    Beaucoup de ce qui se passe aujourd’hui a été prophétisé comme signe de la fin du Monde par le prophète Muhammad SAWS :

    "…(quand) l’homme obéira à sa femme et se montrera irrespectueux à l’égard de sa mère, quand il favorisera son ami et éloignera son père…" (At-Tirmidhi)

    "Quand les hommes se satisferont des hommes et les femmes des femmes." (At-Tabarâni)

     

    • #222905
      le 16/09/2012 par joe l’embrouille
      La théorie du genre en application dans les crèches !

      Il manque une partie du hadith que tu as cité.
      Le prophete bsl à dit :
      quand les hommes prendront des allures de femme et se suffiront d’autres hommes, et quand les femmes prendront des allures d’hommes et se suffiront d’autres femmes...


    • Merci joe et en plus c’est le hadith qui illustre mieux la situation, le reste ce sont les conséquences de ces idéologies bobos de la gauche caviar


  • #222738

    Cette action est mal comprise... il s’agit en fait de la nouvelle strategie de lutte anti drogue du gouvernement en Seine Saint Denis !!
    Objectif faire evoluer la saine st denis d un lieu ou les caid et la testoterone regnent en maitre a un paradis de fiotasse changeuse de couches et tyranisées par leur employeur femmes !

     

  • Je pense que c’est une bonne chose sur le plan professionnelle , un exemple je suis en BTs Informatique métier qui prédestine à 99% les hommes, une activité qui n’est pas basé sur la force musculaire .Jamais aucune femmes ne suivent cette formation, je trouve que ça manque cruellement de femmes que ce soit en classe ou dans le monde professionnelle(et oui on les critiques mais on ne peut s’en passer) ;) .

     

    • Je suis du milieu informatique aussi et je suis désolé mais l’argument "on empêche les femmes de faire ce qu’elles veulent " est juste trop obtu pour être utilisé par les féministes. Ayant d’ailleurs trainé dans pas mal de forum informatique, je peux te dire que des gens qui sont prêts à accueillir en majorité des femmes. Alors oui c’est vrai il y a des machos qui pensent être plus intelligents que les femmes. Si une femme veut faire plombier, chauffeur de taxi ou nourrice, aucune porte ne lui est fermé.
      Quand bien même, il existe des lois contre la discrimination par rapport au sexe, à la couleur, à la religion ... donc cet argument là ne prend pas, en tout cas pas avec moi.


    • Faire du shopping , c’est nettement plus difficile que de se confronter à la logique sans pitié d’un ordinateur
      Enfin tout au moins dans nos nouvelles échelles de valeur


    • #223336

      Joe !

      Regarde de temps en temps l’émission "les constructeurs de l’extrême" et tu verras qu’aux USA il y a plein de femmes camionneurs , ouvriers BTP , cadres BTP . J’ai constaté la même situation en URSS en 1976 , puis en 1995 puis en 2005 . Les femmes peuvent absolument remplir tous les emploi pourvu que l’on ne les regarde pas comme des "poupoules" fragiles et que ni on ne les exploite ni on ne se foute de leurs gueules voire qu’on cherche à les peloter à la moindre occasion .

      .


    • #223365

      même si vous soulevez des arguments intéressants, vous oubliez certaines choses :
      - beaucoup de femmes se tirent elles-mêmes une balle dans le pied en ne choisissant pas des métiers qu’elles jugent trop intellectuels ou trop difficile pour leur intelligence ; or l’intelligence est une subtilité très large de critères=on peut être intelligent en science mais très con dans d’autres domaines
      - A cause de la personnalité, de leur éducation, leur entourage, beaucoup de femmes ne se sentent pas geek et donc ne se tourne évidemment pas vers ce genre de métier

      Enfin pour conclure, pour reprendre Alain Soral et dans une certaine logique sans discriminer la femme, il y a des métiers qui sont plus adaptés aux hommes qu’aux femmes.


    • Un test très simple :
      Vous donnez une carte routière à une femme
      Et vous lui demandez de vous guider jusqu’à votre destination (bled perdu à 150 kms)
      Bon courage ......


    • @Florian :

      Oui mais combien de femmes ouvriers BTP ? POrtent elles régulièrement un sac de ciment de 50 kg durant leur carrière ?
      Il faut arrêter d’écouter la propagande de l’entreprise médiatique négationniste de la nature féminine et masculine. Et comme le dit si bien manipsecrete, le fait que les femmes ne préfèrent pas les maths ou la physique ne veut pas dire qu’elles sont plus stupides, d’ailleurs à l’inverse, une femme écrivain en puisque la majorité des femmes sont littéraires serait plus intelligente qu’un homme. L’intelligence est très diversifiée.

      Sinon je persiste et je signe, si les femmes veulent faire des métiers où la majorité des demandeurs sont des hommes elles sont les bienvenues, si elles ne veulent pas il y a plusieurs facteurs.
      Cependant je suis plus pour le libre arbitre de chacun, car imposer un choix à quelqu’un est dictatorial et ça je ne l’accepte pas en démocratie.

      N’oubliions pas que les féministes ne respectent pas l’indépendance des femmes à choisir elles-mêmes les métiers qu’elles veulent exercer.


  • #222855
    le 16/09/2012 par Grindsel Tirédunevi
    La théorie du genre en application dans les crèches !

    Un ministre et un conseiller général sont côte à côte... C’est qui le ministre ?


  • #222916

    J’adore cette citation extraite de l’article : « Cette démarche doit devenir un réflexe naturel dans l’ensemble des crèches, a souligné Dominique Bertinotti."
    Donc en fait d’après DB : un réflexe naturel c’est la conséquence d’une démarche enseignée. CQFD.
    Pas étonnant qu’avec une intelligence aussi tronquée : une fille devienne un garçon et réciproquement.


  • dans quelques années, ils vont instaurer un ministère pour les transsexuels et organiser des love parades au CE1.


  • Qu’elle aille promulguer ce genre d’initiative au Maroc ,on verrait comment elle serait lynchée par la foule ( idem concernant son soutien au mariage homosexuel et à l’adoption d’enfants ...). Ces beurettes ont perdu toute dignité ,elles ont vendu leur âme au diable.... Il est clair que toutes les célébrités originaire du Maghreb se sont soumises à la doctrine de l’Empire sioniste, satanique Ramzy Badia,Djamel,Biyouna,Malek Chebel , Yamina Benguigui,Fadela Amara,Rachida Dati ,Tariq Ramadan,Leila Bakhti, Sihem Habchi ,chanteuses,chanteurs etc etc.... !

     

  • en fait ils ne font qu’inverser des stéréotypes c’est nul ni plus ni moins ce serait intéressant et épanouissant si les enfants choisissaient ce qu’ils ont envie de faire .


  • un garçon est un garçon une fille est une fille nous sommes complémentaires et avons chacun des prédispositions dans des domaines, cependant ça ne veut pas dire qu’un garçon ne sera pas doué dans un domaine plutôt féminin et inversement, la clé de l’épanouissement c’est d’avoir le choix de vivre et de laisser vivre pas d’inverser des stéréotypes.



  • Comment réagir à cette rébellion ainsi décrite ?

    L’action est double. En premier lieu, il s’agit de construire. Construire en famille avec un papa et une maman. Tous les psychologues le disent. Construire la conscience de l’enfant, de manière éclairée, la former à la recherche de la Vérité sur le réel, ce qu’est la personne humaine et la famille dans la grammaire commune à tous les hommes, depuis le premier Matin du monde, à la création. Aider un garçon à se préparer à être pleinement homme, en assumant cette responsabilité. Aider une fille à se préparer à être pleinement femme, en assumant cette responsabilité. Et puis, et en même temps, réagir. Dénoncer ce mal contre la personne humaine et contre la famille, puisque cette idéologie vise clairement et ouvertement à supprimer la famille.



    Source

     

    • #223329

      A midi , il fait nuit et en vérité je vous le dis : Louis XV aurait du écouter le chevalier d’Eon , Bismarck était homo , Hitler n’avait pas de couilles et Lénine était une femme .


    • #223334

      Il se trouvait que pendant mon service dans les paras , on recherchait un homme sachant coudre avec le désir d’enseigner cet art . Ma mère m’avait appris cette méticulosié sans que je devinsse une fiotte . Je me présentais donc chez le capitaine de mon escadron qui s’étonna qu’un maréchal des logis appelé fût volontaire pour enseigner la couture laquelle faute d’avoir été enseignée aux soldats débraillés , était source de punitions qui encombraient les geôles .
      J’enseignais ainsi l’art de recoudre les boutons de de repriser les treillis déchirés . Ce n’était manifestement pas pour rien que le paquetage du soldat contenait un néssaire de couture !
      Quand un contingent était libéré , le colonel le haranguait en disant que désormais , les hommes du rang rangeaient leurs affaires , savaient faire le ménage et ... coudre . Qu’ils étaient ainsi "bons à marier" . S’en suivait un lancé de bérets dans les hourras ... C’était super chouette et personne parce qu’il cousait ou faisait le ménage , ne choisissait de devenir pédale ou une femme tout en prenant conscience de la tyrannie des fainéants que la plupart des hommes faisaient régner sur les femmes et qu’un para récusait .


    • #223340

      Samra

      Tu ne nous parle que des people maghrébins qui singent les people américains . Le pire est que les petites gens arabes prennent pour modéle ces connards . Aujourd’hui je viens de voir en centre ville ( DOUAI ) un crapaud que j’avais mis en taule il y a un an , au volant d’une Porsche rouge ( certainemement de location) ouvrir un cortège de mariage avec drapeaux algériens -FLN et "youyous" . Je me réjouis de ces spectacles impudents . Même les boches ne paradaient pas au pas de l’oie tous les samedis . Les Français qui des trottoirs voient ces spectacles n’ont malheureusement aucun réflexe . Quand je les interpelle , ils font semblant de ne pas m’avoir entendu de peur de perdre leurs boulots d’esclaves ou leurs allocs . Leur idée est de continuer à pouvoir pousser le caddy tout en se foutant de ce qui arrive au pas de leurs portes .
      Un caddy ne deviendra jamais une automitrailleuse ; vuvuzellas , écrans plats et tickets de pain sont l’avenir !


    • Un homme peut très bien remplacer sa femme dans la vaisselle, la couture , le ménage si elle est malade ou pire encore handicapée. Mais si les femmes se sont battus depuis des siècles pour sortir de leur maison où soit disant les hommes les séquestraient pour faire le ménage, s’occuper de la marmaille et faire la popotte, je me demande pourquoi elles désirent (heureusement pas toutes juste quelques tordues et femmes phalliques ) y renvoyer leur homme ? Pourquoi ne pas travailler tous les deux ? L’homme aussi a le droit de refuser de remplir son rôle de bonniche ?
      Pourquoi parle t on des désirs de la femmes uniquement et non de ceux de l’homme ? On est bien dans un pays démocratique non ?

      Attention je ne jette pas la pierre aux pères qui choisissent de leur propre chef le foyer, mais si certains et certaines avec la complicité des premiers veulent un modèle gynarchique comme c’est le cas en Suède et aux Etats-Unis, alors vous pouvez d’ors et déjà m’oublier quand à une réconciliation.


  • « On encourage les filles à manier le marteau à l’atelier bricolage, et les garçons à s’exprimer à l’atelier émotions »

    On aimerait que les filles aient un pénis et les garçons une paire de seins, Dieu a tellement salopé le boulot qu’il faut tout refaire !


  • Malheureusement nous somme à une époque ou les parent décharge leur responsabilité au autre (ici les crèche) si qui a pour conséquence de détruire se lien entre parent et enfant l’hors de leur apprentissage sur la vizion du monde humain et de plus les seul moment où les enfant on droit à cette éducation il n’en vois que le mal, problème dargent, problème de couple, séparation.
    Et tt sa parsque les deux parent doive travaillé vu le coup de la vie.
    Et voilà que maintenant les crèche s’amuse à tester des expérience sur nos enfant à fin de leur montres qu’il n’y a pas de frontière entre l’homme et la femme... Le monde tombe bien bas chaque jour c navran... .
    La femme et différentes de lhomme et heurement car l’un na pas les compétences de l’autre se qui fait une union équilibrée pour le couple, le/les enfants, la famille.


  • #223463

    Mme la Ministre pouvez vous nous éclairer sur votre belle phrase : "que chacun tire partie de toutes les qualités et les potentialités possible " ( beau verbiage a 1"28) , car j’ai en projet de faire une possible maquette de potentialité ?

    Du grand n’importe quoi, puisqu’il ne faut plus différencier les rôles et les sexes, doit-on aussi habiller les garçons avec des jupes puisque les filles ont déjà accès aux futales,
    doit-on aussi leur apprendre a utiliser le maquillage, rouge a lèvres et vernis a ongles (c’est un marché potentiel en perspective pour les fabricants de cosmétiques et de sapes !!!) ?
    Ce n’est plus "jusqu’où va-t-on descendre", là on creuse la tombe de notre civilisation. Entre le mariage homosexuel et ça, on est sur la pente fatale...

     

  • Encore une connerie qu’on n’identifiera comme telle qu’une fois qu’on aura mordu la poussière bien comme y faut, quand on se prendra en pleine poire tous les dysfonctionnements que cela entrainera :
    - mal-être et détresse psychologique ;
    - déstructuration encore accrue de la famille, avec son cortège de souffrances et de malheurs ;
    - violence ;
    - désaffection pour les métiers virils : chercheur, ingénieur, inventeur, etc.
    - baisse de la natalité ;
    - etc., etc.

    Ces satanistes jouent vraiment avec le feu, car tout cela pourrait bien amener notre société à un tel affaiblissement que nous ne soyons plus en mesure lutter contre l’invasion par une culture qui, elle, aurait gardé ses couilles.

    L’objectif unique de tout çà est l’asservissement de la masse. Mais qu’il subsiste sur la planète un seul lieu qui reste sain, et cet endroit représentera un danger extrême pour eux : en tant qu’exemple, mais aussi comme danger direct.

    Ce qui fait qu’ils sont obligés d’avancer simultanément sur ce front de l’affaiblissement moral du peuple et sur le front de la gouvernance mondiale, laquelle impose de réduire tous les pays récalcitrants : Iran, Venezuela, Russie, etc.

    Accessoirement, comme ces leviers psychiques de formatage ne marchent pas, et ne marcheront jamais avec tout le monde, ils doivent également recourir à des moyens d’empoisonnement : perturbateurs endocriniens notamment.


  • Faire jouer des petits garçons à la poupée et expliquer aux fillettes qu’elles peuvent aussi jouer à la guerre au nom de l’égalité des sexes......mouais, bah ça promet, déjà que le nombre de naissance de garçons se rarifie du fait d’un plus en plus haut taux de Xenœstrogens dans l’eau et la nourriture (via nos produits chimiques), sans parler du rôles que ces hormones jouent dans l’augmentation des cas de stérilité chez les hommes, la perte de leur pilosité, de leur masse musculaire et l’accélération du développement physique des fillettes qui se voient pousser des seins à 6 ans, on est dans de beau drap, à ce rythme, tout ce qui fait d’un homme, un homme, disparaîtra d’ici quelques décennies pour laisser place à des hommes stériles d’un poids moyen de 50Kg qui n’auront pour seul objectif dans la vie que de rester à la maison et donner le biberon à des enfants qu’ils n’auront même pas pu concevoir naturellement pendant que leurs femmes iront couper du bois pour le chauffage après une dure journée de labeur au chantier...
    Tout ça accéléré par le prônage via nos médias et politiques, d’une société d’individus égaux en tout point, au physique indifférencié et aux rôles non définis.
    De toute façon ça se constate déjà aujourd’hui, de plus en plus d’hommes se sentent femmes et il n’y a même pas réellement besoin de leur apprendre, enfants, à jouer à la dinette vu que les merdes chimiques dans notre bouffe s’en chargent, il suffit juste de leur faire assumer leur féminité.
    Quant aux femmes, la chimie n’aidant pas à faire d’elles des hommes, on l’oppose à l’homme en lui expliquant qu’on est tous des méchants machos et qu’il faut impérativement qu’elles se libèrent de notre emprise...la haine s’installe, ça donne des taré(e)s à la Fourest et voilà.

    Bref, tout ça pour dire que le but n’est non pas de doter les femmes de couilles (je métaphorise) mais d’en retirer celles des hommes et ce, dès le plus jeune âge, pour que la véritable égalité des sexes telle qu’elle est prônée, devienne au final, une réalité non seulement d’un point de vue morale mais également anthropologique donc physique et psychique.
    Que restera-t-il à l’homme pour justifier sa différence s’il en vient même à perdre ses couilles ?

     

  • En fait, sa reflete bien la démarche ou une des nombreuses démarches du Nouvel Ordre Mondial judéo massonique pour nous manipuler dés le plus jeunes âge. Abscences de repères dans notre éducation, la vie en société... Tout sa afin de nous rendre bien maléable pour que ces ordures du N O M nous reduise inconsciement en état d’ esclave je pourrais dire, sans que nous ayons la possibilité de nous élever contre cette domination des masses par les élites.


  • #224430

    C’est ignoble, on dirait une horde d’expérimentateurs orwelliens examinant leur expérience.
    Pauvres gosses. Mais laissez-les en paix...


  • J’ai travaillé en crèche et c’est une démarche faite depuis longtemps, les filles et garçons ont des poupées, camions a leur disposition et ils jouent avec ce dont ils ont envie...
    Si ils veulent vraiment "supprimer les genres", il faudrait des tenues uniques de couleurs neutres (ben ouais la petite fille en rose...) et des encadrants des deux sexes (hors c’est rarement le cas !) De plus, il y a toute la culture de la famille qui doit rentrer en ligne de compte...
    Moi ce qui me fait rire c’est que petit il faut leur apprendre qu’il n’y a pas de genre, pour que plus tard, quand un petit garçon arrivera à l’école en jupe car c’est plus confortable, on lui réponde que non pour les garçons ça ne se fait pas....


Afficher les commentaires suivants