Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La ville américaine de Detroit se déclare en faillite

Detroit, berceau de l’automobile, est devenue jeudi la plus grande ville américaine à se déclarer en faillite, selon des documents judiciaires consultés par l’AFP.

Un temps joyau de l’industrie, Detroit a perdu la moitié de sa population en 60 ans et les grands groupes ont progressivement abandonné la ville, portant un coup rude aux recettes fiscales.

"Les habitants de Detroit (...) méritent une feuille de route qui leur permettra de sortir de la spirale qui les entraîne vers des services publics de moins en moins performant"s, a justifié Rick Snyder, le gouverneur de l’Etat du Michigan, dans une lettre qui accompagnait l’acte déposé auprès d’un tribunal.

"La mise en faillite est l’unique solution qui permettra à Detroit de redevenir stable et viable", a-t-il poursuivi.

La ville de Detroit est passée de 1,8 million d’habitants en 1950 à 685 000 aujourd’hui. Ce mouvement s’est accompagné d’un exode massif des entreprises et d’un effondrement des recettes fiscales.

Progressivement, nombre de services publics ont dû être réduits et, exemple le plus saillant de cette diète, l’éclairage n’est plus assuré dans certains quartiers la nuit.

Prise à la gorge, la ville avait annoncé le mois dernier qu’elle ferait défaut sur une partie de ses 18,5 milliards de dollars de dette.

 

Autour du sujet chez Kontre Kulture :

En cas de problème, quittez sereinement
les grandes villes avec Instinct de Survie :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Etouffement des recettes fiscales ? Mais la population a été divisée par 3 ! Donc certes moins de recette mais aussi un allègement des charges pour la ville puisque la population a été divisée par 3 ! En plus la municipalité fait de grosses économies car les quartiers vidés de leurs habitants ne sont pas entretenus, on se croirait dans un film apocalyptique...est-ce la prolifération des clodos et chômeurs et leur prise en charge par la municipalité qui a ruiné la ville ?

     

    • Non ... pas besoin !

      Si le nombre de gens pouvant payer des taxes baissent , alors les revenus fiscaux baissent ...
      (on ne peux pas tondre un oeuf !)

      Même si la totalité des services est supprimée , il reste la dette à rembourser !
      (par exemple : les USA = si ils devaient revenir dans leurs livre de compte à 0 , il faudrait qu’ils continuent à produire le Même PNB [en excluant les 80/85 milliards d’argent fictif injectés tous les mois dans le système] pendant un peu plus de 11 (Onze) années sans avoir la moindre dépense ou consommation !)

      il y a la solution type "Mélenchon/Besancenot" ne pas rembourser ... dans les faits , cela veut dire aussi ne PLUS AVOIR ACCÈS AU CRÉDIT ! (c’est là que la "grande fermeté" [ ;-)) de notre président vis-à-vis des banques et autres amis de longue date prends toute sa valeur !)
      il reste la solution d’imprimer des billets encore et toujours plus vite ... la situation aux USA , à l’heure actuelle , démontre le "Court-terme" d’une telle solution ... à terme : retour aux années noires de l’entre 2 guerres où ramasser les billets pour les vendre en tant que "papier à recycler" était plus rentable que de faire semblant de croire les chiffres imprimés dessus ... de plus avec les accords de Maastricht , ce sont 2 possibilités que nous n’avons plus !
      quant à sortir de l’Euro , ce n’est que Déplacer le problème ... en aucun cas le régler !
      (cela est arrivé aussi en Israël il y a quelques années , les pièces de monnaie étant plus chères en ferraille que dans leurs valeur faciale ... ! il suffisait de réunir autant que possible de petite-monnaie et d’aller vendre le tout à la ferraille pour faire un joli bénéfice ! )

      Trop d’Impôts Tue L’Impôt ... ce qui devrait être méditer par l’équipe de bras cassés du Govt actuel ! ;-))


    • Justement
      Perdre 2/3 des habitants, ça veut pas dire que y’a 2/3 d’hectares en moins dont il faut s’occuper. Car les gens ne se sont pas mis d’accord pour partir par rue, par quartiers...


  • que la fete commence...

     

    • #467487
      le 19/07/2013 par matrix le gaulois
      La ville américaine de Detroit se déclare en faillite

      Le plus "drôle" c’est que les journalopes de BFM finissent par reconnaître ce qui nous sauverait mais ce qu’ils nous interdisent de dire :
      - Les gens sont plutôt heureux de cette annonçe à Détroit parce que l’argent que la ville ne paiera plus pour régler la dette...elle pourra le dépenser pour acheter des voitures de police, refaire l’éclairage public, etc. ... Ha ! Et ils le reconnaissent plus ! Qu’une organisation publique est obligée de dépenser pour faire vivre le système (public) et que l’obliger à payer la dette, ça l’handicape dans ses fonctions de prestataire de services publics...enfin, quoi ? On marche sur la tête. Ces salauds continuent de pisser sur le peuple grec, de diffamer les islandais...mais Détroit, par contre, aurait le droit de se déclarer en faillite et in fine de dénoncer le système de la dette ?

      J’aimerai vraiment qu’un jour, les jouranautours de BFM et consort connaissent les joies de la précarité...en attendant, j’espère que Détroit sera le premier domino d’une longue chute qui conduira à révéler au monde entier toute la perversion du système de la dette.


    • En fait l’argent que les gens ont pour acheter des obligations d’Etat ou prêter aux collectivités à des fins usuraires c’est la preuve même que ces personnes ne payent leur juste part d’impôts. En effet, ils préfèrent se transformer en parasites et utiliser l’argent qu’ils ont en trop pour nous affaiblir toujours plus au nom du profit destructeur.


  • Faut voir ce que c’était devenu. L’issue était prévisible. C’est pas grave ! (ironie) Il vont te vitrifier la zone et reconstruire. Sans déconner il me semble qu’ils y a de ça 2 ou 3 ans il y avait des annonces pour des maisons de folie à un prix dérisoire. Le seul hic, personne dans le quartier, la moitié des maisons environnantes murées, une extrême pauvreté, plus de commerce, drogue, agressions ... Bref, à part en faire un bunker ça n’intéressait que quelques américains ruinés par ailleurs pour avoir un abris.

    C’est dingue, l’industrie c’est comme une tumeur cancéreuse, elle peut permettre de vivre quand même et plutôt normalement, mais quand la maladie se déclare, ça sent direct le sapin !

     

    • #467479
      le 19/07/2013 par matrix le gaulois
      La ville américaine de Detroit se déclare en faillite

      C’est dingue, l’industrie c’est comme une tumeur cancéreuse, elle peut permettre de vivre quand même et plutôt normalement, mais quand la maladie se déclare, ça sent direct le sapin !



      Oui, à qui le dites vous.. ?


    • Ouaih je sais pour toi camarade, sincèrement j’espère que tu tiens le choc. Je te réaffirme mon soutiens moral et te souhaite de te sortir de cette saloperie. En 2013 on ne devrait même plus parler de ça bordel. Ce monde est d’un égoïsme infâme, vu la recrudescence de cette maladie (ces maladies) dans nos pays ça devrait être une cause nationale, pas un business pour l’industrie de la maladie.

      Courage !!!


    • @Bon courage à toi camarade matrix,j’espère que ça avance dans le bon sens...Féthi


    • NON...ca sent la poudre, plutôt !
      Et quant à savoir à preferer l’odeur du sapin à celui de la poudre...les peuples choisiront.


  • Mais Wall street bat des records ! merci helicopter ben.


  • #467471

    et le même jour Moody’s confirme le AAA des USA ;)


  • DETROIT a une population de 4 500 000 d’habitant avec une dette de 18 000 000 000 de dollars de dettes
    PARIS et sa petite couronne a une population sensiblement identique avec une dette 180 000 000 000 de dollars de dette c a d 10 fois plus que celle de Detroit
    Je pense que la France des qu’elle a atteint 200 000 000 000 de dette aurais du faire défaut
    La France a 2 000 000 000 000 de dette en euros ,en franc cela fait environ :13 000 000 000 000
    si je compte euro par euro seconde par seconde il me faudrais 23 148 148 jour ou bien 63 419 ans
    Vous immaginé en ancien franc : 15 046 296 296 jours ,41 222 729 ans


  • Ne RIGOLEZ Pas ...

    c’est ce qui nous pend au nez !

    explication = La Ville de Detroit a été victime d’une inadéquation entre dépenses , dettes et recettes fiscales !

    pour rembourser , les impôts ont montés ...
    comme les impôts augmentés , les gens qui en avaient les moyens sont partis ...
    les Impôts ont alors encore augmentés pour compenser la manque-à-gagner ...
    les gens qui sont restés ne pouvaient plus consommer , réduisant encore les rentrées fiscales ...

    à un moment T , il y a eu une réduction de tout ce qui pouvait être réduit ...
    favorisant l’essor de la criminalité ...

    provoquant , elle même , un exode des rares a avoir encore un peu de moyens ou des désespérés de tous poils tentant leurs chances ailleurs ...

    réduisant encore plus les rentrées fiscales ... etc ... etc ...

    Maintenant , regardez ce qui ce passe en France : La "Pompe à Connerie" a été enclenchée par Saint François (en partie à cause des ses mensonges et affirmations "Le Changement , c’est maintenant" et le recours aux emplois Pipeaux-Aidés massif ) pour être honnête : il a hérité d’une situation pourrie ... mais il savait AVANT d’être élu = pourquoi ALORS avoir promis pendant la campagne des choses qu’il SAVAIT DÉJÀ IMPOSSIBLE à tenir ?

    au lieu de Créer de la VRAIE richesse à travers de VRAIS travail , il a décidé de faire payer le contribuable pour créer de nouvelles niches et mesures temporaires aussi coûteuses qu’inutiles ...

    Coût qui sera EXCLUSIVEMENT assumé par le contribuable (Hors grands Groupes et Banques pour rester amis) réduisant ainsi la consommation ( le premier rapport fiscal de l’état = TVA , l’impôt sur le revenu étant "presque" anecdotique en comparaison ...)

    TVA non-perçue qu’il faudra bien aller chercher là où elle se trouve (dans la poche du contribuable !) à travers de nouveaux impôts et augmentation de ceux existant déjà ...
    (le déblocage de "l’ épargne salariale" en étant l’aveu )

    situation et instabilité fiscale poussant ENCORE plus les gens ayant encore des moyens à économiser en réduisant ce qui peut l’être

    donc la quasi-certitude n’est PLUS : SI cela peut arriver ici ... MAIS bien QUAND si nous continuons une politique où les variables d’ajustement SONT le contribuable ET le chômage de masse (celui-ci étant une "conséquence malheureuse" autant qu’une masse de gens à qui on pourra promettre tout et n’importe quoi ... et qui malheureusement n’aura peut être PLUS les moyens de dire STOP !)


  • #467490
    le 19/07/2013 par Gerard John Schaefer
    La ville américaine de Detroit se déclare en faillite

    Un très édifiant livre de photos http://deslivresetdesphotos.blog.le...
    De la très édifiante musique, sur les émeutes raciales de l’époque : http://www.youtube.com/watch?v=OLdO... son auteur http://fr.wikipedia.org/wiki/Gil_Sc...
    Une des conséquences, dans le système carcéral U.S. : http://fr.wikipedia.org/wiki/Aryan_...
    Egalité et Reconciliation porte bien son nom. Que ta volonté soit faite, sur Terre comme au Ciel, Amen.

     

    • Oui, Meffre et Marchand ont fait un travail formidable !
      Partir de France pour aller travailler sur les ruines de Détroit et tout ça à la chambre 4x5... fallait oser !
      Le résultat est superbe.


  • Il parait que des gens visitent encore cette ville tant elle est devenue "fascinante" esthétiquement : zones industrielles délabrées, gares immenses abandonnées, quartiers déserts, on appelle ce tourisme "exploration urbaine"... Le berceau historique et mondial de l’automobile n’a plus d’électricité publique, et on prétend que l’Afrique est pauvre...


  • #467563

    C’est aussi une calamité pour les anciens employés municipaux. La faillite de la ville implique que leur retraite n’est plus payée.


  • ces notions là sont des leurres.
    Finalement qu’est ce qu’on en a à fiche de la faillite d’un lieu ? A part si on retire la croute terrestre pour la vendre aux extra terrestre, je me dis que c’est pas plus mal. Au moins sur un terrain vague on peut se construire une cabane et se faire un potager. Sur un chantier d’hotel de luxe c’est plus compliqué.

     

    • Finalement qu’est ce qu’on en a à fiche de la faillite d’un lieu ?

      Rien du tout, on n’en aura rien à battre que toi et ta famille se retrouvent sans rien et à la rue quand ta région sera économiquement sinistrée.

      Sérieux camarade, ce n’est pas parce que c’est un bled des USA qu’il faille ne pas penser à ce qui en pâtissent. Surtout quand on est nous même au bord de la falaise près à chuter. Et je sais de quoi je parle dans une région désindustrialisée il y a un quart de siècle (le nord - industrie du textile).


    • @maxback.
      une terre n’est pas en faillite. C’est ceux qui sont dessus qui la déclare comme ça.
      tes ancêtres voyaient les Empires se faire et se défaire, mais leur salades et leurs bourricots restaient.
      Si tu trouves illogique ma réflexion que c’est plus facile à cultiver un terrain vague que sur un chantier d’hôtel de luxe, et bien ma foi continue de flipper d’un système qui n’a aucune légitimité concrète dans la nature.


    • @Sered

      mais leur salades et leurs bourricots restaient.

      Probable, mais c’est fini ce temps-là. Regarde le scandale de la viande de cheval, les bourricots comme tu dis proviennent des pays de l’est où l’empire à remodeler les habitudes paysannes locales.

      En fin de compte, s’appuyer sur l’histoire pour comprendre le présent c’est normal. Mais utiliser l’histoire pour la comparer au présent c’est mal percevoir l’accélération du temps post-industrialisation. Les fondations mêmes des empires (religieuses, royalistes ...) a disparu il y a deux siècles. La prise de contrôle du monde n’a jamais atteint les sommets que nous vivons depuis le putsch sur le monde (occidental, ça va sans dire) des pseudos-révolutions de la fin du 18ème siècles.

      Mais c’est juste un point de vue bien sur.


  • Et comme toujours ce sont les petits qui paient, les gros délocalisent.

    J’ai lu que les sociétés allaient aidé les habitants a vivre avec moins. Le troc était une des idées majeures mise en place. Tu travailles pour rien, je te donnes de l’électricité. Je loue ta maison pour le week-end. etc


  • Ca me rappelle un film de SF avec une multinationale du nom d’OCP qui fait couler Detroit en laissant la pauvreté et le crime s’installer pour ensuite la racheter à vil prix et en faire une ville privée.


  • Reportage photo sur zombie-land par le journal anglais The Guardian
    http://www.guardian.co.uk/world/gal...


  • #467703

    Allez, pour "l’occasion" en Anglais...
    F*ck you Bernanke !
    End the Fed !
    Flat Tax now !


  • Tout un symbole : la mise à mort du capitalisme industriel d’Henri Ford par la banque.


  • #467915

    Si le reste du monde, et particulièrement nous, Européens, n’étions pas obligés de payer la dette US, l’ensemble des USA serait en faillite.


  • #467986

    Ce systeme a ete cree pour ne pas payer les fournisseurs,la ville peut negocier
    ou tout simplement ne pas payer sans courir le risque d’une attaque en justice.
    Le systeme Canadien et Americain priviligie le systeme de la faillite,alors tout
    le monde est content sauf bien sur les fournisseurs qui eux seront vraiment
    en faillite et ne peuvent se retourner contre la ville,c’est comme ca que sa
    marche.


  • #468000

    Bonjour (bonsoir) a tous de l’Angleterre.

    J’ai une question aux internautes Français : apres avoir lu des differents sites, j’ai un sentiment que vous voyez avec plaisir la faillite de Detroit : tout le monde met 5 etoiles quand ils jugent le titre de l’article. Pourquoi ? Que vous le voulez ou non les Anglo-saxons sont tres importants dans votre modele de vie. Nous sommes pas tous des salauds, et je me suis faite déjà insultee sur des sites Français (sur Egalite et Reconciliation aussi) simplement parceque je suis Anglaise. On est tous dans la merde (vous, comme moi) nos nations sont détruites par le meme processus talmudique : la dette, l’immigration, le metissage, la destruction des races. Detroit est l’illustration parfaite de ce qui nous attend tous mes tres cheres amis outre manche. Une seule solution : cherir sa terre, sa culture et sa patrie. Des Parties politiques comme le UKIP (Nigel Farage)en Uk ou le Front National en France peuvent empecher ce desatre.
    Ma tristesse est infinie pour ce qui se passe dans le Michigan.

    How many other nations would allow one of their major cities to go bankrupt ?

    Uk, France, Spain, Italy....

     

    • #468171

      ce n’est pas les anglais que l’on n’aime pas c’est la mentalité anglo-saxonne que l’on honnit.

      Il y a qu’a voir, tout les français que j’ai vu partir en Angleterre avais la mentalité du "trader winner" et travail dans la banque et donc engraisse ce système que tu sembles dénoncer.

      Les Anglais que je vois en France , dans la Creuse par exemple, souhaitent , pour la plupart "un retour aux sources".
      D’autre ne parle même pas français, venant en France juste pour le fait qu’ils peuvent avoir un meilleur niveau de vie qu’en Angleterre. ( Certain "Français" apatride ,notamment agriculteur, font pareil en Roumanie )

      Bref en tout cas je te félicite pour ton français , je suis bien incapable de faire la même en anglais.

      Par contre je trouve toujours marrant que des Anglais se plaignent qu’on ne les aiment pas , et qui dénoncent le système moderne dont ils sont en grande partie responsable. (je ne parle pas du peuple anglais)


    • Chère madame,
      avant de parler de métissage et de destruction des races, il faut rappeler que c’est le modèle culturel anglo-saxon qui nous a mis dans cette situation : le modèle libéral us porte en lui les idées de globalisme, je veux dire que le protestantisme est aussi responsable que le talmudisme de ce qui nous arrive !
      ensuite, Nick farage et le Front National ne sont pas des solutions : ils ne sont pas là que pour détourner l’attention et dévier les colères ! pour le reste, il n’y a aucune raison de se réjouir de ce qui arrive à Détroit...


    • j’ai un sentiment que vous voyez avec plaisir la faillite de Detroit

      Pas du tout, c’est malheureux pour les locaux et c’est jamais agréable de voir qu’en 50 ans à peine la machine peut s’inverser uniquement par la simple fermeture ou délocalisation d’une industrie.

      En France, on n’a pas à rougir non plus, si on devait faire un sujet sur chaque village qui est mort dans ce pays depuis 50 ans, ça prendrait une encyclopédie en 5 volumes. Juste que c’est moins sensationnel et représentatif que Détroit.

      Amicalement


  • Qu’ils vendent un de leurs 13 portes-avions nuc et la question de cette ville sera réglée ou bien 1 de leurs 60 sous-marins nuc (aussi !) ! Scandaleux !


Afficher les commentaires suivants