Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La visite privée du roi Mohamed VI dans son château de Betz affole les journalistes

Selon plusieurs sources, le roi du Maroc, Mohammed VI, est parti dans la nuit de jeudi à vendredi dans son château à Betz, en France. Dans le contexte explosif en Egypte, de nombreuses hypothèses ont fleurie dans différents médias.

Le premier à avoir révélé cette information serait Ali Lmrabet sur son mur Facebook. Elle a ensuite été reprise par différents sites arabophones, Rue89, et le quotidien espagnol El Pais.

Si Ali Lmrabet et Pierre Haski de Rue89 analyse cette info comme une conséquence direct des révoltes en Tunisie et plus récemment en Egypte, Ignacio Cembrero d’El Pais parle plutôt de vacances. Ce dernier avance même que le roi considèrerait que le Maroc ne devrait pas être touché par les révoltes populaires dans le monde arabe.

Pourtant, le journaliste précise également qu’aucune personne de sa famille ne l’accompagnait. La théorie des vacances semble donc peu probable.

Ali Lmrabet parle quant à lui d’un voyage du roi dans le but de s’entretenir avec Nicolas Sarkozy, sur les récents troubles en Tunisie et en Egypte et la situation au Maroc. Toujours selon les mêmes sources, le journaliste marocain avance un redéploiement des troupes positionnées au Sahara, vers les villes de Rabat et de Casablanca.

Le site d’information marocain en langue arabe Hespress, annonce quant à lui q’une délégation de sécuritaires aurait accompagné le roi. Ce qui confirmerait le lien entre ce voyage et les derniers évènements dans le monde arabe.

Ce n’est pas la première fois que le roi Mohammed VI est en visite privée dans son château de Betz. Mais dans le contexte actuel, chaque geste, chaque action dans un pays arabe donne lieu à de multiples interprétations et extrapolations. Pour l’instant, la situation au Maroc reste stable.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.