Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Conseil Constitutionnel a tranché : Manuel Valls reste député

Aucune scène de liesse populaire dans l’Essonne

Le traître à la nation française – il a juré fidélité à un autre pays – a donc été sauvé de justesse par la plus haute juridiction française. Ouf, il pourra continuer à verser de l’huile sur le feu entre les communautés pour le profit de ses maîtres.

 

 

Mal élu, élu par le Mal

Cela ne fera pas de lui un futur président, mais un personnage haï de toute la France, sauf d’une extrême minorité. C’est un jeu dangereux, et on aimerait savoir ce qui le pousse, puisqu’il n’a plus aucune ambition politique possible dans le processus électoral, à brûler ses feux de la sorte...

Il y a des victoires qui sonnent comme des défaites morales. Cette validation d’élection en est une.

- La rédaction d’E&R -

 


 

L’ancien Premier ministre avait annoncé sa victoire aux législatives par 139 voix d’écart. Son élection est validée malgré le recours de son adversaire de La France insoumise, Farida Amrani.

 

Manuel Valls va donc rester député de la première circonscription de l’Essonne : le Conseil constitutionnel, saisi par son adversaire de la France insoumise Farida Amrani, a validé son élection aux législatives de juin dernier, ce vendredi 8 décembre, une décision qui ne pourra pas faire l’objet d’un appel.

Battue d’un cheveu par Manuel Valls aux législatives, la candidate de la France insoumise avait déposé un recours devant le Conseil constitutionnel quelques jours à peine après l’élection, pour tenter de la faire annuler.

L’ancien Premier ministre avait en effet annoncé sa victoire par 139 voix d’écart, un résultat immédiatement contesté par Farida Amrani le soir du second tour. Dans la foulée, les soutiens de la candidate ont examiné les procès verbaux et les cahiers d’émargement déposés en préfecture de l’Essonne.

Le dossier ainsi constitué compile « plusieurs irrégularités », qui ont « déjà motivé des annulations d’élections par le Conseil constitutionnel », avaient à l’époque annoncé à la presse la candidate et son suppléant, Ulysse Rabaté. Via un communiqué, ils annoncent ce vendredi « prendre acte » de la décision.

« Pas plus tard que cette semaine, Manuel Valls était auditionné dans le cadre de l’instruction de notre dossier. C’est la preuve que celui-ci était sérieux, conséquent, et a fait débat parmi les sages », écrivent-ils.

« D’ailleurs, le conseil indique : “66 votes, correspondant à des différences de signatures significatives doivent être regardées comme irrégulièrement exprimées.” Nous laissons cette phrase à l’appréciation de chacun. »

 

 

Lire l’article entier sur tempsreel.nouvelobs.com

Voir aussi, sur E&R :

Valls le chien de garde du CRIF, voir chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le judéo-centriste a été préféré à l’islamo-gauchiste. En supposant que Farida soit musulmane, vu qu’elle est gauchiste ! J’attends la réaction de Mélenchon, le franc-maçon populiste ...

     

    • Islamo gauchiste ? Vous utilisez des expressions inventées par valls et sa clique pour mépriser une frange de la population qui a des idées de gauche et qui accessoirement et musulmane. S’il faut associer la religion à la ligne politique alors faites le pour tout le monde !


  • J’espère que Nolan a fait des émules.
    Que le pays entier lui montre son profond amour.
    Ainsi qu’à tous ceux qui le soutiennent.

    Il ne reste que ça .


  • C’est atroce ce qui arrive à la France.

     

  • #1857051

    Cela étonnera qui, dès lors que l’on sait que la décision est purement politique, après la cabale lancée par le même Valls contre les "islamo-gauchistes" ces dernières semaines ? Même face à des preuves de fraude incontestables, les "sages" bien avisés allaient-ils prendre le risque de lui faire perdre la face, et de voir une mélenchoniste d’origine nord-Africaine prendre sa place ?
    A ceux qui en douteraient encore, l’Etat de droit n’est plus que le droit des puissants...
    Dans les années 90, les Bruno Mégret, Le Chevalier et d’autres ex-cadres FN élus de justesse n’ont pas eu droit aux mêmes égards...A 100 voix près l’élection était invalidée sans autre forme de procès !


  • Il fut une époque durant laquelle un ex—premier ministre vivrait comme honte, une disgrâce, tout en rasant les murs, le fait, qu’après son mandat, il parvienne tout juste à battre une nouvelle venue, avec seulement un écart de 73 voix, tout en ayant tenté de tricher.
    Et durant la même époque, des journalistes ne se gêneraient pas pour le lui faire remarquer. Et certains parlent d’une époque de progrès, de modernité ...

     

  • Le Conseil Constitutionnel ... Aussi neutre et respectable que l’Art Contemporain est merveilleusement beau.

    Voyons : 7/10 sont de gauche, dont 5 nommés sous Hollande. Qui dit mieux ?

    Espérer une invalidation de l’élection de Valls dans ces conditions, c’est un peu comme se mettre à la place de Trump et compter sur la neutralité du procureur et du FBI, soutiens indéfectibles à Clinton, pour faire la lumière sur les soupçons d’accointance avec les russes que les démocrates lui ont lancé à la tronche depuis qu’il a gagné les élections.

    Je la fais courte : une raison de plus d’être fier de son pays.

    J’aime cette France.
    J’aime ma Banque.
    J’aime notre Justice.
    J’aime notre Information.
    J’aime l’inclusion.
    Je suis Charlie.

    Et tout va mieux que bien.


  • Les commentaires sur le site de l’Obs sont étonnants : tout ce soutien pour un fils de Franquiste. Cette presse fleure "bon" avec la pire extrême-droite qui soit.


  • #1857072
    le 08/12/2017 par Manivelle Valls II, is back
    Le Conseil Constitutionnel a tranché : Manuel Valls reste député

    Ouuuuuufffff !
    On a eu peur que le Conseil Constitutionnel ,soit traité d’antisémitisme, par notre Manivelle Valls national ..
    Merde quand mêmeeuuuu !!

     

  • Pot de fer , pot de terre ... Mr. Jean a(vait) raison , selon que vous serez ... ; sacrés "juges" , allez , on se fait une bouffe ?


  • Qui peut bien être le président du Conseil Constitutionnel ...

     

  • Quelle énorme surprise ! Enfin lui ou la FI (tu parles), je ne saurai lequel choisir au niveau odeur.

     

    • Ainsi que j’en suis persuadé, jusqu’à la moindre de mes fibres, les plus cons, ne sont pas nécessairement, ceux qui ont envoyé péter scrutin & Cie. Ceux-là au moins, n’auront pas l’impression, d’avoir participé à l’exercice d’une démocratie, pipée de tous les côtés. La dignité, ça s’appelle !


  • Il suffit de voir qui compose le conseil constitutionnel...


  • Le Conseil Constitutionnel a validé un invalide !!!...


  • #1857168

    L’arnaque finale faite aux votants de sa circonscription qui ne l’avaient pas choisi.

    Il y avait quand même, hum, de très forts soupçons de tricherie sur trois bureaux de votes particulièrement fermés à tout regard démocratique au moment des dépouillements.

    Le lot de consolation pour l’ex-premier ministre, qui aurait dû retourner à une vraie vie professionnelle de bac +3. Soit : prof d’histoire non-titulaire, si l’on a bien suivi son éblouissant cursus. Dans le 93, si possible.

    Le prix du jury pour le Libéral Errant qui a attendu "toute sa vie" (sic) le moment Macron.
    Allez, "On le garde avec nous, il peut toujours servir !" Et de fait, il est très utile en ce moment.

    C’est dans ce genre de moments que l’on mesure le degré de corruption de l’État français (pour ne parler que du secteur public, et du sous-secteur "Elections politiques").

    Votez, votez, il en restera toujours quelque chose !


  • Mouais bon , ca change rien au fond.


  • #1857202

    Bonsoir,
    Je ne suis pas habitant de la circonscription MAIS je suis profondément choqué et attristé de cette décision.
    "D’ailleurs, le conseil indique : ’66 votes, correspondant à des différences de signatures significatives doivent être regardées comme irrégulièrement exprimées.’ Nous laissons cette phrase à l’appréciation de chacun."
    Mais il reste élu on ne revotera pas c’est pas grave.... !!!
    Ce pays a bien changé en mal : Pauvre France..
    Je plains les habitants de la circonscription bon courage !!

     

    • En même temps « ils » ne pouvaient pas laisser un serviteur zélé à la porte, il faut bien qu’il bouffe
      (à nos frais bien sûr...) et il ne sait rien faire dans la vie réelle.... La démonstration que quelque chose est pourri dans notre démocrassie... et ça commence à se voir !!


  • Quand on pense que toute la légitimité de ce type repose sur quelques obligés de la ville d’Evry.


  • Je traduis : le conseil constitutionnel confirme que c’est bien une pute ! Ceci dit pour l’éventuelle poignée d’indécis. Le conseil constitutionnel se soucie des minorités, c’est bien !


  • Tôt ou tard il pliera sous le verdict populaire : traître et tricheur . Le peuple ne sera pas moins tendre vis a vis de ce "conseil confessionnel ".


  • Valls est en train de constituer un nouveau think thank : l’Aurore. En hommage à Zola mais surtout à Clemenceau, son idole. Cette association sera géré par l’ancien délégué interministériel chargé de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, Gilles Clavreul. Des personnalités comme Laurent Bouvet (essayiste proche d’Elisabeth Badinter) et Caroline Fourest en feront partie.

     

  • "Le dossier ainsi constitué compile « plusieurs irrégularités », qui ont « déjà motivé des annulations d’élections par le Conseil constitutionnel »"
    Et après toutes cette pourriture...allez persuader une "jeune" de voter et de croire dans leur démocratie...


  • « Bien entendu, nous respectons la décision du Conseil Constitutionnel et réitérons toute notre confiance dans les institutions de la République. »

    La France INSOUMISE ?

     

  • Que dire du Conseil Constitu-SION-nel ?????...avec Debré, Fabius....


Commentaires suivants