Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Front al-Nosra s’effondre de l’intérieur

Conséquence logique de la libération d’Alep

En allusion à la montée des règlements de compte et différends au sein des groupes terroristes, le site analytique al-Waqt annonce que le Front al-Nosra connaîtra une fin précoce.

 

En 2016, bon nombre de chefs du Front al-Nosra à Idlib en Syrie ont été assassinés, ce qui indique que ce groupe terroriste devrait bientôt cesser d’exister.

« En raison des multiples défaites essuyées par le Front al-Nosra, notamment à Alep, les autres groupes armés ne cherchent plus à le rejoindre. L’augmentation du nombre des assassinats au sein de ce groupe est à l’origine de sa faiblesse », a conclu le site al-Waqt.

Récemment, un terroriste saoudien faisant partie des chefs de Jaych al-Fatah, Abdallah al-Mahissani, avait reconnu que la coalition des opposants au gouvernement syrien avait échoué en raison de l’irresponsabilité des chefs des divers groupes qui la composaient.

« On ne peut pas accepter que le Front al-Nosra tente d’unir les divers groupes terroristes, car il cherche en réalité à s’ingérer au sein du commandement de ces groupes », avait-il déclaré.

Toutes ces questions s’expliquent par la profonde divergence idéologique au sein des groupes armés opposés au gouvernement syrien. Outre les assassinats au sein de ces groupes, on peut citer l’attaque du Front al-Nosra contre la base d’un groupe terroriste rival, l’Armée syrienne libre.

Sur les idiots utiles de l’Empire, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1643676

    Pauvre gars le retour à la réalité va être un enfer pour eux.

     

    • #1643719

      Bon ils auront bien des miettes substantielles de la "Clinton foundation" ou directement de Soros...ou meme de Hollande et ses journalistes et specialistes de la lumiere de Wood com bhl et finckelkraut...sans oublier le clan trotskiste de Bruxelles...


    • #1644621
      le 17/01/2017 par pic et puce
      Le Front al-Nosra s’effondre de l’intérieur

      Fabius, les USA, Israël, la GB et l’Arabie Saoudite n’ont qu’à les recueillir pour services rendus ...


  • #1643686

    « …. sur le terrain, ils [Front al-Nosra] font du bon jogging ».


  • #1643708

    Le front Al Nosra ne fait plus du bon boulot...

     

  • #1643728
    le 15/01/2017 par réGénération
    Le Front al-Nosra s’effondre de l’intérieur

    Quand ils auront compris qu’on s’est servi d’eux, ils iront peut-être libérer la Palestine des rebelles à kippa !


  • #1643755

    "un groupe terroriste rival, l’Armée syrienne libre", presstv.ir
    Pour les iraniens chiites, les musulmans sunnites sont des terroristes qu’il faut conquérir et écraser, d’autant plus qu’ils sont arabes. Pas de changement pour l’Iran sur ce point, malgré l’implication de la Turquie.

     

    • #1644003
      le 16/01/2017 par Révolutionnaire khoméiniste
      Le Front al-Nosra s’effondre de l’intérieur

      L’Armée syrienne libre n’est pas synonymes de "sunnites" au sens large (Dieu merci !). Et ceux qui considèrent l’ALS comme un groupuscule terroriste, ne le font pas nécessairement par anti-sunnisme.

      C’est très facile à prouver dans le cas de l’Iran : le grand moufti de Damas, la plupart des membres du gouvernement syrien, la plupart des généraux de l’Arméé arabe syrienne, sont sunnites, et ils s’entend superbement bien avec l’Iran.

      Les Palestiniens, qu’aucun Etat n’ose armer à part l’Iran, sont sunnites et arabes. Les Bosniaques, que l’Iran a appuyé pendant la guerre civile, sont sunnites. Le Hezbollah, les paramilitaires irakiens et la Syrie, alliés de l’Iran, sont arabes.

      Pourquoi choisissez-vous de rester indifférent à ces faits établis, que pourtant vous ne devez pas ignorer ?

      La propagande wahhabite, diffusée à coups de pétrodollars séoudiens par centaines de milliards aux quatre coins du globe, ne parviendra pas à déformer le sens de la politique iranienne, qui n’est nullement motivée par des considérations sectaires ou ethniques, et qui au contraire, combat le sectarisme primaire et haineux sous toutes ses formes.


    • #1644023
      le 16/01/2017 par Révolutionnaire khoméiniste
      Le Front al-Nosra s’effondre de l’intérieur

      Pour les iraniens chiites, les musulmans sunnites sont des terroristes qu’il faut conquérir et écraser, d’autant plus qu’ils sont arabes.



      Pour invalider ce contre-sens, nous nous tiendrons simplement à deux récentes allocutions du Guide Suprême iranien, seyyed Ali Khamenei (ha), (nous aurions pu citer des milliers d’autres exemples) :

      Ali Khamenei : L’harmonie entre chiites et sunnites est la plus grande tactique contre l’ennemi.
      http://english.khamenei.ir/news/452...

      Ali Khamenei : Quiconque provoque le ressentiment des sunnites participe d’un complot financé par le trésor britannique.
      http://english.khamenei.ir/news/416...

      La raison pour laquelle les wahhabites, que nous distinguons catégoriquement de nos frères sunnites, déforment la position de l’Iran, est que l’Iran résiste contre leurs maitres atlanto-sionistes. Pour l’Iran, les ennemis sont l’entité sioniste, le régime de Washington, la couronne britannique - et non pas "les sunnites". Alors que pour les wahhabites, la plupart des communautés musulmanes (chiites + sunnites non-wahhabites) constituent le principal ennemi à abattre. D’où leur acharnement contre la Syrie, l’Irak, la Libye, l’Algérie etc, et leur passiveté totale vis à vis de Tel Aviv. A contrario, l’engagement anti-sioniste de l’Iran a été massif.


  • #1643765

    « On ne peut pas accepter que le Front al-Nosra tente d’unir les divers groupes terroristes,..."

    Ces crapules reconnaissent qu’il sont des terroristes, mais les journalistes occidentaux refusent de les croire.

     

  • #1643982
    le 16/01/2017 par Jeanne d’Arc II
    Le Front al-Nosra s’effondre de l’intérieur

    Merci infiniment au président Poutine.

    Sans l’intervention de la Russie, cette bande de barbares serait déjà à Rome.