Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le Général Desportes contre l’opération Sentinelle

“L’armée n’est pas un stock de vigiles à déployer devant les lieux de culte !”

Vincent Desportes lance un cri d’alarme sur la réduction des moyens militaires dans un ouvrage intitulé « La dernière bataille de France » (Le Débat-Gallimard). Ancien élève de Saint-Cyr et général de division de l’Armée de Terre, il s’est fait le grand défenseur de son corps d’armée dans les opérations extérieures de la France. Ses critiques de la stratégie américaine – donc française – en Afghanistan lui avaient valu d’être débarqué en 2010 du commandement du Collège interarmées de défense.

 

L’armée française a-t-elle aujourd’hui les moyens de faire face aux menaces ?

Nous sommes dans une situation extrêmement critique. D’un côté, les menaces s’accroissent, le feu a pris tout autour de l’Europe, de l’Ukraine au Sahel en passant par le Moyen-Orient. De l’autre, les capacités de notre défense sont constamment réduites : moins 25% sous Nicolas Sarkozy et à peu près la même chose sous François Hollande, selon l’actuelle loi de programmation militaire, même après la légère rectification décidée par le président. Vérifiez vous-même. Si cette pente vertigineuse n’est pas sérieusement redressée, les armées françaises vont tout simplement disparaître : le dernier soldat français défilera sur les Champs-Élysées le 14 juillet 2040.

Ce qui est terrible, c’est que l’institution militaire, silencieuse par nature, est incapable de se défendre elle-même, comme peuvent le faire d’autres corps sociaux, médecins, architectes, avocats disposant « d’Ordres » dont c’est la mission. Des voix citoyennes doivent s’élever, au nom de la Nation. Mon devoir était de pousser un cri d’alarme. C’est l’objet de cet ouvrage, hélas plus réaliste que pessimiste.

 

Pourquoi ce grand écart entre missions et moyens ?

L’Europe a tué l’idée de guerre dans l’esprit des citoyens européens. Ils ont cru que le «  soft power  » pourrait remplacer le «  hard power  ». Nous avons intellectuellement « quitté l’histoire » en imaginant être parvenus dans un monde post-moderne qui avait définitivement éliminé la guerre et la barbarie. Si la guerre a disparu, pourquoi conserver des armées ? Les citoyens se sont désintéressés de la défense dont les investissements sont devenus peu à peu illégitimes. En aval, on a pu, sans coût politique, rogner sur les budgets de défense pour redistribuer aux corps sociaux qui, eux, descendent dans la rue.

 

Le 29 avril, le président Hollande a annoncé une rallonge budgétaire de 3,8 milliards d’euros sur quatre ans pour la Défense. Est-ce suffisant ?

C’est un frémissement positif mais insuffisant. Il s’agit simplement d’un ralentissement de la diminution du budget des armées … et surtout d’une manœuvre de communication. Mais ce geste symbolique – qui doit être salué – ne rétablit pas l’outil militaire à la hauteur des menaces et des ambitions de la France. Il est vrai qu’en 2016, on va recruter, et que le budget a été renforcé de 600 millions pour passer de 31,4 milliards d’euros dans la Loi de programmation initiale à 32 milliards. Mais la déflation des effectifs reste programmée et va reprendre. Les hausses sérieuses de budget ne sont prévues qu’après 2017 ! Autant dire que le gouvernement fait des promesses pour un avenir que personne ne connaît.

 

Quel serait le budget militaire idéal ?

Il n’y a évidemment pas de jauge absolue, tout dépend des ambitions, des menaces et de la façon dont on emploie le budget. Ce que l’on sait aujourd’hui, c’est que l’armée française est largement sur-employée par rapport à ses capacités. Elle s’use. Elle ne peut plus se reconstituer (formation, entraînement, remise en condition…) entre deux engagements. Elle risque de se retrouver dans la même situation que l’armée britannique qui, malgré un budget supérieur au nôtre (plus de 40 milliards d’euros), est aujourd’hui incapable d’aller opérer au sol sur les théâtres extérieurs.

 

Pourquoi la Grande-Bretagne est-elle dans cette situation ?

Son armée a été sur-engagée par rapport à sa capacité. Presque simultanément, elle a déployé jusqu’à 40 000 soldats à Bassora en Irak et jusqu’à 10 000 dans le Helmand en Afghanistan, un effort très au-delà de ses possibilités et qui l’a profondément usée. Résultat, si l’armée britannique bombarde encore ici et là, il n’y a plus désormais aucun contingent britannique significatif engagé dans des opérations extérieures. L’armée britannique s’est détruite par sur-emploi et mettra a minima quatre ou cinq ans à se reconstruire. Pour tenir dans la durée, les armées américaines considèrent qu’on ne peut déployer au maximum qu’un soldat sur sept, sans épuiser le capital.

 

Et l’armée française, est-elle épuisée ?

En France, on applique un ratio de un sur six, largement dépassé aujourd’hui. Au rythme actuel, elle sera bientôt épuisée, particulièrement dans les forces terrestres. Nous sommes toujours capables de réussir des opérations coup de poing comme l’opération Serval, lancée en janvier 2013 au Mali pour arrêter la percée djihadiste. Mais on ne sait plus s’engager efficacement sur le long terme alors que tous les conflits auxquels nous prenons part sont des conflits longs.

Il y a des choix à faire : de la présence sous la Tour Eiffel, ou de l’efficacité opérationnelle en Syrie et au Sahel ? Les 7.000 soldats français déployés dans le cadre de l’opération Sentinelle n’ont qu’une plus-value très limitée au regard des inconvénients majeurs de ce déploiement avant tout politique. Employer un soldat, dont la formation est très onéreuse, dans le rôle d’un employé de société de gardiennage est un véritable gâchis, au plan opérationnel et au plan budgétaire. Impôts dilapidés, dégradation continuelle des capacités opérationnelles individuelles et collectives… Sentinelle casse un outil qu’on regrettera très vite. Il est tout à fait légitime d’utiliser les soldats français pour la protection du territoire national, mais à condition de tirer le meilleur parti de leurs compétences spécifiques. L’armée n’est pas un stock de vigiles à déployer devant les lieux de culte !

La France a la chance d’avoir une belle armée, capable du meilleur. C’est la seule qui puisse encore défendre l’Europe. Il faut précieusement prendre soin de ce capital inestimable sans oublier que reconstruire une armée est extrêmement long et complexe. L’armée irakienne formée à coup de milliards de dollars par les Américains s’est «  débandée  » face à Daech. De même, l’armée malienne formée par la Mission européenne n’a guère résisté aux premiers coups de feu des Touaregs. Idem pour l’armée afghane, on l’a encore vu récemment à Kunduz devant les talibans…

Lire la suite de l’article sur lesechos.fr

Budgets militaires et ambitions politiques, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.


  • “L’armée n’est pas un stock de vigiles à déployer devant les lieux de culte !




    Devant les synagogues, il faut appeler un chat un chat .

     

    • Dans certaine ville les Mosquée également sont gardées. J’ai de la famille qui en a été témoin.
      Il ne faut pas oublier que dans ce pays les lobby Saoudien et Qatari sont très puissants. Ce sont eux qui les ont financés ces Mosquées en grande partie !


    • @davh58,

      Effectivement, les lobbies Saoudien et Qatari sont tellement actifs pour les musulmans de France qu’on le constate tous les jours dans les médias, ils juissent d’un traitement de faveur vraiment indiscutable.


  • Pas de panique ! Si Israël, en tant que peuple et en tant qu’Etat, était sérieusement menacé, on trouverait miraculeusement des dizaines de milliards pour l’armée .


  • "... il eut été infiniment plus sage de s’arrêter au but initialement fixé - arrêter la poussée blindée devant Benghazi – et ne pas laisser dériver dramatiquement la mission."

    Ce général n’a pas un mot de compassion pour les 100 000 Libyens massacrés par l’armée française et ce qu’il dit au sujet de Benghazi non seulement contrevient au droit international, mais en plus est faux. Les blindés de Kadhafi se rendaient à Benghazi pour nettoyer la ville de ses terroristes islamistes et non pour massacrer la population. Ce général le sait pertinemment et est donc malhonnête.

     

    • Il était aussi contre la livraison du mistral à la Russie et pour l’attaque de 2013 contre Assad (qui n’a finalement pas eu lieu)... Visiblement le salut de la patrie ne viendra pas de ce type, ni de l’armée en général d’ailleurs.

      Et qu’on ne vienne pas non plus me parler de l’autre général "dissident" d’opérette, là, Tauzin, parce que c’est pas une flèche non plus quand on l’écoute plus de 5 minutes.


  • #1302187

    L’Armée française doit défendre le pays FRANCE, un point c’est tout. Elle ne doit pas aller en Afrique où le Franc CFA (sous direction de la Banque de Fronce) règne (dans 14 pays africains !), et n’est qu’un relent de colonialisme. Elle n’a pas, non plus, à faire la guerre pour les USrael. Il ne dit pas que l’OTAN doit remplacer l’armée en France, alors qu’il le sait. Il est très probablement francmac, comme tous les officiers de son grade, ce qui explique beaucoup.
    Quand l’Armée (dernier rempart protecteur du peuple) accepte des dirigeants qui trahissent la Nation française, ils deviennent complices.
    On comprend pourquoi nous n’aurons plus de DE GAULLE (même si tout n’était pas parfait).


  • Regardez le déployement de l’armée dans le civil en Israël, c’est votre avenir avec ces gens là.


  • Soit on le fait pour tous les cultes soit pour personne ! Les lieux de cultes les plus menacés en occident sont les Eglises pas les Synagogues qui sont surmediatisées, surprotegées.


  • #1302229

    Les lieux de culte ? Vous êtes sûr Mongénéral ? Il ne s’agit pas plutôt des lieux D’UN culte en particulier ??

     

    • Tout à fait exact. Et il y a aussi les écoles confessionnelles juives. C’est grotesque. Il n’ont qu’à faire leur aliyah en vitesse et nous foutre la paix. On doit les défendre en Europe contre les conséquences des saloperies qu’ils font au proche orient


    • Absolument, au diable les couilles molles, pardon mon général mais soit on dit les choses clairement, soit on ferme sa gueule, vous qui êtes censés être un homme de front. Qui plus est quand on n’a plus rien à perdre et que sa carrière est derrière soi.
      Voyons, voyons, un peu de dignité, que Diantre !!!


  • #1302257

    Le citoyen soldat peut suppléer les forces armées transitoirement.

    Au temps de la démocratie athénienne :
    Même pendant leur mobilisation, les soldats ne perdaient pas de vue leur activité de citoyen. C’est ainsi qu’en 411, quand un petit groupe séditieux profita de la mauvaise situation militaire pour tenter d’imposer un gouvernement oligarchique, ce sont les marins et les rameurs de la flotte qui, refusant le coup de force, proclamèrent la pérennité du régime démocratique.


  • Problématique : Où est l’ennemi ?? La Russie ? C’est une plaisanterie ? Nous sommes faits pour vivre et coopérer ensemble : elle est rentrée dans ses frontières, est plus capitaliste qu’ici où il n’y a plus que des dettes, n’arrive pas à mettre en valeur son territoire tant il est vaste et donc ne demande qu’à coopérer avec nous depuis 10 ans !
    Les USA ? Là on peut se poser la question en voyant comment nos patrons de grosses sociétés sont mis en prison chez eux (DIR Adj d’Alstom 14 mois pour non respect par Alstom d’un de leurs nombreux embargos), Amende faramineuse puis pour finir achat à vil prix d’Alstom, joyau de notre industrie, par GE !!! PEUGEOT : a failli disparaitre à cause d’eux il y a 2 ans (Aff. iranienne à l’issue de laquelle ils ont bouffé notre marché), Rafale : ventes court-circuitées grâce à leur hyper surveillance électronique, Banques gauloises (BNP, CA) taxées de supers amendes etc....etc...Nos élites font disparaitre l’armée afin que l’Hexagon (région de l’UE) n’oppose aucune résistance à l’armée US au cas où les Gaulois auraient des vélleités de rébellion un de ces jours etc.....etc.....La voila, la Vérité !!!


  • Il veut bien donner un coup de gueule et vibrer du menton , mais pas désigner à qui profite le gaspillage de" sentinelle " !comme De Villiers qui balance tous azimutes , sans nommer les tireurs de ficelles des marionnettes de l’umps !!


  • Perso je compte sur l’armée de la Sainte Russie pour me protéger : clair et net !


  • Je crains que ce général ne soit vendu aux Amerloques : il n’a encore rien compris à la véritable situation européenne ! Va mettre 10 ans à percuter comme beaucoup de Gaulois pour comprendre que dorénavant l’ennemi est à l’Ouest et non plus à l’Est.

     

    • #1302446
      le 27/10/2015 par Francois desvignes
      Le Général Desportes contre l’opération Sentinelle

      Il n’a pas dit que l’ennemi était à l’Est ou à l’Ouest ou...au Sud-est.

      Il a dit que si la France était souveraine, tous ceux qui étaient les amis de sa souveraineté étaient ses amis et tous ceux qui étaient les ennemis de cette souveraineté pouvaient devenir nos ennemis ce qui incluait ....l’Est, l’Ouest et même le Sud-est.

      Il a surtout laissé entendre, de ce point de vue, que notre pire ennemi était donc devant nous et qu’il s’appelait la République

      Donc sa carrière est foutue, mais cela aussi, je pense qu’il le sait.


    • En effet, 70 ans d’occupation américaine, cela laisse forcément des séquelles, même si cela semble un bon officier général par ailleurs, avec un franc-parler courageux.


    • #1303176

      70 ans d’occupation Américaine, comme vous y allez... il faut pas exagérer non plus, de Gaulle les avait viré mais ils sont revenus.

      Moi je dis qu’il avait critiqué (gentiment mais ouvertement) la tactique Américaine en Afghanistan, qu’on lui a demandé de rentrer dans le rang et que maintenant il met les bouchés double sur la langue de bois pour se faire pardonner.


    • #1303179

      Il semble pas avoir compris que les décisions militaire (et politique) de la France sont dictées par l’OTAN, la plupart du temps à l’encontre de nos intérêts nationaux (d’ailleurs c’est aussi inscrit dans les traités Européen l’interdiction de défendre ses intérêts nationaux), ni que les Américains ne veulent surtout pas d’Europe puissance capable de les critiquer (il n’y a qu’à voir comment ils prennent les critiques de Poutine), et en prime il a presque faillit nous dire d’abandonner notre dissuasion nucléaire pour que le tableau soit complet.


  • Tous les militaires français savent que l’armée française a été cassée par De Gaulle. Le Cinquième république n’a jamais rien eu à craindre de son "armée" après l’échec du putsch d’Alger. Alors, si le général Desportes n’est pas content, au lieu de parler petits sous comme un expert comptable, il n’a qu’à réunir un petit régiment de vrais soldats marcher sur l’Elysées. Ce n’est pas moi qui l’en dissuaderai. Mais on peut toujours attendre. Le putsch à venir c’est l’armée détrônant le président Le Pen élu démocratiquement. Là, elle répondra "présent", l’armée.

    De plus, de manière générale, tout ce que fait l’armée française doit être approuvé à Washington. Nous sommes ridicules et Desportes aussi.


  • Ce général oublie de dire que les talibans, les daesh, les al nosra et compagnie sont dotés des armes les plus sophistiquées et les plus puissantes qui existent sur le marché de l’armement y compris les missiles Milan français. Les armées Irakiennes, Afghanes ou Maliennes n’ont que des fusils vieux de 40 ou 50 ans usés jusqu’à la corde, pour preuve les assassins du daesh ne veulent même pas des Famas. Ces gangsters sont mieux équipés que nos soldats qui sont obligés d’acheter leur propre équipement.

    En tant que général, il a une part de responsabilité dans la déliquescence de notre armée comme Nivelle et Mangin en portent une lourde au chemin des dames.

    Alors c’est bien beau de dire que les Irakiens se "débandent", mais quand t’as un TOW en face, tu traînes pas longtemps devant la ligne de mire.

    Il devrait aussi être au courant des camps d’entrainement américains vers la Kosovo pour former les djihadistes au top... Comme dirait "sang contaminé", il font du bon boulot...

    Qu’il commence à faire quelque chose pour l’armée française au lieu de pleurnicher et qu’il sache bien que la fin de notre armée est programmée depuis le plan armée 2000.


  • L’Ouest est là où le soleil se couche Général !...Et avec lui...La France !!!

    Le Militaire est le bras armé du Peuple... et je crois bien que voilà l’oubli majeur de son Armée et de ses Généraux !
    Je ne pense pas qu’aujourd’hui ces mêmes généraux seraient capables et suffisamment hardis d’envisager avec le peuple qui les paie la moindre insurrection, le moindre ’’putsch’’ libérateur et moins encore d’y laisser leur peau !
    Le confort et les mondanités des Etats Majors associés à des soldes généreuses finissent par engourdir... Mais bien sûr vous pouvez toujours ’’dénoncer’’...Les risques sont moindre et donnent l’avantage d’une bonne conscience, n’est-ce pas ?

    Pauvre France, pauvres Français...


  • Même si il a bien raison pour l’emploi de militaires devant les synagogues, au fond il reste un bon gros général pretentieux plus ou moins impérialiste. Plus loin il approuve l’engagement de la France dans toutes les guerres otanesque en Afghanistan, en Lybie, au Mali et il regrette même que Hollande n’ait pas donné l’ordre d’attaquer la Syrie en 2013 ! Ce qui aurait placé les soldats français face à l’axe chiite (Iran, Irak, Hezbollah) causant probablement de lourde pertes des DEUX côtés, mirages et rafales compris avec les s-300 russe qui traînent dans le coin...
    Primo, pour ce petit Bonaparte qui veut aller faire mu-muse en Syrie : Le peuple syrien et le régime syrien ne vous ont rien fait, ni à vous, ni à la France.
    Segundo : L’armée arabe syrienne, le hezbollah et les pasdarans iraniens ne sont pas les vulgaires touaregs désarmés que la France a repoussé dans le Sahara pour "protéger" Bamako. Ils possèdent de l’armement anti-aerien sophistiqué, des missiles anti-chars performant et ils ont de très bon combattants au sol.
    C’est pourquoi si vous tenez vraiment à les affronter commencez par y envoyer vos enfants car vous avez raison sur le fait que l’armée francaise n’est pas un stock de vigiles mais sachez qu’elle n’est pas non plus la chair à canon de l’OTAN ou le gendarme du Moyen Orient.


  • La Chine 1,5 milliard d’âmes : 174 généraux ! la France 65 millions d’âmes :600 généraux !!! CQFD !


  • #1302696

    Je m’interroge, ..., peut-on être général de l’armée française sans appartenir à l’obédience éclairée ?..


  • #1302828
    le 27/10/2015 par Le comtois de l’arrière garde
    Le Général Desportes contre l’opération Sentinelle

    “L’armée n’est pas un stock de vigiles à déployer devant les lieux de culte !”

    Même chose pour les CRS et Gendarmes Mobiles.


  • #1302860

    "Le Général parlait, parlait en général de ses petits ennuis..."


  • #1303417

    Le budget de l’armée parlons en.
    ex Marsouin de la 86/10 je vois encore les P4 et les Berliet tourner autour de la caserne pour bruler l’essence en rab,essence qui était aussi utilisée pour arroser les tas de ration de survie afin d’y foutre le feu aussi.

    Pourquoi cela ?
    Pour que les crédits alloués aux régiments ne soient pas revus à la baisse.
    Ceci est à multiplier par X fois le nombres de casernes qu’il y avait à l’époque de la France.
    J’ai vu ça des années et je le sais depuis ma plus tendre enfance en tant qu’issu d’une famille de tradition militaire.
    Depuis des décennies l’armée (et quasi toutes les autres institutions publiques ) gaspille son budget en fin d’année pour ne pas le voir détruit,cela représente des milliards de milliards de francs,puis d’euros.


  • Il semble que ce brave général ai des problèmes avec la charte de l’ONU, et les lois internationales. Bombarder la Syrie était illégal, et contraire à la Charte de l’ONU.
    On est plus à l’époque de Napoléon...La France, ce n’est plus l’Ordre Mondial...
    Ensuite les rebelles, ça n’existe pas. C’était aussi con que de bombarder la Libye.


  • J’ajoute quand meme que le constat sur l’armée correspond à ce que j’ai entendu, dans les commissions de la Défense au sénat de la part de nos généraux...
    C’est pas brillant !


Afficher les commentaires suivants