Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°17 – 31 janvier 2019

Invité : Christian Combaz

Note de la rédaction

Émission diffusée en exclusivité sur ERFM le 31 janvier 2019.

Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet est l’une des nombreuses émissions d’ERFM, la radio en ligne et en continu d’Égalité & Réconciliation.

 

Pour cette dix-septième émission, Jean-Michel Vernochet recevait Christian Combaz pour une émission consacrée à la transformation de la société française.

 

Écouter l’émission :

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

Voir aussi :

Novembre 2018
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°16 – 29 novembre 2018
Invité : Bernard Gantois
10
Novembre 2018
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°15 – 20 novembre 2018
Invité : Youssef Hindi
15
Juillet 2018
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°14 – 11 juillet 2018
Invité : Robert Steuckers
17
Juin 2018
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°13 – 17 juin 2018
Invité : Jérôme Bourbon
19
Mai 2018
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°12 – 2 mai 2018
6
Avril 2018
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°11 – 12 avril 2018
6
Mars 2018
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°10 – 8 mars 2018
10
Mars 2018
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°9 – 22 février 2018
9
Février 2018
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°8 – 20 janvier 2018
Une émission spéciale enregistrée en public à Meylan
3
Janvier 2018
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet – Enregistrement en public à Meylan
6
Décembre 2017
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°7 – 21 décembre 2017
Invité : Marion Sigaut
3
Décembre 2017
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°6 – 30 novembre 2017
Invité : Patrick Gofman
5
Octobre 2017
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°5 – 15 octobre 2017
Invité : Pierre Hillard
11
Septembre 2017
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°4 – 24 septembre 2017
Invité : Imad Eddine Hamrouni
5
Septembre 2017
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°3 – 14 septembre 2017
Invité : Jérôme Bourbon
20
Septembre 2017
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°2 – 31 août 2017
Invité : Bruno Drweski (INALCO)
12
Août 2017
Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°1 – 10 août 2017
Invité : Lucien Cerise pour son livre Retour sur Maïdan
28

Retrouvez Christian Combaz sur E&R :

Soutenir ERFM

 






Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2137021
    Le 1er février à 18:00 par martin dupont
    Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°17 – 31 janvier 2019

    Macron représente au premier tour 8 656 346 voix, soit 18,19 % des électeurs inscrits
    en conséquence les histoires de "changement" vague, de "réformes" non précisées que la "majorité" des Français auraient approuvées et dont Macron serait l’expression de la "volonté générale", c’est de l’enfumage, de l’escroquerie, bref de la MAGIE POLITIQUE

    quand au poids de LaRem aux Législatives c’est 6 391 269 voix , soit 2 265 077 voix de moins qu’au premier tour des présidentielles de Macron , soit 13,44 % des inscrits
    Le poids des exclus du système politique au deuxième tour des Législatives est de 68,82 % de NON-VOTANTS

    à ces non-votants il faut ajouter 10 249 565 électeurs qui n’ont pas voté LaRem
    LaRem et Macron sont ILLEGITIMES et NON-REPRESENTATIFS

     

    Répondre à ce message

    • #2137089
      Le 1er février à 19:59 par France occupée
      Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet n°17 – 31 janvier 2019

      C’est pour çà qu’on a eu 10 000 Foulards rouges contre 750 000 Gilets jaunes samedi dernier !

       
    • #2137369

      @France occupée
      Le chiffre avancé par le ministère de l’intérieur de 10500 manifestants foulards rouges n’est pas un hasard. Sachant que cette opération “foulard rouge” a été initiée et pilotée par le centre de communication de l’Elysée. Il fallait détruire le mouvement des gilets jaunes par celui des foulards rouges d’où la bataille des chiffres. Sur le terrain avant que l’usine à fake news (le gouvernement) n’entre en action, les journaleux des médias mainstream relayant cette manifestation affirmaient que le nombre oscillait entre 1500 et 3000, tout au plus. Lorsque l’AFP, l’usine à mensonge pro-étatique, entérina le chiffre du ministère de l’intérieur donc de l’Elysée, tous les journaleux le reprirent à leur compte.
      Journaleux + ministère + Elysée avaient fait appel à une société privée pour compter les manifestants mais le chiffre des manifestants “foulard rouge” devait être tellement catastrophique que cette société annonça qu’elle ne put comparer le chiffre entre manifestants foulard rouge et celui des GJ en raison de bugs trop nombreux rencontrés.
      Ce gouvernement nous raconte, jour après jour, des balivernes plus grosses les unes que les autres or “qui ment vole et qui vole ment voire taire la vérité que l’on doit, c’est mentir” simplement sur un chiffre erroné de 10500 afin qu’ils ne perdent pas la face, c’est grave et nous montre combien ils se perdent eux-mêmes et que ce système à bout de souffle touche à sa fin. Ces politiques apprennent à l’ENA le mensonge, le contre-pied systématique, la communication désinformative, la manipulation de l’opinion (à ce sujet, ils ont de beaux jours devant eux car en France il reste un paquet de crétins gauchistes cosmopolites irrécupérables) qui bloquent nos institutions depuis plus de 40 ans.

       
  • #2137294

    L’invité a les deux pieds dans le sillon, typiquement le genre de personne à promouvoir sur ER, très agréable à entendre.

     

    Répondre à ce message

    • #2137339

      Oui et un ancien de Science Po, comme quoi....
      Inscrit en hypokhâgne au lycée Henri-IV et à la Sorbonne, il rompt avec son père, renonce à préparer l’École normale supérieure pour devenir coursier, employé d’assurances, contrôleur au théâtre des Variétés, puis pigiste aux Nouvelles littéraires et au Quotidien de Paris, sous la direction de Philippe Tesson qui l’encourage à écrire.
      Après une réconciliation avec sa famille, il renoue avec les études en s’inscrivant à Sciences-Po, rue Saint-Guillaume à Paris, où il est l’élève de Laurent Fabius et de Raymond Barre. Il s’inscrit, en parallèle, aux Beaux-Arts (comme un certain Alain Soral...) en sculpture dans l’atelier Viseux.

      La phrase "culte" de M Combaz :
      "La France des ploucs, c’est sans conteste celle de Hollande, Valls, Sarkozy et Macron, qui a les poches pleines et le coeur vide". Tout est dit...

       
  • #2137319

    Très content d’entendre Combaz sur ER, propos toujours très intéressants et pertinents

     

    Répondre à ce message

  • #2137932

    Passionnant ce monsieur, je m’en vais de ce pas l’écouter sur TVL.

    Il a tout à fait raison sur les américains, il y a un respect de toutes les conditions sociales qui nous fait dire en y arrivant qu’ils sont très bien éduqués et respectueux, et ceci je l’ai constaté sur 4 Etats très différents. Le mépris social doit exister mais il n’est pas aussi ostentatoire que chez nous. Je daterai cela depuis Sarkozy à mon humble avis.

     

    Répondre à ce message

  • #2139261

    Assez incohérent ce type. D’un côté il fustige le libéralisme macronien mais s’extasie sur les mesures économiques allemandes et américaines sous-payant les travailleurs concernés mais permettant selon lui un vivier de loufiats bénéfique pour l’essor des entreprises et ça se dit proche du peuple.
    Déjà quand il nous gonfle pendant 10 minutes avec son château qu’il cherche à vendre, on voit assez rapidement à qui l’on a à faire.
    Enfin je rejoins l’avis de sa maîtresse d’école : trop bavard !

     

    Répondre à ce message