Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le Pentagone veut stocker des armes lourdes en Europe de l’Est

Le Pentagone prévoit d’entreposer des armes lourdes, notamment des chars de combat, en Europe de l’Est et dans les pays baltes afin de prévenir toute nouvelle agression russe en Europe, a déclaré samedi un haut responsable américain, confirmant des informations du New York Times.

« Nous allons pré-positionner une quantité significative de matériel (militaire) », a dit ce responsable sous le sceau de l’anonymat.

Selon le quotidien new-yorkais, le Pentagone envisagerait de stocker des chars de combat, des véhicules blindés d’infanterie et d’autres armes lourdes permettant d’équiper quelque 5 000 soldats.

Si cette idée est approuvée, ce sera la première fois que l’armée américaine disposera en permanence d’armes lourdes dans des pays qui ont rejoint l’OTAN mais appartenaient autrefois à l’URSS ou à sa sphère d’influence, souligne le journal qui cite des responsables américains et alliés.

Il y a un mois, l’armée lituanienne a annoncé que les pays baltes - Lituanie, Estonie et Lettonie - allaient solliciter une présence permanente de troupes de l’OTAN sur leur territoire afin de faire face à l’activité aérienne et navale accrue de la Russie dans la région.

Les trois pays, qui abritent des minorités russophones, craignent de devenir la cible de la Russie suivant un scénario similaire à celui qui s’est déroulé l’an dernier dans l’est de l’Ukraine.

Encore des approbations à obtenir

Le stockage d’armes lourdes en Europe de l’Est devrait être validé par le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter, et par la Maison-Blanche avant la réunion des ministres de la Défense de l’OTAN ce mois-ci à Bruxelles, ajoute le New York Times.

Interrogé, un porte-parole du Pentagone a déclaré qu’aucune décision n’avait encore été prise concernant la nature du matériel qui pourrait être entreposé en Europe de l’Est.

« Ces dernières années, l’armée américaine a intensifié le positionnement de matériel en vue de l’entraînement et des manoeuvres avec nos alliés et partenaires de l’OTAN », a dit le colonel Steve Warren.

« L’armée américaine continue d’examiner quels sont les meilleurs sites pour entreposer ce matériel, en consultation avec les alliés. Pour l’instant, nous n’avons pas encore décidé si nous allions envoyer cet équipement, et à quelle date. »

Selon le New York Times, il s’agirait d’envoyer dans chacun des trois États baltes de quoi équiper une compagnie, soit environ 150 hommes. Par ailleurs, des armes pour une compagnie voire un bataillon (750 hommes) pourraient être stockées en Pologne, en Roumanie, en Bulgarie et peut-être en Hongrie.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Toujours le même argument afin de lutter contre l’ agression de la Russie, ces armes sont plutôt destinées à agresser la Russie !


  • L’envahisseur cri à l’envahisseur, ou le voleur qui cri au voleur pour détourner l’attention !
    Il sont forts en hummour pour con les ricains


  • #1207484

    Et la marmotte met le papier autour du chocolat.


  • J’ai lu dans les blogs des dissidents allemands que l’empire préconise lancer les phases chaudes de la guerre contre la Russie le 24.08.2015. Wait and see what will happen...

     

  • La quantité ridiculement faible de militaires américains prévus dévoile la stratégie américaine.
    il s’agit de chercher seulement à initier un conflit sur le sol européen.

    Les avantages que comptent en retirer le gouvernement américain sont multiples :

    - un pays en guerre n’est légalement pas tenu de rembourser ses dettes et donc une guerre permettrait à l’insolvable amérique de ne pas rembourser les pays européens (ce qu’elle n’a jamais eu l’intention ou la capacité de faire), et ce d’autant plus si les pays à rembourser sont détruits et/ou envahis.

    - une guerre permettrait de ne pas avoir à rendre les stocks d’or européens confiés dans le passé (bisous aux allemands), voire de se voir confier l’or qu’il leur reste loin de la menace russe grandissante.

    - l’Europe détruite économiquement et démographiquement permettra, par effet mécanique, de relancer l’économie américaine par la guerre (vieille recette de la seconde guerre mondiale post krach de wall street).

    Si seulement yellowstone pouvait se réveiller juste un petit peu...


  • Et bientôt une descente des Champs Elysées par les armées et matériels yankee sous les "hourrah" de la plèbe française bien formatée.
    Flamby et Adolfo Ramirez auront déployé des trésors de "pédagogie" afin de pouvoir laisser les clés de la maison sans subir trop de critiques.

    La dernière fois que ça c’est produit, la populace n’a pas aimé.
    Il faut dire que c’était l’armée d’un dictateur ; normal.


  • Cette inversion accusatoire permanente ne laisse aucun doute sur l’identité de la secte qui a réellement la main sur le pouvoir américain.


  • Suite a la parution de cet article sur le New York Times,le vice-ministre de la défense Russe Dimitri Rogozine avait déclaré que « les Tanks n’ont pas besoin de Visas pour traverser les frontières »...