Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le Royaume-Uni devient le premier pays au monde à autoriser le vaccin Pfizer-BioNTech

L’agence nationale de santé (MHRA) a confirmé, mercredi, avoir donné son feu vert pour la mise sur le marché et l’utilisation de ce vaccin anti-Covid-19. 100 000 doses, fabriquées en Belgique, sont attendues la semaine prochaine.

 

Le Royaume-Uni devient le premier pays occidental à autoriser la mise sur le marché et l’utilisation du vaccin anti-Covid de l’américain Pfizer et de l’allemand BioNTech. L’agence nationale de santé, la Medicines and Healthcare Products Regulatory Agency (MHRA), a en effet confirmé, mercredi 2 décembre au matin, avoir donné son feu vert. « C’est une grande nouvelle, qui va permettre de sauver des vies, nous avons maintenant de l’espoir que la vie reviendra à la normale autour de Pâques », s’est félicité le ministre de la Santé britannique, Matt Hancock, mercredi, au micro de la BBC. « C’est une nouvelle fantastique », a ajouté le Premier ministre, Boris Johnson, sur Twitter.

Le vaccin Pfizer-BioNTech nécessite deux injections à un mois d’intervalle pour être efficace et implique une exigeante – et coûteuse – chaîne logistique (il doit être stocké à – 70 °C). Le Royaume-Uni a précommandé 40 millions de doses du vaccin, manufacturé en Belgique, mais ne devrait pas recevoir plus de 800 000 doses à partir de la semaine prochaine. « Plusieurs millions d’autres arriveront courant décembre », a promis Matt Hancock. La délivrance des doses « dépendra de la rapidité à les fabriquer » en Belgique, a ajouté le ministre.

Lire la suite de l’article sur lemonde.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les pauvres !
    Certes les gouvernants seront sans doute pendus, mais tout de même !

     

  • Question : S’il doit être stocké à -70°C , à quelle température doit-il être injecté ?

     

  • #2608905

    Enfin débarrassés de la perfide Albion.
    M’étonnerait que leurs zélites soient vaccinées elles.

     

    • #2608980

      "Enfin débarrassés de la perfide Albion..."
      Tu parles du petit peuple anglais qui bosse.. ?? 65 millions de gens comme toi et moi qui se lévent le matin pour aller au boulot. Des maris, des épouses, des enfants... des familles comme la tienne.
      Pov’ cretin


    • 65 millions de gens comme toi et moi qui se lévent le matin pour aller au boulot. Des maris, des épouses, des enfants...

      Les salauds qui ont bombardé Hiroshima et Nagasaki en faisant plus de 100 000 morts (civils pour la plupart) avaient aussi femmes et enfants. Donc, votre argument est irrecevable. Il serait temps que les anglais et les américains comprennent que leur statut géographique ne les met plus à l’abri de rien. Ce serait peut être une raison pour qu’ils intègrent le fait que nous sommes tous dans le même bateau.


    • Un peu d’humour aiguiseur
      Et il est vrai que l’anglois est quand même depuis toujours notre éternel ennemi, cosmopolite par essence pays du multiculturalisme et de la finance spéculative est ce vraiment étonnant de les retrouver en tête de liste des peuples qui ont le plus confiance en la vaccination ?


    • Les seuls qui seront en mesure de mettre fin à l’empire anglo-saxon, ce sont les anglo-saxons eux-mêmes.

      Pour le moment, les Anglais et les Ricains ont mis plus de populistes au pouvoir que les natio Français.

      Ce serait donc pas si mal que les mauvais élèves ne perdent pas une occasion de se taire.

      Et puis, avant de faire la morale : il serait bon de se regarder soit-même.
      Bojo a autorisé l’usage du vaccin, ce n’est pas bien, on est d’accord ... mais quand Macron vous forcera à vous vacciner : vous aurez quoi à dire aux Anglais dont vous vous moquiez quelques temps avant ?


    • "Les seuls qui seront en mesure de mettre fin à l’empire anglo-saxon, ce sont les anglo-saxons eux-mêmes". C’est ça, fais leur confiance ! C’est sûr qu’après avoir été piqués, ils vont être en pleine forme pour "mettre fin" à leur empire !


  • La thérapie génique. Qui en veut ?
    On en redemande des sauveurs de l’humanité comme eux.


  • Bientôt le monde sera peuplé de Marvel


  • Je suis en train de me dire que si ces vaccins agissent sur ou modifient le génome humain, les nouveaux vaccinés pourraient transmettre (contaminer) cela aux autres via salive et postillon... L’humanité serait donc entièrement touchée, à moins qu’un vaccin existe contre les inédits vaccins ARN (à part celui de la protection divine) ?

     

    • Même vaccinés ils devront porter un masque, car ils pourront quand même être contagieux.


    • Excellente réflexion !


    • En effet, est-ce que ce sont les humains bio ou les humains OGM qui seront parqués ? La raison voudrait que ce soit les humains OGM pour ne pas contaminer les semences pures, mais la raison l’emportera-t-elle ?


    • Très bonne remarque.

      Ce vaccin que tout le monde appelle thérapie génétique n’est en réalité qu’un ’VIRUS’ simplifié mais un virus tout de même puisque comme tout les virus il utilise l’usine de fabrication de la cellule pour son compte. (exactement comme les parasites qui nous gouvernent).

      La seul différence, c’est que la cellule ne réplique pas le virus lui-même (A priori car on ne sait rien du vaccin : top secret), la cellule réplique des petits morceaux de génomes censés être pris pour un virus par le système immunitaire. ( Ils prennent le système immunitaire pour un con, car cela ne marche pas pour les vaccins normaux, ils sont obligés d’exciter le système immunitaire avec des adjuvants allergisants.)

      En principe, ce virus pourra donc potentiellement se propager à d’autres personnes mais pas se multiplier en masse.

      Un vraie question reste : la température de stockage de -60° .

      En général aucune matière organique vivante n’a besoin d’une température de -60° pour être stockée. Un bon vieux -20° est suffisant.

      Cela veut dire qui il a une substance très très instable dans le vaccin.

      J’ai deux hypothèses :

      l se pourrais que des nanos particules ait été mises dans le vaccin et que à la température de -20°, ces nanoparticule se transforment en nano particules actives sous l’effet de ondes radios que l’on retrouvent partout. Avec une température de -60 , ces nano-particules pourraient être stables malgrès les perturbations radio-électriques.

      Le vaccin contiendrait un produit extrêùeùent réactif qui se décomposerait à -20° au bout d’une journée. Il faudrait donc le stocker à une température encore plus basse : -60°.

      Le problème c’est que je ne vois pas ce qui en chimie du vivant pourrait être réactif à -20°. Donc grande, très grande méfiance.

      En espérant que d’autres personnes liront ce message et trouveront le pourquoi du -60°.

      C’est très très important de savoir pourquoi -60°. Il y a anguille sous roche.


    • Exact, je me suis fait la même interrogation car la modification des cellules par l’arn ne va-t-elle pas se transmettre par transmission d’individu à un autre - Les anglais jouent aux apprentis sorciers - ils sont devenus fous ! Il faut aussi voir que ce n’est pas un vaccin au sens ancien du terme ; il ne comporte pas de virus inactivé mais un système qui permet aux cellules de lutter contre les virus - le professeur Peronne a bien expliqué le processus - de surcroît cela n’a jamais été expérimenté sur des animaux auparavant. Cela fait vraiment froid dans le dos cette affaire - Réveillez-vous les anglais !


    • Pour moi, mais ce n’est qu’un sentiment, le -60°C ne sert qu’à justifier qu’au personnel médical et ses locaux classiques soient substitués l’armée et/ou des entreprises privées et des bâtiments à bétail (casernes, hangars).
      Il est d’ailleurs bien souvent répété "les médecins de ville auront un rôle à jouer". Oui, c’est même leur rôle, normalement, sans avoir à le préciser ! Des médecins dans des cabinets et hôpitaux civils !
      Hors peste noire et pays en bordel complet, il n’y a NORMALEMENT pas à vacciner dans des bâtiments "industriels" encadrés par l’armée.
      A moins bien sûr d’avoir l’intention de piquer des gens massivement contre leur gré, d’imposer une surveillance empêchant la resquille et l’évasion.
      C’est bizarre, moi j’entends "les médecins sont écartés"...
      Ont-ils réquisitionné des abattoirs ? Avec leur humour, m’étonnerait pas...


  • #2608950
    le 02/12/2020 par Tortue Géniale Participative vs Trump l’opposant contrôlé
    Le Royaume-Uni devient le premier pays au monde à autoriser le vaccin (...)

    Vladimir Poutine, grand ami d’Henry Kissinger, demande aux autorités sanitaires de son pays de ne pas perdre de temps pour envoyer du poison dans les veines de son peuple :
    https://www.leparisien.fr/societe/r...

     

    • Le Pharisien, bonjour la référence !

      Quand je vois un type acheter Le Parisien ou Le Monde en épicerie ou au tabac, je me dis pauvre type il est perdu.


    • Mouais, il se serait battu pour virer l’alcoolo abruti et emprisonner les oligarques qui pillaient le peuple russe tout ça pour l’empoisonner ensuite ? Pas très "Cohenrent" tout ça......
      Mais bon, vu que c’est la Pravda, heu...pardon, "le Parisien" qui le dit, on peut le croire en toute confiance.....


    • Mais semble-t-il vaccin sputnik non ARN.


    • Je vois où vous voulez en venir et vous avez sans doute raison.


    • Poutine joue double jeu, il veut peut être rassurer sa population comme les chinois aussi, on leur injecte un placebo et hop le tour est joué. Ça m’étonnerait que Poutine ne soit pas au courant de ce qui se passe, sachant que la Chine et la Russie (d’autres pays aussi) se méfient déjà de l’Empire. Les Occidentaux veulent imposer un passeport sanitaire pour voyager (puis peut être travailler, se soigner, ,faire ses courses, inscrire ses propres enfants à l’école,...) et si l’on n’est pas vacciné ou pas avec le bon cela fragilisera encore plus les tensions actuelles, à niveau national et enfin international. Si la Russie ou la Chine autorisait de vacciner leur population avec un vaccin occidental, les risques d’attaque et de guerre sanitaire seraient trop grands. Surtout lorsqu’on sait qui tient les manettes de Big pharma. Conflit Gog vs Magog sous faux drapeau. Tout est écrit et signé ! Le pire c’est que les infiltrés agissent et manipulent secrètement dans tous les camps, les politiques agissent en pensant être dans le vrai et de faire le Bien... Personne ne veut faire la guerre pour faire du Mal ouvertement, c’est toujours sous couvert du Bien ! Ceux qui veulent le Mal agissent toujours dans l’ombre.


  • “Quel est l’intérêt d’un vaccin généralisé pour une maladie dont la mortalité est proche de 0,05% ? Aucun.”
    Professeur Perronne.


  • ils ont fait quelque chose de bien en sortant de l’UE mais là , j’ai l’impression qu’ils vont être punis par les crapules qui les dirigent


  • Dans mon entourage professionnel ,je ne connais personne qui souhaite être vacciné...

     

  • Remarque ;on va vacciner ,maintenant que pratiquement tout le monde a été en contact avec le virus et est donc déjà immunisé !!!
    Ce qui pourrait provoquer des allergies et quelques choc anaphylactiques


  • Est-ce que la modification dissimulée de nos gènes (donc sans consentement) ne serait pas une atteinte à la personne physique ainsi qu’à tout ses descendants ?
    Si elle est brevetée , devient-on la propriété de Pfizer après la vaccination ?
    Non, je déconne...^^


  • Déjà que le patrimoine génétique des brittons c’est pas un cadeau, alors la... on va les laisser tomber malade d’abord, ça aidera à renverser la dictature sanitaire.


  • Tiens ? La Grande-Bretagne brexiteuse ne serait pas l’avant-garde de la révolte des peuples contre l’oligarchie mondialiste ? BoJo nous aurait donc menti et les pro Brexit français auraient été naïfs ? Je me rappelle que le plus drôle de ces pro Brexit qualifiait Johnson de « nouveau Churchill », et il disait que ce dernier allait libérer l’Europe des mondialistes. Le Brexit c’était la première victoire des peuples contre l’oligarchie, disait-il . Comme je l’ai déjà écrit ailleurs, ces naïfs, souvent injurieux, en sont pour leur frais et pour leur ridicule.

     

    • Sarkozy s ’est fait élire en dupant le peule de la droite des valeurs sur des proclamations nationalistes , en chantant grandes figures de l ’histoire ( des textes écrits par le plumitif lyrique Guenno ) ; à peine arrivé au pouvoir il installa ses potes communautaires néo cons pour une politique atlanto- liberalo sioniste , baffouant la décision populaire rejetant le projet constitutionnel de l’UE . C ’est toujours la même chose la trahison des élites qui dans chaque pays sont de nature homogène , relevant du même lobby qui tient tous les pays par le contrôle en chacun de tout l ’arc politique de sorte que quelque laeder de quelque tendance ou coalition que ce soit qui gagne c ’est toujours Goldstein qui l ’emporte .


  • Les Britanniques furent les premiers à subir les saloperies mondialistes. L’histoire le démontre. Premiers à se faire enfiler par la franc maçonnerie. Premiers à offrir à l’esclavage sa dimension industrielle. Premiers à aller coloniser au nom de la laïcité républicaine. Premiers à spéculer sur les guerres et trafics en tout genres. Et aujourd’hui premiers à se foutre les nanomachines Microsoft dans les veines. "L’homme de demain sera hors norme" disait Bashung dans l’excellent "Malaxe" sur le non moins réussi "Fantaisie Militaire". Hors norme et surtout dégénéré sur toutes les facettes. La destruction de l’humanité ne se fera pas par la guerre nucléaire et encore moins par l’islam. Le triomphe de la science sans frontière ni éthique. "Bioshock" et "Terminator". Une humanité avilie et dénuée d’âme. Plus bête et mécanisée que des machines. Et aveuglée par la certitude traîtresse d’être toujours en pleine jouissance de sa liberté. Domination et anéantissement par le mensonge.
    J’arrête là. 2021 sera terrible.


  • "Le Royaume-Uni a précommandé 40 millions de doses du vaccin, manufacturé en Belgique"

    L’Etat - pardon, la dictature - s’arroge donc le droit de décider qu’il (elle) vendra 40 millions de doses du vaccin, ou qu’il gaspillera les doses non vendues. Même chose en Europe.

    Conclusion, le Brexit n’est qu’un attrape-nigaud

     

    • Votre conclusion n’est pas juste :

      Grâce au Brexit Bojo a repris "SA" souveraineté puisqu’il peut crever son peuple comme il le désire sans demander la permission aux commissaires politiques européens. Il a choisi son vaccin comme un grand.

      Cela prouve bien que le Brexit était un passage obligé pour reprendre la souveraineté.

      Vous confondez deux problèmes réels :

      - Le problème de la souverainement nationale qui ne peut pas exister dans la communauté européenne.

      - Le problème de la corruption des élites.

      Il faut résoudre ces 2 problèmes. On doit commencer par le plus facile : le Frexit.

      Ne croyez pas que ceux qui on poussé pour le Frexit se faisaient des illusions sur les anglais : ce pays est complètement pourri par la franc-maçonnerie et la noblesse "bancaire qui s’est installée en Angleterre sous Cromwell.

      Vous remarquerez que les flics anglais ont des casquettes à damiers. Bizarre non ?

      Le Damier est un des symboles de la franc-maçonnerie. En Angleterre c’est connu et accepté.

      En France c’est pareil mais cela reste caché.


  • Sauf que le COVID19 a disparu. Ce qu’ils appellent des vagues sont de nouvelles infections d’AUTRES virus, mutants du COVID19, mais AUTRES.

    Preuve, entres autres, que ce vaccin est d’une débilité sans nom...


  • comme personne ne peut connaitre les compositions du lot qui vous sera réservé, gageons que tout se passera pour le mieux dans le meilleurs des monde, tout du moins au début pour ceux recevant du serumphy

    les cas vont diminuer et pour cause, mais cela sera présenter comme le fait du "vaccin" , de quoi convaincre de l’utilité de rendre obligatoire
    les "vaccinés" se portent comme des charmes, et le nombre de cas diminue ; en ehpad plus d’hécatombe, les admissions en réa se fluidifient, alors pourquoi ne pas écouter les voix du bien qui vous appellent
    il y aura donc un open bar pour les porteurs de luciferase(c) et mise au ban pour les autres qui au final y seront contrains et listés

    ce serumphy , dénué de tout effet délétères servira hameçonnage pour l’acte 2,
    acte durant lequel un virus autre que ce covid mais possédant quand même des similitudes avec ce dernier, afin de crédibiliser une situation présentée comme une chance car permettant de proposer rapidement un autre vaccin, sera mis en branle, quelque chose me dis qu’un animal familier sera décrété réservoir afin de rajouter un élément tragique à la tragédie

    et la, plus question de serumphy pour des catégories sociales bien ciblées
    le vaccin rendra malade et ce virus en portera la responsabilité
    ceux qui, pour juste survivre, sont contrains de couter un pognon de dingues, ne couteront plus rien

    bis répetita autant que nécessaire, avec des période de rémissions

    croyez vous vraiment que ceux qui sont a la manœuvre puissent accepter le risque de devoir affronter eux aussi un virus pathogène, potentiellement mortelle, pouvant les atteindre ( un virus se joue et des grades e des fonctions ) .... ? je ne le penses pas

    donc si cela ne peut, un vaccin le pourra, les bien nés gardant beau jeu de se montrer recevant une injection prétendue vaccinale, le vrais vaccin étant pour les autres, les mal nés

    belote, re belote et dix de der, face je gagne pile tu perds

     

    • Très vraisemblable. Les injections, qui ne sont pas des vaccins mais des thérapies géniques, dixit Pr Peronne, et pour lesquelles les laboratoires ont obtenu l’immunité juridique concernant les effets secondaires, sont extrêmement importantes. Tout ce tintamarre depuis bientôt un an n’a d’autre but que de les faire accepter.
      Et ça ne sera pas un "one shot". C’est la clé de voûte de leur projet. Ça ne leur suffit pas de contrôler l’approvisionnement de nourriture, de contrôler l’éducation des enfants, de contrôler les pensées par les médias, de contrôler les comportements par la menace de mort sociale.
      Non ça ne leur suffit pas.
      L’adaptation de Dune au cinéma n’était pas extraordinaire mais je dois reconnaître qu’une scène était saisissante. Celle où un seigneur de ces temps futurs terrorise ses serviteurs , lesquelles ont bien en évidence une protubérance sur la poitrine. Contrarié par l’un d’entre eux, ou juste pour faire passer sa rage, je ne sais plus, le dominant se saisit de son esclave et lui arrache sa valve cardiaque externe, puisque c’est de ça dont il s’agit, et le malheureux s’effondre son sang giflant à flot.
      Et bien, c’est ni plus ni moins de ça dont il s’agit, se créer un accès direct à la vie de chacun. Même l’esclavage antique était humain en comparaison.
      Les animaux de rente ont une condition plus enviable que celle qui nous est promise, même les vaches en stabulation, même les poules en cage.
      Parce que nous, nous saurons, et parce que nous, nous saurons que nous avons laissé faire.


  • Vaccination, que de crimes on commet en ton nom ! :-D

     : https://finance.orange.fr/actualite...

    Voilà qui devrait singulièrement réduire le nombre de buses/inconscients/mono-neuronaux anglais (ou français), toujours décidés à se faire vacciner dès que ce sera possible !

    Quel dommaaaaaage, pour ce pôv Big Pharma, on en pleurerait...de rire !!

     

  • "Le vaccin Pfizer-BioNTech nécessite deux injections à un mois d’intervalle"

    Oh purée...je me marre...

     

    • Et encore, ça c’est s’il y a synthèse de la protéine au bout de ces deux injections. L’ARN messager peut se dégrader en 1 heure, ou quelques jours. La fenêtre de temps est donc plus qu’incertaine. Ce genre de techniques se basent sur la théorie qu’on peut (doit ?) recevoir plusieurs injections, et surtout qu’on pourrait en recevoir autant que nécessaire. Les labos vont pouvoir s’engraisser comme il faut. Enfin, et c’est de loin le plus alarmant, un candidat médicament qui joue dans la catégorie thérapie génique ou thérapie du gène, lorsqu’il est prometteur, a un parcours qui s’étend sur une période d’évaluation allant de 5 à 10 ans. Là au mieux, si on considère qu’ils travaillaient pas dessus avant mars, on est sur du 9 mois. C’est délirant.


    • Je me marre surtout du culot qu’il faut pour, non pas imposer un vaccin en une seule dose, mais en deux fois et en si peu de temps. On savait qu’ils ne se cachaient plus mais là c’est abusé tellement c’est visible qu’ils veulent se faire de l’argent.

      Pour ce qui est des dégâts du vaccins, on verra avec les "cobayes", les vieux qui n’ont rien demandés et ceux qui sont partis en vitesse se faire dépister alors qu’ils ne présentaient aucun symptômes (mdr).

      Merci à eux.


  • Le phénomène Bo Jo semble s’être dégonflé comme un soufflé ! Je ne sais pas comment ni par quoi ils le tiennent mais il est tenu fermement ! A moins qu’il s’agisse de sa part d’une stratégie consistant à faire profil bas, feindre la soumission complète en attendant de frapper fort contre l’ennemi (On peut rêver !)


  • Bonjour, lisez ça et accrochez vous, honnêtement.

    https://2701dieusauve.wordpress.com...


  • « nécessite deux injections à un mois d’intervalle »
    Voilà qui répond à une question que je posais ici même sous forme de réflexion : comment vacciner toute la population avant que les effets néfastes du vaccin apparaissent ?
    C’est simple : faire une première injection totalement bénigne (de l’eau, ça aussi je l’avais dit) pour :
    - De un : faire accepter le principe du vaccin à tout le monde,
    - De deux : faire passer les complotistes pour des cons car le vaccin n’aura rien fait.
    - De trois : corriger les problèmes de logistique pour éviter l’échec de l’opération finale (j’aurais utilisé le terme solution, mais il est déjà pris)

    La seconde injection sera la bonne, il serait même étonnant qu’ils arrivent à boucler le travail de la première phase en un mois, des délais de six mois sont à prévoir, ils se donneront cette fenêtre pour tout faire à leur aise.

    Pour moi il ne s’agit pas de modifier le génome, je serais plus simpliste en disant qu’il s’agit d’empoisonner. Quelque soit le truc qu’ils veulent injecter à la population mondiale, ça tuera et rendra malade, dysfonctionnel. Qu’ils aillent au diable d’où ils n’auraient jamais du venir.

     

  • " Messieurs les Anglais ̶t̶i̶r̶e̶z̶ ̶l̶e̶s̶ ̶p̶r̶e̶m̶i̶e̶r̶s̶ ̶ !̶ vaccinez vous les premiers..."
    Bataille du covid19

     

  • Pardon, Patriote, mais ce vaccin n’est pas "une débilité sans nom " mais surtout une immonde et colossale fumisterie mondiale génocidaire orchestrée par un tas de fumiers uniquement préoccupés par les énormes bénéfices qu’ils pourront en tirer ! Alors débiles, non ! , mais salopards OUI ! Espérons que ces enc..és crèveront bientôt à leur vraie place ... , dans les chiottes !!!, avant d’empoisonner des millions de personnes !!


  • Au mois de mars, Vladimir Kvachkov, colonel du GRU (renseignement militaire) a expliqué dans une vidéo qui a dépassé les dix millions de visionnages qu’ « il ne s’agit pas de tout d’une épidémie, mais d’une des tentatives de l’élite économique gouvernante d’inculquer la peur aux êtres humains et, ce faisant, de leur ôter toutes les libertés auxquelles les dernières générations se sont habituées. C’est l’objectif initial, mais l’objectif général, c’est de réduire la population mondiale. Ils veulent contrôler l’humanité, un contrôle absolu. Ils veulent renverser l’économie. C’est pourquoi toute l’épidémie a commencé en Chine.
    Et les médecins chinois après avoir fait des recherches sur le virus, sont arrivés à une conclusion sans équivoque : ce virus a été produit en laboratoire. Les généticiens chinois, mais d’autres ailleurs dans le monde, sont arrivés à cette conclusion.

    Encore une fois, je le souligne, leur objectif est de provoquer la peur et la terreur et de voir quel groupe d’individus ou quel Etat ils peuvent contrôler et lesquels ils ne peuvent pas contrôler. »
    extrait de Faits et Documents, nº 485 qui poursuit :
    Soit un test du niveau d’obéissance et de soumission à l’autorité ; une expérience de Milgram a l’échelle planétaire, où l’attitude des gouvernements et la réaction des populations sont méticuleusement scrutées. Fin de citation.
    Au cas où ce ne serait pas assez clair, la menace d’une "cyber-pandémie", proférée par Klaus Schwab en personne, est à peine voilée : « Le Covid à côté, ne serait qu’un petit dérangement. »
    https://www.youtube.com/watch?featu...
    Il s’agirait d’une attaque informatique mondiale, ce qui est sensé nous démontrer l’absolue nécessité de l’informatique et des conséquences du manque de sécurité dans ce domaine. Cela conduisant évidemment à renforcer la sécurité informatique et comme nous en avons l’habitude maintenant, à une nouvelle perte de nos libertés.


Commentaires suivants