Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le Royaume-Uni envoie deux navires de guerre à Jersey pour prévenir un blocus des pêcheurs français

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a ordonné l’envoi de deux navires de guerre autour Jersey pour répondre à une menace de blocus du port principal de l’île, accusée de restreindre injustement l’accès à ses eaux par des pêcheurs français.

 

Le 5 mai, le Royaume-Uni a annoncé qu’il enverrait deux navires de patrouille autour de l’île de Jersey, dans la Manche, à moins de 30 kilomètres des côtes du Cotentin. Il s’agit d’une mesure de « précaution », alors que des pêcheurs français menacent de bloquer le port de l’île dans le cadre d’un conflit sur les droits de pêche, conséquence du Brexit.

L’impasse entre Jersey et Paris concernant l’octroi de droits de pêche aux navires français dans les eaux de l’île a pris une nouvelle tournure cette semaine lorsque des pêcheurs français ont menacé de bloquer Saint Helier, le principal port de cette île anglo-normande. En réponse, le Premier ministre britannique Boris Johnson a ordonné l’envoi de deux navires de guerre de patrouille dans la zone, à la suite de discussions avec les responsables de Jersey.

« Le Premier ministre a souligné son soutien indéfectible à Jersey. Il a déclaré que tout blocus serait totalement injustifié. Par mesure de précaution, le Royaume-Uni va envoyer deux patrouilleurs pour surveiller la situation », a fait savoir Londres dans un communiqué le 5 mai. Après avoir discuté de l’éventualité d’un blocus avec le ministre en chef de Jersey, le sénateur John Le Fondré, et le ministre des Affaires étrangères de cette dépendance de la Couronne britannique, Ian Gorst, Boris Johnson a appelé à une désescalade urgente des tensions autour de l’île et a exhorté toutes les parties à engager le dialogue. Sur Twitter, Ian Gorst a déclaré « continuer travailler en étroite collaboration avec le gouvernement britannique afin de résoudre les défis actuels de manière diplomatique et d’éviter toute escalade inutile ».

 

Une nouvelle réglementation post-Brexit qui a mis le feu aux poudres

Les pêcheurs français ont menacé de bloquer le port principal de l’île – qui reçoit une grande partie de ses fournitures essentielles par voie maritime – afin de couper les livraisons qui y sont effectuées si leurs droits de pêche ne sont pas accordés. La France accuse les autorités de Jersey de bloquer injustement l’accès des navires français à ses eaux, et la dispute s’est enflammée la semaine dernière après l’entrée en vigueur d’un nouveau régime réglementaire post-Brexit.

Le 6 mai au matin, plus d’une cinquantaine de bateaux de pêche français ont mis leur menace à execution, se réunissant devant Saint-Hélier et certains bateaux bloquant le port, selon l’AFP. Les pêcheurs français se plaignent d’avoir des difficultés à obtenir de nouvelles licences pour pêcher dans les eaux britanniques depuis le Brexit. La ministre française de la Mer Annick Girardin a fait valoir que les nouvelles licences comportent des conditions imposées unilatéralement, telles que la limitation du temps passé dans les eaux de Jersey. « Nos voisins imposent des critères n’appartenant pas à l’accord post-Brexit Le droit est formel, les conventions doivent être respectées », a-t-elle déclaré.

Les autorités de l’île maintiennent qu’elles ne font qu’appliquer les règles convenues par Londres et Bruxelles, ajoutant que certains des navires français n’ont pas fourni les documents nécessaires au renouvellement de leurs droits de pêche. L’île a déjà accordé l’accès à ses eaux à 41 bateaux français. Dix-sept autres n’ont pas obtenu les licences nécessaires. Les tensions ne font que s’accroître ces derniers jours : la France a menacé de couper l’électricité de l’île, les autorités de cette dernière qualifiant cette menace de « disproportionnée ».

En 2019, Jersey a reçu 95 % de son énergie de la France via des câbles sous-marins. Paris a également prévenu pouvoir être « un partenaire brutale et difficile » si ses bateaux n’obtenaient pas l’accès aux eaux de pêche. Londres a fustigé ces déclarations comme étant « surprenantes et décevantes, surtout de la part d’un voisin proche ».

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • De Gaulle a découvert à ces dépends qu’il ne fallait jamais faire confiance à un rosebeef ,piquer au vif il a fait appel à la création d’une résistance française à l’occupation allemande le 18 juin 1940 suite à l’armistice.

    La France était bel et bien en France et dans les pays francophones.
    Mieux vaut la France en Terre Adeline qu’une France au Royaume Unis...,Royaume Unis ,plus pour très longtemps ,si l’Écosse fait sécession cela sera le Royaume Désunis,ils l’auront bien cherché

    A vouloir être l’ami de tous,la France a toujours était trahis par les rosebeef et les bochs.
    Tout cela c’est la faute des élites,c’est peut être pour éviter les mariages consanguin que ces traitres élite vont voir ailleurs ,ils méprisent le peuple au point de renouveler la génération avec le sang de non français.

    Il ne faut pas cracher sur toute l’élite française ,par exemple la famille Dassault qui refuse de partager le savoir faire français avec l’Allemagne.

     

    Répondre à ce message

    • @ SR.F



      La France était bel et bien en France et dans les pays francophones.
      Mieux vaut la France en Terre Adeline qu’une France au Royaume Unis...,Royaume Unis ,plus pour très longtemps ,si l’Écosse fait sécession cela sera le Royaume Désunis,ils l’auront bien cherché



      1) Quand la GB aura lâché l’écosse, nous on aura été délesté de la Nouvelle Caldéonie (Australian Navy, Welcome !) bien avant cela.

      2) L’écosse peut redevenir indépendante si ça lui chante, tant qu’il n’y aura pas une puissance continentale ayant une flotte assez menaçante, les Anglais n’auront pas à craindre que l’écosse devienne une base de débarquement pour une armée ennemie.
      D’où la possibilité aux îles britanniques de se libérer (temporairement) de la tutelle anglaise.

      En me plaçant du point de vue des écossais, j’ai bien moins peur du saut dans le vide que représentera, pour ce pays de vieux en kilt, l’indépendance à la GB, que son rattachement à l’UE...sauf si, bien-sûr, les écossais souhaitent se voir imposer des politiques d’austérité made in UE, des vagues de migrants qui sont des chances pour l’écosse et une gay-pride à Edimbourg !

      Le pays de William Wallace et de Robert de Bruce, vainqueur enfin des Anglais ... mais vaincu par des attentats islamistes et de la racaille migrante !

      Que voilà un avenir peu brillant.

       
    • Dassault ou Bolloré appartiennent en effet à une oligarchie qui reste nationale... même si ils sont obligés de ruser avec la propagande officielle, ils essayent néanmoins de favoriser le maintien de ce qui peut l’être... et pourquoi pas de favoriser une ligne indépendante de la France.

       

    • Il ne faut pas cracher sur toute l’élite française ,par exemple la famille Dassault qui refuse de partager le savoir faire français avec l’Allemagne.



      la fameuse aille dela des mirage a étée inventée par alexanderAlexander Lippisch
      https://en.wikipedia.org/wiki/Alexa...

      « Hermann Behrbohm worked from 1946 for the BEE (French Aerodynamic Research and Development Institute) with operations in Emmendingen and Weil am Rhein in French occupation zone in Germany and the French developed later Dassault Mirage. »

       
    • #2720286

      "la famille Dassault qui refuse de partager le savoir faire français avec l’Allemagne".
      Ah bon ? parce que la Allemands qui ont inventé les missiles et les avions à réaction (et conçu les fusées pour les amerloques) ont besoin du "savoir faire français" en matière d’aviation ?

       
  • Un certain Horatio Nelson commanderait la flotille .

     

    Répondre à ce message

  • Les anglais sont souverains, les anglais ont raison.

    Si on était un pays indépendant on ferait pareil, la France possède l’un des espaces maritimes les plus vastes de tous les pays du monde et nos pêcheurs en sont réduit à disputer le bout de gras avec Jersey.

     

    Répondre à ce message

  • d’accord on en est là...

    J’attends toujours qu’un de nos gouvernants remette en cause les accords du touquet, et vous verrez que tout rentrera dans l’ordre dans l’heure qui suit.

     

    Répondre à ce message

  • La couronne britannique a toujours été le larbin de la City actionnariat de Londres.

    Le royaume unis occupe l’Écosse et l’Irlande du nord.
    Les tentacules (Canada et Australie) du RU sont
    aussi discutable pour un français.

    Les Îlots sont normandes donc normand, donc française !

    Il faut pas oublié que la Francie a quasiment unifié l’Europe de l’Ouest jadis et que les monarchies actuelles sont d’origine de noblesse franque.

    Tandis que les Anglo-saxons n’ont rein unifié mais ont surtout profité des peuples à l’image des Windsor vis à vis des britanniques.

     

    Répondre à ce message


    • Les Îlots sont normandes donc normand, donc française !



      sauf que la Normandie est... Normande.
      depuis que le roi de france a concédé ce duché en échage de "pas venir piller et bruler paris silvouspléééé "

      donner c’est donner ; reprendre c’est voller.




      Il faut pas oublié que la Francie a quasiment unifié l’Europe de l’Ouest jadis et que les monarchies actuelles sont d’origine de noblesse franque.



      les seuls vais français sont les descandants des francs. donc des germains.

       
    • 77
      Le mot germanique est a l’origine un vocabulaire utilisé par les gaulois pour désigné soit un cousin, soit un voisin.
      Ce terme est repris par les romains pour une question géostratégie militaire.
      Historiquement les celtes et les germains sont attribué a la même civilisation du nom de Hallstatt.

      Les Francs se sont installé en Neustrie puis en Gaules mais l’origine est attribuer au roi gaulois Francelon (pas sur pour l’orthographe) ou un peuple devenu nomade le long du Danube après l’invasion celtique en Asie mineur.

      Les normands, gaulois, bretons (ect...), ont participés activement a l’unification de la nation Française qui a le droit divin et donc la légitimité pour gouverné les terres chrétienne. (Jésus est le roi de France).

       
    • @ 77

      La Normandie n’a pas été donnée en 911 à Rollon, ce n’était pas un royaume, mais un duché qui a toujours relevé de la couronne de France, comme la Bretagne.

      L’Angleterre a été conquise en 1066 par son arrière-arrière-petit fils Guillaume, dit le Conquérant, duc de Normandie, qui est devenu roi d’Angleterre. Depuis cette époque, l’Angleterre est vassale du Duché de Normandie qui est vassal du roi de France.

      Les Îles Anglo-Normande font partie de la Normandie, elle n’ont pas été rendue après la victoire de Jehanne d’Arc.

      Il est temps de mettre fin à ce paradis fiscal et de bouter les Anglais.

       
  • Problème politique compliqué à priori lié au Brexit, ça sent trop la manipulation pour emmerder Boris et le Brexit, les décrédibiliser, les affaiblir, liguer contre eux, voire revenir en arrière.

    Désolé mais sans autre info, je suis du côté des anglais. De toute manière ils existent en tant que tels, alors que nous français, ne sommes plus qu’un groupe de personnes nommés ainsi pour seule raison historique. Car nous ne décidons plus de nos lois, de nos frontières et nous n’avons même plus notre monnaie !!

     

    Répondre à ce message

  • ne JAMAIS oublier qu’une gande partie des dépués et la totalité des généreaux (y compris des traitres a particule) ont de fait prété un serment d’allegence a la courone britanique :

    https://www.monarchiebritannique.co...




    est un détail de la vie des Windsor qui reste peu connu de notre côté de la Manche. Depuis plus d’un siècle, la famille royale s’est ouvertement liée à l’existence de la franc-maçonnerie.

    En France, cette société quasi-secrète est souvent mal perçue. Pourtant en Angleterre, et dans de nombreux autres pays européens, elle est louée pour ses actions sociales positives. Au Royaume-Uni, elle a su se hisser au plus haut degré de considération en entrant au plus près du souverain.

    Et pour cause, elle est souvent considérée comme l’un des piliers du régime avec la reine, l’Eglise et le Parlement.

    Aujourd’hui, la Grande Loge d’Angleterre est dirigée par un cousin direct d’Elizabeth II : le duc de Kent. Voilà déjà 47 ans qu’il porte le titre de Grand Maître de l’organisation. Jamais un homme n’a porté aussi longtemps ce titre.



    donc ... yorarien.

     

    Répondre à ce message

  • Ils nous cassent les couilles les rouquins.
    Ils viennent déjà nous voler nos coquilles Saint-Jacques en baie de Seine et en Baie de Saint-Brieuc à 30 bornes de nos côtes.

    Envoyer un BPC classe Mistral et des frégates, et 3 rafales en passage bas. La France vouvoie pendant que les autres tutoient, même les Comores, via leur président, nous mettent à l’amende sur les flux de clandos vers Mayotte.

    Résultat, on n’a rien dit, rien fait. Putain de dirigeants découillés.

    On a le second littoral du monde (à la richesse infinie, notamment au niveau énergétique, on avait fait un mini mémoire là-dessus avec ma binôme en école, c’est juste faramineux ce qu’on pourrait en faire), faudrait mettre un peu de moyens et surtout de volonté pour le faire respecter.

    Y’a des retraités dont on parle en ce moment comme des porteurs de charentaises alors qu’ils sont en rangos coquées et burnes de 50 par rapport à tous nos donneurs d’ordres.

     

    Répondre à ce message

  • Ces eaux sont normandes ! Donc françaises.

    Je rappelle que ces îles sont censées être indépendantes, mais sous protectorat anglais. ... tout ça parce que les gogols de la révolution française ont bradé nos îles.

    Cette situation est inadmissible. Les pêcheurs normands n’ont pas à demander autorisation pour pêcher dans les eaux normandes !!!

    Sur ce dossier la seule chose à faire c’est de récupére les îles par la force.
    Mais ce sont des paradis fiscaux :D. Donc en réalité ça arrange tout le monde ... jeu de dupes.

     

    Répondre à ce message

    • Tout ça surtout parce que c’est l’Angleterre qui est derrière la révolution française ...

      Tout ramène à ça mais personne n’arrive à comprendre ce simple fait : Nous sommes la pute de l’Angleterre depuis la révolution française, révolution qui était une GUERRE fomentée par les anglais. Elle à GAGNÉ. Et comme elle continue à faire aujourd’hui : En donnant une partie du pays à une petite partie qui la compose, des traîtres donc, en échange d’une alliance qui lui donne la souveraineté.

      Les patrons font pareil pour détruire le code du travail. Des gens transforment leur potentiel de trahison en argent. Autrement dit, ils s’associent pour voler leur frères et se partagent le butin.

      C’est la conquête par les TRAÎTRES. C’est ignoble, c’est laid, c’est dégueulasse, c’est petit : C’est anglais... Mais c’est efficace.
      Le monde à été conquis par des putains qui le sont par leurs méthodes de putains, c’est pour ça que le monde devient un monde de putains, le déshonneur et la trahison règnent en maîtres.

       
Afficher les commentaires précédents