Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Système vote pour une finale François Fillon – Manuel Valls

D’où Marine Le Pen est absente

Prophétie autoréalisatrice ?

 

Un vrai Trump français – c’est-à-dire un candidat populiste dans l’âme – ne doit pas parvenir aux commandes. Alors on fabrique de faux Trump, avec des discours adaptés.

On y arrive tranquillement, mais sûrement : les « mous » des deux camps de l’Alternance (Juppé et Hollande) sont éliminés, et remplacés par des « durs » (Fillon et Valls), qui sont plus susceptibles de prendre des points à Marine Le Pen, afin de l’éliminer dès le premier tour.

Ingénierie en marche, les médias commencent à prêter main forte à ce scénario qui permet au Système de se protéger de toute mauvaise surprise populaire... La preuve avec l’article du Point qui suit. Et cet extrait du Monde daté du 27 novembre 2016 :

Le Premier ministre observera de près la primaire qui se tient ce dimanche entre François Fillon et Alain Juppé. « Fillon, si c’est lui, sera un adversaire très sérieux pour la gauche. Je veux insister sur cela : nous vivons dans un nouveau paysage politique marqué par le tripartisme : la droite, l’extrême droite, et la gauche qui est fracturée. (...) Si nous ne mettons pas l’extrême droite sur la touche dès le premier tour, ce sera un big bang politique, aux conséquences lourdes pour la France ». Il dit « refuser que l’extrême droite » soit « la première force » à s’opposer au vainqueur de la primaire à droite et prévient que « la primaire du PS ne doit pas se résumer à de petits calculs d’appareils ».

L’annonce pure et simple de sa candidature par Manuel Valls, et de son lâchage du président, devenu un véritable boulet pour les élections.

- La rédaction d’E&R -

 


 

Face au nouveau chef de la droite, largement vainqueur de la primaire, l’actuel Premier ministre paraît le mieux armé pour incarner la gauche.

 

JPEG - 88.1 ko
On attend la confirmation du CRIF pour le "choix" des deux "bons" finalistes en 2017

 

À gauche toute ! Maintenant que la droite a désigné haut la main François Fillon comme son champion, à la gauche de se prononcer – et de tenir la rampe et les « sunlights » avec le même succès. Qui face au nouveau chef de la droite ? On le saura définitivement le 29 janvier, à l’issue du second tour de la primaire de la gauche. Emmanuel Macron est sorti du bois, François Hollande s’apprête à le faire, et Manuel Valls se dévoile de plus en plus. On comprend pourquoi : sur le papier, il paraît le plus à même d’incarner la gauche face à la droite Fillon. Du moins, il semble le plus en situation pour réaliser le même coup électoral que Fillon à droite. Voici pourquoi, en cinq raisons.

 

1. La mémoire Clemenceau

Il est le « mentor » historique et idéologique de Manuel Valls. Et l’homme est né en Vendée, à Mouilleron-en-Pareds, il y trouva refuge à la fin de sa vie dans une maison de campagne à Saint-Vincent-sur-Jard (ornée d’un jardin dessiné par son ami Claude Monet) qui se visite aujourd’hui. Le « Tigre » était très vendéen et il reste une référence politique pour la gauche locale. Georges Clemenceau incarne parfaitement l’autre France de l’Ouest, celle des « bleus » républicains dont le choc idéologique se poursuit encore de nos jours avec la droite conservatrice, qui défend les valeurs traditionnelles, l’autorité, le travail, la hiérarchie sociale, soit ces valeurs qui ont sous-tendu la vague ayant porté François Fillon comme chef de son camp.

 

2. La matrice historique

Bien plus que ses rivaux à gauche, Manuel Valls est porteur lui aussi d’un « récit national » – comme dirait François Fillon. Il n’a eu de cesse depuis longtemps de souligner, dans des discours à l’éloquence très Troisième République, les marqueurs idéologiques traditionnels de la gauche républicaine, laïque et sociale – et que l’on retrouve à l’œuvre historiquement dans la France de l’Ouest. Entre les deux tours de la primaire de la droite, au cœur de la « vague Fillon », Manuel Valls consacrait un discours très « présidentialiste » – mais peu entendu alors – au musée de l’Immigration à Paris, dans lequel il célébrait le multiculturalisme.

Être français, lançait Manuel Valls, c’est « être fier devant Le Mont-Saint-Michel, les îles du Ponant ou la mosquée de Paris », aimer les vers de La Fontaine, le théâtre de Pagnol ou « aimer son pays natal comme Césaire », Albert Camus et Kamel Daoud, ou encore le musicien Bizet, mais aussi le rap, le raï et le slam... Et il faisait siens les mots de Romain Gary sur la France, ce pays « où tous les rêves se réalisent vraiment  ». Un combat présidentiel entre Valls et Fillon, c’est l’affrontement entre deux traditions historiques françaises qui, depuis la création de la République (4 septembre 1870), ont forgé notre nation.

 

3. Le questionnement intime

C’est l’autre élément qui rapproche la psychologie de Manuel Valls de celle de François Fillon. Sur le plan spirituel, on ne peut pas dire que François Hollande et Nicolas Sarkozy aient témoigné de fortes interrogations intimes. On ne connaît à François Hollande aucune appétence pour ces sujets, et il témoigne même d’une certaine désinvolture qu’il partage avec Nicolas Sarkozy.

Lire la suite des « raisons » sur lepoint.fr

Un maître, deux stratégies pour 2017, lire sur Kontre Kulture

 

L’organisation du match de boxe truqué Fillon/Valls, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

87 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Fillon gros sous-marin du CRIF pour torpiller Marine ? C’est possible .

     

    • Eh ben ! Avec un changement de régime tous les 5 ans les Français sont condamnés à vivre au jour le jour à l’infini.
      Tout ce qu’ils peuvent escompter c’est des prévisions d’avenir sur 3 ou 4 ans pas plus.
      Ne sachant jamais qui sera alors le suivant. Ce qu’il va bien pouvoir inventer ou démolir, balayant vos années d’effort et d’investissements avec des nouvelles méga-taxes que vous n’aviez pas prévu.
      D’où l’impossiblité de voir à long terme, votre avenir vous paraissant constamment bouché ou incertain.
      Bouché avec celui qui est en cours... ou incertain avec qui sera le suivant.
      Ou alors c’est à vos risques et périls.
      Et là vous pouvez perdre jusqu’à votre patrimoine de plusieurs générations ou votre entreprise familiale nouvellement acquise.
      Chose qui, à n’en pas douter, sera bien calculée.
      On ouvrira vos armoires, videra vos tiroirs... les guerres coutent chers.
      Le plus petit missile 1,2 million d’euros pour exploser le cul d’un chameau dans le désert. Quand c’est pas sur des dunes quasi désertes, faisant semblant de lutter contre... le terrorisme.


  • La très récente et spectaculaire remontée de Fillon dans les sondages laisse perplexe . Les sionistes auraient-ils décidé de lui ACHETER ces sondages favorables ? On le saura sans doute dans une vingtaine d’années, à moins qu’un patriote infiltré ne vende la mèche .

     

    • #1611242

      Oui. Je trouve aussi très suspect ses scores lors de la primaire.
      Je veux bien qu’on veuille faire barrage à tous prix au danger public qu’est ALI JUPPE mais de là à mobiliser 70% sur 4 millions d’électeurs.. Oh on parle de Fillon, le mouligasse là ! Pas d’un Charles de Gaulle charismatique ou d’un Trump emblématique. Le gars n’a rien d’une rock star, je veux dire !
      Très suspect tout ce cirque.


    • et si c’était l’inverse ! Les analyses d’Alain Soral ont peut être fait comprendre à de nombreux Français, qu’il fallait écarter de la vie politique les plus atlantico-sionistes des candidats :
      ce n’est peut être pas un hasard si les grands perdants de cette primaire sont Copé, Sarko et Juppé .
      Je suis convaincu que le positionnement pro russe, pro Poutine et même pro Bachar de Fillon lui a fait gagner des dizaines de milliers de voix .


    • Il y a peut être aussi le fait qu’il a l’air de se tenir à ce qu’il dit.
      Même si l’on n’est pas d’accord avec sa politique, c’est lui qui avait fait le CPE.


  • Les ramollis du bulbe doivent se dire : " A quoi bon voter Marine et se faire mal voir alors que Fillon partage les mêmes valeurs ? "


  • Ca y est ils vont nous remettre le couvert ,et chaque fois tout le monde dégueule .De la mort aux rats ou du rata .Le gout est le même et l’effet identique .
    Quand est-ce qu’on va prendre les Français au sérieux ???

     

    • Ça fait 40 qu’ils nous prennent pour des quilles. Se seraient-ils trompés ? Il se peut aussi que le fn soit partie du système, comme le suggère l’upr. À ceux qui pensent comme ça, je leur recommande de tout de même voter fn, dès le premier tour, car personne ne peut affirmer que Marine sera au deuxième tour et, en outre, le fn est le parti le plus proche du peuple français qui est susceptible de remporter le deuxième tour. Si le fn passe, beaucoup de choses vont changer, quoi qu’en disent les Asslineau et autres de vilier... En outre, 2017 est vraiment notre dernière chance de changer les choses avec des élections.


  • Pourquoi les masses sont-elles en léthargie ?

    Ce dogme du Vivre-ensemble défini ex-synagona satanus, signifie aujourd’hui avec les derniers catholiques, et demain sans eux, génocide anti-blancs qui ne dit pas son nom. Le grand remplacement du langage est en cours, le sabir remplaçant nos racines grecques et latines. Comment chanterait Léo Ferré à notre époque, lui qui « voulait mettre des perruques aux vieilles pouffiasses littéromanes ? »

    Tout programme politique (qui est l’art du possible) cohérent devrait faire en sorte que chaque individu, dans sa sphère d’influence se réapproprie les sens communs. Car, on ne peut pas mettre la charrue avant les bœufs, et tant que les partis politiques et mouvements n’auront pas compris ceci, ils ne pourront faire que du chiffre...paramètre saisi, compris et encadré par les algorithmes du système démoncratique, qui lui permet même de se justifier, en se servant du Front National, par exemple, qu’il instrumentalise, diabolise pour épouvanter le Le drame de l’homme post-moderne, l’homo-festivus ayant succédé à l’homo-faber est qu’il soit devenu idolâtre de l’écran, temple de l’oracle, d’où sort la parole de pythie désinformatrice. Le grain de sable, le silicium, est ce qui a permis la prolifération des écrans, les images virtuelles produisent sur l’imagination une altération du bon sens de l’ordinateur de bord, à savoir celui des sens communs. Ces « fausses » images qui paraissent vraies seront pourtant stockées dans la mémoire sensitive.

    Aujourd’hui, les attaques du démon ne « titillent » plus les trois concupiscences, relevant du domaine de l’imagination, non, il a la tâche plus aisée en s’attaquant au « programme » de l’ordinateur de bord : les sens communs. En court-circuitant ces sens communs (débarrassé du bon sens), il peut produire de nouvelles idoles qui détourneront le sujet de sa quête de la Vérité, c’est à dire, trouver l’Objet : Dieu.

    L’homme est un animal doué de raison, et comme l’animal chez qui la mémoire cogitative se nomme instinct, il a ce bon sens, si cet instinct est ordonné à la raison.

     

  • Les français ne revoteront pas la gauche socialiste et Fillon avec son programme ultra-libéral/mondialiste ne parviendra pas à rassembler comme Sarkozy. Par conséquent, Marine a une bonne chance. Dans tous les cas, 2017 c’est FN ou la disparition de la nation ! Nous sommes à la croisée des chemins.

     

    • Mondialiste, Fillon ? Il veut émanciper l’Europe des Etats-Unis...


    • #1611247

      @Domino



      Mondialiste, Fillon ? Il veut émanciper l’Europe des Etats-Unis...




      Lol. Qu’a-t-il fait lorsqu’il était au pouvoir, à part soumettre la France aux USA via Bruxelles ? C’est lui qui a mis l’armée française sous commandement américain via le commandement intégré de l’OTAN !
      Fillon est autant mondialiste que Sarkozy ou Hollande. Il ne croit pas en la France et ne veut pas qu’elle retrouve sa souveraineté nationale (territoriale, législative, politique, économique, militaire). Et il se trouve encore des gens pour croire qu’il est nationaliste et patriote ?


    • @Domino

      Oui ... c’est ce qu’il dit pour le moment ... On a plus tendance à faire confiance à un inconnu (politichien de surcroit) qu’à notre épicier quand il nous rend notre monnaie (c) Charles Robin.


    • #1611280

      A Patriote74,

      si le FN ne gagne pas en 2017, il fera entre 35 et 49%.
      Mais il ne disparaitra pas. Et la France non plus.

      Le système semble parier sur Marion Maréchal-le Pen.
      Saura t-elle résister au baiser qui tue ?


    • #1611290

      "Dans tous les cas, 2017 c’est FN ou la disparition de la nation !"
      Avoir débarqué le père/fondateur pour contenter/amadouer le CRIF, c’est quand même dur à avaler. Se soumettre à ce point, cela augure mal des positions dures affichées, qui soi-disant nous débarrasseraient, entre autres, d’une certaine vermine hexagonale ou/et cosmopolite (il faut être conséquent).
      Si le FN, pour qui je voterai sans enthousiasme, veut nous laisser mariner dans la veulerie réformatrice que nous propose MLP, il y aura alors des fournées de déçus qui vont mettre tout en feu. Car les allégeances initialisées devront être confirmées, renouvelées à des gens qui représentent un autre pays et 1% de notre pays, et qui moralement n’ont absolument aucune légitimité ! Mais peut-être que c’est le meilleur scénario pour la majorité finalement.
      Tant que le vocable "veaux" pour nos concitoyens soumis au NOM s’appliquera, pas d’espoir. Tant que le politiquement correct français (un oxymore insupportable selon le patron) s’immiscera jusque dans l’alcôve, rien ne se fera, et adieu la petite mort...


    • @GauloisExpat Ne confond pas la stratégie (que l’on peut effectivement dénoncer mais je pense cependant que c’était la seule solution pour tenter de vaincre par les urnes) et le programme qui reste globalement le même sur le fond que celui de JM. Certains médias aiment à dire que le FN de JM était à l’époque plus à droite que celui de Philippot, je leur rétorque qu’à ses débuts JM était poujadiste et dénonçait déjà les hypermarchés qui allaient tuer les petits commerces locaux. Il était donc contre l’ultra-lbéralisme. Quant au sociétal, à mon sens Marine a raison de le mettre au second plan car c’est bien par leur pouvoir financier qu’ils peuvent nous imposer leur vision du monde. Pensons d’abord lutte des classes et reprenons le pouvoir ! (peuple contre oligarchie mondialiste) et le reste s’effondrera tout seul (théorie du genre, islamisme, etc...). Et pour terminer, je dirais que je n’ai aucun doute sur le fait que JM soutiendra le FN !


    • @domino https://www.youtube.com/watch?v=B5n...
      Fillon pour la mondialiste Hillary qui voulait tous les traités de libre-échange TAFTA TIPP...


  • exact ! Juppé a été éjecté car trop mou et trop à gauche ( et trop vieux, aussi...) Fillon a le discours pour piéger Marine sur sa droite. En revanche, je crois que Mélenchon est davantage capable de piquer des voix de gauche à marine ; Valls me semble cramé...

     

    • Mélenchon est davantage capable de piquer des voix de gauche à marine
      Oui et comme d’habitude les donner au candidat de gauche . Au début il est contre le PS et après il est pour s’allier à eux .Ce type n’est pas claire ,il est mondialiste ,immigrationniste et en même temps pour les ouvriers et la classe moyenne .C’est l’homme de la veste interchangeable selon les humeurs et les élections.


  • le Meilleur des Mondes, d’Aldous Huxley (1894-1963), qui nous dit :

    « Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s’y prendre de manière violente. Il suffit de créer un conditionnement collectif si puissant que l’idée même de révolte ne viendra même plus à l’esprit des autres. L’idéal serait de formater les individus dès la naissance en limitant leurs aptitudes biologiques innées. Ensuite, on poursuivrait le conditionnement en réduisant de manière drastique l’éducation pour la ramener à une forme d’insertion professionnelle. Un individu inculte n’a qu’un horizon de pensée limitée, et plus sa pensée est bornée à des préoccupations médiocres, moins il peut se révolter. Il faut faire en sorte que l’accès au savoir devienne de plus en plus difficile et élitiste. Que le fossé se creuse entre le peuple et la science, que l’information destinée au grand public soit anesthésiée de tout contenu à caractère subversif. Surtout pas de philosophie. Là encore il faut user de persuasion et non de violence directe : on diffusera massivement, via la télévision, des informations et des divertissements flattant toujours l’émotionnel ou l’instinctif (détruire les sens communs).On occupera les esprits avec ce qui est futile et ludique. Il est bon, dans un bavardage et une musique incessante, d’empêcher de penser. On mettra la sexualité au premier rang des intérêts humains. Comme tranquillisant sociale, il n’y a rien de mieux. En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté : de sorte que l’euphorie de la publicité devienne le standard du bonheur humain est le modèle de la liberté. »

     

    • Merci de nous rappeler cet excellent passage.


    • Pour ceux qui n’ont toujours pas compris...

      Un grand merci à vous pour cette citation qui résume parfaitement la merde dans laquelle nous pataugeons !


    • Exactement.
      Vous pouvez aussi bien dire à quelques vieilles conaissances, de manière plus lapidaire, " Tu es devenue une femme. " Non pas que la femme soit infèrieure, mais que l´homme a perdu ses qualités de bravoure et d´honneur.
      Comme moi, vous perdrez peut-être quelques " amis de 20 ans. "
      Les hommes ont été tués dans les guerres, les quelques vrais hommes qui ont survécus sont mis à l´index, procès Soral, diabolisation Trump.
      LE problème est là, la société est constituée de fiotes et d´hystèriques.


    • Merci de rappeler ce livre d’A. Huxley "Le Meilleur des Mondes". Couplé avec le "1984" de G. Orwell, on aura la toile de fond d’un monde où chacun, à tout moment, est sous contrôle absolu et permanent. Toute ressemblance avec notre monde réel, bien sûr, ne serait que fortuite..


  • Zoreille au deuxième tour ? Pas si sûr ! Si Jospin qui était pas si mal aimé que cela s’était fait éjecté au premier tour je pense que Zoreille a une plus grande probabilité de se faire dégager au profit de MLP. Le bel hidalgo, alias El Blanco, a un capital antipathie assez fabuleux !

     

    • ici, chez les vrais démocrates, qui sont pour la liberté d’expression, Valls nous est effectivement très antipathique.
      Mais méfies toi camarade, pour les auditeurs de Pujadas et de Cohen liste noir, Valls est après Macron leur chouchou.


  • Je ne vois pas pourquoi Marine Le Pen ne fera pas ses 30% à l’élection présidentielle, à moins de la disqualifier via des manœuvres malhonnêtes mais dans ce cas, ce sera très mal perçu par son électorat et accéléra la chute du système... et la guerre civile.

    Etant donné que l’ensemble de la gauche (Mélenchon inclus) représente 35% des électeurs, je vois également mal comment celle-ci peut arriver au second tour...


  • Le Point écrit ce jour à propos de la crise au sommet : "Mais ce qui est sûr, c’est que tant que François Hollande n’a pas renvoyé Manuel Valls ou que Manuel Valls n’a pas démissionné ..".

    Une réalité mais qui a une importance colossale sur le plan institutionnel : le président nomme bien le premier ministre mais ne peut le révoquer. Nous serions alors en monarchie avec ministre responsable devant le chef de l’état et non devant les chambres, et le parlementarisme républicain déjà mal en point aurait officiellement cessé d’exister, ce qui tout de même une nouvelle ! Remarque : la France vit une crise très profonde de la responsabilité politique dont cette crise n’est qu’un épisode. ;

    Or cette impossibilité de révoquer le premier ministre qui est le chef de gouvernement responsable devant le parlement (au contraire du chef de l’Etat irresponsable), est précisément la clé de cette crise ! Hollande, sans l’arme de la dissolution, ne peut rien. Or il est trop part pour dissoudre et de plus l’électorat le prendrait mal.

    C’est cette faille constitutionnelle que les journaliste formatés science-po ne voient pas qui a probablement opposé pendant quatre années Sarkozy à Fillon et est à l’origine de leur haine réciproque.


  • Cette élection c’est d’abord, avec beaucoup de retard, le recours aux sympathisants UMP pour remettre de l’ordre dans un parti secoué par la lutte pour la présidence. Voilà qui est tranché et bien tranché, les faiseurs de troubles et les faux-culs étant enfin remis à leur place. Et comment !
    Concernant les futures présidentielles rien n’est encore joué. C’est même très loin d’être gagné pour Fillon. Car cette élection est une longue partie de jeu de cartes, qui s’apparente actuellement au jeu bien connu du Mistigri. Et il est aujourd’hui très clair, et cela le sera encore plus lorsque tous les candidats à la présidentielle seront connus que François Fillon vient surtout de se faire refiler le Mistigri (quoi de plus normal pour le collaborateur le plus célèbre de se retrouver avec le valet de pique !). Et s’il le garde jusqu’à la fin il va perdre. Car il vient de ramasser, grâce à son positionnement ultralibéral et antisocial, les grincheux historiques du FN, ceux qui ont jusque là contribué à la diabolisation du parti. Le diable maintenant c’est Fillon ! Même pas sûr qu’il parvienne au 2ème tour des présidentielles ! A suivre...


  • Si il y a un lanceur d’alerte ou un pirate émanant du fisc atteint d’un cancer en phase terminale, sans enfants.

    Je le supplie d’envoyer toutes les déclarations d’impôts de tous les pourris de la politique, médias, journalistes, chanteurs, acteurs, etc...

    Ainsi, il sauvera la France et son nom entrera dans l’histoire.


  • Suite à la lecture de ces brillantes prédictions de la part de nos si clairvoyants maitres, je dois avouer qu’un second tour Mélenchon / Le Pen me ferait vraiment marrer.

     

  • Fillon peut certes prendre des voix à Marine mais d’un autre coté les gens de gauche auraient plus volontiers voté pour Juppé contre Le Pen au second tour. Là ils risquent de rester chez eux.

    Avoir un possible duel "Le Pen / Fillon" c’est pour le système prendre le "risque" que la gauche ait moins d’élan "républicain".
    Avoir un possible duel "Le Pen / Valls" revient au même risque inversé.
    La seule solution sûre pour eux est effectivement de liquider le FN au premier tour, mais pour l’instant cela ne semble pas être le cas.
    Perso je ne pense pas que Fillon et Valls comme adversaires principaux au premier tour soient ultra dangereux pour Marine car la gauche sera probablement trop divisée et les quelques voix que Fillon pourra prendre au FN ne feront sans doute pas couler Marine en troisième position.

    Je sais que Soral pense que le FN risque de voler en éclats aux présidentielles mais honnêtement je pense que c’est plutôt quitte ou double.
    C’est à dire qu’il y a aussi une possibilité non négligeable que le FN gagne, ou au minimum assure durablement sa position d’opposition principale et incontestée dans le pays.

     

    • Très d’accord avec ce message.

      Laissons la propagande défilée.

      Personnellement, je sens qu’une brêche vient de s’ouvrir pour Marine.

      A elle maintenant de pilonner intensivement sur tous les sujets pour ouvrir la porte de l’Elysee : économie, social, frontière, nation...

      Elle a de quoi tous les couler


  • Mettre le FN sur la touche avant le 1er tour.... ?
    c’est sûr que c’est très démocratique , c’est pour cela qu’ils leurs sortent
    des procédures bidon tous les jours.....leur empêcher de financer leur
    campagne etc....Joli !

     

    • Il a dit l’extrême droite. Le FN n’est pas l’extrême droite. De plus, l’extrême droite n’est pas un gros mot, c’est la droite extrême, comme l’extrême gauche est à la gauche de la gauche, rien de plus. L’extrême droite n’a aucun problème avec l’europe, l’euro et les migrants, bien au contraire. Rien que cela l’oppose au FN


    • Le problème en France est que nos medias de masse depuis des années ont mis dans la tête des citoyens que "extrême-droite" = nazis. Selon les pays, l’appellation extrême-droite ne recouvre pas la même réalité. Il est intéressant de constater que des partis comme le likoud par exemple sont qualifiés de "droite nationaliste" ou "droite radicale" bien plus politiquement correct, pourtant en examinant les actions du likoud par exemple et le programme du FN, le FN fait vraiment figure d’ange à côté. Le FN, dans pas mal de pays (autres que les Etats altlanto-sionistes soumis au NOM) serait seulement un parti de droite nationaliste sans rien d’extrême. Il est temps que les citoyens se réveillent.


  • #1611239
    le 28/11/2016 par Palm Beach Cult : "Post !"
    Le Système vote pour une finale François Fillon – Manuel Valls

    "Si nous ne mettons pas l’extrême droite sur la touche dès le premier tour"

    Je ne crois pas à "l’extrême droite", pas plus qu’à la "démocratie" ni vraiment au pis-aller qu’est le vote, mais je vais aller mettre un bulletin FN le jour de l’élection, comme si c’était dans son fiacre !
    Certes, on se console comme on peut, mais merde ! quand même !


  • Vouloir gouverner aujourd’hui, c’est reprendre le pouvoir.

    Quand Vladimir Poutine « a pris le pouvoir » en Russie, il a fait mettre au pas les oligarques, la Mafia, fait emprisonner les fonctionnaires corrompus, et plus importants encore, écarté des affaires de l’État les corps intermédiaires constitués de lobbys et autres communautés organisées.
    Ce que d’ailleurs la constitution « en France » prévoit depuis la Révolution « française ».

    Avant donc de s’atteler aux réformes économiques, le (la) prochain (ne) président (e) devra d’abord rétablir « la loi de haute trahison » prévue initialement dans la constitution française qui a été trafiquée par les gouvernements UMPS sans en aviser le peuple, et faire juger tous les traitres à la nation.

    Le peuple réclame aujourd’hui des comptes et c’est seulement en rendant une justice « populaire » qu’une « souveraineté nationale » pourra être entérinée dans les esprits.

    Sinon, comme le disent si bien les Américains aux Européens : « allez vous faire enculer ! »


  • qu’il y aille le valls il va se faire démonter par montebourg. de plus hollande ne va rien lacher ça va être épique..


  • Valls est censé ramasser, comme Clintonne, les voix des sociétaux et des parasites étrangers et français dont nombre de citadins médiocres dépendant des largesses de l’Etat (assoces, faux jobs...), leur coeur de cible.
    Ils sont malheureusement très nombreux, et surajoutés (morts, sans-papiers).
    Ces gens voteraient pour un rat d’égout, dans l’espoir de maintenir à flot leur parasitisme. Ils savent très profondément qu’ils n’ont pas d’autre option de survie, liée à la docilité au pouvoir actuel. Ils n’ont jamais appris à se débrouiller par eux-mêmes, pour les bobos ; et les étrangers, qu’ils soient ou non présentés comme "français" ont appris à piller, pas grand chose d’autre.
    La valeur de Valls n’a aucune importance en la matière. Le soin de son parti a été d’ajouter toujours plus de parasites au pays, dans l’espoir d’obtenir leurs voix, et de se maintenir. La survie des uns s’enclenche dans celle des autres. Ils ne peuvent vivre sans la manne d’autrui (politiciens et starluches y compris), et donc leur agressivité votatoire suivra, en dépit de toute logique, contre le bien commun, contre les véritables pourvoyeurs. Jusqu’à l’effondrement ou la claque électorale de type Trump.
    En face : un peuple appauvri, très inquiet, capable de réflexion, vu la situation urgente dans laquelle il se trouve. Sera-t-il assez nombreux pour contrer les parasites et sociétaux, sans compter la triche, de plus en plus présente ?
    Une seule méthode : la vérité, rentrer dans le lard. Mais pour cela il faut savoir y faire.
    Les deux apprentis-dictateurs, vrais pantins, savent jouer du menton et d’une voix grave et paterne. Il leur faut un adversaire qui soit un VRAI dur à cuire, capable d’enthousiasmer les foules, tombeur de masques.


  • Il ne faut pas sous estimer les capacités de la bourgeoisie française à tenir le pouvoir puisqu’elle y parvient malgré son ignominie profonde depuis juin 1789 ! C’est pas mal ! Cela change de nom : "le Parti de l’Ordre". de "La Stabilité est assurée" !

    Aujourd’hui, l’Ordre et la stabilité pour les haut fonctionnaires (ah mais !) mais le libéralisme et l’errance financière pour les pauvres.

    De cette notion bourgeoise du pouvoir et de la république (régime qui en principe ne veut pas de "Chef"), le peuple n’a pas voulu. Au fond, il préférait le régime humain de protecteur de l’Ancien Régime qui s’occupait un peu de lui.

    Oui, la Bourgeoisie a tiré sur le peuple ce que la monarchie n’avait pas fait et elle l’a fait quand il le faut ! Pour assurer "l’Ordre", l’Ordre que diable : Journée de juin 1948, (même Victor Hugo bourgeois poète et maire du VIIIème arrt fait mitrailler la foule), 2-décembre, commune de Paris, Clemenceau contre les grèves, génocide de paysans en 14-18, et elle a ses hommes dissimulés en prophète délirants : Jaurès, Blum, Thorez, Briand, De Gaulle, Mitterrand. Mais toujours derrière : le bourgeois, le bourgeois, le bourgeois... Il revient toujours celui-là. Il est toujours là. Fillon est l’homme qu’il faut pour l’Ordre. Longue dynastie de crapules. Ils écrasent la France avec un régime ignoble de la 5ème république et ils livrent la France à l’étranger sous toutes ses formes. L’étranger, c’est l’Ordre !

     

    • Et pour revenir à l’actualité, trouvé sur internet le passage suivant :

      "Un autre sujet qui ne semble guère attirer des commentaires est celui des références récurrentes de Jean-Luc Mélenchon à un auteur et politicien comme Victor Hugo, dont le profil réel paraît très éloigné des intérêts populaires que Mélenchon dit défendre".

      "Notre précédent article rappelle notamment le discours de Victor Hugo de 1879 soutenant le projet de « grande expansion coloniale".

      "Il paraît également indispensable d’aborder plus en détail son rôle dans la répression sanglante du mouvement ouvrier en juin 1848. Nommé par Lamartine maire du 8ème arrondissement de Paris en février de la même année, Hugo fut élu député début juin. Après avoir dénigré les Ateliers nationaux le 20 juin dans un discours en tant que député conservateur siégeant à l’Assemblée Nationale constituante, Victor Hugo fut l’un des soixante commissaires désignés par l’Assemblée pour réprimer la révolte des ouvriers que déclencha la suppression des Ateliers".

      "Et c’est dans le 8ème arrondissement de Paris de l’époque, qu’il dirigea une partie du massacre (ce fut bien un massacre) des barricades ouvrières".

      "Or, dans son discours de ce dimanche après la manifestation sur les impôts, Jean-Luc Mélenchon a été jusqu’à brandir une citation de Victor Hugo tirée précisément de son intervention du 20 juin 1848 devant l’Assemblée Nationale. Combien de militants du Front de Gauche connaissaient la provenance réelle de cette citation lorsqu’elle a été utilisée hier par Jean-Luc Mélenchon ?"

      Autrement dit, la posturitude ne date pas d’hier. Le "sénateur" grotesque et franc-maçon un peu fou à la chevelure hérissée typique des grands initiés est atteint. Ainsi que le faux grand homme politique (et immense poète certes, "hélas") Victor Hugo. Celui-ci multiplia les poèmes et romans populistes et humanistes ("les pauvres gens", "les misérables" etc etc.) parce qu’il était rongé par son rôle d’assassin et d’affreux bourgeois lors des journées de juin 1948.

      C’est important à comprendre pour mesurer ce nouveau parti social bourgeois appelé LR. Ce régime repose seulement sur une bonne technique de répression des Compagnies Républicaines de Sécurité. Une répression propre et surtout sans "morts" comme en 1848, en 1871, en 1905, en 1934, en 1958, et en 1968. Ouf ! Sans morts, s’il vous plaît. C’est sale.


  • Bah, de toute façon on sait bien que la branche merdiatique du système :

    1. se plante systématiquement malgré tous ses efforts de propagande (Brexit, Trump, et dernièrement, victoire annoncée de Juppé)

    2. n’apprend jamais de ses erreurs, peu importe le nombre de claques que la réalité lui mettra dans le museau, tant elle est engluée dans son idéologie et son déni de réalité, là haut, au sommet de sa tour d’ivoire...

    Le FN sera au 2e tour, sauf entourloupe pour l’empêcher de s’aligner à la présidentielle (ce qu’ils ne manqueront pas de tenter...), ça ne fait pas l’ombre d’un doute.

     

    • #1611404

      Pourquoi "le FN sera au deuxième tour" ? moi j’en sais rien, c’est pas sûr du tout, faudrait déjà que Marine fasse quelques télés çà pourrait aider sinon on risque de l’oublier, enfin je ne suis pas son directeur de campagne...

      Qu’il soit au 2e tour c’est une chose, mais le marqueur c’est que le FN DOIT faire 51% des voix AU PREMIER TOUR, sinon les deux autres en s’alliant (plus les perdants jouant de leur influence en appelant à voter pour untel) s’opposeront au FN qui perdra, c’est du sûr et certain.
      Mais pour arriver à 51 minimum, il faudrait mettre les bouchées doubles, face à un empire médiatique qui lui fait de la propagande 24h/24.
      Autrement dit le FN est un peu l’outsider : c’est une bonne surprise s’il gagne !


  • Des gogo girouettes socialos sont allés voter chez les LR. Pas persuadé que les électeurs de droite aillent se prostituer aux primaires de gauche. On verra donc réellement l’impact de la gauche à la fin 2016. Je pense objectivement que ET valls ET hollande vont subir le même sort que juppé/sarkozi.


  • Magnifique le "story telling" du point !

    Arriver à rapprocher Vals de Clemanceau il fallait oser, ça sent la passe à 5 sacs...

    Je cours sur le site du point pour connaître la suite et le nom de la ballerine qui a réussi cet exploit.


  • Vals les français l ’ ont bien entendu car il l ’a bien clamé est l ’ amoureux et le chevalier d ’ Israel auquel il s ’est même déclaré "éternellement attaché" ; baste les sarkhozy Hollande et Vals : les français ne veulent plus d ’un président pour Israel mais pour la France et les français !

     

  • Bref, A. Soral qui "avec raison" avait déjà prédit la "valse" à gauche (je n’y croyais pas tout à fait) doit désormais (et oserais-je dire, respectueusement, impérativement) se fendre d’une émission spéciale pour "nous faire le point". Ma participation financière est prête, action !


  • ça y est !..... Bilderberg a choisi ses deux favoris.....logique !

    Quant-est-ce les Français vont enfin enlever leurs lunettes en bois.... ?


  • Propagande quand tu nous tiens.


  • #1611368

    Marine s’est perdue, elle n’a pas défendu ses propres idées. Marine voulait la Présidence de la République francaise, elle s’est donc mise au diapason en s’évertuant à tout prix à dédiaboliser le FN sans comprendre que le Trumpisme avait le vent en poupe. Quelle perte de temps et d’énergie ! Contrairement a ce qu’a cru Marine, l’élection de Trump n’était pas une aussi bonne nouvelle pour le FN, c’etait un signal d’alarme pour qu’elle cesse cette politique insensée de dédiabolisation.

    Si vous écoutez la nouvelle sémantique de Fillon , soudainemet identitaire, on comprend que Bilderberg a adapté la " rhétorique Fillon" aux désideratas du peuple de France, sachant bien ce que le peuple attend réellement (que ce soit sur l’Islam, l’immigration ou la restauration de l’ordre en France). Bilderberg, la Commission trilaterale et consorts feront de Fillon la plus grande marionette du siècle.

    La seule chance du FN serait aujourd’hui Marion...


  • J’étais certaine depuis deux ans environ que ce serait Juppé-Macron.
    Je me suis plantée en beauté ...


  • Par les temps qui courent, le candidat du système ... est certain de perdre.

    Les dés-informateurs des médias devraient comprendre que le peuple a désormais l’intelligence de voter contre leur choix affiché (même s’ils craignent l’aventure et l’affrontement manient donc ce vote avec circonspection : pas de chance pour MLP).


  • Par le jeu de la constitution de partis politiques distinguant des sensibilités idéologiques, et du mode de scrutin autorisant les consignes de vote de la part des partis, ceux-ci obligent les députés à un alignement docile, et ainsi, les lois sont émises, validées et appliquées par la prétendue volonté du peuple en imposant un droit absolu qui peut diverger du droit naturel. La laïcité impose aux religions de ne pas s’opposer à l’expression démocratique. La fausse tolérance n’est plus de bien Vivre-Ensemble (selon les règles de la charité) : mais d’absoudre le mal dans le vivre ensemble (selon les règles de la solidarité), ce qui réduit les religions à des options de pensée dont aucune ne doit prétendre prévaloir sur aucune autre ni conditionner le droit public, dans lequel le droit de religion et d’expression sont formellement garantis.


  • un big bang politique... se rendent ils compte des images qu’ils utilisent ?
    théorie officielle du big bang, une explosion du rien de laquelle l’organisation de la vie en découle.

    je veux un big bang, viiiite !!!

     

  • Partie 2
    Ainsi ce « peuple » est un corps politique qui par le jeu de l’alternance gauche/droite, n’est qu’une assemblée de « frères », qui appliquent les directives qui ont été décidées en loge, sans qu’aucun corps intermédiaire ne puisse y faire obstacle. Cette supercherie « démoncratique », ce « peuple » est une engeance politique, détentrice de la Souveraineté (la leur), la soumettant à la fumisterie caractérisée de l’alternance des partis. Cette « nation » trouve ainsi aux yeux des citoyens-consommateurs sa légitimité démocratique.

    C’est la raison pour laquelle l’État et la nation sont indissolubles, au point que pour certains, toute nation a le droit de disposer d’un État et tout État doit s’appuyer sur l’existence d’une Nation. L’existence des États-nations apparaît dès lors comme une conséquence logique du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, dont le principe s’est imposé au XXe siècle dans la conduite des relations internationales. L’État se caractérise alors par la superposition d’une entité politique souveraine avec un ensemble culturel unifié du point de vue linguistique ou religieux.


  • On peut aussi se permettre une analogie des 3 archétypes de l’art royal avec la méthode d’infiltration gauchiste. Celle-ci fait appel au porte-greffe (la victime, en l’occurrence ; l’Occident Chrétien et son ennemi la Synagogue de Satan, à croiser avec les travaux de l’entomologiste H. Fabre qui démontra que le sphex (prédateur de la mante-religieuse), n’est pas le produit d’une évolution (la pauvre bête serait morte de faim) mais d’une création ex nihilo, cet insecte pondait ses œufs dans le corps de sa victime. C’est la deuxième étape : l’implantation. La victime anesthésiée (comme le chrétien aveuglé) ne se rend pas compte de l’intrusion du mal, le prédateur qui utilise plusieurs techniques, dont le coup du voleur chinois ( 2+2=5, le « dialogue » entre le révolutionnaire et le libéral permettra au premier de dire 4, 8 et au libéral 4, 2 puis, par le jeu démoncratique gauche/droite, du deux pas en avant, un pas en arrière, 4, 6 pour le coco, et 4, 4 pour le libéral, pour trouver ensuite un consensus autour de 4,3 ensuite, il ne reste plus qu’à déplacer le curseur pour arriver à 5, utiliser les lâcheurs pour vous faire lâcher est une technique utilisé en analyse transactionnelle (Gilles Binet), aux 3 états du moi, puis viennent les phénomènes de groupe et notamment le leadership de Jacob-Lévy Moreno (1889-1974) et surtout les travaux concernant les muselage des peuples, ceux de Stanley Milgram (1933-1984), psycho-sociologue américain : Soumission à l’autorité et enfin ceux de Martin Seligman (1942-….) : L’Impuissance apprise. Les techniques de propagande mises au point par Edwards Bernays (1891-1995), gendre de Sigmund Freud (1856-1939) seront utilisées par le social-nationaliste Joseph Goebbels (1897-1945), ces tristes sires ne connaissaient pas la publicité subliminale et la programmation neurolinguistique (PNL) apparue en 1970 aux États-Unis grâce aux travaux du psychologue Richard Bandler (1950- ) et du linguiste John Grinder (1940-).


  • Cet article du Point, c’est vraiment n’importe quoi. Je ne vois pas ce qu’il fiche sur le site d’E&R.
    Il n’y a absolument aucun point de ressemblance entre Fillon et Valls qui selon cet article serait son alter-égo de "gauche" .
    De plus Fillon ne peut aucunement être représenté comme le candidat de droite du systême alors que ce dernier n’ a eu de cesse d’encenser Juppé tout en diabolisant son rival le faisant passer pour un homophobe catho ringard et même pétainiste.

    Fillon est 100 fois plus proche d’un Trump honni du systême que de l’une de leurs maléfiques créatures que sont Valls, Macron ou Juppé.

    Nous ne pouvons que nous réjouïr de sa très large victoire devant le candidat des bobos de droite comme de gauche.
    A l’inverse une victoire de Valls aux primaires de la gauche, ceci au détriment du presque socialiste Montebourg serait desespérant pour tous ceux qui s’illusionnent encore sur cette gauche contemporaine, laquelle avant de virer sociétale libérale/libertaire fut pleinement sociale.


  • Etes vous sur de votre analyse ? Car les moins précédents vous nous annonciez que Juppé était l’homme choisi par le système pour être le prochain président.
    Avec la désignation de Fillon et la probable multiplication des candidatures (de Macron à Mélanchonen passant par Bayrou), il est permis de penser qu’un boulevard s’ouvre pour MLP.


  • #1611428

    Les journalistes nous présentent le plan de l’oligarchie. Classique désormais. Il correspond aux prévisions d’Alain Soral, mis à part que Juppé s’est fait éjecté. Peu importe, le Système s’adapte automatiquement.
    L’avantage que nous avons (nous, le peuple) est que nous disposons du plan de l’Etoile Noire pour la faire sauter.
    Le Système prend ses désirs pour la réalité, autre avantage en notre faveur.
    Qui peut à ce jour croire que ce "story telling", comme l’a justement dit un autre commentaire, va plaire aux Français ?
    Quoi qu’en dise Alain Soral, la Gauche a très peu de chances d’accéder au second tour. Le rejet massif du sortant, les candidats-têtes-de-noeud, l’absence de propositions et de perspectives ne vont pas plaider en leur faveur.
    A droite, Fillon représente effectivement un danger. Mais il traîne aussi un passif qui ne fait pas de lui le perdreau de l’année.
    Bref le choix est bien : continuité ou rupture.
    Je ne sais plus qui a dit que l’élection se gagnait en évitant tout faux pas. l’exemple-type a été Jospin, et à une autre époque Giscard (de mémoire le fameux "Vous n’avez pas le monopole du coeur").
    A ce jeu, la stratégie du politiquement correct du FN n’est pas si mauvaise. A la moindre erreur de la part de Marine, les merdias nous joueront la horde sauvage. Donc l’idée du politiquement incorrect en France doit être manier avec prudence. Le Pen et le FN n’ont rien à voir avec Trump et Poutine. Ne copions pas bêtement.
    Le Sytème tente de verrouiller toutes les écoutilles, il est donc sur la défensive.
    Et le meilleure défense, c’est l’attaque.


  • Le meilleur candidat pour la France c’était Juppé désormais c’est cuit et on ne pourra plus revenir en arrière.


  • A entendre les médias le phénomène Fillon serait un raz-de-marée électoral alors qu’il n’y a eu que 4 millions de votants, probablement des bourgeois et des vieux. L’immense majorité du corps électoral n’est pas acquise pour Fillon...loin de là...
    Les médias cherchent à gonfler le truc pour éclipser les véritables oppositions patriotes et souverainistes... je vois encore FO Giesbert hier partir dans un délire sur Filllon, comme si il était déjà au second tour des présidentielles...
    Et l"hypocrisie politicienne est énormissime à propos de l’opposition Fillon et FN...Cohn-Bendit affirmait hier qu’il n’avait pas peur, qu’il ne voyait pas de fascisme dans le programme Fillon alors que sur certains points il est beaucoup plus dur que le FN... cela additionner aux programmes économiques barbares qu’il propose... on se rend compte que les causes de la stigmatisation du FN sont cachées, c’est de l’enfumage cosmique...
    Les véritables causes de cette stigmatisation concernent à la fois les positions sociales et patriotes du FN, et son souverainisme authentique illustré par son souhait de sortir de l’UE et de l’euro... rien d’autre...
    Encore une fois on remarque que l’ "habillage" patriote des républicains est un écran de fumé, une illusion pour capter et entourlouper un électorat plus large... ces gens là sont bourgeois et néolibéral avant d’être français(s’ils le sont encore)

     

    • Tout à fait ! Il n’y avait en majorité que des bourgeois et des vieux apeurés pour accepter de PAYER pour voter ! Car cette oligarchie politique et ces partis sont bien sûr "sans le sous", les pauvres ! Une escroquerie à quasiment 16 millions d’euros. Ce genre de primaires, qui plus est PAYANTES, devraient être interdites par NOTRE constitution.


  • Manu est tellement adulé, moi j’estime ses chances à 98%...


  • Aucun ouvrier, aucun prolétaire, aucun précaire ne pourrait voter Fillon ! L’alternative c’est quoi Valls obligé ?
    Un ami syndicaliste ( maghrébin) me disait que tous ceux qui votaient à gauche se porteraient sur MLP car les socialistes ont trop menti , trop déçu : loi travail, loi Macron etc . I


  • #1611528

    Encore une fois, le Système devra changer de marabout...


  • Une chose est sûre
    C’est bien Marine qui sera au second tour
    Même si l’effet Fillon est une manipulation des élites caf assez proche es lignes FN ou alors un réel désir d’une partie (seulement) de l’électorat francais ajouté à un ras de bol de se faire dicter leur décision par les médias
    Une nouvelle fois, les pronostiqueurs sondeurs vont l’avoir dans l’os si il ne voit pas un duel avec au moins Marine au second tour.
    Il suffit de lire certaines décisions sur les réseaux sociaux forum etc.....
    Les gens ne sont plus dupes, bien avant l’effet Fillon, beaucoup connaissait la mascarade reps républicain ps.

    Après bien entendu on peut toujours se tromper....mais même si certains la voient au second tour et que les sondages se sont lourdement trompés depuis un moment et bien j’ai bien l’impression que c’est ce qui va sdvpasser


  • depuis le temps qu’il se trompe avec leurs sondages de merde , c’est plutôt rassurant !
    continuez comme ça .....


  • Ceux qui espérait voir Marine L.P présidente de la république commencent à se poser des questions. Brutal. Celle qui a flingué son propre parti en ostracisant ce génie politique qu’était son père et détruit en 1999 tout l’appareil militant du FN et qu’on ne reverra plus, qui en a fait une parti d’électeurs ruraux égarés, va en être pour ses frais. La jouissance solitaire du pouvoir, c’est pas politique.

    Les réseaux immarcescibles des notaires de province et des fournées de sphinges et de mémères de sacristies vont tout emporter comme un tsunami noyant les plages de Perros-Guirec et du Pouldu.


  • #1611659

    Pour reprendre une terminologie à la mode, cet article du point m’a vraiment donné la nausée. M.Jérôme Cordelier est mur pour le bois de Boulogne à mon avis vu son remarquable travail de fabrique de l’opinion, absolument pas crédible pour un sous quand on a décroché de la doxa dominante, c’est là qu’est sa vraie place.


  • Valls c’est la hillary "française" c’était déjà la fin et la soumission complète de la France, avec valls comme président c’est la confirmation.


  • Chaque chose en son temps.
    De la même façon que les 2 favoris, Sarko et Juppé ont été éliminés avec la primaire de la droite, Valls et Hollande peuvent être éliminés de la vie politique française et ce sera un bien pour la France.
    C’est la bonne occasion pour Dieudonné ou Soral de tester leur influence politique : nous demander l’aller voter en janvier contre Valls et Hollande .

    Ensuite nous attendrons avril, paisiblement .


  • Fillon a été choisi par le Nouvel ordre mondial pour battre MLP au second tour. Et, malheureusement, il gagnera, car il n’y a pas plus imbéciles que les peuples régis par le capital !


  • Que MPL ou le Maître d’hôtel soit au second tour, dans les 2 cas, Fillon va les éclater.
    Avec toutes critiques qui peuvent lui être attribué, il a la stature d’un homme d’état, c’est ce qui va faire la différence.
    En France, nous avons gardé une certaine culture aristocratique, c’est pourquoi, par sa personnalité, il va l’emporter.

     

  • Ce sera François Fillon/Marine Le Pen, évident. Comment peut-on croire que Valls, cet individu antipathique et incompétent que tout le monde déteste, pourrait réunir pléthore de suffrages en sa faveur ? Allons soyons sérieux...


  • Quel intérêt de mettre 2 candidats identiques en tout points : libéraux radicaux avec le mépris de la classe moyenne (vous noterez que je ne dis pas que les deux ont une tête de con et de truand ça vient sans doute des clichés


  • Il y a peut être une autre hypothèse. Un second tour lors des primaires de la gauche valls Montebourg
    dans lequel Montebourg passe de justesse. Ou Montebourg essait de faire du philippot pour affaiblir le front national... Hypothèse crédible ?


  • Vous aviez l’air de soutenir Trump. Dans ses déclarations, Valls a eu l’air plutôt content de cette victoire puisque peut être que Hollande misait sur la victoire de Clinton avec qui il avait des relations déclarées (avec son équipe). Sur une chaine câblée russe (visible sur fibre orange) des pubs sont adressées aux russes de 2 pays, Allemagne et Israel, avec des numéros de téléphone accédant à cette chaine de ces pays. Cela veut dire qu’il y a un nombre considérable de russes en Israël et donc qui ne peut être pas faire de la Russie un pays anti sioniste. Dans le film « l’enquête » avec Clive Owen (certes, ce n’est qu’un film) est montré la peut-être vérité à savoir que la Russie utilise l’anti sionisme de l’Iran pour lui vendre des armes mais que la Russie sait obsolètes avec la complicité de la Turquie et d’Israel (qui controle TOUTES les ventes d’armes dans le monde ?).
    Cela peut peut etre se voir dans les déclarations anti Iran de Trump avec une volonté affichée de renouer avec la Russie.
    Je n’ai de réponses à rien mais peut être que Clinton était profondément moins sioniste que Trump malgré ses actions et déclarations (via l’influence de Huma Abedin). Certes, il y a eu la Lybie mais peut etre s’est elle dit que sans soutenir cette guerre, elle ne pouvait etre élue et donc controler à jamais son pays puisque personne aux USA n’a les réseaux pré chute du mur pour faire face à Poutine.Peut etre que la Russie exerce un controle sur Trump via... sa femme (voir sa famille et antécédents...). Poutine est connu pour manipuler certains via leur sexualité débridée...(lire l’excellent "poupées russes" qui parle du Kazakstan, je ne me rappelle plus de l’auteur). On peut imaginer DSK bosser en Russie en ce moment...
    Dans le livre « Histoire secrète du Mossad » de Gordon Thomas est explicité que l’affaire de Lewinski était encouragée par Israël contre les Clinton favorables à un accord de Paix que ne voulait pas Israël (Oslo).


Commentaires suivants