Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Vaucluse sort de l’euro !

La roue, monnaie locale alternative spéciale "crise", arrive demain.

Vous avez toujours entendu dire que l’inflation c’est pas bon, n’est-ce pas ? Oui mais on vous explique aussi que certains mécanismes obscurs font que la dette fond grâce à elle, l’inflation. Vous suivez ? En parlant de dette, allez comprendre alors pourquoi le continent européen dont on dit que ses dettes le rendent faible, souffre d’avoir une monnaie trop forte... Ça y est, vous êtes perdu ? Comme tout le monde. Et pourtant, la monnaie, vous savez ce que c’est. C’est rond et métallique ou en papier rectangulaire, ça se trouve dans un porte-monnaie et ça sert à acheter son pain, payer ses courses et son journal. Et parfois on en glisse un peu dans la main de ceux qui n’en ont pas ou pas beaucoup.

Pour redonner du sens à ce qui en a perdu et remettre l’argent à sa juste place, ils sont quelques-uns à avoir imaginé de lancer, à Avignon et dans le département, une nouvelle monnaie. Une monnaie alternative et locale qui ne servirait pas à jouer au casino boursier mais simplement à acheter des choses et à faire travailler des gens qui, à leur tour, en feraient travailler d’autres. L’essentiel quoi. Cette nouvelle devise a été fondée par les mêmes que ceux à qui l’on doit la Maison alternative et solidaire d’Avignon, au travers d’une asssociation baptisée "Seve" (pour Système d’échange pour vitaliser l’économie). Elle s’appellera la "roue" et son principe a beau être simple, il fallait l’inventer.

Concrètement, chacun pourra échanger ses euros contre des roues qui se présentent sous forme de billets de 1, 2, 5, 10, 20 et 50 tout juste sortis de deux imprimeries de Pernes (lire ci-dessous). 1€ = 1 roue. Muni de vos roues, vous pourrez ensuite les dépenser auprès des producteurs, artisans et commerçants qui les acceptent (ils ne sont qu’une poignée pour le lancement mais de nombreuses négociations sont en cours).

Ce système n’est pas nouveau. Il serait né en Argentine au début des années 2000 lorsque le pays était frappé par une violente crise monétaire. Plutôt que de continuer à utiliser une devise dépréciée qui ne valait même plus le papier sur lequel elle était imprimée, certains ont eu l’idée de mettre en place une monnaie alternative, qui n’avait pas cours sur les marchés internationaux des changes. Une monnaie qui redonnait aux choses leur véritable valeur et a permis de faire redémarrer les économies locales.

La roue d’Avignon et du Vaucluse nourrit quelque part les mêmes objectifs. D’abord, elle favorise les circuits courts et promeut ainsi un développement durable. Ensuite, elle sera une monnaie "fondante". Mais dans la main, pas dans la bouche. La nouvelle devise perdra progressivement de sa valeur si elle n’est pas dépensée. Alors rien ne sert de l’amasser, la roue doit tourner. Ainsi, elle favorisera les échanges et la production, de manière à remettre l’économie au service de l’homme. Bref, elle est une monnaie comme on en rêvait, frappée au coin de la solidarité. Et demain, elle sera réalité.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #63869
    le 12/11/2011 par C.C
    Le Vaucluse sort de l’euro !

    Une lueur d’espoir !
    Bien que je ne connaisse pas les rouages d’une telle action économique locale. Mais au moins, des citoyens ont tout l’air de se prendre en main contre l’infamie bancaire et la haute finance impérialiste.


    C’est François Asselineau qui doit se réjouir en apprenant cette nouvelle.

     

    • #64002
      le 13/11/2011 par richy
      Le Vaucluse sort de l’euro !

      "chacun pourra échanger ses euros contre des roues "
      Question :
      que deviennent les euros, l’imprimeur et les personnes participants au montage de ce système partent avec jouer au casino , en bourse ? LOL
      Il sont rééchangés auprès des commerçants pour qu’ils rachètent de la marchandise dans d’autres régions ?
      ça me paraît quand même beaucoup plus complexe que ça n’en n’a l’air !!
      quand à François Asselineau,il faudrait le lui demander


  • #63874
    le 12/11/2011 par julian
    Le Vaucluse sort de l’euro !

    bonjour
    désolé je vais paraitre stupide mais il n’est pas interdit par la loi de battre monnaie ?
    si une personne pouvait me répondre
    cordialement

     

    • #63908
      le 12/11/2011 par bruno lemaire
      Le Vaucluse sort de l’euro !

      Bonjour

      il ne faut pas appeler ce moyen de paiement "euro" (du nom de la seule monnaie officielle actuellement)
      il ne faut pas qu’on puisse la confondre avec la ’véritable’ monnaie

      après cela, tout dépend de la ’tolérance’ de la puissance publique

      Bruno Lemaire


    • #63923
      le 12/11/2011 par daffy
      Le Vaucluse sort de l’euro !

      Il me semble que c’est interdit, mais ce qui m’inquiète le plus, c’est le risque de création de... fausses roues.


    • #63942
      le 13/11/2011 par Stéphane
      Le Vaucluse sort de l’euro !

      Non ce n’est pas interdit mais il y a des limitations comme le fait de faire le métier de banque, la vente de certains services etc.


  • #63895
    le 12/11/2011 par Saroumane38
    Le Vaucluse sort de l’euro !

    Génial ! Si on exprime le souhait de revenir aux monnaies nationales, on nous fait comprendre que notre place est à l’asile, mais inventer des monnaies locales à l’échelle départementale et même municipale, c’est non seulement autorisé mais c’est même subventionné.
    La décomposition des nations européennes, nouvelle étape ?


  • #63897
    le 12/11/2011 par Tarik Erik
    Le Vaucluse sort de l’euro !

    Génial ! On pourrai imaginer plusieurs monnaies locales comme celle-ci avec une convertibilité entre elles. De plus, cela montre bien qu’il n’est pas forcément nécessaire d’incorporer une quantité de métal précieux dans la monnaie pour lui donner de la valeur.
    .

    Denrées alimentaires, habitat, services publics etc...pourraient s’évaluer avec une monnaie locale "honnête" par l’ensemble des citoyens honnêtes.

     

    • #63928
      le 12/11/2011 par restons sérieux
      Le Vaucluse sort de l’euro !

      échanger de l’euro, qui perd sa valeur du fait de sa convertibilité totale en dollars et autres planches à billets numériques, contre des "roues" qui sont annoncées comme d’emblée dévalorisées si elles ne sont pas aussitôt remises en circulation, c’est juste un peu débile, ou alors il faut mieux expliquer en quoi l’ajout d’un maillon bancaire qui doit prendre sa comm au passage serait mieux que la carte bancaire Auchan ou autre .. Pour éviter les triches consistant à appuyer sur un bouton pour créer informatiquement et virtuellement des milliards qui ne reposent sur rien, quoi de mieux qu’une matière, qui est nécessairement finie sur terre, et correspond au moins à une énergie, potentialisable en travail réel ? Merci d’expliquer, sinon votre commentaire ici ne sert à rien qu’à détourner l’attention de l’excellent commentaire précédant.


    • #64075
      le 13/11/2011 par Tarik Erik
      Le Vaucluse sort de l’euro !

      Une matière finie sur terre afin de mesurer la valeur des biens et services d’accord, mais ça n’est plus le cas aujourd’hui puisque les monnaies que l’on utilise ne sont plus indexées sur les métaux précieux en l’occurence l’or et l’argent.
      *
      En attendant que proposez-vous comme alternative pour relocaliser des économies et des activités dans le Vaucluse et ailleurs ? La roue n’est surement pas la meilleure solution mais elle a au moins le mérite d’exister et les habitants de la région ont eut le courage et l’inventivité de mettre en place cette monnaie d’échange.
      *
      Il me semble que l’essentiel soit l’honnête. D’ailleurs vous le dites vous même, si quelqu’un créer virtuellement une quantité énorme de cette monnaie alors on tombe encore une fois dans l’une des arnaques actuelles du système monétaire mondial. Mais si la valeur travail et les biens sont évalués par consentement des habitants (et non pas uniquement par le marché), c’est à dire que les habitants jugent d’eux même la valeur d’une "unité de travail" et des biens dans leur monnaie et que les échanges se font d’une façon juste et régulée, alors le système est plus sain et c’est là toute la différence avec le système monétaire que l’on connait.
      *
      La monnaie doit être au service des citoyens et pas l’inverse. Utilisons la monnaie pour vivre et pour échanger et non pour divers buts machiavéliques.


  • #63902
    le 12/11/2011 par Ahmed
    Le Vaucluse sort de l’euro !

    Avignon, cité des Papes et... de la roue.


  • #63911
    le 12/11/2011 par Benjamin
    Le Vaucluse sort de l’euro !

    Avignon = fief de Marie-Josée Roig, Mariani et consorts. De la bonne droite d’affaires pure et dure.
    Bonne initiative, très bonne, à développer... si on leur coupe pas la chique en cours de route.
    Mais rien que l’idée, bravo.


  • #63917
    le 12/11/2011 par Bill
    Le Vaucluse sort de l’euro !

    Ce genre d’initiatives sera savamment encouragée afin que les nations soient inondées par ces monnaies alternatives.
    Etonnament alors que le retour au Franc est lui, interdit.
    Présentées sous des aspects des plus séduisants,la promotion de "cette alternative" n’aura d’autre but que celui de détruire l’ un des symboles autour duquel un peuple se reconnait et se réunit,sa langue ou sa monnaie.
    Par ces initiatives,la nation se verra parcellisée en autant de régions et de principautés ;il en sera ainsi fini de l’Etat-Nation.
    Exactement ce que souhaite l’Europe de l’Euro et le Nouvel Ordre Mondial.
    Restons vigilants !

     

    • #63956
      le 13/11/2011 par Pascal
      Le Vaucluse sort de l’euro !

      Je ne sais pas si l’utilisation des monnaies alternatives a pour but de détruire les nations... Pourriez-vous l’expliquer ? Certes, nous connaissons le projet de régionalisation pour court-circuiter l’Etat-nation comme l’explique trés bien Pierre Hilard (son point de vue sur cet aspect monnaitaire nous serait utile comme celui d’Etienne Chouard).
      Je perçois surtout dans ces compléments de monnaies un moyen pour des régions ou quartiers de survivre dans un contexte difficile et de maintenir l’activité économique. Tant que cela échappe à l’usure ... cela me parait plutôt utile. Est-ce incompatible avec un retour au franc ? Je ne sais pas mais soyons ouverts à des arguments qui nous en dissuaderaient... Cela se joue-t-il sur le même plan ?
      La re-localisation de l’économie en terme d’agriculture et de services ne constituent-ils pas une résistance à la mondialisation ? En revanche, la ré-industrialisation relèverait de l’échelon national et serait appuyée par un retour au franc... En attendant, faute de sortir de l’euro, il faut bien s’organiser en parallèle du système esclavagiste qui nous vampirise pour rembourser cet endettement prédateur de peuples moribonds.
      Pour un éclaircissement sur ces monnaies complémentaires :
      [http://vimeo.com/29287225]
      [http://www.dailymotion.com/video/xj...]


    • #64053
      le 13/11/2011 par Bill
      Le Vaucluse sort de l’euro !

      Bonjour Pascal
      Je viens de me renseigner sur le pedigree de M.B Lietaer.(cf tes vidéos)
      Promoteur de l’ECU,puis de l’EURO,il oeuvre désormais à la mise en place de monnaies alternatives ;fausses monnaies censées permettre une alternative efficace sur le plan régional ou bien local.
      Pourquoi donc M. Lietaer ne se contente t-il pas d’oeuvrer à la mise en place d’une monnaie unique et perenne au niveau national ?
      Oh,mais suis-je bête ?
      C’est exactement le système qui était en vigueur avant que lui et ses acolytes,ne se mettent en tête de le détruire afin d’instaurer le NOM.
      Je persiste et signe !
      Encouragement à créer des monnaies alternatives sur le plan régional ou local,voire au plan communal,afin de déstructurer et en fin de compte,atomiser la Nation. Va donc essayer de combattre le NOM,perché sur l’église de ton village ! (ou la mosquée).
      Ceci n’est qu’une arme parmi d’autres à la portée des mondialistes pour fragmenter et donc affaiblir les pays.
      Au moyen orient (Irak,Liban,Libye...),mais aussi ex Yougoslavie,l’Empire a utilisé les bombes.
      A l’heure actuelle, en Europe,l’Empire utilise (entre autres) pernicieusement les armes séduisantes mais néanmoins très perverses,des monnaies locales. J’en suis désolé mais le fond de leur logique est bien celui-ci.
      Pour finir,je dirais à l’instar des "inconnus",que ce qui me saute aux yeux lorsque je scrute avec attention le CV de M.Lietaer (banque,ecu,euro...), c’est son coté,un peu trop-comment dirais-je ?- entubatoire !


    • #64092
      le 13/11/2011 par Bill
      Le Vaucluse sort de l’euro !

      Je rajouterais que M.Lietaer est un petit malin doublé d’un escroc,car il escamote le problème de la Dette.
      Faisant fi de celle-ci,mondiale et incommensurable,pour ce focaliser sur les divers types de monnaies nationales,constituant la monnaie globale.
      Ce petit futé,en faisant semblant de ne pas voir que la Crise -pardon !- l’Effondrement économique et financier dont nous sommes les témoins et les victimes,n’est pas dû aux monnaies,mais au fait que les nations sont asservies grâce aux lois votées sur mesure et à dessein,afin de rendre ces nations esclaves pour toujours de banques privées.
      On va sûrement solutionner ce problème avec des petites monnaies locales !

      Mais le travail ésotérico-économique (tout ceci sent bon la franc-maçonnerie) de fausse vulgarisation de M. Lietaer peut encore faire illusion.
      Je réitère donc mon conseil : Restons vigilants devant les montreurs de fausse Lune !


  • #63919
    le 12/11/2011 par DUNE
    Le Vaucluse sort de l’euro !

    Cela me fait penser à la monnaie virtuelle que l’on utilise entre nous dans l’association du SEL ; C’est une association à grande échelle (plusieurs dans chaque département). En aquitaine du coté d’arcachon on utilise "la perle" qui a la même valeur que "le bouchon" à bordeaux et cela nous permet de faire des échanges de services et d’objets. C’est génial et ça fonctionne très bien depuis longtemps.
    Si vous voulez des infos http://selidaire.org/spip/ OU http://selidaire.org/spip/article.p...


  • #63952
    le 13/11/2011 par fifou
    Le Vaucluse sort de l’euro !

    Très bonne initiative !
    Et si on ne veut pas se diviser notre état-nation il faudra après coup harmoniser cette monnaie à l’échelle nationale.
    Un moyen détourné de revenir au franc, que l’on pourrait après appeller "le gaulois" ^^
    .
    Le hic c’est que même au niveau local, comment lutter contre la réalisaton de fausse monnaie ?
    Avec le franc (ou l’euro) on avait des moyens de production de billets assez sophistiqués. Ce qui n’empêchait pas une bonne imprimante de duliquer ces billets. Il faudrait alors que les commerçants et autres vérifient chaque billets. Ce qui est peut être faisable si on réduit notre consommation frénétique...
    .
    Pour le contrôle de cette monnaie, je pense qu’il ne faudrait tout de même pas tomber dans le piège des transactions tout électronique, qui est quelque part un objectif du NOM.
    .
    On va bien finir par leur mettre au cul, notre grosse quenelle !


  • #63969
    le 13/11/2011 par Beny
    Le Vaucluse sort de l’euro !

    Le commerçant qui l’encaisse, il en fait quoi ensuite ??

     

    • #64018
      le 13/11/2011 par Protis
      Le Vaucluse sort de l’euro !

      Trés bonne question . Je pense que c’est pour ré-utiliser dans le cercle des commerçants qui l’acceptent . Soyons patient attendons le retour en force de notre bon vieux Franç y a que lui pour nous sortir de là ou nous sommes .


    • #64024
      le 13/11/2011 par foma
      Le Vaucluse sort de l’euro !

      et l’euro qu’il encaisse, il en fait quoi ? L’un comme l’autre : il le dépense pour vivre !


    • #64032
      le 13/11/2011 par nanabel
      Le Vaucluse sort de l’euro !

      "Le commerçant qui l’encaisse, il en fait quoi ensuite ??"
      .
      Eh bien, il va l’encaisser à l’association qui le paiera..... en euros !! Ahahaha !
      .
      Prenez un billet de monopoly, inscrivez dessus 1 euro, ce n’est pas pour autant que votre billet aura la valeur d’un euro. Pour cela il faut au préalable que vous échangiez vos euros contre des billets de monopoly auprès d’un revendeur de monnaies alternatives. Peut importe le support adopté (coquillage, Sel, coupon d’alimentation, carte bancaire ou roue) le paiement se fait toujours en euro. Les monnaies alternatives basées sur l’euro sont des escroqueries. D’ailleurs c’est écrit en toute lettre dans l’article : 1 roue = 1 euro. Il est même précisé dans l’article que le billet perd de sa valeur si l’utilisateur le conserve trop longtemps. En plus d’être des escrocs, ce sont des voleurs !
      .
      Ces associations dites d’économies alternatives ne cherchent pas des moyens pour sortir de la crise, bien au contraire, elles veulent en vivre.
      .
      Les premières à bénéficier de cette arnaque, sont les banques ! Elles récupèrent des liquidités (qu’elles n’ont plus) sans créer de la monnaie. C’est pour cette raison que les collectivités locales encouragent les monnaies alternatives locales (que ce soit le Sel, le coquillage et maintenant la roue). Les deuxièmes bénéficiaires sont les commerçants qui trouvent là un bon moyen de fidéliser une clientèle captive.
      .
      Quand on parle de changer la monnaie, on ne parle pas de changer la forme du billet, mais de changer sa convertibilité. Une monnaie n’est que le support d’une valeur étalon. Si la valeur d’un billet alternatif est l’euro, alors ont n’a pas changer la monnaie, mais juste l’apparence du support. L’euro est adossé au dollar américain, sa valeur actuelle de convertibilité est de 1,40 dollar.
      .
      On se souvient de la tragique et courte vie des Assignats, monnaie adossée sur les biens nationaux : http://sceco.univ-poitiers.fr/hfran...
      .
      La seule monnaie naturelle est l’or et l’argent. Ce n’est pas moi qui le dit, mais Karl Marx. La seule monnaie alternative au dollar ne peut être qu’une monnaie adossée à l’or. D’où l’intérêt de revenir à l’étalon or. Tout autre système monétaire est une arnaque.


  • #63976
    le 13/11/2011 par Toni
    Le Vaucluse sort de l’euro !

    Bonne initiative. La meme chose est faite dans certains etats americains. L’unique condition pour qu’il y ai echange de marchandise ou de service entre un marchand et un acheteur, c’est que les deux partis donnent leur accord sur la nature de la valeur d’echange. C’est tout. Personnellement depuis longtemps je pense a une monnaie mondiale virtuelle, non controlee par les banquiers, et dont l’encaisse serait limitee et garantie par les reserves d’eau mondiales, soit 1,34 millions de Km3. Pas moyen de s’enrichir, puisque l’eau circule et n’appartiendrait a personne et tout le monde a la fois, et l’argent reviendrait a son role premier, qui est de faciliter les echanges de services et de marchandises.


  • #63979
    le 13/11/2011 par Etienne
    Le Vaucluse sort de l’euro !

    La différence etant qu’aujourd’hui, n’importe quel faussaire pourra faire des fausses roues, avec un materiel moindre...
    Honnetement, je suis pas un bandit, mais j’y ait pensé en mattant la photo donc bon...


  • #64004
    le 13/11/2011 par Mike
    Le Vaucluse sort de l’euro !

    Du moment qu’on échange ses euros contre des "roues", c’est qu’il n’y a pas de création monétaire. C’est une fausse monnaie alternative.


  • #64010
    le 13/11/2011 par bref
    Le Vaucluse sort de l’euro !

    Les monnaies locales prennent un boum avec leur mise en place en ardéche ( la bogue ) ou bien encore à Toulouse....


  • #64026
    le 13/11/2011 par foma
    Le Vaucluse sort de l’euro !

    Intéressant (il existe déjà les SEL (Système d’Echange Local) un peu sur ce principe), mais si ça marche trop bien ça sera cassé, car il est explicitement interdit par la loi de battre monnaie...


  • #64048
    le 13/11/2011 par damien
    Le Vaucluse sort de l’euro !

    Ca sert à quoi une monnaie adossée à l’euro ?

    C’est le franc suisse bis ? qui va d’ailleurs bientôt se désolidarisé car ça tiens plus ...


  • #64095
    le 13/11/2011 par Jasmin Indien
    Le Vaucluse sort de l’euro !

    Comme le dit l’article, le système serait né en Argentine quand la monnaie était dépréciée. C’est donc tout un pays qui était affecté. Le souci c’est que l’euro a encore une force (de persuasion en tout cas) et que ces SELS et autres n’ont que peu d’activités, de réunions, d’adhérents, d’échanges. J’ai lu que les monnaies alternatives subissaient une inflation de 7% tous les 3 mois. Oups, le pouvoir d’achat n’est maintenu. De plus les divisions en cents ne sont pas prévues. Les montants importants comme pour la construction de grands travaux non plus. Ces papiers ne sont pas des monnaies mais adossés à des monnaies. Tant qu’elles utilisent l’euro, n’ont pas de portée nationale, et ne répondent pas aux besoins plus vastes du public, nous parlons d’un phénomène local et limité. La seule solution à notre situation est un retour au franc et une dynamique nationale. Courage, Marine. Le discours sera percutant ou ne sera pas.

     

    • #64213
      le 14/11/2011 par picadello
      Le Vaucluse sort de l’euro !

      ui tout à fait,mais l’idée d’une monnaie qui se dévalue dans le temps est une excellente chose , à condition d’avoir des salaires indexés sur la dévaluation comme l’explique très bien E. Chouard. C’est le moyen de faire la nique à la valeur argent par rapport à la valeur travail..