Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Venezuela se rebelle contre le pétrodollar

« À partir de cette semaine le prix moyen du pétrole est indiqué en yuan chinois », a annoncé le 15 septembre le ministre vénézuélien du Pétrole. Pour la première fois le prix de vente du pétrole vénézuélien n’est plus indiqué en dollars.

 

C’est la réponse de Caracas aux sanctions lancées par l’administration Trump le 25 août, plus dures que celles de l’administration Obama en 2014 : elles empêchent le Venezuela d’encaisser les dollars venant de la vente du pétrole aux États-Unis, plus d’un million de barils par jour, dollars jusqu’ici utilisés pour importer des biens de consommation comme les produits alimentaires et les médicaments. Les sanctions empêchent aussi le commerce de titres émis par la PDVSA, la compagnie pétrolière d’État vénézuélienne.

Washington vise un double objectif : augmenter au Venezuela la pénurie des biens de première nécessité et donc le mécontentement populaire, sur quoi s’appuie l’opposition interne (subventionnée et soutenue par les USA) pour abattre le gouvernement Maduro ; mettre l’État vénézuélien en défaut, c’est-à-dire en faillite, en l’empêchant de payer les échéances de la dette extérieure : c’est-à-dire mettre en faillite l’État qui a les plus grandes réserves pétrolières du monde, presque dix fois celles des États-Unis.

Caracas essaie de se soustraire à l’étreinte étouffante des sanctions, en cotant le prix de vente du pétrole non plus en dollars américains mais en yuan chinois. Le yuan est entré il y a un an dans le panier des monnaies de réserve du Fonds monétaire international (avec le dollar, l’euro, le yen et la livre sterling) et Pékin est sur le point de lancer des contrats futures (contrats à terme) d’achat-vente du pétrole en yuan, convertibles en or. « Si le nouveau futur prenait consistance, en érodant ne serait-ce qu’une partie de l’écrasant pouvoir des pétrodollars, ce serait un coup retentissant pour l’économie américaine », commente le quotidien Il Sole 24 ore.

Ce qui est mis en question par la Russie, la Chine et d’autres pays n’est pas seulement l’énorme pouvoir du pétrodollar (monnaie de réserve tirée de la vente du pétrole), mais l’hégémonie même du dollar. Sa valeur est déterminée non pas par la réelle capacité économique étasunienne, mais par le fait qu’il constitue quasiment les deux tiers des réserves monétaires mondiales et la monnaie avec laquelle on établit le prix du pétrole, de l’or et des marchandises en général. Ceci permet à la Federal Reserve, la Banque centrale (qui est une banque privée), d’imprimer des milliers de milliards de dollars avec lesquels est financée la colossale dette publique étasunienne – environ 23 mille milliards de dollars – à travers l’achat d’obligations et autres titres émis par le Trésor.

Dans ce contexte, la décision vénézuélienne de détacher du dollar le prix du pétrole provoque une secousse sismique qui, depuis l’épicentre sud-américain, fait trembler tout l’édifice impérial fondé sur le dollar. Si l’exemple du Venezuela se répandait, si le dollar cessait d’être la principale monnaie du commerce et des réserves monétaires internationales, une immense quantité de dollars se trouverait mise en circulation sur le marché faisant s’écrouler la valeur de la monnaie étasunienne.

Voilà le réel motif pour lequel, dans l’Ordre exécutif du 9 mars 2015, le président Obama proclamait « l’urgence nationale face à l’inhabituelle et extraordinaire menace posée à la sécurité nationale et à la politique étrangère des États-Unis par la situation au Venezuela ». Ce même motif pour lequel le président Trump annonce une possible « option militaire » contre le Venezuela. Elle est en préparation au U.S. Southern Command, dont l’emblème est l’Aigle impérial qui domine Centre et Sud Amérique, prêt à plonger avec ses serres sur celui qui se rebelle contre l’empire du dollar.

Manlio Dinucci

À ne pas manquer, sur E&R :

Comprendre la situation au Venezuela avec Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1804345

    mettre un coup dans la gueule à l’économie américaine en vendant le pétrole en Yuan le Vénézuéla de Maduro se débarrassera du billet vert imbibé du sang de millions d’êtres humains !

     

    • #1804546

      De plus la plus grosse société Russe d’extraction de pétrole vient de faire un contrat de plusieurs milliards de dollars avec le Vénézuéla pour extraire son pétrole (pétrole lourd que le Vénézuéla ne sait pas traité=elle passe par les américains pour le faire)
      Les Etats-Unis succombe a leur propre jeu.Mais les nécons ne le font t’ils pas exprès pour que les Etats-Unis sombre en guerre civile et se scindent en plusieurs états ?

      C’est soit guerre asymétriques tout azimuts ou guerre interne aux Etats-Unis.Ils ne sombreront pas avant de nous précipiter également avec eux.On aura tout interet a faire valdinguer notre clique également.Ca sera le moment ou jamais d’envoyer le paté.


    • #1804707

      Dont beaucoup d’Etatsuniens, comme on dit ici.


  • #1804376

    Encourager cette démarche et son extension à d’autres pays de la zone , auraient un effet de regulation non négligeable et cela remettrait les " pendules " à l’heure .


  • #1804404

    Y’a encore pas si longtemps j’aurais jamais cru que je verrais les états unis s’effondrer et nous foutre la paix, mais en fait c’est imminent !
    Je bois plus d’alcool mais je crois que le jour où ça arrive je me paye une bouteille de champagne !

     

    • #1804507
      le 20/09/2017 par VIVACHAVEZ
      Le Venezuela se rebelle contre le pétrodollar

      D’ailleurs, à moins que vous n’en buviez des hectolitres, je doute fort que du champagne vous fasse plus de mal qu’une verre de coca.


    • #1804553

      Le problème c’est qu’ils nous emporteront avec eux.Ils appuient sur un simple bouton.Les cartes bleues tu met une croix dessus !
      Et les billets auront perdus beaucoup de valeur.
      Moi c’est pas du champagne que je m’achèterais.Il sera pour bien plus tard.


  • #1804466

    Simultanément, et exactement dans la même veine, Poutine vient d’interdire l’usage du dollar pour les transactions dans tous les ports maritimes de Russie.

    Voir l’article "Putin Orders End To US Dollar Trade At Russian Seaports" sur le site de Russia Today


  • #1804491

    C’est le début de la fin du USD !!! Enfin les pays riches en ressources naturelles se réveillent. J’espère que le courage du Vénézuéla sera imité par les Russes et les Africains afin que leurs peuples ne soient plus soumis à l’oncle Sam ! Viva America Latina soberana y libre !!!


  • #1804506

    Quenelle sauce Maduro. (ca ferait un beau nom de plat de résistance)


  • #1804544

    Même l’arabie saoudite vend son pétrole a la Chine en Yuan.Ils sont tiraillés les saouds .) La Chine sans tirer un coup de feu envoie de la mitraille aux Etats-Unis tout azimuts.
    Que dire de l’Ouganda ou la deuxième monnaie est le Yuan.
    Le pétrole chinois est convertible en or.Pas en bond du trésor américain ;)

    Le dollar ne résistera pas mais il va surement précipiter l’euro dans sa chute.Et nous avec.