Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Le barbu, c’est moi" : le journaliste Karim Rissouli dénonce le "racisme ordinaire" du député LR Mancel

Décidément, L’Émission politique consacrée à François Fillon n’en finit pas de faire des vagues. Après la catastrophe Angot, l’invitée surprise qui a choqué les Français intéressés par le débat, voilà un nouveau clash entre droite et gauche, entre journaliste et politique.

 

Pendant que Rissouli, la dernière recrue de France 2, interrogeait Fillon, Mancel tweetait à 23h04 :

 

 

Après l’émission, Rissouli répliquait :

 

 

Justification de Mancel ce vendredi 24 mars en fin de matinée :

 

 

Heureusement, Cécile Duflot, qui avait un peu disparu des radars, a fait preuve d’un antiracisme sans faille :

 

 

Il y a évidemment une pique un peu tendancieuse, avec suspicion d’amalgame, barbu signifiant islamiste dans l’inconscient collectif, ce dont on ne peut qualifier Rissouli. Tout étant en euphémismes, Mancel peut donc se draper dans son innocence et sa dignité blessée. Cependant, l’angle d’attaque du député LR, soutien de Fillon, aurait dû porter sur la politique plutôt que sur l’origine ou la confession. En se renseignant un peu, il aurait découvert que Rissouli est le bon Beur de service de la nouvelle télé qui pratique la diversité (moins de Blancs, moins d’hommes et moins de vieux, en gros). Entre Aphatie et lui, question bien-pensance, il n’y a pas une feuille de papier à cigarette.

C’est même pour cela que Lapix le fit « monter » en plateau lorsqu’elle animait Dimanche Plus, l’émission politique vitrine de Canal Plus. Rissouli y suivait alors parfaitement la ligne oligarchique, fustigeant les représentants de la Bête Immonde, et caressant les socialo-sionistes dans le sens du poil. Une soumission à l’ordre dominant qui lui vaudra de passer chroniqueur au Grand Journal où, sorte de Jamel du commentaire politique, il excellera dans le zêle.

Enfin, après l’écroulement de la chaîne cryptée, il sera récupéré par France 2 qui en fera son fer de lance des grands rendez-vous politiques, en compagnie de la très oligarchique Léa Salamé, compagne de Raphaël Glucksmann à la ville. La boucle est bouclée. Le service public ne gênera pas le nouveau pouvoir, et ce n’est pas demain la veille qu’on entendra un son de cloche politique et géopolitique différent de la part des journalistes maison.

Comprendre la carrière d’un Karim Rissouli, avec Kontre Kulture

 

La fulgurante carrière de Karim Rissouli, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.