Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le bluff de Benyamin Netanyahou à propos de Soros

La RTS a consacré un sujet au rapprochement entre le Premier ministre hongrois Viktor Orban et son homologue israélien Benyamin Netanyahou. Selon la RTS, ils auraient le milliardaire juif d’origine hongroise George Soros comme ennemi commun et seraient tous les deux contre l’immigration.

 

Or, il y a une différence de taille. Viktor Orban est contre l’immigration africaine (et plus généralement extra-européenne) en Europe, tandis que Benyamin Netanyahou est contre l’immigration africaine en Israël mais son gouvernement a longtemps soutenu une ONG israélienne qui s’occupait d’aiguiller les migrants vers l’Europe.

En effet, IsraAID répond aux situations d’urgence dans le monde, notamment celle des réfugiés. Dans une vidéo, Red Ice TV avait mis en lumière l’activité de cette ONG qui incitait les migrants à se rendre au nord de l’Europe, mais surtout pas en Israël.

 

 

Assez curieusement, le Ministère des Affaires étrangères d’Israël a disparu de la liste des donateurs d’israAID, alors qu’il y figurait il y a peu de temps encore. Cependant, le B’naï B’rith ainsi qu’une pléthore d’organisations juives liées de près ou de loin au gouvernement israélien y figurent toujours en bonne place.

Le fait que George Soros soutienne des organisations palestiniennes, comme il est rappelé dans le sujet de la RTS, ne signifie pas qu’il soit anti-israélien mais révèle plutôt qu’il maîtrise le concept d’opposition contrôlée, comme le décrit avec minutie le philosophe Gilad Atzmon :

« Donc, on ne peut pas accuser Soros ou l’Open Society Institute d’examiner le discours politique, d’entraver la liberté d’expression, voire de “contrôler l’opposition”. Tout ce que Soros fait c’est de soutenir une grande variété de “causes humanitaires” : droits de l’homme, droits des femmes, droits des homosexuels, l’égalité, la démocratie, les “Printemps arabes”, l’hiver arabe, les opprimés, les oppresseurs, la tolérance, l’intolérance, la Palestine, Israël, les antiguerres, les pro-guerres (seulement lorsque c’est vraiment nécessaire), et ainsi de suite.

Comme avec le Big Brother d’Orwell qui délimite les frontières de la dissidence par des moyens de contrôle de l’opposition, l’Open Society de Soros détermine également, que ce soit consciemment ou inconsciemment, les limites de la pensée critique. Pourtant, contrairement à “1984”, où c’est le Parti qui invente sa propre opposition et écrit ses propres textes, au sein de notre discours “progressiste”, ce sont nos propres voix de la dissidence, volontairement et consciemment, qui compromettent leurs principes.

Soros a surement lu Orwell – il croit manifestement son message – parce que de temps en temps, il soutient même des forces opposées. Par exemple, il finance le sioniste allégé J Street mais aussi des ONG palestiniennes. Et devinez quoi ? Ça ne prend jamais beaucoup de temps aux bénéficiaires palestiniens avant de compromettre leurs propres principes les plus précieux, afin de s’adapter à la vision du monde de leur trésorier. »

Conclusion : Le sioniste libéral George Soros ne nuit certainement pas aux intérêts du gouvernement israélien. C’est même tout le contraire. George Soros sert de prétexte pour permettre à Israël de se rapprocher de gouvernements qui ne lui étaient pas a priori favorables. En conspuant publiquement Soros, Netanyahou peut faire croire qu’il est contre l’immigration en Europe. En privé, il n’est pas exclu que Soros reçoive les félicitations de Benyamin Netanyahou pour son travail planétaire.

Pour pénétrer la structure profonde du mondialisme,
lire sur Kontre Kulture

 

Soros, son empire, son argent, sa politique, voir sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1768647
    le 18/07/2017 par Falasha Blanc
    Le bluff de Benyamin Netanyahou à propos de Soros

    Réaction immédiate du lobby psychiatrique hiphop concis :

    https://www.youtube.com/watch?v=AvZ...

    Mathias Crochon a grossi.


  • #1768651

    Ça s’appelle la Chutzpah : "incroyable culot".


  • #1768667

    " IsraAID répond aux situations d’urgence dans le monde, notamment celle des réfugiés. Dans une vidéo, Red Ice TV avait mis en lumière l’activité de cette ONG qui incitait les migrants à se rendre au nord de l’Europe, mais surtout pas en Israël."

    Autrement dit, faites ce que je dis mais pas ce que je fais !


  • #1768693

    Israël n’est pas le territoire le plus accueillant pour les migrants, c’est le moins qu’on puisse dire.
    Ils ont même réussi à détourner, tel un fleuve, le flot de migrants érythréen qui assaillaient leurs frontières avec l’Egypte en 2013.

    Leurs dernière trouvaille pour inciter les immigrés à quitter Israël est d’ailleurs tout à l’images des élites sionistes, perfide et impitoyable.


  • #1768696

    Ceux qui ne comprennent pas ce projet sont ceux qui ne veulent pas comprendre et par cela ils y participent.


  • #1768715

    Quand on voit cette demoiselle Israélienne aidant à faire rentrer les clandestins en Europe ,c’est quand même pas banal .On sait tout de suite d’où vient le mal ,et qui incite cette migration .Bien sur en disant cela ,je suis antisémite,forcément . Mais une question reste posée ,pourquoi elle ne les fait pas entrer en Israël ?? serait-elle raciste ? ou par pure coïncidence.


  • #1768732

    Financer la thèse et l’antithèse, et vous serez les rois du monde. Cela fait des années que c’est ainsi, ça n’est pas nouveau.


  • #1768774

    Bibi et Soros c’est blanc phosphore et phosphore blanc !!!...


  • Orban lui-même est une arnaque. Protestant calviniste, études à Oxford financées par la fondation Soros, marié à une femme dont le nom de jeune fille est Lévaï, n’a pas hésité à remettre Horst Mahler aux autorités Allemandes le mois dernier.

    Parlez d’Orban à des militants du Jobbik, ils vous en parleront comme des nationalistes français vous parleraient de Sarkozy.

     

    • #1768925

      Mouais, sauf que le jobbik n’est pas vraiment une référence non plus... Vona est en train de dédiaboliser son parti en gommant l’aspect """antisémite""", raison pour laquelle il est devenu silencieux au sujet du sieur Soros quand bien même le peuple hongrois le déteste.


    • Quand même bien le Jobbik aurait perdu de sa superbe, cela ne change rien à ce qu’est Orban, un faux opposant.

      Ce que j’ai écrit à son sujet dans mon message précédent est entièrement vérifiable.


  • #1768805
    le 18/07/2017 par LE YOUGOSLAVE
    Le bluff de Benyamin Netanyahou à propos de Soros

    Bien sûr c’est un bluff de Netanyahu, puisque israel / Netanyahu, via son Ambassadeur à Budapest, a vivement protesté contre les milliers d’affiches avec le portrait de Soros, tout sourire, accompagné du slogan "Ne laissons pas Soros rire le dernier" et du commentaire " 99% s’opposent à l’immigration illégale".

    Par la suite, israel s’est rétracté officiellement le 10 juillet dernier en disant que les critique contre Soros est justifiée — puisque des nombreux gens ont commencé à se poser ouvertement la question sur la vraie nature des liens entre israel, Soros et la immigration massive afro-islamique en Europe.

    Apparemment, trop tard, car beaucoup de ceux qui croyait à la "théorie du complot " ont ouvert les yeux.

    Rabbin Touitou : "L’islam est le balai d’israel".


  • #1768806

    Tant qu’à y être, on peut aussi considérer le point de vue du journal juif Ynetnews qui affirme aujourd’hui que les antisémites hongrois et Soros c’est du pareil au même. Affirmation qui correspond exactement à la position d’Infowars concernant Soros (car pour eux Soros est avant tout un collaborateur nazi).
    Le fait est que Netanyahou s’entend bien avec le PM hongrois qui condamne publiquement l’antisémitisme et s’excuse au nom de la Hongrie pour tous les crimes passés des Hongrois contre les juifs.

     

  • #1768989

    Le concept d’opposition contrôlée est fondamental pour comprendre la dynamique du pouvoir. Je crois même que c’est l’essence même du totalitarisme ! Créer ses opposants afin d’éviter l’émergence d’une opposition authentique autonome et difficilement contrôlable.
    Les antifas sont l’archétype de l’opposition contrôlée.

     

  • #1769216

    Soros joue a une sorte de monopoly , la corruption et la tricherie y sont de vertueuses qualités , l’ émeute et le chaos , un divertissement .


Commentaires suivants