Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le bras de fer entre Trump et la FED a débuté

Janet Yellen sur la sellette

La semaine dernière, Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale (FED), a entamé une série d’auditions devant les parlementaires américains. Donald Trump n’avait pas caché son hostilité à Yellen durant sa campagne électorale, l’accusant de faire le jeu de Barack Obama en poursuivant une politique accommodante censée favoriser la distribution du crédit aux ménages et aux entreprises, pour promouvoir l’activité économique.

 

Devant un groupe républicain hostile, Yellen a tenté de défendre et de justifier les grandes lignes de sa politique : indépendance de la Banque centrale face à l’État américain, multiplication des régulations bancaires, maintien de taux d’intérêt très bas, gonflement du bilan de la FED à un niveau historique. Dans le bras de fer qui a commencé entre la Banque centrale américaine et les Républicains, ces derniers semblent en position de force pour en reprendre le contrôle politique, et mettre fin à une politique de régulation qui sert les intérêts des mondialistes et de leur idéologie socialiste.

 

Le bilan critiqué de Janet Yellen

Au cours d’une audition de plus de quatre heures la semaine dernière, les Républicains n’ont pas mâché leurs mots pour mettre en pièces les grandes lignes de la politique de Yellen : « Huit ans après, il n’y a aucune preuve que des taux d’intérêt zéro et un gonflement du bilan de la FED soient la source d’une bonne santé de l’économie », a expliqué Jeb Hensarling, président de la commission des services financiers, ajoutant que les Américains mettaient leur espoir de retrouver une croissance économique saine dans la nouvelle politique de la Maison-Blanche.

 

Les Républicains dénoncent l’indépendance de la FED

Au centre des débats : la question de l’indépendance de la FED. Hensarling a indiqué qu’il proposerait une loi pour permettre à l’État d’avoir un contrôle sur les taux d’intérêt : ainsi, la Banque centrale serait obligée de suivre une formule numérique pour fixer les taux d’intérêts et les décisions dans ce domaine seraient soumises à l’audit du Government Accountability Office, l’organe du Congrès chargé de réaliser des audits. Yellen s’est bien sûr opposée à ces propositions qui vont, d’après elle, nuire à l’indépendance de la FED et par là-même à la mise en place de sa politique.

Autre point important des débats : la question monétaire. Rappelons que, sur ce plan, Yellen avait attiré à elle les plus vives critiques du candidat Trump l’accusant de produire une économie artificielle en maintenant des taux directeurs très bas. Le gouverneur de la FED a précisé lors de l’audition que les taux pourraient augmenter plus rapidement cette année, à condition toutefois que la santé du marché du travail et l’augmentation du taux d’inflation le permettent.

 

La FED orchestre les régulations bancaires

Dans le domaine de la régulation bancaire, un autre sujet de contestation du groupe républicain, Yellen a reconnu qu’il fallait modifier – sans le supprimer – le contraignant Dodd-Franck Act, une loi adoptée par Obama pour renforcer les exigences en capitaux propres des banques et leur imposer des tests de résistance annuels. Non sans les avoir au préalable poussées à la chute en les obligeant à distribuer largement des prêts mal assurés au service de l’accession à la propriété des minorités ethniques…

Lire la suite de l’article sur reinformation.tv

La FED ou le cœur de l’Empire, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1671532

    Ah ! Enfin ! Une tentative de reprise de contrôle de leur souverainté ! Il serait intéressant qu’ ER se penche sérieusement sur le réseau mondial des banques centrales, véritable coeur du pouvoir mondial.


  • #1671533
    le 23/02/2017 par Borntogrowl
    Le bras de fer entre Trump et la FED a débuté

    Il faut juste espérer que tout cela ne soit pas du cirque...
    Je crois qu’on peut quand même espérer.


  • #1671552
    le 23/02/2017 par révi-sioniste
    Le bras de fer entre Trump et la FED a débuté

    Là on commence enfin à tailler dans le dur. Avis à ceux qui croyaient que Don Trump était foutu après la démission de Flynn. Ce type ( Trump) est tout à fait étonnant, solide comme un chène, et souple comme un roseau quand le vent est contraire.


  • #1671560

    Il ne sert à rien de critiquer la FED sans remettre en cause la logique usuraire de création monétaire par le crédit.

    Je ne comprend pas ceux qui appellent de leur veux une hausse des taux d’intérêts. Car dans le système actuel, une hausse des taux équivaut a une contraction du crédit donc de la masse monétaire et, après une politique d’argent facile qui a duré pendant quasi 10 ans, cela aura top ou tard pour conséquence un effondrement bancaire et boursier d’une ampleur encore méconnue. La grande dépression 2.0 artificiellement créée qui précèdera peut-être la 3e guerre mondiale artificiellement créée, manière que l’histoire se répète.

    La seule solution réside dans la sortie de la logique de rente et d’usure comme valeur universelle inaltérable de l’économie. Tant que l’on ne parle pas de nationalisation complète du système bancaire afin de le refondre totalement, tant que l’on ne cible pas l’argent-dette comme cause du marasme économique mondial, engueuler le pantin visible Yellen pour sa "politique" dans des pseudo commissions parlementaires, dont les anglo-saxons sont si friands, n’est que du vent. D’autant que la FED est en réalité possédé par les grande banques privées de wall street.

     

    • #1671615
      le 23/02/2017 par spartacus03
      Le bras de fer entre Trump et la FED a débuté

      je valide totalement votre analyse du probleme économique :l’usure est le principal responsable de l’endettement des peuples.il faut commençer par le commencement :INTERDIRE L’USURE.


    • #1671717
      le 23/02/2017 par Francois Desvignes
      Le bras de fer entre Trump et la FED a débuté

      - Seule l’inflation permettrait de rembourser la dette souveraine ET la dette bancaire
      - Rien de mieux pour y parvenir qu’une hausse des taux d’intérêts et une politique de grands travaux faisant moins de travaux que de dettes.
      - Bien sûr cela accélèrera le rythme et l’ampleur des faillites, des concentrations fusions, le chômage va se répandre comme une pandémie à côté de la richesse insolente des spéculateurs a nationaux.
      - Mais cela ne dérangera pas outre mesure les spéculateurs par ailleurs actionnaires de l’industrie d’armement.
      - Puisque comme chacun sait l’inflation amène la guerre, "sable du chomage" et..............client de l’industrie d’armement !

      Ainsi de quoi se plaint-on ? : les chômeurs auront la délicatesse de mourir sur le front et les spéculateurs de s’enrichir toujours davantage

      D’ailleurs, n’est-il pas prévu de réduire la population à 500 000 000 et cet objectif n’est-il pas gravé dans la pierre de granit ?

      Et pensez-vous sérieusement que ce fut pour rire ?


    • #1671748

      Pourquoi pense-t-on qu’avec une formule, on peut déconstruire tout un système qui a mis des siècles à se mettre en place et à se renforcer ? Même quand les pouvoirs religieux astreints à respecter l’injonction religieuse interdisant l’usure, ils durent la contourner en la confiant aux juifs par mépris et l’arrière pensée de les envoyer brûler en enfer. Il faut tout un système politique et économique fondé sur des bases qui restent à définir pour y arriver. Tout le reste, c’est du pétrissage d’idées insensées pires que celles qu’elles dénoncent. Autant dire qu’on est bien cuit. Des réformettes, c’est tout ce qu’on peut faire.


    • #1671844
      le 23/02/2017 par vector equilibrium
      Le bras de fer entre Trump et la FED a débuté

      Le mieux c’est de boycotter la monnaie !
      Et de revenir au troc . Mais pour troqué il faut produire .
      Et pour produire il faut du terrain des locaux ...
      Bon courage à vous mes frères esclaves de toute façon nous ne pourrons jamais remboursé la dette alors autant leurs glissé une quenelle maintenant .


    • #1671907

      @Francois Desvignes

      Je pense être en partie d’accord avec vous mais j’ai des doutes quant à votre raisonnement.
      En effet, l’inflation est générée par la hausse de la masse monétaire due à politique d’argent facile de taux d’intérêt bas et d’assouplissement quantitatif. L’inflation est également inhérente au système de création monétaire ex-nihilo par le crédit car l’économie doit s’endetter perpétuellement pour avoir de la monnaie, ce qui a pour conséquence une hausse constante de la masse monétaire quelque soit le taux directeur. Car la monnaie est détruite lors des remboursement et il n’y a jamais assez de monnaie en circulation à l’instant T pour payer les intérêts. Ces derniers doivent être créés via un nouveau crédit générant d’autre intérêts et cela peux durer a l’infini. Par contre après une décennie de "loyer" bas de l’argent, une hausse des taux générera de la déflation (des valeurs boursières en premier lieux) a cause de la contraction monétaire. Il me semble d’ailleurs que le début de la baisse des prix du pétrole, marchandise qu’il n’est possible acquérir qu’avec des dollars, coïncide avec la récente micro hausse des taux directeur par la FED ce qui semblerai logique mais c’est a vérifier.

      @ vector equilibrium

      La méthode la plus efficace a ma connaissance pour s’émanciper de ce système usuraire à été trouvé par les nationaux-socialistes allemand aux cours des heurs les plus sombres. Ils avaient effectivement instauré un système de troc ressources contre ressources avec les pays voisins mais pas seulement. Ils ont également mis en place une monnaie indexée sur la production qui garantissait des prix stables. Plus on produit plus on émet de monnaie, pour offrir la possibilité d’acheter cette production, et inversement.


    • #1672293
      le 24/02/2017 par vector equilibrium
      Le bras de fer entre Trump et la FED a débuté

      @ Ugly Bob
      Merci pour ces informations mon amis .
      Je ne savais pas que le nationale socialisme avait fait ça .En tout cas je pense que cette solution est la plus équitable et la plus moral .il faut bien que la monnaie est une référence !
      Je te souhaite une bonne journée merci .


  • #1671572

    Houlà...si Trump commence à réellement à attaquer le pouvoir absolu de la Fed, là il prend de vrais risques, pour sa sécurité notamment.

    Entre ça et sa guerre ouverte à l’essentiel de la presse tituée ricaine, force est de constater qu’effectivement, tout est plus grand aux US...à commencer par les couilles du président !! Et il les a massives, le Donald !! :-D


  • #1671581

    Enfin un peu d’oxygène !
    Bonne continuation


  • #1671605

    Il faut éliminer ces banques dites privées et l’oligarchie qu’il y a derrière.....


  • #1671625

    Ca sent le sapin, tous ceux qui ont touché à la FED n’ont pas survécu. Le dernier c’était JFK qui avait repris le contrôle de l’émission du dollar (on peut encore trouver ce billet de 5 dollar, le seul ou il n’est pas écrit Banknote of the Federal Reserve mais Banknote of the US treasury)


  • #1671648
    le 23/02/2017 par ProtégeonslaPalestine
    Le bras de fer entre Trump et la FED a débuté

    La Réserve Fédérale Américaine est responsable de la crise des subprimes de 2008 qui a plongé des millions de ménages américains dans la pauvreté : en octroyant des prêts anormalement bas à des citoyens qu’elle savait insolvables, la Fed a pu procéder à des saisies lorsque ces derniers se sont avérés incapables de rembourser. Goldman et Sachs, JP Morgan ont donc ainsi réalisé, de manière méthodique, cynique et planifiée, le casse du siècle !

    Cela me rappelle un commentaire de notre Président Soral dans l’une de ses vidéos du mois : "Le vrai combat du XXIème siècle sera celui de l’individu contre la banque". Lucide, prophétique... Trump et Marine Le Pen veulent mettre bon ordre dans toute cette chienlit car ils sont, avec les dirigeants d’Amérique Latine, les derniers des populistes (à traduire par fascistes, voire nazis dans la langue outrancière des médias dominants/dominés).


  • #1671682

    Un peu de pédagogie pour les Nuls que nous sommes .

    Que pensent des spécialistes comme Sapir
    de la FED et de son fonctionnement privé ?
    Un petit cours global pour non initié est nécessaire .
    Des gens comme moi ne comprennent pas,
    que l’indépendance monétaire soit compatible
    avec la propriété privée de quelques banquiers
    de la banque centrale d’émission monétaire !
    Par contre je comprends très bien le pouvoir
    exorbitant de cette fonction !

     

    • #1671811

      T’as qu’a savoir deux trucs :

      1) Le President des Etats-Unis n’a pas le droit (l’autorité) d’entrer dans les bâtiments de la Fed.

      2) Le numéro deux de la Fed - donc le patron réel et intouchable - est Stanley Fischer, l’ancien patron de la banque centrale israélienne.


  • #1671815

    La FED, depuis sa création, a eu une vingtaine de directeur dont environ une quinzaine sont de la communauté de lumière (comme dirait Soral)... ceci expiquerait-il cela ?


  • #1671928
    le 23/02/2017 par Chevalier Lefebvriste
    Le bras de fer entre Trump et la FED a débuté

    Janet Yellen a la tête d’une Social justice warrior il ne lui manque plus qu’un piercing et un plug !
    Enfin le plug dans le fondement elle l’a certainement déjà et un king-size !


  • #1672138

    Des cours d’économie dans les programmes scolaires n’ont jamais été proposés par aucun homme politique depuis que l’école obligatoire a été institué par la république maçonnique. C’est bizarre quand même et vous ne les trouverez jamais dans les livres de Fernand Nathan et pour cause ... !!


  • #1672329

    Tenez bon la barre Amiral Trump !!. Que Dieu vous protège et vous bénisse.


Commentaires suivants