Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz à genoux à Yad Vashem...

 

 

(Vidéo en allemand non sous-titré mais on comprend tout)

 

Le chancelier autrichien Sebatian Kurz, 31 ans, multiplie les gestes d’amitié envers Israël au cours de son déplacement dans ce pays du 10 au 12 juin. Chef du parti conservateur ÖVP, il s’est pourtant allié avec le parti d’extrême droite FPÖ pour former son gouvernement. Israël refuse d’ailleurs de travailler avec les ministres du FPÖ, parti aux contours et au passé antisémites.

[...]

Le gouvernement « le plus pro-Israël » que l’Autriche ait jamais connu

Dix-huit ans plus tard, le FPÖ est à nouveau dans une coalition gouvernementale, depuis décembre 2017. Cette fois cependant, Israël a décidé de maintenir ses relations avec l’Autriche. Sebastian Kurz dit « respecter » cette décision, tout en garantissant que son gouvernement est « le plus pro-Israël » que l’Autriche ait jamais connu.

Le gouvernement autrichien a en effet multiplié les marques de sympathie. Dès son premier jour en fonction, le chancelier s’était rendu à l’ambassade d’Israël à Vienne. « Il est clairement indiqué dans notre programme de gouvernement que nous voulons approfondir les relations bilatérales avec Israël », écrivait alors Sebastian Kurz sur Twitter.

[...]

La reconnaissance de la responsabilité dans la Shoah

Le 11 mars 2018, pour la commémoration du 80e anniversaire de l’Anschluss – le rattachement de l’Autriche à l’Allemagne nazie –, le chancelier Kurz avait reconnu la responsabilité de son pays dans la Shoah  : 66 000 juifs autrichiens avaient été assassinés par les nazis, tandis que l’Autriche s’était souvent attribué le rôle de victime plutôt que de coupable.

Sebastian Kurz avait également annoncé la construction d’un monument portant le nom des 66 000 victimes, dans le centre de Vienne. Cette nouvelle approche dans la mémoire de la Shoah en Autriche avait été saluée en Israël.

C’est également dans cette optique de réconciliation avec son histoire que le chancelier autrichien s’est déplacé à Jérusalem. Il a visité dimanche 10 juin le mémorial de Yad Vashem, guidé par Deborah Hartmann, ancienne Viennoise qui a fui le IIIe Reich. Sebastian Kurz a reconnu la responsabilité de son pays lors d’un dépôt de gerbe.

« En tant que chancelier d’Autriche, je reconnais que l’Autriche et les Autrichiens portent un lourd fardeau », a-t-il affirmé. « Nous, Autrichiens, savons que nous sommes responsables de notre propre histoire ».

La guide Deborah Hartmann a cependant rappelé qu’il n’avait « pas que la responsabilité de commémorer la Shoah, mais également de lutter contre l’antisémitisme contemporain », faisant allusion à son alliance avec le FPÖ.

[...]

Lire l’article entier sur la-croix.com

 

Le jeune chancelier renie-t-il le passé de l’Autriche ?
Lire sur Kontre Kulture

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1984185
    Le 12 juin à 09:40 par Francois Desvignes
    Le chancelier autrichien Sebastian Kurz à genoux à Yad Vashem...

    C’est une "fiction" :

    L’autorisation de se débarrasser des immigrés noirs et musulmans passe par Tel-Aviv.

    Laquelle a besoin d’être reconnue comme grand prêtre de la solution finale des immigrations pour solder la question finale de la Palestine, Gaza étant le verrou dirimant au Grand Israël.

    Il est probable que les deux judaisme ( l’israêl de pouvoir planétaire, et le Grand israël territorial) s’ils sont d’accord sur la destinée de leur suprématie future ont des intérêts opposés sur les moyens d’ y parvenir :

    - L’Israël de Pouvoir, chantre du mondialisme souhaite la décomposition des états nations et de leurs cultures par l’abrogation de toutes les frontières (morales, étatiques, économiques, sociétales, raciales, culturelles).

    - L’israël de territoire, religieux du sionisme, souhaite construire sa suprématie planétaire à partir d’Israël par le nettoyage ethnique et l’extermination de ses voisins musulmans, ce qui n’est possible qu’avec l’assentiment de l’opinion internationale.

    Le poison métisseux qu’Israël de Pouvoir a répandu, Israël de territoire veut l’effacer.

    Le génocide de l’étranger comme mode normal de gouvernement que veut promouvoir l’Israël de territoire, l’Israël de pouvoir veut l’empêcher.

    Soros contre Bibi.

    Mais rassurez-vous : tout le monde s’en branle vaillamment des gazés de l’autre siècle.

    La comédie vise juste à remporter le prix de moralité sur la scène internationale : celui qui l’emportera ayant le droit de faire à peu près ce qu’il veut de ses étrangers.

    Même des savonnettes.

    Or, si nos autrichiens ne sont pas très interessés par les savonnettes, et à leur suite le camp patriote en Europe, comme Israël, ils pensent que le blanc est la seule couleur "propre et convenable".

    Le marché qui va donc se conclure sera le suivant (les paris sont ouverts) :

    - Vous nous laissez éliminer "à notre manière" les noirs et les musulmans en Europe et vous dites à Soros d’arrêter de remplir les bateaux.

    - Et nous, on dira que vous êtes en état de légitime défense quand vous fusillerez en masse les enfants de Gaza jouant sur la plage au ballon ou que vous passerez leurs quartiers au napalm pour lutter contre la pandémie de grippe aviaire que vous y aurez introduit..

    Question :

    Pourquoi Soros, à votre avis, va être d’accord, et si d’accord, à quelles conditions ?

     

    Répondre à ce message

    • #1984481

      “La comédie vise juste à remporter le prix de moralité sur la scène internationale : celui qui l’emportera ayant le droit de faire à peu près ce qu’il veut de ses étrangers.”
      Voir la plaidoirie de maitre Jacques verges, lors du procès de klaus barbie en 1987.

       
    • #1984545

      Vous rêvez éveillé mon cher Desvignes, Israhell veut la soumission de toutes les nations. Ils soutiennent déjà la guerre civile en Europe (le travail de zemmour le dromadaire, riposte laïque, les identitaires, les zivas etc..... la liste est longue) et n’ont pas attendu la communauté internationale pour les massacres d’enfants, je vous renvoie également aux résolutions onusiennes torche q non respectées.

       
    • #1984576
      Le 12 juin à 19:26 par Un ploemeurois
      Le chancelier autrichien Sebastian Kurz à genoux à Yad Vashem...

      A Francois Desvignes. Je suis d’accord avec vous. J’ajouterai que "l’israël de territoire" a séduit très tôt des droitards tel Rebatet en 1967 (cf. sa radioscopie de Chancel) et aujourd’hui des ultra-natios comme les ukrainiens. Ils ont le goût de la force et de la violence, qu’ils retrouvent dans la Torah (l’ancien testament). Laurent Guyénot l’explique très bien.

      Après ce qui m’étonne est leur confusion d’Athènes et de Jérusalem, d’Ulysse et de David. D’un côté l’honneur héroïque qui conserve "l’ontologie" (l’Etre presocratique), et l’autre ce yahvisme hystérique, marche méssianique hypocrite aux dépens des peuples et de la nature.

      Quant à Soros, il va continuer son Open Society. Si ce n’est les immigrés, il cherchera toujours à faire sortir les minorités (sexuel, culturel, ...) ce que les "l’israël de territoire" ne combatent jamais.

       
    • #1984768
      Le 13 juin à 02:30 par Francois Desvignes
      Le chancelier autrichien Sebastian Kurz à genoux à Yad Vashem...

      @Gracchus

      Je vous assure que c’est vous qui faites fausse route.
      Et moi avec vous pendant longtemps.

      Les écailles me sont tombées des yeux en relisant le dialogue de Pharaon avec Moïse dans la Génèse sur les causes et les mécanismes de l’exil.

      En relisant la petite histoire de la grande tragédie, vous comprenez que Pharaon est lui-même manipulé par ses sujets et que le plus manipulé de tous les manipulés est toujours le gouvernants, vs la volonté collective et implicite des gouvernés véritable et suprême manipulateur.

      Partez de l’hypothèse que Bibi et Soros sont manipulés par des volontés collectives celles de "leur" peuple ; que la masse est authentiquement névrosée, auteur, acteur et victime de sa névrose, laquelle consiste toujours a vouloir et dire une chose et organiser et faire son contraire.

      Les Français veulent se débarrasser de Bruxelles et de l’immigration et votent Macron, lequel ignore que sa destinée est double d’une part endosser l’immoralité des politiques voulues par les Français ( cacher le génocide des étrangers sous les oripeaux du Bien ) pour ensuite être immolé (sorte de poulet sacrificiel à la manière de Pétain car si les Français sont des salauds, seul leur chef l’a été).

      Donc ne vous intéressez pas aux gouvernants, porte drapeaux manipulés des gouvernés.

      L’enseignement de Moise c’est que seul le gouvernant qui croit en dieu, faisant la Volonté de Dieu, est juste et gouverne authentiquement son peuple.

      Mais aucun des dirigeants au monde ne croit en Dieu et dans l’exercice de sa charge, n’exécute la Volonté de son Dieu. Ils ne gouvernent donc pas leur peuple, mais sont gouvernés par sa volonté collective, ses instincts.

      Soros est gouverné par l’Israël de pouvoir
      Et Bibi par l’Israël de territoire
      Quant à Macron , il n’est pas gouverné par Attali, et comme Attali il ignore ce détail. Mais par nos instincts collectifs qui, un jour, à lui ou son successeur, viendront lui demander compte de l’exécution de NOTRE mandat.

      Comment as-tu vaincu Bruxelles et l’étranger ?

      Mais si par impossible, il exécutait notre mandat comme Pharaon hier le fit, on l’en accusera , comme hier on le fit pour Pharaon, car la fonction du chef sans Dieu c’est après avoir exécuté notre mandat d’en assurer seule la responsabilité morale : il sera immolé comme un vulgaire poulet, même s’il est maréchal

      Tous les Français étaient antijuif en 40 mais aucun ne voulait que ça se voit.

      Ce pourquoi je tiens ma "fiction" pour certaine

       
  • #1984196

    Quand Kurz s’agenouille à Yad Vachem il rêve de poignarder dans le dos ces ordures qui ont martyrisé son peuple .

     

    Répondre à ce message

    • #1984225

      Je lui souhaite d’avoir se sursaut , sinon , je me disais que parmi tous ces gens qui vont faire l’aman en ce lieu nullement symbolique et entièrement fabriqué , il y en a certainement pas mal dont le grand père ou le père a arpenté l’Europe sous l’uniforme feldgrau, meme s’ils ne l’avaient ni souhaité ni choisi ....Dans le Reich, entre 39 et 45 , il y ait peu de jeunes hommes réduits à l’état de civils .

       
  • #1984230

    Je recommande à Kurz de monter le chiffre à 66600, c’est plus cohérent !

     

    Répondre à ce message

  • #1984280

    Le jour où un type va se prendre l’idée d’un monument aux morts, gravés des noms de ceux qui ont laissé leur peau, ne serait-ce que depuis 1917 et l’entrée en guerre des USA, pour l’établissement d’un Foyer juif initial et 30 ans plus tard de la Résolution 181, ce qui la précède et ce qui en découle, Phaleg va pouvoir aller se rhabiller avec sa Tour de Babel...

     

    Répondre à ce message

  • #1984326

    Quand tu glisse une pièce avec ta prière dans le Mur , si t’as du bol,il tombe des shekels .Sinon la voix synthétique de Yahvé te dit :"Perdu ! à la prochaine !"

     

    Répondre à ce message

  • C’est fou de pas parvenir à faire le lien dans sa tête entre les Croisades et Jérusalem, entre les colonies et les colonies, entre le nationalisme et le sionisme, entre les Nouvelles Routes de la Soie et le Proche-Orient, entre 9/11 et le 12/11....
    Si les occidentaux UE et US sont si "gentils" avec bibi, c’est uniquement parce qu’il est à la tête du seul pays occidental et nucléarisé (merci la France) de toute la région, et qu’il y sert leurs intérêts... z’êtes teubés ou quoi ? :-D

     

    Répondre à ce message

  • Un Manuel Valls peut en cacher un autre...
    Apparemment la cantine est bonne au Crif

     

    Répondre à ce message

  • Dommage qu’il soit sioniste

     

    Répondre à ce message

  • #1984549

    Kurz le rebelle quand il s’agit de cracher sur les musulmans et caniche quand il s’agit des juifs et d’Israël . Tous cela se voit de plus en plus chez les responsables occidentaux sans honneur et soumis à Israël et à la puissance des sionistes .

     

    Répondre à ce message

  • #1985274

    Le projet Neom du prince ben salmane donne un sens à toute cette mascarade politique.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents