Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le chaos en Irak fait flamber le pétrole

Les cours du pétrole se sont envolés cette semaine après une offensive-éclair des insurgés islamistes en Irak, qui fait craindre des perturbations du marché pétrolier au Moyen-Orient.

Le baril de brut américain WTI a ainsi bondi de 4,5 % depuis début juin, et de 3 % depuis mercredi, pour se hisser ce matin à 107,39 $ (+ 0,5 %), au plus haut depuis près de 9 mois. Certains analystes estiment qu’en cas d’attaque des insurgés sur Bagdad, le cours du pétrole pourrait flamber jusqu’à 125 $. Quant au baril de Brent de la mer du Nord, il grimpe ce matin de 0,8 % à 114,22 $, lui aussi au plus haut depuis septembre 2013.

En quelques jours, les djihadistes de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL) se sont emparés des villes de Mossoul et de Tikrit au nord de l’Irak, et marchent désormais sur Bagdad, dont ils ne seraient plus éloignés que d’une centaine de kilomètres, selon certaines sources. Cette nuit, les Etats-Unis se sont dits prêts à des actions militaires en Irak, afin d’appuyer l’armée irakienne. Le président Barack Obama a notamment affirmé cette nuit que « les États-Unis souhaitent que les partisans du djihad ne puissent pas s’implanter en Irak ». Hier, le ministre irakien du Pétrole Abdul Kareem al-Luaibi a évoqué de possibles attaques aériennes américaines sur les positions des djihadistes salafistes.

Lire la suite de l’article sur boursier.com

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #857815

    Rien de tel pour accélérer le processus final. Mais à quel prix….

     

  • #857876

    AUCUN puits de pétrole, station de pompage ou autre installation pétrolière n’a été touchée par les Djihadistes . Hier soir sur I-télé la vieille bretonne Laurence Benhaim l’a confirmé, en ajoutant avec son hideux sourire de traviole : "C’est l’essentiel"...


  • #857878
    le 13/06/2014 par Anonymus
    Le chaos en Irak fait flamber le pétrole

    AH ! Ca y est les américains vont y aller. Et hop dans 3 jours c’est réglé


  • #857911
    le 13/06/2014 par SpiritusRector
    Le chaos en Irak fait flamber le pétrole

    Et qui organise le chaos ? Ceux qui viendront ensuite faire semblant de pleurer sur ses conséquences...


  • #857944
    le 13/06/2014 par marlon branleux
    Le chaos en Irak fait flamber le pétrole

    Haaaa, c’était donc ça ; provoquer une crise pétrolière comme en 1983 pour que tout le monde subisse les contre-coups de cette crise, et surtout la russie & la chine, ok, je vois mieux là
    Ils espèrent provoquer une récession puis une révolution en chine à cause du manque de pétrole crucial pour ce pays et isoler définitivement la russie
    C’est bien essayé mais ; d’abord, les chinois n’hésiteront pas à tirer sur les révolutionnaires, un peu comme à tien-an-men, parce que, je veux bien que l’armée chinoise reste dépassée en terrain découvert face à l’otan, mais contre une guerrilla armée de l’extérieur, comme en syrie, là ; il faudra des moyens tout simplement colossaux pour venir à bout de l’alp
    Et ensuite ; l’occident aussi morflera méchamment et il a quand même une économie bien plus déliquescente que dans les années 80
    Ça ressemble à une stratégie de la terre brûlée utilisée par quelqu’un qui se se sait perdu


  • #857985

    Ça tombe bien, en période estivale, le pétrole ce doit d’augmenter, par tous les moyens.....

     

    • #858167
      le 13/06/2014 par Lumpenproletariat
      Le chaos en Irak fait flamber le pétrole

      oui et avant un crack financier aussi...
      Cela me rappelle 2008, hausse du prix des matières premières agricoles et du pétrole pendant l’été...
      Depuis 30 ans, tous les 7 ans une crise financière majeure se produit...

      Alors... on verra bien.


    • #858219
      le 13/06/2014 par christian
      Le chaos en Irak fait flamber le pétrole

      ...commentaire incomplet puisque le pétrole doit augmenter aussi en période hivernale.


  • #858077

    C’est aussi un moyen de devoir faire appel au pétrole iranien ......


  • #858105

    La où les ricains passent, l’humanité trépasse !

     

  • #858123
    le 13/06/2014 par la_marmotte
    Le chaos en Irak fait flamber le pétrole

    @ aurore

    Exactement période estivale et hiver précédent très doux... la demande est en baisse depuis un bon moment..

    Il faut trouver un moyen de compenser ces pertes autrement.


  • #858199

    S’ils étaient de vrais "djihadistes", ils attaqueraient les américains autour des puits de pétrole, des stations de pompage etc , or on nous dit que l’extraction du pétrole continue comme si de rien n’était . Ce sont des djihadistes qui semblent n’avoir rien contre les américains . Probablement parce qu’ils sont payés par eux .

     

    • #862458

      Irak : les jihadistes attaquent la principale raffinerie de pétrole

      https://fr.finance.yahoo.com/actual...

      Des combattants jihadistes ont lancé mercredi un assaut contre la principale raffinerie de pétrole en Irak, intensifiant leur offensive dans ce pays dont ils contrôlent désormais de larges territoires, le voisin saoudien mettant en garde contre une "guerre civile".

      De l’autre côté de la frontière irakienne, l’Iran chiite a affirmé qu’il "fera tout" pour protéger les lieux saints de l’islam chiite en Irak face à la guerre lancée par les jihadistes sunnites de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), désormais à une soixantaine de km de Bagdad.

      Les Etats-Unis, qui s’étaient engagés militairement en Irak pendant huit ans, ont dit examiner "chaque option" pour aider l’allié irakien, dont des frappes aériennes, l’ONU qualifiant l’offensive jihadiste de "menace vitale pour l’Irak" et de "grave danger pour la région".

      Alors que le pays était meurtri par les attentats et miné par les divisions confessionnelles avant le début de l’offensive jihadiste le 9 juin, les autorités ont cherché mardi à montrer un visage uni, responsables sunnites et chiites affirmant vouloir poursuivre le dialogue et préserver l’unité du pays.

      A l’aube, des combattants jihadistes ont lancé un assaut contre la principale raffinerie de pétrole située à Baïji, à 200 km au nord de Bagdad, selon des responsables.

      Ils ont réussi à pénétrer dans la raffinerie et les forces de sécurité, dont plusieurs ont été tués et blessés, tentaient de les repousser, alors que certains réservoirs ont pris feu. La raffinerie avait été fermée la veille et plusieurs employés évacués de crainte d’une attaque de l’EIIL.

      Jusque-là, les dirigeants du secteur pétrolier estimaient "limitées" les implications concernant la production pétrolière d’Irak, deuxième plus gros exportateur au sein du cartel de l’Opep, et disaient espérer que la production irakienne resterait épargnée par l’offensive jihadiste.

      "L’attaque contre la principale raffinerie de Baïji peut constituer une source de pétrole pour l’EIIL et ses partisans (...) Mais elle ne fournit pas de pétrole hors d’Irak et l’impact de l’attaque est probablement moindre que ce que l’on craint", estime Rebecca O’Keeffe, analyste de la maison de courtage Interactive Investor.

      - Hauts gradés limogés -

      Avant l’annonce de cet assaut, les cours du pétrole étaient mitigés


  • #858351

    « pour se hisser ce matin à 107,39 $ (+ 0,5 %), au plus haut depuis près de 9 mois »

    C’est peut-être du pinaillage mais ça m’intrigue. On nous bassine souvent avec ces pics guère espacés dans le temps. Le montant importe bien moins que les raisons de l’avoir atteint puisqu’il y a neuf mois de cela il était le même sans que cela ait une conséquence notable (ou mise en perspective) .
    Le genre de précision récurrente qui banalise le propos.


  • #858696

    Quand on pense que les ’stratèges’ américains s’imaginent que le fait d’occuper les pays d’Afrique producteurs de pétrole leur garantit l’énergie nécessaire dans un éventuel conflit avec la partie eurasiatique du continent on croit rêver. Le jour de ce conflit sera très précisément celui où la tenaille se refermera sur eux, qui les coincera entre leur ex-victimes et leurs nouveaux adversaires. Et leurs armées se volatiliseront dans les mâchoires du plus grand étau de tous les temps. Pour avoir des alliés il faut éviter de les massacrer...


  • #859167
    le 14/06/2014 par Quenelle Puissance 10
    Le chaos en Irak fait flamber le pétrole

    Ca sent un peu la spéculation sur le pétrole tout ça ? Expliquez moi pourquoi le prix devrait augmenter ? A cause d’une armée de rebelle (financée, formée, équipée et armée par qui on sait)qui peut être anéantie en deux coups de cuillère à pôt. Bizarrement, l’instabilité en Libye ou en Syrie n’a pas fait flamber les prix ? On sait bien que les champs de pétrole et les raffineries en Irak sont protégées comme il se doit. (D’ailleurs il me semble justement qu’il y a quelques jours, lorsque les djihadistes se sont approchés d’un peu trop près de la plus grande raffinerie d’Irak, là l’armée irakienne (soutenue par USA ?) est rapidement intervenue avec succès ! alors que pour les villes qui ont été prises, ça n’a pas été le cas.


  • #859298

    Les insurges islamistes mossadiens ont voulu perturbe le moyen orient par la flambee du prix du petrole ?


Afficher les commentaires suivants