Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le complexe d’Orphée

Finkielkraut reçoit Jean Claude-Michéa

 

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

71 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #161971
    le 03/06/2012 par Shapsed
    Le complexe d’Orphée

    J’ai lu le Complexe d’Orphée, c’est un excellent livre et je vous le recommande sans aucune réserve.

     

    • #161981
      le 03/06/2012 par Anonyme
      Le complexe d’Orphée

      J’ai lu Le Complexe d’Orphée, et c’est un rabâchage de tout ce qu’il a raconté dans ses livres précédents. Je n’ai RIEN appris de neuf.

      Je comprends Soral quand il dit que Michéa tourne en rond.

      Ça ne l’empêche pas d’être le véritable plus grand philosophe de ce début de 21e siècle. Il maîtrise absolument toutes les catégories pertinentes aujourd’hui, dont la plus important est bien sûr le libéralisme.


    • #162126
      le 03/06/2012 par dédé75
      Le complexe d’Orphée

      .
      La thèse centrale de Michéa qui veut que le libéralisme soit une réponse aux guerres de religions et civiles des 16è et 17è siècles, on la trouve toute entière chez Pierre Manent vingt ans plus tôt...
      .


    • #162211
      le 03/06/2012 par Antonin
      Le complexe d’Orphée

      J’ai bien évidemment lu le complexe d’Orphée et c’est un excellent livre. Il est certains que Michéa rabâche dans ce bouquin ce qu’il dit depuis des années tout comme Soral...


    • #162243
      le 03/06/2012 par Shapsed
      Le complexe d’Orphée

      @Anonyme : Je n’ai lu que le Complexe d’Orphée. C’est peut-être pour cela que je n’ai pas l’impression d’un rabâchage permanent ! Michéa y développe, en substance, ce qu’il dit dans ses vidéos. Le style est limpide. Cela étant, les passages sur Orwell me fatiguent un peu...


  • #161983
    le 03/06/2012 par Anonyme
    Le complexe d’Orphée

    Oh mon dieu Finkielkraut est juste insupportable.

    Oooooh putain...


  • #161998
    le 03/06/2012 par Pascal
    Le complexe d’Orphée

    Merci Alain !

    Sans tes livres et ta pédagogie, je me serais couché il y a encore 2 ans devant leurs discussions sans en comprendre le moindre mot.

    Aujourd’hui, je comprends que 90% de leurs propos tiennent du snobisme universitaire et de la défense de leurs intérêts individuels : préserver leur aura auprès des étudiantes, justifier leurs idéologies maternelles et surtout garder leur taf culturel.

    Pascal (22 ans)

     

    • #162013
      le 03/06/2012 par Mwana Ya Lola
      Le complexe d’Orphée

      Michéa n’est pas universitaire, mais bon...


    • #162028
      le 03/06/2012 par Gotfried
      Le complexe d’Orphée

      Non, effectivement, il est boulanger et se lève à trois heure du matin pour que tu ais du pain, ou alors mécanicien et répare ta voiture, ou encore facteur et il t’apporte ton courrier, ou peut-être maraîcher ou éleveur.

      C’est un intellectuel. C’est à dire un producteur de rien, mais en abondance.


    • #162053
      le 03/06/2012 par Mwana Ya Lola
      Le complexe d’Orphée

      Il était prof. dans un lycée, et je crois qu’il est la retraite. Tu veux aussi qu’on ferme les écoles ?Tu penses que la vie se limite à manger du pain et conduire la voiture ?


    • #162054
      le 03/06/2012 par coincoin
      Le complexe d’Orphée

      @Gotfried

      C’est un prof de lycée actuellement à la retraite, alors, renseigne-toi avant de raconter n’importe quoi. De plus, depuis quand le fait de permettre à des élèves d’acquérir autonomie intellectuelle et sens critique est un boulot sans utilité sociale ?

      Je tiens à préciser quand même que si le complexe d’Orphée se présente pour certains comme un ’rabâchage’ de ses travaux précédents, il est plus intéressant de le considérer comme une synthèse de son boulot (plus superficielle et globalisante) et un point d’entrée pour tout nouveau lecteur. Pour approfondir ce qui s’y trouve, il suffit de se reporter aux ouvrages parus précédemment, qui traitent chaque point développé, mais en profondeur.


    • #162095
      le 03/06/2012 par Gotfried
      Le complexe d’Orphée

      J’ai eu de nombreux profs, des bons et des moins bon. Mais aucun n’est passé chez Finkie, Taddéi, ou qui que ce soit d’autre. Nuance qui échappe peut-être à certains. Après tout, oui, pourquoi pas faire semblant que c’est strictement en tant que prof et dans le cadre de son métier que Michéa se fait inviter et publie des bouquins, et pas du tout en tant qu’intellectuel ; comme ça Besancenot est un honnête facteur, Sarkozy un avocat qui défend les innocents de l’arbitraire d’une justice oppressive et maçonnique, et Kouchner un médecin qui sauve des vies.


    • #162130
      le 03/06/2012 par Mansur
      Le complexe d’Orphée

      @ Gotfried, horrible cette haine matérialiste de la pensée. Ça me rappelle les petits beaufs déstructurés qui au collège unique disaient : "loool a koua ça sert d’apprendre l’histoire ???? sa ns servira a quoi ds la vi ????".


    • #162155
      le 03/06/2012 par dédé75
      Le complexe d’Orphée

      .
      Vous passez d’un extrême à l’autre. Copie à revoir dans dix ans...
      .


    • #162171
      le 03/06/2012 par Mwana Ya Lola
      Le complexe d’Orphée

      @Gotfried

      Donc toute personne qui écrit un bouquin et qui passe 2 fois par an sur France Culture est un "intellectuel", qu’il faudrait de surcroît envoyer au bûcher ? D’ailleurs, qu’est ce que tu entends par intellectuel ? Tu n’arrives même pas à exprimer correctement ce que tu reproches à Michéa. Bref, ta critique est purement esthétique.


    • #162432
      le 03/06/2012 par Jean Leroy
      Le complexe d’Orphée

      @Gotfried

      Votre remarque est ridicule. Question exposition médiatique il en fait le minimum syndical, il a du passer trois fois à la radio en cinq piges.

      C’est assez soulant d’entendre les petits cons prétentieux pour qui on est jamais assez rebelle, jamais assez anti-capitaliste, jamais assez anti-sioniste, jamais assez pur dans le combat contre le système.

      Trois passages à la radio en cinq piges, ce doit être un membre secret, camouflé du CRIF, de la trilatéral, du siècle, il doit avoir une affiliation tribale, judéo-talmudique avec Finkie ? Pfff, la connerie à ce point, ça devient mystique.

      Alors oui c’est un intellectuel qui se situe dans le monde des idées. Mais ce doit être l’intellectuel vivant le plus pertinent du pays. Il a un style académique et il emploi des mots à plus de trois syllabes , je sais, c’est dur à suivre.

      Mais son parcours est celui de tous les penseurs percutants du 20ème siècle. Celui de quelqu’un qui s’est engagé au PCF par solidarité de classe, qui en est sortie par horreur du stalinisme et du "socialisme réel" et qui a fait son chemin en empruntant les concepts du marxisme et en allant en chercher d’autre ailleurs.

      C’est le cas d’Orwell, de Lasch, et d’un certain Alain Soral.

      Il a refusé d’entre à la fac comme prof parce que c’était un monde de vendu et il a fait sa carrière à enseigner la philo au lycée. C’est assez "pur" pour toi ou faudrait-il qu’il aille vivre cul-nu dans le Larzac pour que tu le prenne au sérieux ?


  • #162056
    le 03/06/2012 par Torbalte
    Le complexe d’Orphée

    On ne comprend rien à ce que FinKi dit :Des mots et des mots toujours des mots. Il tourne en rond car il n ’arrive à dégager aucun concept. Il n’a même pas la moitié du niveau de Michéa.


  • #162079
    le 03/06/2012 par Niet !
    Le complexe d’Orphée

    "rabâchage"
    "un producteur de rien, mais en abondance."

    C’est rempli de petits prétentieux ingrats ici...Méprisable... Droite des valeurs ça signifie aussi "savoir dire merci".
    Je comprends que Soral se permette d’émettre une petite critique à l’encontre de Michéa...
    Après tout il est Alain Soral... Vous, vous avez fait quoi de conséquent pour l’éveil collectif ?

     

    • #162105
      le 03/06/2012 par Gotfried
      Le complexe d’Orphée

      Merci, mais quand on apporte quelque chose digne d’intérêt. "Tiens, je t’ai ramené de la pâte de criquet macérée à la graisse rance, c’est une spécialité de là où je suis allé en vacance, c’est un endroit formidable. J’ai pas goûté, mais on m’a dit que c’est très typique. Tu ferra attention, y’a la sauce de viscères de moule qui sert d’accompagnement qui s’est ouverte dans l’avion, et j’ai l’impression que ça coule sur ton tapis. Bah, t’as pas l’air content, tu me dis pas merci ? T’es gonflé quand même !"

      Soral est utile, il fait de l’analyse en temps réel, compile beaucoup de choses, décrypte de manière concrète, et a lancé E&R, qui est fédérateur. Mais Michéa, ça va, je m’en passe. Comme de Finkelkraut, d’ailleurs. Ou de Todd, que Soral ne se dérange pas pour mépriser ouvertement, critiquant de manière peu pertinente son activité de recherche (c’est à dire un travail scientifique, forcément technique, forcément chiant, souvent sans portée immédiate, mais absolument nécessaire à l’avancement de la connaissance de manière précise et rigoureuse) au prétexte qu’il est monté léger sur les questions plus générales (ce qui est indéniable, Todd est un technicien qui a voulu faire du général, et n’y réussi pas bien).


    • #162119
      le 03/06/2012 par Etienne Marcel
      Le complexe d’Orphée

      Ici se forme une sorte de Cour virtuelle où des courtisans imitent le roi sans en avoir forcément les qualités...


    • #162172
      le 03/06/2012 par Mwana Ya Lola
      Le complexe d’Orphée

      Monkey see, monkey do...


    • #162185
      le 03/06/2012 par Pierre
      Le complexe d’Orphée

      Sans oublier que Soral emprunte largement à Michéa, Michéa qui a aussi le mérite de demeurer intègre, humble et relativement discret.


    • #162452
      le 03/06/2012 par Guillaume
      Le complexe d’Orphée

      Rester relativement discret constituerait un mérite ? Tu peux développer s’il te plaît ?

      P.S. : Soyons constructifs, non ? www.youtube.com/watch ?v=muyE...


  • #162081
    le 03/06/2012 par grokick
    Le complexe d’Orphée

    michea m’a bien fait rire avec son "concept" de "petit bonhomme de chemin" ...
    comme le dit coincoin plus haut "le complexe d’orphée" est plus une synthése de ces précédents livre qu’un "nouveau" livre.
    peut étre que c’est bon signe , car aprés cette synthése , va t il sortir de la boucle ?
    souvent ceux qui critiques michea ou soral n’ont pas lus leurs livre ...lisez faites vous votre propre opinion . oui soral vise et tire en permanence , oui soral par son ton et sa finesse d’analyse m’a entrainé à aller chercher plus loins , tant la pertinence des constats qu’il a fait se sont révélés exact.
    quoi qu’il en soit, lire michea orwell dautrans ...me semble important pour apprécier encore plus les interventions de soral au cours des mois qui passent .
    finky est fatiguant avec son ultra articulation , et quand il fait mine de ne pas remarquer les liens (étroits) entre politique et medias il met une fois encore à jour le mépris qu’il a pour ses auditeurs..et quand il raméne son exemple halimi et que michea lui répond avec l’exemple des traders il passe pour un sacré débile et comme par hasard il ne s’attarde pas trop.
    finky est mauvais tout au long de ces 50 mns, michea lui répond des trucs d’une clartée évidente ,mais fink repart en embrouilles et circonvolutions et gaspille le temps d’antenne ,il est pas du tout à la hauteur de l’invité.

     

    • #162101
      le 03/06/2012 par JC1987
      Le complexe d’Orphée

      lisez faites vous votre propre opinion . oui soral vise et tire en permanence , oui soral par son ton et sa finesse d’analyse m’a entrainé à aller chercher plus loins , tant la pertinence des constats qu’il a fait se sont révélés exact.
      quoi qu’il en soit, lire michea orwell dautrans ...me semble important pour apprécier encore plus les interventions de soral au cours des mois qui passent .



      Vous avez bien raison. Soral est une excellente synthèse et produit des concepts relativement accessibles. C’est sa grande force. Je suis issu de ces grandes écoles où on forme des gestionnaires plus que des penseurs. Avant de m’intéresser à Soral, tout me paraissait (à tort) inaccessible. Soral s’exprime de manière simple sur des sujets à priori compliqués, c’est un parfait introducteur. En bon autodidacte il ne manque jamais de citer ses sources et références tout au long de son raisonnement. C’est grâce à ça que je me suis intéressé à Michéa, Clouscard, Rousseau...

      Pour l’interview, je trouve dommage que Finky réussisse à rendre indigeste un bouquin qui est pourtant simple et accessible.


    • #162122
      le 03/06/2012 par JC1987
      Le complexe d’Orphée

      et quand il raméne son exemple halimi et que michea lui répond avec l’exemple des traders il passe pour un sacré débile et comme par hasard il ne s’attarde pas trop.




      Ce passage est assez énorme. J’oserai avancer qu’il pourrait même s’agir d’une quenelle. Finky qui veut emmener Michéa sur le terrain à peine déguisé de l’antisémitisme, Michéa qui esquive et renvoi la problématique au Trader de Wall Street.

      Ca je suppose qu’il ne l’avait pas vu venir.


  • #162083
    le 03/06/2012 par Kiesling
    Le complexe d’Orphée

    Pourquoi ne faut il pas confondre libéralisme politique, libéralisme économique et néolibéralisme ?

    http://lebondosage.over-blog.fr/art...

    Un très bon texte pédagogique malgré un passage un peu lâche que je vous laisse le soin de découvrir.


  • #162084
    le 03/06/2012 par john
    Le complexe d’Orphée

    ...bla bla bla

    au bout de la 3ème minute je ne comprenais déjà plus rien, c’est grave docteur !!!?? ahah !

     

    • #162099
      le 03/06/2012 par Facteur
      Le complexe d’Orphée

      Je vous prescris un ptit coup de RTL, et ça ira mieux.


    • #162111
      le 03/06/2012 par chapardeur
      Le complexe d’Orphée

      Non ce n’est pas grave.Si tu ne comprend rien, travaille pour faire en sorte que tu comprennes ou bien alors fais ce que tu sais faire de mieux et laisse le soin à ceux qui comprennent de laisser une critique...

      C’est quand même très inquiétant(et là je ne parle pas de toi) le nombre de gens de plus en plus grandissant qui prennent au 1er degré les critiques de Soral sur les intellos universitaires et qui se permettent de donner leur avis sur tout ce qu’ils ne maitrisent pas.AS ne critique pas les intellectuels ou le travail intellectuel.Il a surtout critiqué les penseurs retranchés dans leur tour d’ivoire, ceux qui s’enferment dans l’abstraction, de plus en plus détachés des réalités et du "sens" de notre époque.Ceux qui produisent du concept pour le concept.Et qui ce faisant ne produisent pas grand chose de "valeur".

      L’idéal pour chacun est quand même de s’élever.On peut s’élever par l’effort physique, on peut s’élever spirituellement.Et on peut s’elever mentalement.Pas seulement en acquérant du savoir, qui est seulement le point de départ d’une pensée, mais en faisant l’effort de comprendre les concepts, leurs implications, leur logique.

      C’est vraiment dommage que certains ici s’abaissent à dévaluer un discours dès qu’il devient inintelligible et requiert trop d’efforts pour eux.Soral a la pédagogie de placer son discours conceptuel à la portée de tout le monde en s’efforçant d’être le plus clair possible.Vous ne lui faites pas honneur en vous abandonnant à une satisfaction béate du "j’ai compris, pas la peine d’aller plus loin".


    • #162179
      le 03/06/2012 par john
      Le complexe d’Orphée

      Michéa m’ennuie profondément, Soral est vraiment unique en son genre.


    • #162214
      le 03/06/2012 par Saker
      Le complexe d’Orphée

      Non, c’ etait tellement ennuyeux que je n’ ai même pas regardé (Quelle fainéant je suis), je ne comprend strictement rien quand finkielkraut parle (dommage pour UNE fois qu’ il avait une bonne intention).
      La dessu, il faudrait une vidéo qui résume cette émission.


    • #162266
      le 03/06/2012 par mouloud
      Le complexe d’Orphée

      Pareil que toi john.
      Chaque fois que je crois avoir pigé, Michéa me sort une phrase qui ne cadre pas pas avec ce que je croyais avoir compris.
      1-j’ai d’autres sujets prioritaires.
      2-J’ai peut-être pas le niveau mais j’arrête pas de penser que "tout ce qui se conçoit bien s’énonce clairement".
      3-J’ai pas le niveau et je le vois bien car trop de références d’auteurs, de définitions considérées comme connues et de présupposés m’échappent. N’ayant pas un langage commun avec Michéa, je ne peux pas le comprendre.
      4-J’aimerais bien une traduction de Michéa en langage bistro.
      5-Cette discussion avec ce langage s’adresse de toute évidence à ceux qui maitrisent déjà ce langage. Cette discussion n’est donc pas faite pour ouvrir les yeux à des gens populaires : elle est destinée à rester confinée à un groupe d’individus pratiquant ce langage. J’y vois un paradoxe car le langage est fait pour échanger avec l’autre pas avec soi même.
      6-je comprends l’aller retour entre pensée et langage ; une nouvelle pensée demande l’invention d’un nouveau mot, concept ou d’une nouvelle définition. Mais quand on se sert de ce langage hermétique (car inconnu des non initiés), on doit prouver qu’il est nécessaire à la clarification et à la précison de l’idée et de la logique. Il faut en outre, prévenir l’auditeur-lecteur qu’il doit effectuer un travail préalable pour comprendre ce langage. Sinon cela revient à l’exclure de ce langage et du débat (à quoi sert alors le langage) ou même à faire croire à ce lecteur-auditeur qu’il est trop con pour comprendre. En plus, c’est une arnaque car l’incompréhension vient d’un manque de données et non pas de capacités insuffisantes à suivre un cheminement d’idées ou des liaisons de concepts.
      7-Je fais un procès d’intention : je pense que Michéa et Finkelkraut ont ce plaisir malsain de se sentir supérieurs en utilisant un langage d’initiés : sinon comment expliquer qu’ils ne se mettent pas à la place de l’auditeur en précisant le travail préalable à effectuer pour comprendre ? Serait ce l’arrogance des universitaires ?
      8-j’ai essayé de lire Michéa et il y a des trucs intéressants pour ce que je crois en avoir compris. Mais mon idéal est la transmission d’idées à un individu autodidacte sachant uniquement lire et écrire. Ce n’est pas le cas de Michéa.
      Au final : le calcul des vecteurs propres permet de diagonaliser la matrice. Comme disait Coluche : cela fait plaisir de dire un truc incompréhensible pour ceux qui disent des trucs que l’on ne comprend pas.


    • #162979
      le 04/06/2012 par john
      Le complexe d’Orphée

      Eriger des constructions mentales dédaléennes, jouir de ses créations, se vautrer dans la complexité et la sophistication, s’y perdre... se sentir supérieur, unique, différent...


    • #163676
      le 05/06/2012 par Azwaw
      Le complexe d’Orphée

      Euh... Les gars, vous êtes sérieux là ?! O_o

      Depuis que je lis les commentaires sur ce site, j’ai comme l’étrange sentiment que beaucoup ici à part lire quelques articles de presse, ne construisent leur culture qu’en regardant des vidéos sur youtube et dailymotion...

      Si c’est le cas, au lieu de se vautrer dans son ignorance et en faire l’apologie, faudrait peut-être se bouger un peu et faire les choses à l’ancienne pour espérer que ça change : lire (et avoir de l’humilité) !


  • #162087
    le 03/06/2012 par Charles
    Le complexe d’Orphée

    Finkielkraut, en victime des catégories conceptuelles de la domination (opposition droite/gauche), refuse de reconnaître que ce qu’il critique sous la qualification de "démocratique" (gauche) correspond exactement à ce que Michéa nomme, dans son discours, "libéral", catégorie que Finkielraut associe spontanément (et fallacieusement) à la "droite" et à l’encontre de laquelle il n’ose, pour des raisons psycho-idéologiques, formuler la moindre critique.


  • #162094
    le 03/06/2012 par septic
    Le complexe d’Orphée

    JE LES AI DENONCES !!!! JE VOUS DIS QUE JE LES AI DENONCES !!!! RAHHH !!!!


  • #162117
    le 03/06/2012 par septic
    Le complexe d’Orphée

    David Hume, tu lui donnes une guitare, je suis désolé, mais il ne deviendra jamais Georges Brassens. Il deviendra un des membres des muclés, c’est tout !


  • #162121
    le 03/06/2012 par mercator
    Le complexe d’Orphée

    Jette-toi dans le canal Finkel... Meeeeeerde !


  • #162138
    le 03/06/2012 par Pierre Leroux c’est Fort de Goût
    Le complexe d’Orphée

    La Grande Nouveauté dans ce dernier livre de Michéa c’est qu’il attribue la théorie des stades économiques en vue de la Richesse des nations non pas à Adam Smith (qui à son époque ne pouvait pas encore la conceptualiser pleinement) mais à Karl Marx lui-même.

    Et ça change beaucoup de choses tout de même, car cela nous donne le Marxisme Orthodoxe comme l’une des bases du Libéralisme économique illimité que nous connaissons aujourd’hui entre autre avec la Chine et son Capitalisme d’Etat ayant eu pour socle le Maoïsme, ou comment avoir le plus possible pour le moins de mise possible.

    Michéa est définitivement Proudhonien en diable, mais plus Marxiste (si tant est qu’il l’ait été), ça va sans dire.

     

    • #162177
      le 03/06/2012 par Mwana Ya Lola
      Le complexe d’Orphée

      Sur le point que vous évoquez, c’est quoi la grande différence entre Marx et Proudhon ?


    • #162200
      le 03/06/2012 par Pierre Leroux c’est Fort de Goût
      Le complexe d’Orphée

      Différence entre Marx et Proudhon expliquée ci-dessous :

      http://www.egaliteetreconciliation....

      Bonne lecture.


    • #162306
      le 03/06/2012 par JC1987
      Le complexe d’Orphée

      Michéa est comme Soral. Il est en accord avec l’analyse de Marx sur le capitalisme (mondialisation et instauration d’un rapport purement financier entre la bourgeoisie et le prolétariat) mais il ne valide pas la doctrine du socialisme scientifique.


  • #162151
    le 03/06/2012 par leeloo
    Le complexe d’Orphée

    Une vidéo contenant la dernière interview du Président iranien Ahmadinejad par France 24 le 31/05/12
    L’occident est réellement en perte de vitesse
    http://www.partiantisioniste.com/ac...

    En soutien à Lamia Chakkour et à ses collègues, tous au Trocadéro dimanche 03 juin 2012 de 16h à 18h
    http://www.infosyrie.fr/actualite/e...


  • #162153
    le 03/06/2012 par Aurelien Annonier
    Le complexe d’Orphée

    Ma première émission de Finkielkraut...

    Zzzzzzz

    C’est marrant qu’à côté de cette innofensive "branlette savante de salon", au même moment parait une canadienne de 12 ans qui nous détricote l’escroquerie bancaire et la complicité des politiques... avec clarté et audace. ^^

    En dépit de sa justesse, Michea ne fait pas le boulot.
    Son discour atteindra 0,1% du monde francophone !


  • #162162
    le 03/06/2012 par Jojo
    Le complexe d’Orphée

    Finkie nous ressort Illane Hallimi, alors-là à regarder cette vidéo :
    http://www.youtube.com/watch?v=Xs2a...

     

    • #162224
      le 03/06/2012 par Antonin
      Le complexe d’Orphée

      Magnifique vidéo qui fait bien écho à l’intervention de Finky sur L’affaire Halimi face à Michéa.


  • #162209
    le 03/06/2012 par Antonin
    Le complexe d’Orphée

    "Les assassins d’Ilan Halimi sont des Traders, ce sont des hommes d’affaires !"


    Jean Claude Michéa

    Tous simplement magnifique... Prend ca Finkielkraut...

     

    • #162236
      le 03/06/2012 par grokick
      Le complexe d’Orphée

      et oui et c’est là que finky rebrousse chemin...les banquiers (traders) accomplissent le projet de dieu, dixit= blankstein .
      finky manque cruellement d’humour et d’humilitée sur certaines évidences.


  • #162242
    le 03/06/2012 par ViveE&R
    Le complexe d’Orphée

    C’est pas parce que vous ne comprenez rien à Finki ou Michéa dans cette interview qu’ils sont mauvais, vous n’avez peut-être juste pas la culture pour les comprendre. (ce qui est également mon cas je ne prétends rien)

    Y en a ici qui sous prétexte qu’ils ne comprennent pas se dise que c’est de la branlette intellectuelle ou du vent.

    Faut un peu d’humilité, oui Soral clash Finkie, il n’empêche que il vous prend certainement tous niveau intellectuelle. Soral à la capacité de le comprendre entièrement et donc est légitime pour critiquer. Nous, petits cloportes (jeunes qui ne produisons rien) on ferait mieux de pas trop s’avancer et de se cultiver avant de cracher sur des mecs qui ont des CV biens plus longs que le notre juste parce que Soral n’est pas d’accord avec eux.

    Ce qui est bien chez Soral c’est qu’il pousse à travailler l’esprit critique, faites VOTRE opinion en étant toujours conscients que vous (et je) n’avons pas leur niveau.

     

    • #162351
      le 03/06/2012 par condorcet_skill
      Le complexe d’Orphée

      Pas mieux ! Lisez les références évoquées, et cultivez-vous pour approcher leur niveau ! ;)


    • #162361
      le 03/06/2012 par Anonyme
      Le complexe d’Orphée

      J’ai écouté, j’ai tout compris (c’est relativement accessible d’ailleurs), et je te confirme que c’est de la branlette de salon.

       :)


    • #162466
      le 03/06/2012 par Guillaume
      Le complexe d’Orphée

      Le fait que ce soit sans doute de la branlette de salon n’invalide en rien le commentaire de ViveE&R, non ?


    • #162974
      le 04/06/2012 par LTJ Bukem
      Le complexe d’Orphée

      "Faut un peu d’humilité, oui Soral clash Finkie, il n’empêche que il vous prend certainement tous niveau intellectuelle. Soral à la capacité de le comprendre entièrement et donc est légitime pour critiquer. Nous, petits cloportes (jeunes qui ne produisons rien) on ferait mieux de pas trop s’avancer et de se cultiver avant de cracher sur des mecs qui ont des CV biens plus longs que le notre juste parce que Soral n’est pas d’accord avec eux."

      Là on est dans le raisonnement spécieux voire dans le pur sophisme. On peut critiquer Finkielkraut pour ses idées, ses pensées, tout en étant conscient et en admettant qu’il nous est bien supérieur intellectuellement. Cela n’a rien à voir.

      Doit-on s’interdire de critiquer Botul au prétexte que le keum a un CV long comme le bras (comparé au nôtre, s’entend) ?

      Sinon, Michéa est un intellectuel plutôt accessible.


  • #162245
    le 03/06/2012 par chabert
    Le complexe d’Orphée

    Alain Finkielkraut semble faire référence (sans pouvoir le nommer...) à ce que Renaud Camus nomme hyper-démocratie, c’est à dire l’extension récente de la démocratie hors de la politique, dans des domaines comme l’enseignement, l’éducation, la culture : égalité entre maître et élève, égalité entre parents et enfants, égalité entre le requiem de Mozart et "Sale Pute" d’Orelsan, égalité entre un Michel-Ange et un tableau d’art moderne type "carré blanc sur fond blanc" etc.

    Sous le régime de l’hyper-démocratie, tout jugement de valeur (Beethoven vaut plus que Lady Gaga), par sa nature nécessairement inégalitaire, devient honteusement élitiste, donc "ancien régime".

    Là où le concept d’hyper-démocratie rejoint la critique du libéralisme par Jean Claude-Michéa, c’est dans le fait que le seul critère de jugement autorisé qui subsiste est... le prix sur le Marché. En poussant la logique jusqu’au bout, on pourrait estimer que la valeur d’un homme est uniquement celle de ses organes internes sur le marché noir, ou celle de la rançon que l’on peut en tirer (d’où la référence à l’affaire Ilan Halimi).

    Finkielkraut et Michéa semblent en accord sur le fait qu’ultra-libéralisme et hyper-démocratie (dans les domaines de l’enseignement, de l’éducation, de la culture) vont de pair. Cependant, comme le rappelle Michéa, la société hyper-démocratique et ultra-libérale est, dans le domaine politique, de moins en moins démocratique.

    C’est ainsi que les citoyens peuvent débattre à l’infini sur des questions sociétales (du moment qu’ils se rangent systématiquement du côté "pour", dit "progressiste" ou hyper-démocratique) mais que sur les questions importantes comme l’économie ou la géopolitique, on leur demande de moins en moins leur avis.


  • #162246
    le 03/06/2012 par karl kraus
    Le complexe d’Orphée

    Alain Soral a la légitimité nécessaire pour critiquer Michéa. Encore faut-il comprendre ce que Soral critique chez ce dernier : il ne lui reproche rien en terme d’idées ( ils en partagent beaucoup c’est certain ) ; par contre, il lui reproche assurément de clore à chaque fois ses analyses au moment même où les idées paraissent incarnées par des individus ( à nuancer car Michéa parle quelquefois d’Attali, cible ô combien privilégiée de notre boxeur préféré ! ). Malgré tout, ce n’est pas, à mon sens, une raison valable pour le discréditer absolument ( facile de critiquer Michéa dans la peau d’un contempteur anonyme ! ) ; on sait ce que cela coûte que d’incarner les idées...Tout le monde n’est pas prêt, j’allais dire apte, à entrer en résistance frontale avec le monde politico-médiatique ; et quand je vois avec quelle habileté dialectique Michéa mouche Finki sur l’affaire Ilan Halimi, je me dis qu’il est quand même pas mauvais puisqu’il a réussi à retourner le piège qui lui était initialement tendu en se montrant très convaincant et en montrant que la barbarie d’en bas n’était qu’une pâle copie de la barbarie d’en haut. Si certains en doutaient encore, il a prouvé face à un interlocuteur de choix la pertinence de son travail fondé sur les excès du libéralisme. Personnellement, je valide : à la fin de l’émission, ça sent quand même bon la quenelle.

     

    • #162263
      le 03/06/2012 par Antonin
      Le complexe d’Orphée

      @ Karl Kraus :

      Je plussoie ! Ca fait du bien de lire un message comme le votre quand on voit parfois ce que certaines personnes osent poster comme messages à l’encontre de Michéa.

      Je me joins donc à Karl Kraus pour rappeler à certains que Soral et Michéa sont EXACTEMENT sur la même ligne encore faut-il les avoir lu pour s’en rendre compte... D’ailleurs, malgré le fait qu’il lui reproche quelques fois de ne pas "donner de noms" (pour rapprendre l’ami Charlier face à Robespierre) Soral cite très souvent Michéa que ce soit dans ses interventions filmées ou sur certains de ses articles (cf la lutte des classe à l’intérieur du Socialisme) n’en déplaise a certaines personnes ici présentent.


    • #162540
      le 03/06/2012 par abderrahim
      Le complexe d’Orphée

      Salut

      2- Oui je fais la même conclusion que vous : Michéa a mis une grosse quenelle a ’’FickenKraut’’.

      3- Alain Soral a raison. Il est bien dommage que Michéa n’aille pas jusqu’au bout de son raisonnement et de sa logique. Nous ne l’avons pas pour le moment entendu dénoncer ce fameux groupe élitiste et dominateur qui dirige ce monde. Juste une fois, il a parlé de la trilatérale dans cette interview sans trop s’y attarder d’ailleurs...


  • #162267
    le 03/06/2012 par Goz
    Le complexe d’Orphée

    Excellent, Merci.


  • #162397
    le 03/06/2012 par petit_poney
    Le complexe d’Orphée

    Quand Finkielkraut a parlé de l’affaire Halimi, j’ai éclaté de rire. Même en invitant un peintre en bâtiment, il pourrait parler de l’affaire Halimi. Et Michéa qui lui répond que l’affaire Halimi, c’est le libéralisme ! Ha, ha, ha, chacun ses obsessions. Certains voient peut-être deux intellectuels de haut niveau, moi je vois un bon sketch de Dieudonné.


  • #162700
    le 04/06/2012 par Fred
    Le complexe d’Orphée

    Par pitié ! Faites l’effort d’écouter cette émission et de la comprendre avant de critiquer !

    Michéa y est excellent, le danger que représente la pensée progressiste est un des enjeux clé de notre avenir !

    Sinon je suis d’accord sur le côté « branlette de salon » mais il faut bien se former et théoriser les concepts pour pouvoir les combattres correctement !

     

    • #163006
      le 04/06/2012 par petit_poney
      Le complexe d’Orphée

      Vous savez, il y a eu quelques auteurs pour expliquer cela bien avant Michéa, et j’oserais dire bien mieux.

      Si vous avez eu besoin de Michéa pour comprendre cela, pas de soucis. Il aura au moins servi à quelque chose.

      Je me souviens avoir entendu Soral dire que son oeuvre est bien supérieure à celle de Michéa et je le rejoins totalement là-dessus.


    • #163104
      le 04/06/2012 par Mwana Ya Lola
      Le complexe d’Orphée

      "Je me souviens avoir entendu Soral dire que son oeuvre est bien supérieure à celle de Michéa et je le rejoins totalement là-dessus."

      La belle blague.


    • #163139
      le 04/06/2012 par Antonin
      Le complexe d’Orphée

      Soral n’a JAMAIS dit ca a propos de Michéa (du moins en publique)... et J’insiste sur le JAMAIS !


  • #162876
    le 04/06/2012 par Mansur
    Le complexe d’Orphée

    C’est pas parce que vous ne comprenez rien à ce que dit Jean-Claude Michéa que vous avez le droit de lui cracher dessus comme des abrutis mal élevés. Et si vous ne supportez pas les intellectuels parce qu’ils ne font pas assez "populaires", je vous suggère d’aller regarder Les Anges de la Téléréalité ou Secret Story. C’est pas difficile à suivre et c’est 100% populaire.


  • #162971
    le 04/06/2012 par john
    Le complexe d’Orphée

    à l’opposé des idiots utiles, les intellos sont souvent des intelligents inutiles... mais pas si intelligents que ça en réalité !


  • #163015
    le 04/06/2012 par Léonidas D.
    Le complexe d’Orphée

    Une des meilleures émissions de M.Finki, en tous cas, la meilleure que j’ai entendu d’un point de vue intellectuel.

    Cette perspective entre libéralisme démocratie, et comment une idée originelle peut être à l’exacte opposé du but qu’elle s’était donnée. Dialectiquement du grand art.


  • #163241
    le 04/06/2012 par mescalito22
    Le complexe d’Orphée

    Quenelles mouchetées de 2 grands philosophes de notre temps.
    Oui, même Finkie ici et même si je suis un inconditionnel de Michéa à qui Soral doit beaucoup...
    Rappelons nous Michel Drac :
    " Finkielkraut est le réactionnaire chargé de dire la vérité à l’intérieur du système:rien que la vérité, mais PAS TOUTE(...)"
    Très Lacanien et très pertinent, tout ça : je veux dire l’opposition dialectique entre Libéralisme et Démocratie. Ils ont RAISON.
    SAUF que (comme d’habitude) finkie se fixe sur l’idée positive pour lui du processus démocratique à l’oeuvre derrière la très acuelle idéologie du progrès.
    SAUF qu’il envisage uniquement la version de "La démocratie en Amérique" de Tocqueville qui affirmait déja dès le début du 19e siécle et dans la droite ligne de ce que pensait L’Abbé Sieyes :" je ne crains pas le suffrage universel, les gens voteront comme on leur dira".
    Si l’on considère que la démocratie n’a rien à voir avec le gouvernement représentatif comme E.Chouard et les anciens Grecs ou, (plus fort encore) que nous vivons dans une démocratie de marché (Soral) qui est en réalité un vétitable Totalitarisme basé sur le déracinement (A.Abauzit), alors on s’aperçoit qu’il ne s’agit nullement d’intellectualisme de salon ou de discours convenu faussement "compliqué", mais d’une véritable opposition qui définit, parmi d’autres le périmètre politique et conceptuel de nos duettistes :
    LA DROITE DES VALEURS POUR LES 2...
    LA GAUCHE DES VALEURS EN MOINS POUR L’UN.
    Sinon, en effet, "Le complexe d’Orphée" est plutôt une synthèse. Pour L’oeuvre novatrice, lire "L’Empire du moindre mal" de J.C. Michéa.


  • #163657
    le 05/06/2012 par Mohamed
    Le complexe d’Orphée

    J’ai lu "l’empire du moindre mal", "impasse Adam Smith", "la double pensée", "les intellectuels, le peuple et le ballon rond", "l’enseignement de l’ignorance" et "le complexe d’Orphée".
    Et si j’ai un conseil c’est de ne lire que "l’empire du moindre mal", intéressant et où il développe sa thèse principale sur les origines du libéralisme, "l’enseignement de l’ignorance" et "le peuple et le ballon rond (notamment pour l’explication de l’antagonie Real / Barça). Pour le reste, Soral a raison, il ne fait que tourner en rond et ressasser "l’empire du moindre mal".

    Mohamed (29 ans)

     

    • #164742
      le 07/06/2012 par gloups
      Le complexe d’Orphée

      Bien vu Mohamed : je plussoie.
      Pour les curieux qui cherchent des trucs à lire, je conseille aussi les bouquins de Dany-Robert Dufour ("le divin marché", "la cité perverse" etc ...) tellement intéressant qu’on lui pardonne les passages pénibles à base de psychanalyse..
      :D


  • #163743
    le 05/06/2012 par greg
    Le complexe d’Orphée

    Là, on a atteint le sommet du gouffre ; à force de tordre les mots et de se contorsionner dans des concepts fumeux propres aux gens qui n’ont jamais manié de bêche de leur vie, donc de s’être nourri par leur seul travail terrien, nous pouvons constater le résultat : du n’importe quoi. Le "progrès" ? Notion toute relative : quel rapport y’a-t-il entre un cultivateur du Bengladesh oeuvrant pour son lopin de caillasse et sa survie immédiate et un américain-quin-quin obèse à la "survie" médiate qui commande ses courses par internet ? Aucun. Et pourtant tous deux vivent à la même époque, néanmoins pas à la même époque dans le même temps. Où se nourissent Michéa et La crotte ? Il n’y a pas de solution dans la misère de la synthèse ultra-limitée que nous tenons des médias, lesquels tiennent leur source d’information des maîtres réels. Concrètement nous sommes à l’image des homards plongés dans un bain-marie progressif dont la température variant, degré par degré, du vivable vers la cuisson, qui, même le sachant, sont incapables de fuir la casserole, et glosent indéfiniment sur la composition de la sauce trônant sur la table à l’aide de laquelle les convives vont agrémenter la dégustation de leur chair cuite à point.


Afficher les commentaires suivants