Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le concert du rappeur Médine au Bataclan avec son album Jihad déclenche la tempête

Partie des milieux identitaires qui avaient très largement œuvré à l’annulation du concert de Black M à Verdun, l’indignation s’est étendue aux hautes sphères du Front national et du parti Les Républicains. Ces samedi 9 et dimanche 10 juin, plusieurs élus et responsables de la droite et de l’extrême droite se sont vivement opposés aux deux concerts que doit donner le rappeur Médine en octobre au Bataclan à Paris.

 

À l’origine de leur courroux : les paroles délibérément provocatrices du rappeur qui avait signé un album intitulé Jihad, le plus grand combat est contre soi-même en 2005 ainsi qu’un titre Dont Laïk dans lequel il s’en prenait à l’hypocrisie de la laïcité, déclarant notamment « Crucifions les laïcards comme à Golgotha ».

« J’ai toujours utilisé la provocation comme un “piège positif”. L’idée est d’amener les gens par la provocation », assumait le rappeur en 2015 aux Inrocks. Depuis, celui-ci a mis de l’eau dans son vin.

« La provocation n’a d’utilité que quand elle suscite un débat, pas quand elle déclenche un rideau de fer. Avec “Don’t laïk”, c’était inaudible, et le clip a accentué la polémique. J’ai eu la sensation d’être allé trop loin », expliquait-il en 2017.

Récemment, Médine a sorti un titre très consensuel dans lequel il exprime son rêve de pouvoir jouer au Bataclan. Mais plusieurs élus ont juré qu’ils feraient tout pour l’en empêcher.

« Aucun Français ne peut accepter que ce type aille déverser ses saloperies sur le lieu même du carnage du Bataclan. La complaisance ou pire, l’incitation au fondamentalisme islamiste, ça suffit ! », a réagi sur Twitter la présidente du Rassemblement national (ex-FN) Marine Le Pen en reprenant les arguments de ses proches.

 

[...]

Un temps cantonnés à l’extrême droite, ces arguments ont depuis été repris par des cadres du parti Les Républicains, dont le sénateur Roger Karoutchi ou encore la députée Valérie Boyer.

Lire l’article entier sur huffingtonpost.fr

 

La chanson incriminée :

 

Le débat politico-médiatique est lancé :

 

 

Et Yassine Belattar est en première ligne :

 

Les zones d’ombre du Bataclan, sur E&R :

 

Pourquoi l’oligarchie a-t-elle intérêt à l’insécurité et au terrorisme ?
Lire sur Kontre Kulture

 






Alerter

140 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • médine comme les autres est la conséquence d ;une politique d’immigration incontrolée depuis plus de 30 ans,il y a des centaines de Mollenbeck en France qu ;il faudra bien bien soumettre un jour ou l’autre,,,Français reprenez en mains votre pays , il serait temps.

     

    Répondre à ce message

  • Décidément, la France se fait baiser des deux côtés.

     

    Répondre à ce message

  • Et pourquoi pas B. Cantat ???

     

    Répondre à ce message

  • Ces "rappeurs", comme beaucoup d’autres qui s’ignorent, baignent jusqu’au cou dans les sous-cultures occidentales (sous-cultures des plus vulgaires comme la leur, venues presque tout exclusivement d’Amérique ou du moins de pays anglo-saxon, que d’ailleurs les faux représentants du peuple font prospérer comme un faux jardinier la mauvaise herbe), sont assurément suffisamment borgnes pour ne pas apercevoir, qu’ils sont des instruments privilégié du grand Faussaire.
    Ils font pitié dans leur ignorance et leur égarement.
    Comme d’ailleurs tout ceux qui les créditent en les "dénonçant", alors même que d’en "haut", le faux président et les faux représentants du peuple, leur ouvrent toutes les portes et déroule le tapis rouge, et font mine d’être surpris des indignations enfin provoquées. Ce qui leur permet d’attiser encore les divisions dont ils se nourrissent.
    On vie bien sous l’ère du faux omniprésent.
    La voix de la Vérité est constamment noyée et rendu inaudible dans les fracas permanants de querelles vaines entretenues entre les innombrables opposition entre faux et faux.
    A lire son texte et à voir son "style", ce "rappeur" (comme d’ailleurs tous les autres) n’ont à aucun titre, ni l’habilité ni la vocation de faire un exégèse quelconque d’aucun élément d’aucune religion.
    Et en effet ils forment un terreau pour "Daesh". Les engrais "fertilisants" sont dans ce cas ces sous-cultures occidentales importées des USA (c’est très facile, tout ce qu’ils touchent devient vulgaire) promouvant la violence communautaire et une jouissance matérielle effreinée, d’une part, et les "doctrines" wahhabites injectées par "nos amis" les pays du Golf, d’autre part.

     

    Répondre à ce message

    • Monsieur,

      Vous avez brillement résumé la situation et le fond de ma pensée.

      J’ai posté un commentaire dans un autre article sur ce "Made in" qui allait dans le même sens que vos propos tenus ici. Ce n’était pas si détaillé que le vôtre mais on pouvait lire "entre les lignes" que ce chanteur à crétins sonne faux. Son univers musical, son pseudo islam (mes grands-pères l’auraient maudit pour sa tartufferie et son accoutrement), sa virilité qui sent le kebab et sa foi contrefaite me donnent des ulcères à l’estomac.

      L’islam comme le Christianisme prône la sagesse de la pensée et du cœur, l’humilité, le bon sens mais pas ça, voyons !

       
  • Le plus étonnant dans cette affaire, c’est qu’il puisse y avoir des gens qui achètent des places pour ce "chanteur". Je ne comprends pas comment les rapeurs peuvent faire ce qu’ils font sans avoir honte. C’est tellement laid. La voix d’un rapeur c’est tellement laid. C’est beau de se moquer de l’art contemporain, de la musique sérielle, mais cette horreur qu’est le rap est du même acabit.

     

    Répondre à ce message

  • Je prie le censeur d’ ER de passer ce message, qui n’est qu’une réponse très courtoise à celui laissé par Le 10 juin à 19:46 par lapis lazuli, et que je recopie ci-dessous :

    @incredule2, ménard qui parle juste comme souvent ? qui parle comme quand il fréquentait les milieux anar, les trotskystes, les socialos du ceres et ensuite le ps et soutenait mitterand, quand il était a rsf antenne médiatique de la cia, juste quand il travaillait pour le qatar ou ensuite pour le milliardaire géorgien Bidzina Ivanichvili marionette de l’otan, juste aussi quand il vote pour bayrou et ensuite sarkozy ? ménard il parle souvent juste, comme mon cul.

    N’a-t’on pas le droit, après s’être trompé pendant des années, d’ouvrir les yeux ? Ce site ne s’appelle-t’il pas "égalité et réconciliation" ? Bien sûr l’égalité n’existe pas ici bas, mais la réconciliation n’est-elle pas possible dès lors que chacun fait un pas vers l’autre ?
    Alors Monsieur, si j’étais trivial, ce qu’à Dieu ne plaise, je vous répondrais : "si votre "derrière" parle comme Monsieur Ménard, alors fermez votre bouche et ouvrez grand vos oreilles".

    Je vous salue néanmoins.

     

    Répondre à ce message

    • Souvent signifie, fréquemment, un grand nombre de fois ?

      Il vous a été prouvé que dans l’échelle du temps ça n’était pas du tout vrai...

      Son inquiétude (chez votre interlocuteur), au vu de votre commentaire élogieux, était peut-être de s’assurer que vous n’étiez pas atteint d’amnésie ?

      Si Ménard a toujours vanté défendre les hommes, la France (et la terre entière par la même occasion) par le passé avec une duplicité amplement prouvée, ça n’est pas très honnête de vouloir balayer son intégrité passé (ou plutôt son manque d’intégrité passé) sous le tapis aussi aisément ?

      Une fois réconcilier avec cette vérité inaltérable, qui vous dit qu’il n’est pas possible de regretter ses erreurs passées et faire amende honorable ? Si Robert Ménard a écrit un livre expliquant comment il a pu écrire des dizaines d’autres trompeurs, je voudrais bien avoir une référence.

      Est ce qu’il a expliqué ses actions passées ou admis avoir été un agent d’influence pour le compte du camps transatlantique ? Est il toujours dans le camps transatlantique, en plus du camps nationaliste ? Il a fait amende honorable, très bien. Des preuves ?

      Ps : je ne vois pas quelle pourrait être une meilleure contribution que d’expliquer pourquoi il s’est trompé et comment ont peut être amené à être un agent d’influence pour un état étranger. Vous devez admettre que si vous êtes un grand admirateur de ses contributions récentes, celle-là serait la plus intéressante dans l’objectif d’un combat de libération nationale. Car aujourdhui encore, la France est sous influence extérieure, il me semble. Mais ce bouquin témoignage essentiel peut-être qu’il le fera avant son autobiographie en fin de carrière ; il doit en avoir des choses à raconter. Le meilleur est à venir, soyez en sûr... Nous serons tous réconcilier dans l’éclatante vérité.

       
  • L’album Jihad de Médine date de 2005. Médine a sorti 4 albums depuis.
    "Le concert du rappeur Médine au Bataclan avec son album Jihad déclenche la tempête"
    Ici c’est E&R ou BFM ?

    Le nom complet est Jihad, le plus grand combat est contre soi-même. Amalgamer le jihad dans l’Islam et le "djihadisme". Les livres de Youssef Hindi sont pourtant sur Kontre Kulture ?

    On peut reprocher les idées qu’il véhiculent dans ses titres par son côté droit de l’hommiste anti-raciste, mais, entre les textes des Eagles of Death Metal et ceux de Médine...

    Porteur Saint, Médine, 2017

    https://www.youtube.com/watch?v=tHU...

    Cette affaire est aussi honnête que l’argumentation du Raptor sur Soral

     

    Répondre à ce message

    • Le seul commentaire cohérent ...merci

       

    • Le nom complet est Jihad, le plus grand combat est contre soi-même. Amalgamer le jihad dans l’Islam et le "djihadisme"




      La phrase est claire, en effet, mais l’amalgame avec les terroristes est fait par le rappeur lui-même, avec son regard menaçant, son look patibulaire, et un sabre tranchant bien mis en évidence. Le sabre, c’est pas vraiment utile pour un combat spirituel contre soi-même. Le symbole de l’islamiste égorgeur de mécréants est explicite. Y’a autre chose comme costume de scène pour chanter des chansons douces et spirituelles, non ?
      C’est un peu comme si Patrick Bruel venait chanter la paix et l’amour en costume de sniper israélien dans une colonie israélienne près de Gaza et s’étonnait du scandale suscité.

       

    • L’album Jihad de Médine date de 2005. Médine a sorti 4 albums depuis.
      "Le concert du rappeur Médine au Bataclan avec son album Jihad déclenche la tempête"
      Ici c’est E&R ou BFM ?



      En effet. Donc ça ne peut pas être cet album au programme du Bataclan...
      Très dommage qu’on reprend ici un "titre" fabriqué (et donc faux !).

      Par ailleurs cela veut dire alors que son dynamitage est prémédité et pas une affaire spontanée suscitée par l’actualité du moment.

       
    • Oui, effectivement il est facile de l’enfermer dans des amalgames.. Je lui suggère de regarder comment Cat Stevens alias Joseph Islam puis Yussuf Islam lorsque un homme âgé lui suggera d’adopter plutôt la prononciation arabe (well, may be), lui mène sa barque d’artiste...

      The medium is the message... Si le rap est souvent perçu comme violent... il est vain de faire entrer des ronds dans des carrés... Bien entendus avec beaucoup de talent il est possible d’échapper à la force centrifuge, mais alors beaucoup de talent...

      N’est ce pas tomber dans la victimisation que de se plaindre de la sorte ? Oui, c’est une victime car l’on sait qu’il est contre le terrorisme... mais est il si idiot pour croire qu’ils n’utiliseront pas encore et encore le bâton pour le battre (et sa communauté avec) ??

      La communaute religieuse musulmane n’a pas besoin de mecs qui jouent les gros bras pour représenter la virilité. Un jeune de banlieue avec une barbe de deux jours, c’est déjà amplement suffisant...

      Lorsque la nation of Islam et autres balck muslims aux États Unis avaient leurs membres paradant en gonflant le torse, c’était parce que dans la rue il y avait les dealers de drogues et autres gangs qu’ils devaient impressionner pour les chasser de leurs rues... avec beaucoup de succès.

      Médine à tout faux dans ses codes, il ne fait que recopier des vielles formules dont il ne comprend peut être même pas leur raisons d’être à l’origine. Depuis le tout début , le Roc & rôle, les bourgeois en ont besoin pour s’encanailler en regardant du prolos qui ne fait pas dans la sophistication... Médine est en territoire sulfureux avec sa provoc il le sait.. il ne valorise pas l’image des musulmans (voir particulièrement des arabo-musulmans) en les présentant dans des rôles dignes...

      L’utilisation de thèmes de prédilection Islamique en utilisant tous les stéréotypes possibles par ce ramassis de rappeurs qu’on pas peurs (de nuire à l’image des musulmans) devrait vous faire réaliser que c’est l’industrie musicale qui décide de ce qu’elle doit vendre. Médine est une victime consentante. Il n’est jamais trop tard pour qu’il se sorte de son guêpier... En tout cas je pense qu’il a heurté un mur... et il n’est peut-être pas assez bête pour s’enfermer dans une victimisation puéril sans se poser la question de savoir où il a merdé.

       
  • #1984646

    [Culture]

    « Les Blancs sont des démons, des cochons d’aucune moralité »

    « Les Blancs des consanguins, lui lutte pour ses frères, ces porcs blancs vont loin, Passe moi une arme de poing, J’vais faire un pédophile de moins »

    « Je hais les Blancs depuis Rodney King, j’ai besoin d’une carabine »

    « On n’a pas la même peau, chacun pour sa peau »

    « Ces incestueux nous ont barricadés »

    Angle d’Attaque – Medine

     

    Répondre à ce message


    • [Intro]
      Mesdames et Messieurs bonsoir. L’actualité de ce lundi est marquée par un fait divers dans les quartiers nord du Havre. Tôt ce matin, un corps calciné a été retrouvé dans le coffre d’un véhicule. La victime serait un homme d’une vingtaine d’années d’origine africaine et d’après les riverains le défunt aurait été la cible de menaces suite à ses engagements auprès de la communauté noire




      Le contexte... un homme assasiné parce que noir.




      Une guerre raciale il veut la paix entre les deux
      Des blancs le menaçaient d’une bastos entre les yeux
      Des aryens néo-nazis qui n’ont rien entre les beuj’
      Le coupable est forcément l’un d’eux
      J’résume un mort par balles ok
      Un crime racial ok
      Des Blancs qui l’détestent ok
      T’es soit noir soit blanc pas d’entre deux dans la tess ok
      Ils tuent les meilleurs d’entre nous sans réfléchir
      Bientôt y’aura plus personne pour calmer les pires




      Texte confus, où l’accusation devient l’accusé ? Je ne crois pas que le triste sieur est pourtant une personne qui revendique ce genre de propos. D’un autre côté, ça fait des années qu’il y a un rap identitaire en France d’une violence tout à fait assumé contre les non-blancs ? Amalek, Kro Blanc, Mc Amor... Ceux-là tiendront des propos crus qu’ils assumeront à 100% tout en se cachant derrière une licence artistique pour partir dans des délires ? Ce que je propose : c’est de scruter le discours de Médine hors de ses récits rappologiques et écouter nos rappeurs identitaires dans leurs interviews.
      Ps : la provoque c’est souvent de la merde... je n’ai jamais apprécié Serge Gainsbourg à cause de ça. Après Médine est un grand garçon... Si certains pensent qu’il trempe sa plume dans le sang libre à eux de lui demander des explications. En tout cas, nous le savons, licence artistique ou pas... ce genre de poison infeste l’esprit des plus jeunes... La musique est très puisante.. elle rentre par la fenêtre de toit quand toutes les portes d’entrées sont pourtant fermées..

       
    • Il s’avère en faites que le texte est un texte anti-raciste... il prend la voix en deux actes : le premier protagoniste est un raciste Anti-noir lorsque le second est un raciste anti-blanc.
      La conclusion d’ailleurs, c’est que la victime est en réalité des deux côtés vu que c’est un métisse.

      C’est l’exemple même des fausses informations circulant sur les réseaux sociaux, information à peine vérifier qui polarise un peu plus les gens d’avis différents. Chacun etant renforcé dans son sentiment de bon droit..

      C’est parfois même une stratégie... certains pensent que le dossier est tellement accablant selon eux que ce soit vrai ou pas, ça ne changera rien. Au contraire, c’est la certitude d’être manipulé qui mobilise...

       
  • Je suis français d’origine marocaine et je n’en peux plus de cette racaille qui chaque jour me fait honte. Ce sont des racailles capitalistes irrécupérables qui agissent en toute impunité avec le silence complice de nos politiques et de ces pseudos associations trotskistes qui vivent grassement des deniers publics.
    Si vous mettez une vieille pomme pourrie dans un conteneur d’une tonne dans lequel il n’y a que de belles pommes fraîches, quinze jours plus tard toutes les pommes seront pourries.
    Aussi, je déplore le silence de l’ensemble de nos compatriotes de confessions musulmanes en pratiquant la politique de l’autruche. A long terme ce n’est pas bon pour nous. Je suis l’un des rares à dénoncer quotidiennement l’incivilité de ces pourritures et je me sens isolé. D’un coté, je passe pour un illuminé qui a honte de ses origines, de l’autre je suis assimilé à ces vermines par les noms musulmans qui se méfient de moi et ce à juste titre...
    J’ai honte d’appartenir à cette communauté de névrosés.
    Je tire mon chapeau à ces français de souche qui font la part des choses et qui ne tombent pas dans l’amalgame en faisant preuve de sagesse. Faculté dont sont gravement dépourvus trop de mes compatriotes de confession musulmane.
    Que Dieu nous vienne en aide car sans intervention divine, je n’ai pas trop d’espoir.

     

    Répondre à ce message

    • Pourquoi se méfie de moi à juste titre ?? Il n’y a pas lieu de se méfier de toi.
      Mais tu as raison, trop de musulmans qui soutiennent ce Médine et vont dans le sens du choc de civilisation. leur position est intenable et ça ne peut que mal finir. Dommage, on aura essayé, mais force est de constater qu’un monde nous sépare.

       
    • Je crois qu’effectivement, il y a surtout un problème de communication.... Pour certains, c’est comme si ils devaient eux-aussi avoir leur pitres médiocres...

      La société du spectacle, le comble c’est que tout le monde devrait avoir le droit d’y être représenté ?... Il est toujours question de droit et jamais de devoir... Le drame c’est que ces marqueurs culturels perverti servent souvent de refuge parfois de substitut. Il n’y a pas assez de culture française authentique traditionnelle, c’est bien pour ça que la médiocrité se propage.

      La véritable religion s’accroît dans l’adversité... Il ne faut pas désespérer. Sir Charles le Gai Eaton (paix à son âme) disait que le vent souffle ou IL le veut... et qu’en période difficile toutes les impuretés remontent à la surface... pourtant il ne suffit que d’un seul coup de vent pour que tout soit balayé..

       
  • à votre avis, quel va être le public ? Ceux qui aiment et respectent la France ? Laissez-moi rire ! Et c’est Dieudonné qui subit les censures et tout le reste ! Tandis que ce rappeur a le tapis rouge pour faire de la haine anti blanc. Cherchez l’erreur

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents