Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le coût réel de l’immigration en France

Le coût réel de l’immigration en France. 14ème étude publiée par Contribuables Associés réalisée par Jean-Paul Gourévitch, expert international en ressources humaines, spécialiste des migrations.

L’immigration, combien ça coûte ? Ce thème est si lourd d’enjeux politiques que le seul fait de poser la question dérange ou provoque.

Au bout du compte, ce sont pourtant les contribuables qui financent les migrations. Il est donc souhaitable, pour se faire une opinion sur le bien-fondé des politiques conduites dans ce domaine, d’en identifier et d’en évaluer les paramètres financiers

C’est à cet exercice que s’est livré, avec un souci de l’exactitude exempt de tout a priori idéologique, Jean-Paul Gourévitch, expert international en ressources humaines. Dans l’étude que nous publions, il compare les dépenses annuelles que l’Etat consent pour les immigrés (71,76 milliards d’euros) avec les recettes qu’il encaisse de leur part (45,57 milliards d’euros), soit un solde négatif de plus de 26 milliards. Enfin, il évalue les investissements engagés par l’Etat pour contenir les flux migratoires ou faciliter l’intégration des immigrés et de leurs enfants (10,81 milliards d’euros). Au terme de cette analyse, il présente les solutions qui permettraient de réduire les coûts de l’immigration.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #44550

    Ce genre d’etude est tout a fait legitime et indispensable si on est soucieux de la bonne gouvernance de notre societe. Des economies il faut en faire partout pas uniquement dans le domaine de l’immigration. Et si on veut que les immigrants restent chez-eux, pourquoi on investirait pas dans le developpement reel des pays d’ou est issue cet immigration. Le savoir et la technologie appartient a toute l’humanite, pourquoi ne pas le partager. C’est l’ensemble de l’humanite qui y a contribue a travers les ages. Il reste le probleme fondamental de l’homme reste la perception de celui-ci qu’il a de lui-meme et de ce qui l’entourne, autrement dit un probleme de conscience. Notre facon de resoudre nos probleme a toujours consiste a essayer de trouver des racommoder par-ci et par-la.


  • Je me souviens qu’il y a peu, sur une chaine d’information, les journaleux aux ordres avait fait venir une jeune femme noire, parfaitement inconnue, pour venir nous expliquer que d’après une dernière étude de l’université de Lille (bastion socialo s’il en est...), l’immigration rapportait un solde net de 14 milliards.
    Et tous d’afficher un large sourire du travail accompli...

     

    • #97763

      Les mêmes qui dénoncent le manque de logements en France, et surtout de logements sociaux, qui crée une pénurie et donc la montée des prix, sont les mêmes qui nous disent que l’immigration est une bénédiction pour le pays, en ne disant jamais qu’ils font exploser la demande de logements. Coût du logement, qui est pourtant le premier poste de dépense des ménages modestes et de la classe moyenne, et qui ne baisse pas malgré la crise. Les mêmes, socialos, qui nous disent qu’il faut que le temps de travail soit réduit pour qu’on puisse le partager (et que donc il y aurait une masse de travail relativement fixe à partager), sont également pour l’immigration et les régularisations, qui là encore, font exploser la demande d’emplois.
      Comment continuer à faire venir massivement des immigrés, quand on sait qu’ils seront logés principalement en cités, là où le chômage est à 50% ? Comment nous faire croire que l’immigration, dans ces conditions, peuvent rapporter quelque chose à la France ? Sans parler de la question de la délinquance, et de l’identité de ce pays. C’est totalement irresponsable.
      Occupons-nous déjà des français qui le sont (d’où qu’ils viennent), avant d’ouvrir nos portes à n’importe qui.
      La France a déjà depuis quelques années dépassé le seuil de ce qu’elle pouvait digérer en terme d’immigration.
      Aucun pays ne peut digérer autant d’immagration sur une si courte période, encore moins s’il est petit comme la France.