Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le dernier spectacle de Johnny devant Macron, les stars et les fans

Par ordre d’importance

Ce samedi 9 décembre 2017, Johnny se produit devant des dizaines de milliers de fans pour la dernière fois, pour un dernier concert, silencieux cette fois. Le chanteur populaire qui plaisait aux « beaufs » mais pas à l’élite (malgré quelques retournements de vestes tardifs devant l’incroyable longévité de la Bête de Scène) a reçu un hommage national, quelque peu récupéré par le pouvoir et ses « amis » du show-biz. Mais Johnny avait-il des amis ? En tout cas, La Madeleine était the place to be.

 

Le tout avait un faux air de manif pro-Charlie, celle du 11 janvier 2015 : l’oligarchie en tête, devant les personnalités et amis (les VIP), puis le peuple. Décidement, les grands événements révèlent la structure bien hiérarchisée de la « démocratie » française. Mais à l’inverse de Charlie Hebdo, qui n’était pas un journal populaire, Johnny était dans le cœur de tous les Français.

 

 

 

Macron tente le discours récupérateur pendant que la foule crie « Johnny » :

 

 

Le discours de Récupérator 1er :

 

La famille en deuil, à qui Johnny n’appartient plus vraiment :

 

 

Les amis de Johnny au grand complet, dans le coin VIP :

 

 

Et puis les réactions venues de tous les bords, avec plus ou moins d’humour :

 

 

Le fan de Johnny, un peu sosie, un peu Johnny Pastis, est là. C’est lui qui, en vérité, aura fait le succès incroyable du chanteur :

 

 

Et maintenant place au rock, avec les bikers qui escortent la dépouille (mais les flics les bloqueront sur les Champs-Élysées) :

 

 

 

 

Le résumé en chiffres et en carte de la carrière de Johnny :

 

 

Johnny, sur E&R :

Notre hommage en musique au King français,
sur Kontre Kulture Musique

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

195 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il manque Dieudonné parmi les stars...

     

  • La France Discount !


  • " Johnny c’est pas Mozart " Alain Soral


  • Tout a une fin !!!!


  • #1857588

    Mais que vient foutre Macron ici ? Aujourd’hui, le gouverneur de la province France est tellement déconnecté de la réalité qu’il se croit obligé de coller à l’émotion populaire en allant bavasser aux obsèques d’un chanteur (je n’ai rien de particulier contre Johnny et reconnaît le caractère assez extraordinaire de son parcours). Autres temps, autres moeurs : il y a 57 ans, De Gaulle n’était probablement pas aux obsèques d’Albert Camus.


  • Certes, mais dans moins d’un siècle il ne restera pratiquement plus rien de cet artiste de variété, quand seront alors célèbres Pierre Henri (qui vient de décéder) et Henri Dutilleux mort le 22 mai 2013 à Paris, sans aucune cérémonie officielle de la part de la République définitivement composée d’incultes et d’ignares !


  • L’église La Madeleine ? Une église ou un temple maçonnique ? Hommage funéraire ou spectacle politico-médiatique ?

    En fait, ce ne sont pas des questions, mais plutôt des affirmations.

     

    • Faut pas voir des maçons partout...La Madeleine est une Église


    • Pourtant si vous ouvrez un œil, l’architecture extérieure ressemble à tout sauf à une église, et beaucoup à un temple. Et si ouvrez le second, vous verrez que la cérémonie était dirigée par 2 frères maçons sans le tablier pour l’occasion. (http://hpics.li/bb6830f) A moins qu’on m’explique ce que font ces deux hommes à devancer les curés dans les démarches religieuses. Je parle des deux personnes avec nœud papillon, gant blanc, et bâton.

      De plus, on terme de cérémonie funéraire, ça ressemblait foutrement plus à un petit spectacle avec interlude musical qu’à autre chose. La place du religieux (dans tout les sens du terme) dans ce show semble être un aperçu de ce que pourrait être Vatican 3. Et je parle de ce qui se passait dans la fameuse "église".

      Il ne faut pas voir des FM partout, mais encore moins n’en voir nulle part.

      Amicalement.


    • Ce ne sont pas des maçons, juste des maîtres de cérémonies et du protocole.


    • Ce ne sont pas des maçons, juste des maîtres de cérémonies et du protocole.

      Quel protocole ? Le protocole républicain ? Dans une église ? Donc, si le protocole républicain devance les religieux sur leur territoire qu’est censé être l’église, et si ce ne sont pas des franc-maçons c’est tout comme pour moi.

      Le seul protocole dans le cadre d’une messe funéraire est celui de l’église. Qu’il y ai des "placeuses" pour mettre les gens en place dans la salle c’est une chose. Mais des lascars républicains qui tapent du bâton en emmenant le cercueil vers l’autel, je n’appelle pas ça un culte chrétien ou catholique mais une mascarade.


    • "La Madeleine" est en fait le plus grand temple athénien de Paris, c’est la copie de l’Olympéion d’Athènes - dont il ne reste debout qu’une quinzaine de colonnes . C’est tout de même une merveille (puisse-t-elle être ravalée et restaurée bientôt) mais moins géniale que l’admirable, l’unique, Arc de Triomphe de l’Etoile .


  • Pas vu Marine ! Ne danserait-elle que sur du J.J. Goldman ?

     

    • persona non grata


    • La famille n’a pas souhaité la présence de Marine Le Pen.
      Oui, persona non grata  !

      Preuve s’il en est de l’utilisation médiatico-politique de la cérémonie apparemment religieuse mais connotée franc-mac républicaine afin d’édulcorer au maximum la Présence du PÊRE dans l’acte de recevoir d’accueillir âme !

      La mort est un sujet tabou, honni en réalité pour l’Homme contemporain sans DIEU.

      Ils la vivent comme une injustice donc en révolte contre elle. Ils ne veulent pas comprendre, qu’à cela ne tienne !

      Johnny aura-t-il été un homme heureux, serein ? Johnny H. a été comblé mais pas Jean-Philippe Smet. Johnny H. aura dévoré Jean-Philippe S.

      L’Homme contemporain est un infantile, un boiteux, un Homme blessé qui ne se réalise pas combien ses énergies-informations en son âme lui sont volées par le prince de ce monde auquel la synagogue obéit aveuglément.


  • J’ai eu cet étrange sentiment qu’au-delà de Johnny la masse des gens vient inconsciemment enterrer un bout de la France qui disparait. J’étais même presque triste devant la télé, c’est pour dire...

     

  • Ils ont tous les lèvres jaunes les politiques et les bateleurs merdiatiques aujourd’hui !


  • A certains, merci de respecter ces moments et de ne pas cracher votre venin.
    Un homme reste un homme et mérite le respect quand il s en va. C est l’esprit même du christianisme dont beaucoup de revendiquent ici.
    Un enterrement est quelque chose de SACRE....


  • Un grand chef gaulois s’en va. Il imitait les amerloques mais son âme était gauloise 100 pour 100, le meilleur de notre race.

     

  • « Je ne crains pas le suffrage universel, les gens voteront comme on leur dira. » Tocqueville.


  • Lui au moins, chantait en français.

     

    • LOL.. Le rock’n’roll François c’est un peu comme le Canada Dry... ça a l’air d’être du whisky, mais c’est du soda et ça se boit goulûment dans des gosiers français, c’est bien l’essentiel... C’est vrai qu’avec des bulles... le tout se prends à la légère.. ça passe bien mieux...

      Ps : sans manquer de respect à quiconque.


  • Marrant, les vrais fan de johnny (les beaufs, les sans-dents) ce gelaient les burnes dehors, alors que toute la classe franc mac, repris de justice (sarko entre autre), talmudo sioniste, antichrétiens, et autre faux amis, était bien au chaud larmoyant devant les caméras d’Orwell, le spectacle fonctionne toujours devant l’enclos de bétail. Allez les veaux ranger vos mouchoirs, Lundi c’est boulot, quel hypocrisie

     

    • pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font..

      y avez pourtant que des drapeaux américains...


    • c’est ce que j’ai ressenti aussi ! c’est le public "les beaufs " qui auraient du rentrer dans l’église avec la famille proche de Johnny ! pas le ramassie d’artistes qui au fond méprisent ceux qui se gelaient dehors !!!


    • Le plus terrible, c’est qu’une fois la "messe" (voir mon message plus haut à ce sujet) fut terminée et que les "élites" aient plié bagage avec le macchabée. Ils ont fermé le temple à double tour et levé les barricades afin que les prolos puissent venir sur les marches du temples y déposer des fleurs et des messages qui eux même seront ramassés par les éboueurs très prochainement.

      Même pas un mot de Mme Hallyday au micro pour remercier chaleureusement tout les gens qui ont fait le déplacement de parfois très loin (un fan venu de Hong Kong par exemple) et ayant patienté des heures dans le froid.

      La "messe" est dite.


    • @MaxC
      "Le plus terrible, c’est qu’une fois la "messe" (voir mon message plus haut à ce sujet) fut terminée et que les "élites" aient plié bagage avec le macchabée."

      La plupart sont partis pour un bon gueuleton au Fouquet’s l’essentiel pour ces parasites était d’être vus faut reconnaitre que c’était prévisible, perso j’ai du mal à compatir pour ces fans qui au lieu d’idolatrer un autre être humain comme eux devraient commencer à être fans "d’eux même" un peu d’estime de soi et d’amour propre histoire d’avancer un peu et de quitter son costume de victime.


    • La fait qu’il y ait un grand nombre de talmudo-sionistes comme vous dites très justement devrait vous ouvrir les yeux sur Johnny car s’ils étaient si nombreux et si voyants ce n’est pas pour rien.


  • Démonstration de force du système dans l’Eglise. L’hommage de la rue était émouvant car sincère. Pour le reste, j’ai vomi.


  • Il fallait bien un couac !
    Hommage populaire nous a t on dit, bien non la sale politique politicienne a pris le dessus en déclarant Marine LP persona non grata à la cérémonie.
    Aussi un manque de respect pour le défunt qui n’a jamais vraiment pris position publiquement CONTRE un parti politique même le plus diabolisé.
    Cerise sur le corbillard, Macron copieusement sifflé au début de son discours.

     

    • #1857699

      Macron s’est montré résolument anti-goupillon lors de la bénédiction du cercueil. Un signe... Néanmoins la "classe" qu’on ne peut plus nommer n’a pu s’opposer à cette grand-messe catholique de la population et du gratin parisien . Attendons la réaction des Haziza et autre BHL devant cet afflux éhonté de ferveur non laïque, catholique et romaine de surcroît.


    • @ Pierre-Albert
      Tout à fait ! La grande majorité n’était pas foutue de faire un signe de croix correct devant le cercueil du défunt.


  • 2 "présidents" n’ont même pas daigné lui donner l’onction d’eau bénite sur son cercueil, comment ces deux là ont ils pu pour l’un, et peut il encore pour l’autre son dauphin, prétendre incarner la France ! Ils n’incarnent que leurs maîtres des hautes loges maçonniques.

    Et comment osent ils se présenter à l"hommage d’un homme qui lui l’incarne. Ces politiques pourris n’ont décidément aucune vertu.

    Johnny est un des plus grands interprètes que la France ait pu avoir, il a la longévité pour lui, un talent incontestable, avec une énergie hors du commun il a toujours donné le maximum à son public, grand pro et homme de cœur, généreux avec tous, un bel humain et le dernier de nos vraies légendes dans la musique.

     

  • Putain.. mais c’est l’Amérique !!...

    Ça me fait penser à tout ceux qui ne trouve rien d’anormal au fait que Jean-phi’ se fasse appeler Johnny Hollywood, mais en contre-partie te casse les couilles au sujet des musulmans et de leur prénoms arabes.. Attention à l’Islaminazification des z’esprits vifs...

    Ne jamais mettre la charrue avant d’y avoir attaché des roues... sans ça, on ne risque pas de décoller... Oh, I say Yeah Yeah..

     

    • Peter c’est berichon ?


    • Les Français préféreront toujours l’américanisation de la France, qui reste une culture occidentale, que la sionislamisation. Et ils ont bien raison.


    • #1857828

      @ Peter

      Voyez-vous, on peut refuser catégoriquement l’américanisation ET l’islamisation de nos pays, c’est même absolument nécessaire !

      @ Sermanu

      Merci !


    • Non pas berrichon.. mais effectivement les français peuvent venir de bien des horizons.. Quant à ceux qui n’ont pas validés mon commentaire, je ne peux rien pour eux.. Car le constat est clair : les français ne se sont jamais islamisés, mais bel et bien américanisés.. et ceux qui sont devenus musulmans ont adoptés une religion universelle pas forcément un folklore afro-arabo-maghrébin.. Mais c’est apparemment trop difficile de respecter, la religion des autres.

      Quant au constat qu’il est acceptée et acceptable de s’américaniser, car ça serait la lumière de l’Occident, c’est un des schémas hérités de la guerre froide.. Vous êtes de toute façon là, pour rendre service : continuez d’appeler vos enfants comme les personnages des séries télé américaines si c’est une forme de distinction... moi je respecte votre suivisme de la toute-puissance américaine.. Vous en êtes fier, vraiment rien à redire..


    • Parce qu’on est beaucoup plus proches de la culture américaine que maghrébine ou arabe. Quand on est français, on ne se pose pas la question de ce qui est français ou pas, ni de savoir si on est "un bon français" ou pas. On l’est, de fait. C’est tout. Aussi américanisé qu’on puisse être, ça ne changera rien au fait que nous sommes français, c’est notre ADN indépassable. Les autres cultures, quelles quelles soient, amènent juste de la richesse. Pour autant qu’on soit capable de choisir ce qu’il y a de mieux en elles.
      Johnny aimait le blues noir américain, le rock’n roll, il s’en est imprégné et nous a offert une oeuvre qui a marqué l’histoire de France. C’est très bien. Dieu merci, les français, dans leur grande majorité, n’ont pas un esprit aussi étroit que ceux qui grognent dès que ça ne sent plus le camembert dans la pièce.


    • @Peter

      Comme le dit @Acajou il y a une différence entre l’islamisation et l’americanisation, l’Amerique cela reste l’Occident alors en fin de compte l’importation d’un mode de vie à l’américaine ne change pas grand chose à nos équilibre sociaux, les USA ne sont qu’une "variante" de la France il est donc logique que les phénomènes de d’imprégnation culturelle venant de ce sens là sont bien évidement plus accepté par le corps social.

      Toutefois vous avez raison sur un point, l’islamisation est un sujet un peu trop mis en avant car il n’y a pas réellement une islamisation de la France étant donné que l’islam reste confiné au sein des banlieues et des quartiers à forte concentration d’allogènes et ne se répand pas vraiment de manière massive au sein de la population blanche, par contre ce que l’on observe c’est un sorte de substitution ethnique qui s’illustre en la diminution de la proportion des populations europoïdes au profit des populations africaines.

      Il y a donc de plus en plus d’islam en France car les européens sont de moins en moins nombreux, les gens confondent souvent les causes et les effets ce complique très souvent les analyses.



      ceux qui sont devenus musulmans ont adoptés une religion universelle pas forcément un folklore afro-arabo-maghrébin




      C’est peut être vrai dans votre cas mais généralement on observe que les conversions à l’islam chez les blancs sont en fait principalement des conversions au maghrébianisme, certains paumés sont tentés de faire comme les copains, d’autres rejoignent tout simplement ce qu’ils perçoivent comme les ennemis de l’Occident, je ne sais pas combien de néo-convertis ont réellement une démarche spirituelle, je me trompe peut être mais j’ai comme l’impression qu’ils sont devenus minoritaires.

      @Chris



      Les autres cultures, quelles quelles soient, amènent juste de la richesse.




      Ou la corruption de son identité propre c’est selon...

      Ce qui est drôle avec les gauchistes c’est leurs tendances à qualifier de "richesse" ou de "chance" tout ce que la population générale trouve de négatif ou de défaillant... A croire que vous raisonnez en noms de codes alambiqués et antinomiques pour essayer de vous auto-convaincre que votre idéologie tient toujours la route malgré le fait que la réalité démontre le contraire, un peu comme un séance de shamanisme destiné à changer le réel par l’usage de formules magiques plus ou moins efficace.


    • Bordel les trolls conversaniens, vous êtes à chier. Vous vous sentez plus proches du progressisme/droit-de-l’hommisme mon cul sur la commodisme. En cela vous êtes les alliés objectifs de Cohn-Bendit et consorts. Avant que vous me sortiez votre seul pseudo-argument, ce n’est pas parce qu’on se sent plus proche de l’Islam ou d’autres traditions non-européennes qu’on veut la destruction des églises de France. Dieu ait pitié de vos âmes...


    • @mortderire,



      l’importation d’un mode de vie à l’américaine ne change pas grand chose à nos équilibre sociaux,




      No point crying over split milk ? Nos équilibres ou nos déséquilibres ? Équilibres.. ça c’est vous qu’il dite.. et il est bien difficile de le savoir puisque vous avouez qu’on s’est en partie américanisés ?.. Faites moi revenir Louis de Funès dans Hibernatus et laissons le trancher la question ?

      Prenons l’exemple de l’avortement : 200 000 par an.. un mode de vie qui ne change pas trop nos équilibres sociaux ?.. Putain, le taux de la valeur occidental vous le déprécier à vitesse grand V.. vous n’allez pas nous la coté en bourse avec les marchands du temple.. vous n’oserez pas ? Si ?


    • @Borntogrowl

      En 5 ligne tu as réussi l’exploit de ne parvenir à ne pas démontrer quoi que ce soit ( pas même en quoi tu aurais raison), de tout mélanger au point de raconter n’importe quoi(les USA n’ont rien de progressistes ou de droit de l’hommistes à la base, c’est même l’inverse en fait car ils ont historiquement été un état puritain fondé sur le pouvoir de riches hommes blancs propriétaires d’esclaves), de faire dire à tes interlocuteurs ce qu’ils n’ont jamais dit (jusqu’à preuve du contraire personne n’a fait de la propagande progressiste) et de critiquer le soit disant Mans d’arguments des autres en n’en présentant pas un seul de valable...

      S’intéresser aux cultures orientales n’est pas fondamentalement une marque de gauchisme mais essayer de mettre sur le même plan une culture occidentale et une culture orientale est essentiellement la marque d’une profonde ignorance voir d’une malhonnêteté manifeste quand il ne s’agit de restes mal digérés d’un communisme de jeunesse dont les effets de la propagande et de l’endoctrinement se font encore sentir des années après l’effondrement de celui-ci.

      PS:Conversano tout comme Hitler n’est pas un argument, il serait peut-être temps que tu le comprenne sinon tu risques de passer pour un imbécile... d’autant plus que le fait d’invoquer Conversano à toutes les sauces ne prouvent rien mis à part ton obsession pour lui, un comportement qui n’est pas sans rappeler celui d’un amoureux éconduit.



    • les USA ne sont qu’une "variante" de la France il est donc logique que les phénomènes de d’imprégnation culturelle venant de ce sens là sont bien évidement plus accepté par le corps social.




      Vous répétez des idées toutes faites mille fois entendus, mais auxquelles vous n’avez pourtant pas réfléchi..

      la variante état-sun-ienne est accepté c’est un fait.. Mais c’est bien parce que le Coca Cola est exporté qu’on en consomme ?.. C’est un fait, c’est bien parce que durant la deuxième guerre mondiale (celle avant la troisième), la boisson fut déclarée « fourniture de guerre » par le président Roosevelt... qu’elle fut introduite partout où le soldat américain mettait les pieds ..

      Le couscous est supposé être un des plats favoris des français, parce que les pied-noirs l’ont popularisés.. ils auraient très bien pu popularisé aussi la djellaba.. c’est fantastique en été, j’ai jamais pratiqué mais j’imagine que ça doit être largement supérieur.. On n’aurait pas eu les blues-jeans des cow-boys fait en toile de tente.. On aurait aussi pu garder nos vêtements traditionnelles « folkloriques » (folklorique, c’est comme ça qui disent qu’on ça vient du vieux Occident ?) et des dizaines de styles musicaux locaux traditionnels avec des instruments spécifiques, comme le binouze breton, en lieux (géographique) et place de la guitare électrique ?.. Ça aurait peut être finalement évolué en binouze électrique ?

      À la place des mangas conçu comme chacun sais par des blancs américains ont aurait peut-être pu avoir des mangas de noirs sénégalais ?.. De la musique andalouse et de la poésie arabe ?.. Ça s’est vu dans le passé ce genre perméabilité magnétique du vide, l’envi d’adopter ce qui convient ou ce qu’on nous vends ? Du cinéma Égyptien et pas les bobines de pellicules (déjà bien amortis commercialement) du cinéma hollywoodien de 39 à 45, déverser massivement dans nos cinémas au lendemain de la guerre ?.. L’âge d’or d’Hollywood, en plus... comment tu peu rivaliser avec un continent.. toi et ton petit cinéma national..
      Tout ce qui est culturel est économique.. vous n’arrivez pas à le comprendre ni à l’admettre.. C’est trop vous demander de dépasser vos concepts de différentialisme raciale car c’est votre cheval de Troie dans les têtes pas bien faites.. Vous devriez avoir honte..


    • @Peter

      Qu’est ce que l’avortement aurait à voir avec les États Unis ? Le premier gouvernement en Europe (et dans le monde) a avoir légalisé l’avortement a été l’URSS sous Lénine... et ce dès les années 20 (avant de le dé-légaliser de 1936 à 1955, durant le règne de Staline) alors qu’il a fallu attendre les années 70 pour que l’avortement soit légal aux USA (à cause d’une décision de justice)... Pour le coup vous avez choisi un très mauvais exemple, car l’avortement a plus à voir avec le féminisme et le marxisme qu’avec les USA.

      Quand je dis que la culture états-unienne n’est qu’une "variante" de celle française c’est parce que ces deux cultures ont en commun de provenir plus ou moins d’Europe, la France est un pays européen peuplés de descendant d’indo-européens, les USA sont un pays américain peuplés par des "aryens" ayant immigré d’Europe entre le 18ème et le 20ème siècle.

      Il est certains que les USA ont un fond culturel plus anglo-saxon et germanique que ne l’ait la France mais dans les faits toutes les cultures issus des tribus indo-européennes possèdent de très fortes similarités entre elles, il n’y a aucune raison pour que ce qui se vérifie en Europe ne soit pas tout aussi exact dans le cas des USA d’autant plus que les populations sont quasiment les mêmes et qu’elles ont été marqués par les même constructions civilisationnelles.

      Si la France devait devenir une copie conforme des États Unis cela serait tout de même moins dramatique qu’une arabisation de celle-ci, en effet les américains sont quand même plus ou moins membre de la "famille" ce qui aurait comme conséquence que la transformation ne serait que somme toute très mineure comparé à une possible sémitisation de notre espace culturel.

      Quant à l’influence culturel elle n’a rien d’économique, elle est tout simplement le résultat de la domination d’un état s’étant imposé à un autre, en effet les vainqueurs écrivent l’histoire mais pas seulement ils imposent aussi leurs mode de vie et conception du monde aux peuples vivant sous leurs férules.

      Pour le reste de votre argumentaire c’est tout simplement de la science fiction, par quel miracle le cinéma égyptien aurait pu remplacer le cinéma américain alors qu’au début du 20ème siècle l’industrie cinématographique était dominé par les américains, les français, les allemands ou les italiens...

      On voit très bien que vous avez été marxiste avant dans votre jeunesse car vous rapportez tout à l’économie ce qui n’est pas vraiment pertinent.



    • Qu’est ce que l’avortement aurait à voir avec les États Unis ?




      l’importation d’un mode de vie à l’américaine ne change pas grand chose à nos équilibre
      sociaux



      Vous voyez des équilibres alors que l’avortement avec 200 000 morts par an je n’appelle pas ça de l’équilibre.. Allez voir dans les pays du tier-monde si ils pensent que c’est de l’équilibre.. Vous me parlez de féminisme sans même vous appercevoir que c’est Hollywood qui a ériger des modèles féminins très fort que les féministes ont érigés en modèles... C’est pas de la tarte à la crème ? ..car il faut le savoir... même la femme fatale des Films noirs ou l’écervelée Marylyne Monoroe ont finis comme modèles pour détruire les références culturelles traditionnelles..

      On vous voit venir : selon vous Hollywood n’est pas un outil d’influence voire de propagande c’est juste un méchant mensonge des coco-communistes.. Vous n’avez même pas de notions de soft power chez vous ? À quoi bon étudier la hiérarchie raciale, la supériorité de la brotherhood & de la sorrorité aryenne et ses « thèses » scientifiques, si vous avez déjà du mal à faire sens du monde qui vous entoure ?!




      Si la France devait devenir une copie conforme des États Unis cela serait tout de même moins dramatique qu’une arabisation de celle-ci..



      Oui.. sauf que l’américanisation est une réalité et l’arabisation une pure fiction que vous entretenez pour faire frémir dans les chaumières.. Non, Johnny et Jenny n’appelleront pas leur filles Fatima et leur garçon Mohammed.. Une de vos pathétiques tentatives d’homogénéiser la nation avec l’aide de la xénophobie..



      
Quant à l’influence culturel elle n’a rien d’économique, elle est tout simplement le résultat de la domination d’un état s’étant imposé à un autre, en effet les vainqueurs écrivent l’histoire mais pas seulement ils imposent aussi leurs mode de vie et conception du monde aux peuples vivant sous leurs férules.




      Ça c’est collector..
      Vraiment n’importe quoi... L’influence culturelle ne serait pas une question d’influence économique et de rapport de dominants à dominés ? C’est vraiment ce qu’il y a de plus paradoxal chez les identitaires... c’est ceux qui ont le moins conscience de notre identité.. de sa disparition... du fait que notre culture est passée sous influence voire sous domination des « marchés du désir » comme le dirait Clouscard.. que nous sommes un produit manufacturé et le client en même temps..



    • 
Pour le reste de votre argumentaire c’est tout simplement de la science fiction, par quel miracle le cinéma égyptien aurait pu remplacer le cinéma américain alors qu’au début du 20ème siècle l’industrie cinématographique était dominé par les américains, les français, les allemands ou les italiens...



      Oui alors là.. si vous n’êtes pas très intelligent prenez en a vous même... La France a du protéger son industrie cinématographique justement par rapport à la diffusion massive de Films américains qui n’avaient pas pu être distribués pendant la guerre.. La moindre des choses c’est de vérifier les éléments clé dont vous êtes ignorant pour progresser dans votre compréhension des choses...

      Ça a permis à l’industrie américaine de détruire bien des industrie de cinema nationaux. C’est hilarant.. absolument tout les pays de la planète ont adopté avec enthousiasme le cinéma Hollywoodien mais des aryens ne pourrait pas adopté d’autres cinema du monde ?.. Pourquoi, le cinema égyptien qui fut en son temps le plus productif n’aurait pu réussir cet exploit ? La qualité du cinéma ?

      Il aurait tout à fait été possible de développer un goût affirmé pour le cinema japonais, indien ou Égyptien si les conditions d’échanges économiques l’aurait permis... Si des accords commerciaux étaient en place ? C’est pas de la fiction, c’est votre incapacité de réfléchir aux données.. Ces deux dernières industries ont eu du succès dans beaucoup de pays malgré les différences culturelles..

      Vous êtes obsédés par le differantialisme raciale au point d’être une véritable caricature.. Comme si on ne pouvait apprécier le cinema iranien, Hong-Kongais, Japonais, etc.

      Comme si l’Europeen ne pouvait s’identifier qu’avec des aryens comme lui... Tout est TOUJOURS une histoire d’échanges commerciaux renseignez vous un minimum..

      Les accords de Blum-Byrnes avec les États Unis consacrent justement la fin du régime d’interdiction des films américains, au lendemain de la deuxième guerre mondiale.. C’est justement le début de la propagande de l’American way of life.. Vous êtes incapable de le reconnaître, c’est pas de votre faute.. c’est votre logiciel qui est défectueux alors ne m’accusez pas d’etre un ancien communiste ou autre conneries du genre.. vous n’avez pas le niveau.. ça rend ce genre de conversation particulièrement chiante..


    • L’Egypte est le troisième producteur mondial de films au monde dans les années 1950-1970.. Son cinéma s’est développé, dès le début de l’histoire du cinéma. Ils avaient même des studios de types Hollywoodiens..


  • On peut être nuancé. Tout le monde a aimé un bout de chanson par ce chanteur. Ca ne valait pas tout ce cirque. Entre les deux, personne ne croit que ce samedi ait une quelconque importance. On le verra lundi dans les bacs, avec les CD collectors de Johnny : il ne s’en vendra presque rien. Bref, c’était une douleur familiale qui aurait dû le rester.

     

  • J’ai bien rigolé de voir ceux de la communauté que l’on ne peut pas nommer entrer dans une église et devoir écouter des paroles chrétiennes. Je le prends comme une jolie pirouette, merci pour ça Johnny !

    Pensées à la famille pour qui le plus dur commence...


  • L’une de ses fans me disait ne jamais l’avoir entendu dire du mal d’autrui,pas mal,çà non ?
    Question:où étaient Eddy et Dutronc ?

     

    • Eddy Mitchell était présent,je n’ai pas vu Jacques Dutronc et Michel Sardou par contre(mais il était brouiller depuis quelques années avec ce dernier paraît-il).


    • Eddy Mitchell, très discret est venu.
      Mais Dutronc et quelques autres grands absents n’ont probablement pas voulu se prêter à ce show délirant, absolument à l’inverse de tout ce que souhaitait Johnny. Depuis plusieurs semaines sa maison est squattée par un prétendu entourage de copains et c’est Laetitia qui a tout organisé, appelant les macron à deux heures du matin. C’est Laetitia et Ferran, son amant, qui ont voulu ce délire, s’associant avec les Macron dont l’intérêt était évident. Les enfants et la famille (ces enfants dont Laetitia ne s’occupe pas en verité) , Laura, David, étaient plutôt contre ce barnum. ils ont été dépossédés et c’est assez horrible.
      vous savez , Ô fans qui hurlez parce qu’on essaye de vous ouvrir les yeux, derrière le miroir c’est pas joli joli, il faut cesser d’idéaliser les gens comme vous le faites. Et puis surtout autour de Johnny, totalement affaibli ces derniers temps, il ya eu tous ces autoproclamés meilleurs potes du dernier jour, et qui ont défilé hier. Alors un certain nombre étaient légitimes et sincères, certes, mais il y a aussi une belle brochette d’enculés, de manipulateurs, d’ égocentriques et narcissiques.
      Une pensée pour les enfants, pour Nathalie Baye et les gens qui n’ont pas eu le choix que de participer à cette comédie. je peux pas non plus briser trop d’anonymats ou risquer à E& R un procès en diffamation mais ces enculés, et il y en a, étaient tout alignés en brochette hier. tous ceux qui squattaient marne la coquette et tournaient tels des vautours les semaines précédentes. En fait Dutronc et d’autres en ne venant pas (un choix que n’ont pas pu faire David et Laura , enrôlés de force) sont sans doute plus fidèles à la mémoire de leurs potes et fidèle à eux même... Parce qh’ier sincèrement ...Pouah . certes un hommage eut pu être rendu ailleurs autrement, par respect des fans et considération pour le phénomène Johnny Halliday, mais le spectacle politico- religialo-culturel organisé hier, par ceux nommés ci avant et qui avaient bien préparé leur show, n’a rien d’une improvisation face à un décès innatendu prenant tout le monde de court. et encore Pouah !
      Bon courage maintenant pour la suite et ses millions en jeu : après les embrassades devant les caméras et de circonstance hier, toutes trop appuyées pour être sincères, une guerre entre avocats commence. Dallas à Marne la coquette. pas joli joli et surement sanglant à venir


    • Commentaire intéressant @P.E, et qui ne fera hurler personne :-), les mécontents l’étant à mon avis pour d’autres raisons.


    • Commentaire intéressant @P.E, et qui ne fera hurler personne :-), les mécontents l’étant à mon avis pour d’autres raisons.


  • Honte à macron de récupérer l’événement pour lui même, il était le seul à sourire semblant heureux d’être là en profiteur du show bien organisé qu’il essaye de manipuler par un discours vide comme á son habitude !!!


  • Curieuse décision que celle d’exiler le corps de la star nationale vers l’île de St-Barth. Était-ce vraiment sa volonté propre ?
    Quoiqu’il en soit, le pauvre populo français soit-disant beauf devra se trouver une autre idole sur la tombe de qui aller se recueillir et prier. Un peu comme s’il était mort et enterré une seconde fois finalement...

     

    • Ils ont interrogés des "fans" à ce sujet. Ils ne voient pas le mal, pour eux c’est pour la "famille". En gros, cocufiés de A à Z. Mais vous savez, quand vous entendez des "fans" dire que Johnny leur a tant apporté (et jamais l’inverse), ils sont prêt à tout accepter.

      Merde, ça fait presque cent ans que Lénine se trouve dans un mausolée sur la place rouge où tous ses fans peuvent venir tourner autour de sa dépouille (attention à bien respecter le sens de rotation). Et notre Johnny National (sic) n’aura même pas permis ce genre de distraction à ses plus fervent admirateurs et donateurs ne serais-ce que pour une journée. En plus, il y aurait eu moyen de gratter un dernier petit billet avant la sortie des compilations et inédits pour noël.

      Non, Mme Laetitia Hallyday, plus jeune que son beau-fils David de 9 ans, décidera d’une cérémonie autrement plus accès sur les rapports de classes et sur la récupération médiatico-politique. Les gueux peuvent chialer, mais à distance. On ne mélange pas les torchons et les serviettes.


    • Le plus "drôle" étant que ce ne sont pas des funérailles nationales, officiellement, mais une cérémonie populaire. Un deuil du peuple.
      Jusqu’à l’os donc, en effet...

      Une belle opération de ratissage présidentiel et élitiste !


  • Pas regardé le spectacle ... M’en fous ...
    J’ai juste eu une pensée pour "Johnny de Valence", ce poivreau qui passait sa vie sur les marches du théâtre, place de la Mairie à Valence, armé de son walk-man mousses oranges et de sa canette de 8.6 dont on aurait dit qu’elle n’avait pas de fond, gratifiant les badauds d’un concert perpétuel et d’une chorégraphie singeant la danse de Saint-Guy . Tendresse particulière pour toi, Johnny de Valence qui reste introuvable depuis l’annonce du décès de ton idole .

     

  • #1857680

    Macron a enlevé Johnny à sa famille mais avec leur accord certain. Bof !
    Je pense que Johnny avait de vrais amis qui eux, devaient avoir du chagrin.
    Johnny sera en paix à saint-Bart, je ne pense pas que Macron ira se recueillir sur sa tombe régulièrement.
    Respects à sa famille et à ses amis.
    Ces personnes qui attendaient depuis des heures alors que l’on voit arriver l’élite en voiture chauffée, quand comprendrez-vous ?


  • Maintenant c’est Dieudo qui va remplir le Stade de France.


  • Je l’avoue, j’ai un peu la gorge serrée en regardant l’hommage de ce jour... il faut aussi accepter d’être triste même si on a jamais acheté un seul disque ni été à un seul concert de cet homme dont la vocation était indiscutablement d’être sur scène et capable de faire passer n’importe quel spot de 500 à 5000 watts.

    Mais... à y bien regarder, à bien écouter les témoignages, non pas des gens qui sont dans le vrai du moment, mais des médias qui commentent jusqu’au pathos cette disparition, on est bien obligé de se poser une autre question qui affleure juste sous la surface des mondanités funèbres...

    N’est-ce pas une certaine France que l’on enterre là ? La phrase de Macron qui, un peu troublante, rappelle justement que Hallyday fut bien celui qui enterra, par son dévident succès, une France "d’avant" jugée dépassée, ringarde, trop diseuse de textes travaillés et pas assez anglo-américanisée ?

    Cet enterrement de 1ère classe, n’est-elle pas aussi une façon, pour les habiles politiciens en cours de mandat, d’annoncer officiellement que notre pays vient de signer son adhésion à une culture du son venu de la campagne américaine (la fameuse "country") assaisonnée d’une dose anglo-saxonne ? N’allons-nous pas à présent trouver parfaitement normal d’entendre des brailleurs et des brailleuses de la "Voice industry" s’égosiller en globish en essayant pathétiquement, non pas de ressembler à un Hallyday dont l’énergie était hors du commun, mais d’imiter, de singer le moindre brailleur anglais ?

    De Hallyday, je garde "Retiens la nuit"... c’est simple, c’est doux, c’est mélodique et c’est dit avec le romantisme cher aux français.

     

  • Quel est le morceau joué à l’harmonica par l’un des musiciens de Johnny place de la Concorde ?.

     

  • si tous ces cons qui sont là présent dans la rue était là aussi présent pour une marche et virer ces traitres de l’Élysée regardez le monde il suffirait de cepeuple pour que la police soit impuissante

     

    • J’ai dit une fois à une collègue de travail, que je ne comprenait pas les Français qui vote pour des politiques qui sont corompu..... Elle m’a répondu mais si tu étais à leur place tu ferais la même chose ? C’est la que j’ai compris que ceux qui votai étaient comme eux....


    • C’est exactement ce que j’ai pensé .C’est bien de rendre un hommage pour une cause comme celle -ci ,mais il faudrait le faire aussi pour toute la France et les Français ,et dans toutes les villes.Pour virer toute cette merde


  • Je ne sais pas qui a écrit le discours de Macron, mais c’est nul !

     

  • Les bobos qui s’accaparent l’icone des beaufs, des opportunistes en toute situation !

     

  • J’aurais pu mépriser ces gens agglutinés dans la rue pour ces obsèques, moi qui écoutait rarement Johnny et qui le prend aussi pour un cheval de Troie de l’américanisation mais je ne peux pas : j’ai rencontré plusieurs fois des fans de JH et ils étaient nombreux, achetant tous les albums, les produits dérivés et allant le voir en concert plusieurs fois par an.

    L’un est un proche de ma famille, les autres des amis à lui ou d’autres personnes rencontrées au hasard. Sans doute pas des lumières du point de vue politique mais des braves gens simples, entre 50 et 70 ans, donc des enfants d’une France qui changeait entre les années 60 et 80 et qui a perdu de son authenticité mais j’en fais partie aussi finalement, c’est mon milieu, des Français ordinaires. Il faut savoir des fois rester humble au lieu de se mettre sur un piédestal en clamant que l’on est pas comme tout le monde puisqu’on écoute Buxtehude ou Monteverdi et c’est un grand pan entier de ma vie qui a défilé devant mes yeux lorsque j’ai appris que JH était décédé. Il fait partie de la bande musicale de ma vie que je le veuille ou non.

    Sachant qu’on peut écouter du léger ou du plus musical, du plus intello.... Suivant son humeur. Il est important d’être cultivé mais il n’est pas conseillé d’être un cuistre à mon avis.

     

    • Je me reconnais dans votre commentaire, vous avez tout dit.


    • #1857929

      Merci monsieur pour ce commentaire. De cette journée restera tout de même l’envie de vomir devant la récupération tous azimuts, partout et en particulier du côté du président macron. Et puis est ce que ce n’est pas un peu de trop ces funérailles nationales ?
      pour quelqu’un qui n’en voulait pas déjà mais qui reste avant tout un chanteur de variétés rien de plus, et certainement pas un Victor Hugo ou un Charles de GAULLE ou un Zola
      ce n’est pas méprisant c’est juste un fait . Enfin aussi respectueux soit on des enfants de cette France populaire des années 50/ 60 , mes parents en faits relire johnny à l’écoute de Clouscard (si je puis le dire comme ça) laisse beaucoup à penser...
      à l’heure ou j’écris BFM TV, TF1 et probablement encore une ou deux autres chaines diffusent en boucle les mêmes images depuis ce matin, la messe pour Johnny, les chansons de Johnny, la moto de Johnny... Et son dernier caleçon tout jauni tant qu’on y est...
      rien ne nous empêche de respecter sincèrement l’artiste sa part d’innocence et de pureté sa simplicité, et celle de tous les fanatiques sans doute pas des lumières comme vous dites, mais simples.... sauf que derrière ce matraquage insupportable, écran médiatique qui tombe à pic en cette grande période d’offensives antiscociales et antifrançaises on aimerait dire à ces gens venus des quatre coins de france pour dire "adieu à Johnny " qu’il serait bien de s’éveiller, de prendre conscience que ce faux président qui aujourd’hui celèbre leur héros les méprise profondément en réalité, il leur chie sur la gueule à ces riens du tout, il fait et fera tout pour leur rendre la vie insupportable. Allez, Adieu Johnny
      Applaudissez brave gens et restez dans l’émotion pendant qu’on vous piétine.
      ce pays va vraiment très mal....


    • Le problème est qu’on ne connaîtra jamais la France, celle qu’elle aurait pu être, sans les années yéyé.. ni ce qu’aurait été ces français là, d’ailleurs... Et c’est bien de nous qu’on parle..

      Pour autant.. jamais je n’ai pensé que c’était un truc de beauf d’écouter Johnny.. mais alors vraiment loin de là.. Je suis un grand amateur d’une partie de la production culturelle américaine et si je ne tarit pas d’éloges concernant l’âge d’or d’Hollywood, je ne me retiens pas pour critiquer sa décadence... La pénétration de la sous-culture américaine, ont l’a subit par la force pas par choix.. Nous sommes dans des rapports de dominants à dominés..

      C’est pas un peu facile de nous accuser de faire le cuistre, tout ça parce qu’on fait un état objectif des lieux ?..


    • « C’est pas un peu facile de nous accuser de faire le cuistre, tout ça parce qu’on fait un état objectif des lieux ?.. »
      Dommage de finir un commentaire pas inintéressant par ce genre de sortie en mode pied dans le tapis dans la mesure où affirmer que l’on fait « un état objectif des lieux » est précisément une affirmation un peu cuistre.


    • Merci de trouver les commentaires intéressants, c’est un peu le but de creuser la question en apportant chacun son ressenti.. sans jugements et parti pris..




      La pénétration de la sous-culture américaine, ont l’a subit par la force pas par choix.. Nous sommes dans des rapports de dominants à dominés..




      Je sais on nous a accusés d’intellectualiser la question et d’oser faire référence à deux trois bouquins pour faire bon genre.. C’est vrai que je garde en mémoire l’interview mémorable de Clouscard sur le plateau de Bernard Pivot face à Jacques Ségalat (le publicitaire qui a dit : si t’as pas de Rolex à 50 piges, t’as raté ta vie) qui l’accusait d’être un cuistre.. d’avoir un pédantisme de cuistre, car il opposait les valeurs traditionnelles à celles du monde « moderne ».. Valeurs nouvelles imposées par la « révolution » culturelle capitaliste...

      La culture étant créatrice de valeurs et ayant des vertus éducatives utiles à la vie humaine pas si bête de se poser des questions même pour un pauvre dyslexique de mon genre, à l’expression écrite si inadéquate... Enfin, bref l’idée c’est que c’était plutôt mieux avant.. et qu’il ne faut pas négliger même la chanson populaire.. car elle a un rôle de structuration de sociétés mine de rien.. Et parfois, j’aime bien (le génie de) la chanson populaire (voir Dennis Potter).. le packaging avec (par exemple) les femmes en petites culottes sur scène, c’est effectivement en question..

      Le constat objectif des lieux à effectivement été fait.. Vous voulez peut-être une discussion plus poussée sur le travail de Clouscard ? Je ne prétends pas en être capable : je vous laisse faire.. Instruisez nous.. renseignez ceux qui ne l’ont pas lu, pour voir si il y a des choses pertinentes à dire concernant l’actualité ? Ça serait bien plus utile que de jouer le professeur des collèges, éternel correcteur des mauvaises copies ? Avouez-le ?..


    • Pas mal, sauf à la fin ou ça déraille encore. On peut s’ériger en correcteur de copie, mais encore faut-il être capable en retour d’accepter en retour une petite remarque, pas méchante de surcroît me semble-t-il. Je ne suis pas en mesure de gloser sur Clouscard que je ne connais pas sinon par d’autres auteurs. Quant à ma volonté de vous instruire, elle est inexistante. Je cherche à m’instruire moi-même, ce qui prend déjà plus de temps que celui dont je dispose. Cependant je me permets juste de considérer et de dire que les termes comme celui d’objectivité, ou de vérité et de bien d’autres encore, me semblent devoir être maniés avec des pincettes, à plus forte raison quand c’est pour qualifier ses propres interventions.


    • Je ne vous reproche pas les critiques sur la forme.. la façon souvent sensible et intelligente avec laquelle vous adressez les manquements et erreurs dans l’argumentation de nos amis.. ce que je vous reproche c’est de ne pas adresser le fond.. de ne pas avoir le rôle d’instructeur mais uniquement celui de correcteur.. MaxC dit les choses à sa façon et ellles sont bien plus intéressantes que votre tentative de marginaliser son opinion..

      Lorsque j’avance mes opinions, j’affirme le faire avec toute la subjectivité qui est la mienne.. je personnalise toujours mon discours, je ne suis pas avare en anecdote personnelle, ce qui permet une distanciation et une fraternisation.. Lorsque je parlais d’objectivité, c’est par rapport à l’avancée de nos discussions, les éléments apportés.. J’ai parlé d’un mimétisme de sous-culture américaine et fait largement référence à M. Clouscard.

      Je ne doute pas que les humains même involontairement propagent une intelligence collective que l’on constate dans la chanson populaire. Impossible de nier le bien qu’à pu apporter un artiste/interprète comme Johnny Hollywood. Mais jamais je ne l’ai écouté de moi-même.. on m’a forcé à trouver du miel dans ses paroles... Et vu le martèlement radiophonique, je pourrais presque porter plainte pour propagande et collusion avec l’ennemi (de la vielle France).. Pourquoi, Johnny et pas Eddy Mitchell de la villardiére ? Johnny vivait avec le fondateur de la Licra et s’est montré enthousiaste à la cause sioniste ? Sans utiliser les grand mot : c’est de l’inginerie de l’avoir choisi lui et pas un autre..

      Johnny Hallyday fait parti de la bande musicale de ma vie et ça n’est pas moi qui l’est choisi.. Je ne m’en plaint pas... ce qui est fait est fait... mais j’aurais voulu m’y soustraire.. Voila ou est mon envi de liberté..

      Quelqu’un quelque part a largement décidé que David Bowie et Prince étaient des artistes que je devais faire mien.. j’ai essayez de faire autrement, mais les chansons me courraient dans la tête... mais j’ai toujours été conscient que leur androgynités, le faites qu’ils soient des icônes gays n’était pas normal.. C’est tout à fait objectif..

      Et même le contenu de certaines, ou la plupart de leur paroles sont douteuses... On est dans une fin de cycle civilisationel, mais j’ai toujours de l’admiration pour ce que créer les humains.. Je devine également la partie construire de mon adhésion... Je ne suis pas extérieur au problème.. je suis comme vous, en plein dedans..


    • Ce que vous reprochez me paraît pour le moins incongrue dans la mesure où je me contente de dire qu’avant de prétendre « instruire » qui que ce soit, il faut se garder déjà de partir dans tous les sens mais aussi et surtout sur une base aussi peu solide que celle du goût. Le terme d’instruction adressé à ses semblables me procure le même effet que celui de pédagogie utilisé à notre endroit par les politiques, et quand ça consiste à parler de « beaufs » à tout bout de champ comme l’ont fait beaucoup, excusez du peu. Peut-être que c’est à eux qu’il faudrait adresser prioritairement des critiques. Et s’inscrire en faux par rapport à tel ou tel n’a rien à voir avec le fait de vouloir le marginaliser. Il ne me viendrait pas à l’idée de dire à quelqu’un qui exprime un désaccord avec moi qu’il cherche à me marginaliser ! Excusez-moi mais ça ne veut rien dire. En lien avec ça, je crois plutôt qu’il faudrait arrêter l’hypocrisie. En effet, il n’y a aucune tolérance dans le fait d’être d’accord avec qui partage vos idées, soyons sérieux. Vous êtes globalement d’accord avec quelqu’un avec qui je suis en désaccord, disons les choses simplement. J’ajoute une évidence, à savoir que les goûts ne sont pas des choix fondés sur une idéologie préalable. Faut pas tout cérébraliser. Pour le reste, rien ne m’est imposé et je juge pour ma part assez aisé de me détourner de ce qui me déplaît. Télé, radio, journaux, et j’en passe. Ça ne semble pas être le cas pur vous, et j’en suis désolé, ceci dit sincèrement. Pour la fin de votre commentaire, je dirais que vous accordez de l’importance à ce qui n’est pas fondamental pour moi, sans parler du fait qu’il faudrait remettre certaines considérations en perspective avec leur époque (comme avec votre histoire plus que réductrice d’icône gay). Et encore une fois, même si l’on vise à l’objectivité, il y a toujours subjectivité, même si vous avez décidément l’air d’y tenir ! Je plaisante, pas de souci.


    • @Peter "Johnny vivait avec le fondateur de la Licra et s’est montré enthousiaste à la cause sioniste ?"
      Ne pas oublier que Johnny Hallyday a failli s’engager dans l’armée israélienne. Ca doit vouloir dire quelque chose. Lors de sa première visite en Israël, Johnny Hallyday avait confié en 2012 qu’il avait « failli » venir soutenir l’Etat hébreu au moment de la Guerre des Six Jours en juin 1967, mais que le temps qu’il arrive, le conflit était fini : "J’ai beaucoup d’amis ici. J’ai failli venir au moment de la Guerre des Six jours, mais c’était fini avant que j’arrive". Cela pose quand même quelques questions.


  • Comme quoi, on dira ce que l’on veut, mais on a beau mener une vie saine, calme et rangée...ON est pas à l’abri du cancer !

     

  • J’aurai préféré un article hommage, il le méritait, c’était un homme simple et bon, au talent d’interprète jamais égalé. Le chanteur du peuple. Repose en paix Johnny, maintenant tu n’es plus seul.

     

    • Bravo beau commentaire, 100% d’accord avec toi.
      C’était un homme simple et bon.
      Ne vous trompez pas de cible les critiqueurs, Johnny c’était la virilité, la douleur d’un homme abandonné par la femme qu’il aime.
      Je suis très déçu par les commentaires.
      Merde !


    • Car vous croyez qu’on n’est pas amateur de poésie et de belles phrases ? C’est le drapeau américain le problème.. ce voile qui a étouffé la culture française.. Lisez Clouscard pour vous remettre dans l’époque..

      Bien sure, le foulard sur les cheveux d’une femme, ça par contre ça en fait chier plus d’un.. Les gens sont indulgents avec les artistes.. mais admettez que le star système et ses fausses idoles c’est parfois une perte d’énergie et de temps précieux. Il y a un temps pour tout.. et surtout pour le divertissement parfois repos de l’âme .. mais nous ne sommes pas tous égaux.. certains se font bouffer par les dorures sur le veau d’or.. Un peu d’indulgence pour ceux qui s’y perdent..
      Vraiment avec tous le respect qui vous ai dû..


    • Imposer le foulard aux autres français de façon si massive n’a fait qu’accentuer le rejet de l’islam et des musulmans. D’ailleurs la tenue islamique n’a de vraie valeur que dans l’accomplissement de la prière.
      Or beaucoup de celles qui la porte ne font même pas la prière.


    • @hanane,
      je partage peut-être votre avis mais c’est hors sujet.. Car effectivement le folklore musulman c’est justement la question.. pourquoi les apparences vestimentaires des uns dérangeraient tant et pas celles des autres ? Ou est donc la tolérance habituelle ?

      L’Islam justement concerne les musulmans et uniquement les musulmans, alors que la culture américaine imposée par les lois du marché et du consommateur, elle nous est imposée de force.. Ce qu’on reproche au foulard des musulmanes ça n’est pas de couvrir les cheveux des petites françaises.. alors que l’américanisation de ma culture française, c’est pour que je l’adopte et je la fasse mienne.. Il est là le grand remplacement...
      66 millions de français ne vont pas porter des djellaba et s’appeler Fatima et Mohammed.. C’est de Johnny et Jenny dont je parle..

      ps : il y a des personnes qui scandalisés nous disent qu’ils n’ont jamais rien lus de si choquant dans les commentaires.. et se sentant insultées comme fans, ils prennaient la peine d’écrire pour une première fois afin de nous le faire savoir... Moi, pourtant j’en ai lu des tonnes d’insultes et de propos méprisants envers, les noirs, les arabes et les musulmans.. Je ne suis pas forcément adepte du politiquement correct.. mais je constate une dissonance... C’est vraiment utile d’expliquer nos perceptions...


  • Voilà ce qu’est devenu une démocratie comme la"France" un cirque, et avec elle tous ces clowns.... Qui sont fières d’avoir été des idolâtres, ils sont vraiment pathétiques.... tels des enfants ne connaissant pas le monde dans lequel ils vivent...... cette orchestration me dépasse...


  • On aurait refusé la présence de Marine Le Pen .Je pensais que toutes les personnes du gouvernement, étaient venus pour un hommage ? la preuve, je ne vois pas en quoi on refuse la présence de MLP, puisque la politique n’a rien à voir quand il s’agit d’un hommage .enfin, paraît-il ? Comme quoi , ils étaient venu pour tout autre chose, profitant de cette affluence, pour se refaire une santé .Ça ne trompe que les naïfs. Il y avait beaucoup de sincérité chez certain dans les VIP, mais pas chez tout le monde .


  • Hallyday a peut-être eu une belle carrière, mais je ne pense pas qu’il méritait des obsèques nationales. Ce n’était ni un chef d’Etat, ni un ancien ministre et encore moins un militaire qui c’est sacrifié pour sa patrie, mais juste un chanteur de variétés. De plus, je vous rappelle que nous sommes actuellement en période d’Etat d’urgence et qu’il est totalement déraisonnable d’organiser une telle manifestation avec un risque d’attentat aussi élevé.

     

    • Trop tard, l’attentat à eu lieu, tant je suis assez d’accord avec ce que souligne la rédaction :



      « Le tout avait un faux air de manif pro-Charlie, celle du 11 janvier 2015 : l’oligarchie en tête, devant les personnalités et amis (les VIP), puis le peuple. »



      N’oublions jamais que l’être humain n’a pas de souvenir au sens « datas » du terme : ne reviennent à lui que des sensations/émotions qui reprojettent le film d’un évènement du passé.
      Et les clowns du cirque qui nous amusent le savent mieux que tous.


  • Quelle propagande cette comémoration de niveau national, les médias veulent nous faire avaler que le gouvernement est nationaliste. lol

     

  • Eddy Mitchell isolé, parti sur la pointe des pieds. La plupart des anciens n’étaient pas là, logique…
    Johnny a fini par être coopté par le clan Line Renaud et tout ce qui gravite autour, bien loin de ce que pensent ses vieux potes….


  • Non mais quand tu vois la gueules et la dégaines des fans de ce mec, tu te rend bien compte que ces gens sont de la France de tout en bas, non plus bas encore, et c’est ces gens là que les médias sont entrain d’occuper en ce moment H24, et j’aimerais bien savoir pourquoi, car c’est pas eux qui risque de manifester contre le déplacement de l’ambassade américaine à Jérusalem, alors si vous savez, vous me le dites, ok ?

     

    • #1858686

      Quand tu vois la gueule des musulmans de France, racaillisés ou non, lugubres et conquérants, tu te dis que la France d’en bas n’a pas à rougir de sa condition...


    • Oh que si la France d’en–bas a à rougir de sa condition.. et vous pouvez tapez sur les sous-prolétaires que vous appelez musulmans « lugubres ».. votre petite bataille horizontale et l’entretient des petites rancœurs.. ne viendra certainement pas laver l’honneur des sans dents, tant méprisés.. Et ça ne devrait pas être interdit, à un musulman de le dire..

      Car la France d’en bas est méprisée, car pauvre et inéducables à leur yeux.. Ils manipulent ses émotions, sa nostalgie et ce qu’ils considèrent comme ses goûts de chiottes.. C’est Anal+ qui l’a dit, pendant des années..

      Alors oui, la reconnaissance de Jérusalem comme capital par l’état voyou d’Israel, méprisant toutes les règles internationales, ça n’augure rien de bon.. Et demain si un conflit majeur éclatait, c’est cette France d’en bas qui donnera encore ses enfants.. Et les sous-prolétaires du bled, si ils sont sur le territoire français, ils paieront eux aussi (encore..) de leur sang, nos liens indéfectibles avec nos gouvernants..

      Avoir un amour envers la France, la prendre comme modèle et repère, exige des paroles de vérité pas celles de vipères et d’encouragement à la guerre civile. Pour viser bien, il faut viser haut..


  • Bonjour a tous, c’est la 1ere fois que j’ecrit et sûrement la dernière.
    Le mépris de certain commentaire et la parano du complot sont juste affligeant.
    Vous avez l’air de vous prendre pour de grands intellectuels toujours prêt au combat de la bonne cause, j’aimerai bien vous rencontrer pour vous rappeler que vous n’êtes pas Alain soral et que vous n’en avez pas ses capacités, juste des suiveurs. ... tiens comme les fans de Johnny, les beaufs comme vous dites. J’en suis j’étais présent et j’en suis fier. Johnny fait parti du patrimoine français, c’est une légende qui a donné toute sa vie pour divertir les français. Dans toutes vos remarques vous ne prenez pas en compte l’humain, les sentiments tout ça.. . Vous parlez sionisme, fm, france d’en bas... lol. Vous comprenez rien de l’impact de l’homme et de ses chansons et vous êtes parfaitement irrespectueux.

     

    • Faux procès.. Je vous conseil le travail de Dennis Potter sur la chanson populaire.

      Pour comprendre ici les critiques, s’il vous plaît réfèrez vous au travail de M. Clouscard. Certains choses ne sont pas là par hasard. C’est tout ce qu’on dit !!!!!!!!!!!! On parle du travail idéologique derrière..

      Nous avons tous aimez le disco, le rock, les suggestions du moment du deejay.. Même Black M, lorsque certains disent que ses paroles sont moins mauvaises que d’autres, vous croyez que ça me donne des boutons ? La musique à ceci de particulier.. elle rhythme parfois nos vies.. pas étonnant qu’on se sent amoindri lorsqu’on entends des critiques de la bande musicale de sa vie ?
      Comprenez que ce qui choc aussi les gens, c’est toute la masquarade médiatique.. Comprenez nous également si votre chanteur (qui vous a touché intimement, profondément) nous semble être, pourtant, un symbole de la disparition d’une culture française. C’est comme ça..

      Ça n’empêche pas de trouver ses interprétations ou les paroles de ses auteurs parfois touchantes..
      Vraiment c’est les médias qui me font gerbés, j’en peux plus du flot de conneries.. leur hypocrisie.. l’exploitation.. C’est le médias le problème.. ne le prennez vraiment pas pour vous..


    • Merci, ça me soulage que quelqu’un dise ça, je suis comme vous, consternée des propos d’un niveau d’une faiblesse que je n’avais jamais constaté jusqu’à présent sur ce site.
      L’impression de lire des perroquets qui utilisent le talent d’Alain Soral pour le copier au lieu de s’inspirer de l’intelligence de ses réflexions pour introduire de la finesse dans leur jugement et éviter ainsi de blesser des gens inutilement.
      Je fais partie des gens qui étaient devant l’église de la Madeleine qui chantions émus aux larmes les chansons que les musiciens accompagnaient pour la 1ère fois sans la voix de Johnny.
      A ceux qui critiquent l’américanisme, je dis que la jeunesse des années 60 et 70 avait le rêve américain, et qu’il ne faut pas confondre ça avec la politique étrangère des Etats Unis.
      Cet après midi en écoutant la messe retransmise à l’extérieur, le prêtre a parlé d’un Johnny "très croyant " sans expurger les mots "Dieu, catholique, foi, espérance"ça faisait un grand bien !
      D’ailleurs n’est ce pas un personnage assez christique ? ... plein d’amour, de bonté et de tolérance pour les autres ... et qui fait que les gens se sentent aimés par lui.
      On peut se demander si la société d’aujourd’hui est capable de produire des personnalités de cette envergure et avec un tel charisme ?


    • Bravo. Vous avez raison.
      J’interviens (rarement) sur ce forum. Mais le déchaînement de quelques uns au sujet de Johnny me consterne. Il était un héros populaire français. Je ne confonds pas les chaînes info et ces dizaines de milliers de français qui, fussent-ils des beaufs, m’ont sincèrement ému. Je suis leur frère.
      Johnny était une âme simple et populaire.
      Il n’avait rien à vendre ; pas de programme électoraux, pas "d’engagements".
      Il ne nous a offert que son talent.
      Il a eu une vie hors du commun et chacun de nous, qu’il le veuille ou non, a un instant de son existence marqué par une de ses chansons.


    • Merci
      entierement d’accord.
      johnny a apporté le rock us et sur la fin chantait Brel. C’est son parcours. Parcour d’une jeunesse française qui s’est plus retrouvé dans le rock us que dans la chanson française. Johnny n’y peux rien. Au contraire, il a embrasseé là jeunesses et l’a portée jusqu’a Brel (avec Berger il a pris une dimension franco française et fini avec Brel et Piaf).

      c’etait emouvant tout ces gens présent. Et l’enorme respect palpable.
      c’est ce respect qui touche.


    • Pour ce qui est des attentats, vous pouvez être rassuré maintenant. Là c’aurait été contreproductif. Donc pas de problème. C’est par vague et séquence quand c’est nécessaire. Comme une petite piqûre de rappel. Mais c’est un autre sujet. Et puis des occasions de faire des cartons, il y en a plein et en permanence.
      Message aux gens qui appréciaient ou même adoraient Johnny : qu’ils se « rassurent » ! Les critiques négatives sur de tels sujet reviennent systématiquement (il n’y a qu’à remonter les archives d’E&R pour s’en rendre compte), quels que soient les artistes. On a eu ça sur Prince, sur Bowie (dont je connaissais le travail presque sur le bout des doigts), et malheureusement ça continuera probablement. Il s’agit juste pour certains de se pousser du col à peu de frais. Pourtant il ne faut pas être démesurément malin pour ne pas comprendre que dans le genre contreproductif à l’égard du travail d’E&R (qui ne verse jamais dans ces outrances), ça se pose là. Me sont même tombés sous les yeux des posts de pseudos que l’on peut lire régulièrement ici (que je ne nommerai pas), qui étaient uniquement insultants et qui ont disparu par la suite. Inutile de dire qu’ils ont dû « adoucir » un peu leurs propos tout en changeant de pseudos en mode troll (ça c’est un procès d’intention de ma part mais j’en suis certain tant çà correspond à une mentalité minable). À un moment donné, ça se soigne.


    • A Benejy et MLR.
      Je trouve que vous avez des idées bien arrêté pour des personnes qui prônent "l’humain, les sentiments et tout ça".
      Que l’on aime ou non un artiste, ce qui est critiqué ici (à travers cet article et ses commentaires) c’est l’exploitation de l’émotion que suscite la mort de Johnny Halliday (un personnage devenu icône) afin de maintenir le conditionnement de masse dans lequel nos élites nous enferment.
      L’époque dite du yéyé dont est issue Johnny et d’autres artistes avaient pour but d’installer dans la culture populaire française des éléments qui ont permis de conditionner toute une génération de jeunes Français (Baby Boomer née après la seconde guerre mondiale).
      Conditionnement du à l’infiltration des milieux culturels en Europe (Operation Mockingbird) par la CIA et l’URSS via les partis affiliés communiste, une guerre froide culturelle en somme.
      Ne le prenez pas de manière personnel car cela dépasse en fin de compte largement ce qui a pût vous animer et vous anime peut être encore.
      Cela ne met pas en cause l’artiste lui même qui n’est même pas maître de son destin ou de l’image qu’on lui attribue (même s’il peut en jouer par mercantilisme), puisque elle est construite médiatiquement et véhiculée ensuite par les fans.
      D’ailleurs l’étymologie du mot "fan" provient à la fois du latin "vannus" dérivé de "ventus"(vent) et du mot Anglo-Français fanatic(que). N’oubliez pas que l’étude de l’étymologie nous éclaire toujours sur le sens profond des mots, ainsi que le contexte dans lequel on les emploie.
      On comprend mieux également pourquoi l’usage de drogue, l’addiction au sexe, ou les scandales rythmant la vie de ces êtres hors normes, deviennent finalement la norme.
      Johnny dans ce contexte fait figure de survivant.
      Les mœurs autrefois qualifiées de mauvaises, deviennent des expériences quasi initiatique encourageant toutes les dérives."Il faut bien que jeunesse se fasse", me suis-je entendu dire, alors que j’avais besoin que l’on me guide. Combien d’amis se sont brûlés les ailes dans ce genre d’expériences ?
      Dans le cas d’espèce la présence des personnes lors de l’enterrement de Johnny en dit long sur l’exploitation de l’image de ce dernier ayant pour objectif de maintenir une foule ou un peuple sous emprise.
      Soyez sûr que nos élites dans cette dictature môle, ne font rien au hasard et connaissent parfaitement les arcanes de la manipulation des consciences et l’exploitent à merveille au travers de ce genre d’évènement populaire.


    • #1858177

      Il n’a rien donné parce qu’il a tout vendu nuance , merci .Johnny a été un chanteur longue durée voila pourquoi il a eu ce très grand hommage , aussi parce qu’il a toujours chanté en FRANÇAIS , la dessus je le salut avec beaucoup de respect .


    • Tout a fait d’accord avec toi benejy.
      Ca m’enerve aussi , ceux qui commentent en racontant leur science sous pretexte d’avoir lu 2 ou 3 livres , et surtout avoir vu ,a mon avis , quelques vidéos sur tel ou tel sujet sur internet.
      ils connaissent tout sur tout...enfin croient ils...
      Comme dirait dieudo..fermez la a tout jamais...et continuez d’apprendre...en prenant du recul...le beauf c’est comme le con , il est toujours le dernier a savoir que c’est lui..


  • La France est Johnny, la France est Charlie !
    On les canalise derrière des barrières, selon les pointillés, bien sagement. Assis, debout, couché. Stop. Fin de cérémonie.
    Merci, à la prochaine.

    Des beaufs ? En tout cas, un peuple vaincu et soumis...

     

    • Non, la France elle est Charles-Henri.. un peu quand même..


    • Bonjour.
      Votre message est court et dit tout...ou presque, on peut toujours ajouter quelque chose.

      J’invite les fidèles de ce site à aller lire les articles de Georges Michel et Thierry Normand sur Bld Voltaire (sur ce site des articles toujours précis et cohérents même si on peut toujours avoir un point de vue un peu différent).

      Je voudrais ajouter sur l’enterrement de Johnny, des fervents duquel je n’ai jamais fait partie, même si je reconnais bien volontiers qu’il a chanté de très belles chansons, et avec son style jamais égalé, quelques remarques concernant le comportement à l’Eglise des "grands" de la politique française (pour ma part, la cérémonie aurait dû se passer à Notre-Dame, mais peut-être certaines personnes ne voulaient entrer dans la cathédrale consacrée à la Sainte Mère de Dieu, emblème s’il en est de la foi catholique) :
      - ai-je vu où l’ai-je rêvé, un président posant sa main sur celle de la 1ère dame de France qui venait de se refermer sur le goupillon sans doute pour bénir le corps de Johnny, et qui, de ce fait l’a reposé sans s’en servir ?
      - ai-je vu où l’ai-je rêvé tous ces hommes politiques ayant agité le-dit goupillon sans faire le signe de la croix ?

      J’aimerais lire des confirmations ou des infirmations de ce qu’il me semble avoir vu. Mais peut-être n’était-ce qu’un sentiment ?

      Johnny avait dit, selon le commentaire d’un journaliste passé à la télévision mais entendu une seule fois, qu’ "il était né catholique et qu’il mourrait catholique". Si toutes ces personnes dont j’ai peut-être rêvé les comportements décrits ci-dessus, avaient voulu respecter vraiment la personne de Johnny, ils auraient tous béni son corps selon le rituel catholique.

      Gageons qu’en un autre lieu de culte les comportements eussent été différents.

      Paix à son âme.



  • « Le discours de Récupérator 1er. »



    J’ai ri.
    Mais ne vouliez-vous pas dire Récupéraptor ?


  • On verra un jour les beauf du rap ,aux obseques de joey starr,avec leurs casquette à l’envres et une plume dans le c...


  • Je n’ai pas assisté à la TV à cet hommage national, et je suis quand même très triste de voir notre Jojo partir.

    Il savait d’où venait son fric et le rendait bien à son public à la sueur de son front, à une France profonde, à des parents, des amis, un voisin, aux gars du café-tabac, à cet inconnu dans la rue, abhorrant fièrement et tranquillement un tee-shirt à son effigie.

    Un grand pouvoir, comme celui de faire déplacer les foules, exige une grande responsabilité. En terme d’image, si important dans le milieu du show-biz, on peut dire qu’il a assuré ! Que les puritains du bien penser de la TV en prennent de la graine.
    Il était là où on l’attendait : pour le show, pas pour le talk. C’est-à-dire dans son art, et plus encore dans son humilité !

    Merci Johnny pour ce magistral tour de chant.

    La France reconnaissante.



  • j’aimerai bien vous rencontrer pour vous rappeler que vous n’êtes pas Alain soral et que vous n’en avez pas ses capacités, juste des suiveurs.



    En tout cas, ce n’est pas grâce a Phillipe Smet le meilleur pote a Drucker ( c’est Drucker qui l’a affirmé) que j’ai retrouver un nouveau cerveau et que je peut à présent discuter de tout, mais bien grâce a Soral, alors, retiens la nuit c’est bien beau, mais a choisir, je préfère suivre celui ma retenu lors de ma chute dans le charlisme.

     

    • @Napoleon

      Je crois qu’il est inutile de débattre avec des gens qui sont dans l’admiration. Il ne peut y avoir de demi-mesure, il est juste malheureux de voir que des prétendus lecteurs (non commentateurs) assidus d’E&R soient encore empêtrés dans ce qui est la représentation la plus pure de la société du spectacle.

      Patience, dans quelques jours, tout cela ne sera que de l’histoire ancienne.


    • En même temps @Napoleon ce n’est pas ce que l’on attend prioritairement d’un interprète. Soyons sérieux et ne mélangeons pas tout, personne, pas même ceux qui le suivaient, n’attendait de lui qu’il endosse le rôle d’un intellectuel. Et d’ailleurs beaucoup de gens je crois ne supportent pas quand les artistes jouent les percepteurs d’opinions alors que personne ne le leur demande, à part bien entendu des journalistes qui tiennent eux aussi ce rôle alors qu’on ne leur demande rien à eux non plus.


    • « Précepteurs » et non « percepteurs », bien entendu.


  • En voyant cet hommage il y a quelque chose qui m’est venue à l’esprit : en Occident on se moque des Asiatiques, notamment des Nord Coréens, pour leurs cérémonies funèbres où l’on voit des foules gigantesques rendre hommage à un de leurs chefs décédés. Tout le monde se gausse on pointant du doigts ces Asiatiques et leur ridicule "culte de la personnalité"...mais est-ce différent chez nous que là-bas ? Au moins en Asie les gens pleurent le décès d’un héros national, d’un grand homme politique...or chez nous on fait la même chose mais pour des amuseurs publics ! Je n’ai rien contre Johnny mais le mec n’a pas révolutionné la musique ni l’art du chant ! Je comprends que son charisme, sa façon de chanter...ait pu apporter un peu de réconfort, de courage dans leur cœur des gens, c’est le rôle de la musique, mais il faut quand savoir relativiser ! Imaginer des hommes du Moyen-Âge voyageant dans le temps qui assisteraient à ce rituel gigantesque et qui demanderait à la foule qui était ce grand héros pour mobiliser tant de gens et recevoir un tel honneur ? Était-il un prophète ? Un héros ? Et qu’en guise de réponse on leur répond : c’était un saltimbanque ! Nos gars du Moyen-Âge seraient abasourdis en entendant cela !

     

  • J’ai envie de dire ras le bol dans ce commentaire. Ras le bol de voir des gens mépriser le public d’hallyday, les beaufs comme ils les appellent. Le public de Johnny c’est le prolo français blanc souvent travaillant à l’usine, qui se fait martyriser à coup de plans sociaux par les politiques de la classe bourgeoise qui ont pris le pouvoir depuis trop longtemps en France. C’est bien souvent, ces français soit traités de racistes, soit de syndicalistes écervelés, divisés entre le vote Le Pen et Mélenchon mais qui se retrouvent dans toutes les salles de France pour applaudir Johnny. Le système fait tout pour qu’ils ne se rejoignent jamais politiquement et ça m’exaspère. J’ai remarqué au fil des témoignages des fans du chanteur que bien souvent, derrière les blousons noirs, on avait souvent à faire à des gens d’une extrême gentillesse, ne prônant jamais la violence. Alors finalement si c’est être beauf que de m’inclure dans cette partie de population française, j’accepte fièrement d’être un beauf car je préfèrerai toujours eux, que les pédants macronistes.


  • Bonjour,

    Non Johnny n’était pas un héros ! Il fût un divertisseur populaire, une image, une
    illusion, un confort , mais pas un héros .
    Sa mort n’est qu’un rappel que nous aussi nous mourrons tous autant que nous
    sommes , et tous autant qu’ils étaient hier.


  • Au regard de certains commentaires méprisants et dédaigneux... je me dis que la Réconciliation nationale n’est pas pour demain !!!....pourquoi salir ce chanteur qui n’a fait que son métier en apportant beaucoup de joie et de bonheur à une grande partie de cette France simple et amoureuse de son idole disparue !!!...
    A force de vouloir jouer les intellos censeurs et détracteurs certains commentateurs par leurs propos en deviennent exclusifs, étroits et ridicules !!!..
    Paix à ton âme Johnny.

     

    • Johnny Hallyday vecteur de la réconciliation nationale ? Si c’est une blague, elle est très bonne.


    • @MaxC
      Je crois qu’il est inutile de débattre avec des gens comme toi qui sont dans le dénigrement systématique !!!...


    • Oui redsniper , je suis d’accord avec toi...il y a encore trop de "boulot" pour que la "réconciliation "se fassent.
      tout le monde confond tout et son contraire...
      Ca parle de haut , alors que ca frole les pâquerettes.
      Comme j’ai pu lire dans un autre commentaire , tout le monde n’est pas ALAIN SORAL , alors arreté par pitié , de tout confondre , dans vos réflexions , et encore une fois , prenez du recul...
      Vous etes trop obsédé par ce que vous croyez avoir compris....


    • Le problème avec cette histoire de commémoration nationale, c’est que dès le décès de Johnny, nous avons eu droit à une déferlante médiatique d’injonction à accepter cette événement comme une forme de communion nationale dans une forme très proche de la manipulation médiatique du "Je suis Charlie" où tout ceux qui se positionnaient à l’encontre de ces injonctions était qualifié d’ordure extrémiste.

      Vous vous étonnez que cette énième manipulation des masses ne trouve pas un écho total sur un site dissident comme celui d’E&R. Et pourtant on ne peut pas dire que les messages de soutient furent censurés, bien au contraire. Et vous participez à la chasse aux sorcières par votre propre incapacité à accepter une opinion différente de la votre.

      Dans vos éloges, vos commentaires, vous faites preuves d’un dénigrement et d’une agressivité proportionnellement et symétriquement équivalent aux critiques émises à l’encontre de votre idole. Vous vous pensez tolérants et justes, vous n’êtes pourtant pas plus tolérant qu’un autre.

      La capacité a admettre la critique, la supporter, la contrer par la dialectique au besoin, est un état qui commence par l’abstraction de l’émotion au profit de la raison.

      Vous vous rendez compte que vous réduisez le concept de réconciliation nationale à l’acceptation sans conditions de vos goûts artistiques (qu’ils soient juste ou pas cela n’est pas la question) et de vos préférences en terme de musique.

      Soit vous faites preuve d’une mauvaise foi sans limite, soit vous n’avez rien compris aux enjeux politiques qui nous concernent tous. En terme d’expérience sociale, ce malheureux événement et révélateur de la puissance du système une fois de plus.

      Ce n’est pas votre droit d’aimer ou de vénérer Johnny qui est en question ici, c’est votre incapacité à admettre qu’on ne puisse pas être de votre avis.


    • Vu la nature de vos commentaires sur ce sujet @MaxC, votre remarque est peut-être malvenue, voire du registre tragi-comique.


    • @Eric. A peu près autant que le fait de venir commenter derrière mes messages de façon obsessionnelle. Ton objectivité perd en crédibilité lorsqu’elle est teintée de ressentiment.


    • Incapacité pour incapacité, travaillez plutôt sur celle qui apparemment vous empêche de concevoir cette évidence que les gens dont vous parlez sont tout à fait capables de faire le distinguo entre leur appréciation personnelle de l’artiste en question et l’utilisation et la récupération politiques charliesques qui en sont faites le temps d’une commémoration dont chacun sait bien depuis longtemps que c’était inévitable et qu’on y aurait droit au moment de son décès étant donnée sa grande popularité. Ainsi, peut-être pourriez-vous vous éviter d’enfoncer les portes ouvertes avec un air de nous faire découvrir l’eau chaude. Ce que vous semblez considérer comme de la « dialectique » (Ben tiens, pourquoi pas !!! ). Et puis quand on est à ce point contreproductif (j’ose espérer que l’absence de mauvaise foi qui vous caractérise, et qui est étrangère à tant de vos contradicteurs, vous le fera aisément admettre), en toute logique on doit être amené à s’interroger sur sa propre pertinence ou sur son habileté. Et s’éviter aussi de verser dans l’inversion accusatoire, ceci valant aussi bien pour ce qui précède que pour ce qui pourrait malheureusement suivre. Mais je garde espoir même si noir c’est noir ! :-)


  • En tout cas , a la suite des commentaires, on peut remarquer l effet de l adoration d une idole qui altère le sens critique et la hiérarchie des priorités émotionnelles.
    Johnny était un chanteur qui a attiré beaucoup de monde dans la période yéyé d une France 68 tarde. C était un bon chanteur.
    Ce qui compte aujourd’hui et surtout chez ER c est l analyse sociologique.
    Pourquoi Johnny, pourquoi a cette période. A quel besoin répondait t il ? Le lien avec l évolution du capitalisme ?
    En fait les fans de Johnny qui refusent les analyses font comme les gauchistes culturels et jettent l anathème.

     

    • @ seb59
      l’ analyse sociologique je m’en bats les c....... !!! ......l’analyse de quelqu’un qui a amené du bonheur , de la convivialité et de l’affectif partagé me parait de loin le plus important !!!....le reste n’est que jérémiade pseudo intello pour des frustrés en mal d’accomplissement de leur vie comme Johnny l’a vécu !!!...
      Paix à ton âme Johnny.


    • @seb59

      C’est le fond du problème. Mais maintenant l’émotion laisse place à l’agressivité (cf. message précédent), sans aucune retenue, sans aucun recul. Juste étaler son pathos avec l’intime conviction d’être totalement dans le juste.

      Transposons tout ceci dans un forum réel, physique, ça part directement au règlement de compte à O.K. Corral, chaînes de moto pour les uns, patates de forains pour les autres. Et après ça vient nous demander de faire preuve de bienséance.


    • @Redsniper :




      l’ analyse sociologique je m’en bats les c....... !!! ......l’analyse de quelqu’un qui a amené du bonheur , de la convivialité et de l’affectif partagé me parait de loin le plus important !!!....le reste n’est que jérémiade pseudo intello pour des frustrés en mal d’accomplissement de leur vie comme Johnny l’a vécu !!!...
      Paix à ton âme Johnny.




      Vous confirmez, à votre décharge, ce qu’a voulu énoncer @seb59.
      Je rajouterai, en paraphrasant A.S, que je ne peut m’empêcher d’avoir une certaine tendresse et affection pour les prolos, tout en les détestant pour ce qu’ils montrent de connerie dans leur refus de s’élever par une recherche de compréhension du monde qui les entoure .


    • "L’analyse de quelqu’un qui a amené du bonheur , de la convivialité et de l’affectif partagé me parait de loin le plus important !!!" Permettez moi que je me gausse 2 minutes. Demandez aux dames de fans inconditionnels de Johnny qui passent après l’idole de leurs maris si l’artiste leur a apporté du bonheur, de la convivialité et de l’affectif partagé... Ne cherchez pas @Seb59, idolâtrer une personne aveugle le jugement. Que ce soit pour Johnny ou Alain Soral. Vive l’analyse sociologique ! Bien à vous


    • À ceci près que ce que vous appelez avec excès « les anathèmes », je les ai plus vus dans l’autre sens. N’inversons pas la causalité. Il est parfaitement compréhensible que lourdeur et répétition finissent par irriter ceux qui appréciaient ce chanteur (moi-même qui ne l’écoutais pas délibérément je trouve cette attitude débile, alors j’imagine pour eux !). Et donc, analyse pour analyse, il serait intéressant d’inverser la perspective et d’ironiser sur le fait que cela produit un étrange écho au mépris déversé à jets quasi continus sur les électeurs réels ou prétendus du FN. Du « gauchisme culturel » à front renversé en quelque sorte mais qui témoignerait dans le fond du même travers. Et d’ailleurs, si vous allez faire un tour sur les forums type nouvel obs, vous y verrez pas mal de cette condescendance souvent peu inspirée (ceci dit pour ne pas utiliser un terme plus dur). Comme quoi !


    • MaxC, félicitations pour vos commentaires qui remettent la raison au centre de tout raisonnement Pourtant, je ne suis pas un anti-Johnny, j’ai pu le voir une fois en concert. Le cirque politico-mondain auquel on a pu assister hier dans l’Église doit être analysé comme un fait sociologique. Merci a vous !


    • @seb59

      Est-on si certain que Johnny fut heureux et a vécu la vie qu’il voulait, ou qu’il se soit "accompli" ?
      N’était-il pas prisonnier en quelque sorte de son image et de son personnage de chanteur, de rock-star ? Que savait-il faire ou pouvait faire d’autre que du Johnny ? (ce n’est pas une critique)

      Le système est sans pitié, on le sait, et particulièrement le show-biz. En tout cas, je souhaite pour lui de me tromper, mais j’ai parfois un doute. Un peu comme un Iggy Pop, qui est quasiment condamné à perpétuité à faire du Iggy Pop sous peine de mort médiatique.

      Quant aux fans de Johnny, dont vous êtes, ils ne peuvent se contenter du bonheur dont celui-ci les a comblés sans se poser aussi d’autres questions sur tout ce barnum - ou alors ils acceptent de n’être que des produits de consommation eux aussi !
      Mais pourquoi pas ?..


    • Pardon, mon message s’adresse à redsniper06 et non à seb59.


    • @Jayjay
      L’évocation de votre part d’une "...certaine tendresse et affection pour les prolos..." me touche beaucoup, quelle grandeur d’âme ; que d’élégance dans le propos, que de noblesse dans la condescendance envers les gueux ; seriez-vous Pierre Antoine De La Marchandière ?


    • @ Ventdeshuns
      Il ne s’agit pas d’idolâtrer quiconque et de déformer mes propos insidieusement...mais simplement d’arrêter de cracher du venin et de la hargne en jouant les intellos sociologues à tout crin !!!...
      ....ce serait certainement un meilleur moyen d’aller vers cette réconciliation nationale de notre peuple !!!



    • des frustrés en mal d’accomplissement de leur vie comme Johnny l’a vécu !!!...




      Chacun perçoit les choses à sa façon.. Pour moi, Johnny je l’aime bien de part son âge.. c’est vrai qu’en plus, il n’a jamais montré aucun signe de méchanceté et ça c’est un super gros plus..

      Pour autant, j’ai de la peine pour la vie qui fut la sienne.. La popularité c’est une lourdeur.. quand on n’a pas la tête grosse comme un melon, ça doit être pire.. Pas d’anonymat, nul part.. se sentir obliger de travailler, d’enrichir son producteur, sa maison de disque, car parallèlement vu l’argent que ça fait rentrer dans les caisses familiales, ça serait trop con de passer à côté, on s’imagine les avantages que ça laissera aux proches..

      La majorité de ses fans, petite famille, petit boulot à l’usine, petit pavillon, petite vacances, etc. ont vécu bien mieux que lui.. Pour moi, c’est clair comme de l’eau de roche...

      C’est un exercice difficile que celui de MaxC.. d’être franc sur la question, sans froisser les fans.. Toutes les vérités ne sont peut-être pas bonne à dire dans certains contextes ?

      Faites comme vous voulez.. moi les paroles de vérité, je n’aime que ça.. Ceux qui pensent qu’il s’agit d’un manque de respect envers le chanteur de métier ou pour ses « fans », faites vous soigner toutes les précautions ont été prises pour vous rassurer.. moi j’aime tout le monde surtout ceux qui veulent mon bien et ceux des autres... L`intention.. l’intention.. c’est par l’intention qui les motivent que l’on doit juger les gens...


    • @redsniper06

      Ce que tu demandes, c’est l’équivalent de la guerre contre les fautes sur n’importe quel autre média. Soit tu écris comme une brelle, et tu te fond dans la masse, soit tu passe pour un prétentieux. Si tu corriges un mec qui s’exprime comme un analphabète, c’est pareil, tu passes pour un prétentieux.

      Le problème camarade, c’est que je ne joue pas. C’est mon mode d’expression. Si tu trouves ça trop "intello", c’est ton problème, pas le mien. Et encore, je fait des fautes, et je suis pas très fier de mon "style" (si on peut appeler ça un style).

      Après les questions de "gentillesse" dans les messages, ça me passe au dessus de la carcasse. Je ne vie pas dans le monde des licornes, et je ne me plierais pas au politiquement correct. Que ça plaise ou non.

      Après, je n’ai rien contre les admirateurs de Johnny a titre individuel. S’il vous fait plaisir, grand bien vous fasse. J’ai par contre une opinion sur la masse des admirateurs, et ce qu’on appelle les beaufs. Qui oserait nier qu’il y a réellement des mecs complètement obsédés par Johnny ?

      Et ça c’est réellement intéressant à comprendre en terme de manipulation des masses. Des mecs envoûtés à ce point, ce n’est pas tout les artistes qui peuvent prétendre en accumuler autant.


    • @Yasmine :
      Je ne pensais pas avoir besoin de préciser que je suis moi même un prolo.
      Ne l’ayant pas fait vous en avez déduit, sans prendre en compte le fait que je paraphrasais Mr Soral, que je m’exprimais d’une position supérieure socialement parlant, raisonnement pour le moins hasardeux. Oui, j’aime mes semblables et je les déteste aussi, c’est ainsi .
      D’autre part, vous assimilez prolos et gueux, ce qui n’est pas la même chose. Cela traduirait il la projection de votre propre vision des choses au travers des reproches que vous me faites d’une manière si féminine ?


  • @incredule.
    Des personnes m’ont dit la meme chose. Macron ne veut pas que sa femme prenne le goupillon.
    Pour se signer, quasimment personne ne s’est signe devant le cercueil.
    Mais le plus révélateur, c’est que personne dans l’assemblée ne connaissait le Notre Père !! Alors la ! Je n’en revenais pas ! J’ai ressenti une sorte de malaise. Par contre durant l’homelie ou le texte lu par l’actrice de l’evangile, j’ai vu les gens présents hypnoptises par les textes, la tête de Lelouch et d’autres littéralement scotchés par la force du message du Christ.

     

    • Je n’ ai plus la télé depuis 6 ans, n’ai jamais acheté un disque de Johnny.
      En ce moment , je suis en vacances en Bretagne, il y a la télé. Du coup j’ai regardé ! Je suis surpris d’ être triste. Après analyse je comprends mieux.
      Le plus notable pour moi est l’ignorance catholique(certains diront l’émotion) de la plupart des présents à la cérémonie, à la limite de l’irrespect. C’est flagrant au moment de la bénédiction, manque de bol, là c’était en gros plan et à mon avis pendant la plus grosse audience de ces 10 dernières années.
      Je ne parle pas de la "famille" mais des habituels laïcard, j’ai effectivement ressenti à ce moment un certain malaise...
      J’ai trouvé Macron parfait (ridicule et insupportable)
      Tout ça pour dire que je suis très reconnaissant à Notre Johnny car n’ai jamais vu autant de crucifix jetés à la gueule (quoi ma gueule ?) de ces putains de franc macs et autres sionistes présents à la cérémonie ou ailleurs.
      En ces temps d’interdiction de crèches ou démontage de croix, voir de destructions d’ églises, pour moi le maître quenellier à sa façon c’est Johnny.
      Merci JOJO


  • #1858261
    le 10/12/2017 par C’est la mode_ode , c’est la vie -ie
    Le dernier spectacle de Johnny devant Macron, les stars et les (...)

    Tout ça n’a l’importance qu’on veut bien lui accorder .Johnny est out ,place au suivant ,car ça dépote en ce moment,ça se bouscule au portillon de l’Hadès .Ce serait pas le phénomène de "The rapture " ,genre passage dans la 5eme dimension ?
    Puisque ça va étre la fin du monde de toutes manières un peu plus tot ou un peu plus tard !


  • On nous avait dit que Yannick Noah était la personnalité préférée des français !


  • J. Halliday & J.J. Goldman même combat !
    Foule de CHARLIE=Foule de JOHNNY
    Les maths sont imparables pour débusquer le génie Oligarchique !
    Il ne manquait que NETANYAHOU-HOU-HOU-HOU ! Comme un refrain à Jojo !
    Quand même arrivé avec deux jours de retard !


  • Je lis tout ces commentaires, dont certains sont un peu trop cliché : comme les imitations a deux balles de laurent gerrad :
    Hallyday n’etait pas parfait, mais c’etait un mec simple malgé son succes de dingue : alors de ce fait si ! il fut un espèce d’heros : heros moderne,heros de société, celle qui changa le monde des années soixante.
    Et de ce fait,il aurait eu sa place au pantheon(je ne déconne pas) pourquoi jean d’Ormesson serait supérieur au talent explosif de johnny Hallyday : nada ! faux ! si nous sommes dans l’objectivité artistique et rassembleur de foules de toute condition sociale et humaine:hallyday merrite vraiment plus d’etre au pantheon au coté d’hugo.
    Enfin, oui les mecs et nanas de la France ouvière(la vraie) représentait plus de la moitié de son pubic : mais il y avait des gens plus fin connaiseur comme de caunes, manœuvre, guillaume durand, eudeline ou moi meme amoureux du rock qui reconnaissait en Hallyday quelques bons albums et quelques bons concert.
    conclusion : ne soyons pas trop con et ne dilapidons pas trop vite ce qui fut "le dernier grand artiste Français".

     

    • Johnny et Sylvie sa première épouse nous ont fait connaître le rock ,qui est une danse gaie et réjouissante. Rien que pour cela, on ne peut pas les oublier car on s’est éclaté ,nous les 70 printemps dansant jusqu’au bout de la nuit. Ensuite, quoique vivant une partie de l’année à Los Angeles, il a toujours chante en français , ce qui est de plus en plus rare à notre époque . Non seulement ses chansons étaient mélodieuses mais choisies dans des registres différents qui " parlaient à tout public". "retiens la nuit " , "Gabrielle"...Il a su s’entourer des meilleurs pour toujours surprendre et tenter de nous transmettre la fabuleuse énergie vitale dont il rayonnait.Merci Johnny !


    • Johny 67 Je ne sais pas qui est ce Gerrad dont tu causes , mais bon, chacun ces références littéraires ..Mais je voulais simplement te dire que ton Johny_ L’Héro-ine et Le" Héros "qui aurait changé le monde des années 60 , il n’a pas empéché la guerre du Vietnam ,ni l’élimination de deGaulle ,ni la guerre des 6 jours ,ni la guerre d’Algérie ni les Black Panthers les émeutes de Californie ni les menaces de Cuba ,ni la guerre froide ,,les crimes de la Stasi en RDA ni le KGB ni la CIA , tout ce qui s’est passé durant cette décennie
      Regarde la VDO des Clash et leur morceau sur le Vietnam (et le morceau de Strummer sur l’esclavage ) et tu entendras du vrai Rock qui a du sens .Le Pantheon pour Johny pourquoi pas dans un monde ou plus rien n’a de sens ça ne choquera personne ,On peut même les mettre dans le même cercueil ça fera de la place pour les autres !
      Mais en te relisant je pense que tu galèjes Je pense que tu trolles pour te marrer ,j’espère que c’est réussi ! :—D



    • The Clash

      When they kick at your front door
      How you gonna come ?
      With your hands on your head
      Or on the trigger of your gun

      You can crush us
      You can bruise us
      Yes, even shoot us
      But oh-the guns of Brixton

      When the law break in
      How you gonna go ?
      Shot down on the pavement
      Or waiting on death row




      Réfléchissons.. des jeunes blancos sont surpris par la musique traditionnelle jamaïcaine.. Ils sont enthousiasmés par ce qu’ils y découvrent et dans un mimétisme de classe mais pas forcément musicale, ils rendent hommage à ce qu’ils apprécient et trouvent singulier. Et il est hors de question pour autant.. de prendre l’apparence des noirs Jamaïcains.. ils inventent finalement un nouveau genre musicale...

      Les paroles sont géniales, elles sont transcendantes.. Il n’y a pas de maison de disque derrière tout ça.. Le contexte, c’est les violences policières contre les migrants jamaïcains à Brixton.. D’un côté ça condamne les brutalités policières.. de l’autre ça critique le côté matérialiste et nihiliste des émeutiers.. ça en devient une fable urbaine :

      Matérialiste
      The money feels good

      And your life you like it well

      But surely your time will come

      As in heaven, as in hell

      Nihiliste
      You know it means no mercy
      They caught him with a gun
      No need for the Black Maria
      Goodbye to the Brixton sun

      Les Clash utilisent le film jamaïcain, The Harder They Come, avec Jimmy Cliff dans le rôle du héros. L’histoire d’un homme voulant devenir un chanteur riche qui ne suis pas les conseils de sa mère, lui recommandant d’allez plutôt chercher du travail auprès du curé.. L’histoire d’un héros démythifier en perte de repères spirituels... ce qui finalement, provoquera sa mort.

      Les Clash dénoncent les conflits et la société qui les tolère.. ils menacent de finir par y prendre part quand le peuple en aura marre d’être piétiné.. You can crush us, You can bruise us
      Tout le film est dans la chanson, toute la chanson n’est pas dans le film..


  • Triste époque ou l’on érige au rang d’icône et de semi-divinité de simples troubadours... Nous sommes tombés bien bas.

    Nos ancêtres du Moyen-Age doivent s’en retourner dans leur tombe.

     

    • Vous choisissez bien le "jour du seigneur" pour cracher sur ce ’troubadour"...perso, quand je n’aime pas ou que cela ne m’interresse pas, je passe mon chemin simplement sans me permettre ce genre de chose. Chacun est libre d’apprécier ce qu’il souhaite. (idole et non icone ou semi-divinité)


    • Un total lavage de cerveau.. Il me semble qu’ici le moyen âge est pris comme une époque bien supérieure à la notre.. Si vous pensez qu’il est fait référence ici de façon négative aux Troubadours.. c’est peut-être de vous que vient le problème ?.. Il n’y a aucune déconsidération du chanteur.. mais plutôt une critique de l’incapacité de certains de ses admirateurs zélés, de pouvoir faire la part des choses..


    • "Vous choisissez bien le "jour du seigneur" pour cracher sur ce ’troubadour"..."

      Cher ami, peu importe qu’on l’apprécie ou pas, je n’ai fais que souligner une évidence : Jean-Philippe Smet n’était jamais qu’un simple troubadour et le fait que les français en fassent une idole avec des funérailles propres à rendre jaloux un empereur montre que notre époque est définitivement malade.

      Ce n’était ni un héro, ni un saint et encore moins un individu qui marquera l’histoire de notre pays... Dans 3 siècles plus personne ne connaitra son nom.

      Sa contribution au regard de notre roman national ne sera jamais celle de Sainte Jeanne D’Arc, de Napoléon, ou de St Louis... Or actuellement tout le monde en fait des caisses comme si c’était le cas, ce qui est la preuve que nous marchons aujourd’hui sur la tête.

      Je n’y peux rien si cette vérité est désagréable à entendre.


  • personnelement je pense que le vrai roi mondial du rock ’n’ roll c’est bien Lemmy Kilmister de motorhead,il créé ses mélodies,ses paroles(avec son groupe),il chantait jouant de la basse, et il est toujours resté du coté "BAD BOY" et viril dont ses musique jusqu’au bout.
    donc plus de contenu et de création chez Lemmy pour ma part.

    johnny je connais pas par coeur son palmarès mais ceci dit tout le monde l’autoproclame rock ’n’ rolleur "supreme" alors que ses musiques n’ont pas toujours été aussi rock et viril que celle de motorhead.

     

    • Ne vous méprenez pas, on aime l’intelligence des artistes.. Mais c’est quoi ce bug d’admirer les badboys, car badboys ?

      Les cocaïnomanes, les prostituées qui vont avec ? Adressons donc le fond du message, puisque certains sont vraiment longs à la détente ? C’est vraiment en bruit de fond dans les commentaires.. cette volonté de ne pas « nous » comprendre..

      Pourquoi les prostituées devraient être ma mère, ma femme, ma sœur, mes filles ou mes petites filles ?

      Et pourquoi pas votre mère, sœurs, filles pour faire le trottoir ? Pourquoi, c’est à mon fils qu’on proposerais de la cocaine dans une soirée « branchée », et pas votre petite fille qui serait initiée à l’intraveneuse pour lui exploser le cerveau ? Sur qu’elle planète vivez vous ?

      Il y en a marre de votre chouinerie pour avoir toujours plus de « liberté » alors qu’il s’agit d’esclavage.. et d’escroquerie du peuple qui cherche partout désespérément un peu de réconfort...

      Foule sentimentale qu’ils nous disent.. fier de réunir (brièvement) l’élite et ceux qu’ils qualifient habituellement de beaufs.. Ils parlent hypocritement de grâce.. mais c’est des cyniques.. ils ne voient qu’un peu plus de graisse dans le mécanisme.. une piqure de rappel du Charlisme..

      En plus ces crétins pointent du doigt le fait que les banlieues ne se sont pas joint à cette communion.. un peu ce qui s’était déjà passé lors du Charlisme.. La triste réalité c’est que la banlieue à toujours respecté le chanteur.. c’est pas EUX qui regardaient Anal + qui lui crachait à la gueule, à cause de son expression, son célèbre parlé populaire..

      Banlieue elle même moquée, ridiculisée car perçue inadéquate.. Toujours cette injonction, à rejetter, haïr, aimer, déborder d’émotions.. Et vous ne comprenez pas qu’on puisse vouloir jeter la télé par la fenêtre ?


  • Je ne veux pas rentrer dans une polémique a deux balles pour dézinguer la dernière star que fut johnny Hallyday :
    le discours de macron fut pas trop naze, ainsi que celui du parolier de la bonne époque(phippe labro)ainsi que carole bouquet.
    Evedemment, qu’il y avait 4 cercle autour du rocker national : 1 cercle(les vrais amis:peu) le second cercle ,les moitié amis et le 3 eme (les copains de certains moments) et les politicards.
    Dns ces moments, il n’y a s de cinema : et la veuve léaticia a fait du ménage, meme si c’est une sainte pour avoir vécu 23 piges avec johnny ;
    dommage que la volonté de johnny ne fut pas respecté jusqu’au bout : que les bickers puissent ccompagné leur frère d’harley jusqu’à la madeleine.
    Autrement, le public d’ Hallyday n’etait pas fait que de beaufs : exemple moi qui fut comme alain soral un punk rocker écoutant les pistols ou lou reed ,ce qui m ’empécha pas d’aimer certains albums de johnny ou de reconnaître qu’il est a mettre avec son pote :Hendrix ou jim Morrison la hautou il doit deja descendre une bouteille avec gene vincent ou son idole elvis.


  • Macron fait applaudir Johnny...bonne idée pour étouffer les sifflets et détourner la colère de ceux qui ont compris que "Récupérator" n’était là que pour lui même.


  • Avis personnel concernant Johnny : Ce ne fût pas sans chagrin que j’ai assisté à cette cérémonie d’adieu, chagrin explicable du fait qu’il représente une certaine image de la France "apaisée" et insouciante des années 70/80.

    Pour autant, amateur de Rock depuis tout jeune (ex batteur dans plusieurs groupes), je me dois d’exprimer ma stupeur quand j’entends que l’on a perdu "un des plus grand rockeur de tous les temps" !? Une grande voix, assurément, mais pour moi Johnny n’est ni Jello Biafra (Dead Kennedys), ni Johnny Rotten (Sex Pistols), ni Iggy Pop ( The Stooges), ni Jimmy Page (Led Zeppelin) qui signe le début du heavy metal, ni même Ian Gillan (Deep Purple). Pour moi le "Rock" exprime le rejet du système, même si prit dans un sens large il est difficile à définir et se perd dans les genres, les sous-genres, les sous-sous-genres etc... Jusqu’aux formes les plus extrêmes du heavy metal comme le Trash, le death metal ou le grindcore. Il est né dans les années 1950 aux États-Unis et a subit bien des transformations.

    Quoi qu’il en soit Johnny n’est qu’un copieur invétéré des plus grands tubes d’outre-Atlantique (désolé pour les fans). Y’en a marre d’utiliser le mot "ROCK" à toutes les sauces, pour tout et pour rien. Je vois en Johnny un artiste de variétés/blues-rock qui a fait un peu trop de musiques commerciales à mon goût. Sa voix est remarquable, mais ça ne fait pas tout...

    En comparaison le chanteur américain Prince qui est décédé récemment était un putain de guitare/bass hero largement sous estimé (qu’on aime ou pas son côté glamour). Ce mec avait un jeu de guitare d’une virtuosité incomparable ! Depuis pas une seule émission en sa mémoire ??! De même j’ai pas vu un seul motard Français chialer quand le chanteur Lemmy Kilmister (Motorhead) nous a quitté en 2015 ??! Bref, le deux poids deux mesures ça va cinq minutes... Johnny n’était rien de plus qu’un jouet du système.

    J’me ferais bien un "Master of Puppets" pour terminer la soirée, pas vous ?


  • Lors d’un entretien au quotidien Libération en 2011, Johnny confie :« ils ne m’envoyaient pas à l’école par peur des représailles, parce qu’il avait été collabo, et que ça se savait un peu dans le quartier en bas de la rue Blanche. Quand j’ai eu l’âge de comprendre, ça m’a choqué. Mes copains étant juifs, j’étais très mal à l’aise. C’est pour ça qu’à l’époque je me suis inventé un père américain. Pour fuir tout ça. »[14]. Johnny Parle de son père , cela me semble un élément important .


  • #1858947

    Qui a dit le ridicule ne tue pas ?
    Ah oui ....moi, à l’instant ........



    Ginette l’ameuricain Jauni est mort, y’a des gars en mobylettes qui escortent le cercueil
    Bebert elles sont grosses ces mobylettes, non ?
    Mais non Ginette c’est des mobylettes ameuricaines, des Heurlé Davinson
    Woauw Bebert, j’aimerai faire un tour avec toi ,sur une Heurlé Davinson, dans le village
    Ferme là Gigi, et va me chercher un coup de rouge , demain on ira au village avec mon gros tracteur , nous aussi on va faire les biquer’se
    Haaahahaaaa



    Quelle débilité sans nom, on parle de fans en commentaire, mais quelle age avez-vous ?
    Johnny c’est l’ultra-libéralisme, c’est des types qui se tatouent le portrait d’un rocker sur leur bras à 50 piges , c’est la fascination de ce qu’il y a de plus vil dans l’Amérique
    Moi quand on me parle de Johnny, je pense reportage sur Confessions intimes, TF1 , de débiles ou d’attardés en pavillon de banlieue , on a les mêmes aujourd’hui fan de Jeremstar (question d’époque, l’évolution selon l’autre tache de Darwin)
    Qu’il y est ici des personnes qui aiment sa musique, passe encore, mais que l’on s’écharpe pour un grand-père en perfecto à clous de 80 ans , punaise on est sur le forum jeu-vidéo.vieux.con ou c’est une plaisanterie ?
    Pauvre France on est loin des Camelots, de Léon Daudet, de Maurice Pujo, des Chouans ou de la commune , c’est pas gagner les gars , comme dirait le PS
    Le changement, c’est ( PAS ) maintenant


  • #1858948

    Qui a dit le ridicule ne tue pas ?
    Ah oui ....moi, à l’instant ........



    Ginette l’ameuricain Jauni est mort, y’a des gars en mobylettes qui escortent le cercueil
    Bebert elles sont grosses ces mobylettes, non ?
    Mais non Ginette c’est des mobylettes ameuricaines, des Heurlé Davinson
    Woauw Bebert, j’aimerai faire un tour avec toi ,sur une Heurlé Davinson, dans le village
    Ferme là Gigi, et va me chercher un coup de rouge , demain on ira au village avec mon gros tracteur , nous aussi on va faire les biquer’se
    Haaahahaaaa



    Quelle débilité sans nom, on parle de fans en commentaire, mais quelle age avez-vous ?
    Johnny c’est l’ultra-libéralisme, c’est des types qui se tatouent le portrait d’un rocker sur leur bras à 50 piges , c’est la fascination de ce qu’il y a de plus vil dans l’Amérique
    Moi quand on me parle de Johnny, je pense reportage sur Confessions intimes, TF1 , de débiles ou d’attardés en pavillon de banlieue , on a les mêmes aujourd’hui fan de Jeremstar (question d’époque, l’évolution selon l’autre tache de Darwin)
    Qu’il y est ici des personnes qui aiment sa musique, passe encore, mais que l’on s’écharpe pour un grand-père en perfecto à clous de 80 ans , punaise on est sur le forum jeu-vidéo.vieux.con ou c’est une plaisanterie ?
    Pauvre France on est loin des Camelots, de Léon Daudet, de Maurice Pujo, des Chouans ou de la commune , c’est pas gagner les gars , comme dirait le PS
    Le changement, c’est ( PAS ) maintenant

     

  • A cote de carole bouquet il y avait ph de rotschild le fils de philippine mouton r otschild et champagnes bdr . peut etre l’occasion de placer quelques caisses en attendant une grosse commande de l’elysée ?


  • Les allégations de P.E du 10 Décembre 12h09 sont curieuses et ne peuvent être soutenues que si bien vérifiées .D’ou tient Il que Farran serait amant de Laetitia et que sa maison aurait été squattée par des prétendus copains ? Ceux qui l’ont accompagné jusqu’à la fin font partie du premier cercle : Pierre Billon ,Eddy , Camus producteur pendant 30 ans revenu en grâce .Si d’autres ne venaient pas ils étaient en contact comme Michel Mallory .
    On peut par contre s’étonner de l’absence aux obseques des vieux copains de fête d’une epoque comme Belmondo et Depardieu mais aussi d’Alain Delon alors qu’il s’etait rendu malade aux obseques de Mireille Darc .Les faux amis sont ceux du schow biz ( De Palmas , Pagny , Julien Clerc , Sardou etc , absents ).Non le monde du spectacle ne s’est pas déplacé en masse et on peut s’en étonner alors que tous les flatteurs le surnommaient de son vivant le Taulier .Alors que tous auraient dû venir s’incliner devant lui le seul patron , la derniére star absolue.Johnny c’est d’abord ce gamin de 16 ans passionné de cette musique nouvelle venue d’outre atlantique écoutant Bill Halley dans Les juke box des brasseries de la place Pigalle et déjà improvisant ses premiers pas de danse et chantant plus fort que la voix de l’appareil qui soixante plus tard aura droit à des obseques qu’aucun chef d’état n’aura connues.

     

  • Vu bon nombres de commentaires misérables, malveillants et pitoyables sur ce post en ce qui concerne ce chanteur qui n’a fait que son métier ....
    Quand jalousie, frustration, bêtise et méchanceté indisposent les vers du fruit ...mieux vaut que ce dernier repose en paix sous les tropiques !!!....

     

    • Ils ont choisis, lui et les siens St Barth’ car finalement c’est peut-être l’endroit où il a eu le moins d’enmerde.. La vérité c’est qu’il ne craignait pas les obsédés de l’impérialisme américain et la culture mortifère du capitalisme du désir, mais des fan(atique)s admirateurs transformés en véritable « idolateurs »..

      Puisque je respect le vielle homme.. (et que beaucoup essaye de s’accaparer sa mémoire) dans cette société du spectacle, ceux qui ont du vraiment lui pourrir la vie, son quotidien, c’est bien les idolâtres ?... Les vannes pourris d’Anal+ : même pas mal !! Mais comment jeter la pierre sur les idolâtres puisqu’ils n’étaient pas mal intentionnés ?

      On ne les entendra pas concernant ses innombrables "potes" bien conscients qu’il dépensait sans compter lorsqu’il s’agissait de partir dans des virées au quatre coins de la planète.. Eh Bruel, ça te plairait de faire un restau poisson à Deauville ? Si t’as 48 heures de plus, on va pousser jusqu’à Saint Barth’ j’y ai découvert une petite table familiale qui vaut bien le détour.. je fait venir un bus et ont débarquent tous à l’aéroport.. Ma secrétaire organise les taxis pour collecter les passeports chez vos femmes.. Les zicos, laissez les instruments de musique, j’ai de quoi faire dans la villa..

      Un mec simple et pourtant une vie bien compliquée.. C’est des mecs comme nous que Johnny respectait, simple et sans chichis.. Le malheureux, pourquoi était il si couper des ses origines modestes quant à ses fréquentations ? Il faut prendre conscience : c’est pour ça qu’il était entouré d’escrocs et profiteurs du showbiz.. ceux (les seuls) qui lui permettaient, finalement, d’oublier cette civilisation malade qui le chérissait, lui le saltimbanque, comme idole.. Il savait bien tout compte fait que ces moments de rêves, la futilité et l’oubli des réalités, pris comme de la came par certains fans, ne pouvait pas apporter que du bien..

      On lui doit bien ça, une analyse juste et mesurée ; ça reste que mon opinion.. mais c’est sincère et ça a l’ambition, modeste certes dans le cadre restreint de nos discussions, d’en tirer quelques enseignements.

      Ça peux vous paraître « décalé », un peu trop tôt, si vous éprouvez une affliction particulière par rapport à son décès, mais je ne crois pas que ce soit indigne. Cordialement


    • Sous les tropiques du cancer ? Ça aussi, on en a pas réellement parlé de l’épreuve du cancer.. C’était aussi le téléton.. pourtant pas d’allusion à la recherche.. et encore moins à l’environnement qui pollue nos vies ?... Grâce à internet les gens sont dorénavant bien au courant qu’il y a des pollueurs et qu’avec nos métastases c’est bien nous les payeurs.. Le peuple complètement anesthésié.. les fans les larmes pleins les yeux, n’y voient rien..




      La liberté
      Faut la rêver
      Quand on promène nos corps
      Sous le mirador

      La liberté
      Faut la payer
      Et on enterre nos corps
      Sous le mirador




      Et il a raison.. c’est une prison dorée...


    • Vous dites qu’il vaut mieux qu’il repose en paix sous les tropiques. ?! En voilà un commentaire d’une parfaite groupie, mais sachez madame que vous ne detenez pas les mystères de l’au-delà et fort heureusement car si lui peut reposer en paix selon vous alors toute l’humanité à sa chance de reposer en paix dans un paradis luxueux

      Lui il l’a déjà vécu son paradis sur terre il a vécu de tous les artifices mondains et surtout entouré de la clique judeo-sioniste qui l’ont fait connaître et lancer comme un pure produit de copie américaine afin de vous endoctriner depuis votre naissance jusqu’à maintenant

      Il était aimé du petit peuple , c’est même grâce à ce petit peuple qu’il est devenu un millionnaire... Et pourtant lui il ne le cottoyait pas ce petit peuple des sans dents, lui il préférait la compagnie des autres dont font parti la clique judéo-sioniste qui vous fait tant peur et qui vous a réduit en esclavage...
      Oui ils étaient tous là les parasites, lelouche Bruel, druker et compagnie ceux qui représentent la France sioniste et soumise comme une prostituee qu’elle est devenue celle de je suis Charlie

      Mais c’est vrai respect pour la légende qu’il fut il a rendu des millions de français heureux et c’est Tant mieux comme quoi il faut peu de chose pour rendre des beofs heureux


    • Et il en faut encore moins @Clara pour traiter par paquet les gens de beaufs. Ce qui, entre nous soit dit, pourrait être qualifié de beauf. Je plaisante mais il faut quand même faire un peu attention, surtout quand il ne s’agit pas de sujets fondamentaux.


    • @Peter
      N’étant pas vraiment un fan de Johnny Hallyday , j’ai apprécié ton commentaire sobre et modéré par rapport aux diatribes de certains commentateurs qui se sont crus le devoir alors que corps était encore chaud de calomnier hargneusement le bonhomme souvent avec des arguments socio-polico-philosophiques de bas étage en traitant de beaufs tous ceux qui l’aimaient bien !!!...
      CQFD
      Cordialement.


    • @redsniper06

      30mn après le décès, le corps se rigidifie. Dans les 24 heures qui suivent le décès, le corps passe de 37° à 12°. L’argument du corps encore chaud, n’a aucun sens. Et pour ce qui est de pouvoir s’exprimer, même dans 6 mois les fans refuseront toujours la moindre critique. Soyez en sur.


    • @MaxC
      Le corps froid ou chaud on s’en fout.... mais ce qui n’a aucun sens c’est ton acharnement chicaneur a contredire systématiquement et de façon récurrentes tous mes commentaires !!!...
      A ma connaissance je ne t’ai pas vendu des carottes qui ne voulaient pas cuire ...alors oublie moi et garde tes propos oiseux pour d’autres !!!...
      Cordialement.


  • Nous avons assisté à un mouvement fanatique, une grande messe populaire laïcarde où le ’’Johnny’’ n’a été que l’objet de spéculation d’égos pour des politiciens veules et sans aucun sens de l’honneur et de la dignité.

    Cela ne surprendra personne : nous sommes dans le monde des bulles et de la folie sans limite avec aucune barrière sinon celle que le Bon Dieu a déjà fixée et qui n’est pas encore là.

    Ce qui assure une dépravation bien plus terrible à venir…
    Le pire est donc devant nous ! Comme l’illustre l’actualité récente à propos de Jérusalem. Quel signe !

    Les politiciens n’ont même pas le courage de faire un signe de la croix devant une dépouille mortelle. Le « qu’en dira t-on » des réseaux de la Synagogue de Satan (facedebouc) est plus important, à leurs yeux, que le respect d’un mort confronté au jugement particulier, qui décide d’une éternité heureuse ou de damné. (?)

    Rappelons combien Voltaire, si prisé par les sans-Dieu, était tremblant et pleurnichant devant la mort, hurlant la présence d’un prêtre pour se confesser et recevoir l’absolution de ses péchés.

    Plus proche de nous, un François Mitterrand qui faisait le gloriole avec ses amis socialistes au nom de la laïcité, était tout autre à l’approche de la mort. Plus question de philosopher. Il a demandé un prêtre de la Tradition catholique et non pas un moderniste pour recevoir l’absolution et cherché à partir « en paix » ...

     

    • Il y a des opinions tout à fait contradictoires concernant Voltaire, faut le savoir !! Il n’a jamais été contre Dieu, mais il était contre le pouvoir du moment. Un dissident. Il faut donc regarder le travail des uns et des autres pour se faire son opinion.


Commentaires suivants