Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le gouvernement Macron négocie sa survie : "faire mieux" pour les juifs et blocage de la Réforme constitutionnelle

Le Premier ministre Édouard Philippe a indiqué ce dimanche, à l’occasion de la commémoration de la rafle du Vél d’Hiv de juillet 1942, vouloir «  faire mieux  » pour la restitution des biens culturels aux juifs spoliés pendant l’Occupation.

 

«  Il est un domaine dans lequel nous devons faire mieux, celui de la restitution des biens culturels  », a déclaré le chef du gouvernement, depuis le Square des martyrs juifs à Paris. Un rapport remis en avril à la ministre de la Culture Françoise Nyssen a critiqué l’actuelle politique de restitution et préconisé qu’elle soit confiée à un service dédié.

«  J’ai décidé de doter la CIVS (Commission pour l’indemnisation des victimes de spoliations) d’une nouvelle compétence, celle de pouvoir recommander la restitution de ces œuvres, ou à défaut d’indemniser les personnes concernées  », a déclaré Édouard Philippe. Il a «  également décidé de charger le ministère de la Culture d’instruire directement ces dossiers, et de prendre une part beaucoup plus active dans le travail de restitution, plutôt que de laisser ce soin aux établissements publics culturels  ».

[...]

Rappelant son plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme lancé en mars, M. Philippe a aussi répété sa «  volonté absolue de modifier le droit français comme le droit européen pour supprimer les contenus haineux sur internet, pour en démasquer et en punir les auteurs  ».

Lire l’intégralité de l’article sur ouest-france.fr

 


 

Affaire Benalla : le gouvernement suspend l’examen de la révision constitutionnelle à l’Assemblée nationale

 

En pleine affaire Benalla, alors que les travaux de l’Assemblée nationale sont paralysés par l’affaire du collaborateur de l’Élysée filmé en train de violenter des manifestants le 1er mai à Paris, le gouvernement a décidé de suspendre l’examen de la révision constitutionnelle jusqu’à nouvel ordre.

 

En pleine affaire Benalla, alors que les travaux de l’Assemblée nationale sont paralysés par l’affaire du collaborateur de l’Élysée filmé en train de violenter des manifestants le 1er mai à Paris, le gouvernement a décidé, ce dimanche, de suspendre l’examen de la révision constitutionnelle par les députés jusqu’à nouvel ordre. C’est la ministre de la Justice Nicole Belloubet qui a annoncé la suspension des travaux de l’Assemblée nationale.

Le gouvernement a décidé de suspendre l’examen de la révision constitutionnelle et souhaite que celui-ci puisse reprendre ultérieurement dans « des conditions plus sereines », a indiqué la ministre. Le Président de l’Assemblée François de Rugy (LREM) a annoncé dans la foulée la levée de la séance jusqu’à lundi 16h, horaire prévu d’examen du projet de loi Avenir professionnel. François de Rugy a affirmé que l’Assemblée n’était pas réunie « pour faire un défilement des rappels au règlement » et n’était pas « un théâtre filmé ».

Lire la suite de l’article sur francebleu.fr

 


 

Il faut dire que d’autres « révélations » planent sur Emmanuel Macron...

 

Un proche d’Emmanuel Macron confie à L’Opinion qu’Alexandre Benalla « vivait dans l’intimité du couple présidentiel », confirmant sa proximité avec le président.

 

Jusqu’où allait la proximité entre Emmanuel Macron et Alexandre Benalla ? C’est une question à laquelle devra répondre le Président de la République, alors que s’enchaînent les révélations sur son ancien collaborateur. Depuis les révélations du Monde sur sa présence lors des manifestations du 1er mai, Alexandre Benalla apparaît de plus en plus comme un émissaire de l’ombre d’Emmanuel Macron et surtout un proche parmi les proches. Il a obtenu de nombreux privilèges, que son statut de collaborateur ne justifiait pas.

[...]

Une personne ayant contribué à la campagne d’En marche ! est allée dans le même sens auprès de L’Opinion, expliquant que « Macron a dix mecs autour de lui dans lesquels il a toute confiance, et c’est tout » : « Et côté vie privée, lorsqu’il s’agit de Brigitte, de ses petits-enfants, de ses amis, etc., il est hyper méfiant, pour ne pas dire parano. Il ne veut pas faire les sacrifices auxquels ont consenti ses prédécesseurs ni retrouver sa vie privée à la une de Closer comme Hollande.  » Ces différentes révélations sur le traitement confortable d’Alexandre Benalla interpellent et font s’interroger certains proches du président sur les connaissances de son ancien collaborateur.

Lire l’intégralité de l’article sur lepoint.fr

Les tenants et les aboutissants de l’affaire Benalla-Macron,
ne pas manquer sur E&R :

Décrypter l’actualité en temps réel grâce à Kontre Kulture :

 






Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • La restitution de la Palestine aux Palestiniens n’est décidément pas à l’ordre du jour.

     

    Répondre à ce message

  • Peut-on se poser la question si ce Benalla est l’amant de Emmanuel Macron et/ou de sa femme Brigitte ?

     

    Répondre à ce message

  • "Restitution" des biens ? Restitution ou un pillage organisé se déguisant sous les oripeaux d’un dédommagement éternel jusqu’à la fin des temps parce vous comprenez "ils zooont tellemeeent souffèreuuuuuu !" ?

    J’ai un arrière-grand-père qui avait fuit l’Allemagne en se cachant sous un train peu avant la fin de la guerre. Il est mort rapidement après la libération car, selon la légende familiale, son état de santé avait été considérablement altéré suite à ses mésaventures. Puis-je avoir aussi un petit billet en compensation ? Je suspecte aussi que mon grand-père, le fils de cette arrière-grand-père, a eu un stress post-traumatique suite à cette guerre qui s’est transmis à ma mère sa fille et à moi même, se manifestant par un tempérament à tendance dépressive...Y’a moyen de négocier une ch’tite allocation, un truc de ce genre ?

     

    Répondre à ce message


  • «  J’ai décidé de doter la CIVS (Commission pour l’indemnisation des victimes de spoliations) d’une nouvelle compétence, celle de pouvoir recommander la restitution de leurs terres, tout en pensant à indemniser les personnes concernées  », a déclaré Bibi. Il a «  également décidé de charger le ministère de la Culture et de la Mode sur tapis rouge, d’instruire directement ces dossiers, et de prendre une part beaucoup plus active dans le travail de restitution, plutôt que de laisser ce soin aux établissements publics culturels  ».



    Et soudain, j’ai sursauté, le réveil venait de sonner... J’avais rêvé.
    S’envolaient alors ce mirage autant que les résolutions 181 et 497 que la temporalité de l’Histoire nous rappelle à la mémoire ; et d’autres encore qui échappent à tout devoir.

    Quant à l’affaire Benalla, ses prises de libertés et autres facéties libertines, je connais un Monsieur flashball qui risque de s’en prendre une dans le timbre plus vite que prévu. Tenir deux discours, c’est comme baratiner sur la la coofficialité des langues, surtout lorsqu’elles se délient : hein Patou ?! La retraite, peut-être vont-ils te la donner avant l’heure, à un mois près : juste histoire de jeter un os à ronger au peuple...
    Ce qui évitera aux Charlies de poser les questions indiscrètes : d’où sort ce Benalla et comment, alors que l’on demande aux connaux d’étudiants de plancher pour leurs diplômes qui sanctionnent un cursus défini, cependant que l’Université est en péril, ce mÔssieur a-t-il atteint des sommets de privilèges et autres grades inaccessibles à pareil âge ?

     

    Répondre à ce message

  • J’ai l’impression que certains oublient volontairement que macron possède aussi un Palais au Maroc obtenu pour une bouchée de pain.

    Si le benala machin est bien un agent marocain, ça prends tout son sens.

    A confirmer...

     

    Répondre à ce message

  • Inclinez-vous devant vos maitres...
    Plus bas...
    Non mais à genoux, en fait...
    Rampez sur le sol, rampez sur le sol...

     

    Répondre à ce message

  • Avec 308 députés LREM a la majorité absolue à l’Assemblée Nationale . Mais il va y avoir des lâchages et des trahisons de la part des sionistes de LREM, à cause de la volonté de Macron d’introduire de la Proportionnelle aux législatives . A commencer par la sioniste Yaël Braun, cette nullité qui préside la commission qui "examine" les protagonistes de l’affaire bidon Benalla : mine de rien elle fait tout pour mettre en accusation Macron .

     

    Répondre à ce message

  • Si Macron renonce à sa réforme constitutionnelle l’affaire Benalla na faire Pschiit ! Miraculeusement...

     

    Répondre à ce message

  • #2011676

    Il est un domaine dans lequel nous devons faire mieux,
    celui de la restitution des biens culturels

    Il parle des Wildenstein ?

    Car pendant les perquisitions, dans les coffres il y avait,

    des "Dizaines" de tableaux de Maitres qui étaient déclarés,

    disparus ou volés.(à qui ?)

     

    Répondre à ce message

  • #2011700

    Après la mémoire, la souveraineté, les clés de la banque nationale et celles de l’Assemblée, nos entreprises et nos cotisations...
    ils ont encore des choses à nous voler !
    Est-ce que le peuple de France peut déposer une demande à la CIVS ? ça existe en Libye ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents