Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le leader d’une association LGBT britannique condamné en 2009 pour pédophilie

Son nom est James Rennie. S’il avait été prêtre catholique, le monde entier se souviendrait encore des actes abjects auxquels il se prêtait avant d’être arrêté par la police avec plusieurs dizaines d’autres membres de son réseau d’homosexuels pédophiles.

Comme il s’agissait d’un militant pour la cause du « mariage » entre personnes du même sexe et du droit à l’adoption pour ces couples, cette information n’a été publiée en France que sur quelques blogs, comme par exemple ici sur Riposte Catholique. Avant son arrestation, James Rennie, 38 ans, était le directeur de l’association LGBT Youth Scotland. En tant que tel, par ses contacts avec les parlementaires écossais et avec l’ancien Premier ministre Tony Blair, mais aussi en sa qualité de conseiller du gouvernement écossais pour les questions homosexuelles en rapport avec les enfants, il a eu une influence sur l’évolution du droit anglais et écossais vers l’autorisation de l’adoption pour les couples de personnes du même sexe.

En 2009 James Rennie et ses complices ont été arrêtés puis condamnés pour faits de pédophilie aggravée, entre autres sur le nourrisson que James Rennie gardait régulièrement pour des gens qui se considéraient comme ses amis depuis quinze ans. Ceux-ci ont appris la chose lorsque la police, dans le cadre de son enquête, leur a fait visionner une vidéo que James Rennie avait fait circuler auprès des autres membres de son réseau, une vidéo où on le voyait violer le petit garçon en plusieurs occasions, pendant plusieurs années, le premier viol s’étant produit alors que le garçon n’était encore qu’un bébé de 3 mois…

L’enquête de la police a été lancée sur dénonciation d’un réparateur informatique à qui un des membres du réseau d’homosexuels pédophiles avait confié son ordinateur sur lequel se trouvaient des photos compromettantes.

Au moment de son arrestation, James Rennie avait un partenaire fixe mais se servait d’Internet pour d’autres rencontres entre gays. Il se servait aussi d’Internet pour des rencontres entre pédophiles, y compris celle de Neil Strachan, un autre homosexuel pédophile de 41 ans qui avait été condamné à 3 ans de prison en 1997 pour des actes sexuels sur un garçon entre 5 et 7 ans.

Neil Strachan avait eu des séances de sexe avec le petit garçon confié à la garde de James Rennie alors que ce garçon avait entre 1 et 3 ans. Neil Strachan a aussi été accusé d’avoir essayé de sodomiser un enfant de 18 mois en 2005 dans son appartement d’Édimbourg.

La liste des crimes de James Rennie et des dizaines d’autres membres du réseau, et notamment de ses sept complices condamnés en même temps que lui en octobre 2009, dépasse de loin, par leur caractère, tout ce qui a pu être révélé jusqu’ici sur les prêtes catholiques pédophiles (qui sont le plus souvent, vous l’aurez sans doute remarqué même si ce n’est jamais dit, à la fois prêtres et homosexuels puisque dans la majorité des cas les victimes des prêtres pédophiles sont des enfants ou des adolescents de sexe masculin).

C’était il y a trois ans, mais contrairement aux affaires concernant des membres du clergé catholique, les médias français n’ont pas jugé bon d’en parler alors que l’affaire a fait la une de journaux britanniques connus, comme le Daily Mail qui a le premier révélé l’affaire (voir l’article en anglais ici). Était-ce de l’autocensure ?

Olivier Bault

Revenir sur l’histoire de la pédophilie, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est vraiment glauque comme histoire...


  • Mais voyons vous n’avez pas honte de dire que des pédophiles se cachent parmi les militants en faveur du mariage et de l’adoption pour les gays ?! C’est de la discrimination, vous êtes rétrogrades/homophobes et cela nous rapelle les heures les plus blablabla.

    (Ahah j’le fait bien hein ? >< )


  • Merci à E&R d’être à la pointe du combat contre la pédocriminalité sévissant dans les pays occidentaux et de dénoncer l’imbrication des lobbys "gays" et pédophiles.


  • Bein quoi, ya quoi qui vous géne ? Ya qu’a rajouter un P a l’achronyme et on en parle plus. et si il se tape un chien, un mets un Z en plus. Ya pas de problêmes ya que des solutions.

    Ah ouais super, la question de contrôle "combien font quatre plus 78" c’est quoi ce site elitiste, faut etre sorti major de plytechnique pour poster un commentaire ? Je suis qui moi, un chercheur en physique nucléaire ? Je mets au point une navette spaciale capable d’atterrir comme la xflr6 de Hergé, c’est ça ? Une navette reutilisable, comme on prend sa voiture ? Vous étes des utopistes messieurs, c’est un socio-democrate gaulliste qui vous le dit !!

     

    • Vous avez tort de rejeter les mathématiques, dont le langage va faciliter mon explication.

      social-démocratie <=> élections
      élections => aristocratie => oligarchie

      et sachant que

      aristocratie ≠ démocratie
      aristocratie = élitisme

      d’où

      oligarchie ≠ démocratie
      oligarchie = élitisme

      donc

      social-démocratie ≠ démocratie
      social-démocratie = élitisme

      La vraie démocratie n’a pas besoin de se qualifier de sociale car dans une vraie démocratie le pouvoir appartient au peuple et le peuple, par définition, défendra ses propres intérêts et là le mot social n’aura même plus de sens.
      En effet, dire qu’on est socio-démocrate c’est dire qu’on juge le populace incapable de décider par et pour elle-même et donc qu’on va définir un axe politique social à leur place, ce n’est donc plus une démocratie.


    • "Le temps ne fait rien à l’affaire, quand on est con, on est con..."
      Les amis de Georges


  • C’est un peu la technique de l’amalgame... hein !


  • Beaucoup de pédos se font prendre comme ça.
    Il faut savoir que les informaticiens sont de petits curieux. Quand vous leur confiez un ordinateur , ils ne peuvent s’empêcher de fouiller dedans.
    croyez moi, j’en connais et en ai connus plusieurs et c’est presque systématique.
    C’est un des petits travers de ces professions liées a l’informatique.
    Toujours a la recherche de photos croustillantes ou de preuves de complots cachés.
    Donc évitez de laisser trainer "des trucs" sur des machines a réparer.
    Une fois on avait récupéré de vieux ordinateurs d’une société immobilière de paris, il y avait encore sur les hdd toute la compta, les fichiers clients et d’autres documents sensibles.
    Il y avait aussi quelques centaines de virus et trojans divers et variés.
    Les gens sont véritablement inconscients et innocents.

     

    • Ignorant surtout. Si l’éducation national imposait l’informatique comme étant une matière importante, les futurs générations seront plus conscientes des dangers de l’informatique. Mais non, on préfère les obliger à pleurer devant "le crime des crimes" de la primaire à la terminale sans leur enseigner quelques choses d’utile pour la vie de tout les jours.


    • Merci de l’info. En même temps, sans cette curiosité, on aurait pas pu attraper les pédophiles (ou plutôt pédocriminels) ^^


    • Il y a un truc qui est encore plus perfide et encore moins connu. Les grandes photocopieuses numériques, qu’on trouve dans toutes les sociétés et qui sont généralement louées et non acquise, contiennent très souvent un disque dur pour stocker "temporairement" les numérisations en cours. J’ai mis des guillemets (anglaises) autour du mot temporairement parceque ce temporaire dure sur plusieurs milliers de scan. Donc souvent quand on rend sa photocopieuse à la fin du cycle, on fournit aussi plusieurs milliers, voire millions, de documents de sa société, gratuit, pour quiconque aura envie de les chercher. Et après on s’étonne comment les Japonais, les Américains ou les Chinois sont si performants en espionnage industriel.


  • On comprendra les précautions que de plus en plus de pays devraient prendre contre l’adoption internationale.
    Un couple hétéro ami ou rémunéré, adopte un enfant, avec l’accord du pays d’origine de l’enfant, le conserve quelques temps, puis l’abandonne, puis, avec certaines priorités, un couple homo l’adopte.
    Certaines priorités parce que le droit à l’adoption par les homos devrait se tourner sur le cheptel national, les pays proposant à l’adoption ne reconnaissant pas le droit à l’adoption par les couples homo, voire même l’existence de couple homos.
    Alors pour que ces couples homos puissent adopter, il faudra leur lacher, en priorité, des enfants adoptables en France.
    Sinon le processus de l’adoption sera qualifié d’homophobe, tout comme les psychologues et les travailleurs sociaux qui auront à se prononcer sur la capacité du couple à adopter.
    Ca promet.


  • Des dégénérés. Pendez moi ça haut et court en place publique. C’est comme ça qu’ils devraient finir.


  • Et on utilise les enfants lobotomisé pour promouvoir cette saloperie : http://www.nostraberus.fr/article-l...


  • Non, il ne fallait pas en parler...les merdes des médias auraient dit que l’on en parle trop (un peu comme pour les banlieues dans les années 90 dont il était interdit d’aborder le sujet...maintenant regardez la ratonnade médiatique quotidienne).

    Un jour, peut-être qu’ils les lâcheront les homos (s’il y a accroissement des antagonisme homo/sionistes)...un jour peut-être qu’ils feront monter la sauce pour préparer le peuple français à ratonner les homos comme ils le font avec leurs "alliés d’hier" arabo-musulans...sait-on jamais.


  • Ici aux UK aucune couverture mediatique sur le sujet.
    Venant d’un pays qui prone l’homosexualite et qui grouille de francmac’, je suis pas etonne.


  • Bon ok.
    Retirez mon precedent commentaire, j’ai pas fais atention aux dates ^^


  • En ce qui concerne les prêtres pédophiles, il faut savoir, comme je l’ai déjà écrit ici, qu’il y a, au sein même de l’église catholique, des personnes qui oeuvrent à sa destruction. Des pédophiles et des homosexuels ont confessé avoir délibérément choisi cette "vocation"(?) prêtre, pour être en contact avec des enfants et des jeunes. Peut-on faire mieux pour nuire à l’église catholique ?

    Dans un récent scandale à Gênes, un prêtre ignoble, louait les enfants d’un couple de drogués, en les rétribuant avec de la drogue ! Ces enfants étaient destinés à des pédophiles. Dans un entretien téléphonique enregistré, il aurait dit à un de ses fournisseurs : "Va, et que Satan soit avec toi"...

     

    • L’Eglise est infiltrée par les Satanistes et Francs Macs, les affaires de pédophilie viennent de la ! Objectif : déstabiliser l’institution de l’intérieur pour la dé-crédibiliser aux yeux du publique !
      Renseignez-vous aussi sur la loge Franc Mac P2 qui bosse dans l’ombre au Vatican.


  • " le premier viol s’étant produit alors que le garçon n’était encore qu’un bébé de 3 mois…"

    A force, comme pour les crimes de la haute finance et ses milliers de milliard volé, les crime sexuel on atteins un tel degré que nous autres, simples gens ’normaux’, nous sommes humainement incapable ne serais se que d’en saisir toute l’horreur.
    Violer un bébé et une chose inimaginable, et pourtant ça existe
    Que Dieux nous protèges

     


  • par ses contacts avec les parlementaires écossais et avec l’ancien Premier ministre Tony Blair, mais aussi en sa qualité de conseiller du gouvernement écossais pour les questions homosexuelles en rapport avec les enfants



    j’ai tout de suite tilté sur l’affaire de l’histoire de la tuerie de dunblane en écosse commise par un pédophile, qui a servi de prétexte a tony blair pour désarmer totalement les anglais des son arrivée au pouvoir.



    Newtown is the U.S.A.’s Dunblane, which was orchestrated in Scotland in 1996 by the British establishment, to whip up hysteria in order to ban all handguns from the U.K. It was a follow-up to the Hungerford Massacre in England in 1987, which was carried out by mind-controlled Michael Ryan, who then shot himself so he could not be questioned, and it was used to ban semi-automatic rifles and shotguns.

    It’s always the same people behind it – the gun-grabbers who want the people to be defenceless against the gun-grabbers’ employers – the banksters who own all of the politicians. They get their politicians to pass legislation for them, in order to remove the people’s freedoms and means of defending themselves, and enslave them in a draconian police-state, under a mountain of debt, and then exterminate the useless-eaters.

    The Dunblane massacre was supposedly carried out by Thomas Hamilton, who was a paedophile and procurer of children, for a high level paedophile ring involving senior members of the Tony Blair Labour-Party shadow-cabinet and others. The massacre served two purposes, it achieved their desired handgun-ban and killed the abused children, so they could not be witnesses against the elite-paedophiles. They then had the findings of the inquiry sealed for 100 years, which is proof of the above.

    Like Newtown there were two shooters, Hamilton and a hit-man who shot Hamilton and made it look like Hamilton committed suicide after shooting 16 children, so that he couldn’t be questioned. Hamilton was found in the school gymnasium slumped against a wall and still gurgling, when an off-duty policeman PC Grant McCutcheon entered the gym and saw two semi-automatic pistols, one on either side of Hamilton’s body.

    The autopsy revealed that Hamilton was killed with a .38 revolver. These people always slip-up with their crimes. There was no .38 revolver for him to have shot himself with. Thus, there was a second shooter who killed Hamilton.


     

    • Bien vu ! Sur l’affaire Dunblane, en français :

      http://dondevamos.canalblog.com/arc...

      "Un tueur fou de 43 ans, Thomas Hamilton, se promène masqué dans l’école de la petite ville de Dunblane, en début de matinée et avec son petit arsenal (Quatre armes dont un fusil. Pour certains, une reconstitution du massacre eut été fort intéressante, tant il est difficile d’imaginer Hamilton, avec quatre armes dont deux en mains, recharger et viser juste une fois sur trois)."


    • Bien vu...Lien avec les cercles blairistes effectivement... Et un suicidé consciencieux, qui s’est tiré 2 balles dans la bouche pour plus de sûreté...

      A rapprocher de l’affaire Waterhouse au pays de Galle qui implique également des réseaux maçonniques et le noyautage par eux de la police. Car Hamilton le tueur de Dunblane était maçon et protégé à ce titre, apparemment.

      http://www.independent.co.uk/news/h...

      Cette affaire a été utilisée pour interdire les armes au RU.. Exactement comme ce qui est sur le point de se passer aux EU avec l’affaire de Sandy Hook !

      Comment ne pas être "complotiste" après ça... C’est très très flippant.


  • Bien sûr. Même quand elles se déroulent en France, les affaires de pédophilie qui ne concernent pas des prêtres sont médiatisées a minima ... Alors celles qui se déroulent à l’étranger...

    Ainsi en 1994 un scandale a éclaté dans une école primaire publique de Meudon (92). Je l’ai vécu de près, si l’on peut dire. Un instituteur abusait des enfants qui lui étaient confiés depuis des années. Le ministère était au courant, et chaque fois que le problème devenait apparent, le mutait. Dans l’école de Meudon , le directeur fermait les yeux, jusqu’à ce que les parents découvrent la situation (Meudon, CSP +, donc des familles pas trop sans défense) . Des enfants de 6 ans ont été réduits à l’état de zombies en quelques semaines. Les medias en ont très peu parlé. Le type a pris seulement 4 ans dont 2 avec sursis.

    L’affaire qui a éclaté à Créteil en 2012 montre que l’administration n’a rien appris en 15 ans. Toujours la même lâcheté.

    Entre les deux affaires il y en a eu plein d’autres, celles dont les media ont (peu parlé) , et celles dont ils n’ont pas parlé. Tapez "instituteur pédophile" sur google, c’est édifiant. Mais ça ne fait jamais le 20 h.

    Ces criminels prennent des peines très légères, font rarement de la détention provisoire. Ils sont protégés, ont des réseaux, c’est évident. Quels réseaux ? Je vous laisse deviner. Mais ça leur permet souvent l’impunité pendant de longues années. Leur direction a des soupçons mais couvre. Ils ne "tombent" que si les parents se rendent compte de la situation. Or, les parents sont le plus souvent aveugles, les psys expliquent ça très bien : ils voient que leur enfant va mal mais ne peuvent imaginer l’inimaginable. Donc si les enfants ne parlent pas, rien ne se passe.

    Et, bien sûr, cela ne rend pas les prêtres pédophiles moins coupables. Leur magistère moral et spirituel aggrave encore leur culpabilité. je souligne juste la différence de traitement judiciaire et médiatique.

    http://www.chretiente.info/20120404...

     

    • les élus sont pourris, les magistrats aussi, les politiques sont hideux, la France est une sous France, parions que ce pays est un mat de cocagne pour les pédophiles................. peu de gens veulent voir çà. Courage ouvrons les yeux et débarassons nous de ces monstres que sont les pédophiles


  • Violer un bébé de 3 mois... J’arrive même pas à imaginer ce qui passe par la tête de ces gens là. Certaines personnes ne méritent pas de vivre.


  • tony blair jeune en 1986 :

    http://democratic-republicans.us/im...

    http://images.wikia.com/noncicloped...

    comme disait celine "toutes les laideurs veulent dire quelque chose"
    pas rassurant, non ?

     

  • Je ne vois pas quel est le problème dans cette histoire, il est gay ?
    Qui êtes vous pour savoir si un enfant n’a pas envie de découvrir la sexualité ? Faciste !

     

  • Pendez moi tout ce beau monde


  • C’est vrai qu’il y a beaucoup de prêtres et de religieuses gays, je l’ai vérifié moi-même à l’époque où je fréquentais l’Eglise et c’est logique puisque le mariage leur est interdit ; l’Eglise représente (représentait) un refuge pour les homosexuels (des deux sexes) qui se retrouvent (retrouvaient) à égalité avec les hétéros dans leur tentative de transcender leur sexualité.

    Dans le passé l’église était puissante et donc les enfants (ni les parents, ni personne) n’osait dénoncer ses abus qu’ils viennent d’homos (le plus courant à cause de la séparation des sexes) ou d’hétéros. Aujourd’hui ce sont les gays qui ont le pouvoir donc ce sont eux qu’on n’ose plus dénoncer...

    Le pouvoir change de main mais la peur qui nous empêche de protéger les victimes des puissants elle ne change pas...


  • Sodomite ? Enculé ?
    Quel est le bon qualificatif.

    - Quand je lis ce genre de chose, ça me donne l’envie de peine de mort expéditive.
    Et pourtant, la peine de mort me dérange en principe.
    C’est ce qui est effrayant avec ces enculés : ils vous posent des questions inextricables, au fond.

     

    • La question n’est pas inextricable si tu considères que la vie est un jeu dans lequel on arrive tous et toutes avec un certain nombre de cartes en mains, certes pas tout le monde les mêmes, mais c’est ça qui fait le sel du truc.
      L’ordure pédophile a joué, a abattu ses cartes, il a perdu, fin de partie, peine de mort, exécution, suivant...


  • Afficher les commentaires suivants