Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le maire de Vichy interdit un déjeuner en hommage à Robert Faurisson

Le Pr aurait eu 91 ans aujourd’hui

Par une décision notifiée ce vendredi 24 janvier, le juge des référés du tribunal administratif (TA) de Clermont-Ferrand vient d’autoriser le maire de Vichy, Frédéric Aguilera, à interdire un déjeuner-conférence qui devait se tenir le samedi 25 janvier, dans un hôtel de la cité thermale, en hommage à Robert Faurisson.

 

Au cours de ce repas, devait être remis un prix international portant le nom du militant révisionniste français, décédé en octobre 2018. « L’apologie des crimes contre l’humanité ou leur contestation constituent des infractions pénales qu’il revient à l’autorité de police de prévenir lorsqu’il en a connaissance », justifie le maire dans un communiqué.

Le TA de Clermont a été saisi par les instigateurs de ce déjeuner-conférence, selon la procédure d’urgence, d’une requête pour annulation de cet arrêté d’interdiction.

[...]

Après avoir rappelé que le « respect de la dignité de la personne humaine (était) une des composantes de l’ordre public » et estimé que ce déjeuner, ayant « fait l’objet d’une publicité sur un site internet », les « risques d’atteinte à la dignité humaine et de propos susceptibles de constituer des infractions pénales » existaient bel et bien, le juge des référés a indiqué que le maire de Vichy n’avait « pas commis d’atteinte grave et manifestement illégale à la liberté fondamentale de réunion ».

L’élu était donc parfaitement en droit d’interdire ce déjeuner, au nom de son pouvoir de police. Le tribunal administratif de Clermont-Ferrand a condamné les requérants « à verser à la commune de Vichy la somme de 1.000 € ».

Lire l’article entier sur lamontagne.fr

Pr Faurisson, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

72 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants