Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

"Le masque et le confinement, c’est politique et social" : entretien avec le Pr Raoult

 






Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • C’est quoi le site "euro bobo" ? dont il parle au début ? Je ne trouve pas....

     

    Répondre à ce message

  • #2541905

    Même l’OMS en juin a reconnu que le masque ne sert à rien, il y a un pdf là-dessus.
    Le masque est pourtant recommandé par cette prétentieuse OMS sur le fait qu’il donne une sensation positive de protection. L’OMS parle comme l’ignorante Hidalgo en faisant de la psychologie de bazar pour masquer l’arnaque masque qui serait un soin.
    Sur ce lien :
    https://media.xpair.com/auxidev/nV0...
    on apprend à distinguer les quatre types de microparticules en suspension (appelées aérosols) avec des schémas de leur taille respective. C’est ce que nous aspirons et rejetons en permanence, depuis que le monde est monde et dont tout le monde profite, qu’on le veuille ou non, masqués ou non. Instructif !
    Le pr Raoult a lancé la machine ; elle roule désormais ; il peut faire le prudent, c’est parti !

     

    Répondre à ce message

  • 19’28
    Il commence avec ses points Godwin ?

     

    Répondre à ce message

  • D Raoult sait qu’il va au devant de graves déconvenues, peut être pensait t il qu’une grande foule irait a sa rencontre pour le soutenir mais au soir du 7 septembre 2020, personne ne l’a encore ni aperçu , ni entendu.

    40 ans plus tard la malédiction de Ben Hur Marcel rode encore.

    pour l’instant ce que l’on entend ce ne sont que des mouches a merde, leurs bruits remplissent les médias, à longueur de temps ce ne sont que des bzzzz bzzzz bzzz ... bzzz
    la derniere née se nomme blachier

    voici un résumé d’un article issue d’un quotidien allemand :

    Pour l’épidémiologiste et homme politique allemand Karl Lauterbach, la situation de la France par rapport au Covid-19 est de nouveau très critique et la seconde vague est inévitable et arrive désormais à grand pas.
    ( cette seconde vague se nomme une dictature )

    - Vendredi, près de 9 000 nouveaux cas ont été enregistrés en une seule journée, un record depuis le début de l’épidémie.
    ( combien de malades ? car un cas c’est le plus souvent un Homme en bonne santé mais catégorisé )

    - Der Tagesspiegel ne manque d’ailleurs pas de rappeler que les chiffres du Covid-19 par million d’habitants sont bien plus élevés en France qu’en Allemagne. La France compte 459 décès par million d’habitants
    ( soit 9 personnes pour une ville de 20 000 habitants , comme cela tout le monde comprendra mieux )

    - les conditions se sont assouplies et la vie est redevenue normale trop rapidement avec la réouverture des cafés, des parcs, des écoles, des musées, la reprise des rencontres entre amis donnant lieu à des scènes et des photos qui ont “secoué” les Allemands.
    ( salop de Français ! )

    - la deuxième vague arrive massivement en raison du nombre de nouvelles infections qu’il juge “critique” et qui ne peut que mener à une croissance exponentielle des nouveaux cas.
    ( et les morts ? pas de soucis , il y a encore du stock dans les ehpad, avec le rivotril et la iatrogènicité des réa ça devrait le faire )

    objectivement, plus personne ne peut ignorer où nous nous dirigeons et pourquoi nous devons prendre ce chemin

    que l’homme politique allemand Karl Lauterbach s’occupe de ses fesses, et commençons sans tarder a nous occuper des nôtres

    concernant D Raoult, je me permets simplement de lui dire Merci !

     

    Répondre à ce message

  • Je remarque qu’on ne parle jamais de la proportion de personnes obèses ou gravement malades parmi les morts du Covid. Alors même qu’il existe un dossier médical complet pour chaque mort, ils ne communiquent jamais ces infos. On nous parle de l’âge, on connaît la proportion d’hommes et de femmes, on nous parle de co-morbidité mais c’est tout.

    Donnez nous le pourcentage exact d’obèses. Le pourcentage de cancéreux en phase terminale, de diabètiques, de personnes en détresse respiratoire, avec une insuffance rénale... et on se rendra compte qu’en enlevant ces gens en très mauvaise santé ou bien carrément à l’article de la mort, cette maladie ne concerne pas la majorité de gens. Que les enfants et les adultes en bonne santé n’ont quasiment aucune chance d’en mourir ou bien même d’en développer une forme grave... bref, que cette maladie est totalement anodine pour la grande majorité de la population. Et donc que rien ne justifie les mesures de confinement, distanciation sociale, interdiction de voyager, port du masque imposées à tous... mesures qui ont provoqué la perte de millions d’emplois, détruit des pans entiers de l’économie et ce n’est que le début !

    Que l’on nous donne enfin le profil des morts en pourcentage ! Personne ne réclame ces informations alors qu’elles suffiraient à prouver à elles seules l’iniquité de leurs mesures !

    Soyons pragmatiques : je doute de la capacité du peuple à se révolter. Je doute que les gens qui résistent soient prêts à mourir sur des barricades pour s’opposer à cette dictature sanitaire alors je propose de lancer une pétition pour qu’on dévoile ces chiffres. Ca devrait être à notre portée. Donnez nous ces chiffres et voyons vraiment de quoi il s’agit.

     

    Répondre à ce message

  • Comparaison avec l’affaire Dreyfus, qui a divisé voire déchiré les familles et la France.

    Les techniques de chaos par la polémique autour d’un sujet sciemment fomenté, leurs instigateurs ainsi que le but recherché, apparaissent de plus en plus évidents sur une échelle de temps assez longue.

    De ce constat, l’argent du vaccin semble être une conséquence collatérale plus qu’une fin en soit, voire même simplement un outil pour acheter les idiots (ou des gros fils de putes cupides) utiles, qui participent au grand projet en arrière plan à l’insu de leur plein gré.

     

    Répondre à ce message

  • #2542075
    Le 8 septembre à 11:03 par Heureux qui, comme Ulysse...
    "Le masque et le confinement, c’est politique et social" : entretien avec le (...)

    Je ne sais si le manque d’oxygène lié au port de la muselière empêche de penser juste mais tous semblent un peu (trop) vite oublier les bons réflexes.
    Un gaulois réfractaire et irréductible qui serait le porte-étendard de la résistance (fantasmée)... mais qui est l’invité de tous les médias. Une constante veut pourtant que le véritable opposant soit tu... ou tué.
    Pour rappel, une hiérarchie existe, et même si la république maçonnique et son relativisme de merde vous vend le contraire en vous enjoignant de veauter, le savoir se situe au-dessus du pouvoir. Et Raoult sait ! Et il sait parce qu’il a été initié, il se situe seulement à un niveau que très peu de personnes (celles qui ont le décodeur) savent appréhender. Il peut donc logiquement dire les (demi) vérités qui permettent à l’imposture de durer en calmant les opposants (cuistres et imbéciles de tous poils) de la première heure.
    Et pourtant, en y regardant de plus près, il dit presque tout comme lorsqu’il déclare à Pujadas qu’il joue une autre pièce de théâtre ou qu’il révèle à Ferrari qu’il ne connaît pas d’école de symbolisme.
    Mais bon, je serai censuré ou conspué pour avoir seulement rappelé des principes liés à la possession de catégories intellectuelles claires...
    Bref, comme je l’ai dit et écrit depuis février 2020, Raoult n’est pas notre ami, il agit seulement à un degré que Micron et ses sbires n’atteindront jamais !
    Pour finir, Luc Montagnier sait aussi. Mais lui n’a vraisemblablement pas été initié, ce qui le place à un niveau encore au-dessus : celui de l’élite véritable dont système a besoin, raison pour laquelle il en repousse toujours l’élimination physique malgré le danger.
    Mais il y a toujours une solution qui n’est pas celle de la facilité : se mettre à penser en toute autonomie sans attendre que l’homme providentiel médiatisé ne le fasse à notre place...

     

    Répondre à ce message

  • La vérité étant une marque déposée par BFM TV, a ce stade de l’arnaque politique COVID, ce genre d’interview est inutile (sauf à vouloir précher des convaincus.)
    Le vrai débat est ailleurs :
    Est ce qu’on accepte la perte de nos libertés pour une menace sanitaire ( Quelle soit reelle ou non) ?

    Les débats et les controverses scientifiques quand a eux ne sont la que pour disqualifier le peuple dans son droit légitime a choir lui même la réponse qu’il souhaite donner a cette question .

    On le prive de ce choix avec toujours les 2 mêmes arguments antidémocratiques

    - Tu n’y connais rien feme ta gueule et obei.
    - Tu es un criminel tu vas tuer des gens si tu refuses d’obeir.

    On ne remet jamais en doute l’etat dans son rôle de pseudo protecteur du peuple , quand bien même au regard de ses choix et de ses manquements , ce gouvernement d’assassins est largement disqualifiié dans ce rôle aux yeux du plus grand nombre.

    Il n’est en réalité aucunement question de science ou de raison, mais d’obeissance, et de la limite jamais évoquée a cette obeissance .

    Le vaccin obligatoire ? la puce sous cutanee obligatoire ?, la séparation des enfants de leur famille ? quand peut on dire Stop ?

    Toutes ces " théories du complot " délirantes d’aujourdhui, seront exactement comme pour le masque obligatoire , bien vite devenues les réalités tout a fait "normales" et inattaquables de demain .

    Ce sont ces questions que je voudrais entendre débatues dans les mèdias.
    J’en ai plus rien a foutre de la Chloriquine , que celui qui n’en veut pas n’’en prenne pas.

    Une fois que pour ces sujets , qui sont des marches supplémentaires vers la soumission totale , les médias auront recu leur consignes , il n’y aura plus de débat possible.
    Ce sera exactement comme pour les masques.
    D’un coté les méchants fachos criminels antivaccin obligatoire , et anti puce obligatoire ,de l’autre les gentils politiques et les gentils médias pro vaccin et pro puce tous unis contre les fachos pour un monde " meilleur"

    C’est maintenant qu’on a besoin d’opposition politique réelle .
    Hooohééé !? Mélenchon, MLP vous êtes ou ?
    On s’en cogne de vos fixettes sur l’islam , ou de votre pleurniche BLM
    Ce qui se passe acctuellement sous nos yeux est autrement plus grave et dangereux pour notre avenir à tous.

     

    Répondre à ce message

  • Puisque ce virus est de facture humaine, et que visiblement tout cela a été prévu de longue date :
    - qu’est-ce qui empêche ceux qui sont à la manœuvre de re-libérer un peu partout dans le monde la souche de départ ?

    > Ni vu ni connu, deuxième vague ...

    Raoult s’est peut-être rendu compte pendant ses vacances qu’il avait sous-estimé l’adversaire.

    ...

    La première chose que nous - le peuple -, devrions faire, c’est de nous organiser pour faire l’école aux enfants. Car on va se prendre une sacrée clé de bras quand le vaccin sera imposé ...

     

    Répondre à ce message

  • Raoult s’est clairement fait botter le cul en loge après son interview sur Cnews avec Ferrari. Même Veran avec son charisme d’huitre s’est permis de lui chier dessus...

     

    Répondre à ce message

    • Comme Soral,
      - Raoult a (presque toujours) raison.

      Donc les autres, avec leur psychologie de hyènes, profitent de ses moindres erreurs ...

      D’autant que Raoult est un gentil : on l’a vu par exemple face à Bourdin : Bourdin l’a bien énervé, mais quelques dizaines de secondes plus tard, il avait passé l’éponge, plaisantait, etc.

      Ce qui est sûr, c’est que c’est une guerre totale.

      L’un des deux camps devra se soumettre.

       
    • « Botter le cul » : sauf dérogation ET émancipation du système, tout le monde se fait botter le cul.

      Au sein d’obédiences et de rituels divers parmi les loges qui me sont connues par quelques amis alentour, au bleu, aux chapitres, dans les aréopages et jusqu’aux consistoires et leurs équivalents de perfection, par ailleurs, le Prof. est attendu les bras ouverts, l’affaire générale étant en soi détestable que cela gronde au sein des bases : toutes, sacrées comme profanes : au sein de toutes les professions, dans tous les corporations, à presque tous les échelons.
      Aucun, ici et là, initié ou non, ne veut perdre sa boîte, son poste, voire se prendre 135 balles dans les dents et sans masque. L’on surveille même déjà par caméras ceux qui descendent de leur bagnole sur le parking de la boîte pour vérifier s’il enfilent leur masque : et il suffirait qu’au sein de ce bordel sans nom vous soyez mal vu par la petite hiérarchie des caporaux clairon....
      Et l’on néglige-là ceux qui ne veulent pas choper la Covid-19 ou la transmettre pour ceux qui l’ont eue, plus ou moins forte : ou dont l’un des anciens à capoté.

      Même les commerçants non-sédentaires, au marché, sont tenus sous le coup de la terreur : un flic en permanence qui rôde sur les 1600m² de l’un et un second, sur les 4 400m² de l’autre : porter le masque sous le nez, c’est 135 balles, sous le menton c’est cinq jours de mise à pied (du marché) et une récidive de l’un ou de l’autre, c’est radié à vie des marchés de la ville. Si vous avez mis cinq ans de tirage au sort ET d’assiduité pour glaner deux places fixes par semaine, le reste au gré du hasard, vous comprenez l’enjeu, ne serait-ce que pour vendre des patates ou des t-shirts chinois.

      Vous venez jouer avec tous ces gens-là avec votre charisme d’Internaute ? Car ils vous attendent et Raoult en premier lieu, pour que vous effectuiez la fracture nécessaire au tsunami enclenchant la fumeuse deuxième vague tant attendue (de millions de personnes dans les rues : plus qu’il n’est de réserve de balles de 40 pour les LDB).

      Pour ma part, l’ensemble est plus prompt à se ruer sur les rouleaux de PQ : donc les élites auto-proclamées n’ont pas fini de botter des culs propres.
      Voilà bien qui me désole et, sauf effet de foule, vous n’avez pas fini de chouiner à compter les culs bottés...

       
Afficher les commentaires précédents