Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le mondialisme : enjeux et perspectives

Conférence de Michel Drac et Pierre Hillard à Bordeaux le 7 juin 2014

Le 7 juin 2014, E&R Aquitaine organisait une conférence avec Michel Drac et Pierre Hillard sur le thème : « Le mondialisme : enjeux et perspectives. »

 

Partie 1 :

 

Partie 2 :

 

Partie 3 :

 

Partie 4 :

Voir aussi, sur E&R :

Retrouvez les deux intervenants chez Kontre Kulture :

 
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

126 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #942484
    le 23/08/2014 par slideaway
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    ENFIN !! depuis le temps que j’attendais cette retranscription vidéo, qui doit être de très grande qualité vu le calibre des intervenants. Merci à tous les collaborateurs d’ER !

     

    • #942691
      le 24/08/2014 par appopo
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Vous voulez dire cette transcription vidéo.

      Attention, la confusion entre transcription et re-transcription est une faute largement répandue. Je ne blâme personne et le fais juste remarquer amicalement afin d’endiguer ce fléau. A bon entendeur.


    • #943191
      le 24/08/2014 par alex1737
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Un fléau...il ne faut peut-être pas exagérer. ^^

      Le sionisme en est un vrai par exemple.


  • #942526

    Le deuxième pays détenteur de bon du trésor est la Belgique
    La CIA voulais la mort de Patrice Lumumba ce qui a permis les état Unis d’acheter massivement de l’Or et autre métaux provenant du Congo Belge à la Belgique avec des bon du Trésor

    Patrice Lumumba voulait que la richesse du Congo libéré profite à son peuple
    Mobutu qui travaillait sous les ordres de la CIA et de la Belgique en a décidé autrement

    voir la video : https://www.youtube.com/watch?v=cOY...

     

  • #942582

    superbe conférence de deux personnes que j ai appris a connaitre grace a vous,merci EetR une fois de plus...


  • #942636
    le 24/08/2014 par filarmoric
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    analyses magistrales de michel Drac, etayées d’informations historiques et politiques de 1ere bourre.
    Cet homme, décidemment, n’en finit pas de m’impressionner par sa vision du monde précise,lucide et pleine de simplicité.

    P. Hillard, plus laborieux, a tout mon respect malgré tout.
    bravo à tous deux.

     

  • #942664
    le 24/08/2014 par Ouimonsieur
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Peut-on savoir quelle est la pièce musicale qui joue en guise d’introduction ?
    Merci d’avance.

     

  • #942684
    le 24/08/2014 par Dorante
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Merci pour la vidéo. Une question me taraude cependant, à plusieurs occasions déjà monsieur Hillard mentionne le fait que le président Poutine serait citoyen d’honneur de la City. Or je n’ai pas trouvé de source appuyant ses dires. L’un d’entre vous est-il plus renseigné ?

     

  • #942686

    Merci beaucoup pour cette conférence.
    C’est toujours intéressant avec Drac, sans doute devrait-il faire une conférence avec Francis Cousin, ce serait sans doute d’un très haut niveau (le résultat serait peut-être trop théorique et conceptuel pour une conférence).
    J’ai vu son entretien réalisé pour le documentaire "grèce en état de choc", super aussi.

    Ce qui est presque drôle avec Drac, c’est qu’il analyse les choses froidement et sans a-priori.
    Il me fait penser à un type qui serait en train de décrire froidement le pourquoi et le comment d’un naufrage de navire, tout en étant un des passagers.



    Alors la vous voyez, l’eau a atteint la hauteur du genou, donc les gens vont commencer à paniquer et à faire n’importe quoi. D’ailleurs a l’heure actuelle, un type est en train de découper mon bras pour pouvoir le manger en cas de coup dur, c’était prévisible, j’avais décrit ce processus de perte du sens dans eurocalypse...donc voilà, je saigne abondamment, donc en toute logique des requins vont participer de la catastrophe...



    xD

    Il ne peut toujours pas s’empêcher de jouer avec avec ses stylos, mais il est au top

     

    • #942789
      le 24/08/2014 par stabilob0ss
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Votre commentaire est génial ! J’imagine tout à fait Drac dans la situation imaginée, et j’ai du mal à me contenir :-)


    • #942978

      mdr le commentaire sur Drac dans le naufrage, à mon avis l’analyse serait encore plus pointue

      "je n’ai pas été choisi par hasard, en effet mes nombreux lipocytes fait espérer à l’anthropophage une survie plus longue pour attendre les secours"

      Sinon comme le dit Gilad, il doit faire parti du haut panier, mais il ne souscrit pas à leur projet, un vrai natio donc !

      ps : pas d’atteinte à la personne, je me souviens d’une de ces itw sur un banc ou il disait je ne suis pas un appolon, je m’en fous


    • #944425
      le 25/08/2014 par azzedine
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Excellent Blitz, commentaire imagé qui résume bien un Bonhomme dont j’ai toujours apprécié les analyses ainsi que son côté Pince-sans-rire.


  • #942690
    le 24/08/2014 par Miszionaria Protectiva
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Une interview de Michel Drac à ne pas manquer tant elle éclaircit nombres de points obscurs à propos du chaos ambiant :

    >> Crise du sens - Entretien avec Michel Drac / sur Youtube

    (ou comment un empire sur le déclin produit un surcodage déconnecté de la réalité et s’assure ainsi une pérennité sur le déclin en se phagocytant lui-même. Le sens précède-t-il la réalité ? Quelles solutions pour lutter contre la perte de sens et l’absurde ?)

    Pierre Hillard toujours aussi concis dans ses interventions. Ses prévisions émises il y a déjà plusieurs années se réalisent (hélas …) prouvant la justesse de ses analyses et de son immense travail.

    Que ces informations soient tenues hors de portée du peuple Français est proprement inadmissible !

    Pour comprendre la mentalité des classes dirigeantes, vous pouvez également vous reportez aux entretiens de Pierre-Yves Rougeyron.


  • #942692

    Très intéressant, merci à Pierre Hillard et à Michel Drac pour cette analyse de haut vol.
    J’ai particulièrement été impressionné par l’analyse humaniste de Michel Drac qui arrive à projeter les réactions de l’empire par le prisme de l’âme humaine et j’ai appris 2 mots et ai été consulté le dictionnaire, j’en livre la définition pour les paresseux.
    Tropisme : Figuré. Force obscure qui pousse un groupe, un phénomène, à prendre une certaine orientation.

    Encyclopédie Larousse
    et Apoplexie : L’apoplexie se présente comme une perte de connaissance soudaine due à un arrêt brutal et plus ou moins complet des fonctions contrôlées par le cerveau.

    Merci pour votre travail qui nous donne une vision utile pour comprendre le monde actuel.

    Yann


  • #942695

    Excellent. Pierre Hillard a déjà pas mal de hauteur, mais coincé dans le logiciel catholique. Quand nous parlera-t-il de l’ordre Jésuite, ce genre de choses ? Et ensuite Michel Drac (blasé-man), c’est encore un cran au-dessus, la rationalisation maximale. Difficile de revenir sur Terre après ça. Nous qui cherchons toujours des gentils et des méchants, des gens à suivre et d’autres à guillotiner, ces deux-là nous décrivent vraiment les événements sous leurs aspects systémiques et inéluctables. J’ai bien aimé du coup à la fin la petite bouée de sauvetage UPR complètement ridicule face au monstre qui venait d’être décrit. Ceci dit, le monstre n’est-il pas un colosse aux pieds d’argile, une machine qui peut facilement se gripper ? C’est possible que ça ne tienne à peu de choses. La plupart des gens veulent bien faire.

     

    • #942986

      Le commentaire du mec à la fin sur l’UPR est assez rigolo en effet.
      Les intervenants s’appliquent à expliquer la gigantesque machine mondialiste, et à la fin, un type demande s’il suffirait pas de retirer un boulon pour régler le problème...


    • #945429

      Un système bien organisé est un ensemble complexe de rouages qui a pour but premier d’effectuer une ou plusieurs opérations et pour but second de se maintenir en état de fonctionner. Donc si vous critiquez le bien fondé des opérations remplies par le système, le système se défendra, on le constate tout les jours. Mais si vous arrivez à corrompre un des ses rouages, il n’aura plus la capacité de continuer à effectuer toutes ses opérations. Peut-être que c’est une bonne solution de lui casser un boulon, cela dit, le système est complexe, il faut faire très attention à quelles conséquences seront engendrées par l’élément retiré, l’idéal serait de parvenir à altérer son fonctionnement d’une façon positive sans provoquer son effondrement brutal ce qui serait loin d’être indolore, on l’a déjà vu chez nous et ailleurs. Comme le dit Michel Drac, depuis l’instauration de notre système actuel après le "grand" bouleversement qu’a été la Révolution Française pour installer ce qu’il appelle la "Démocratie" Bourgeoise, ou République Représentative, ou encore Oligarchie Ploutocratique (à supposer que l’Ancien Régime n’en était pas également une organisée différemment), les rouages et le code source ont été modifié plusieurs fois de manière à moduler son fonctionnement, parfois en mieux pour les masses, souvent en pire, mais ça démontre bien qu’un changement est possible. Il faut juste agir avec raison et voir quel boulon retirer. Etienne Chouard est dans le vrai et indique la marche à suivre quand il dit que le cœur, le noyau du système c’est la constitution.


  • #942702

    Pierre Hillard est tout simplement magistral car il valide à peu près toutes les théories complotistes sérieuses en s’appuyant sur des documents d’archives incontestables (à ce titre il mériterait d’être qualifié d’historien d’ailleurs). Autrement dit, il nous explique et nous démontre par A+B que les complots des élites existent bel et bien et pourtant pas même un BHL pourrait le taxer de complotiste eu égard aux preuves qu’il apporte. TOUT est sourcé rigoureusement et les documents d’archives pour étayer son propos ne manquent pas.
    D’ailleurs c’est bien pour cela qu’on le verra jamais à la télé ou dans les medias mainstream car on peut difficilement le contredire le monsieur au risque de se manger une avalanche de documents officiels qui valident son discours.

    Franchement, Respect !


  • #942734
    le 24/08/2014 par ptitpère
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Si quelqu’un connait le titre du morceau qu’on entend en introduction de chaque vidéo suis preneur. Merci d’avance.

     

  • #942747
    le 24/08/2014 par Stephane
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    A chaque conference Drac fait cliquer son stylo, il faudrait lui dire d’arreter.

     

  • #942754

    Exposé très intéressant. J’ai particulièrement écouté celui de Michel Drac.

    Par contre, petit bémol, si Michel Drac pouvait arrêter de manipuler son stylo (en particulier fin de la partie 3 et durant la partie 4) en faisant clic-clic-clic à proximité du micro, ça serait plus agréable pour l’auditeur.

    Merci pour la vidéo et de faire attention à ce genre de détail.

     

    • #948333

      Et il se lâche encore plus sur la 4ème vidéo à partir de 10:45, c’est vrai que ça parasite bien le débat.

      Si quelqu’un pouvait lui offrir un Bic à capuchon pour la prochaine fois.


  • #942764

    C’est un peu inégal, c’est vrai.. mais les deux visions se complète bien.
    M.Drac fait une analyse tellement "froide",dépassionée, c’est bien d’avoir M. Hillard ,qui est plus engagé emotionellement.

    De même M.Drac tend à faire une analyse globale, "vu du dessus", donc ici aussi M.Hillard est bénéfique,il replace un peu les choses dans leur contexte, dans leur réalité matérielle.(dans l’actualité).

    Ils ne sont donc pas tout à fait sur le même plan, mais les deux interventions sont de très bonne qualité.
    Bravo à eux, aux organisateurs et à E&R de fournir des conférences de qualité accessible à tous.


  • #942792
    le 24/08/2014 par Gaullo-Bonapartiste
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Drac est-il un reptilien ? J’ai l’impression d’avoir mangé la pilule rouge.

    Merci mille fois E&R de le relayer, malgré les éventuelles tensions. Pour la chaleur et l’émotion on a Soral, l’analyse froide et juste on a Drac. Que demande le peuple ?

    Bien à vous


  • #942811
    le 24/08/2014 par jonmosco
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Très bonne conférence.
    Cependant même si l’analyse est tirée, et contrairement à la dernière intervention d’une personne de l’audience (antiEuro, antiEurope, pro-UPR qui est d’ailleurs dans le système !), il devient impératif de passer à l’étape suivante.
    Nier le système n’a qu’un impact de prise de conscience, et encore.
    Nous devons proposer une alternative pour les peuples (ou commencer par des communautés et localement).
    E. Chouard est l’un des porte-paroles de ces alternatives possibles, mais cela ne suffira pas. A un moment donné il faudra bien une intervention plus musclée pour protéger la viabilité de la mise en application de ces alternatives pour qu’on puisse en mesurer consensuellement notre satisfaction et la faire varier à notre grès en toute liberté.

     

    • #943037
      le 24/08/2014 par francky
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      L’UPR dans le système tu plaisantes je suppose et je milite pas dans ce parti mais l’observe objectivement depuis longtemps...


    • #943064

      Tous ceux qui cautionnent la diabolisation des opposants par l’accusation de racisme et d’antisémitisme font de facto partie du Système. Or c’est exactement ce que fait Asselineau, dépensant temps et énergie à accuser de tous les maux le seul parti d’opposition capable de menacer le Pouvoir, que sur les sionistes qui le détiennent !


    • #943392
      le 24/08/2014 par stabilob0ss
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Tous ? Non bien sûr.

      Feu Pierre Faillant de Villemarest l’explique très bien dans la seule vidéo qu’on a de lui sur internet : dans tous les groupes, le niveau d’information sur les motivations des actions n’est pas partagé égalitairement entre les participants. Certains sont au sommet du contrôle, d’autre à l’opposé. La plupart, voire la majorité est de bonne foi. Le systeme se joue d’ailleurs de cette ambiguïté, car qui se défend le mieux des accusations qu’on pourrait lui faire ? Celui qui se sait coupable, ou celui qui se croit innocent ?

      Si Alain Soral pouvait donner son avis sur les intéressants travaux de cet homme, je pense que cela servirait la cause, tout en rendant hommage à un authentique résistant.


    • #944435
      le 25/08/2014 par Moi, Peter Sellers
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Tu dit : Tous ceux qui cautionnent la diabolisation des opposants par l’accusation de racisme et d’antisémitisme font de facto partie du Système.
      J’ai cru un court moment que t’accusais Marine de faire le jeu des sionistes en accusant les musulmans d’être la raison de la monté de l’antisémitisme en France... Qu’elle validait la fable "Antiisééémmiiiiite" et donc qu’elle validait le système (et donc sa compatibilité à y être dorénavant intégré) et l’agression de patriotes par la LDJ... Mais j’ai du rêver.


    • #944642

      @Peter Sellers

      Les Musulmans ne sont pas des opposants politiques, donc ton analogie n’est pas valable.


    • #945441

      Pour être un opposant crédible et sérieux au système, alors il faut commencer par expliquer aux gens son fonctionnement pour leur faire comprendre les défaillances structurelles qu’il comporte et qui provoquent les conséquences néfastes que les gens lui reprochent. C’est exactement ce que fait Etienne Chouard et c’est aussi ce que fait Asselineau d’une façon un peu différente, ils ne sont juste pas d’accord sur les modifications structurelles à apporter mais tout deux ont beaucoup travaillé sur la question et proposent un plan sérieux (qui sur plusieurs points se rejoint).
      Désolé mais malgré un audimat médiatique beaucoup plus important, le FN n’explique rien ou si peu et ne propose pas grand chose au niveau des réformes structurelles. Tout le monde sait qu’il faut mentir et tricher pour parvenir en politique !


  • #942819
    le 24/08/2014 par legrandjeu
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    C’est pas le frigo vide qui fera bouger, c’est la tête vide remplie de fantaisies et en ce moment on y arrive à vitesse grand V. Dépression alcool, divorces et tutti quanti pour compenser d’un monde de fantaisie. Un peu glauque/tragique cette conférence.


  • #942827
    le 24/08/2014 par chris 777
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Une conférence de haute volée !!
    Un grand bravo et un grand merci
    a Pierre Hillard et Michel Drac,
    ainsi qu’a l’équipe d’E&R pour fournir des vidéos HD de très bonne facture.

    Sinon j’ai retenu cette phrase de Michel Drac qui dit : " en fin de parcours d’un empire ,les élites ont tendance a devenir irrationnelles "

    Un peu comme aujourd’hui,non ?


  • #942886

    Le travail fourni par Pierre Hillard est d’utilité publique. On n’est pas près de le voir dans les media mainstream.
    Quant aux analyses de Michel Drac, elles sont toujours bienvenues car un peu décalées par rapport à ce que l’on a l’habitude d’entendre chez les "dissidents".


  • #942929
    le 24/08/2014 par vincentgétorix
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Je l’ai écouté hier cette multi conférence. C’est très riche , surtout la partie 2 de M.Drac que je me doit de réécouter c’est sûr tant les shémas géopolitiques UNIVERSELS sont nouveaux pour moi et y’a de quoi réfléchir. .Bien sûr ce ne sont pas des réalités très encourageantes pour envisager la nature humaine sous son meilleur jour. Merci E&R.
    Je crois qu’il n’est as inutile d’aller dans le détail pour ce qui est de l’implantation des juifs en Angleterre car c’est à ce moment là qu’eut lieu LA NAISSANCE DU SIONISME , d’après un article de Thierry Meyssan qui s’intitule "Qui est l’ennemi" (meta tv), qui eut lieu donc autour de Cromwell chez les protestants, puis a perduré chez les trois premiers présidents US.
    Dans la poche de Théodore Herzel , enterré à Jérusalem, il y a une une Bible annotée par un pasteur adepte d’une vision eschatologique qui impose le retour des juifs en Terre Sainte pour que s’accomplisse ...vaut mieux lire à a source.
    J’aimerais savoir si le sionisme est issu du protestantisme ou si le judaïsme a soufflé un peu ce qu’il fallait penser des écritures saintes à propos de leur retour en terre promise.

     

    • #943195

      vous avez entendu comme moi la phrase :
      "sans savoir si en gros la religion était bien la question"
      En gros la réforme arministe était elle un simple prétexte pour s’emparer des biens de l’Etat au profit de la Banque ?

      Ou y a t il bien un schéma de fond sprituel à ce projet, pas évident car cet empire a bien muté plusieurs fois de support doctrinal, aujourd’hui on en est dans les droits de l’homme et l’interventionnisme ? ou est-ce en dehors de la saisie humaine et c’est un plan quasi divin ?


  • #942947
    le 24/08/2014 par Ecotone
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    @ Michel Drac.

    Evitez de jouer avec votre crayon s.v.p à votre prochaine conférence ( vidéo n°4). C’est très énervant et totalement irrespectueux, au sein le discoure de Pierre Hillard, ainsi qu’à notre écoute et à notre concentration d’écoute. Merci.

    Ceci dit, Bravo pour cette conférence et encore Merci

     

    • #943218
      le 24/08/2014 par Féthi
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      @Ecotone Très juste...ainsi que les froncements de sourcils autains lorsque Pierre Hillard va à juste titre au-delà de "l’évènementiel géo-politique" comme le désigne drac pour nous parler de mystique...et c’est très logique,drac dit en gros(sans ironie vraiment) que l’évènementiel(matériel) ne suffit pas à expliquer les dynamiques actuelles,il reste donc quoi ?l’immatériel,donc une certaine mystique,donc pas besoin de faire l’offusqué quand "Pierro" y va...bien à toi...Féthi


    • #944928
      le 26/08/2014 par M.Iévitch
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Exactement, d’accord aussi avec Féthi...
      A lire certains commentaires, Ils n’en peuvent plus de Drac...
      Moi, je vois un mec qui s’écoute parler, n’en peut plus de ses phrases et explications à tiroirs.
      Tout ça pour dire quoi au final ?
      Rien de si passionnant. Intéressant, certes, mais absolument pas passionnant.
      Quand il dit à moultes reprises qu’il n’y a pas à aller chercher de "théorie du complot" pour expliquer les faits, on sent le gars qui veut se placer "au dessus", être "bien vu"...Cela m’ gêné à beaucoup de reprises car j’ai senti P.Hillard gêné par ses manières...Il n’avait qu’à dire le fond de sa pensée. comme l’a fait Jovanovic à Lyon avec soral lorsqu’il a sorti qu’il ne pensait pas du tout à une réconciliation avec les "arabes-immigrés" de France ...Lui au moins est franc et a des "burnes"...
      Je place Drac au rang des mystificateurs.
      Et certains ici sont comme les animaux "pris " dans les phares d’une voiture.
      P.Hillard va droit au but, toujours sourcé et prend maintenant des "risques" en se dévoilant sur le pendant catholique.
      Un vrai de vrai ce Pierre.
      Dommage qu’il n’y ait pas de débat avec lui...
      Cela le pousserait dans ses retranchements.
      Merci pour cette conférence.


    • #945456

      Et bien la formation des deux n’est pas la même, Pierre Hillard a une formation en science humaine, Michel Drac et son diplôme de commerce a une formation bien plus mathématique. Le premier dit des choses intéressante mais a des envolés mystique, le second est purement rationaliste bien qu’il parle de plus en plus de philosophie.
      Personnellement je pense que chaque chose a une explication rationnelle. Prenez la guerre de Syrie par exemple, certains s’en font une explication religieuse et mystique, prétendant qu’elle a été annoncé par la Bible il y a 2000 ans, mais la raison semble démontrer qu’ils se gourent, le but apparaissant être une tentative pour casser le redressement économique de la Russie qui est en train de refaire d’elle un acteur d’opposition majeur. Une nouvelle fois ruinée, il sera plus facile de parvenir à démembrer son territoire selon la vision de Allbright qui a malheureusement échoué deux fois en Tchétchénie. Une fois bien balkanisé, ce sera un jeu d’enfant d’obtenir le contrôle incontesté de ses immenses ressources énergétiques, minérales et aquifères. Et la on en revient malheureusement au cœur du problème de notre siècle qui n’a pas finit d’être brutal et injuste malgré les espérances bisounoursiennes démagogiques : une lutte féroce pour le contrôle des ressources naturelles en voie d’épuisement et de plus en plus convoitées.


  • #942949

    A quand une conférence avec Hervé Ryssen ?
    Auteur du meilleur livre sur le mondialisme "Les espérances planétariennes".

     

  • #942957
    le 24/08/2014 par atomix
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    La conclusion de Michel Drac est choquante : soyons mondialiste car « il faudrait mieux se coordonner au moment où notre économie butte sur ses limites écologiques » ! Pour en arriver là il aurait au moins fallu que son exposé argumente. Sa mention de la pénurie énergétique des pays développés ne peut pas tenir lieu de démonstration. Et Pierre Hillard qui ne sourcille pas… Un nationalisme bien pensé, oui, c’est l’alternative au(x) mondialisme(s). Dieu sait que la nation France est belle.

     

    • #943252
      le 24/08/2014 par Féthi
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      @atomix Bonjour...aussi eût-il fallu que drac mette "pause" à certains moments de l’exposé afin de ne pas larguer son auditoire,notamment lorsqu’on fait appel à des formules d’économie (masse monétaire,investissement,épargne,etc) ;l’économie est une pseudo-science(science humaine),il faut donc prendre la précaution au préalable de dire que ce que l’on avance n’est pas une réalité établie mais une théorie,voir un parti-pris (les formules d’éco,ce ne sont pas des formules mathématiques à la "y=mx+p",pas du tout)...est-ce-que quelqu’un dans l’assistance a saisi de quoi il en retournait lorsqu’il a débité sa formule sur la masse monétaire ?je ne pense pas et c’est absolument normal (j’ai vaguement reconnu la "propension à consommer" Keynésienne quant à la vitesse de circulation,mais pas tout-le-monde n’a fait économie dans la vie)...Féthi


    • #945231
      le 26/08/2014 par François
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Salut Fethi,

      L’économie est une discipline très efficace au contraire. Pour comprendre cette citation de Drac, il faut faire appel à une autre de ses conférences, où il explique que les élites dirigeantes ont un très haut degré de contrôle sur le système.

      Qu’elles ne disent pas la vérité sur les orientations économiques ne suffit pas à discréditer des outils d’analyse qui décrivent assez bien les rapports entre une quantité de monnaie, sa vitesse de circulation, et la contrepartie en terme de production réelle et les prix de cette production.

      Revisionne, réfléchit le truc, c’est assez logique.

      Salutations.


    • #945483

      Oui l’exposé de M.Drac était complexe et il est passé rapidement sur certain point pour ne pas dépasser le temps qui lui était imparti. La science économique est une science humaine ce qui signifie qu’il existent plusieurs méthodes pour parvenir a une résultat et que parfois ça ne marche pas, mais certaines formules et certains concepts ont fait leur preuve dans bien des endroits et permettent d’obtenir le résultat souhaité la plupart du temps.
      Par exemple beaucoup d’économiste vous diront que une des problèmes de notre bonne vieille zone euro est le manque de liquidité (en volume) qui asphixie l’économie en empêchant la création d’entreprise, amplifiant le chômage et provoquant des faillite en cascade... et si c’était voulu dans les hautes sphères ?
      M.Drac est dans le vrai quand il dit que les élites mondialistes veulent casser la classe moyenne des pays développé et niveler leur composition social vers les pays du tiers-monde. C’est le but du Friedmanisme (ultra-libéralisme). Pourquoi ? Pour que les pays fortement ressourcivore consomment moins en réservant le privilège à une seule hyper-classe et ce dans le but d’économiser les ressources naturelles de la planète. Son exposé est vraiment brillant dans le sens où il relie des concepts entre eux. Par exemple le Tittytainement de Zbignew a été inventé pour empêcher les habitants du monde développé qui souffrent et souffriront toujours plus de voir leur niveau de vie baisser constamment de contester la politique qui les appauvri, c’est une distraction pour les pauvres qui sont des futures très pauvres en devenir. Le mondialisme provoque l’augmentation de la richesse des (très) riches en occident par l’exploitation des très pauvres du tiers-monde, l’émergence d’une hyper-classes superviseuse de l’activité productive dans le tiers-monde et la "tiers-mondisation" des masses occidentales. Ils sont en train de tous nous lisser sur le modèle mexicain, regarder le film "la zona" pour comprendre ce qui nous attends, les effets s’en font de plus en plus sentir. Mais le phénomène est VOULU et ça marche ! Je ne pense pas que Michel Drac soit pour : c’est une perversion et il n’a pas l’air d’un pervers. Il dit juste que c’est les contraintes physiques qui l’impose et que pour l’éviter, on a besoin d’un saut technologique. Je suis d’accord avec lui !


  • #942965
    le 24/08/2014 par l’oracle a dit...
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Hillard est très convaincant, bien plus que son comparse ! Michel Drac est bien gentil, mais fort peu documenté ; Hillard ne perd jamais de vue la structure verticale qui commande aux masses- et aux gouvernants, par la force des choses !! plus le temps va, plus je me dis que Hillard a raison sur toute la ligne...

     

    • #943472
      le 24/08/2014 par Scaevola
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      ben perso je préfère Drac, il est plus rationnel.

      L’analyse d’Hillard sur le cas Poutine en est la meilleure preuve, son analyse est grotesque.
      Sur une citation d’un pape, "le communisme est intrinsèquement pervers", Il déroule un "raisonnement" purement métaphysique.


    • #944937
      le 26/08/2014 par M.Iévitch
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      @ scevola,
      il n’y a pas plus rationnel, de bon sens (et mystique !...) que Pierre Hillard.
      Allez au bout de vos questionnements sur Poutine comme lui le fait et vous arriverez aux mêmes conclusions.
      Vous ne citez qu’une des "explications" d’Hillard. Ré écouter son discours...
      Si Poutine était un "vrai bon", il irait au bout de ses idées et de ses combats.
      Ne soyez pas béat comme vous l’êtes avec Drac, de la poudre aux yeux !
      Poutine ne va pas au bout sur le catholicisme de la Russie, il ne consacre pas la Russie à Ste Marie comme elle l’avait demandé...
      Poutine ne va pas au bout pour les syriens, ni pour les Ukrainiens, ni pour les Palestiniens...etc...
      Parce qu’il ne veut que servir ses intérêts et s’en fout des peuples...
      Ca crève les yeux !


    • #945576

      Poutine ne va pas au bout sur le catholicisme de la Russie, il ne consacre pas la Russie à Ste Marie comme elle l’avait demandé...



      Mais qu’Est-ce que ça peut faire ? Et vous parlez de rationalisme ?
      Les juifs pensent eux que la solution à tous les problèmes du monde est la dissolution des nations dans un monde unifié pour que leur messie surviennent. Ils sont prêts à tout et n’importe quoi pour ça. Ils n’ont pas d’autres preuves que leurs prédictions se réaliseront que leur béatitude. Vous trouvez ça logique ?
      De quoi parlez vous ? De 3 gamines portugaises qui ont eu une révélation à l’époque où l’installation du communisme en Russie devenait menaçante pour l’ordre politique des autres états Européens, provoquant l’émergence du fascisme en Europe, et l’arrivé au pouvoir de Salazar au Portugal ? C’est délirant.

      Sans Poutine la Syrie serait déjà tombée et Bachar serait mort, ainsi en a décidé l’Amérique. Poutine ne défend pas les Syriens pour défendre les Syriens, Poutine défend l’économie et l’intégrité territoriale de la Russie et il le fait pour la sécurité et la prospérité de son peuple, pas pour les autres peuples. On aimerait que nos dirigeants fassent la même chose. Vu leur degré de fanatisme et de brutalité, vu leur capacité d’endoctrinement d’une partie des habitants de notre pays, les pays du golf ont actuellement une capacité de nuisance pour nous supérieure à ce que l’URSS n’a jamais eu, ça nous empêche pas d’avoir avec eux de meilleures relations qu’à l’époque des soviétiques.


  • #943029

    Je ne comprends pas que M.Drac soit aussi peu reconnu, il est hors-niveau.
    Ses analyses sont loin d’être aussi froides qu’on le dit ici, "Crise économique ou crise du sens" s’appuie sur des récits de personnages du quotidien (Boris, le garde frontière Müller, Juan, etc...). Une dimension humaine (j’ai pas dit humaniste). Il ne traite pas que de situations catastrophiques, mais aussi de sortie d’esclavagisme économique. Ses bouquins m’ont marqué et aidé à me démarquer des anti-sionistes bornés, jusqu’au-boutistes et il faut le dire....un peu bêbêtes, autant que des identitaires de type anglo-saxons, à comprendre profondément le racisme et l’anti-racisme et leurs raisons historiques, certains mécanismes, cycles etc... C’est pas froid, c’est logique. Là ou la majorité dit : "ça ira tout de suite mieux sans ça, ça et ça", lui ajoute "attends toi à vivre un enfer pendant X temps pour recouvrer ta liberté"


  • #943050
    le 24/08/2014 par emeline
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Merci de nous offrir une telle intervention qui nous éclaire de façon mesurée et ajustée sur la situation mondiale.


  • #943103

    Bonjour,

    je souhaiterais connaître le titre de la musique avec les violons de la vidéo 1, merci d’avance à celui où celle qui me donnera le titre.
    Merci et bonne vidéo :)

     

  • #943146
    le 24/08/2014 par Amélia
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    La vision globale du monde de Pierre Hillard me paraît la plus plausible : partage du gâteau entre élites dont le but est de constituer des blocs continentaux pour permettre une gestion globale du monde (1984 à l’état pur). Seulement, certains veulent une part du gâteau plus grosse que les autres, ce qui amène nécessairement des tensions et des rivalités au sein même de ces élites, d’où la tentation facile, pour nous autres insectes sans importance, de prendre partie et de mettre tous nos espoirs dans les uns ou les autres (espoir dans la Russie par exemple). Or ces élites participent d’un même but ; et même si elles s’opposent de temps à autre ce n’est que pour mieux avancer : principe fondé sur la dialectique hégélienne (affirmation-opposition-résolution). Je vous fais pas de dessin on sait tous vers quelle résolution ils veulent nous amener.

    En dernière analyse, ne nous leurrons pas ! quel que soit le pouvoir, celui-ci œuvre systématiquement, d’une part à son maintien, et d’autre part à son renforcement et donc à son extension : le pouvoir est exclusif par nature et appelle toujours plus de pouvoir. Il faut être bien naïfs pour penser qu’il existe sur cette foutue planète des formes de pouvoir qui seraient régies par l’intérêt national et général. Même si historiquement cela a pu exister - et existe peut-être encore à échelle réduite - c’est uniquement parce-que l’intérêt national permettait le renforcement du pouvoir - séquence gaullienne par exemple qui, au demeurant, ne fut pas assez puissante pour résister indéfiniment au pouvoir dominant, c’est à dire aux banquiers "américains". Force est de constater que les pouvoirs intermédiaires finissent toujours par être intégrés, de gré ou de force, au pouvoir dominant (la France post-68, l’Allemagne et le Japon post-45 etc.)

    Franchement, j’ai du mal à concevoir un monde réellement multipolaire où cohabiteraient des pôles d’égales puissances qui assureraient un certain équilibre des rapports de force. Une situation pareille ne pourrait être que temporaire jamais un état permanent où chacune des forces en jeu cherche inlassablement à contraindre ses concurrents. L’histoire de l’humanité est condamnée à une succession de politique impériale... D’une certaine manière toute nation, toute alliance, toute fédération, même pacifique, est le résultat de cette volonté de puissance.

    Désolée pour cette petite analyse de bistrot qui, je le crois, n’est pas tout à fait dénuée de quelques vérités.

     

    • #943398
      le 24/08/2014 par LynoQc
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      ’’’’La vision globale du monde de Pierre Hillard me paraît la plus plausible : partage du gâteau entre élites dont le but est de constituer des blocs continentaux pour permettre une gestion globale du monde (1984 à l’état pur). Seulement, certains veulent une part du gâteau plus grosse que les autres, ce qui amène nécessairement des tensions et des rivalités au sein même de ces élites, d’où la tentation facile, pour nous autres insectes sans importance, de prendre partie et de mettre tous nos espoirs dans les uns ou les autres (espoir dans la Russie par exemple). Or ces élites participent d’un même but ; et même si elles s’opposent de temps à autre ce n’est que pour mieux avancer : principe fondé sur la dialectique hégélienne (affirmation-opposition-résolution). Je vous fais pas de dessin on sait tous vers quelle résolution ils veulent nous amener.’’’’

      Magnifique résumé, je ne pourrais mieux dire, merci et salutation a toi !


  • #943176
    le 24/08/2014 par NicolasJaisson
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Il ne faut pas faire une fixation excessive sur le contrôle des matières premières et ce d’autant plus que le modèle de la croissance par le crédit qui a été dupliqué par les Etats-Unis à travers le monde entier est en pleine implosion, non seulement aux Etats-Unis et en Europe mais aussi en Chine et en Russie. On assiste, et c’est le fait nouveau qui va changer radicalement les prévisions, à une faillite en chaîne du système synarchiste illuminé à travers le monde. Les "émergents" n’échappent pas à la règle, dont le système économique est copié sur celui des Etats-Unis fondé sur le "centralisme démocratique" et l’offre monétaire créée par le système bancaire. A ce titre, il faut quand même rappeler le coup de grisou qui a impacté les émergents lors du retrait des liquidités en dollars US, suite à une annonce du relèvement du taux directeur par la FED en janv. 2014, ainsi que la création de dettes gigantesque par la Chine entre 2008 et 2011 pour financer son immobilier et les infrastructures, dans le cadre de ses programmes de relance. Or la pyramide de dette chinoise nous refait le même coup que celles des Etats-Unis en 2008, mais à une échelle 100 fois supérieure. Le contrecoup en matière de consommation énergétique ne s’est pas fait attendre avec l’effondrement de la consommation d’électricité en Chine, qui devient patent depuis la publication des chiffres de juin 2014, faisant état d’une chute de 20% par rapport à 2013. Donc les scénarios apocalyptiques en matière de rivalité pour la conquête des des matières premières ne sont pas acquis et ce d’autant plus que le niveau de vie dans les pays développés s’effondre. Il est regrettable que l’Agenda 21 n’ait pas été mentionné dans cette conférence, car ce programme mondial prévoit, outre l’urbanisation à outrance dans les pays émergents comme la Chine et la Russie, une révision à la baisse forcée des objectifs de croissance et partant des revenus,que les classes moyennes peuvent constater partout dans le monde. Plus grave encore sont les objectifs en matière de diminution des chiffres de la population mondiale. Tous les moyens sont bons pour y arriver comme annoncé dans le film "the Zwar" ou "la planète des singes", à commencer par les pandémies dont nous voyons la réapparition avec l’arrêt des flux de personnes et de biens causé par la fermeture des frontières. L’Histoire va vite, d’où la nécessité de réviser en permanence ses données à l’aune des catastrophes planétaires qui constituent notre quotidien.


  • #943236
    le 24/08/2014 par Jack_lafrappe
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Tout est encore jouable ! N’oubliez pas M. Chouard et son idée de nouvelle Constitution :

    http://wiki.gentilsvirus.org/index....

    Et il n’est pas le seul :

    http://wikonstitution.referata.com/...

    Sinon je préfère M. Hilaire à M. Drac, il est bien plus fin.

     

    • #943803
      le 25/08/2014 par mon cul sur le piano,
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      a propos de mr Chouard,je pense que pour appliquer ses projets,qu il fallait des pères fondateurs pour amorcer les reformes.je pense aux cadres de la dissidence.voilà sa me titiller.


  • #943279
    le 24/08/2014 par Bellamar
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Lequel d’entre vous, internautes, pourrait m’expliquer ce que je conçois comme une incohérence, à savoir que le système pousserait à la fois à une "humanité indifférenciée" à l’heure où d’autres parlent d’états fragmentés selon des critères ethniques ou des frontières de sang, ce qui est antinomique.
    Ne doit pas t-on alors plutôt parler d’"Occident indifférencié", puisque ce phénomène d’immigration massive ne se tient qu’en Occident ?
    J’ai du louper un bus quelque part, là.

     

    • #943636
      le 25/08/2014 par archimède
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      L’humanité indifférenciée est l’objectif final. La fragmentation ethnique seulement une étape ; et si tu avais écouté attentivement la conférence tu aurais trouvé la réponse à ta question. Michel Drac explique en quoi le les replis ethniques sont favorables aux empires mais là j’ai la flemme de développer donc une petite séance de re-visionnage te ferait le plus grand bien.

      Cordialement


    • #944014
      le 25/08/2014 par nicolasjaisson
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Le problème que rencontre l’oligarchie mondialiste, dans sa folle tentative de standardisation des peuples, est qu’elle butte sur les faiblesses de la mondialisation économique, qui est en train d’éclater à cause de l’implosion des bulles du crédit. La grande erreur de ceux qu nous gouverne est de confondre création de la valeur économique et création de valeur monétaire, sous la forme de dettes émises pour alimenter les programmes de relance, en particulier dans les pays émergents. Or autant la création de crédit par les banques est efficace dans le gonflement des flux monétaires qui servent aux calculs des ratios économiques macro, autant son efficacité devient relative quand il s’agit de retombées sonnantes et trébuchantes, sous la forme de salaires versés à une main- d’oeuvre de plus en plus rare, parce que de moins en moins nécessaire à la production rationalisée et optimisée. C’est la raison pour laquelle on assiste à ces phénomènes de repli sur soi, ou "crispations identitaires" comme dirait Jacques Attali, de nations soucieuse de retenir chez elle le maximum de création de valeur réelle quitte à laisser filer la valeur fictive dans les comptes des "bad banks" et autres bilans de banques centrales. Le processus uniformisateur mis en oeuvre par les instances internationales était largement tiré par l’offre monétaire qui a atteint ses limites en termes de niveaux d’endettement, qui ne sont plus supportables par des pays menacés d’être engloutis dans le trou noir des intérêts composés. L’heure est donc revenue au pragmatisme économique privilégiant la création de valeur réelle équivalente à un travail productif mesuré en salaires, de préférence à la création de la valeur sous forme de monnaie électronique qui ne profite qu’aux banques. Ce changement de cap passe nécessairement par une révision de l’approche économique qui considère que la satisfaction des besoins locaux est prioritaire par rapport à celle des agrégats économiques servant de base à l’octroi de crédits par les banques, en fonction de la note de crédit qu’elles attribuent aux débiteurs nationaux. Naturellement cette reconversion ne rentre pas dans le jeu des élites globalisées qui voient les peuples leur échapper un par un. D’où des tentatives de reconquête, auxquelles on assiste actuellement, sous la forme de guerres néo-coloniales déguisées en conflits à caractère humanitaire mais qui en fait vise à faire rentrer tout le monde sous la coupe de la gouvernance mondiale onusienne.


  • #943280

    @ Michel Drac

    Votre analyse est toujours passionnante à entendre, je vous félicite de votre travail de grande qualité. Vous me surprenez constamment par l’originalité, la modération et la justesse de vos réflexions et je regrette qu’on ne vous voit pas plus souvent en vidéo sur internet (ayant déjà lu vos bouquins).

    Je sais que vous passez voir les commentaires, aussi j’aimerais que vous continuiez votre réflexion sur l’appartenance de la France à "l’Empire". Je me suis toujours représenter cet empire comme américano-britannique, influencé par Israel, et entouré de plusieurs vassaux (dont la France). J’aimerais savoir qu’est ce qui justifie selon vous la "promotion" de la France au grade supérieur, et si celle ci est une volonté consciente de nos élites ? Qu’est ce qui vous fait dire ça ?

    Autre question : Pensez vous comme P.Hillard que la Russie et la Chine s’inscrivent elle aussi dans la logique mondialiste ? Et si oui pourquoi, si l’on considère que celle-ci est profitable à l’oligarchie rivale ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

     

    • #943403
      le 24/08/2014 par stabilob0ss
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Michel Drac est à ce jour, la clef de compréhension qui permet de se détacher entièrement de l’émotion.
      Son raisonnement repose sur la causalité, et son intervention lors de cette conférence est de loin la plus aboutie et la plus passionnante que j’ai pu écouter. C’est la démarche la plus pacificatrice que j’ai pu rencontrer de toute ma vie.
      Cet homme a quelque chose que les autres n’ont pas : l’objectivité. C’est utopique, mais ici on approche la perfection.
      .
      clic clac clic clac
      .
      Je ne suis pas sûr qu’il soit ok avec tout ce que pierre hillard répond durant les questions-réponses. Hillard se perd, et devient moins rigoureux. Sa pensée saute parfois, sans qu’on comprenne les liens entre ses exemples et déroulements. Par exemple pour le plus grossier, mais il y en a plusieurs autres, des régions on en arrive à conchita wurtz. Si on est initié, on peut comprendre les bouts qu’il manque, mais si on ne l’est pas, c’est quasi grotesque.
      .
      clic clac clic clac (c)drac :-)


    • #945299
      le 26/08/2014 par johann
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Les conférence de pierre hillard durent habituellement environ 3 heures et pour traiter d’un sujet bien moins vaste que celui de la vidéo.En 45 minutes il ne peut pas faire de miracle étant donné que ses recherches sont très abondantes en document et fait historique il y donc quelque chose d’incompressible chez pierre hillard qui rendait l’exercice impossible.

      Michel Drac en proportion reste bien plus théorique et donc son argumentation plus compressible...


  • #943298

    Juxtaposition de deux visions différentes du mondialiste (messianisme juif vs empire anglo-saxon). Dommage qu’il n’y ait pas eu de débat entre les deux intervenants mais un dialogue de sourd ponctué de quelques mous réprobatrices. Les deux interprétations ne sont d’ailleurs pas totalement contradictoires car le messianisme juif n’est pas de nature impériale au sens classique mais plutôt de nature parasitaire. Un parasite puissant capable de prendre le contrôle de l’hôte impérial du moment et d’en changer lorsque ce dernier périclite.


  • #943315
    le 24/08/2014 par Bleuedry69
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Très intéressant, je dirais même plus :). Quoi que la 4e vidéo, j’ai eu beaucoup de misère à me concentrer dû au stylo de Michel. Un tic nerveux très agassant.


  • #943342
    le 24/08/2014 par Propaganda
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Merci M.Hillard et M.Drac pour vos analyses pertinentes.

    C’était vraiment très intéressant et stimulant intellectuellement.

    Si M.Drac tombe sur ce message merci également d’avoir réédité plusieurs de vos livres sous un seul ouvrage à prix très abordable, j’ai pu prendre plaisir à suivre vos analyses sur différents sujets pour 4€/bouquin. J’espère que vous trouverez le temps de continuer à écrire malgré vos différentes activités.

    Merci enfin à E&R pour le boulot !


  • #943354
    le 24/08/2014 par Louve de France
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Salut a tous et toutes de l’Angleterre,

    En tant que citoyenne Anglaise, et vivant au Royaume Uni qui est un ensemble de 4 pays ( Wales, Northern Ireland, Scotland et England) je voudrais poser une question sur la politique Regionaliste de nos Elites Mondialistes. Le brillant universitaire, Docteur en Science Politique, Pierre Hillar parle avec justesse sur la dislocation des Etats " vide de leur substance" par un processus de regionalisation. Un sujet brulant et tres difficile a comprendre car oui ! la regionalisation est reellement une consequence du Mondialisme . Entendant les paroles de ce Docteur, je ne pouvais pas empecher de penser a ce referendum qui sera dans meme pas un mois dans mon Royaume, en Ecosse , au mois de Septembre 2014 . Ce referendum Ecossais sera juste un peu avant 2015, fatidique date de TAFTA qui signera la fin definitive de nos Nations Europeennes. Vous pensez que c’est un lien ce referendum en Ecosse et TAFTA ?

    Je vous remercie pour ce grand et glorieux moment intellectuel sur Internet. Merci au site Francais ER de diffuser ces capitales informations sur la dislocations de nos pays.

    Thank You very much !

     

    • #943488
      le 24/08/2014 par arcadia,grand marabout
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      hello louve

      la réforme en France,pour le rattachement des régions,doit s’accélérer courant 2015
      le feuilleton roman photos est annoncé


    • #943540
      le 25/08/2014 par polytriiique
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Avec un tel pseudo je n’aurai jamais imaginé que tu étais citoyenne anglaise (ou plutôt sujet britannique !)

      Pas banal comme profil...


    • #943883
      le 25/08/2014 par D. Kada - Oran
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Pour info., La louve de France épithète appliquée à Isabelle de France (1295-1358) fille du roi Philippe le Bel et reine d’Angleterre. Elle fut mariée au roi pédé d’Angleterre Édouard II, et fut la pute du baron Roger V Mortimer.

      Le Pire DK


    • #943895
      le 25/08/2014 par Louve de France
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Bonjour Polytniiique,

      La Louve de France etait une Reine en Angleterre au 14 eme Siecle. Une enfant de votre Bon Roi Philippe IV le Bel. Ce Tres Grand Roi de France avait une juste politique pour le peuple de France, il etait un immense visionnaire ! Il voyait deja le danger de la "Communautee organisee" en France. Il adorait sa fille : la Louve de France. C’est Shakespeare ,notre fier ecrivain national, qui baptisa cette Reine avec ces mots : " Elle etait la Louve de France en Angleterre".

      Cette "Louve Reine d’Angleterre" aimait comme une folle un autre homme Anglais ( Mortimer de March) et ordonnait donc le meurtre de notre Roi Edward II. Elle essayait en meme temps de resolver les problemes en Ecosse avec success. C’etait une femme tres douce et soumise dans la vie privee, capable pour aimer intensement, mais cette Louve etait tres dure dans la vie politique et publique. Une sorte de Dame de Fer en politique, pas tres populaire dans le coeur du petit peuple paysan Anglais.

      Elle marque beaucoup les esprits Anglais puisque elle assassinait notre Roi Edward. Il ya en Angleterre un veritable phantasme sur son histoire d’Amour avec Mortimer, mort avec les corbeaux de la Tour de Londres. J’adore la Louve de France.


    • #943910
      le 25/08/2014 par Louve de France
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Grand Marabout, vous avez raison, tout est deja ecrit. Pierre Hillar montre tres bien dans la lecture de cette conference que il y a un agenda qui existe depuis longtemps. Ceux qui supportent le regionalisme sont les veritables soldats du Mondialisme. Ce regionalisme est ecrit dans TAFTA

      Non au Regionalisme de France. Non a l’independence de l’Ecosse.
      Oui au Nationalisme, seule force capable pour detruire le Mondialisme


    • #944175
      le 25/08/2014 par D. Kada - Oran
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      La louve de France était une reine fourbe pour la simple raison qu’elle avait dénoncé ses belles sœurs pour infidélité à leurs époux respectifs, futurs rois de France, pour devenir ensuite une reine adultère. Elle pratiqua ce qu’elle leurs reprocha. L’une d’elle fut enfermée dans un donjon puis assassinée. La deuxième finit ses jours dans une abbaye…

      En ce qui concerne son amant Mortimer, il fut pendu à Tyburn, où étaient exécutés la plupart des condamnés de droit commun. Son corps resta suspendu au gibet deux jours et deux nuits entiers, à la vue de tout le peuple.

      Le Pire DK


    • #944211
      le 25/08/2014 par Louve de France
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Cher DK, quelle vision historique elegante de la Reine Isabelle de France ! Bravo mon Cher pour cette elegance.


    • #944537
      le 25/08/2014 par D. Kada - Oran
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Faux !
      La louve de France était une reine fourbe pour la simple raison qu’elle avait dénoncé ses belles sœurs pour infidélité à leurs époux respectifs, futurs rois de France, pour finir ensuite une reine adultère. Elle pratiqua ce qu’elle leurs reprocha. L’une d’elle fut enfermée dans un donjon puis assassinée. La deuxième finit ses jours dans une abbaye…

      En ce qui concerne son amant Mortimer, il fut pendu à Tyburn, où étaient exécutés la plupart des condamnés de droit commun. Son corps resta suspendu au gibet deux jours et deux nuits entiers, à la vue de tout le peuple.

      C’est l’Histoire crûment évoquée.

      Le Pire DK


    • #944628
      le 25/08/2014 par Louve de France
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      DK, je lis des differentes versions sur Mortimer, et sur la Louve aussi. Certaines sources disent que la Louve de France etait devenue folle apres la mort de Mortimer....Des autres sources disent que la Louve est morte de chagrin. Il ya quelque chose tres mysterieux...


    • #944644
      le 25/08/2014 par Louve de France
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      DK le pire,

      permettez de rappeler que le sujet sur ce post est " Regionalisme et Mondialisme"....Pas Louve de France . Merci. Pourquoi pas ecrire vos arguments sur Regionalisme plutot que ce pil poul ?


    • #944686
      le 25/08/2014 par D. Kada - Oran
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Chère Louve de France,

      Si tu veux remontrer le temps et te plonger avec passion dans la vie d’Isabelle de France, je te conseille vivement de lire le roman de Maurice Druon, « la louve de France ». C’est un délice. C’est le 5ème roman d’une série de 7 volumes intitulée « Les Rois maudits ». Un must de la littérature française et mondiale.

      Cordialement

      Le Meilleur DK


    • #944792
      le 26/08/2014 par D. Kada - Oran
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Chère Louve de France,

      Si tu veux remontrer le temps et te plonger avec passion dans la vie d’Isabelle de France, je te conseille vivement de lire le roman de Maurice Druon, « la louve de France ». C’est un délice. C’est le 5ème roman d’une série de 7 volumes intitulée « Les Rois maudits ». Un must de la littérature française et mondiale.

      Cordialement


    • #944897
      le 26/08/2014 par Louve de France
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Meilleur DK,

      Merci pour ce conseil de livre, je constate que ce livre existe en Anglais ! Je lirai.


    • #945420
      le 26/08/2014 par Louve de France
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      DK, Maurice Druon c’est du roman/ fiction historique scolaire. Une forme litteraire de vulgarisation que je meprise. Je pensais a une source plus universitaire et scientifique comme Sean Field. Je ne lirai pas de roman/fiction historique et academique, not my cup of tea....


  • #943394
    le 24/08/2014 par anti mondialiste
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Excellente conférence. Michel Drac et Pierre Hillard sont toujours aussi pertinents et justes. Mention spéciale à Michel Drac qui est, pour moi, l’un des analystes les plus brillants de ces dernières années.
    Merci.


  • #943438
    le 24/08/2014 par Philippe
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Merci ER, superbe conférence, très intéressante. Je ne suis juste pas d’accord sur le volet énergétique ... la pénurie énergétique nous est "vendue", elle n’existe pas, elle n’existera pas ... cherchez "énergie libre" ... tesla, Hendershot, Kapanadze etc ... ça fait plus de 100 ans que ça marche .... et cherchez aussi "pétrole abiotique" ... pour ça comme pour le reste, on nous prend pour des imbéciles.

     

    • #945683

      "La nuit c’est l’absence de lumière, le froid c’est l’absence de chaleur !"
      Du plagiaire mais néanmoins astrophysicien Albert Einstein.
      On pourrait rajouter le vide c’est l’absence de tout. Le néant.

      Toute la production énergétique mondiale se fait :
      - en extrayant l’énergie cinétique d’un fluide ou d’un plasma produite par l’énergie gravitationnelle ou d’autres forces naturelles.
      - en convertissant l’énergie thermique produite par la rupture ou la réorganisation des liaisons énergétiques de nature chimique moléculaire ou nucléaire ou par capture de la chaleur du rayonnement solaire.
      Dans le vide il n’y a rien, c’est l’absence de tout. Il ne peut capter ni l’énergie gravitationnelle, ni l’énergie thermique, ni l’énergie cinétique, ni aucune autre sorte d’énergie. L’énergie est liée à la matière qui est son contenant.
      Les catholiques vous diraient : seul Dieu peut créer ex-nihilo. Les astrophysiciens eux, vous jureront mordicus que l’univers va refroidissant depuis son origine (divine ou pas), il contient de façon inéluctable de moins en moins d’énergie, le phénomène est éprouvé et prouvé par l’observation.


  • #943455
    le 24/08/2014 par Julbergen
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Pour résumer, toute la niaiserie actuelle se terminera dans le chaos et dans le sang, mais on pourra enfin se regarder dans le miroir, ou au pire passer de l’autre côté du miroir...
    Hillard et Drac ne sont pas ces faux prophètes qui pullulent sur le net au nom d’une prétendue dissidence. Ils fondent leur propos sur des faits, et ne se risquent pas à des prévisions, s’efforçant malgré tout d’exposer quelques scénarios pour l’auditeur toujours curieux. Les visions complémentaires de ces deux orateurs sont très intéressantes. Merci E/R pour ce document. Peu importe ce que demain nous réserve, nous vivons pour le découvrir


  • #943693
    le 25/08/2014 par @Tartempion78
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Aux équipes d’er : avez-vous envisagé une diffusion mp3 des conférences/vidéos longues/entretiens du mois ?
    Par exemple via un compte soundcloud ou flux rss pour podcast ?

    Avantage : pratique a écouter dans les transports par exemple.
    Inconvénient : ne pas concentrer toute l’audience sur une seule plateforme (dailymotion en l’occurrence).

     

  • #943950

    Sheikh Imran Hosein aurait-il au final tort ? Il parle d’alliance entre les Russes et les musulmans dans une confrontation globale...mais sait-il seulement que la Russie fait partie du projet mondialiste et ne fait que prendre une part conséquente au gâteau en défendant sa zone d’influence quand il s’avère nécessaire. La lecture religieuse, dans ce cadre précis, n’est-elle pas biaisée ? Orwell est quant à lui plus juste à ce sujet, me semble-t-il, au point même qu’on se demande s’il n’était pas au fait de tous ces plans. Qu’en pensez-vous ?

    On voit bien que l’Islam de certaines factions de musulmans corrompues, accélèrent l’agenda de façon spectaculaire mais qu’il sera néanmoins, une fois le travail réalisé, aneanti pour les besoins de la nouvelle donne idéologique mondialiste. Les musulmans djihadistes, qu’on le veuille ou non, précipitent tant les événements que les dirigeants ne peuvent espérer mieux en terme de collaborateurs. Ce sont les meilleurs alliés objectifs de cette politique de redécoupage, alliés certes temporaires. Difficile de trouver collaborateurs plus zélés, et chose incongrue toujours plus nombreux :ça ne désemplie jamais, c’est le plus fou. Je n’ai jamais vu en l’Islam le dernier rampart contre tous ces chamboulements : je vois plutôt des sociétés arabo-musulmanes amorphes dont les gouverments savent, quand ils sont de mèches, tirer des bénéfices quand ils enrolent les leurs dans cette folie meurtrière sous la bannière religieuse. L’islam pour moi est mourant, en agonie et ne tient qu’artificiellement tant qu’il est encore utile aux gouvernements.

    Il y aurait d’autres points à reprocher à Imran Hosein dont je viens de visualiser une vidéo où il dit clairement que l’Islam n’a jamais été un agresseur, et comment alors s’est-il répandu pour former un empire ? En distribuant des fleurs ? N’est-ce pas là un déni des faits historiques, et plus encore...car je ne comprends pas que l’on puisse encore aujourd’hui nier une évidence. (mais c’est un autre sujet).

     

    • #944619
      le 25/08/2014 par Louve de France
      Le mondialisme : enjeux et perspectives



      Orwell est quant à lui plus juste à ce sujet, me semble-t-il, au point même qu’on se demande s’il n’était pas au fait de tous ces plans. Qu’en pensez-vous ?




      Bonsoir Lune, votre question sur Orwell est tres juste. En Angleterre le livre 1984 est obligatoire dans les ecoles et lorsque j’etais une enfant, je me posais des questions sur " Big Brother". Pourquoi Orwell choisissait ces mots pour designer ce mysterieux Dictateur de Oceania qui symbolise le controle supreme sur les individus ( Bank, Gouvernement, Industrie, guerres...) ? Apres des nombreuses annees que je vivais en Ecosse, je suis sure que Big Brother est un lien avec " Masonic Brother". Dans le Rite Ecossais qui a 33 degrees ( The Scottish Rite) , les " Freres" de la loge Ecossaise ont une obsession avec les initials BB ( Big Brother) et MM ( Master mason).

      L’ecrivain Anthony Burgess ( il faut lire son fameux roman "Clockwork Orange" ) pose les memes questions que vous. J’ai un vieux collector de 1984, des annees 1950 ( le livre publiait vers 1948) et il y a une pyramid sur le livre de Orwell....Je pense donc que Orwell savait des tres secretes choses sur cet agenda.


    • #944788
      le 26/08/2014 par D. Kada - Oran
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Contrairement à l’Occident où les Eglises sont vides, où la pratique rituelle du christianisme est occasionnelle, il y un engouement quantitatif, palpable, des mosquées dans le monde arabo-musulman. C’est à ce niveau là que l’Islam constitue l’ultime muraille contre le NOM. Car ces pays restent récalcitrants à l’ordre laïc et démocratique indispensable à toute rénovation sociale et économique à l’Image des pays du Nord. Il y a une sorte de schizophrénie qui règne parmi les peuples musulmans qui n’arrivent pas à synchroniser la soumission à Allah et l’obéissance aux lois républicaines d’essence laïque souvent importées de l’Occident et appliquées dans un contexte inapproprié. Ce qui explique tous ces mouvements convulsifs, toutes ces révolutions manipulées ou pas, toutes ces guerres qui se concentrent dans cette sphère Musulmane et nulle part ailleurs.

      L’Islam est diamétralement opposé aux notions de l’Etat-Nation, de la démocratie et de la laïcité.

      Bref ! Il est quasiment impossible de voir en France ou aux Etats Unis des gens qui prennent le maquis et se soulèvent pour restaurer le règne de l’Eglise et de remettre les lois laïques en question. Ou pour toute autre raison d’ailleurs…

      Le Pire DK


    • #945432
      le 26/08/2014 par Louve de France
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Les Etats Nation contre le mondialisme : c’est la nouvelle lutteideologique des temps modernes depuis que le socialisme est mort a la chute du mur de Berlin. Le nationalisme et la substance des Etats Nation sera le seul gagnant face au Mondialisme. L’Europe est greco latine, catholique Romaine, sa vocation est trouver sa place comme Etat Nation. La vocation historique de l’Europe est pas dans l’Islam. Nous pouvons gagner contre le Mondialisme si nous trouvons a nouveau la quintessence de nos Etats Nations.

      Je lis trop souvent sur ce site que les Eglises Chretiennes sont vides. C’est faux. En Angleterre et en Italie, les Eglises sont emplies et les fideles sont a genou dans les Eglises. Si vous arrivez en retard au service , il ya pas de place. En France je sais pas. Mais cessez de dire sur ce site que les Eglises Chretiennes sont vides. Voyez avecvos yeux, visitez nos Eglises. Voyagez en Europe, partez a la rencontre des cultures Europeennes et vous constaterez que nos Eglises sont emplies. C’est un mensonge et c’est un mepris pour les Chretiens de dire cela.


    • #945961
      le 27/08/2014 par D. Kada - Oran
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      @ Louve de France

      D’après ton commentaire précédent, je peux supposer que tu es chrétienne et fervente pratiquante. Et donc tu crois à l’omnipotence de Dieu. Et si ce Dieu tout puissant a décidé que ses ultimes prophètes, après une multitude, soient envoyés dans les temps pré-modernes et pré-contemporains, ce n’est pas par hasard. Il devrait y avoir une raison qui vraisemblablement dépasse ton entendement et ta perception religieuse comme la majorité des hommes modernes…

      Réfléchis, prend du recul et peut-être que tu saisiras que l’Etat-nation et Nationalisme sont intrinsèquement liés à l’esprit laïque et sont opposés par essence à toute autorité spirituel et à tout pouvoir temporel qui en découle.

      Si l’époque contemporaine a vu la prolifération du nationalisme et des états nations, soit depuis un peu plus de 2 siècles, c’est que tous les royaumes, et autres empires, de droit divin furent abolies et laissèrent place de nos jours à l’illusion que les peuples peuvent s’auto-organiser par le leurre équitable et juste de la démocratie sans nulle besoin du divin ou de son autorité. Et voilà avec un bulletin de vote un PhD en physique nucléaire est considéré sur le même pied d’égalité qu’une stripteaseuse ou qu’un travestie dans les bois de Boulogne quant au choix de ses « élites politiques » ou de ses représentants du pouvoir temporel.

      Si Dieu a cessé de nous envoyer des prophètes depuis le Moyen-âge c’est que nous sommes entrés doucement mais surement dans l’âge sombre, l’âge des Etats-Nations où tout « redressement en douce » n’est plus possible…
      Bref ! Nous vivons avec l’ère des Etats-Nations l’ultime étape d’un monde où Dieu est entrain d’être relégué définitivement au rang des curiosités de musée… Autrement dit Dieu est omnipotent pour nous avoir crées et impuissant pour pouvoir nous gérer selon ses prescriptions.

       :) You’re clutching at straws.

      Le Meilleur DK


    • #946578
      le 27/08/2014 par Louve de France
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Bonjour Meilleur DK

      Sur les murs de l’Eglise ou je vais , a Colchester, dans Essex County dans le sud de l’Angleterre, il ya des ecritures dans le coeur de la pierre ancestrale. Il est ecrit en Francais ( oui ! En langue Francaise !) :

      " Dieu est mon droit, ma Nation est divine, Mon Royaume ( Britannique) est la maison de Dieu" .

      Nous sommes Anglicanistes, c’est une religion politique tres particuliere. Nous sommes Chretiens Nationalistes et Monarchistes. C’est une religion difficile aussi, mais contrairement aux Catholiques, nous savons que nous avons un corps physique, faible, avec des desirs normaux et quotidiens. Nous ne nions pas cela et je ne prie pas chaque fois que je suis attiree par quelque chose Rock’N Roll. Nous acceptons cette faiblesse avec realisme et le domaine de la Vie privee est dans notre esrit loin de nos Eglises. Oui, nos corps souffrent. Oui ,nos corps ont des besoins, et des desirs, et des faiblesses. Nous sommes des creatures mortelles et souffrantes, nous ne sommes pas des Dieux.

      A chaque service nous chantons notre nationale Antheme : " God Save the Queen" Comme si vous chantiez " La Mareseilliaize" dans vos Eglises mais en France vous ne faites pas cela... Si vous reflechissez au titre " God save the Queen", vous comprendrez l’esprit British, nationaliste et Chretien en meme temps. Ce que vous ecrivez est peut etre tres juste pour la France, mais pas pour l’Angleterre . Il ya un lien en, tre le Divin et la Nation sur notre Royaume Uni. C’est aussi ce meme esprit British qui authorise Chariah Law sur sa terre pour les memes raisons, la nation et son organisation est liee a Dieu, pour toutes les communautees vivant ici. Nous sommes Croyants et Nationaliste. C’est pas une chose surrealiste ici.. God Save the Queen ( think about it).

      Au plaisir de vous lire Dr Jekyll and Mr Hyde ! ( a must read Darling)

      Post Script

       : A propos de Dieu je dois vous dire que pour le moment, lorsque je vois toute la pourriture de ce monde, je traverse une crise mystique sans precedent. Je crois que je vais inventer mon propre systeme de mysticisme, c’est une chose possible avec certaines ordinations Anglicaniste.


    • #947144
      le 28/08/2014 par D. Kada - Oran
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      @ Louve de France

      Salam Alykoum

      Avec tout le respect que je vous dois, madame, comment pourrai-je prendre au sérieux l’anglicanisme qui, à la base, fut fondé suite au refus catégorique du pape Clément VII de la demande d’annulation de mariage du roi Henri VIII avec Catherine d’Aragon ? Ce n’était qu’une étape d’une contre–tradition en marche.

      Ceci dit, Nous ne pouvons jamais se comprendre car nos analyses, notre perception du monde et notre entendement sont édifiés sur des « bases de données » différentes voire incompatibles.

      Moi, je vous parle d’autorité spirituelle et de pouvoir de droit divin, et vous, vous me vantez « God Save the Queen » psalmodié dans vos églises ou de la marseillaise hymne officiel de la mystification franc-maçonne de 1789 qui fut non seulement une déviation mais surtout une subversion visant à faire proliférer et perpétuer l’antitradition.

      Je vous recommande de lire « Autorité spirituelle et Pouvoir Temporel » ainsi que « la Crise du Monde Moderne » de René Guénon. « Les Rythmes dans l’Histoire » ainsi que « Les quatre âges de l’humanité » de Gaston Georgel. Peut-être qu’un accès s’ouvrirait vers votre âme ?!!!

      J’espère que vous ne reprenez-pas dans vos églises anglicanes la chanson « God save the Queen » des sex Pistols. :)

      Cordialement.

      PS : Je suis musulman et algérien vivant en Algérie.

      Le Pire DK


    • #947395
      le 28/08/2014 par Louve de France
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Bonjour Pire DK ( Mr Hyde est de retour ? ),



      Ceci dit, Nous ne pouvons jamais se comprendre car nos analyses, notre perception du monde et notre entendement sont édifiés sur des « bases de données » différentes voire incompatibles.



      Je suis d’accord avec vous. Les cultures et les differentes civilisations sont souvent incompatibles a cause de la perception. C’est pourquoi je ne crois pas au melange des populations, je ne crois pas au multiculturalisme de force, je crois a la Nation Etat et au Nationalisme. Le metissage des idees et des populations est le programme du Mondialisme et jusque mon dernier souffle je lutterai contre ce programme . Ce programme de metissage veut annihiler les cultures des nations de l’Europe pour faire de nous des citoyens planetaires et sans frontiere, detruisant les fondements historiques de la culture Greco Latine de l’Europe Chretienne. C’est le role de la Franc Massonerie et des associations antiracistes, ils travaillent froidement , avec meticulositee. Je crois que les citoyens du monde ont une vocation a etre heureux dans son pays et pas dans le pays des autres. Vous considerez Anglicanist High Church avec une sorte de mepris, c’est votre droit et je comprends, mais c’est aussi la religion du ministere de la Monarchie Anglaise eternelle . Cette Eglise est compatible avec le peuple de l’Angleterre, son conservatisme, son esprit et sa conception de la Nation Anglaise. Anglicanist High Church est la Religion de notre Terre cherie, une religion tout a fait compatibles avec les inspirations nationalistes, c’est pourquoi nous chantons God Save the Queen a chaque service, et dans toutes les Eglises de l’Angleterre

      Ce qui est dangereux aujourdhui c’est cette masse de gens qui croient connaitre la Veritee. Leur Veritee est pas mienne. Ma Veritee est pas votre. Bien sur nous sommes incompatibles mais je crois a la force du debat qui portera la Reconciliation ( terme juridique) . La Reconciliation est juste un moyen intelligent pour eviter la strategie de la Guerre civile dessinee par les gouvernements qui adorent la dangereuse concurence entre les communautees. Nous devons eviter cette concurence et eviter aussi de dire sa Veritee a l’autre comme un diktat. Je suis Anglicaniste, vous etes Musulman, nous sommes la preuve que nous pouvons parler ensemble et peut etre meme rire ensemble : voila ce qui embarrasserait beaucoup nos gouvernements.

      Au plaisir de vous lire Cher Mr Hyde.


    • #947854
      le 28/08/2014 par D. Kada - Oran
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      @ Louve de France

      Salam Alykoum

      Quoi qu’il en soit je vous crois sincère dans vos commentaires. Mais entre sincérité et vérité il y a tout une barrière épistémologique difficile à contourner ou à franchir...

      Je fais allusion bien sûr à la vérité spirituelle qui est unique et indivisible. J’entends par là la Tradition Primordiale dont il ne reste que des résidus dans notre époque sombre, époque de tromperies et d’illusions, l’époque moderne. Une Tradition qui nous permettait de découvrir cette vérité intérieurement…

      Pour Clore ce débat stérile entre nous, j’aimerai vous dédié une pensée de Khayyâm :
      « Si tu diffères de moi, au lieu de me nuire tu m’enrichis ».

      Merci :)

      Le Meilleur DK

      PS : DK se sont mes initiales. Le Meilleur DK ou le Pire DK phonétiquement ça s’apparente au Meilleur des cas ou le Pire des cas.


  • #945077
    le 26/08/2014 par asmodee
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Excellente conférence.Beaucoup de sujets traités ce qui oblige à réfléchir et à lire. Merci E&R


  • #945643

    Cette équipe de Scripto est vraiment remarquable, on se cultive et ils décortiquent le trucs comme c’est pas possible !

    Drac en bon contrôleur de gestion nous a désossé l’empire de la banque.
    Hillard en catho tradi remonte carrément à la bataille de l’Église contre la Synagogue.

    J’ajouterais même Abauzit absent ici, qui tape pas mal dans les lumières et qui était remonté à Descartes - Pascal pour accuser la renaissance humaniste.

    Personnellement en me cultivant je pourrais aussi ajouter dans l’édifice :
    le livre de Thot qui a accompagné le renouveau de l’orgueil humain sous banière humanisté
    et carrément pour la rationalisation faut-il remonter à la scolastique et aux échanges Abélard Avéroes. Quand tu te mets à analyser trop la religion tu t’en détacher et voila quoi.

    Le Bas Moyen Âge aura été décisif :
    * L’Islam n’a pas fait le choix rationnel sur la foi et s’est mis à sommeiller.
    Tout ces sages islamiques ont petit à petit été enterré oublié dans leur ère civilisationnelle.
    Ben y a eu les Ottomans (dynastie Otman) qui avec le recul, s’avéraient être une espèce d’USA renaissant oriental sous pilotage de la synagogue à voir ? .
    * La chrétienté attaqué sappée au fur et à mesure par les réformes pour arriver ou l’on est.

    En fait l’Homme ne fait qu’explorer de manière plus pointu l’arbre de la connaissance du bien et du mal, est-ce que ça va craquer ?


  • #945957
    le 27/08/2014 par quenelleepauled
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Déçu par Pierre Hillard qui semble croire que les BRICS font des alliances pour favoriser le mondialisme. On se demande comment ils feraient pour résister économiquement à l’Empire (qui lui créé des blocs pour les écraser) s’ils décidaient pas de s’allier, et de passer des traités entres eux.
    C’est la limite de la pensée de Pierre Hillard, qui confond l’obligatoires mondialisation qui est un processus historique normal avec l’idéologie mondialiste qui est un mondialisme total sur fond de libéralisme libertaire, ce qu’un Poutine ou un Chavez ne souhaitent pas. Lire Douguine, on est moins de l’idéologie d’Attali.
    Pourtant a une époque PIerre Hillard expliquait assez bien cette différence.

     

    • #946179
      le 27/08/2014 par Noaches
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      N’y trouve rien de décevant, ces thèses sont assez facilement vérifiables :

      1/ L’Ukraine ou plus généralement l’UE sont disputées par les USA et la Russie à travers leur blocs respectifs naissants.
      Les allemands jouent double et sont surveillés de près par les anglo-saxons. La France suit (et larguée)..

      2/ Si les USA, économiquement acculés, sont offensifs envers une Russie qui ne fait sur le terrain que se défendre (mais en les siphonnant en cassant le Dollar) il est certain que la préférence naturelle va envers la Russie, malgré la propagande.

      Ce n’est pas parce que Poutine communique en se rendant dans un monastère orthodoxe disant qu’il doit lutter contre des forces sataniques (ce qui est vrai) que cela fait de lui un saint. Quel besoin un saint aurait-il a besoin de le faire savoir, cela revient à peu près à George Bush faisant la guerre au nom de l’axe du Bien la main sur la Bible, certes en plus fin et classique.

      Pour autant Poutine citoyen d’Honneur de la City, proche des Rothschild (oubli du nom de l’oligarque intermédiaire) a pigé les ventres mous en Europe (notamment en France) par des idées plus classiques que le transgenre etc. venus des USA.

      La pensée de Pierre Hillard est plus fine car n’obéit pas à un schéma Est-Ouest, Bien-Mal, mais à des règles où des barons se fond la guerre tout simplement, pour un troisième qui ne dit pas encore son nom mais qui se fiche duquel des deux gagnera : ayant misé (financé) les deux, l’essentiel étant d’organiser le chaos il faut au moins deux parties et exacerbé les appétits.

      Plus le temps passera plus la vitrine volera en éclat et ce troisième "tiers" prendra de la place, mais çà c’est par définition difficile à croire et à démontrer.


    • #946480
      le 27/08/2014 par QuenelleEpauled
      Le mondialisme : enjeux et perspectives

      Je vois pas en quoi tes arguments démontent ce que je disais.
      Hillard confond dans cette conférence mondialisation comme phénomène historique normal et mondialisme comme idéologie propre à l’Empire près à tout pour assoir sa puissance.
      Les russes ne font pas la guerre. Les BRICS ne font pas la guerre. Ils défendent leur intégrité, leurs nations. Poutine proche de Rothchild ? Je demande des preuves parce que ce genre d’affirmation basé sur un site web c’est en général pas très sérieux. Bref, tout ça m’énerve et je trouve pas ça intéressant, je trouve bien au contraire la vision de Hillard simpliste ici, réduisant tout à des spéculation de projet sataniques des élites de tous les blocs qui seraient dans le même train. Absurde et insultant pour la mémoire de Chavez.


    • #963780

      @Noaches, @QuenellesEpolé a raison en partie.
      En fait il faut observé certaines particularités, dans la conférence Pierre HIllard effectivement il met en avant le fait de prendre en compte le facteur "soif de pouvoir".
      Mais regardez bien le comportement humain de base, si vous détectez un ennemie ou le mal, vous vous dites "instinctivement" que l’opposant c’est le bien.
      Mais il faut garder à l’esprit que ce n’est pas parce que quelqu’un ou un pays combat le réel mal qui se cache, qu’il en sera obligatoirement le défenseur du bien (voir la soif de pouvoir chez l’homme et le vice dans beaucoup mais pas tous).

      Là où @QuenelleEpolé a raison c’est le fait déjà que la Russie ne fait pas la guerre aux autres je vous rappelle. Ne pas faire la guerre aux autres c’est aussi ne pas faire de fausses propagandes à des intentions de guerres ou de diabolisation.

      Chose dont vous m’excuserez @Noaches, mais le cinéma américain, les médias américain, Français, Anglais, Allemands etc... s’évertuent à "diaboliser" la Russie depuis des années déjà.
      Ce n’est qu’une préparation des esprits du citoyen à voir Poutine comme Le méchant.

      Hors Poutine ni ne dit, ni NE FAIT quoi que ce soit démontrant qu’il souhaite être ce fameux 3ème c’est même plutôt l’inverse, il prône le dialogue et la raison.
      Demandez à n’importe qui autour de vous ne s’informant pas comme nous ici, demandez leur avis sur Poutine, vous verrez que la grande majorité penseront de lui que c’est le fameux méchant dictateur.
      Les esprits sont complètement pollué par la fausse propagande anglo-sionniste.


  • #946611
    le 27/08/2014 par Paul82
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Merci à E&R Aquitaine pour la conférence et la video ! Toujours agréable d’écouter P Hillard et M Drac.

    Pas vraiment d’optimisme à fournir, mais plutôt du factuel. Ca aide, comme une boussole, à se diriger dans ce monde de fous, fous à lier.... Gardons espoir !


  • #948957
    le 29/08/2014 par radcheque
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    J’apprécie beaucoup les interventions de Pierre Hillard, néanmoins j’ai du mal à le suivre sur sa perception de V. Poutine. Je suis d’accord avec lui sur le fait de ne pas tomber dans le "fan club" et l’idéalisation en "cherchant une bouée", faute de la trouver à l’ouest, mais je trouve qu’à l’inverse Pierre Hillard tombe un peu dans le procès d’intention lorsqu’il voit Poutine comme un autre acteur du mondialisme jouant le même jeu que l’EU/les USA, avec juste une ambition sur le "gateau" qui rentre en conflit avec les autres.
    - le passé "communiste" au service du KGB n’est pas un argument : dans le contexte de l’union soviétique, quiconque intéressé par la politique internationale n’avait guère de choix comme filière. Qu’il ait été formé aux divers techniques de maniputions politique est une évidence, cela ne permet pas pour autant d’attaquer sur cette base son intégrité morale. On juge les gens sur leurs actes.
    - avoir des accords de coopération économique, des partenaires privilégiés etc. n’est pas équivalent (comme le dit M. Drac) à l’idéologie mondialiste telle qu’elle est poussée en occident : destruction des états nation, destruction des traditions et des cultures, attaque de la spiritualité chrétienne, relativisme moral généralisé et promotion des dépravations morale, etc. etc. Si Poutine souscrivait à ce projet, pourquoi agirait il de manière diamétralement opposée sur tous ces aspects ?
    - Poutine s’appuie fortement sur le clergé orthodoxe, autrement plus conforme à la tradition que Rome depuis vatican-2. On peut d’ailleurs voir comme les partisans du mondialisme dressent les louanges du "pape" françois, en même temps qu’ils diabolisent Poutine. Là encore, ca n’est pas cohérent avec la participation Russe au projet mondialiste.

    Je me trompe peut être, mais il serait bon que P. Hillard montre concrètement par quels actes Poutine participerait et contribuerait au projet mondialiste et son idéologie ; en l’état, je ne suis pas convaincu sur ce point


  • #953575
    le 03/09/2014 par djdjef
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Quelques approximations dues à des questions surprises, on ne lui en tiendra pas rigueur :
    - L’inde est actuellement sous la coupelle Russe, de même que le Bangladesh
    - Le Pakistan, sous celle des Chinois

    J’ajouterai qu’on ne peut pas être si catégorique dans le complot : aucun pays ou presque ne saurait seul faire face à l’empire. La seule méthode consiste donc à fonder un contre-empire. Les sud-américains sont tous de culture latine au moins en partie ; en quoi cela est-il choquant donc ? Ce que l’on peut affirmer en revanche ; c’est que l’Amérique latine est sous contrôle brésilien. Sauf l’Argentine qui fait figure d’exception et est un électron libre. Les brebis galeuses sont à chercher sous les noms de Uruguay ou Colombie.


  • #955129
    le 05/09/2014 par Esthéticien
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    J’ai rien regardé mais c’était juste pour dire : "Michel Drac !", parole précieuse.
    Je vais découvrir Pierre Hillard par contre, avec grand intérêt.


  • #963483
    le 12/09/2014 par lapierrefolle
    Le mondialisme : enjeux et perspectives

    Je ne sais pas si on peux chez poutine voir comme hypocrisie le fait de se dresser contre les valeurs pourries d’occident, sachant que ces dernières déferleraient sur la Russie dans l’optique d’une mise en libre échange de nos marchés Economiques. Je crois plutot vu le poid des chinois et des russes que nos idées pourris (qui pour l’heure reste audible chez nous) vont se diluer dans cette extension continentale qui y est trop étrangère (enfin je crois). Je crois en revanche que leur valeur débouleront chez nous et gommeront ces conneries de nos têtes, le tout et de savoir par quoi cela va etre remplacer....


Afficher les commentaires suivants